Qu'est-ce que la laïcité ?

download Qu'est-ce que la laïcité ?

If you can't read please download the document

  • date post

    31-Dec-2015
  • Category

    Documents

  • view

    45
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Les rapports entre athéisme et laïcité David Rand Porte-parole, Association Internationale de Libre Pensée (AILP) Président, Libres penseurs athées (LPA) (Montréal). Qu'est-ce que la laïcité ?. indépendance des institutions d'un État par rapport aux religions - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Qu'est-ce que la laïcité ?

  • Les rapports entre athisme et lacit

    David Rand

    Porte-parole, Association Internationale de Libre Pense (AILP)Prsident, Libres penseurs athes (LPA) (Montral)

  • Qu'est-ce que la lacit?indpendance des institutions d'un tat par rapport aux religionsstricte sparation entre le pouvoir de ltat et le pouvoir religieuxaucune religion officiellene reconnat aucune autorit dite divineexclut toute ingrence des religions dans les institutions d'tatexclut toute ingrence de l'tat dans les affaires internes des institutions religieuses

  • Deux conceptions de la lacitLa lacit se base sur des principes universels. L'tat laque demeure totalement neutre face aux divers choix mtaphysiques de ses citoyens et citoyennes. Les croyances et convictions qui ont rapport la religion (religions proprement dites, croyances sectaires, disme, thisme, athisme, agnosticisme, humanisme, spiritualits, etc.) ne sont que des opinions prives.La lacit se base sur des principes universels compatibles avec la science et indpendants de toute notion du surnaturel. L'tat laque vise l'intrt gnral de l'ensemble de ses citoyens et citoyennes sans distinction de croyance ou incroyance. Il vise aussi maximiser leur libert, en particulier leur libert de conscience qui comprend la libert de religion et d'irrligion , en faisant une sparation complte entre religions et tat.

  • Deux sphres: publique et privedu philosophe franais Henri Pea-Ruizla publique et la prive, la lacit excluant la pratique religieuse de la sphre publique, la renvoyant la sphre prive.mais en mme temps, la lacit permet la libre expression de chaque option spirituelle dans l'espace public, mais non pas son emprise sur lui.Comment rsoudre ce paradoxe ?

  • Trois sphres: tat, publique, priveDu philosophe amricain Austin Dacey, qui nuance le modle prcdant en divisant la sphre publique en deuxinstitutions d'tat: religion excluesphre publique en dehors de l'tat: libre dbat entre les ides et idologies concurrentes visions mtaphysiques et systmes de moraleet, bien entendu, la sphre prive

  • Sparer quoi de quoi?Sparer la religion de l'tat: entre institutions religieuses et institutions d'tatSparer la religion de la morale et de l'thique: puisque la morale religieuse est arbitraire ; rejeter le mythe de l'incroyant immoral ou amoral ; ne pas criminaliser ce qui relve de la morale personnelleSparer la croyance du croyant, l'individu de sa communaut religieuse

  • Le fonctionnement de l'tat laqueneutre face aux citoyens dans ses services au public: cole publique, hpitaux publics, etc. L'tat ignore gnralement les appartenances religieuses ou autres que les clients peuvent avoir.pas neutre face aux idologies: doit carter toute hypothse surnaturelle ou pseudoscientifique et tout dogme religieux dans les prises de dcision institutionnelles

  • Libert de conscienceCette libert, essentielle la lacit implique:L'apostasie est un droit: le droit d'abandonner une religion pour en adopter une autre, ou aucune. (l'tat laque ne doit mme pas tenir compte des appartenances religieuses des citoyens)Les lois anti-blasphme sont inacceptables. Pour que le libre dbat soit possible, la critique les ides ne doit pas tre rprime.

  • Morale religieuseMorale = volont de Dieu Comment la connatre ?tablir l'existence de dieu: preuves absentestablir que dieu possde une volont: incompatibles avec les attributs de dieutablir un moyen de connatre cette volont: rvlation et crits saints non fiablesProblmes insurmontables chaque tape.La morale thiste est arbitraire.Fonder un tat sur la volont divine, c'est se livrer entirement la merci des autorits religieuses qui prtendent pouvoir rvler cette volont.

  • AthismeAbsence de thisme, ne pas accepter une incroyance infonde en un agent surnaturel nomm Dieu rsultat de la mthode du doute applique au thismenon fidiste, pas un acte de foifardeau de la preuve appartient aux croyantsAthisme matrialiste: monisme, exclure toute autre croyance surnaturelle

  • Morale atheMorale athe = morale humaine = produit de notre volution biologique et culturelle en tant qu'animal socialSens moral inn chez tout tre humain, saufceux atteints d'une pathologie psychologique (sociopathie, psychopathie)Ce sens moral inn peut tre perverti par des croyances irrationnelles (ex: religieuses) ou par des idologies politiques irralistes (p.ex.: utopistes)

  • Humanismel'athisme matrialiste considr du point de vue de la moralela morale humaine libre de tout dysfonctionnement dcoulant de croyances surnaturelles ou utopistespas un substitut de religion: nul besoin de remplacer la religion par autre chosepas une valeur ajoute l'athisme matrialiste: l'athe est un tre humain moral comme tout le monde

  • AthophobieTout le monde a peur de l'athisme, parfois les athes eux-mmes !Pourtant l'athisme en soi est au pire anodin et souvent trs salutaire.L'athophobie est courante chez les croyants religieux, videmment, car les autorits religieuses en font la promotion par intrt.Elle est rpandue mme chez les incroyants qui ont assimil la propagande religieuse selon laquelle l'athisme serait douteux, ou dangereux, ou pire.

  • La lacit et l'athisme:qu'ont-ils en commun?Lacit et athisme ont un socle commun: la non-reconnaissance de l'autorit divine.Pour l'individu (athe), c'est la non-reconnaissance de cette autorit en matire de morale.Pour la collectivit (l'tat laque), c'est la non-reconnaissance de cette autorit en matire de lgislation et dans le fonctionnement des institutions.

  • Citation de Barack Obama"Democracy demands that the religiously motivated translate their concerns into universal, rather than religion-specific, values. It requires that their proposals be subject to argument, and amenable to reason. I may be opposed to abortion for religious reasons, but if I seek to pass a law banning the practice, I cannot simply point to the teachings of my church or evoke God's will. I have to explain why abortion violates some principle that is accessible to people of all faiths, including those with no faith at all."Snateur Barack Obama, 2006-06-28

  • Lacit et humanismeDonc, dans le fonctionnement de ses institutions et dans l'laboration de sa lgislation, l'tat laque exige que les participants laissent leurs croyances particulires de ct et respectent des valeurs universels, bases sur ce monde rel, auxquelles tous et toutes peuvent adhrer.Ces valeurs sont des valeurs humanistes.L'tat laque fonctionne, comme la science, sur une mthodologie matrialiste. Mais les participants, comme les scientifiques, peuvent avoir des convictions diverses.

  • Les deux conceptions de lacit revisitesLes deux prnent la neutralit face aux citoyens et citoyennes.La premire est symtrique, prsentant la croyance et l'incroyance sur un pied d'galit, tendant ainsi la neutralit aux croyances et incroyances elles-mmes.La seconde est asymtrique, reconnaissant que l'incroyance, l'athisme, n'est pas une option spirituelle comme les croyances.

  • J'opte pour l'asymtriquerejeter la symtrique car la neutralit entre croyance et incroyance est intenable, incompatible avec la non reconnaissance de toute autorit dite divine.croyance: une foi, une certitude absolueincroyance, athisme: pas une option spirituelle mais plutt une certitude scientifique non absolue, non fidiste mais hors de tout doute raisonnable, comme les conclusions de la science

  • L'tat laque est-il antireligieux ?L'tat n'est pas antireligieux. Il est areligieux.Aristide Briand, 1905 (cit dans La Raison, no 570, p. 20)Certes! Mais pourquoi l'tat serait-il areligieux?Parce que l'arbitraire de la morale religieuse rend les religions dangereuses et incomptentes au pouvoir.Une critique antireligieuse est ncessaire. Sinon, pourquoi carter la religions des institutions de l'tat? la conception asymtrique de la lacit

  • RsumonsL'athisme et la lacit ont en commun la non-reconnaissance de toute autorit divine.La lacit a besoin de l'athisme matrialiste et sa critique antireligieuse pour se dfendre, pour carter la morale religieuse.Sinon, la lacit risque de se dtriorer en une fausse lacit comme celle dite ouverte.Il faut surtout dnoncer l'athophobie que plusieurs chefs religieux attisent pour lutter contre la lacit.

  • RfrencesQu'est-ce que la lacit ?, Henri Pea-Ruiz, ditions Gallimard, 2003The Secular Conscience: Why Belief Belongs in Public Life, Austin Dacey, Prometheus Books, 2008La volont de Dieu, David Rand, Blog LPA no 11, sur le site LPA.atheisme.caLa lacit implique-t-elle la neutralit religieuse ?, David Rand, sur le site www.atheisme.caAthophobie, Un prjug multimillnaire, David Rand, sur le site www.atheisme.caLa lacit a-t-elle tu lathisme ?, Louise Mailloux, Confrence donne au Congrs AAI-HC Athes sans frontires, Montral, octobre 2010, sur le site LPA.atheisme.caLes accommodements religieux sont irrecevables, Position adopte par le Mouvement laque qubcois, 19 fvrier 2007, sur le site www.mlq.qc.caLa lacit est un humanisme, Daniel Baril, sur le site www.atheisme.caCitation de Barack Obama, 2006-06-28, sur le site www.realclearpolitics.com