Rapport d activites_eco_ecolo_2013

download Rapport d activites_eco_ecolo_2013

of 12

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Rapport d activites_eco_ecolo_2013

  • 1. O.N.G. statut consultatif spcial auprs du Conseil Economique et Social des Nations Unies 05BP 9139 Cotonou BENIN Tl : 229 21330576 / 22997449101 e-mail ecoecolo2009@gmail.org / secretariat@ecoecolo.org www.ecoecolo.org RAPPORT DACTIVITE POUR LANNEE 2013 Dcembre 2013
  • 2. INTRODUCTION lassemble gnrale des Nations - Unies a dclar l'anne 2013 Anne internationale de la coopration dans le domaine de l'eau . ECO ECOLO dans le but de contribuer au dveloppement des ressources humaines pour mieux asseoir les bases d'un dveloppement durable pour les populations la base a mis en uvre un certain nombre de projets au cours de cette anne. Le prsent rapport fait parts des activits de lOrganisation au cours de lanne 2013. I GESTION DES MANGROVES MISE EN UVRE DU PROJET RECIPROQUE SUR LA MANGROVE ENTRE LE BENIN ET LE COSTA RICA Excut dans le Golfe Doux de la pninsule de Osa au Costa Rica, ce programme de restauration des cosystmes de mangrove est la matrialisation du volet change dexprience contenu dans le projet de coopration Sud Sud Initi en 2008 et qui a connu son pilogue en 2010. Cette matrialisation a eu lieu grce au partenariat entre lONG ECO-ECOLO et la Fundacin Neotrpica avec lappui financier de la Fondation Nicolas Hulot qui a mis disposition de la Fundacin Neotrpica un technicien de lONG ECO-ECOLO pour la mise en uvre de ce programme au Costa Rica. Les objectifs de ce programme sont : Reforester 8 hectares de mangrove le long du Golfe Doux; Elever le niveau de conscience des jeunes pour la conservation des ressources naturelles; Sensibiliser la communaut. Au total, il a t install trois ppinires dune capacit totale de huit mille plants. Dix huit parcelles de reforestation ont t identifies et trois mille plants ont t mis en terre. 205 jeunes ont reu des classes dducation environnementale. Les perspectives de ce programme sont de dupliquer ce programme Terraba Sierpe et dans le Golfe de Nicoya.
  • 3. CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE DE LA MANGROVE AU BENIN
  • 4. Dans le cadre de la mise en uvre du projet dappui la gestion durable de la mangrove au Bnin. Financ par le SGP/FEM/PNUD, un Fond dAppui lE nvironnement et au Dveloppement FAED a t mis en place. Ce fond FAED a permis aux bnficiaires davoir accs aux microfinances pour dvelopper des activits gnratrices de revenus. Les engagements pris par les bnficiaires ayant t respects, les prts ont t reconduits en 2013 pour assurer latteinte des objectifs du projet savoir la gestion durable des ressources de la mangrove de la lagune ctire du Bnin travers un systme de paiement pour les services de lenvironnement PSE. IDENTIFICATION DE SITE RAMSAR Suite la mise en uvre des projets de conservation de la biodiversit de la mangrove transfrontalire entre le Bnin et le Togo financ par plusieurs partenaires, la demande du secrtariat de la Convention de Ramsar, un partenaire des projets, un travail didentification du Chenal Gbaga come Zone Humide dimportance international a dmarr avec la collaboration avec lAgence Bninoise pour lEnvironnement et la Direction de a Faune du Togo respectivement autorits administrative de la convention au Bnin et au Togo. Sance de travail de lquipe conjointe PROJET DE GESTION COMMUNAUTAIRE DE LA BIODIVERSITE MARINE ET COTIERE Le Projet de Gestion Communautaire de la Biodiversit Marine et Ctire (PGCBMC) est un projet de lAgence Bninoise pour lEnvironnement ABE qui a pour objectif global de contribuer la rduction de la pauvret travers une gestion communautaire et durable des ressources biologiques dans la zone ctire et marine du Bnin. La composante N1 du projet a pour but entre autres, la cration des Aires Communautaires de Conservation de la
  • 5. Biodiversit (ACCB). Pour assurer un bon fonctionnement de ces ACCB, il a t mis en place une Unit de Gestion (UGACCB). Elle constitue un cadre de participation des diffrents acteurs concerns au processus de dcisions relatives aux orientations de conservation et de gestion des ressources naturelles de lACCB et de suivi de leur application. Elle assure aussi la reprsentation des populations locales, des collectivits locales dcentralises et des oprateurs touristiques prsents dans la zone. ECO ECOLO faisant partie des organisations de la socit civile impliques dans la mise en uvre de ce projet financ par la Banque mondiale a dtach une collaboratrice pour y travailler. II CHANGEMENTS CLIMATIQUES ECO ECOLO a men beaucoup dactivits dans le domaine des Changements Climatiques au cours de lanne de par son appartenance aux diffrents rseaux : PACJA (Panafircan Climate Justice Alliance ), Rseau Climat et Dveloppement, Rseau Adaptation Fund, rseau SALEM, Forum Biodiversit etc ... Dans le cadre du PACJA Participation latelier post Doha sur les changements climatiques et lagenda post 2015 sur les OMD assorti de deux dclarations sur la justice climatique et sur lAgenda post 2015. Organisation de " lAtelier de rflexion de la section bninoise du PACJA sur la politique nationale du Bnin sur les changements climatiques autour du thme : mettre la justice climatique au centre de la politique climatique nationale et internationale. La photo de famille III PROMOTION DE L ENERGIE DURABLE POUR TOUS
  • 6. ECO ECOLO, partenaire de lAlliance Globale Clean Cookstove assure le secrtariat de lAlliance Clean Cookstove au Bnin. LAlliance Clean Cookstoves Benin est un partenaire national du Global Alliance For Clean Cookestoves cr par la Fondation des Nations Unies et qui vise sauver des vies, d'amliorer les moyens de subsistance, l'autonomisation des femmes, et combattre les changements climatiques en crant un march en plein essor mondial pour des solutions propres et efficaces de cuisson domestique. Les raisons qui expliquent la cration de lalliance sont les suivantes : Chaque jour, prs de 3 milliards de personnes utilisent des combustibles solides pour cuire leur nourriture, l'aide de fourneaux traditionnels ou de feux ouverts, parfois dans des mnages avec peu ou pas de ventilation. Lexposition la fume de ces formes polluantes et inefficaces de la cuisson tue 2 millions de personnes chaque anne, sans compter les millions d'autres souffrant de cancer, de pneumonie, de maladies cardiaques et pulmonaires, de ccit, et de brlures. Les femmes et les filles sont gnralement responsables de la scurisation du combustible de cuisine, et quand elles sloignent de la scurit de leurs communauts la recherche de bois de chauffage et d'autres combustibles de la biomasse traditionnelle, leur vulnrabilit la violence sexiste et d'autres problmes de scurit peuvent augmenter, en particulier dans les zones de conflit. En outre, le temps pass ramasser du combustible peut tre consacr la gnration de revenus, l'ducation, ou d'autres activits. Cette forme dutilisation des combustibles solides pose aussi des problmes urgents de dgradation des forts, de pollution de lenvironnement et dacclration des changements climatiques vritable enjeux mondial en ce dbut de 21em sicle. Participation au global forum au Cambodge
  • 7. Participation latelier WACCA photo Promotion des foyers conomiques photo exposition Promotion du biogaz pour le dveloppement durable
  • 8. Promotion du bio thanol PROMOTION DE LENERGIE SOLAIRE Dans le cadre des activits de promotion de lnergie solaire, ECO ECOLO a reu une dlgation allemande qui a rencontr les autorits bninoise pour proposer leur prestation.
  • 9. Visite du Ministre de lEnvironnement du Benin charg du reboisement et des changements climatiques FORMALISATION DE LALLIANCE CLEAN COOKSTOVES DU BENIN Le 21 Dcembre 2013 lAlliance Clean Cookstoves du Bnin a t port sur les fonds baptismaux. Photo de famille IV EDUCATION ENVIRONNEMENTALE Dans le cadre du programme d'ducation environnementale en milieu scolaire et dans le but d'assurer l'ducation environnementale ds la base pour l'lvation de la conscience cologique, ECO-ECOLO a cr et appuie dix-sept clubs CPN Connatre et Protger la Nature. L'objectif de ces clubs est de contribuer la protection de la nature.
  • 10. VI GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ECO ECOLO, membre du Partenariat National de lEau du Bnin assure la prsidence du Partenariat Local de lEau dans les dpartements de lAtlantique et du Littorale. Suite lAssemble Gnrale organise en Novembre 2014, ECO ECOLO reprsente par la Directrice Excutive Claudia AMEGANKPOE fait partie du bureau du Conseil dAdministration du Partenariat National de lEau du Bnin au poste de charg la communication. Le PNE est la branche nationale du Global Water Partnership GWP. Dans le cadre du projet de lutte contre les Plantes Aquatiques Prolifrantes PAP par le CIED Nokou sur la lagune