Rapport de Stage G2 Suivi travaux maîtrise d’œuvre ...raphi. STAGE G2.pdf · Rapport de Stage...

download Rapport de Stage G2 Suivi travaux maîtrise d’œuvre ...raphi. STAGE G2.pdf · Rapport de Stage G2

of 43

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rapport de Stage G2 Suivi travaux maîtrise d’œuvre ...raphi. STAGE G2.pdf · Rapport de Stage...

  • LEMOINE Raphal E2, 2ime Anne Ecole CENTRALE LILLE

    Rapport de Stage G2 Suivi travaux matrise duvre (architectes)

    Chantier du Muse des Arts Premiers, Quai Branly - Paris

    Chantier du Muse du Quai Branly 29/55 Quai Branly F 75007 Paris Tel : 01 40 62 86 58 www.quaibranly.fr

    Stage : 30 Mai 9 Septembre 2005 Tuteur en entreprise : M. Guillaume Besanon Tuteur lcole: M. Zoubeir Lafahj

    Agence darchitecture 10 Cit dAngoulme 75011 Paris Tel: [+33] 1 49 23 83 83 Fax: [+33] 1 43 14 81 10 Email: info@jeannouvel.fr www.jeannouvel.fr

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    2

    Le suivi de travaux pour la matrise duvre (MOE) lors de la construction dun muse :

    Exemple du Hall - Expositions Temporaires du muse des Arts Premiers, Quai Branly, Paris

    Pose de plaques blanches sur la faade vrille des Expositions Temporaires

    Btiment Universit

    Expositions Temporaires

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    3

    SOMMAIRE

    SOMMAIRE 3 REMERCIEMENTS 4 PREAMBULE 5 RESUME 6 GLOSSAIRE 7 I/. Prsentations 8

    A/. Jean Nouvel et les Ateliers Jean Nouvel (AJN) 8 B/. Le muse du Quai Branly 10

    a)- Prsentation du projet 10 b)- Quelques aspects architecturaux du projet 14

    II/. Le suivi de travaux au sein de la matrise duvres AJN 20

    A/. Lorganisation de lquipe dAJN sur le quai Branly 20 B/. Mes diffrentes missions en suivi de travaux 22 C/. Quelques exemples de problmes rsolus 25

    a)- Remplissage du dcaiss de lancienne billetterie 25 b)- Une buse empchant louverture dune porte 27

    c)- Des gaines techniques traversant le faux plafond 27 d)- Le pallier en pente de la porte du passage des uvres exceptionnels 28

    e)- Orage et Inondation du 23 juin 29 f)- le plancher chauffant du hall 29

    III/. Quelques particularits dun btiment accueillant du public :

    Exemple des Expositions Temporaires du muse des Arts Premiers 30

    A/. Le traitement sonore entre lauditorium et les Expositions Temporaires 30 a)- le plafond de lauditorium 30 b)- la chape acoustique 31

    B/. Le confort thermique et laration 32 a)- le plnum de soufflage 32 b)- le chauffage de faade 33 c)- les extracteurs dair 34 C/. La scurit incendie 34 a)- le traitement de lair : dsenfumage et cran de cantonnement 34 b)- lisolation et lvacuation des personnes 37 c)- le traitement de la structure : protection des aciers 38 d)- le matriel daction : RIA, colonnes sches et extincteurs 39 IV/. Retour dexprience 40 CONCLUSION 42 ANNEXES 43

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    4

    REMERCIEMENTS

    Je tiens remercier Guillaume Besanon, mon tuteur de stage, qui ma fait confiance et a insist auprs de ses suprieurs pour me prendre comme stagiaire.

    Je voudrais galement remercier Nick Gilliland, architecte, avec qui jai beaucoup travaill et qui a russi me sensibiliser larchitecture.

    Je remercie galement tous les stagiaires pour leur ouverture, leur bonne humeur, leur

    coute et leurs rponses, en particulier Pierre Leblanc, avec qui jai beaucoup travaill, Amin El Fassi pour ses conseils dAutocad, et Lydie Brot, que jai forme pour reprendre ma place.

    Un grand merci au secrtariat, dont en particulier Cathy Jdonne, pour sa patience.

    Toutes les personnes mentionnes ci-dessus ne mont jamais considr comme un stagiaire. Au contraire, ils sont partis du principe que jtais un membre du service part entire. Je tiens leur exprimer sincrement ma sympathie pour leur aide et leur soutient. Quils soient certains que, grce eux, je garde de ce stage un excellant souvenir. Enfin, je tiens remercier Monsieur Zoubeir Lafhaj pour avoir accept dtre tuteur de ce stage.

    Supports pour les bassins garde-corps en terrasse avec vue sur Montmartre et le Grand Palais

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    5

    PREAMBULE

    Jai effectu mon stage dans lagence darchitecture Les Ateliers Jean Nouvel , au sein de la matrise duvre du chantier prsidentiel du muse des Arts Premiers.

    Ce stage est le deuxime stage de mon cursus dingnieur, et est ma premire exprience longue en entreprise car il a dur trois mois et demi alors que le premier navait dur que quatre semaines. De plus, cest mon premier contact avec le monde du btiment et de larchitecture.

    Pendant ce stage, il ma t confi le suivi de travaux de toute une zone du projet (Hall Expositions Temporaires) me permettant de travailler au contact de nombreuses entreprises (Bouygues, IdFP, France Sols) tout en ayant une dmarche de qualit technique et architecturale.

    Trois aspects intressants ont retenus mon attention pour le choix de ce stage. Tout dabord, je voulais me rapprocher des mondes du btiment et de larchitecture : travailler dans la matrise duvre permet dapprocher la ralit dun chantier tout en comprenant la dmarche architecturale qui lanime. Ensuite, faire du suivi de chantier permet de ctoyer la majorit des entreprises intervenant sur le chantier et den comprendre leur fonctionnement. Enfin, lenvergure de ce chantier ma intress autant par sa taille et sa complexit que par son importance et sa renomm future. De plus, je me considre privilgi davoir travaill pour un architecte mondialement renomm.

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    6

    RESUME Le but de ce rapport est autant dvoquer les proccupations architecturales que les cts techniques de mon travail au sein de ce chantier, sans oublier le ct relationnel du suivi de chantier. Pour cela jai divis mon rapport en quatre parties. Dans une premire partie, je commencerai par prsenter Jean Nouvel et ses ateliers avant de dtailler le projet auquel jai eu la chance de pouvoir contribuer. Je finirai par une approche plus personnelle, en dcrivant des lments architecturaux du projet auxquels jai t sensible. La seconde partie traitera du suivi de travaux au sein de la matrise duvre. Pour cela, aprs avoir situ ma place au sein de lquipe des Ateliers Jean Nouvel du Quai Branly, jexpliquerai diffrentes tches que jai ralises et je donnerai des exemples de problmes que jai rsolu. La troisime partie sintressera quelques aspects techniques spcifiques un btiment qui doit accueillir du public pour prsenter des uvres, savoir le traitement acoustique, le confort thermique et la protection incendie des Expositions Temporaires. Enfin, dans la dernire partie, janalyserai ce que le stage ma apport sur le plan humain et je confronterai mon exprience mes attentes.

    Les fondations du chantier (25 juillet 2003)

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    7

    GLOSSAIRE CCAP/CCAG : Cahier des Clauses Administratives Particulires/Gnrales CCTC : Cahier des Clauses Techniques Communes CCTP : Chier des Clauses Techniques Particulires EP : Eaux Pluviales FTM : Fiche Technique Modificative MOA : Matrise dOuvrage MOE : Matrise dOEuvres OPC : Ordonnancement Pilotage Chantier OS : Ordre de Service PPSPS : Plan Particulier de Scurit et de Protection de la Sant SPS : Scurit et de Protection de la Sant

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    8

    I/. PRESENTATIONS

    A/. Jean Nouvel et les Ateliers Jean Nouvel (AJN)

    Jean Nouvel est n en 1945

    Fumel (Lot et Garonne). Il intgre lcole des Beaux-Arts de Paris en 1966. Il est dabord lassistant de larchitecte Claude Parent, il sassocie ensuite en 1970 avec Franois Seigneur pour crer sa premire agence. Diplm en 1972, il livrera son premier btiment en 1978 : un centre chirurgicale Bezons en forme de paquebot.

    Ces annes seront celles de prises de position souvent radicales et aussi de crations anti-conventionnelles, avec un got certain pour larchitecture high-tech. Cest en 1981 que Jean Nouvel accde la notorit avec la construction de lInstitut du Monde Arabe. Demble, le btiment est salu comme lune des ralisations emblmatiques de larchitecture de cette fin du XXime sicle. Ldifice vocation interculturelle a jou un rle important dans le renouveau de larchitecture en France et Paris. Par le traitement la fois dlicat et contemporain de ses volumes et de

    ses matriaux, ce btiment est rest avec le temps un symbole fort de la possibilit de construire Paris des difices modernes de qualit.

    Autres ralisations : - Lensemble de logements Nemausus Nimes (1988) - Transformation de lOpra de Lyon (1993) - Fondation Cartier Paris (1994) - Centre de confrence de Lucerne (1999) - Tour Agbar Barcelone (1993) - Centre commercial Euralille, Lille (1994) - Palais de justice de Nantes (2000) - Expo 02, Morat, Suisse (2002)

    Centre Euralille

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    9

    Le muse Reina Sofia Expo 02, Morat, Suisse (2002) La Tour Agba, Barcelonne (1993) Les appartements Soho Le centre de confrence Vinci, Tour

    LOpra de Lyon (1993) Linstitut du monde Arabe, Paris (1987)

  • Rapport G2 Suivi de travaux Muse du Quai Branly Ateliers Jean Nouvel

    10

    Jean Nouvel cre les Ateliers Jean Nouvel en 1994. Aujourdhui cest un des plus grands cabinets en France, avec plus de 40 projets en cours dans 13 pays diffrents, men par une quipe multiculturelle de plus de 140 professionnels. Michel Plissi