Rapport de stage ST40sousix.free.fr/stef/cours/stage/A07_CHENEVOY_ST40_RAPPORT.pdf · O Rapport de...

Click here to load reader

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Rapport de stage ST40sousix.free.fr/stef/cours/stage/A07_CHENEVOY_ST40_RAPPORT.pdf · O Rapport de...

  • Rapport de stage ST40 Automne 2007

    Chenevoy Stphane Dpartement gnie Informatique

    France Telecom - Orange 8, rue du Dauphin

    69424 Lyon

    Outils de Remonte d'Incohrences et de Corrections massives par Xml

    Tuteur en entreprise

    Patrick Ainard-Simonet

    Suiveur UTBM

    Abdel Jalil Abbas-Turki Universit de Technologie

    Belfort-Montbliard

  • Chenevoy Stphane - 2 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Remerciements

    Je tiens particulirement remercier Patrick Ainard-Simonet qui ma encadr pendant toute la

    dure de mon stage avec beaucoup de sympathie. Merci galement Nicolas Schlewitz et Grgory Veille qui mont aid maintes occasions

    dun point de vue technique en informatique et tlphonie mobile. Merci aux deux quipes de lIngnierie Radio et Qualit Plaque, et plus particulirement la

    Zone 1 pour son accueil chaleureux. Je remercie galement meline, stagiaire au sein de lIRQP, pour ses remarques pertinentes

    sur mon travail et pour les moments conviviaux que nous avons pus partager.

    Je ne saurais oublier Romain Biard, stagiaire ayant initi le travail un semestre auparavant et qui ma aid diffrentes reprises sur le projet.

    Enfin, merci Victor Lopes, administrateur systme et Antoine Faillie, ingnieur lUnit de Pilotage Rseau Ile de France pour leur aide dans laboutissement du projet.

  • Chenevoy Stphane - 3 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Sommaire

    Remerciements ...................................................................................................... 2

    Sommaire .............................................................................................................. 3 1 Introduction..................................................................................................... 4

    2 Prsentation de lentreprise .............................................................................. 5 3 Prsentation du sujet ...................................................................................... 10

    4 Mise en uvre ............................................................................................... 17 5 Bilan ............................................................................................................. 28

    6 Conclusion .................................................................................................... 31 7 Bibliographie ................................................................................................ 32

    Table des illustrations .......................................................................................... 33 Table des matires ............................................................................................... 34

  • Chenevoy Stphane - 4 - Sept. 2007 Fv. 2008

    1 Introduction

    Ds l'apparition des premiers rseaux en tlphonie mobile la fin des annes 80, personne

    n'aurait pari qu'un tel moyen de communication prendrait autant d'ampleur. Pour preuve,

    l'oprateur historique, France Telecom se trouve aujourd'hui confront des problmes de systme d'informations ds un nombre trs important dantennes relais implantes dans toute la France.

    La concurrence est aujourd'hui rude avec les quelques grands oprateurs en tlphonie

    mobiles tels que SFR ou Bouygues Telecom. Chacun s'active pour avoir une couverture rseau la plus grande possible avec la meilleure qualit.

    C'est en coulisse, l'Unit de Pilotage Rseau Centre-Est appartenant au groupe France

    Telecom que j'ai effectu mon stage de milieu d'tude dcole d'ingnieur. Celui ci s'est droul au

    sein du dpartement radio o travaillent de nombreux ingnieurs en rseaux mobiles dont le but est de dvelopper et d'effectuer la maintenance de la couverture radio du rseau Franais. Pour cela,

    l'utilisation de plusieurs logiciels leur est ncessaire. Nous nous intresserons loutil NetAct Planner dvelopp par Nokia dont la fonction

    principale est la simulation de couverture radio. Cet outil se dote d'une base de donnes dont le

    contenu doit tre le plus jour possible par rapport aux donnes terrain.

    Durant six mois, j'ai repris le projet Oricox qui avait t initi par un tudiant de l'UTBM un semestre auparavant. Le rle principal de cette application est la rcupration de donnes terrain jour afin de dtecter puis corriger les incohrences de la base de donnes de NetAct Planner. Loutil

    contient aussi quelques petits modules facilitant l'utilisation de NetAct Planner avec d'autres logiciels. L'objectif de mon stage fut d'amliorer diverses fonctions concernant la dtection

    d'incohrences ainsi que de dvelopper d'autres petits modules tournant autour du logiciel de Nokia. D'autre part, une partie importante de ce stage s'est articule autour de la dployabilit d'Oricox pour toutes les Units de Pilotage Rseaux.

    Dans un premier temps nous commencerons par une prsentation du groupe France Telecom

    ainsi que du contexte dans lequel le stage s'est droul. Ensuite une prsentation du sujet sera faite avec le cahier des charges qui en dcoule. Puis nous expliquerons les choix de mise en uvre avec son droulement. Enfin nous terminerons par le bilan pour lentreprise et le bilan au niveau

    technique et humain qu'une telle exprience a pu mapporter.

  • Chenevoy Stphane - 5 - Sept. 2007 Fv. 2008

    2 Prsentation de lentreprise

    2.1 Prsentation gnrale du Groupe France Telecom (FT)

    Avec un effectif de prs de 189 000 salaris1, dont environ 107 000 en France, France Telecom est un acteur majeur dans le monde des tlcommunications, en France, mais galement au

    niveau international. Cette entreprise, initialement entreprise publique, aujourdhui prive, a une large gamme doffres commerciales, dans le domaine de la tlphonie fixe et mobile, ainsi que celui

    de laccs Internet, pour les particuliers ou pour les entreprises. Pas moins de 167,8 millions de clients (+9,8% par rapport la mme priode en 2006) , dont 106,9 millions (+16%) rien que pour la tlphonie mobile (hors MVNO 2), ont choisi FT comme oprateur, ce qui fait de lentreprise la

    premire sur le march franais.

    Les activits mobiles sont un moteur important de la croissance du groupe : le chiffre daffaires au troisime trimestre 2007 tait de 39 420 millions deuros3 soit une augmentation de +3,5% par rapport la mme priode en 2006. En France, 46,8% du march revient France

    Telecom, avec un chiffre daffaires France de 7 millions deuros1. Sous la marque Orange, France Telecom est prsent dans plusieurs pays dEurope,

    notamment au Royaume-Uni (activit fixe, mobile et Internet, chiffre daffaires UK de 1,7 millions deuros), en Espagne (fixe, mobile, Internet, chiffre daffaire Espagne 1,6 millions deuros) et en Belgique. Il est galement prsent au Moyen-Orient, en Afrique, et en Asie. .

    Figure 1 : Implantation du groupe France Telecom dans le monde

    1 Ch iffre du rapport des rsultats du 3

    ime trimestre 2007

    2 Mobile Virtual Network Operators (oprateur de rseau mobile virtuel) : oprateur de tlphonie mobile ne

    possdant pas dquipement radio, ni dinfrastructure, qui contracte auprs des oprateurs traditionnels des forfaits

    utilisateurs quil revendra sous sa marque. (Exemple : Virgin Mobile, OL Mobile, Auchan, ) 3 Les rsultats de lanne 2007 ne sont pas encore disponibles

  • Chenevoy Stphane - 6 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Le groupe France Telecom a pour ambition de devenir le premier oprateur intgr en Europe

    ( un oprateur domestique par pays4 ). Il lance ainsi en juin 2005 le plan NExT (Nouvelle Exprience des Tlcommunications). Il a pour but de rassembler, dans les pays o lentreprise nest pas loprateur historique, les diffrentes offres fixes, Internet et mobiles sous lenseigne

    unique dOrange, permettant ainsi une convergence de services de communication. En France, lenseigne France Telecom, tant loprateur historique, gardera tout de mme

    lactivit de tlphonie fixe classique, mais les autres diffrentes marques, comme Wanadoo, Itinris ou encore OLA ont t rassembles sous la marque Orange en 2006. Un scnario du mme type sest droul au Sngal o loprateur historique est Sonatel.

    Avec ce plan daction, loprateur historique de France espre ainsi gagner des parts de march dans tous les pays o la socit est implante, mais galement simplifier les services offerts

    aux clients. Ainsi, cette simplification doffres a entran une simplification dorganisation au sein de lentreprise, comme le regroupement en Unit de Pilotage Rseau des services de conception du fixe, de lInternet et du mobile, ou encore le rassemblement des laboratoires de recherche et

    dveloppement et du service markting. Ce dernier oriente ainsi les recherches des laboratoires dans loptique dimplantation du Groupe. Ils sont lorigine dUnik (un tlphone mobile qui fait

    tlphone fixe une fois arriv chez soi) qui est loffre qui illustre parfaitement le but de France Telecom.

    2.2 Un peu dhistoire France Telecom est loprateur historique de France. Son histoire commence au XIXme

    sicle avec la cration du ministre des postes et des tlgraphes. Petit petit, le ministre absorbe

    le rseau de tlphonie fixe, gr alors par le priv. En 1889, la tlphonie fixe devient un service public gr par ltat, et en 1923, le ministre se renommera Ministre des postes, des tlgraphes

    et de la tlphonie (PTT). En 1944, au lendemain de la seconde guerre mondiale, le Centre National dtude des

    Tlcommunications (CNET) est cr, et a pour premire mission de remettre en place le rseau de

    tlcommunication de la France. Le CNET permet de rattraper le retard de la France et contribue ainsi lavnement de plusieurs innovations telles que le Minitel, le tltexte, les communications

    par limage, En 1988, la Direction Gnrale des Tlcommunications (DGT) devient France Telecom. Il

    faut attendre 1991 pour que lentreprise devienne autonome et soit spare de la Poste.

    La mme anne, apparaissent les premires exprimentations du rseau de tlphonie mobile GSM5. Deux ans aprs les premires offres commerciales apparaissent sous la marq ue Itinris. Ds

    lors, les offres ne cesseront de se multiplier. En 1996, France Telecom devient une socit anonyme, France Telecom SA, et un an aprs,

    la socit sera cote en bourse.

    Paralllement au dveloppement du rseau mobile, France Telecom se la nce dans laccs Internet en crant en mai 1996 le fournisseur daccs Internet (FAI) Wanadoo, sous la tutelle de

    France Telecom Interactive. Grce sa rputation doprateur historique, Wanadoo perce rapidement sur ce march, dpassant en mai 1998 le gant AOL. Ds lors, et avec larrive de laccs Internet haut dbit (lADSL), le FAI restera premier.

    4 Et re le premier fournisseur daccs Internet, premier oprateur de tlphonie mobile et fixe. Cette philosophie

    amne une convergence des rseaux fixes et mobiles . 5 GSM : Global System for Mobile communications, est une norme numrique pour la tlphonie de deuxime

    gnration. On nomme, souvent par abus de langage la 2G.

  • Chenevoy Stphane - 7 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Lanne 2000 marque un tournant : loprateur historique rachte Vodafone, Orange,

    loprateur majeur de tlphonie en Europe. France Telecom augmente ainsi considrablement ses parts de march. En 2003, Itinris, et autres OLA ou Mobicarte passent dsormais sous la marque Orange.

    En 2006 Orange devient loprateur unique pour laccs Internet (disparition de Wanadoo),

    mais aussi pour la tlvision et le tlphone par IP et bien sr la tlphonie mobile en France. Aujourdhui, France Telecom Orange est une entreprise incontournable du monde de la

    tlcommunication, quelle soit mobile, fixe, ou par internet.

    2.3 Unit de Pilotage Rseau Centre Est (UPRCE)

    2.3.1 Quest-ce quune Unit de Pilotage Rseau ?

    LUnit de Pilotage Rseau (UPR), comme son nom lindique, est lentit au sein de FT

    charge de piloter le rseau mobile, et depuis lapparition de plan NExT, du fixe. Sous la Direction des Oprations France, lUPR est charg de lentretien du rseau de tlphonie. Ainsi, dans le cas de la tlphonie mobile, lUPR est charge de la gestion de la conception et de la maintenance du

    rseau. La France a t dcoupe en 7 parties, chacune reprsente par une UPR, qui aura des

    objectifs dpendant des spcificits du matriel utilis, de la gographie et de la diversit de population.

    Les UPR du nord utilisent la technologie Alcatel et Nokia, et les UPR du sud (Toulouse,

    Marseille et Lyon) Nortel.

    Figure 2 : Dcoupage gographique des 7 UPR

  • Chenevoy Stphane - 8 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Les domaines daction des UPR, au niveau du rseau mobile, sont trs varis :

    - Cration de nouveaux sites (tude de sites thoriques, recherche de sites, ngociation de baux, choix des quipements, paramtrages des quipements, installation et mise en service.)

    - Maintenance du rseau (dtection de la dgradation de la qualit du rseau, rponse des plainte de clients lorsque la cause du problme est identifie comme tant une cause radio)

    De chaque action dpend un service spcifique. Par exemple, le service de Detection,

    Analysis et Operation dtecte la dgradation de la qualit de service (systme, radio ou trafic), rtablit la qualit de service laide doutils de dtection et de prdiction radio, intgre les

    nouveaux sites et les sites ramnags. Le dpartement Dploiement lui est compos de tous les chefs de projet. Ceux-ci sont en charge de la ngociation des futurs sites ainsi que la supervision de leur amnagement.

    Le dpartement Conception-Programme, dont je faisais partie, fait le lien entre les tudes thoriques et les donnes terrains. Ainsi, sont intgrs trois services : Programme et Evolution du

    Rseau, et les services dIngnierie Radio et Qualit Plaque (IRQP). Jai donc intgr lquipe IRQP Zone 1.

    2.3.2 Unit de Pilotage Rseau Centre Est (UPRCE)

    Mon stage sest effectu au sein de lUPR Centre Est. Son domaine daction stend sur les rgions Bourgogne, Auvergne et Rhne-Alpes. Cest lun des territoires de France le plus grand

    couvrir. Cette zone du rseau est trs diversifie : zone urbaine, zone rurale, montagne, valle, lacs, Elle possde galement une rpartition de la population ingale (zone de vie zone de forte population, zone de plus faible densit de population, zone de trs faible densit).

    En accord avec les deux autres oprateurs (Bouygues Telecom et SFR), et le gouvernement franais, France Telecom doit galement couvrir des zones gographiques dites zones blanches .

    Ces dernires, dun point de vue marketing, ne sont pas rentables, la densit de population locale ntant pas suffisante pour couvrir linvestissement des quipements radio. Les accords mis en place ont pour but damnager le territoire franais de faon gale. Les oprateurs sont ains i

    financs en partie par lEtat.

    2.3.3 Dpartement Conception et Programme, C&P

    Le dpartement dans lequel jai volu durant ces 5 mois et demi de stage est le service

    conception et programme. Celui-ci est regroup en deux services : Programme et Evolution du

    Rseau (PER) et Ingnierie Radio et Qualit Plaque (IRQP)

  • Chenevoy Stphane - 9 - Sept. 2007 Fv. 2008

    2.3.3.1 Le service Programme et Evolution du Rseau (PER)

    Le service PER est en charge du pilotage des oprations de dimensionnement du rseau

    mobile. Lentit a deux principales activits : PER est charg de ltude de rentabilit des futurs sites. Ainsi, lorsquune plainte client ou des

    objectifs marketing mnent la cration potentielle de sites, ce service doit en valuer les bnfices. De cette faon, si le trafic estim natteint pas un certain seuil, la cration de site nest donc pas valable.

    Lautre activit est de dimensionner, dajuster le potentiel des sites afin quils correspondent au trafic rel.

    2.3.3.2 Le service Ingnierie Radio et Qualit Plaque

    Le service dans lequel jai travaill, Ingnierie radio et qualit Plaque (IRQP), rassemble tous les ingnieurs Radio. A la tte dune zone gographique (nomme plaque) dfinie

    par les services marketing, lingnieur radio a pour objectif de maintenir une couverture radio de qualit, en GSM, et en UMTS6 selon le site. Il faut ainsi faire attention au dimensionnement des sites : si le trafic est trop important par rapport aux capacits du site, il faut alors ajouter le nombre

    de sites ncessaires permettant dadapter au flux du trafic en faisant attention au paramtrage des antennes (dclaration de voisinage). Lorsquune plainte est remonte par le service client et

    identifie comme ayant une cause radio, lingnieur doit trouver (dans les 5 jours suivants larrive de la plainte au service) la raison du problme de couverture. Pour ce faire, il fait souvent appel plusieurs outils. Il existe des applications permettant de remonter des donnes terrains telles que les

    compteurs ou les actions se droulant entre un mobile et la BTS, et des applications de prdictions radio permettent davoir une couverture radio thorique en fonction de la gographie, des btiments,

    ponts etc. La qualit globale du rseau sur une plaque est le critre dvaluation de lingnieur. Il

    y a ainsi toutes les semaines un tableau de bord contenant les valeurs des indicateurs, afin que le

    responsable de la plaque puisse connatre sa position par rapport son objectif. 6 UMTS : Universal Mobile Telecommunications System. Cest l'une des technologies de tlphonie mobile de

    troisime gnration (3G) europenne

  • Chenevoy Stphane - 10 - Sept. 2007 Fv. 2008

    3 Prsentation du sujet

    3.1 Contexte

    Fin 2006, l'UPR Centre Est se dote d'un nouvel outil de prdiction radio nomm NetAct

    Planner ou NAP . Cet outil possde diverses fonctionnalits dont la plus utilise est la simulation

    de couverture radio. En effet, grce aux donnes radio (Sites GSM/UMTS), aux donnes gographiques (Collines, Montagnes etc.) et urbaines (Btiments, ponts, tunnels etc.), chaque

    ingnieur peut visualiser la couverture de sa plaque. Pour cela NetAct Planner possde en arrire plan une base de donnes Oracle7 contenant toutes ses informations. Il est important de noter que cette base est trs dense et que la moindre manipulation par l'utilisateur comme la navigation entre

    chaque site ou la modification d'une srie de paramtres, entraine des chargements assez longs. Cette dernire est inaccessible directement. Il nest possible de modifier les donnes de cette base

    que par l'application graphique NetAct Planner.

    Figure 3 : Exemple de couverture radio par NetAct Planner

    7 Oracle est un systme de gestion de base de donnes relationnel fourni par Oracle Corporation .

  • Chenevoy Stphane - 11 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Il existe 2 bases de donnes NAP auxquelles les utilisateurs peuvent se connecter :

    - NetAct Planner Ref ou NAPRef: Cette base sert de rfrence concernant les donnes

    terrains. Les mises jour sont effectues par le SIRES8 chaque semaine et non

    quotidiennement. Ce choix a t fait car chaque mise jour de l'environnement, ce sont des milliers dinformations sur les sites qui sont supprimes puis rinsres. Ainsi cela

    entraine des temps d'insertion et de commit extrmement longs. Cette base sert exclusivement la visualisation de statistiques pour France Telecom. On peut imaginer que si vous regardez une carte de la couverture radio de votre rgion dans un journal, cela

    provient srement de NAPRef. De ce fait les ingnieurs ne doivent pas modifier les informations de cette base. Malgr la mise jour du SIRES, il reste toutefois des

    incohrences sur la technologie GSM qui apparaissent et qui doivent tre corriges par un ingnieur de l'UPR appel le SAM9 NAP. Un audit de cohrence reprenant les cellules corriger est effectu toutes les deux semaines afin que chaque SAM de chaque UPR

    utilisant NetAct Planner puisse effectuer l'actualisation des donnes manuellement.

    - NetAct Planner Etude ou NAPEtude : Contrairement NAPRef, les ingnieurs peuvent modifier librement les donnes contenues dans NAPEtude. Cette base leur sert de test afin qu'ils puissent simuler la couverture aprs avoir insr un nouveau site virtuel, chang les

    paramtres d'une cellule existante pour optimiser sa couverture ou encore viter du brouillage. tant donn que de nombreuses informations changent chaque jour sur le

    terrain (Substitution d'une frquence par une autre, modification de la puissance dun metteur, changement d'antennes etc.) il est crucial que les donnes modifier soient fiables et donc actualises quotidiennement pour assurer une visualisation en temps

    rel de la couverture terrain. Chaque UPR utilisant NAPEtude possde sa propre base de donnes avec les sites de sa zone mais aussi les sites voisinant lUPR. En effet les

    ingnieurs ont besoin des donnes de sites situes sur le contour de l'UPR lorsqu'ils effectuent des changements sur la couverture 2G. C'est notamment le cas pour les changements de frquences o ils doivent viter de crer du brouillage avec d'autres

    cellules10 voisines.

    Outre la fonctionnalit prdiction radio de NetAct Planner, il est possible d'importer ou

    d'exporter les donnes pour une ou plusieurs cellules au format XML. Les ingnieurs utilisent

    d'autres applications qui sont capables de traiter ces fichiers XML. C'est par exemple le cas de l'application Agora qui leur permet de faire des plans de frquences11.

    Lorsque NAPEtude a t mis disposition des ingnieurs radio fin 2006, aucune mise jour

    quotidienne n'tait effectue. tant donn que le nombre d'informations mettre jour

    quotidiennement la main tait trop lev, il a t dcid de recruter un stagiaire qui dbuterait le projet nomm Oricox (Outil de remonte d'incohrences et de correction massive par XML). A

    ses dbuts le projet est destin uniquement l'UPR Centre Est. 8 SIRES : Systme dInformat ion Rseau du groupe France Telecom

    9 SAM : Soutient Application Mtier. Il est le support dun outil utilis au sein de lUPR. Les ingnieurs utilisant

    loutil en question peuvent se tourner auprs du SAM pour demander conseils ou remonter des bugs. 10

    Une cellu le est une zone de couverture mis par une antenne relais. 11

    Un p lan de frquence est un changement de toutes les frquences des cellules pour une zone gographique donne.

  • Chenevoy Stphane - 12 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Cette application permet de rcuprer les informations provenant NAPEtude et de deux bases

    de rfrences :

    BDE (Base de Donnes quipements): Dfinie comme la base de donnes de rfrence des sites GSM et UMTS en exploitation. Elle regroupe une quantit importante dinformations, aussi bien

    sur larchitecture dun site que sur ses quipements. Elle contient aussi des informations sur la situation gographique des sites ou encore l'tat du site ( en construction , en service ,

    ferm , etc.). Chaque ingnieur se doit de modifier directement depuis l'interface graphique de BDE les donnes des sites appartenant sa plaque. Il est tout fait possible de rcuprer les donnes de la base BDE. Afin de faciliter laccs ces

    donnes et pour scuriser les transferts sur le rseau, le SIRES de France T lcom a mis en place loutil de requtes graphiques Business Object.

    BDRef : Loutil web BDRef est une application France Telecom dveloppe pour rassembler les

    donnes de paramtrage des sites GSM / UMTS tel que les frquences, la puissance, la bande etc. Il existe des dizaines de donnes de ce type pour chaque cellule.

    Les donnes de BDRef sont directement rcupres de L'OMC. En effet chaque nuit les

    donnes sont rapatries puis traiter avant insertion, ce qui les rend fiables. Il est possible de

    rcuprer les donnes de cette base car l'quipe BDRef effectue des exports textes et csv de ces tables chaque matin sur un serveur FTP.

    3.1.1 Principe d'Oricox

    Figure 4 : Principe du rapatriement quotidien des donnes BDE / BDRef / NAP

  • Chenevoy Stphane - 13 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Chaque nuit une tche automatise (Cf. Figure 4) excute des requtes dans la base BDE via

    Business Object afin de rcuprer des fichiers CSV. Ensuite des informations provenant de BDRef sont tlcharges grce des scripts FTP. Enfin, des fichiers XML de NAP, exports par le SIRES quotidiennement, sont copis sur le serveur Oricox.

    Il est ncessaire de rcuprer les fichiers BDRef provenant de plusieurs UPR et non pas seulement de BDRef Nortel. En effet, comme nous lavons dit prcdemment, les ingnieurs ont

    besoin des donnes de sites situes sur le contour de l'UPR Centre Est lorsqu'ils effectuent des changements sur la couverture GSM.

    Par ailleurs, nous pouvons noter qu'un Hte Windows est ncessaire l'excution des

    requtes Business Object et la rcupration des donnes NAP situes sur des serveurs Windows. Pour plus de robustesse et de stabilit, il a t dcid que le serveur Oricox serait log sur un

    serveur Linux. Une fois les donnes importes sur la machine Linux, celles-ci sont charges dans la base

    MySQL puis divers scripts s'excutent de faon automatique afin de dtecter :

    - Les incohrences entre NAPEtude et les bases de rfrences BDE/BDRef. - Certaines incohrences qui peuvent subsister sur BDE. Bien que le travail manuel de mise

    jour par les ingnieurs doive tre fait rgulirement, il reste toujours des informations qui peuvent se rvler manquantes.

    - Des incohrences sur NAPRef pour la technologie GSM, car mme si un audit de cohrence

    est effectu 2 fois par mois, le SAM NAP a jug ncessaire de pouvoir contrler les incohrences quotidiennement

    3.1.2 Le site Oricox

    Figure 5 : Accueil du site Oricox

    Visualisation rapide de cellules

    Menu incohrences

    GSM (2G)

    Menu

    incohrences UMTS (3G)

    Menu de mise jour XML

    Outils

    ajouts

  • Chenevoy Stphane - 14 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Le site propose diffrents menus :

    - Visu Rapide : Une fois l'identifiant de la cellule entre, l'utilisateur peut visualiser

    rapidement la liste de ces incohrences grce une fentre popup.

    - Incohrences 2G : Recherche et visualisation des incohrences GSM et sur NAPEtude,

    NAPRef et BDE.

    - Incohrences 3G: Recherche et visualisation des incohrences UMTS sur NAPEtude et

    BDE.

    Figure 6 : La recherche d'incohrences sur Oricox

    La Figure 6 nous montre la recherche d'incohrence GSM pour l'application BDE. Aprs

    avoir slectionn les diffrentes options (Plaque, Type d' incohrence, Tri, Cellule Indoor / Outdoor)

    situes sur le menu du haut, il est possible de lancer la recherche afin d'afficher les cellules correspondant aux critres entrs.

    Formulaire

    de

    recherche

    Liste

    des

    Incohrences

  • Chenevoy Stphane - 15 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Gnrer XML : Par un simple clique, le SAM NAP peut gnrer des XML contenant des donnes jour insrer dans loutil de prdiction radio. Il peut choisir de mettre jour certains champs essentiels de NAP tels que les frquences, l'tat d'une cellule, ou bien faire une mise jour globale

    appele Push. Cette mise jour globale contient les paramtres essentiels voqus prcdemment ainsi que de nombreux autres. Ce push global n'existe qu'en GSM pour cette premire version

    d'Oricox.

    Figure 7 : La cration des fichiers XML

    Outils : Ce menu propose deux modules :

    - La cration de candidats : Formulaire de cration de sites virtuels au format XML qui est insrer dans NetAct Planner. Loutil de Nokia possde une fonctionnalit identique mais elle

    s'est avre buge. - CRC : Formulaire de cration d'un XML contenant les points critiques de communications

    considres russies et de qualit correcte.

    3.2 Problmatiques

    Beaucoup d'effort avaient t faits pour que l'application rponde aux mieux aux besoins qui avaient t noncs dans le cahier des charges. Nanmoins il restait quelques bugs mineurs au niveau des scripts automatiss. D'autre part certains scripts de mise jour XML pouvaient tre amliors afin

    de donner des rsultats encore plus fiables et de faon plus rapide.

    Les fonctionnalits concernant les mises jour XML pouvaient tre amliores dans le sens o il n'tait pas possible de gnrer et tlcharger plusieurs fois le mme fichier. Certains fichiers, trs longs gnrer faisaient planter le navigateur au bout de 30Min. Il tait impossible de visualiser

    combien de cellules ou sites concernaient la mise jour pour un fichier donn. En outre, d'autres types de mises jour XML auraient t souhaitables.

    Le formulaire de recherche pouvait tre amlior afin de slectionner plusieurs type d'incohrences et de slectionner des zones gographiques autres que celles des plaques.

    Aprs prsentation de loutil aux autres UPR, certaines ont voqu le fait qu'il serait intressant de

    l'utiliser. Hors, de nombreuses modifications taient ncessaires pour que l'application soit la plus flexible possible afin de prendre en compte des donnes spcifiques chaque unit de pilotage.

    D'autres petits modules pouvaient tre rajouts aidant les ingnieurs lors de certains travaux trop rbarbatifs. C'est notamment le cas lorsqu'ils envoient de nouveaux paramtres cellulaires

    l'Opration And Maintenance Center (OMC) qui se charge deffectuer la modification sur le terrain.

  • Chenevoy Stphane - 16 - Sept. 2007 Fv. 2008

    En relations directe avec tous ces problmes nous pouvons maintenant noncer le sujet tel qu'il m'a t donn ...

    Poursuivre le travail de dveloppement des outils informatiques permettant de garantir la

    fiabilit des donnes de lapplication NetAct Planner.

    Trouver des solutions informatiques tout problme dincohrence ou de mise jour

    massive que nous pourrions rencontrer pendant la priode du stage.

    Dvelopper des outils pour faciliter le transfert des donnes de NAP vers lOperation And

    Maintenance Center.

    Il faudra imprativement garantir, par une programmation structure et commente, une

    documentation dtaille et prcise, la prennit de ces outils.

    La maintenance de ces outils devra pouvoir tre assure par des non informaticiens.

    3.3 Cahier des charges

    Dbogage :

    - Dboguer certains scripts de gnration des XML donnant des rsultats non fiables ou bien qui ne peuvent pas tre insrs dans NetAct Planner.

    Amlioration de l'interface :

    - Avoir la possibilit de slectionner plusieurs incohrences lors d'une recherche - Permettre la slection de la zone gographique Z1, Z2 ou Hors UPR. - Faire apparaitre le nombre de cellules mises jour dans le nom du fichier XML.

    - Gnrer automatiquement les fichiers de mise jour durant la nuit.

    Ajout de nouvelles mises jour : - Mise jour du trafic devant assurer la compatibilit de NetAct avec la nouvelle application

    Agora NG

    - Mise jour des BSC pour une cellule ou un site. - Mise jour de l'tat Type pour une cellule.

    - Mise jour de la puissance pour une cellule. Dploiement de l'application :

    - Installer loutil pour l'UPR Mditerrane, Ile De France et Sud Ouest.

    Ajout de nouveaux modules : - Cration d'un fichier Excel partir de donnes NAP. La mise en forme des donnes de ce

    fichier devra respecter un modle existant.

    - Cration de Sites/Cellules dans NAP partir de donnes d'un fichier Excel. - Vrifier la cohrence des donnes frquences aprs simulation d'un plan de frquences par

    loutil Agora NG.

  • Chenevoy Stphane - 17 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4 Mise en uvre

    4.1 Outils

    Les outils de dveloppement utiliss lors de mon stage sont rests identiques ceux utiliss

    par le premier stagiaire.

    En effet, le choix du langage PHP jumel avec un serveur web Apache pour une application intranet multiutilisateur est un des plus courants de nos jours. Ce langage en perptuel volution

    offre de bonnes performances mme s il reste un langage interprt. Dautre part ses multitudes de fonctions sont parfaitement adaptes aux traitements de donnes dune telle application. Coupl au langage PHP, une base de donnes MySQL permet de manipuler rapidement les informations

    ncessaires lapplication. Lavantage de ces deux outils de dveloppement est quils sont libres et donc ne ncessitent

    en aucun cas lacquisition dune License mme dans le cadre de lutilisation par une entreprise.

    Afin de garantir le bon fonctionnement de lapplication Oricox mme en phase de

    dveloppement, il a t dcid dinstaller deux serveurs. Un premier serveur de dveloppement sur lequel les programmeurs peuvent tester les

    volutions quils apportent. Celui ci a t install sur un ordinateur de LUPR Centre Est. Paralllement, un serveur de production fut mis en place afin que les utilisateurs puissent se

    connecter une version stable dOricox. Ce dernier na pas t install directement lUPR Centre

    Est. Une demande auprs dun service dOrange permit dobtenir linstallation de lapplication sur un rel serveur dont nous avions le contrle.

    Le systme dexploitation utilis pour le serveur de production est une distribution Linux

    interne France Telecom nomm Platon. Ce choix na pas t un hasard, un tel systme

    dexploitation reste plus stable que le populaire Windows de Microsoft. La version utilise pendant mon stage tait estampille G7R0. Celle ci possdait la version 5 de PHP et la version 4.3 de

    MySQL. Un avantage notable de PHP 5 est la possibilit de lancer des scripts d irectement en ligne de commande, ce qui est un pr requis pour lautomatisation de certaines tches qui sont excutes durant la nuit.

    Le systme dexploitation Ubuntu, qui est galement une distribution Linux, fut utilis pour le serveur de dveloppement. Except le fait que la version de MySQL soit la 4, les diffrents outils

    installs taient identiques au serveur de production. Enfin, comme nous lavons dit dans la partie prcdente une machine Windows restait

    ncessaire pour lexcution des requtes Business Object et le transfert des donnes NAP. Cette dernire restant problmatique car il tait ncessaire quun compte utilisateur soit en permanence

    connect pour que les tches automatise sexcutent.

  • Chenevoy Stphane - 18 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4.2 Dveloppement tant donn que le projet Oricox avait dj t commenc six mois auparavant par un autre

    stagiaire, mon stage ne suit pas le droulement classique de la cration dune application, cest dire Analyse, Dveloppement, Tests et Validation. Nanmoins tous ces aspects ont t abords

    de faon non ordonne. Lajout de fonctionnalit fait intervenir une part danalyse qui nexistait pas au dbut du projet ou qui doit tre repense. Les phases suivantes tant bien sr indispensables.

    4.2.1 Prliminaire

    Avant de commencer tout dveloppement il a t jug ncessaire que je comprenne de faon

    globale le travail des ingnieurs radio et leurs domaines. Ce fut un prliminaire important afin de

    pouvoir comprendre au mieux les applications existantes et ce qui a t dfini dans le cahier des charges. Pour cela, la documentation sur les technologies utilises et les explications dingnieurs radio ont t trs formatrices.

    4.2.2 Fiabilisation et optimisation

    Comme nous lavons voqu prcdemment, le travail fait par le premier stagiaire tait dense,

    mais effectu dans un laps de temps assez court. Les tests et la validation de lapplication avaient donc t moins bien effectus que le reste. De ce fait certains rsultats se trouvaient errons.

    Dans un premier temps, il fut ncessaire de faire plusieurs modifications dans les scripts de

    rapatriement des donnes.

    Ceux ci sinterrompaient pour diffrentes raisons : - Les scripts Shell dexcution des fichiers PHP ne contenaient pas toutes les variables

    ncessaires leur bon fonctionnement. - Il tait ncessaire de rajouter une option importante pour lexcution dun script SQL qui

    permet de ne pas arrter lexcution dun script mme en cas derreur. Un exemple

    flagrant derreur tait la suppression dindex inexistant avant linsertion des donnes. On peut imaginer que linsertion des donnes avait chou lors de la dernire excution et que

    lindex navait pu tre recr ensuite. - Sans prvenir, le service Orange supprima le mode de transfert FTP au profit du Secure-

    FTP par sur le serveur de production. Ceci entrana la rcriture des scripts de transfert.

    Certaines modifications ont t faites au niveau des fichiers PHP. La principale source

    derreur venait de lutilisation de donnes NAP comme rfrences plutt que celle de BDE ou BDRef.

    Enfin une partie doptimisation a t faite sur certaines requtes permettant la gnration des fichiers XML. Lutilisation de clauses trop gourmandes en temps, telles que LIKE ou NOT IN

    ont t pour la plupart supprimes au profit dautres mthodes plus rapides.

  • Chenevoy Stphane - 19 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4.2.3 Ajout de mises jour

    Comme indiqu dans le cahier des charges, les mises jour GSM pour les BSC, le trafic, la

    puissance et ltat Type des cellules ont t ajouts. Toutefois, une autre mthode de cration des fichiers XML a t utilise afin de rgnrer plusieurs fois ces mmes fichiers dans la journe.

    La mthode utilise pour les autres scripts tait :

    Comparaison des tats entre BDE (ou BDRef) et NetAct

    Si linformation est errone dans NetAct, on la corrige et on marque la cellule

    Une fois la comparaison termine, on gnre ligne par ligne le XML pour les cellules marques.

    On saperoit donc que la table contenant les donnes NetAct Planner contient les bonnes

    informations, donc le second lancement dun mme script gnre un fichier XML vide.

    La nouvelle mthode utilise est la suivante :

    Comparaison des tats entre BDE (ou BDRef) et NetAct

    Si la ou les informations sont errones dans NetAct, on enregistre les nouvelles en mmoire (variables PHP) et on insre les donnes directement dans le fichier XML

    Nous verrons par la suite quune amlioration significative dOricox permettra de palier au

    problme de non rgnration des fichiers des premiers scripts.

    4.2.4 Dployabilit et amliorations gnrales dOricox

    La dployabilit de lapplication Oricox ncessitait de nombreuses modifications. Pour palier

    certaines grosses lacunes dOricox et faciliter ces nombreuses modifications, jai propos mon

    tuteur plusieurs volutions. Une premire phase de modification a dbut en octobre et a permis le dploiement rapide de lapplication pour les UPR souhaitant lutiliser. La seconde phase est une

    proposition que jai faite mon tuteur en entreprise pour la fin de mon stage.

    4.2.4.1 Phase 1

    4.2.4.1.1 Cot programmeur

    En me penchant sur les sources de la version du site dveloppe par le premier stagiaire, jai

    pu remarquer que le code tait normment rptitif, notamment au niveau de linterface graphique. La division en fentre (Frame en HTML) du site ne facilitait gure la comprhension des fichiers

    et la rutilisabilit du code. Lunique avantage de ce type de division est quelle permettait de crer simplement des fentres informant lutilisateur du chargement dun fichier.

    Pour palier au problme de rptitivit du code et aussi rduire le nombre de fichiers, jai

    dcid dutiliser linclusion de fichiers en PHP et la division en cadre (Div en HTML) des diffrentes parties du site. Cette mthode est maintenant utilise par la majorit des sites que lon

    rencontre sur le net.

  • Chenevoy Stphane - 20 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Un allgement du code source a donc t effectu. Un fichier CSS a t cr afin de sparer la

    structure et le style du site. Loutil Ajax permit dinformer lutilisateur du chargement dun fichier. Lavantage principal

    de cette fonctionnalit du langage JavaScript est le rafraichissement dune partie dune page Web.

    Cette partie de page peut tre rafraichie lors du chargement dun fichier, ce moment lutilisateur peut en tre inform. Une fois le fichier charg cette partie de page peut tre rafraichie avec de

    nouvelles donnes.

    Figure 8 : une page web dynamique grce Ajax

    Il existe cependant des inconvnients :

    - Le langage JavaScript doit tre activ sur le navigateur de lutilisateur. - Le rfrencement des pages web dans les moteurs de recherches est impossible car les

    robots d'indexation ne sont pas en mesure d'indexer les contenus engendrs dynamiquement.

    - Il nest pas simple de dboguer du code JavaScript.

    Hors, la distribution Windows interne France Telecom nomme e-buro possde une

    version du navigateur Internet Explorer avec le langage JavaScript Active. Dautre part, le site est une application exclusivement intranet et na pas pour but dtre index. Ainsi seul le dernier problme subsistait mais ce ntait quun inconvnient pour le programmeur et lutilisation du

    navigateur Mozilla Firefox fut dune aide significative pour le dbogage du code JavaScript.

    Afin damliorer la clart de lapplication pour le programmeur, de nombreux fichiers ont t renomms :

    - xml_.php pour les scripts gnrant un fichier XML.

    - frm_< nomDuFormulaire>.php pour les formulaires. - menu_.php pour les 2 menus de mises jour.

    - ajax_.php pour les scripts excuts avec Ajax. La structure des dossiers a elle aussi t repense. Il y a maintenant une sparation entre les

    fichiers PHP excuts la nuit et ceux du site. Des dossiers contenant uniquement les donnes gnres ont t crs.

    La majorit des constantes intgres au code sources ont t dplaces dans une table SQL de

    configuration. Lutilit de cette mthode est de pouvoir les modifier directement depuis linterface

    utilisateur.

  • Chenevoy Stphane - 21 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4.2.4.1.2 Cot utilisateur

    Linterface graphique globale a t repense (Cf. Figure 9). Les technologies 2G, 3G ainsi que les petits modules qui nont pas de liens avec la recherche dincohrences apparaissent dans

    trois cadres diffrents.

    Figure 9 : Nouvelle accueil du site Oricox

    Un menu horizontal permet daccder diffrentes informations concernant Oricox : - Fichiers rfrences : les fichiers NAP, BDE, BDRef avec leurs dates et tailles.

    - Fichier cres : Les fichiers XML cres avec leurs dates et taille (Cf. Figure 10). Cela

    rsout donc le problme de recration dun mme fichier dans la mme journe. Ceux ci peuvent tre supprims par lutilisateur.

    - Administration : Cette section sera gre par le SAM NAP de chaque UPR utilisant Oricox. Elle permet de paramtrer diffrentes valeurs comme lidentifiant et le mot de

    passe administrateur ainsi que certaines valeurs servant la dtection dincohrences. Par exemple, la puissance dun metteur qui est infrieur 37dBm et suprieur 44dBm sera dtecte en incohrence pour les cellules de lUPR Centre Est.

    Il arrive quelquefois que les exports de fichiers NAP raliss auto matiquement par le SIRES

    ne soient pas faits correctement. Pour avertir lutilisateur de ce problme, la page daccueil affiche directement cette date avec un avertissement si ncessaire.

    Le nombre de cellules contenu dans un fichier XML est maintenant insr dans le nom du fichier.

  • Chenevoy Stphane - 22 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Figure 10 : Affichage des fichiers XML cres

    Figure 11 : Nouveau formulaire de recherche dincohrences

  • Chenevoy Stphane - 23 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Le formulaire contenant les options de laffichage dincohrences (Cf. Figure 11) a t refait

    afin de pouvoir slectionner plusieurs incohrences. Il est maintenant possible de slectionner des rgions comme zone gographique. Une fois les incohrences affiches, il est possible de les trier par noms, incohrences, identifiants NAP, CI12 ou Plaques.

    Le nombre dincohrence est affich cot de chacune dentre elle.

    4.2.4.2 Phase 2

    Dbut janvier lapplication BDRef jusqualors divise en plusieurs bases a volu pour ne

    devenir quune seule et mme base contenant les informations de paramtrage des sites de toute la

    France. Ainsi nous avons pu obtenir les exports de donnes pour toute la France. Depuis lajout de certaines fonctionnalits (Puissance notamment) et en vue de la cration dun futur Push en 3G

    plusieurs nouvelles tables BDRef taient importes et pesaient trs lourd. Le temps dinsertion de toutes ces donnes dans la base pouvait durer jusqu une vingtaine de minutes. Lapplication Oricox avait jusqu maintenant une base par UPR. Ainsi il tait ncessaire dinjecter pour chaque

    base une quantit importante dinformations. Nous pouvons imaginer dans le pire des cas que lapplication soit utilise par les sept UPR et donc que le temps dinsertion des donnes soit

    multipli par sept. Pour plus de rapidit lors des mises jour, la suppression des donnes inutiles de chaque table BDRef aurait t ncessaire pour chaque base, ce qui aurait allong le temps de mise disposition de loutil sachant que les informations BDRef ne sont disponibles qu partir de 7h /

    7h30 du matin. Il a donc t dcid dunifier toutes les bases Oricox en une seule contenant les informations

    pour toute la France. Les avantages cela :

    - Un gain de place au niveau des informations stocker. - Un gain de temps au niveau de linsertion des donnes.

    - La maintenance de lapplication est facilite pour diverses raisons. Dans la Phase 1 les requtes Business Object devaient tre copies puis modifies pour chaque base Oricox. Ainsi onze requtes multiplies par le nombre de bases taient ncessaires. Grce

    lunification, onze requtes contenant les informations pour toute la France sont ncessaires. Cela diminue le nombre de scripts ncessaire lapplication BDE mais aussi

    lapplication BDRef. - Cela facilite lajout de nouvelles UPR.

    En contrepartie, il tait ncessaire de stocker les informations de NAPEtude et NAPRef de

    chaque UPR dans la mme base. Comme nous lavons voqu dans la prsentation du sujet, chaque UPR possde sa base NAPEtude. Ainsi il est tout fait possible que certains sites soient prsents dans 2 bases diffrentes. Il a donc t ncessaire de revoir en partie la modlisation de la base

    Oricox afin de prendre en compte ces cas de doublons et didentifier les sites qui appartenaient chaque UPR. La majorit des requtes du site ont donc t revues. Les scripts automatiss de

    transfert des donnes et dimport dans la base ont t revus et clarifis au maximum.

    12

    CI : Cell Identity, identifiant de cellu le compos de 5 chiffres. Il est utilis dans la majorit des bases de donnes.

  • Chenevoy Stphane - 24 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Figure 12 : Audit de cohrence NAPRef

    Un audit de cohrence t ajout au site (Cf. Figure 12). Celui ci seffectue chaque matin

    la fin de la mise jour de loutil et a pour objectif de dcompter et rpertorier les cellules concernes par certaines incohrences. Cet audit ne prend en compte que les cellules dont ltat est En Service ou A ouvrir dans NAPEtude et NAPRef.

    Outre le travail effectu sur lapplication, une documentation aidant la prise en main de

    lapplication par un programmeur a t cre. Cette demande t faite par lUPR Ile de France, car depuis fin janvier un tudiant travaille sur de nouvelles fonctionnalits ajouter au projet. Ce rapport explique brivement la structure du site ainsi que les fonctionnalits de chaque script.

  • Chenevoy Stphane - 25 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4.2.5 Modules ajouts

    Plusieurs petits modules ont t ajouts Oricox. Ceux ci nont pas de liens avec la recherche

    dincohrences mais ils utilisent les informations de rfrences de la base Oricox ainsi que certaines

    fonctionnalits utiles du langage PHP.

    4.2.5.1 Paramtrage

    Afin deffectuer la modification de certains paramtre cellulaires, les ingnieurs envoient au

    centre de maintenance un fichier Excel. Ce fichier tait cre jusqu maintenant par une macro Excel prenant en entre un export de 3 fichiers XML de NAP. Le fichier Excel doit contenir aussi

    des informations qui ne sont pas dans ces exports. Certaines informations proviennent de BDE ce qui oblige lingnieur lancer cette application et faire des recherches. Ainsi plusieurs manipulations sont ncessaires pour un ingnieur, ce qui engendre une perte de temps.

    tant donn quOricox rcupre des informations provenant de BDE un nouveau module a t ajout pour viter ce travail manuel.

    Un formulaire propose lutilisateur dinsrer les exports des 3 fichiers NAP, puis dinsrer

    quelques informations sur la ou les cellules. Ensuite il pourra lancer la gnration du fichier Excel.

    Figure 13 : Le forumulaire de paramtrage

    PHP ninclut pas lorigine doutils pour crer un fichier Excel. Jai utilis le package PEAR contenant de nombreuses librairies bien documentes. Une librairie nomme phpexcelreader

    permettait la cration de ce type de fichier.

  • Chenevoy Stphane - 26 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4.2.5.2 Cration de sites depuis un fichier Excel

    Rgulirement une liste des sites appartenant la concurrence est reue lUPR Centre Est

    sous la forme de fichier Excel. Il a donc t jug intressant de voir ces sites directement dans loutil de prdiction radio NAP.

    Ainsi linverse du module prcdent, celui- ci permet la cration de fichiers XML NAP depuis un fichier Excel. Un formulaire demande lutilisateur de rentrer le fichier Excel, puis la gnration des fichiers XML de NAP est automatique.

    Tout comme le module prcdent une librairie du package PEAR a t utilise. Elle se

    nomme php_writeexcel.

    4.2.5.3 Vrification de plan de frquences

    Afin de vrifier les rsultats de loutil Agora dans sa fonctionnalit de plan de frquence un

    module Oricox a t cre. Il prend en entre un fichier texte gnr par Agora contenant la liste des cellules du plan de frquences ainsi que les nouvelles informations sur les frquences.

    Etant donn quOricox contient les informations de rfrence au niveau du voisinage et des

    frquences il est possible de vrifier pour chaque cellule (aussi appele serveuse): - Si les frquences interfrent pour chaque voisine.

    - Sil ny a aucun couple BSIC/BCCH13 identique pour chaque voisine - Sil ny a aucun couple BSIC/BCCH identique pour chaque voisine de voisine.

    La mthode utilise est la suivante : - Cration dun univers virtuel contenant les nouvelles donnes gnres par Agora ainsi

    que les donnes cellules en dehors du plan de frquence. Toutes ces donnes sont stockes dans une table de la base Oricox.

    - Pour chaque cellule on effectue les vrifications cites prcdemment. Les relations de

    voisinages sont connues grce aux informations BDRef. - Chaque serveuse ne vrifiant pas une des rgles est affiche ainsi que les informations

    relatives ces problmes. Il apparaitra lidentifiant de la voisine (ou voisine de voisine) et le type de problme.

    4.2.5.4 Fichier de retune

    Trs similaire au module de Paramtrage, le formulaire Fichier de retune permet de rcuprer les informations Frquences des cellules contenues dans un export NAP. Ces donnes sont extraites puis insres dans un fichier Excel.

    Cette manipulation est effectue lorsquun ingnieur souhaite changer certaines frquences dune ou plusieurs cellules. Ce fichier sera ensuite envoy lOperation And Maintenance Center.

    13

    Le couple BCCH/BSIC permet lidentification dune cellule.

  • Chenevoy Stphane - 27 - Sept. 2007 Fv. 2008

    4.3 Planning

    Mois septembre octobre novembre Dcembre janvier fvrier

    Semaines 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 1 2 3 4 5 6

    Familiarisation avec les technologie GSM/UMTS

    Prise en main rapide de l'outils NAP

    Familiarisation avec la premiere version d'Oricox

    Debogage et fiabilisation des donnes

    Ajout de nouvelles mises jour

    Modification de l'outil pour facilit le dploiement

    Ajout de nouveaux modules

    Unification des bases Oricox

    Documentation / formation du nouveau stagiaire

    Planning prvisionnel

    Planning rel

    Comme nous pouvons le constater, le planning rel respecte assez bien le planning prvisionnel. Ce dernier avait t prvu assez large ce qui a permis deffectuer notamment

    lunification des diffrentes bases en fin de stage.

    4.4 Problmes rencontrs

    Il na pas t ais de reprendre le projet du stagiaire prcdent. Le travail effectu tait dense

    et la structure ainsi que la lisibilit du code avaient t quelque peu dlaisss au profit du bon fonctionnement de lapplication lil de lutilisateur. Dans ces conditions le dbogage de lapplication a t dautant plus dur.

    Le temps de traitements des scripts tait un problme crucial auquel je navais encore jamais

    eu me confronter. En effet, il mest arriv de manipuler des tables pesant plusieurs centaines de mgaoctets mobligeant faire attention la moindre ligne de code et la structure des requtes, ce qui navait pas t le cas durant les projets scolaires effectus auparavant.

    Une partie des bogues et soucis de mises qui ont t constats provenait le plus souvent dun

    problme de donnes plutt que de script. Il y avait diverses raisons cela : - Les volutions du systme dinformations : Les applications sarticulant autour dOricox

    voluent en fonction du rseau et des nouvelles technologies qui apparaissent. Toute

    modification sur ces bases peut entrainer des rsultats incohrents sur Oricox. - Lunicit des donnes : Il na pas t rare de constater, par exemple, une mme cellule en

    doublon avec des informations diffrentes dans une mme base de donnes. - Les problmes informatiques : Il est arriv plusieurs fois que le serveur ait quelques

    heures de dcalage. Dautre part lhte Windows ncessitait que le compte dun ingnieur

    soit activ. Etant donn quil arrivait que le PC soit redmarr la nuit par le service rseau, la mise jour ntait pas correctement faite.

    - Les erreurs de manipulation par lutilisateur. Cela concerne notamment les petits modules. Je me suis donc rapidement habitu vrifier en premier les informations traites plutt que

    les traitements.

  • Chenevoy Stphane - 28 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Dun point de vue organisationnel, en plus du cahier des charges, il a fallu sadapter aux

    nombreuses demandes dvolutions et report de bugs des utilisateurs de lapplication. Certaines demandes taient lgitimes, dautres infaisables car une application Web a des limites. Le service dans lequel jtais ntant pas spcialis en informatique, il fut ncessaire dexpliquer de faon

    simple ces limites.

    Enfin, le dernier point du cahier des charges a t le plus flou pour moi. Le fait de concevoir

    une application qui sera dploye au niveau nationale se doit dtre la plus robuste et claire possible au niveau de linterface mais aussi et surtout au niveau du code source. Il ma donc t difficile de comprendre comment penser en non informaticien .

    5 Bilan

    5.1 Bilan pour lentreprise

    De nombreuses volutions sont apparues avec cette nouvelle version dOricox. Des volutions

    pour faciliter la vie de lutilisateur car cest le but premier de lapplication, mais aussi des

    volutions pour faciliter le travail du programmeur qui aura maintenir et faire voluer lapplication denvergure nationale.

    Cot utilisateur, les quelques grosses lacunes de linterface ont t corriges telles que les

    problmes de tlchargement. Plusieurs amliorations de linterface avec, entre autre, de nouvelles

    sections pour les fichiers permettent de visualiser rapidement les soucis dimport de donnes et les mises jour faire. Laffinage de la recherche dincohrence permet un travail plus prcis des

    ingnieurs. Les quelques mises jour et modules ajouts permettent un gain en temps et la fiabilit des donnes recueillies. Lunification des bases permet davoir des donnes disponibles le plus tt possible dans la journe.

    Cot programmeur, de gros changements permettent maintenant de mieux comprendre la

    structure et le fonctionnement de lapplication. Lapplication t repense pour prendre en compte son dploiement au niveau national, que ce soit au niveau de lapplication Web, des scripts automatiss ou la base de donnes. Il est maintenant beaucoup plus simple de prendre en compte

    une nouvelle UPR.

    Il est difficile de chiffrer conomiquement lapport lentreprise dun tel stage, nanmoins il est indniable que le temps gagn pour la mise en cohrence des donnes radio est latout majeur dOricox. Auparavant, seuls quelques plans de frquences pouvaient tre planifis par an sur des

    surfaces relativement restreintes, ceci en raison du temps de mise uvre et de correction des donnes provenant de NAPEtude. Aujourdhui le temps de prparation dun plan de frquence a t

    divis par cinq ce qui incite les ingnieurs en raliser plus rgulirement et sur de plus grosses surfaces. En outre, le travail quotidien des ingnieurs sur la cration, la maintenance ou encore loptimisation des sites est amlior grce une vision plus fidle du terrain, de leur outil de

    prdiction radio. De ce fait nous pouvons dire quindirectement, un tel outil participe la bonne qualit du

    rseau mobile de France Telecom.

  • Chenevoy Stphane - 29 - Sept. 2007 Fv. 2008

    5.2 Bilan personnel

    5.2.1 Techniques

    Au dbut de mon stage mes connaissances du monde de la radio taient insignifiantes. Jai donc eu me familiariser avec ce domaine particulirement riche, et en comprendre le b.a.-ba. Le

    fait de travailler chez France Telecom ma permis de mimprgner des termes techniques les plus utiliss, mais galement du jargon du mtier. De plus, jai pu avoir un aperu des mt iers lis aux rseaux mobiles, et notamment celui dingnieur radio.

    Ce stage ma galement permis damliorer mes connaissances dans le domaine des bases de

    donnes, et de la conception dun site web. En effet, bien quayant reu une formation sur les bases de donnes en dbut de cursus scolaire, je me suis vite rendu compte quil y avait encore beaucoup plus apprendre notamment au niveau de loptimisation.

    Concernant la cration dun site Web, jai pu amliorer la conception de lIHM. Jai pu me rendre compte de limportance de cette dernire, puisquelle est le reflet de la facilit de navigation.

    Au cours de ce projet, jai eu approfondir mes connaissances du langage PHP. Je me suis rapidement rendu compte quil tait important de respecter certa ines rgles de bases de la programmation (souplesse du code, comprhension etc.), ce qui est dautant plus vrai pour les

    projets de grande taille. Enfin, le fait de travailler la fois avec un environnement Windows et Linux a t trs

    intressant. Jai pu comparer les atouts et inconvnients de chaque systme dexploitation par rapport au rle quils avaient dans ce projet.

    5.2.2 Humain

    Durant le stage, jai eu loccasion de travailler avec diffrentes personnes : les ingnieurs

    radio de mon service, mais galement ceux lUPR Ile de France et Mditerrane. Avec du recul, je

    comprends mieux limportance de la communication en entreprise.

    Avec prs de 5 mois et demi passs au sein dune quipe, je comprends maintenant limportance des relations entre collgues et de lambiance de travail. En effet, tout au long de mon stage, jtais rattache lquipe IRQP Z1. Cependant, les utilisateurs du projet taient aussi ceux

    de lIRQP Z2, jai ainsi pu mentendre avec les deux quipes. Mes relations de travail ntaient donc pas exclusives, jai ainsi pu apprendre madapter au caractre de chacun.

  • Chenevoy Stphane - 30 - Sept. 2007 Fv. 2008

    5.3 Perspectives

    Dbut Fvrier, Patrick, mon tuteur en entreprise, a dcid de reprendre un stagiaire pour

    poursuivre le dveloppement du projet. Son rle sera principalement dadapter lapplication la

    nouvelle version de NetAct Planner qui arrivera trs prochainement.

    LUPR Ile de France a lui aussi dcid demployer un tudiant en alternance qui travaillera sur de nouvelles mises jour intgrer dans NAP par rapport dautres fonctionnalits qui ne sont pas utilises sur lapplication BDRef lUPR Centre Est.

    Malgr un gros travail sur le dploiement de lapplication, il est encore possible de faire de

    nombreuses amliorations sur loptimisation et les fonctionnalits de lapplication. Un problme qui surviendra trs prochainement sera la modification des identifiants cellules qui seront mise s en place sur toutes les bases de donnes en remplacement du CI.

    Le projet sera bientt install sur de nouveaux serveurs dans le cadre du projet FAST

    (Fabriquer des Applications Sur le Terrain), ainsi nous pouvons esprer quune partie des problmes informatiques observs jusqu maintenant disparaitront.

  • Chenevoy Stphane - 31 - Sept. 2007 Fv. 2008

    6 Conclusion

    Aprs vingt quatre semaines passes France Telecom, jai pu dcouvrir le monde de lentreprise. Le fait de travailler dans un service dingnierie ma permis dentrevoir le travail dingnieur et les responsabilits qui sont les leurs.

    Le dveloppement a t pour moi loccasion dapprofondir un langage de programmation trs

    utilis de nos jours, le PHP. Cela ma galement permis damliorer mes scripts, de les rendre plus clairs, plus exploitables et maintenables par des personnes extrieures au projet. Jai galement, plusieurs reprises, d considrer laspect temps de calculs, variable dont je ne tenais pas forcment

    compte dans le cadre dun projet scolaire.

    Le fait davoir travaill sur un projet concret et davoir pu communiquer avec les acteurs et utilisateurs ma permis de mieux comprendre les enjeux des applications informatiques. Il a t aussi trs gratifiant de voir que le projet prenait de lenvergure. Cela ma encourag dvelopper en

    ayant le sens du travail bien fait.

    Avoir effectu ce stage de mi-parcours au sein de France Telecom a t dcisif et a confirm mon choix dorientation lUTBM puisque jhsitais entre les diffrentes filires proposes par lcole. Finalement ce sera l Ingnierie des Logiciel et de la Connaissance que je choisirai

    mon retour de stage.

    Travailler dans un domaine qui ntait pas uniquement orient informatique fut trs enrichissant. Ce sera un atout indniable pour mon avenir professionnel.

    Enfin, le cadre trs agrable et chaleureux dans lequel sest droul mon stage a grandement

    contribu la satisfaction personnelle dune telle exprience.

  • Chenevoy Stphane - 32 - Sept. 2007 Fv. 2008

    7 Bibliographie

    Radio Principes fondamentaux du GSM , B. Lagrange, dition Eyrolles http://www.girodon.com/telech/telcos/telecom1.htm http://www.commentcamarche.net/telephonie-mobile/gsm.php3

    Informatique

    www.phpfrance.fr : dfinitions des fonctions en PHP http://www.manuelphp.com/ : aide sur PHP

    www.ubuntu.fr : configuration du serveur Linux

    www.commentcamarche.net : pour les problmes de dbogage www.mysql.com : fonctions de MySQL UNIX Guide de lutilisateur, Dominique BOUILLET, Edition Marketing, 1990, Paris.

    Divers www.wikipedia.fr : Ressources sur lentreprise France Telecom http://www.orange.com/fr_FR/groupe/presence/ : Ressources sur lentreprise France Telecom http://www.ogaca.org/espaceabonne/fillon.pdf : Bilan financier France Telecom

    http://www.girodon.com/telech/telcos/telecom1.htmhttp://www.commentcamarche.net/telephonie-mobile/gsm.php3http://www.phpfrance.fr/http://www.manuelphp.com/www.ubuntu.frhttp://www.commentcamarche.net/http://www.mysql.com/http://www.wikipedia.fr/http://www.orange.com/fr_FR/groupe/presence/http://www.ogaca.org/espaceabonne/fillon.pdf

  • Chenevoy Stphane - 33 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Table des illustrations

    Figure 1 : Implantation du groupe France Telecom dans le monde .................................................... 5 Figure 2 : Dcoupage gographique des 7 UPR .................................................................................. 7

    Figure 3 : Exemple de couverture radio par NetAct Planner ............................................................. 10 Figure 4 : Principe du rapatriement quotidien des donnes BDE / BDRef / NAP ............................ 12

    Figure 5 : Accueil du site Oricox ....................................................................................................... 13 Figure 6 : La recherche d'incohrences sur Oricox............................................................................ 14 Figure 7 : La cration des fichiers XML............................................................................................ 15

    Figure 8 : Une page web dynamique grce Ajax ............................................................................ 20 Figure 9 : Nouvelle accueil du site Oricox ........................................................................................ 21

    Figure 10 : Affichage des fichiers XML cres................................................................................... 22 Figure 11 : Nouveau formulaire de recherche dincohrences .......................................................... 22 Figure 12 : Audit de cohrence NAPRef ........................................................................................... 24

    Figure 13 : Le forumulaire de paramtrage ....................................................................................... 25

  • Chenevoy Stphane - 34 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Table des matires

    Remerciements ...................................................................................................... 2 Sommaire .............................................................................................................. 3

    1 Introduction..................................................................................................... 4 2 Prsentation de lentreprise .............................................................................. 5

    2.1 Prsentation gnrale du Groupe France Telecom (FT) ....................................................... 5

    2.2 Un peu dhistoire ................................................................................................................... 6 2.3 Unit de Pilotage Rseau Centre Est (UPRCE) .................................................................... 7

    2.3.1 Quest-ce quune Unit de Pilotage Rseau ? ................................................................ 7 2.3.2 Unit de Pilotage Rseau Centre Est (UPRCE) ............................................................. 8 2.3.3 Dpartement Conception et Programme, C&P .............................................................. 8

    2.3.3.1 Le service Programme et Evolution du Rseau (PER) ........................................... 9 2.3.3.2 Le service Ingnierie Radio et Qualit Plaque ....................................................... 9

    3 Prsentation du sujet ...................................................................................... 10 3.1 Contexte .............................................................................................................................. 10

    3.1.1 Principe d'Oricox ......................................................................................................... 12 3.1.2 Le site Oricox............................................................................................................... 13

    3.2 Problmatiques .................................................................................................................... 15

    3.3 Cahier des charges............................................................................................................... 16

    4 Mise en uvre ............................................................................................... 17 4.1 Outils ................................................................................................................................... 17 4.2 Dveloppement.................................................................................................................... 18

    4.2.1 Prliminaire .................................................................................................................. 18

    4.2.2 Fiabilisation et optimisation......................................................................................... 18 4.2.3 Ajout de mises jour ................................................................................................... 19

    4.2.4 Dployabilit et amliorations gnrales dOricox..................................................... 19 4.2.4.1 Phase 1 .................................................................................................................. 19 4.2.4.2 Phase 2 .................................................................................................................. 23

    4.2.5 Modules ajouts ........................................................................................................... 25 4.2.5.1 Paramtrage .......................................................................................................... 25

    4.2.5.2 Cration de sites depuis un fichier Excel.............................................................. 26 4.2.5.3 Vrification de plan de frquences ....................................................................... 26 4.2.5.4 Fichier de retune ................................................................................................... 26

    4.3 Planning............................................................................................................................... 27 4.4 Problmes rencontrs .......................................................................................................... 27

    5 Bilan ............................................................................................................. 28 5.1 Bilan pour lentreprise ......................................................................................................... 28 5.2 Bilan personnel.................................................................................................................... 29

    5.2.1 Techniques ................................................................................................................... 29 5.2.2 Humain......................................................................................................................... 29

    5.3 Perspectives ......................................................................................................................... 30

    6 Conclusion .................................................................................................... 31 7 Bibliographie ................................................................................................ 32

    Table des illustrations .......................................................................................... 33 Table des matires ............................................................................................... 34

  • Chenevoy Stphane - 35 - Sept. 2007 Fv. 2008

    Rapport de stage ST40 - Automne 2007

    Chenevoy Stphane Dpartement gnie Informatique

    France Telecom - Orange 8, rue du Dauphin

    69424 Lyon

    Rsum C'est au sein de l'Unit de Pilotage Rseau Centre-Est appartenant au groupe France

    Telecom que j'ai pu dcouvrir le monde de la tlphonie mobile. En coulisse, les ingnieurs radio s'activent pour que la qualit des rseaux mobiles soit la meilleure possible. Pour cela l'oprateur historique s'est dot de plusieurs logiciels. Dans ce rapport nous nous intresserons plus

    particulirement l'outil NetAct Planner dvelopp par Nokia dont la fonction principale est la simulation de couverture radio. Cet outil est dot d'une base de donnes dont le contenu doit tre le

    plus jour possible par rapport aux donnes terrain. Au court de mon stage, il m'a t donn de reprendre le projet informatique Oricox initi un semestre auparavant par un tudiant de l'UTBM. Le rle principal de cette application est de dtecter puis mettre jour les incohrences de la base de

    donnes de NetAct Planner grce d'autres bases de rfrences. L'objectif de ce stage fut d'ajouter diverses fonctionnalits concernant la correction des incohrences ainsi que de dvelopper plusieurs

    petits modules en relations avec les donnes de NetAct Planner et les bases de rfrences. Une partie du stage fut aussi ddie l'amlioration du dploiement d'Oricox pour les autres Unit de Pilotage Rseau.

    Mots cls Transports et tlcommunications Informatique Qualit

    Gnie logiciel Rseau et communications

    Logiciel danalyse de donnes Logiciel de gestion