RAPPORT DE STAGE - Freebd.treize.free.fr/rapport de stage 1ere/Rapport de Stage...1 RAPPORT DE STAGE...

Click here to load reader

  • date post

    04-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    604
  • download

    9

Embed Size (px)

Transcript of RAPPORT DE STAGE - Freebd.treize.free.fr/rapport de stage 1ere/Rapport de Stage...1 RAPPORT DE STAGE...

  • 1

    RAPPORT DE STAGE

    Stage effectué du 31 Janvier 2005 au 4 Février 2005

    MAHLE Filtersystems 55,r Robertine Dubois 02110 SEBONCOURT ! 03.23.09.31.00 www.mahle.com

    Maître de Stage : Mme HENRION

    Stagiaire : Mr Etienne WATRIGANT

    1ère ES²

    Tuteur : Mr DUTOIT

  • 2

    SOMMAIRE

    1) INTRODUCTION p.03

    2) PRESENTATION DE LENTREPRISE p.04

    A) LE GROUPE MAHLE DANS LE MONDE p.04 B) MAHLE EN France p.11

    1. Activité p.11 2. Structure p.11 3. Persan Siège Social et Site de Production p.15 4. Seboncourt Site de Production p.18 5. Produits p.22 6. Clients p.23

    3) DEROULEMENT DU STAGE p.24

    4) CONCLUSION p.42

    5) ANNEXES p.47

  • 3

    Introduction

    Jai choisi cette entreprise pour avoir une vision densemble du « monde de

    lentreprise », de latelier aux bureaux. Jai ainsi pu découvrir lensemble des services de MAHLE.

    Cest une entreprise de taille moyenne (environ 300 employés), et une entreprise

    qui fait partie dun grand groupe international. Il y a donc énormément de choses à voir et à découvrir.

    Lusine de Seboncourt fabrique et assemble des filtres de toutes sortes, pour des

    clients notamment français et européens. Ainsi, cette entreprise a répondu favorablement à ma demande de stage (cf.

    Annexes), je les en remercie.

    Entrée principale de lusine - Seboncourt

  • 4

    Présentation de lentreprise

    LE GROUPE MAHLE DANS LE MONDE

    « PLUS HAUT, PLUS LOIN, PLUS VITE »

    Une mobilité jusquici inconnue conquit le monde et de nouveaux secteurs industriels virent le jour. Le nom de MAHLE fait partie des protagonistes de la première heure, accompagnateurs de ce progrès de la technique.

    Le premier atelier dessai pour les pistons en métal léger a marqué les débuts de lentreprise à partir de 1920. En 1929, sous la direction de Ernst Mahle, les premiers pistons fabriqués en série virent le jour à Stuttgart en 1929.

    Quelques années auparavant, en 1925, il avait suggéré de

    procéder également à la fabrication de filtres à air pour les moteurs à combustion interne, qui seront plus tard complétés par les filtres à huile et à carburant ce qui était à cette époque une grande innovation. Ainsi étaient plantés les piliers de la grande entreprise qui désormais jouit dun savoir faire en matière de conception depuis plus de 80 ans.

  • 5

    LEADER SUR LE MARCHE Le Groupe MAHLE se compose de trois divisions implantées dans le monde entier :

    - Mahle Pistons and Engine Components pour les pistons et composants moteurs.

    - Mahle Filtersystems pour les systèmes de filtrations. - Mahle Valve Train Systems pour les systèmes de distribution.

    MAHLE GmbH Stuttgart (Head Quarters)

    Pistons et composants moteurs

    Filtersystems Valve Train Systems

    Siège social monde : Stuttgart Pragstrasse 54 D-70376 STUUTGART +49 (0) 7 11-50 63-0 En tant quexpert, MAHLE assure la conception, le développement et la fabrication de systèmes intégrés et de produits multi-fonctions dans les secteurs :

    - automobiles - véhicules industriel et militaires

    Mahle est également à la pointe en ce qui concerne la Recherche. En effet, le groupe dispose des plusieurs centaines dingénieurs, basés dans les 4 grands centres de Recherche & de Développement (R+D) du groupe (Stuttgart, Detroit, Sao Paulo et Tokyo). UNE GARANTIE La performance de leurs produits et modules résulte de la maîtrise et de lamélioration permanente de leurs technologies. Mahle se bat quotidiennement pour respecter lenvironnement et réduire la pollution des voitures. UNE ASSURANCE : LE PARTENARIAT GLOBAL Avec près de 28 000 employés et 52 sites de productions répartis sur 3 continents, MAHLE accompagne ses clients partout dans le monde.

  • 6

    RESULTATS DU GROUPE PAR SECTEURS

    Pistons et

    composants moteurs

    Filtersystems Valve Train

    Systems

    Total Groupe

    Chiffre daffaires en milliards d 1,4 1,0 0,5 2,9

    Sites de production 21 15 16 52

    Collaborateurs 16.000 6.000 6.000 28.000

    MAHLE EN Allemagne

  • 7

    MAHLE DANS LE MONDE

    Europe

  • 8

    Amérique du Nord

    Amérique du Sud

  • 9

    Asie / Pacifique

  • 10

    MAHLE, actif dans le sport de compétition

    Depuis le début des années trente, MAHLE a participé a dinnombrables victoires en compétition automobile, championnats et records battus. Depuis 1970, les vainqueurs sur le circuit des 24h du Mans ont franchi la ligne darrivée à 23 reprises, leurs véhicules étant équipés de pistons et cylindres MAHLE.

    Les ensembles pistons/cylindres MAHLE ont fait preuve également, lors dautres évènements sportifs, de leur performance spectaculaire et de leur résistance (des centaines de victoires en Grand Prix, le championnat de F1, de rallyes etc).

    Cependant, les ambitions sportives ne sont pas les seuls facteurs de développement des composants moteurs spécialisés. La longue expérience de MAHLE dans ce domaine a démontré que la technologie de pointe dont sont issus aujourdhui les produits utilisés en compétition est la source même de la réussite de demain, par le biais dune production en masse.

    MAHLE met tout en place pour tenir sa place de leader technologique et plus spécifiquement, par des contrats de partenariat à long terme avec certains constructeurs et par un engagement significatif dans le domaine de la compétition automobile.

    MAHLE est lun des sponsors officiels de la Scuderia Ferrari depuis 1996.

    MAHLE, le site internet www.mahle.com

  • 11

    LE GROUPE MAHLE EN FRANCE Filtersystems

    1. Activité

    Systèmes de filtration

    " Siège Social : Persan

    " Sites de Productions : Persan (éléments filtrant)

    Seboncourt (matières plastiques, assemblage)

    " Effectifs en 2002 : 531 personnes

    " Chiffre daffaires 2002 : 95 423 000

    Pour les véhicules : ¤ Séparateurs daérosols ¤ Filtres à air habitacle

    ¤ Filtres à air moteurs ¤ Filtres à carburant ¤ Système daspiration dair ¤ Systèmes de filtres à huile

    2. Structure

    cf. organigrammes suivants

  • 12

  • 13

  • 14

    3. Persan

    Siège Social & Site de Production

    " Adresse : Chemin Vert, route de Clermont 95340 Persan (40km au nord de Paris) " Effectifs : 75 personnes pour Persan Siège Social 150 personnes pour Persan site de production " Surface totale : 1500m² (6000m² de terrain) pour Persan Siège 11130m² (29220m² de terrain) pour Persan site de production. " Certifications : QS 9000 EAQF 94 ISO 9001 ISO/TS 16949 (cf. Déroulement de la semaine)

    Les technologies : pièces moussées et pièces moulées textile

    PRODUCTION de : ¤ Eléments Filtrants Habitacles (LA) ¤ Eléments air Moteur pour OE, OES et AM (LX)

    MOYENS DE PRODUCTION : ¤ 3 lignes de fabrication éléments habitacles ¤ 3 lignes de plissages poche pour éléments air moteur ¤ 2 lignes de plissages droit pour éléments air moteur ¤ 3 lignes de moussage PU (polyuréthane) pour éléments air moteur ronds ¤ 1 ligne de moussage PU (polyuréthane) pour éléments air moteur panneaux ¤ Diverses lignes de préparation ou de production spécifiques ¤ 2 lignes dincrustation ¤ LE BUREAU DETUDES France Lusine fonctionne en 3/8, 24h/24 et 7j/7.

  • 15

    Quelques chiffres

    Variation de l'effectif à Persan

    0

    50

    100

    150

    200

    250

    300

    350

    1996 1997 1998 1999 2000

    années

    em

    plo

    s

    Effectif moyen, siègeEffectif moyen, usineTotal

    Production annuelle en 2000 : 12 400 000 éléments air et habitacle.

  • 16

  • 17

    4. SEBONCOURT

    Site de Production

    " Adresse : 55, r Robertine Dubois 02110 Seboncourt (20 km au nord de St Quentin) " Effectifs : 297 employés " Surface totale : 15300m² (84451m² de terrain) " Certifications : QS 9000 EAQF 94 ISO 9001 ISO/TS 16949 ISO 14001 (cf. Déroulement de la semaine - Qualité)

    Les technologies : pièces injectées, soudées et assemblées

    PRODUCTION de : ¤ Filtres à air (LP) ¤ Filtres à huile ¤ Canister (AK) ¤ Filtres à gazoil (KF) ¤ Filtres à essence

    MOYENS DE PRODUCTION : ¤ 1 atelier dinjection avec 23 presses ¤ 1 atelier dassemblage de canister ¤ 1 ligne de montage canister ¤ 1 poste soudure US, 1 poste remplissage charbon, 1 poste soudeuse rotation ¤ 1 ligne de montage filtres gasoil ¤ 1 ligne de montage filtres à essence, une station de soudure US ¤ 1 poste de conduit dair Lusine fonctionne en 3/8, 24h/24 et 7j/7.

  • 18

    Historique de lusine de Seboncourt MAHLE FILTERSYSTEME Seboncourt est l'héritière des Sociétés de filtration dont elle est issue :

    Société TECALEMIT créée en 1922,

    qui devient en 1968,

    TECALEMIT INDUSTRIELLE Formation d'un grand groupe industriel : la C.F.E.A. (Compagnie Française d'Equipement Automobile),

    qui devient en 1975,

    TECAFILTRES Filiale du Groupe C.G.E. en 1981,

    et depuis 1987 du Groupe KNECHT

    MAHLE FILTERSYSTEMS Depuis le 01/09/1999.

    Ses domaines d'activité sont la Filtration Air pour l'automobile, l'industrie ainsi que les véhicules militaires.

    La filtration automobile se tourne actuellement vers les métiers de la plasturgie. Nous sommes donc spécialisés dans la fabrication de filtres plastiques, qui reçoivent en finalité les éléments filtrants produits sur l'unité de Persan.

    Son appartenance au groupe MAHLE contribue à renforcer ses positions en France et en Europe du fait des complémentarités avec les autres unités du Groupe et la synergie des domaines Filtration Air, Huile, Carburant et Industrielle.

    Mahle est une entreprise industrielle du secteur secondaire. Elle est rattachée à la

    métallurgie, mais elle sous-traite pour les constructeurs automobiles.

  • 19

    Production annuelle 2000

    56,005%

    8,297%1,659%

    0,104%

    19,498%

    6,306%

    8,048%0,083%

    Filtres à air tôles pourautoFiltres à air plastiquespour autoRégulateurs d'air pourautoFiltres à air industriels

    Filtres à air armée

    Filtres à vapeurd'essenceFiltres habitacle

    Filtres à gazoil

    Variation de l'effectif à Seboncourt

    221297

    348308303

    210

    0

    50

    100

    150200

    250

    300

    350

    400

    1996 1997 1998 1999 2000 2003

    années

    em

    plo

    s

    Effectif moyen

    207

    141

    1852

    278

    0

    50

    100

    150

    200

    250

    300

    Hom

    mes

    Fem

    mes

    Ouvr

    iers

    Adm

    inistrat

    ifs

    Cadr

    es

    Quelques chiffres

    En 2000, pour Seboncourt

  • 20

  • 21

  • 22

    5. Produits

  • 23

    6. Clients (par importance)

  • 24

    Déroulement du stage

    Mon stage sest déroulé du lundi matin 8h au vendredi 12h. Mon « temps de travail hebdomadaire » était donc de 35h. La plupart des employés administratifs et les cadres font 39h, et récupèrent sur les RTT. Les ouvriers font de la même façon 37,5h/semaine. Ils sont payés mensuellement. Le lundi matin, Mme Henrion et Mme Delval mont confié le « planning de stage » suivant, qui mindiquent les services que je visiterais dans la semaine :

    PLANNING DE STAGE

    Nom du Stagiaire : Etienne WATRIGANT Ecole : St Jean & La Croix 31/01/05 au 04/02/05 LUNDI Service RH S.HENRION 8h à 12h MMT.TELOTTE B.DELVAL Pré PROD J.GRARD +Logistique achat (fin de journée) 13h à 17h MARDI Persan S.HENRION Toute la journée L.DEGREVE MERCREDI Qualité D.DELEPINE 8h à 12h Maintenance L.DEGREVE 13h à 17h JEUDI Accueil + Standard 8h à 9h Informatique N.HOCQUET 9h à 12h Service RH J.DESUMEUR J.LAURENCE VENDREDI Contrôle de gestion V.CHEYERE 8h à 12h C.MERCIER

  • 25

    LUNDI On peut donc constater que ma semaine est bien remplie !! Laccueil qui ma été réservé au RH a été très chaleureux, et lintégration sest faite rapidement. On commence par me donner un badge qui me permet de pointer mes arrivées et départs. Ces badges servent à calculer le temps de présence des employés dans lentreprise. Ce temps remonte dans un logiciel de « gestion du temps du personnel », ADID. Cest un logiciel assez pointu qui permet de gérer les absences, les arrêts de travail ou encore les différents congés. Mme Telotte est chargée de ce logiciel, donc de corriger les éventuelles erreurs. Chacun est répertorié dans ce logiciel, moi de même. On me donne ensuite une blouse bleue aux « couleurs » de MAHLE, indispensable pour se déplacer dans lusine. Je fais désormais parti officiellement de lentreprise ! La matinée se poursuit avec Mme Delval, qui me montre comment les fiches de paie sont faites. Elle mexplique également que les ouvriers de MAHLE ont différents statuts :

    - les CDI (contrat à durée indéterminée) : ils sont en ce moment les plus nombreux, car lentreprise embauche peu dans cette période de lannée.

    - les CDD (contrat à durée déterminée) : engagés pour une période de 3 à 6

    mois, selon lactivité de lentreprise, ils sont minoritaires. Chaque CDD est fiché de façon très précise, pour que lentreprise puisse le rappeler en cas daugmentation de charges (augmentation de lactivité). Cependant, lentreprise subit actuellement une baisse de charges. Elle doit donc diminuer son activité pour perdre moins dargent, ce qui se traduit par des changements de poste dans latelier. Cest ce que va faire Mme Henrion et le responsable de production ces prochains jours. Ensuite, jai la chance dassister à un audit de suivi 1, entre le Directeur Qualité, Mr Agnès, et la DRH, Mme Henrion. Cet audit a pour but de prévoir la future certification de lusine et de préparer le Conseil de Direction. Il faut savoir que la sous-traitance automobile subit un lobbying des grands constructeurs, pour une mise aux normes communes. Il sagit ici de la certification ISO/TS 16949:2002. Laudit amène donc à prévoir :

    o les améliorations à faire o la politique de lannée o les Productions o la division de lusine en ZAP (Zone Autonome de Production)

    Il faut donc revoir les différent « processus » types de chez MAHLE. Un processus est ce qui doit être fait pour faire fonctionner lentreprise (cf. Qualité). Vous pouvez consulter sur la page suivante la cartographie des processus MAHLE Filtersystems France.

  • 26

  • 27

    Au déjeuner, découverte du restaurant dentrepriseMAHLE offre le déjeuner à ces stagiaires ! Je déjeune donc en compagnie de mon tuteur et de quelques cadresambiance détendue Lundi après midi, direction le service Pré PROD, sous la tutelle de Mr Grard. Il me présente donc son travail en pré production, qui consiste à faire le lien entre le client, son projet, et MAHLE. Il est chef dune équipe, avec un membre qui se consacre à un ou plusieurs clients (1 pour PSA, 1 pour Renault-Nissan, 1 pour Volvoetc). Il est à la tête de plusieurs chefs de projets :

    Un chef de projet met en relation différents acteurs. Un projet dure en général 3 à 4 ans. La pré production est chargé de létude (avec le Bureau dEtudes, situé dans lautre usine, à Persan). Il me fait aussi découvrir le logiciel de conception 3D, logiciel de CAO (conception assistée par ordinateur) nommée CATIA. Il a remplacé les fameuses planches à dessin ! On peut y concevoir toutes sortes de choses en 3D. Tous les filtres MAHLE sont dessinés avec ce logiciel. Cest un logiciel extrêmement onéreux, utilisés par des entreprises de hautes technologies (comme Dassault System, EADS, et bien sûr les constructeurs autocf. page suivante).

    Commercial

    Client

    Coûts/Délais

    Achats

    Chef de projet

  • 28

    Cest ainsi que sont dessinés les filtres et éléments filtrants de chez MAHLE. Ensuite, il me montre le projet sur lequel il travaille actuellement, pour un client X. Vous trouverez ci-après le planning du projet, qui prévoit toutes les actions à faire pour le mener à bien. Il a débuté le 1er Mars 2004, et se terminera le 15 Mai 2006

  • 29

    PLANNING PROJET PRE PROD

  • 30

    Ensuite première visite de lusine ! Je fais un rapide tour des ateliers, où il mexplique en gros le fonctionnement. Les cadences sont assez impressionnantes, pour donner un chiffre, 3500 filtres de la Peugeot 206 sortent de chez MAHLE par jour ! Le système de fabrication est assez perfectionné, il est totalement automatisé ! On a une presse, associée à un moule unique par filtre. Le plastique est injecté dans le moule à 400°C et il est pressé. Ensuite le filtre est posé sur un tapis roulant par un robot, et il est récupéré et assemblé par un ouvrier. Il est ensuite conditionné selon le constructeur (emballage très particulier pour Volvo) et stocké par un cariste (conducteur de fenwick). Le stock toléré de lusine est denviron 8hdonc la prise de retard est quasi interdite, puisquelle coûterait des millions deuros en pénalités. Lusine est divisée en îlots spécialisés (ex : îlot 4 = canisters). Voila, la journée est finie ! Je prend lhabitude de prendre une petite demi-heure pour rédiger sous forme de notes ma journée afin de ne rien oublier On ma confié un petit bureau au service RHmerci !! Remarque : les process MAHLE et le système de gestion reposent sur un logiciel unique, SAP R2. LAllemagne a demandé à ce que le logiciel soit remplacé par SAP R3 dici Mars 2006. Ainsi, près dun tiers des cadres de lentreprise sont partis en formation à Stuttgart cette semaine pour une formation au logiciel.

  • 31

    MARDI Départ à laube pour Persan, dans le Val dOise, avec Mme Henrion et Mr Degrève. Jassiste alors à un petit entretien « de routine » entre le responsable de la Maintenance (Mr Degrève) et le responsable production de Persan. Il faut préciser que certains cadres de chez MAHLE ont un poste commun au deux sites (Persan et Seboncourt), comme la DRH, ou le responsable Maintenance. En attendant larrivée du contremaître, Mr Degrève me montre un gros « magasin » de pièces détachés, qui permet de gérer le stock de pièces. Cest un magasin tel que ceux que lon voit dans certaines pharmacies. Ensuite, on me présente à Tony, le contremaître de Persan. Il me fait visiter lusine dans son intégralité (visite d 1h20). Cette usine fabrique uniquement ce quon appelle les « éléments filtrants ».

    - les filtres habitacles : destinés à la fois aux constructeurs et à laftermarket, ils sont pliés et collés par une machine spécifique. Cest une petite unité de production.

    - Les éléments filtrant : ils sont destinés à lusine de Seboncourt et à laftermarket. Ils sont fixés de différentes façons : à chaud, au laser, par ultrasons.

    Il y a ensuite une autre ligne de fabrication spécialisée dans la mise en place dun collier de polyuréthane orange. Cest un polyuréthane unique, dune technologie MAHLE, protégé par le secret industriel (photos interdites). Cette ligne est entièrement automatisée, grâce à des robots programmables. Comme précédemment, le conditionnement est spécifique selon le client (emballage bois pour Volvo, emballage de marque Técafiltres pour Norauto, des dimensions bien précises pour Renaultetc). Le contremaître me donne un avant goût de lambiance de lusine, qui semble assez joviale malgré la baisse de charge. Il me précise que toute sa famille travaille pour MAHLE, et quil a lui-même commencé il y a 22 ans chez MAHLE... Paradoxalement, je trouve le contremaître un peu moins « stressé » que les cadres que jai rencontré jusquà présent. Il va même jusquà me donner quelques petites anecdotes sur lusine (le premier patron de lusine aurait volé des filtres sur de vieux tracteurs américains après la guerre, afin den fabriquer en France).

  • 32

    Laprès-midi, je découvre le Bureau dEtudes. Service indispensable à toute entreprise industrielle, jai découvert ici la création des filtres proprement dite, en virtuel. Tous les ingénieurs travaillent en équipe. Je fais la visite avec un jeune étudiant qui est lui aussi en stage (alternance avec son école). Il me présente ainsi à toute léquipe du Bureau, qui travail dans une ambiance je cite- « californienne » Chacun à un rôle bien précis dans la conception du projet. *1Chaque cahier des charges est spécifique à unconstructeur et à un filtre. ex : Volvo qui veut un nouveau « snow system » *2cf. capture décran CATIA p28 Le jeune étudiant en dessin industriel me fait découvrir tous les projets en cours, ainsi que son projet de stage qui est une modification de filtre pour Suzuki. Cette visite fut une très bonne expérience car jai vraiment vu comment un produit pouvait naître

    Client X

    Concepteur CAO CATIA*2

    Ingénieurs

    Commercial

    Chef de projet filtre X

    # Ingénieur mécanique des fluides (simulation de la vitesse des gaz, des vibrations, fragilité/chocs) # Ingénieur qui calcule les coûts # Ingénieur qui conçoit les moules, les outils (prévoir les machines, les outils, les hommes, le temps à utiliser pour la production) - les simulations se font au maximum sur Poste de Travail CAO, pour limiter les coûts (moins cher quun prototype)

    Cahier des Charges*1

    Fonctionnement du BE pour 1 Projet X

  • 33

    Enfin, je termine ma journée par un passage en compatabilité analytique. Il sagit dune comptabilité bien particulière. Elle est spécifiques aux grandes entreprises. Elle dépend entièrement de ce que désire voir et savoir le DG (Directeur Général) Mr Ramon. Le but est de connaître les charges, selon différents aspects (par produit, par client, par période, par employéetc). On fait appel à ce service pour une réduction des coûts. Il sait combien coûte quoi et donne donc des informations essentielles à la Direction. Il fixe les prix, par rapport à un budget et par rapport au marché. La comptabilité est divisé est divisée en 4 branches :

    - compta client - compta fournisseurs - compta analytique - trésorerie

    Toute la comptabilité est gérée sous SAP R2.

    voici le logiciel SAP R2

  • 34

    MERCREDI Mercredi matin, direction le service Qualité, avec Mr Delepine. La Qualité est le service qui est chargé de veiller à la Qualité du produit, la qualité de lentreprise, la qualité de la relation avec le clientetc. Cest un travail déquipe, par clients (cf. page suivante). La Qualité ne concerne pas que la production mais également tous les autres services dans lesquels le personnel doit simpliquer un maximum afin que la société reste au plus haut de ses capacités. Le premier objectif de ce service est de satisfaire les besoins implicites et explicites du client. Pour cela, il doit :

    - Connaître les besoins - Connaître le marché du produit (variations de loffre et la demande) - Connaître les « mouvements » de la concurrence - Respecter les normes - Se faire certifier par les différents organismes (ex : lAFAQ) par rapport

    à un référentiel. On a vu un peu avant que MAHLE Seboncourt avait 3 certifications majeures : QS 9000 EAQF 94 ISO 9001 ISO/TS 16949 ISO 14001 Ces certifications sont nationales voir européennes, en ce qui concerne lenvironnement, la sécuritéetc. « Lexamen » se fait par des audits externes, auxquels ce service doit se préparer. Cependant, certains clients exigent une certification propre à eux-mêmes, qui est bien sûr plus restrictive. Lexemple le plus récent est lobtention de la certification Ford, appelée Q1.

    Ces certifications sont nécessaires si lentreprise veut obtenir de nouveaux marchés et également les garder (ne pas perdre de clients).

    MAHLE est classé par le lobby constructeurs. Son classement dépend de ses résultats et des exigences clients respectées ou non. Lobjectif qualité de lannée est de faire moins de 20ppm/an (ppm signifie le nombre de pièces défectueuses pour un million). En 2004, lobjectif était rempli : 4ppm !

  • 35

  • 36

    Ensuite je descends à latelier pour rejoindre un contrôleur qualité. Son travail est contrôler la production série. Il me fait vérifier les tailles, laspect, la qualité de la matière, du filtre. Si tout est OK, la production peut continuer. Sinon, on arrête la production et on a des « rebuts ». Chaque unité de production est contrôlée pour éviter les rebuts. Les exigences de qualité sont fixées par le constructeur. Par exemple, BMW ou Volvo refusent la moindre trace ou griffure sur la partie extérieure de lélément plastique ! On a aussi pour des filtres de voitures de sport des exigences draconiennes au niveau du poids Ensuite on memmène au Laboratoire. Il y a quelques ingénieurs qui travaillent en collaboration avec le BE, pour tester la résistance de certains produits. On y fait une multitude de tests pour répondre avec certitude au cahier des charges du client :

    - Tests théoriques (via un PC, en 3D) - Tests réels : chocs de température (-40°C -> +60°C ; pulvérisation de

    vapeurs de sel (corrosion) ; envoi à grande vitesse de poussière (pour tester le filtre) etc.

    - Contrôle dimensions grande précision, avec un robot spécialisé. Enfin, je termine par le « contrôle qualité fournisseurs ». Il sagit ici de faire linverse de précédemment. Ce contrôle se fait à la réception des marchandises (matières premières, fournitures etc.) Le contrôleur a une check list pour vérifier la qualité dun produit :

    - Quantité/Qualité - Aspect - Dimensions

    Toutes les données sont alors enregistrées pour établir un classement des meilleurs fournisseurs. Pour obtenir davantage de précisions sur le service Qualité, je vous invite à lire le « Livret Pratique Qualité » dans la partie Annexes.

  • 37

    Mercredi après-midi, je me dirige vers le service Maintenance avec Mr Degrève. Il fait visiter latelier de maintenance ou des dizaines de machines ou de moules sont en réparation. Ma première impression est alors de me trouver dans un magasin de bricolage Il y trois « magasins » de pièces détachées de même type que celui de Persan, qui sont eux aussi gérés par ordinateur. Ces magasins ont pour but de réaliser des économies au niveau de la maintenance et dutiliser à fond le stock. Pour donner un ordre didée, en 3 ans, le coût de ce service a baissé de 30%. Ensuite, je vais assister un ouvrier maintenance, qui me fait visiter une autre partie de lusine, où il fait de nombreuses réparations. Cette sortie fut loccasion dune discussion assez intéressante avec louvrier, où il mexpliqua quil avait toujours voulu faire ce métier et quon était ouvrier de maintenance de père en fils dans sa famille Il ne sest jamais posé la question de faire un autre métier ! Javais limpression dêtre en travaux pratique après un cours de sociologie ! Jai vu un parfait exemple de reproduction sociale

    En revenant, on découvre quil a une énorme fuite dhuile sur une presse de lîlot 1, la réparation doit donc être faire immédiatement (risque de prendre du retard). En fin de journée, je retourne voir Mr Degrève, qui me permet dassister à une réunion de chantier avec des ouvriers pour des travaux dans lusine.

  • 38

    JEUDI Jeudi matin, on mattend pour 8h à laccueil. Je rencontre alors la standardiste, qui mexplique en détail son travail quotidien. Je découvre alors quelle est chargée de plusieurs fonctions comme gérer les véhicules de sociétés, les portables, ou encore les réservations dhôtels pour la société. Elle me montre alors un petit dossier ou tout ce quelle a à faire est noté. Je vous invite à le lire dans la partie Annexes. Elle me montre ensuite comment fonctionne le standard téléphonique. Elle utilise un ordinateur, qui lui donne tous les statuts des postes de lusine (absent, en communication, libre, etc.) Elle me donne quelques chiffres, comme une centaine dappels par jour et une quarantaine de lettres. Ensuite, direction le service informatique avec Nicolas Hocquet. Il me fait découvrir tout le système informatique de lentreprise, qui est en réseau direct avec Persan, et Stuttgart. Son travail consiste à :

    - la création de réseaux informatiques - ladministration réseau - les dépannages multiples - les relations informatiques Seboncourt/Persan/Stuttgart

    Il est chargé de limiter laccès des employés à certains sites web (via une

    « black list », il peut observer les utilisateurs grâce au réseau (connaissance des pages web visitées). Les dépannages se font le plus souvent en réseau. C'est-à-dire quil peut prendre le contrôle total de nimporte quel ordinateur du réseau depuis son bureau, et résoudre les différents problèmes.

    Il me fait ensuite visiter la salle informatique, protégée par une porte blindée et de nombreux dispositifs anti-incendies. On y trouve le câblage réseau, les terminaux ADID pour le badgage, les disques dursetc.

    Il vient dêtre nommé pour créer un réseau dans les futurs bureaux des commerciaux MAHLE, à Rueil près de Paris.

    Seboncourt Persan

    STUTTGART

    Rueil

    Centre du réseau - monde

    Centre du réseau - France

  • 39

    Mon jeudi après midi se fera en compagnie de linfirmière et de la Responsable Sécurité/Environnement. Sous la forme dune petite formation, elles me font faire « la sensibilisation Qualité/Sécurité/Environnement » (cf. page suivante). Elles me confient ensuite les livrets pratiques Sécurité et Environnement que je vous invite à découvrir dans la partie Annexes. Cette sensibilisation est obligatoire pour tout nouvel employé, jai donc eu droit à celle-ci ! Elles memmènent ensuite faire un tour dusine pour contrôler les éléments de sécurité (extincteurs, zones dévacuation dégagées, passages piétons dégagées, plans dévacuation bien visibles, poubelles à leur placeetc).

    La responsable est chargée de faire des études pour améliorer la sécurité de loutil de production, de mettre des fiches sur chaque îlot. En relation avec linfirmière, elle doit aussi trouver le moyen de rendre le travail moins fatiguant, plus rapide, et/ou plus confortable. Certains ouvriers de chez MAHLE ont inventé des processus améliorant la rapidité et le confort de louvrier. Pour ce genre dinvention, les ouvriers sont récompensés par des primes et un droit sur leur invention. Toutes ces actions et précautions sont indispensables pour obtenir les certifications de type ISO 14001 ou ISO 9001. Ma journée se terminera avec la responsable Recrutement/Formation. En ce qui concerne le recrutement, cest un milieu qui mintéresse beaucoup, jai donc été assez content de voir comment cela se passait au sein dune usine. Chez MAHLE, il y a deux types de recrutements :

    - pour les ouvriers : ils ne reçoivent que les candidatures spontanées, les envois directs de CV (environ un dizaine par jour). Ensuite, si la personne est retenue elle passe un examen théorique et pratique. Examen que jai pu observer. Elle passe ensuite un entretien avec la responsable qui choisira ou non le candidat (ils recherchent de plus en plus des ouvriers très qualifiés).

    - pour les cadres : envoi dannonces à lANPE, ou à des agences de

    recrutements. Ils reçoivent ensuite les CV, font au minimum 2 entretiens. Ces entretiens se font cette fois en présence de la DRH. Ces recrutements sont assez difficiles car ils recherchent des profils bien précis, et des gens qui parlent au minimum 3 langues (allemand, anglais et français).

    Elle mexplique ensuite comment fonctionnent les formations. Il y a des formations obligatoires (langues, logiciels informatiques) et des formations que les employés ont la possibilité de réclamer (formations imputables). Pour cela, ils font appel à différents organismes de formation comme lAFIDA.

  • 40

  • 41

    VENDREDI Dernière matinée ! La semaine est passée comme un éclair ! Je vais donc en contrôle de gestion. Ce service est lié à la comptabilité analytique de Persan. Il sagira de revoir la comptabilité générale en prenant différents points de vue.

    Pour cela, le contrôleur doit calculer le temps de travail des employés. On a donc fait un tour dusine pour récupérer les comptes rendus des chefs déquipe. On peut alors savoir quelles sont les cadences, et combien il y a eu dheures dites « improductives ». Ces chiffres sont transmises à Persan pour la compta.

    Il faut aussi respecter les cadences imposées par la direction. Chaque

    unité de production donne en temps réel le temps quil lui faut pour fabriquer un pièce. Si ce temps est supérieur à la cadence définie dans SAP, il faut accélérer. Je me suis cru dans « Les temps modernes », lorsque le contrôleur augmenta la vitesse des presses ! En fin de matinée, je retourne au bureau des RH, pour ranger mes affaires et dire au revoir à tout le monde. Le stage est fini !

    Les bureaux de lusine

  • 42

    Conclusion

    Grâce à ce stage, jai découvert le monde de lentreprise et le monde de lusine. Jai aussi eu loccasion de voir ce qui se faisait dans une grande entreprise industrielle automobile, telle que MAHLE.

    Jai été très agréablement surpris par laccueil et la gentillesse des gens qui se sont occupés de moi cette semaine. Ils se sont débrouillés pour me faire découvrir un maximum de choses et je les en remercie. Jai beaucoup apprécié le fait quils mintègrent tout de suite dans leur travail, et dans dautres choses comme la pause ou le déjeuner. Dès mon arrivée, ils mont fait participer à leur travail, toujours en prenant le temps de mexpliquer. Cela restera pour moi un très bon souvenir.

    Une semaine cest court, trop court ! Jaurais aimé découvrir encore dautres secteurs de lentreprise. Je ne vois pas dautres points négatifs ! Bilan de mon stage : En ce qui concerne mon travail, jai fait des choses variées avec une cadence peu importante. Je pense que jai su porter beaucoup dintérêt à ce que lon me montrait, car jai été très intéressé. Mes conditions de travail étaient bonnes : déplacements, horaires, bruit. La sécurité est prise très au sérieux dans lentreprise, surtout au niveau de latelier ou il y a toujours un risque à causes de caristes. Pour lambiance, je lai déjà dit, ils ont été très accueillants, cest une entreprise relativement moderne et en expansion. Jai pu découvrir une grosse partie de son fonctionnement. Mes relations dans lentreprise ont été excellentes, avec mon tuteur, et avec lensemble du personnel. Je pense que jai été bien perçu par lensemble des employés. Avec lavis de mon tuteur, je pense que jai su me présenter, mintégrer à lentreprise, comprendre son fonctionnement et me documenter, minformer, prendre des notes. Jai aussi su faire preuve dautonomie dans mon travail et prendre des initiatives, tout en me débrouillant. Je pense que lentreprise correspond bien à ce que je désirais voir. Mon orientation est en adéquation avec ce jai apprécié. Par exemple, le recrutement ma particulièrement intéressé, et je suis pour linstant dans la bonne voie pour ce genre de métier.

  • 43

  • 44

    Note finale du Rapport de Stage :

    38/40

    (19/20)