RAPPORT ANNUEL - deptmed.umontreal.ca · Dr Alexandre Yves Poppe Neurologie intérim Dr Éric Rich...

of 94 /94
RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Département de médecine – Université de Montréal

Embed Size (px)

Transcript of RAPPORT ANNUEL - deptmed.umontreal.ca · Dr Alexandre Yves Poppe Neurologie intérim Dr Éric Rich...

  • RAPPORT ANNUEL2012-2013Dpartement de mdecine Universit de Montral

  • TABLE DES MATIRES

    GOUVERNANCE .......................................................................................5Mot du directeur 6Mission, objectifs et valeurs du Dpartement 7Organigramme du Dpartement 8Rseau du Dpartement 10Sites principaux 11

    ENSEIGNEMENT .......................................................................................17tudes de 1er cycle 18tudes de 2e et 3e cycles 19tudes mdicales post-doctorales 20

    RECHERCHE ..............................................................................................21

    DVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU .................. 25Pdagogie 26ducation mdicale continue 28

  • SPCIALITS MDICALES ..................................................................31Biochimie mdicale 33Cardiologie 34Dermatologie 40Endocrinologie et mtabolisme 42Gastroentrologie 45Griatrie 47Hmato-oncologie 49Hpatologie 54Immunologie et allergie 55Mdecine gnique 56Mdecine interne 57Mdecine physique et radaptation 59Nphrologie 61Neurologie 63Pneumologie 65Rhumatologie 67Soins intensifs 70

    RAYONNEMENT & VALORISATION ...............................................73Prix et distinctions 76Promotions 78

    LISTE DES PROFESSEURS PAR SPCIALITS ....................... 79

  • 5

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    GOUVERNANCE

  • 6

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    MOT DU DIRECTEURLa mission du dpartement de mdecine est de promouvoir lexcellence en enseignement, en recherche et en soins de sant pour mieux rpondre aux besoins de notre socit. En 2012-2013, grce notre corps professoral et nos institutions, le Dpartement a rpondu chacun de ces objectifs avec beaucoup de succs.

    Le Dpartement de mdecine est un dpartement couvrant un rseau trs large. Globalement, on compte plus de 800 professeurs rpartis dans 21 institutions.

    Le Dpartement simplique activement dans lenseignement et la recherche. Chaque anne, nous formons plus de 1 000 tudiants prgradus dans lcole de mdecine et plus de 250 rsidents rpartis dans 20 programmes dtudes mdicales spcialises. Nos chercheurs encadrent prs de 300 tudiants des tudes suprieures et le Dpartement se veut avant-gardiste en matire de nouvelles comptences du Collge royal et leader en pdagogie mdicale.

    Le rayonnement de notre Dpartement est galement possible grce nos quipes de recherche stratgiquement distribues lintrieur du rseau hospitalier et diriges par des chercheurs de renomme internationale. En effet, nous sommes fiers de compter parmi nous 54 boursiers du FRSQ ou IRSC, 11 chaires philanthropiques de recherche et 10 titulaires dune chaire de recherche du Canada.

    En outre, le Dpartement excelle dans le dveloppement professionnel continu, limage des Journes Annuelles cres il y a 21 ans et dont le succs se confirme danne en anne. Les 8 et 9 novembre 2012, ce sont ainsi 611 professionnels de la sant qui se runissaient autour de 24 confrences.

    Notre Dpartement demeure dynamique et innovateur, nous permettant de relever notre dfi dexcellence, dans le respect des valeurs et principes de gouvernance de la Facult de mdecine.

    Dans les pages qui suivent, je vous invite dcouvrir nos spcialits cliniques, nos programmes de spcialisation et nos thmatiques et activits de recherche.

    Docteur Mario Talajic

    Directeur du dpartement

    DrTalajicDirecteur du Dpartement

  • 7

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    MISSION, OBJECTIFS ET VALEURSMission

    La mission du Dpartement de mdecine saligne directement dans celle de la Facult de mdecine, qui par son engagement promouvoir lexcellence en enseignement, en recherche et en soins de sant, a pour but ultime lamlioration de la qualit de vie de la population.

    Les valeurs du Dpartement de mdecine

    Agit avec intgrit, selon les normes dthique et rglements auxquels il est contraint dans le souci de prserver la confiance et le respect de ses membres et collaborateurs

    Exerce une gestion particulire dans le but dencourager et favoriser limplication de ses membres

    Priorise la formation, le rayonnement et la reconnaissance de ses professeurs et chercheurs, fier de souligner leur contribution

    Sengage faire preuve dexcellence et de rigueur dans tout ce quil entreprend de manire logique et conforme avec des principes.

  • 8

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Prsidente: DreHlne Lord

    DreIsabelle ChagnonDreIsabelle CoteuxDrMartial KoenigDreAnne-Marie LafrenireDreHlne LordDreAnne-Marie MansourDrRobert Whistaff

    Comit de lexternat (mdecine interne)

    Prsident: DrMario Talajic

    DrRaphal BlangerDrRichard GauthierDrJean-Franois GobeilDreMarie-Jeanne KergoatDreMartine Leblanc

    DreHlne LordDrFranois MadoreDreMichle MahoneDrVincent PoitoutDrNormand Racine

    DreStphanie Raymond-CarrierDrTim ReudelhuberDrDenis-Claude RoyDrJean-Claude Tardif

    Comit Directeur

    DrMario Talajic

    Directeur

    Prsident: Dr Mario Talajic

    Dr Vincent JobinDre Nathalie Caire FonDre Genevive GrgoireDre Stphanie Raymond-CarrierDre Hlne LordDr Richard Gauthier

    Comit de dveloppement professionnel continu

    Prsident: Dr Eugenio Rasio

    Dre Pierrette GaudrauDr Claude Perreault

    Comit dvaluation des dclarations des conflits dintrts

    ORGANIGRAMME DU DPARTEMENT

  • 9

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Prsident: DrJean L. Perrault

    DrFranois BnardDrePauline DesrosiersDrCarl FournierDrRichard GauthierDrJean C. GrgoireDrMichel LemoyneDrPhilippe RicoDrMario TalajicDrRobert L. Thivierge

    Comit organisateur des journes du Dpartement de mdecine

    Prsident: DrJean-Louis Chiasson

    DrRaymond DandavinoDrPierre DuquetteDrJean-Paul FerronDreMarie-Jeanne KergoatDrDenis MarleauDrAlain RivardDrDenis-Claude RoyDrClaude SauvDreJohanne TremblayDrJean Vacher

    Comit de promotion

    Prsident: Dr Richard Gauthier

    DrFranois Beaucage PneumologieDrAlain Bonnardeaux NphrologieDrMickael Bouin GastrntrologieDreAlain Bestawros Oncologie mdicaleDrBenot Ct DermatologieDreSylvie Ott-Braschi Endocrinologie et mtabolismeDrJean-Gilles Guimond Mdecine de soins intensifs adultesDrJean-Franois Gobeil Mdecine Tronc communDreNadine Kadri Biochimie mdicaleDreJeannine Kassis HmatologieDreMarie-Jeanne Kergoat GriatrieDrMartin Lamontagne Mdecine physique et radaptationDreMichle Mahone Mdecine interneDrDonald Palisaitis CardiologieDrJean Paradis Immunologie et allergie adulteDrAlexandreYves Poppe Neurologie intrimDrric Rich Rhumatologie

    Comit des Directeurs des programmes dtudes spcialises

    Marie-Angle GagnonClaude Marineau

    Adjoint au directeur, administration

    Caroline ThardIsabelle Lepinaye

    Techniciennes en coordination du travail de bureau

  • 10

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Autres centres:

    Centre hospitalier de LaSalle

    Centre hospitalier Htel-Dieu DAmos

    Centre hospitalier Pierre Boucher

    Centre hospitalier Pierre-Le-Gardeur

    CSSS Rouyn-Noranda

    CSSS de lnergie

    CSSS de Sept-les

    CSSS dAntoine-Labelle

    Hpital de Verdun

    UQTR Universit du Qubec Trois-Rivires

    Lgende:

    CHRTR Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires

    CHSJ Centre hospitalier Sainte-Justine

    CHUM Centre hospitalier de lUniversit de Montral

    ICM Institut de cardiologie de Montral

    IRCM Institut de recherches cliniques de Montral

    IRGLM Institut de radaptation Gingras-Lindsay de Montral

    IRIC Institut de recherche en immunologie et cancrologie

    IUGM Institut universitaire de griatrie de Montral

    HMR Hpital Maisonneuve-Rosemont

    HSC Hpital Sacr-Cur de Montral

    91 HSC

    124HMR

    66 CHRTR

    65 ICM

    85 autre centres

    8 IUGM

    26 IRCM 8 IRGLM

    2 CHSJ

    7IRIC

    358 CHUM

    x YX: Nombre de

    professeurs

    Y: Centres

    LE RSEAU DU DPARTEMENT EN CHIFFRES

  • 11

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    SITES PRINCIPAUX

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM)

    Chef de dpartement hospitalier: DrPaul Hbert

    Portrait

    Plus de 350 membres offrent des soins de sant gnraux la population situe sur son territoire, mais aussi, et surtout des services spcialiss et ultraspcialiss une clientle rgionale et suprargionale.

    travers ses trois centres (Notre-Dame, St-Luc et lHtel-Dieu), le CHUM est un centre de rfrence international en matire de sant dont la mission denvergure touche cinq volets principaux: les soins et les services cliniques ; lenseignement ; la recherche ; lvaluation des technologies et la promotion de la sant

    Le Dpartement de mdecine collabore troitement avec les autres Dpartements du CHUM afin de contribuer de faon significative aux soins spcialiss offerts.

    Rayonnement

    En termes de recherche, le CHUM est extrmement dynamique, voici les domaines o nos mdecins et chercheurs ont excell en 2012-2013:

    Autisme et pilepsie: Dr Patrick Cossette et son quipe ont identifi un gne qui prdispose lpilepsie et lautisme. Ils ont galement obtenu une subvention de Gnome Qubec et de Gnome Canada de 10,8 millions $ pour dvelopper une approche base sur la mdecine personnalise pour le diagnostic prcoce de diverses formes dpilepsie, galement codirige par Dr Jacques Michaud du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et par Dr Berge Minassian de lHospital for Sick Children Toronto. Notre dfi est didentifier rapidement les patients qui ne bnficieront pas des mdicaments existants afin dutiliser des traitements alternatifs, comme la chirurgie du cerveau, et ce avant que les dommages causs par lpilepsie ne deviennent irrversibles prcise Dr Cossette.

    Sclrose en plaques: une quipe de chercheurs dirige par Dr Alexandre Prat a fait la lumire sur le fonctionnement de la barrire hmo-encphalique et sur un mcanisme par lequel cette barrire empche lincursion du systme immunitaire dans le cerveau. Cette dcouverte permettra la conception dapproches thrapeutiques visant contrler la migration des cellules immunitaires dans le cerveau et cibler les zones atteintes.

    Maladie de Lou Gherig: Dr Guy Rouleau et son quipe ont analys 29 gnes impliqus dans le dveloppement des cellules nerveuses chez les patients atteints de cette maladie. Le Dr Rouleau est maintenant de linstitut et Hpital neurologiques de Montral.

    Diabte de type2: une quipe mene par Dr Vincent Poitout a fait une dcouverte dans la comprhension des mcanismes de rgulation de la scrtion dinsuline permettant le dveloppement de mdicaments plus efficaces. Les rsultats de cette tude ont t publis dans la prestigieuse revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America.

    Transplantation: Dre Marie-Jose Hbert, nphrologue et chercheur au CRCHUM a obtenu, en collaboration avec Dr Lori West de lUniversit dAlberta, une subvention de 13,8 millions $ pour mettre sur pied un programme de recherche visant augmenter de faon significative le nombre, la qualit et la dure de vie des organes et des cellules souches transplantes. Le volet qubcois du programme intitul Programme national de recherche en transplantation du Canada (PNRTC) bnficiera de la participation dune quarantaine de chercheurs de divers tablissements de sant et duniversits.

  • 12

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Hpital MaisonneuveRosemont (HMR)

    Chef de dpartement hospitalier: Dre Martine Leblanc

    Portrait

    Le Dpartement de mdecine est le plus important dpartement de lHMR. Il regroupe 11 services et plus de 124 membres actifs ; sajouteront son solide corps professoral plus de 12 recrutements au cours des annes2013 et 2014.

    De par sa vocation denseignement et de recherche, ainsi que sa dispensation de soins spcialiss et ultra-spcialiss, lHMR est un centre hospitalier qubcois majeur, qui compte un trs grand nombre de lits de soins aigus, dont le mode de gestion se fait par programmes-clientles. Lexcellent climat de travail lHMR facilite les collaborations inter-dpartementales, inter-professionnelles, ainsi que clinico-administratives et mdico-administratives, dans un milieu qui reoit plus de 4 000 stagiaires annuellement.

    Rayonnement

    LHMR se dmarque en enseignement en soins ambulatoires, puisquil dispose du plus grand Centre de soins ambulatoires au Qubec. Plusieurs cliniques spcialises y ont vu le jour au cours des dernires annes, dont linsuffisance cardiaque, le centre de diabtologie, les hmopathies malignes, la greffe de cellules souches hmatopotiques, la greffe rnale, la pr-dialyse, les lithiases urinaires, lhypertension artrielle, les maladies gntiques rnales, la mmoire, la sclrose en plaques, le centre dinvestigation externe en pneumologie (CIEP), le centre dinvestigation en mdecine interne (CIMI), les hpatites, les maladies inflammatoires de lintestin, les soins de plaies, la chirurgie de Mohs, etc.

    LHMR possde galement un bureau pdagogique et un centre dapprentissage des attitudes et des habilits cliniques. En plus des rsidents, plusieurs professionnels de la sant, y viennent pratiquer de multiples techniques et simuler des situations cliniques, afin daccrotre leurs aptitudes au travail.

    Fort de ses quatre axes dexcellence dsigns en recherche (soit limmunologie, loncologie, la nphrologie et lophtalmologie), lHMR compte aussi de nombreux secteurs cliniques de rfrence tertiaire et provinciale, notamment la greffe de cellules souches hmatopotiques, la banque de cellules leucmiques du Qubec, la greffe rnale, le programme qubcois de dpistage du cancer colo-rectal, les dysfonctions cognitives, le service rgional de soins domicile des maladies pulmonaires chroniques (SRSAD), les hmopathies malignes (leucmies, lymphomes et mylome multiple), lhmophilie acquise, les collagnoses, etc.

    Considrant sa large desserte populationnelle de plus de 675000 personnes et son achalandage soutenu de clientles diversifies, lHMR reprsente un milieu exceptionnel pour lexposition clinique. De par sa vocation universitaire, le dpartement de mdecine permet un enseignement de haute qualit ses nombreux tudiants dont la formation se fait en inter-disciplinarit. Le dpartement de mdecine de lHMR tient aussi souligner la prcieuse implication de son corps professoral pour les activits acadmiques de lUniversit de Montral.

  • 13

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Hpital du SacrCur de Montral (HSCM)

    Chef de dpartement hospitalier: Dre Stphanie Raymond-Carrier

    Portrait

    91 mdecins spcialistes des diffrentes spcialits mdicales travaillent au Dpartement de mdecine de lHpital du Sacr-Cur. En plus de donner des services de premire et de deuxime lignes aux patients du centre-nord de lle de Montral et de louest de Laval, lHpital du Sacr-Cur est reconnu pour son expertise en traumatologie et en soins critiques. Il est le centre de rfrence qubcois pour les patients blesss mdullaires ventilo-assists et elle est le centre de rfrence de louest du Qubec pour lhyperbarie mdicale. LHpital place lenseignement lavant-plan en simpliquant dans la formation pr et post-gradue et en comptant sur un laboratoire de simulation.

    LHpital du Sacr-Cur mise sur lexcellence de certains axes comme la sant cardiovasculaire avec une quipe de cardiologues qui effectue plus de 1 300 interventions coronariennes percutanes par anne dans un laboratoire dhmodynamie ultramoderne. Cet axe compte aussi sur le travail dune quipe dlectrophysiologie performante. Leur laboratoire dchocardiographie dynamique est ax sur lenseignement des techniques avances.

    Laxe sant respiratoire offre des services de pneumologie tertiaire en permettant lavance de la science en hyperbarie mdicale et en effectuant des techniques dintervention invasives par bronchoscopie. Il compte aussi sur un laboratoire de physiologie respiratoire complet et une clinique performante en valuation de lapne du sommeil.

    Laxe soins critiques compte une quipe dintensivistes dhorizons divers qui supervisent des units spcialises en neurologie, traumatologie, mdecine et post-chirurgie cardiaque. Lquipe dynamique offre un enseignement recherch aux rsidents juniors et sniors.

    Dautres services se distinguent comme lquipe de mdecine interne qui supervise 3 units denseignement et dimportantes activits ambulatoires. Lquipe de nphrologie qui offre tous les services de la nphrologie tertiaire y compris lvaluation et le suivi de greffs rnaux. Le service dhmato-oncologie qui compte sur les services dexperts en noplasies solides entre autres du sein, du poumon et du cerveau. Lendocrinologie est un service en croissance avec la cration prochaine dune quipe de mdecine bariatrique. Les autres quipes offrent toute la gamme des soins essentiels un hpital affili lUniversit de Montral.

    Rayonnement

    Lquipe de recherche du Dpartement de mdecine de lHpital du Sacr-Cur est dynamique et compte sur des chercheurs productifs qui travaillent en collaboration entre autres dans les domaines du sommeil, de la radaptation cardio-respiratoire, de lasthme et de lasthme professionnel, de linsuffisance rnale aigu, des glomrulonphrites, des maladies rnales hrditaires, de la maladie coronarienne, de la fonction plaquettaire, des protocoles de traitement de chimiothrapie et des vasculites systmiques.

  • 14

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Institut de cardiologie de Montral (ICM)

    Chef de dpartement hospitalier: Dr Normand Racine Portrait

    Le Dpartement de mdecine et de cardiologie de lICM regroupe 7 services (Hmodynamie, lectrophysiologie, chocardiographie et services non-invasifs, Soins cliniques, Prvention & radaptation, Mdecine interne, Urgence), le centre de gntique cardiovasculaire, le centre des cardiopathies congnitales adultes, le programme de transplantation cardiaque & dassistance ventriculaire et le centre EPIC et 65 membres actifs ; de plus 57 membres associs offrent des services dans diverses spcialits mdicales lICM.

    Sa mission est axe sur lexcellence en enseignement, en soins cliniques, en prvention des maladies cardiovasculaires, en recherche et en valuation de nouvelles technologies dans le domaine cardiovasculaire.

    Rayonnement

    LICM se dmarque particulirement pour ses services ultra-spcialiss dans le domaine cardiovasculaire. LICM est un centre de rfrence provincial et national en gntique cardiovasculaire, en cardiopathies congnitales adultes, en insuffisance cardiaque, en valuation et suivi en transplantation cardiaque et en assistance ventriculaire, en procdures complexes dablation en lectrophysiologie et de procdures percutanes valvulaires et structurales en hmodynamie.

    LICM est galement un centre de rfrence pour la formation des rsidents en cardiologie en collaboration avec les autres centres hospitaliers du RUIS de Montral.

    LICM accueille entre 15 et 20 cardiologues trangers annuellement pour une formation complmentaire dans des secteurs ultra-spcialiss. LICM offre galement un programme de diplme spcialis en chocardiographie, hmodynamie et lectrophysiologie.

    Le Centre de recherche et le centre de coordination dtudes cliniques de lICM avec ses 75 chercheurs et ses 125 tudiants pr et post-gradus jouent un rle important. Les dcouvertes et tudes cliniques et fondamentales effectues apportent un rayonnement porte nationale et internationale pour lInstitut de cardiologie de Montral et lUniversit de Montral.

  • 15

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Institut universitaire de griatrie de Montral (IUGM)

    Chef de dpartement hospitalier: Dre Marie-Jeanne Kergoat

    Portrait

    Chef de file au Qubec dans les pratiques cliniques, les soins spcialiss, la promotion de la sant et le dveloppement des connaissances sur le vieillissement et la sant des personnes ges, lIUGM regroupe quelque 1 300 employs, mdecins, chercheurs et bnvoles, tous spcialiss dans les soins et les services aux personnes ges ; 452 lits de courte et de longue dure ; les disciplines mdicales reprsentes couvrent actuellement 11 spcialits.

    Notre Centre de recherche est reconnu comme le plus important de la francophonie dans le domaine du vieillissement. Il compte 39 chercheurs actifs, 19 chercheurs associs, prs de 30 stagiaires postdoctoraux et plus de 200 tudiants aux cycles suprieurs. Membre du grand rseau dexcellence en sant de lUniversit de Montral, lIUGM coordonne le comit vieillissement.

    Rayonnement

    Les mdecins spcialistes sont responsables des cliniques externes et agissent titre de consultants dans les divers programmes:

    Programmes (chaque programme bnficie dune quipe interprofessionnelle complte dispensant des soins globaux et complexes): soins aigus ; radaptation intensive ; soins palliatifs ; soins de longue dure

    Cliniques externes spcialises: cognition ; continence urinaire ; dysphagie ; chute et trouble la marche ; gestion de la douleur chronique chez les ans (traitement sous fluoroscopie [C-ARM])

    Hpital de jour

    Clinique ambulatoire des syndromes griatriques en plein dveloppement

    Services de tlconsultation sur la gestion des symptmes psychocomportementaux associs la dmence

    Dre Marie-Jeanne Kergoat est directrice du Regroupement des Units de courte dure griatriques et des services hospitaliers de griatrie du Qubec (RUSHGQ), communaut de pratique provinciale qui regroupe prs de 50 hpitaux du Qubec et plus de 600professionnels de la sant. Le RUSHGQ est coordonn lIUGM.

  • 16

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Le Centre hospitalier rgional de TroisRivires (CHRTR)

    Chef de dpartement hospitalier: Carl ric Gagn

    Le Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires compte sur plus de 300 mdecins, pharmaciens et dentistes et prs de 2 700 employs.

    Ltablissement offre des soins et services gnraux et spcialiss de courte dure la population de la Mauricie et du Centre-du-Qubec. Il agit comme centre de rfrence rgional en traumatologie (neurologie, neurochirurgie), nphrologie, cancrologie, infectiologie et nonatologie-pdiatrie.

    En plus de ces mandats rgionaux, le CHRTR compte 33 spcialits mdicales qui lui permettent de dispenser des services de deuxime et troisime ligne, rpondant aux problmes complexes de sant qui ncessitent laccs aux services ambulatoires spcialiss ou lhospitalisation.

    Le CHRTR possde galement une mission denseignement. Les contrats dassociation conclus avec des tablissements universitaires, collgiaux et professionnels lui permettent doffrir des stages aux tudiants du domaine de la sant. Grce un partenariat novateur avec la Facult de mdecine de lUniversit de Montral, le CHRTR accueille la premire formation complte de doctorat en mdecine en rgion, en plus dune unit de mdecine familiale (UMF) voue la formation de futurs omnipraticiens.

  • 17

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    ENSEIGNEMENT

  • 18

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    TUDES DE 1er CYCLEDOCTORAT EN MDECINE

    Les professeurs du Dpartement de mdecine sont trs impliqus dans tous les aspects et tous les niveaux de la formation des tudiants au doctorat de mdecine. Chaque anne, la Facult accepte 300 tudiants dans ce programme.

    PR-EXTERNAT

    Les deux premires annes de formation (pr-externat) reprsentent 88 crdits de cours obligatoires et 12 crdits de cours option, utilisant lapproche pdagogique de lApprentissage Par Problme (APP). Nos professeurs enseignent dans tous les cours o les tudiants appliquent les principes de physiologie fondamentale aux problmes cliniques, soit auprs de plus de 400 tudiants. Ces activits se droulent en petits groupes dtudiants et ils sont structurs selon les systmes physiologiques. Deplus, les tudiants suivent deux cours dintroduction la mthode clinique (IMC/IDC), tout en accompagnant les professeurs dans les hpitaux.

    EXTERNAT

    Les deux dernires annes de formation (externat) sont dune dure de 20 mois et sont consacres aux stages cliniques au sein des hpitaux affilis. Il y a deux stages obligatoires pour les externes au sein du Dpartement de mdecine:

    Le stage de mdecine interne est constitu de 8 semaines dexposition aux units denseignement et/ou aux cliniques externes. Plusieurs hpitaux sont impliqus dans cet enseignement pr-gradu: le CHUM avec ses trois pavillons (St-Luc, Notre-Dame et Htel-Dieu), lhpital Sacr-Cur, lhpital Maisonneuve Rosemont, le CSSS de lnergie (Shawinigan) ainsi que le centre hospitalier de Trois-Rivires.

    Le stage en griatrie est dune dure de 4 semaines et est obligatoire. Il peut se drouler sur un des 9 sites disposant dune Unit de Courte Dure Griatrique affilie lUniversit de Montral. Pendant leur stage, les tudiants sont exposs, selon les milieux, la population griatrique sur une unit dhospitalisation, lurgence ou en consultation. En plus de leur exposition clinique, ils bnficient galement de formations thoriques (Apprentissage au Raisonnement Clinique, cours) dispenses par les professeurs et les autres professionnels impliqus dans la prise en charge des personnes ges.

    Refonte du programme de mdecineEn 2012-2013, plusieurs membres du Dpartement de mdecine ont particip aux discussions concernant la refonte du programme de doctorat en mdecine. On prvoit des changements manant de ces rflexions en 2013-14.

  • 19

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    TUDES SUPRIEURES (2e ET 3e CYCLES)Le Dpartement de mdecine contribue galement la formation des futurs chercheurs. Dans ce contexte, nos professeurs encadrent plusieurs tudiants en vue dune matrise, dun doctorat de recherche ou en formation complmentaire postdoctorale.

    Plus de 200 tudiants de deuxime et de troisime cycle sont superviss par nos professeurs dans les huit centres de recherche affilis lUniversit de Montral.

    NOMBRE DTUDIANTS DIRIGS ET CODIRIGSPAR DES PROFESSEURS DU DPARTEMENT DE MDECINE

    (Priodes: automne2012 hiver2013 t2013)

    PROGRAMMES MAITRISE DOCTORAT

    Sciences biomdicales 64 65

    Biologie molculaire 27 39

    Biochimie et mdecine molculaire

    8 14

    Nos professeurs supervisent galement des tudiants la matrise et au doctorat dans dautres programmes. Les moyennes annuelles sont: Pathologie et biologie cellulaire (n = 2) ; Pharmacologie (n = 4) ; Microbiologie et immunologie (n = 5). Ils supervisent aussi de 1 5 tudiants dans dautres programmes (Physiologie, Nutrition et Mdecine sociale et prventive).

  • 20

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    TUDES MDICALES POSTDOCTORALESUne quipe dynamique de plus de 800 professeurs couvrant 20 spcialits mdicales simplique activement dans la supervision des stages cliniques et des cours destins aux rsidents. Pour de plus amples informations sur les diffrentes spcialits voir section spcialits mdicales p 31.

    PROGRAMME DE FORMATION DU TRONC COMMUN DE MDECINE

    Jean-Franois Gobeil

    Directeur du programme: Jean-Franois Gobeil

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Hpital Sacr-Cur de Montral (HSCM) Hpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires (CHRTR) Centre de Sant et de Service Sociaux de lnergie-Shawinigan

    Le programme de formation du tronc commun de mdecine est dune dure de 3 ans prparant les rsidents pour leur future spcialit, au choix parmi les quatorze sous-spcialits de la mdecine, y compris la mdecine interne gnrale.

    Le rayonnement de ce programme est indniable: le bassin de patients desservis par lUniversit de Montral est le plus important au Qubec, permettant aux rsidents une exposition clinique diverse et exceptionnelle.

    En outre, lexpertise clinique du corps professoral est de niveau international et plusieurs secteurs de pointe sont prsents et offerts aux rsidents, tels quen hpatologie au CHUM ou en cardiologie lInstitut de cardiologie de Montral.

  • 21

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    RECHERCHE

  • 22

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    RECHERCHEGNOME CANADA GNOME QUBEC

    Le gouvernement fdral en partenariat avec Gnome Canada, les IRSC et le consortium sur les cellules souches du cancer ont remis 150 millions de dollars 17 projets de recherche en gnomique et en sant personnalise. Parmi les 17 projets choisis, 8 ont t remis au Qubec, dont 5 proviennent de lUniversit de Montral. Ces derniers proviennent tous du dpartement de mdecine:

    Mdecine personnalise pour le traitement de lpilepsie (Patrick Cosette, Centre hospitalier de lUniversit de Montral) 10833759$

    Immunothrapie anticancreuse personnalise (Claude Perreault, Hpital Maisonneuve-Rosemont) 13486784$

    iGenoMed (Consortium de mdecine gnomique des MII) : Transformer les dcouvertes gntiques en une approche personnalise pour le traitement des maladies intestinales inflammatoires (John Rioux, Institut de cardiologie de Montral) 9892162$

    Outils novateurs de la chimiognomique pour de meilleurs rsultats dans les cas de leucmie mylode aigu (Guy Sauvageau, Institut de recherche en immunologie et en cancrologie) 11325631$

    Stratgies de mdecine personnalise visant le diagnostic molculaire et le traitement cibl des maladies cardiovasculaires (Jean-Claude Tardif, Institut de cardiologie de Montral) 9443002$

  • 23

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Fonds et subventions20112012

    SOURCE DES SUBVENTIONSSUBVENTIONS PAR SPCIALITS

    45,1% Cardiologie

    19,1% Hmato-oncologie

    12,1% Neurologie

    8% Endocrinologie et mtabolisme

    11,7% Autres

    4% Nphrologie

    101M$Subventions alloues en 2011-2012

    au dpartement de mdecine

    Publications

    10Chaires de Recherche du Canada

    18Chaires et

    Fonds philanthropiques

    48Chercheurs-boursiers

    FRQ-S et IRSC

    236Chercheurs subventionns

    (contrats et organismes subventionnaires)

    237Chercheurs

    qui ont reu des subventions

    14Chercheurs ont obtenus

    plus de 1M$ pour leur recherche

    En chiffres:

    64524562$Subventions provenant dorganismes avec comits de pairs

    36967598$Subventions provenant de compagnies but lucratif

    400+de

  • 25

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    DVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU

  • 26

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Jose Fafard

    PDAGOGIELe Dpartement de mdecine est dot dun ple Dveloppement professionnel continu, dont les objectifs sont les suivants:

    Recenser les activits dducation mdicale du Dpartement de mdecine

    laborer des concepts avec le Centre de Pdagogie Appliqu aux Sciences de la Sant (CPASS) pour rpondre aux besoins de nos professeurs et nos programmes de formation

    Assurer le lien entre le CPASS et le Dpartement

    Ce ple est constitu dun comit pdagogique dont les membres sont:

    Jose Fafard prsidente et directrice du DPC

    Hlne Lord responsable dpartemental de lexternat

    Richard Gauthier directeur des programmes de rsidence du Dpartement

    Nathalie Cairefon leader pdagogique

    Genevive Grgoire leader pdagogique

    Stphanie Raymond Carrier leader pdagogique

    Vincent Jobin leader pdagogique

    Cycle de confrences pdagogiques du Dpartement de mdecine: Nouvelles rgles du maintien de la comptence du Collge Royal (printemps2012)

    Apprendre les nouvelles rgles du maintien de la comptence

    Pouvoir utiliser facilement le site internet du Collge Royal

    Cycle de confrences pdagogiques du Dpartement de mdecine: Le virage approche par comptence de la facult de mdecine: Pourquoi ? (automne2012)

    Dcrire ce quest lapproche par comptence

    tablir le lien entre les rles CanMEDS et cette mthode

    Expliquer comment la mthode rend ltudiant responsable de ses apprentissages

    Se familiariser avec les particularits de lvaluation des comptences

  • 27

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Dfis en supervision clinique: Initiative du Dpartement de mdecine (25 avril 2013)

    3 ateliers interactifs rpartis sur une demi-journe:

    Retrouver le plaisir denseigner

    Enseignement efficace: les trucs du mtier

    Dfis en valuation

    39 participants de diffrentes spcialits et milieux

  • 28

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Jean L. Perrault

    Cycle de confrences pdagogiques du Dpartement de mdecine: Le partenariat de soins entre le patient et lquipe mdicale (printemps2013)

    Le confrencier: Andr Nron, directeur associ du Bureau facultaire de lexpertise patient partenaire et prsident du comit de patients experts la Facult de mdecine.

    Participer lamlioration des soins de sant en supportant la mise en place de partenariats solides entre les quipes de soins et leurs patients.

    Situer limplication du mdecin et du patient dans un partenariat de soin.

    Acclrer et promouvoir le virage patient partenaire amorc la Facult de mdecine de lUniversit de Montral depuis quelques annes dans le cadre du dveloppement de la comptence de collaboration.

    Cycle de confrences pdagogiques du Dpartement de mdecine: Les occasions propices lapprentissage (OPA) et le stage de nuit (automne2013)

    Revoir les trucs du mtier en observation directe

    Comprendre les OPA

    Connaitre le mode dvaluation de la garde de nuit

    DUCATION MDICALE CONTINUEAPPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE DE LA MDECINE PRIOPRATOIRE (11 MAI 2012)

    Initiative conjointe des Dpartements de mdecine, chirurgie et anesthsie de lUniversit de Montral

    150 participants de diffrentes spcialits et milieux (anesthsiologistes, internistes, chirurgiens, rsidents, pharmaciens, inhalothrapeutes)

    JOURNES ANNUELLES DU DPARTEMENT

    Le Dpartement de mdecine organise, une fois par an, les Journes Annuelles, sous la direction de Jean L. Perrault et du comit organisateur dont les membres sont:

    Jean L. Perrault prsident

    Franois Bnard

    Pauline Desrosiers

    Carl Fournier

    Richard Gauthier

    Jean C. Grgoire

    Michel Lemoyne

    Philippe Rico

    Mario Talajic

    Robert L. Thivierge

  • 29

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Les Journes annuelles du Dpartement de mdecine se sont de nouveau droules guichet ferm les 8 et 9 novembre 2012.

    611 participants de tous profils

    24 confrences proposant des sujets varis tels que les cphales, limagerie pulmonaire, linsulinothrapie, les maladies inflammatoires de lintestin ou encore lostoporose.

    Depuis 21 ans, les Journes assurent un rayonnement enviable au Dpartement puisque 82 % des participants viennent de lextrieur de Montral, et 45 % de lextrieur de Montral, Laval, Qubec ouSherbrooke.

    Mais avant tout, elles offrent une formation de choix: en effet, 96% des congressistes estiment que lesJournes amliorent la qualit de leur pratique, et souhaitent y revenir ou les recommander des collgues !

    Le crdit du succs et de la rputation des Journes de mdecine revient demble ses confrenciers qui sont, pour la plupart, membres du Dpartement de mdecine.

  • 31

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    SPCIALITS MDICALES

  • 33

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    BIOCHIMIE MDICALE

    ACTIVITS CLINIQUESLes activits relies la biochimie mdicale sont dordre diagnostique et clinique. Elles sont pratiques par des mdecins biochimistes qui sont aussi troitement impliqus dans la formation des stagiaires. Le programme de formation en biochimie mdicale de lUniversit de Montral se droule au CHUM et lInstitut de recherches cliniques de Montral.

    Outre la biochimie gnrale, les activits diagnostiques du CHUM se divisent en plusieurs secteurs spcialiss. Parmi ceux-ci, on note lendocrinologie, la pharmaco-toxicologie, les mtaux, les marqueurs tumoraux, la biologie molculaire, le mtabolisme, le secteur phospho-calcique, les banques de donnes et les analyses de biochimie dlocalises. Les laboratoires de biochimie du CHUM font plus de 7 millions danalyses utilisant de nombreuses technologies de pointe. La richesse des banques de donnes permet aux mdecins biochimistes de former les tudiants lanalyse et aux traitements de linformation ainsi qu lutilisation des statistiques. Les stagiaires ont ainsi lopportunit dacqurir lensemble des comptences relies la mdecine de laboratoire.

    Les activits cliniques pratiques par les mdecins biochimistes se font dans des domaines varis tels la lipidologie, la nutrition et le mtabolisme. Certains travaillent dans des quipes de support nutritionnel spcialiss supervisant lalimentation parentrale. LInstitut de recherches cliniques de Montral (IRCM) offre des cliniques dans plusieurs domaines comme lhypertension et la lipidologie. Plusieurs mdecins biochimistes y travaillent au sein de la clinique de nutrition, mtabolisme et athrosclrose. Cette clinique offre aux rsidents la possibilit de voir des patients prsentant une grande varit de maladies lipidiques et leur permet de dvelopper tous les aspects relis la prvention cardiovasculaire.

    PROGRAMME DE FORMATION EN BIOCHIMIE MDICALE

    Nadine Kadri

    Directeur: Nadine Kadri

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM)

    Institut de recherches cliniques de Montral (IRCM)

    Le programme de biochimie mdicale compte 4 rsidents. Il offre une formation dune dure de 5 ans formant les rsidents matriser les mthodes diagnostiques ainsi que les approches thrapeutiques lies aux anomalies biochimiques rencontres dans la pathologie humaine. lheure o les problmes mtaboliques deviennent de plus en plus frquents, le programme rpond aux exigences de sant actuelles de la population.

    Ce programme trs flexible permet dintgrer des activits de recherche, mais aussi de faire les liens entre la pratique clinique et de laboratoire, la pathophysiologie et le mtabolisme, la pratique dactivits cliniques lies au mtabolisme (telles la lipidologie, les erreurs innes du mtabolisme), la prvention des maladies cardiovasculaires, nutritionnelles ou mtaboliques, tout cela contribuant au dynamisme de cette spcialit.

    Laspect rseau du programme offre aux rsidents des stages varis dans tous les grands centres de maladies lipidiques du Qubec, ainsi quune formation sur les maladies nutritionnelles.

  • 34

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    CARDIOLOGIE

    ACTIVITS CLINIQUESLe rseau universitaire de cardiologie reprsente un rouage important en clinique, en enseignement et en recherche au sein de lUniversit de Montral. Le programme de formation en cardiologie adulte implique 136 professeurs cardiologues rpartis dans le rseau hospitalier universitaire.

    Lexposition clinique pour lenseignement et la formation des tudiants et rsidents est trs riche en ressources cliniques. Les rsidents sont exposs la plus grande varit de pathologies cardiovasculaires au Canada. Nous avons trois centres de radaptation cardiaque incluant le plus grand centre au Canada (Centre EPIC). Limagerie cardiaque diagnostique et thrapeutique reprsente une composante trs importante de lenvironnement incluant un vaste plateau technique en chocardiographie, en hmodynamie, en lectrophysiologie et en rsonnance cardiaque. Nous avons deux centres dvaluation gntique cardiovasculaire (Hpital Ste-Justine et ICM) qui permettent lvaluation et le counseling gntique ainsi que le squenage et linterprtation des mutations gntiques. Nous avons galement lun des plus grands centres de cardiopathies congnitales adultes au Canada (ICM). Notre rseau possde galement un programme de transplantation cardiaque et dimplantation dassistances ventriculaires temporaires et permanents situ lICM. Notre rseau gre galement un programme dinfarctus du myocarde aigu avec lvation du segment ST (IAMEST) pour le RUIS de Montral. Les professeurs sont galement impliqus dans la formation cardiovasculaire par simulation lUniversit de Montral.

    Au sein du rseau de lUniversit de Montral, les secteurs dactivits impliquant le service aux patients et/ou un plateau technique incluent:

    Lhmodynamie:

    plus de 16 600 procdures hmodynamiques incluant 35-45% dinterventions complexes telles des angioplasties coronariennes. De plus, lhmodynamie est implique dans le programme dimplantation de valves aortiques percutanes, la plastie mitrale (Mitra-clip) et limplantation de dispositifs dassistance ventriculaire temporaires telle lImpella.

    Llectrophysiologie:

    a) tudes lectrophysiologiques: 370 b) Ablations cardiaques: 1537 c) Cardiostimulateurs: 1957 d) Dfibrillateurs: 1202

    Lchocardiographie:

    a) chocardiographie transthoracique: plus de 36000 procdures b) chocardiographie transoesophagienne: plus 2500 procdures c) cho stress: plus de 1100 procdures

    Linsuffisance cardiaque:

    Il existe une clinique dinsuffisance cardiaque spcialise dans chacun des centres hospitaliers adultes. Ces cliniques permettent lenseignement aux rsidents et infirmires praticiennes.

    La transplantation cardiaque et dispositif dassistance ventriculaire:

    Le programme de greffe cardiaque de lUniversit de Montral implique plus de 1000 visites, approximativement 15 transplantations, le suivi actif de plus de 215 patients transplants et limplantation de 15-20 dispositifs ventriculaires permanents annuellement.

    Le Centre de cardiopathies adultes de lUniversit de Montral:

    Implication de 9 cardiologues adultes & pdiatriques et 1 chirurgienne Suivi clinique de plus de 3600 patients valuation de plus de 160 nouveaux cas annuellement

  • 35

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Le Centre cardiovasculaire en gntique:

    10 mdecins multidisciplinaires. valuation et traitement de pathogntiques cardiovasculaires. 3 axes: arythmie hrditaire cardiomyopathie familiale maladie familiale de laorte Laboratoire de diagnostic molculaire.

    RECHERCHE

    56 chercheurs dans laxe cardiovasculaire avec une subvention de recherche (2011)

    4 chercheurs sont titulaires dune Chaire de recherche du Canada

    6 Chaires philanthropiques de recherche existent pour supporter la recherche cardiaque

    10 chercheursboursiers du FRQ-S

    Chaire en lectrophysiologie et cardiopathie congnitale de ladulte

    Paul Khairy

    Titulaire: Paul Khairy

    Objectif : tudier larythmie chez les adultes atteints dune maladie cardiaque congnitale.

    Chaire en gntique des traits complexes

    Guillaume Lettre

    Titulaire: Guillaume Lettre

    Objectif: Identifier les polymorphismes gntiques qui influencent le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires en utilisant des outils de gnotypage et de re-squenage de lADN de fine pointe, ainsi que des mthodes statistiques et bio-informatiques avances.

    Chaires de Recherche du Canada

  • 36

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    Chaire Yves Des Groseillers et Andr Brard de cardiologie interventionnelle: cellules souches et thrapie rgnratrice

    Philippe Lallier

    Titulaire: Philippe LAllier

    Objectif : Recherche clinique et fondamentale pour la rgnration myocardique en utilisant en particulier les cellules souches.

    Chaire Michal et Renata Hornstein en imagerie cardiovasculaire*

    Matthias Friedrich

    Titulaire: Matthias Friedrich

    Objectif : Pour le dveloppement de lexpertise en imagerie cardiovasculaire au sein de lICM.

    Chaire en gntique et en mdecine gnomique de linflammation

    John D Rioux

    Titulaire: John Rioux

    Objectif : Utiliser la gntique pour reprer les voies daccs des maladies inflammatoires chroniques et mettre au point des thrapies mieux cibles.

    Chaire en mdecine spcialise

    Jean-Claude Tardif

    Titulaire: Jean-Claude Tardif

    Objectif: Dcouvrir, mettre au point et valider des traitements de la cardiopathie et transposer des hypothses et des concepts novateurs en essais cliniques et dans la pratique.

    Chaires philanthropiques de recherche

  • 37

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Chaire de recherche en insuffisance cardiaque Carolyn et Richard J. Renaud de lInstitut de cardiologie de Montral*

    Michel White

    Titulaire: Michel White

    Objectif: Soutenir la recherche clinique novatrice et plus particulirement les projets de physiologie intgre appliqus la population souffrant de dfaillance cardiaque et post-transplantation cardiaque.

    Chaire PaulDavid en lectrophysiologie cardiovasculaire

    Stanley Nattel

    Titulaire: Stanley Nattel

    Objectif : Ltude des proprits lectrophysiologiques du tissu cardiaque et ltude en particulier des mcanismes cellulaires de la fibrillation cardiovasculaire.

    Chaire Philippa et Marvin Carsley en cardiologie

    Normand Racine

    Titulaire: Normand Racine

    Objectif : Appuyer la recherche et lenseignement en maladies gntiques cardiovasculaires.

    Chaire Pfizer en athrosclrose de lUniversit de Montral

    Jean-Claude Tardif

    Titulaire: Jean-Claude Tardif

    Objectif: Recherche clinique et recherche fondamentale sur la progression et la rgression de lathrosclrose, la dysfonction endothliale, linflammation et le stress oxydant ; tude des forces physiques agissant sur la paroi artrielle et nouvelles modalits dimagerie de lathrosclrose.

    *Chaire institutionnelle de lICM

  • 38

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    PROGRAMMES DE FORMATION EN CARDIOLOGIE

    Il y a cinq programmes de formation en cardiologie au sein du Dpartement de mdecine. Entre 30 et 40 rsidents sont en formation dans ces programmes.

    Cardiologie Gnrale

    Donald Palisaitis

    Directeur: Donald Palisaitis

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires (CHRTR) Institut de cardiologie de Montral (ICM) Hpital du Sacr-Cur de Montral (HSCM)

    En chiffre

    6-7 nouveaux rsidents par anne

    Le programme de cardiologie, cest:

    Une formation dune dure de 3 ans prparant les rsidents dvelopper une expertise dans la prvention, le diagnostic, letraitement et la radaptation des maladies cardiovasculaires. Le programme de cardiologie reprsente 19 priodes cliniques et 10 priodes techniques (hmodynamique, chocardiographie, lectrophysiologie, mdecine nuclaire) et de recherche. Lesstages sont partags par une quinzaine de rsidents du programme, des rsidents de lUniversit de Sherbrooke et de McGill et entre 15 20 fellows internationaux, contribuant ainsi une vie acadmique et culturelle trs riche.

    Cardiologie interventionnelle

    Jean-Franois Tanguay

    Directeur: Jean-Franois Tanguay

    Le programme de cardiologie interventionnelle, cest:

    Un programme de formation ultraspcialise de type fellowship dune dure de 2 ans en hmodynamie et cardiologie interventionnelle. Cette formation se droule aprs avoir complt une formation en cardiologie gnrale sur les trois sites du RUIS Montral (Institut de cardiologie de Montral, Hpital du Sacr-Cur, Centre hospitalier de lUniversit de Montral). Ce programme vise former des experts au niveau national et international en cardiologie interventionnelle. Une formation optionnelle en interventions structurelles et en recherche est aussi offerte. Annuellement, le programme accueille de 6-10 fellows du Qubec, du Canada et de linternational.

  • 39

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    chocardiographie

    Arsene Basmadjian

    Directeur: Arsne Basmadjian

    Le programme dchocardiographie, cest:

    Un programme de fellowship de 12 24 mois dont le but est la formation dun expert en chographie cardiaque de ladulte. la fin de la formation, le diplm possdera les connaissances, les comptences, les habilets et les attitudes ncessaires pour pratiquer et interprter lchographie cardiaque un niveau expert, de prioriser les demandes, dintgrer les donnes chocardiographiques dans le contexte clinique, de transmettre les rsultats des examens de faon claire aux mdecins rfrents et dagir de faon responsable en consquence des trouvailles. Ceci dans le contexte global de dispenser des soins humains aux patients cardiaques et de servir une population diversifie.

    lectrophysiologie cardiaque

    Peter Guerra

    Directeur: Peter Guerra

    Le programme dlectrophysiologie cardiaque, cest:

    Le programme de formation en lectrophysiologie cardiaque est un programme de 12 24 mois. Les candidats (6-8 chaque anne) font lvaluation des patients souffrant de problmes darythmie (incluant tachycardie supraventriculaire et ventriculaire, bradycardie et mort subite), linterprtation des ECG et des tudes lectrophysiologiques, et ils sont forms en ablation des arythmies supraventriculaires et ventriculaires, implantation de stimulateur et de dfibrillateur cardiaque.Les rsidents participent des interventions complexes telles les ablations de fibrillation auriculaire et de tachycardie ventriculaire (avec mapping en 3D), les exrses au laser et la cryoablation. Ils sont galement assigns aux cliniques dvaluation gntique.Ce programme, bas sur 3 sites (lInstitut de cardiologie de Montral, le CHUM et lHpital du Sacr-Cur) avec 8 laboratoires dintervention et toutes les plus rcentes technologies, est un des plus grands programmes de formation en lectrophysiologie au Canada.

    Cardiopathie congnitale adulte

    Annie Dore

    Directrice: Annie Dore

    Le programme de cardiopathie congnitale adulte, cest:

    Un programme qui est bas au sein de lInstitut de cardiologie de Montral et qui offre trois types de fellowship en cardiologie congnitale adulte:Option1: clinique avec option imagerie Option2: clinique avec option cardiologie interventionnelle Option3: clinique avec option lectrophysiologieLes fellowships sont dune dure de 12 24 mois. Les candidats qui optent pour un fellowship de 24 mois ont aussi la possibilit de complter une matrise en sciences biomdicales de lUniversit de Montral (ce qui implique 0.5 jour/semaine de cours luniversit).

  • 40

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    DERMATOLOGIE

    ACTIVITS CLINIQUESLes champs dexpertise de la dermatologie au CHUM sont les cancers cutans et leur prise en charge par la chirurgie de Mohs, le mlanome, les lymphomes cutans, le psoriasis, la photothrapie, les collagnoses, les pathologies du cheveu, les vulvopathies, les bulloses auto-immunes, lhyperhidrose, les lsions vasculaires et les dermatoses associes au VIH. Mme si les activits cliniques de la dermatologie au sein des hpitaux du CHUM sont principalement ambulatoires, la dermatologie est rgulirement consulte pour les patients des urgences, des units dhospitalisation et des soins intensifs. Une collaboration troite existe avec les intensivistes et les plasticiens pour la prise en charge des dermatoses graves au centre des grands brls de lHtel-Dieu du CHUM.

    LHpital Saint-Luc du CHUM est le lieu principal de formation pour les activits ambulatoires. Environ 25000 patients y sont vus par anne. lhpital Notre-Dame du CHUM, la dermatologie assure principalement les soins aux patients hospitaliss, soit quelque 5 000 patients ambulatoires qui y sont valus par anne tandis que lHtel-Dieu est le site de la prise en charge chirurgicale des cancers cutans avec la prsence de trois dermatologistes spcialiss en chirurgie de Mohs. On y reoit approximativement 8 500 visites par anne.

    Les activits cliniques de dermatologie pdiatrique ont lieu lhpital Saint-Justine. Les champs dexpertise sont la dermatologie des adolescents, les lsions vasculaires, la chirurgie et le laser cutans, le suivi de greffs et la dermite atopique. Au moins deux professeurs ont une pratique pdiatrique et adulte, ce qui permet dassurer la transition de la prise en charge au sein du CHUM des gnodermatoses des patients devenus adultes.

    RECHERCHE

    Fonds de dotation philanthropiqueFonds Lise Bachand en dermatologie

    Le Dpartement de mdecine a cr un nouveau fonds philanthropique en 2012-2013 pour supporter les activits de recherche et denseignement en dermatologie. Grce un don venant de MmeLise Bachand, le Dpartement a pu accorder deux bourses, pour la premire fois cette anne.

    Mission: appuyer la recherche dans le domaine du psoriasis et de la dermatologie

    Titulaires 201213:

    Dre Catherine Maari: Traitement de lonychomycose par laser

    Dre Mlissa Nantel-Battista: Traitement de psoriasis ungual avec triamcinolone

  • 41

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    PROGRAMMES DE FORMATION EN DERMATOLOGIE

    Programme de dermatologie adulteDirecteur: Benot Ct

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral Hpital Sainte-Justine

    Le programme de dermatologie adulte compte 17 rsidents. Il offre une formation dune dure de 3 ans et demi permettant aux rsidents de dvelopper une expertise dans le diagnostic, le traitement et la prvention des maladies dermatologiques (mlanomes, lymphomes cutans, collagnoses, allergies de contact, psoriasis, etc.) chez lenfant et ladulte, de mme que de dvelopper les comptences transversales essentielles aux mdecins.

    En plus de ses stages cliniques auprs des patients ambulatoires et hospitaliss, le rsident suit des cours en sciences fondamentales et en sciences cliniques.

    Il assiste galement des confrences et des sminaires auxquels il participe de faon active et ce, dans tous les domaines pertinents sa spcialit.

  • 42

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    ENDOCRINOLOGIE ET MTABOLISME

    ACTIVITS CLINIQUESLe programme clinique et le programme de formation en endocrinologie adulte de lUniversit de Montral sont intimement lis. 57 professeurs, rpartis entre les 3 hpitaux du CHUM, lInstitut de recherche clinique de Montral (IRCM), lHpital Maisonneuve Rosemont (HMR), lHpital Sacr-Cur de Montral (HSCM), le CHU Ste-Justine et plusieurs cliniques en milieu communautaire (FIDES, PROCRA et RocklandMD) y participent. Les CSSS de Val-dOr et de Rouyn-Noranda permettent galement une formation en rgion loigne.

    Lexposition clinique pour lenseignement et la formation des tudiants et rsidents est trs riche en ressources cliniques, qui diffrent selon les sites.

    Le CHUM-St-Luc regroupe la Clinique de grossesses risque lev (GARE) et la clinique de procration assiste, les cliniques spcialises en ostoporose et dsordres du mtabolisme osseux, les cliniques de biopsies thyrodiennes, la clinique de prise en charge mtabolique des transplants hpatiques, la chambre de traitement liode radioactif, et 8 lits dhospitalisation en endocrinologie. Le CHUM-Htel-Dieu comprend diffrentes cliniques spcialises en diabte (diabte secondaire la fibrose kystique, clinique de pied diabtique, ducation et prise en charge du diabte), des cliniques de mdecine gnique en rapport avec lendocrinologie, des cliniques spcialises en surrnales. Le CHUM-Notre-Dame comprend des cliniques spcialises en hypophyse, en cancer de la thyrode, des cliniques dendocrinologie pour les transplantations multi-organes, ainsi quun des centres dducation et de prise en charge du diabte.

    Plusieurs Tumor Board sont associs aux cliniques doncologie endocrinienne du CHUM (cancer de la thyrode, tumeurs surrnaliennes, tumeurs hypophysaires) et permettent une approche multidisciplinaire des cas. Certaines de ces cliniques oncologiques sont des centres de rfrence tertiaire (cancer de la thyrode) et quaternaire (tumeurs surrnaliennes) pour la province.

    LHpital Maisonneuve-Rosemont offre des cliniques spcialises en hypophyse, cancer de la thyrode, pompe insuline et grossesse risque.

    LIRCM dispose dune clinique universitaire o 3 domaines dexcellence sont dvelopps: le diabte spcialis (pompe insuline, diabte de type1, diabte avec co-morbidits multiples, diabte secondaire la fibrose kystique), les lipides (11 lipidologues) et lhypertension artrielle, et comprend galement 8 lits dinvestigation cardio-mtaboliques pour les projets de recherche clinique.

    Globalement, environ 5 000 nouveaux cas dendocrinologie adulte et de diabte et plus de 35000 visites de suivi sont ralises chaque anne dans lensemble du CHUM et de lHpital Maisonneuve Rosemont. Plus de 800 patients pdiatriques diabtiques sont suivis Ste-Justine. Le bureau FIDES, trs achaland (environ 8 000 visites par an), reoit des patients avec des pathologies endocriniennes trs diverses. la Clinique RocklandMD et lHpital Sacr-Cur, plus de 400 chirurgies bariatriques sont ralises annuellement.

  • 43

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    RECHERCHE

    25 chercheurs rguliers dans les centres de recherche

    4 chercheursboursiers FRQ-S et IRSC

    2 Chaires de recherche du Canada

    Chaires de recherche du Canada

    Chaire en gnomique prdictive

    Pavel Hamet

    Titulaire: Pavel Hamet

    Objectif: tudier linteraction entre les facteurs gntiques et environnementaux quant au dveloppement de lhypertension et dautres troubles cardiovasculaires.

    Chaire en diabte et la fonction de la cellule btapancratique

    Vincent Poitout

    Titulaire: Vincent Poitout

    Objectif : Comprendre la fonction normale de la cellule bta-pancratique et ses perturbations dans le diabte.

  • 44

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    PROGRAMME DE FORMATION EN ENDOCRINOLOGIE ET MTABOLISME

    Sylvie Ott-Braschi

    Directrice: Sylvie Ott-Braschi

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Hpital Sainte-Justine Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires (CHRTR) Institut de recherches cliniques de Montral (IRCM) CSSS de Val dOr et CSSS de Rouyn-Noranda

    Le programme dendocrinologie et mtabolisme compte 6 rsidents. Il offre une formation dune dure de 2 ans prparant les rsidents dvelopper une expertise dans le dpistage, lvaluation et le traitement des diverses maladies endocriniennes et mtaboliques.

    Le programme est constitu de 17 priodes de stage en endocrinologie adulte, 3 priodes en endocrinologie pdiatrique, 3 priodes de cliniques spcialises et 3 priodes de laboratoire (clinique ou recherche).

    Il comprend aussi des cours dendocrinologie clinique et dendocrinologie fondamentale de 45 heures chacun. Les objectifs spcifiques chacun des stages sont dfinis en fonction de la spcialisation de chaque centre.

  • 45

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    GASTROENTROLOGIE

    ACTIVITS CLINIQUESLes services de gastroentrologie affilis lUniversit de Montral sont situs dans les trois pavillons du CHUM (Htel-Dieu, Saint-Luc, Notre-Dame), lHpital Maisonneuve-Rosemont et lHpital Sacr-Cur de Montral. Par lensemble de ces sites, le rseau de lUniversit de Montral couvre tous les domaines de la gastroentrologie allant de la premire ligne aux expertises quaternaires.

    PLATEFORME CLINIQUELendoscopie digestive: Les services dendoscopie digestive sont prsents dans tous les services de gastroentrologie et comprennent des oeso gastro-duodnoscopies, des coloscopies et des cholangio-pancrato-graphies rtrogrades (CPRE) sur tous les sites. Lavarit et la qualit des diffrentes techniques dendoscopie digestive sont fort apprcies des rsidents pour leur formation. Elle est unique au Qubec et attire galement des fellows trangers chaque anne. Les plateaux techniques plus spcifiques ont t dvelopps sur certains sites:

    La cholangio-pancratographies rtrograde : le CHUM est le plus gros centre de CPRE au Canada. Il forme de nombreux gastroentrologues qubcois ainsi que des fellows trangers. La collaboration avec lquipe de chirurgie hpatobiliaire lHpital Saint-Luc permet une synergie dexpertises mdicales et chirurgicales.

    choendoscopie: le centre dchoendoscopie de lHpital Saint-Luc du CHUM est en termes de volume lun des plus gros centres du Canada, il sagit du centre principal de formation dchoendoscopie au Qubec et il reoit galement de nombreux fellows trangers chaque anne. Cest galement un centre actif en recherche clinique et pour lvaluation des nouvelles technologies.

    Chromoendoscopie: Htel-Dieu et Notre-Dame

    Entroscopie double ballon: Notre-Dame

    Centre de nutrition parentrale: LHpital Saint-Luc du CHUM a dvelopp une expertise en nutrition parentrale avec assistance domicile. Il sagit du centre de rfrences du Qubec et draine toute la population du grand Montral et une partie du reste du Qubec. Lquipe de nutrition parentrale prend en charge les patients hospitaliss ainsi que le suivi en externe avec des cliniques spcialises toutes les semaines en nutrition parentale domicile. Cette expertise clinique permet galement une formation spcialise pour les rsidents en gastroentrologie et a permis galement de dvelopper des programmes de recherche.

    Centre de neurogastroentrologie : Situ lHpital Saint-Luc du CHUM, il est un centre de rfrences au Qubec o se ralisent de nombreuses techniques de pHmtrie sophagienne ou gastrique, de manomtrie sophagienne, anorectale, entroduodnale ainsi que des tests respiratoires pour les intolrances alimentaires. En dehors de lexpertise clinique, le laboratoire de neurogastroentrologie offre aussi un stage spcialis en neurogastroentrologie pour les rsidents du programme ou les rsidents en pdiatrie et accueille galement des fellows. De nombreuses publications sortent rgulirement de ce laboratoire.

    Maladies inflammatoires de lintestin : Les MII sont une grande partie de la gastroentrologie et la plupart des services de gastroentrologie possdent des cliniques spcialises en maladies de lintestin que lon retrouve lHpital Sacr-Cur, Hpital Maisonneuve-Rosemont ainsi que dans lHtel-Dieu et lHpital Saint-Luc du CHUM.

  • 46

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    RECHERCHE

    12 chercheurs subventionns

    Fonds de dotation philanthropiqueFonds Famille Valiquette pour la recherche sur les maladies inflammatoires de lintestin

    Objectif: Appuyer la recherche sur les maladies inflammatoires de lintestin soit par loctroi de fonds de recherche, la remise de bourses et tout autre moyen jug pertinent au dveloppement de ce domaine de recherche

    PROGRAMME DE FORMATION EN GASTROENTROLOGIE

    Mickael Bouin

    Directeur: Mickael Bouin Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Hpital Maisonneuve-Rosemont (HMR)

    Le programme de gastroentrologie compte 9 rsidents. Il offre une formation dune dure de 2 ans prparant les rsidents diagnostiquer, traiter et prvenir les affections gastro-entrologiques.

    Le programme comporte une exposition exceptionnelle en nombre de patients et en varit de pathologies. La qualit et la diversit des stages spcialiss proposs ainsi que lexpertise du corps professoral sont reconnues au Canada et apprcis par les rsidents.

    En dehors dune formation de base correspondant aux exigences du collge Royal du Canada, le programme offre des possibilits de stage de pointe en hpatologie, nutrition artificielle, motricit digestive, maladies inflammatoires de lintestin, endoscopie digestive avance (cho-endoscopie, CPRE, chomoendoscopie). Les universits de Sherbrooke et Laval envoient leurs rsidents dans ce programme pour 25% de leur formation.

    Le comit de programme offre un budget spcifique pour aider la recherche des rsidents et pour favoriser des fellows ltranger (bourses). Les axes principaux de recherches sont la motricit digestive, lcho-endoscopie, la nutrition et les maladies du foie.

  • 47

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    GRIATRIE

    ACTIVITS CLINIQUESLa griatrie est une discipline globale qui se proccupe de linfluence des dterminants bio-psycho-sociaux sur la sant.

    Le griatre sintresse la personne ge dont ltat gnral est caractris par des problmes de sant complexes o coexistent plusieurs pathologies. Il veille limiter limpact des morbidits et promouvoir les activits qui favorisent le bien vieillir, lauto efficacit et lintgration sociale. Le processus clinique repose sur une approche multidimensionnelle de la personne, elle fait appel lexpertise dune quipe interprofessionnelle.

    De bonnes pratiques cliniques ncessitent de la part du griatre, quil value et prcise les diagnostics, optimise les capacits fonctionnelles, centre ses soins sur la personne atteinte et ses proches, et instaure des traitements efficaces, prioriss et proportionns.

    Les griatres dpendant du Dpartement de mdecine travaillent au Centre hospitalier de lUniversit de Montral, lInstitut universitaire de griatrie de Montral, lHpital Louis-Hippolyte-Lafontaine et au Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires. Ils agissent titre de consultants au sein dune quipe interprofessionnelle complte dispensant des soins globaux et complexes.

    Les mdecins spcialistes sont responsables des cliniques externes et agissent titre de consultants dans les divers programmes:

    Programmes (chaque programme bnficie dune quipe interprofessionnelle complte dispensant des soins globaux et complexes): soins aigus ; radaptation intensive ; soins palliatifs ; soins de longue dure

    Cliniques externes spcialises: cognition ; continence urinaire ; dysphagie ; chute et trouble la marche ; gestion de la douleur chronique chez les ans (traitement sous fluoroscopie [C-ARM])

    Hpital de jour

    Clinique ambulatoire des syndromes griatriques en plein dveloppement

    Services de tlconsultation sur la gestion des symptmes psychocomportementaux associs la dmence

    RECHERCHE

    2 chercheurs subventionns dans laxe griatrique

    1 chercheurboursier du FRQ-S

  • 48

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    PROGRAMME DE FORMATION EN GRIATRIE

    Marie-Jeanne KERGOAT

    Directrice: Marie-Jeanne Kergoat

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Institut universitaire de griatrie de Montral (IUGM) Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires Hpital Louis-Hippolyte Lafontaine Stages lectifs aux CHU et CHA des universits du rseau: Laval, McGill, Sherbrooke

    Le programme de griatrie compte 5 rsidents. Il offre une formation dune dure de 2 ans permettant aux rsidents dacqurir les comptences pour agir titre de mdecins de 2e et 3e ligne dans les soins aux personnes ges confrontes des problmes de sant complexes, dans divers contexte de soins: aigus, subaigus, continus, ou de fin de vie.

    Des stages sont obligatoires lintra-hospitalier: unit dvaluation (UCDG) ; consultation aux units de soins et aux urgences ; grontopsychiatrie ; radaptation intensive et centre ambulatoire en cliniques externes de griatrie gnrale et spcialise: cognition, douleur, troubles posturaux, etc.

    Ce programme bnficie dune coopration scientifique interuniversitaire et les rsidents peuvent, avec laccord du directeur local, effectuer une partie des stages dans les milieux cliniques affilis.

  • 49

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    HMATOONCOLOGIE

    ACTIVITS CLINIQUESLe service dhmatologie-oncologie du CHUM est constitu dune unit dhospitalisation de 25 lits offrant des soins des patients souffrant de cancers hmatologiques ou tumeurs solides ainsi que des lits pour la chimiothrapie intensive suivie de r-infusion de cellules souches.

    Le service reoit plus de 20000 visites de suivi et plus de 2 000 nouveaux cas par an. Il y a 8 cliniques ddies des sites tumoraux spcifiques (sein, digestif, tte et cou, urologie, cancer hmatologique, mlanome, poumon et cancer neurologique) qui permettent daccueillir des rsidents et des fellows intresss par des sites tumoraux particuliers et dtre exposs au travail en interdisciplinarit. De plus, les tudiants sont invits participer aux comits des tumeurs et runions interdisciplinaires. Il existe un programme de fellowship spcifique en cancer pulmonaire, neurologique, digestif et cancer tte et cou qui se fait en interdisciplinarit et sous la supervision des hmatologues-oncologues du CHUM.

    Lunit de recherche clinique est trs active avec des protocoles de phase I III, permettant aux rsidents de travailler avec des traitements innovateurs.

    Il y a aussi des cliniques spcifiques en hmostase-thrombose et en anmie falciforme et autres hmoglobinopathies. Il existe une unit ambulatoire recevant plus de 3 000 consultations pour des patients hospitaliss au CHUM, ou pour des patients souffrant de complications en lien avec leur maladie ou traitement.

    Les rsidents peuvent aussi participer des stages en mdecine transfusionnelle ou aux activits des laboratoires de coagulation, biologie molculaire, cytogntique ou morphologie. Une unit daphrse permet la collecte de cellules souches, des rythraphrses et plasmaphrses pour plus de 800 procdures par an.

    Le service administre plus de 12000 traitements de chimiothrapie et un stage est offert aux rsidents afin de leur faire connatre les mcanismes daction et toxicits en lien avec de tels traitements. Il y a aussi des cliniques longitudinales pour les rsidents dhmatologie et oncologie, leur offrant lopportunit de suivre, pendant un an, leur propre clientle sous la supervision dun patron.

    LHMR est le plus important centre de rfrence en leucmies aigus du Qubec, il est aussi le plus important centre de greffe de cellules hmatopotiques du Qubec et le deuxime au Canada. On retrouve lHMR le Centre dexcellence en thrapie cellulaire (CETC) du Qubec, lequel a ouvert ses portes en juin 2013 et sert au dveloppement de traitements innovateurs par la thrapie cellulaire pour les cancers du sang, ainsi que les maladies cardiaques, oculaires et auto-immunes.

    La recherche fondamentale et clinique sintresse principalement lhmatopose, la leucmognse, la prdiction et le traitement de la maladie du greffon contre lhte (GVH) et la thrapie cellulaire dirige contre les cellules malignes et les virus. Elle seffectue au centre de recherche de lHMR, en troite collaboration avec des membres de lInstitut de recherche en immunologie et cancrologie (IRIC) situ sur le campus de lUniversit de Montral.

    De plus, la Banque de cellules leucmiques du Qubec, une infrastructure de recherche provinciale dont les laboratoires sont situs au centre de recherche de lHMR, appuie la recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur les cancers hmatologiques.

  • 50

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    RECHERCHE

    55 chercheurs subventionns

    11 chercheursboursiers FRQ-S et IRSC

    Chaire philanthropique de recherche

    Chaire de recherche du Canada

    Chaire IndustrielleAlliance de recherche en leucmie

    Jose Hbert

    Titulaire: Jose Hbert

    Objectif : Le Dveloppement par la recherche clinique et fondamentale de traitements novateurs pour la leucmie et la formation de la relve.

    Chaire Mylome Canada sur le mylome multiple de lUniversit de Montral lHpital MaisonneuveRosemontTitulaire: Richard LeBlanc

    Objectif: Crer un noyau de scientifiques dont la priorit est de combattre le mylome multiple ; Amliorer les soins des patients atteints de mylome multiple par la diffusion rapide des nouvelles connaissances aux patients et aux mdecins qubcois uvrant en milieu communautaire.

    Chaire en recherche en immunobiologie

    Claude Perreault

    Titulaire: Claude Perreault

    Objectif : Comprendre et amliorer le fonctionnement du systme immunitaire.

    Chaire en gntique molculaire des cellules souches normales et cancreuses

    Titulaire: Guy Sauvageau

    Objectif : tudier les fondements molculaires de lauto-rgnration, un processus ncessaire la rgulation des cellules souches.

  • 51

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Fonds de dotation philanthropiquesFonds Famille Cassar pour la recherche sur les cancers du sangMission: Soutenir lexcellence des recherches menes lUniversit de Montral dans ce secteur.

    Fonds William Brock en enseignement et recherche sur les cancers du sang lHpital Maisonneuve-RosemontMission: Aider lUniversit de Montral dans la ralisation de sa mission denseignement et de recherche, plus spcifiquement

    dans le domaine de lenseignement et de la recherche sur les cancers du sang et de la moelle osseuse. Toutes sommes investies dans ce Fonds sont capitalises et les revenus gnrs par ce capital sont attribus des projets de

    recherche innovateurs ou verss en bourses des tudiants mritants.

    En septembre 2004, William Brock apprend quil a la leucmie mylode aigu, la mme maladie dont tait mort son pre sept ans auparavant. Mais William survit. Il a pu compter sur une greffe de moelle osseuse de

    son frre, sur les merveilles de la science mdicale et sur les soins exceptionnels des mdecins et infirmires de lHpital Maisonneuve-Rosemont Montral. Aussitt guri, William contribue tablir le Fonds

    denseignement et de recherche sur les cancers du sang. Au printemps de 2010, il entreprend un priple vlo travers lEurope, sa manire lui de clbrer le cinquime anniversaire de sa transplantation et de recueillir des fonds. Il a ralis ce livre dans ce mme lan de gnrosit.

    Portraits despoir William Brock Photos de William Brock et Angela Boismenu

    208 pages mai 2012 Visitez le site Web du livre: www.portraitsdespoir.ca

    Ce livre existe aussi en anglais Portraits of Hope ISBN9782760627888 www.portraitsofhope.ca

    En collaboration avec lHpital Maisonneuve-Rosemont, Centre affili lUniversit de Montral

  • 52

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    PROGRAMME DE FORMATION HMATOONCOLOGIE

    HMATOLOGIE

    Jeannine Kassis

    Directrice: Jeannine Kassis

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Hpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) Hpital du Sacr-Cur de Montral (HSC) Hpital Sainte-Justine

    Le programme en hmatologie compte 15 rsidents. Il offre une formation dune dure de 2 ans spcialisant les rsidents selon deux volets : clinique, incluant les cancers hmatologiques et de gestion de laboratoire dhmatologie.

    Le programme dhmatologie comporte 26 priodes dont 20 stages obligatoires (9 en hmatologie gnrale et spciale, coagulation, banque de sang, 11 en hmatologie clinique dont greffe de cellules souches hmatopotiques) et 6 stages optionnels. Pour chaque stage, les objectifs sont dfinis selon le format CanMEDS.

    La pratique oncologique mdicale fait partie intgrante de la pratique des hmatologistes au Qubec. Le programme dhmatologie adulte permet ainsi aux rsidents de sinscrire au programme doncologie mdicale la 6e anne de leur rsidence de mdecine, favorisant leur ligibilit lobtention du certificat doncologie mdicale auprs du Collge Royal des Mdecins et chirurgiens du Canada et leur permettant de devenir des spcialistes hmato-oncologues.

    Une session dopportunit de carrire est offerte aux rsidents inscrits dans les programmes dhmatologie des 4 facults de mdecine du Qubec (Laval, McGill, Montral, Sherbrooke), durant le congrs de lAssociation des hmatologues et oncologues du Qubec (AMHOQ).

    ONCOLOGIE MDICALEDirecteur: Alain Bestawros

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Hpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) Hpital Sacr-Cur (HSC)

    Le programme doncologie mdicale compte 5 rsidents. Il offre une formation dune dure de 2 ans ayant pour but de dvelopper chez les rsidents des aptitudes et comptences ncessaires la prise en charge du patient cancreux.

    Les comptences acquises incluent les techniques diagnostiques, les principes de pronostication ainsi que la matrise des diffrentes approches thrapeutiques et leurs complications.

  • 53

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    Le dveloppement spectaculaire de la technologie mdicale de ces dernires annes, permettant ainsi des meilleures techniques de dpistage et de diagnostic prcoce, a permis une approche plus coordonne et multidisciplinaire dans le traitement du cancer.

    Loncologie mdicale entretient des liens troits avec la recherche clinique et fondamentale permettant aux rsidents qui le dsirent de poursuivre une carrire dans ce domaine.

    TRANSPLANTATION DE LA MOELLE OSSEUSEDirectrice: Silvy Lachance

    Le programme de transplantation de la moelle osseuse, cest:

    Une formation alliant les disciplines de laboratoire spcialis (laboratoires dhistocompatibilit, de biologie molculaire, de cytogntique et de thrapie cellulaire) lapplication de la greffe de cellules hmatopotiques comme modalit thrapeutique des cancers, maladies hmatologiques et auto-immunes.

    Le candidat se verra confront aux stratgies visant le respect des procdures doprations normalises et le suivi dindicatifs dans un souci de dvelopper une pratique base sur les normes et le contrle de la qualit des actes. Une troisime anne de formation facultative permettra au candidat de dvelopper un projet de recherche clinique.

    Cette formation ultra-spcialise ncessite lacquisition de solides bases immunologiques en greffe, une comprhension de la cellule souche et de son microenvironnement, du systme sanguin et dhistocompatibilit, et sous-tend lacquisition des comptences ncessaires pour lvaluation de la qualit du compos cellulaire du greffon, sa collecte, sa manipulation et sa cryoprservation. Cette formation permet galement lacquisition des standards de pratiques en greffe et du contrle de la qualit de lacte, tant en laboratoire quen clinique.

    Pendant le programme de formation de deux ans en greffe, le fellow doit acqurir un bagage de connaissances propres la greffe, mais aussi des connaissances dans les sciences connexes cette pratique, soit en immuno-hmatologie, en pharmacologie et pharmacocintique, en biologie mdicale et molculaire et en cytogntique. Le fellow devra galement dvelopper ses comptences CanMeds afin duvrer comme consultant et participer ou dvelopper un projet de recherche clinique appliqu la greffe.

  • 54

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    HPATOLOGIELe service dhpatologie de lHpital Saint-Luc du CHUM possde de trs nombreuses cliniques spcialises concernant notamment lhpatite B, hpatite C, les maladies auto-immunes et inflammatoires du foie (cholangite sclrosante, cirrhose biliaire primitive, hpatite auto-immune), la greffe du foie et les maladies mtaboliques du foie. Lensemble des maladies hpatiques est trait par le service dhpatologie avec de nombreux experts internationaux qui prennent en charge les patients, font de lenseignement aux rsidents et participent de manire active la recherche clinique et fondamentale. Le service dhpatologie possde galement un laboratoire de recherche fondamentale au Centre de recherche du CHUM.

    RECHERCHE

    10 chercheurs subventionns

    2 chercheursboursiers du FRQ-S

    Chaire philanthropique de recherche

    Chaire NovartisFondation canadienne du foie en hpatologie de lUniversit de Montral

    Daniel Lamarre

    Titulaire: Daniel Lamarre, Ph.D.

    Objectif: Les thmes prioritaires de recherche sont ltude des hpatites virales, la physiopathologie, le traitement des maladies hpatiques et la transplantation hpatique. Le mandat du titulaire est de renforcer lintgration des activits cliniques avec la recherche fondamentale. Fort de son exprience industrielle en dcouverte de mdicaments, Dr Lamarre dploie une recherche fondamentale et translationnelle en milieu acadmique, et contribue de faon majeure linnovation thrapeutique au sein de lUniversit de Montral.

  • 55

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    IMMUNOLOGIE ET ALLERGIE

    RECHERCHE

    7 chercheurs subventionns

    1 chercheurboursier FRQ-S

    PROGRAMME DE FORMATION EN IMMUNOLOGIE ET ALLERGIE ADULTE

    Directeur: Jean Paradis

    Milieux de formation clinique:

    Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) Hpital Sainte-Justine

    Le programme dimmunologie et allergie adulte compte 3 rsidents. Il offre une formation dune dure de 2 ans prparant les rsidents diagnostiquer, tudier et traiter toutes les manifestations cliniques et biologiques du systme immunitaire et des allergies.

    Le programme comporte 26 priodes de stage de 4 semaines dont 6 priodes en Immunologie-allergologie adulte, 3 priodes dImmunologie-allergologie pdiatrique et 1 priode dORL-rhinologie, entre autre.

  • 56

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    MDECINE GNIQUE

    ACTIVITS CLINIQUESLe service de Mdecine gnique existe depuis juin 2001 avec la mise en place dune plate-forme dinvestigation, de recherche et clinique concernant la prdisposition aux cancers du sein et des ovaires, et du cancer colorectal. Une plus grande activit sy est greffe les annes suivantes, notamment avec laccueil de familles prdisposes certaines tumeurs endocriniennes telles que les cancers mdullaires de la thyrode qui dailleurs fait connatre les premiers succs de la clinique dans sa contribution au dveloppement de la mdecine personnalise et laccentuation de lactivit en neurogntique

    Plus de 5800 familles ont t accueillies ce jour dans notre clinique sous les plateformes suivantes: Oncogntique Gntique gnrale Cardiogntique Fertilit Neurogntique Prnatal Diabte monognique Hypertension monognique

    Le service de mdecine gnique dveloppe aussi, un grand axe de recherche sur les maladies traits complexes (maladies polygniques) avec le criblage gnomique global des cohortes de patients diabtiques et hypertendus. Dans ce contexte nous avons particip au dveloppement des protocoles et du phnotypage de la cohorte CARTaGENE. Notre quipe a valu prs de la moiti des 20,000 Qubcois constituant cette cohorte, sur le point de devenir un ple de dveloppement de lpidmiologie gntique au Qubec en collaboration avec Gnome Qubec et le CHU Ste-Justine. Une nouvelle collaboration est tablie dans le domaine de la gnomique des maladies rnales avec le consortium du NIH CKDgene. Plusieurs de ces ples dactivit sont subventionns par Gnome Qubec, Gnome Canada, la Fondation canadienne de linnovation, les IRSC et les Chaires de recherche du Canada dans les secteurs nouveaux de la mdecine gnomique, transcriptomique et mtabolomique.

  • 57

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    MDECINE INTERNE

    ACTIVITS CLINIQUESLe programme de formation clinique en Mdecine interne au Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) est assur par une quipe de 24 internistes, rpartis sur les trois hpitaux du CHUM.

    Le programme accueille environ 4 5 rsidents seniors du programme de Mdecine Interne Gnrale et environ 20 rsidents III et environ 35 rsidents I & II du programme de Tronc Commun en Mdecine Interne par anne. Il est possible deffectuer une anne de formation complmentaireR6 associant une formation clinique et recherche dans certains domaines spcifiques, mdecine vasculaire, pathologies systmiques associes au VIH et pharmacologie clinique.

    Lexposition clinique pour lenseignement et la formation des tudiants et rsidents est trs riche en ressources cliniques, avec des points de spcificit qui diffrent selon les sites. Ainsi, les cliniques dvaluation pri-opratoire St Luc offre une exposition tendue aux problmes associs des oprations digestives, hpato-biliaires et urologiques complexes, tandis qu Notre Dame des chirurgies de reconstruction orthopdique, neuro-vasculaire, thoracique et gynco-oncologiques sont les points dexpertise. Aux trois sites, des quipes compltes assurent une exposition aux pathologies lurgence (environ 40 consultations/semaine/site), aux consultations de ltage avec des patients hospitaliss (environ 30 40 consultations/semaines/site) avec une quinzaine de patients ayant des suivis conjoints avec les quipes dautres spcialits. De plus les quatre Units denseignement avec 16 lits/UEC est composes dquipe stable dinfirmires, de travailleur social, de pharmacien, dergothrapeutes et de physiothrapeutes assurent des opportunits dapprentissage allant au-del des objectifs de stage. Chaque site a en plus des cliniques ambulatoires permettant aux rsidents de voir des pathologies moins complexes et assurent une suivie longitudinale de leurs propres patients.

    Le CHUM-St-Luc regroupe la clinique Mdecine obsttricale (MOG) et la clinique dvaluation pr-grossesse pour voir des patientes provenant de la clinique de procration assiste pour planifier les risques mdicaux potentiels associs ces grossesses et assure le suivi des patients grossesse risque. A St Luc et Notre Dame, une Unit dinvestigation vasculaire non invasive, et Htel-Dieu, des cliniques dhypertension offrent une exposition dbit lev aux patients aux pathologies spcifiques.

    LIRCM dispose dune clinique universitaire o 2 domaines dexcellence sont dvelopps: les pathologies systmiques associes au VIH et lhypertension artrielle pour les projets de recherche clinique.

    Globalement, annuellement, environ 2500 nouveaux cas de mdecine interne en ambulatoire, 3000 cas dvaluation pri-opratoire, 2000 patients hospitaliss sont vus, suivis et traits au su de 18000 visites de suivi.

  • 58

    Rapport annuel 2012-2013 | Dpartement de mdecine

    RECHERCHE

    7 chercheurs subventionns

    PROGRAMME DE FORMATION EN MDECINE INTERNE

    Michele Mahone

    Directrice: Michle Mahone

    Milieux de formation clinique:

    CHUM Hpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) Hpital Sacr-Cur (HSC) Centre hospitalier rgional de Trois-Rivires (CHRTR)

    Milieux de formation en communaut:

    CSSS de Rouyn-Noranda CSSS de lnergie CSSS de St-Jrme Centre hospitalier PierreLe-Gardeur CSSS de la Haute-Yamaska CSSS de Jonquire CSSS Drummond

    Le programme de mdecine interne compte 15 20 rsidents. Il offre une formation dune dure de 5 ans relevant des champs dexpertise de toutes les spcialits mdicales et proposant lacquisition dune comptence o est favorise une approche multisystmique et polyvalente. Le programme a t agre par le Collge Royale comme sous spcialits depuis juillet 2013.

    Ce programme permet dacqurir une comptence particulire dans un domaine clinique, comme par exemple la pharmacologie clinique, la mdecine vasculaire, la mdecine obsttricale ou les soins intensifs, la mdecine priopratoire ou une formation technique.

    Le rsident peut ainsi amliorer ses connaissances et aptitudes, les intgrer au contexte de globalit de soins, les orchestrer et acqurir lesprit critique qui doit caractriser le rle de consultant en mdecine interne gnrale. Environ une centaine de professeurs sont impliques dans la formation des rsidents.

  • 59

    Dpartement de mdecine | Rapport annuel 2012-2013

    MDECINE PHYSIQUE ET RADAPTATION

    ACTIVITS CLINIQUESLe rseau universitaire de mdecine physique et radaptation est impliqu au niveau des soins cliniques, de lenseignement et de la recherche au sein de lUniversit de Montral. Ces diffrentes activits sont concentres dans certains milieux du rseau hospitalier universitaire:

    Le Centre hospitalier de lUniversit de Montral (CHUM) est un centre de rfrence tertiaire pour diffrentes affections musculosquelettiques et neurologiques priphriques. En plus des cliniques externes rgulires, il existe plusieurs cliniques spcialises:

    Clinique de mdecine du sport (Clinique de mdecine du sport du CHUM et de lUniversit de Montral) Cliniques dchographie musculosqueletique et neurologique priphrique diagnostique et thrapeutique Clinique de techniques dinfiltrations spinales sous fluoroscopie Clinique dlectromyographie

    LInstitut de radaptation Gingras-Lindsay de Montral (IRGLM) constitue un des plus importants centres de radaptation au Canada. La clientle de lIRGLM peut tre hospitalise ou en externe. La clientle de lIRGLM est prise en charge dans le cadre de 4 programmes diffrents: lsions mdullaires ; sant physique (orthopdie et subaigu) ; neurologie (TCC et AVC) ; amputations et blessures orthopdiques graves.

    Chaque programme repose sur une approche globale et multidisciplinaire et peut offrir des services spcialiss ou surspcialiss. En plus de la clientle hospitalise, lIRGLM dessert, sur une base ambulatoire ou externe, une clientle varie, affecte par diffrents problmes dordre musculosquelettique et/ou neurologique.

    LIRGLM est un tablissement universitaire de grande rputation : il est en effet le pionnier au Qubec dans le domaine de la radaptation et son expertise est reconnue bien au-del de nos frontires. En fait, il figure parmi les principaux ples de recherche, denseignement et dvaluati