PROTOCOLE EXPERIMENTAL D’EVALUATION DE L’INTERFERON GAMMA Modèle de présentation destinée aux...

of 19/19
PROTOCOLE EXPERIMENTAL D’EVALUATION DE L’INTERFERON GAMMA Modèle de présentation destinée aux acteurs terrain (VS et GDS)
  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    103
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of PROTOCOLE EXPERIMENTAL D’EVALUATION DE L’INTERFERON GAMMA Modèle de présentation destinée aux...

  • Page 1
  • PROTOCOLE EXPERIMENTAL DEVALUATION DE LINTERFERON GAMMA Modle de prsentation destine aux acteurs terrain (VS et GDS)
  • Page 2
  • Contexte Avis de lAnses et de lAESA de 2012: reconnaissance de lintrt du test IFG mais ncessit de poursuivre son valuation et pas encore la possibilit dutiliser lIFG en recontrle (sans IDT) dans rglementation EU. Volont de la DGAL de faire voluer la rglementation europenne en introduisant lutilisation du test IFG en recontrle, pour limiter la dure de blocage des cheptels. Echanges DGAL/Commission en 2012/2013: le principe du protocole exprimental est accept
  • Page 3
  • Enjeux du protocole UE a donn son feu vert pour certains allgements dans le cadre du protocole pour la dure du protocole Protocole en place pour deux campagnes : chance unique de pouvoir dmontrer lintrt de lIFG Mobilisation importante de nombreux partenaires autour de la Plateform ESA: DGAl, ANSES, ENVA, GDS France, SNGTV, ADILVA, Coop de France
  • Page 4
  • Qui peut entrer dans le protocole? Ce protocole sadresse tous les troupeaux bovins de France continentale dtenant des bovins. engagements crits de l'leveur et du VS (modle propos) pour garantir le maintien dans le protocole et lutilisation du cutimtre par le vtrinaire
  • Page 5
  • Qui ne peut pas entrer dans le protocole? troupeaux dans lesquels la contention des bovins ne permet pas la ralisation de lecture objective des tuberculinations au cutimtre: cf. impossibilit de mener bien le protocole, troupeaux classs risque administratif pour inobservation de la rglementation sanitaire: cf. risque de mauvaise ralisation du protocole, les tablissements de quarantaine et de collecte de semence pour linsmination artificielle: cf. enjeux particuliers lis aux productions de cette filire
  • Page 6
  • Quid si hors protocole ? Dans certains dpartements le Prfet rend le protocole obligatoire La note DGAL/SDSAP/2012-8215 gestion des suspicions sapplique sans recours IFG: Si le protocole nest pas applicable Si lleveur ou le vtrinaire ne sont pas volontaires et quil nest pas obligatoire En cas dabandon (retrait possible de qualification suivant modifications AM15/9/03)
  • Page 7
  • Protocole exprimental IFG Objectif Dmontrer quune analyse IFG J+3 est au moins aussi sensible qu'un contrle IDC J42 sur des bovins pour lesquels un test de recontrle est possible. Animaux statut non dtermin, qui peuvent bnficier dun recontrle (en accord avec la Directive 64/432) : - animaux avec un rsultat IDS ou IDC douteux - animaux avec IDS positives mais pour lesquels on souponne une raction faussement positive
  • Page 8
  • Protocole exprimental IFG Tests IFG utiliss Les antignes = PPD aviaire et bovine + recombinants (ESAT-6 et CFP-10 et autres antignes) Les kits de dosage = Bovigam (+ IDVET dans un 2nd temps). Les analyses statistiques Seront ralises par lUnit EpiMAI de lENVA
  • Page 9
  • Gestion des suspicions: comparaison gestion classique / protocole IFG Gestion classique Plus de possibilit dutiliser le test IFG pour qualifier la suspicion Si suspicion faible: Qualification du cheptel suspendue, levage bloqu. Bovins non neg soit envoys pour abattage diagnostique soit recontrls 42j en IDC. Si suspicion forte: Qualification du cheptel suspendue, levage bloqu. Les bovins non ngatifs sont envoys pour abattage diagnostique + le cheptel est recontrl 42j. Protocole IFN Utilisation du test IFG pour qualifier la suspicion Si suspicion faible: Pas de suspension de Q, seuls les bovins non neg sont bloqus. Bovins non neg recontrls 42j en IDC et IFG Si suspicion forte: Qualification du cheptel suspendue, levage bloqu. Les bovins non neg sont gards 42 jours avant abattage diagnostique pour tre retests en IDC + IFG, de plus le cheptel est recontrl.
  • Page 10
  • Schma dcisionnel
  • Page 11
  • Pour les cas avec beaucoup de ractions IDT non ngatives initiales: - si bvs IFN non conclusif ou neg J3 - et si pas de raction positive J42 ni en IDC ni en IFN - Possibilit dabattre une partie des animaux qui ont ragi lIDT initiale (les animaux avec les ractions les plus fortes)
  • Page 12
  • Rsum des intrts et contraintes pour lleveur Intrts court terme: Si IFG neg (suspicion faible): blocage des seuls bvs IDT non neg et circulation possible pour les autres bovins (maintien de la Q) libration de ces animaux au bout de 42 jours si tests ngatifs on peut viter les abattages diagnostiques tout en ne bloquant pas le cheptel Contraintes : si IFG pos ou non conclusif (susp forte): obligation de garder les animaux non neg 42 j avant labattage diagnostique pour les re-tester en IDC et IFG. Intrt long terme: contribuer lvolution de la rglementation, viter les recontrles J42
  • Page 13
  • Collecte des donnes Les donnes auront plusieurs sources: - Sigal (donnes saisies par les DDPP) - donnes des tests IFG (donnes brutes recueillies par les laboratoires sous forme de tableau Excel suivant modle diffus par lAdilva) - donnes des IDT et des plis de peau: les CR dIDT sont complts par les VS (transmis aux DDPP puis aux coordonnateurs tuberculose rgionaux). Tous les plis de peau doivent tre mesurs. Si pas mesurs J0, il faut mesurer J3 sur la face oppose et lindiquer sur le CR dIDT.
  • Page 14
  • Dtails et logistique Les tests IFG suite IDT non ngative initiale, doivent tre raliss entre J3 (= jour de la lecture ) et J8 (soit 5 jours max aprs la lecture). Les recontrles: mini 42j et max 52j aprs 1re IDT Prlvements IFG de recontrle = le jour de linjection de lIDC. Pas de traitements immunodpresseur entre 1ere IDT et recontrles Les prlvements doivent tre achemins au laboratoire dans les 8 h suivant le prlvement Il faut que les prlvements arrivent au laboratoire imprativement avant 15h les lundis, mardi, mercredi, jeudi ( fixer avec le labo) (sauf la veille des jours fris o les prlvements ne pourront pas tre accepts)
  • Page 15
  • Diapo pour les dpt qui nont pas lexprience du test IFN Principe du test IFN 8 heures maxi. Une nuit Mesure de la production dIFG par lecture de la D.O. Stimulation en prsence des Ag (ppd + recombinants) + tmoins Scrtion dIFG par les lymphocytes T sensibiliss
  • Page 16
  • Diapo pour les dpt qui nont pas lexprience du test IFN Gestion des chantillons pour le test IFG Prlvements : PAS DE CHOC THERMIQUE Il faut au moins 10 ml de sang, dans un tube hparin bouchon vert ( temprature ambiante). Le tube est retourn 10 fois dlicatement, puis conserv temprature de 17 23C Pas de glace ou de plaques eutectiques en contact avec les prlvements sil fait chaud: prconiser seulement un vhicule modrment climatis. Ne pas rfrigrer les prlvements. Ne pas les exposer au froid en priode hivernale: prconiser de les entreposer et les transporter dans un vhicule modrment chauff. Transport des chantillons Echantillons dans une enveloppe scelle/un sac scell avec le nom de lleveur, la date et lheure du prlvement.
  • Page 17
  • Aspects financiers Les analyses ralises dans le cadre de ce protocole: prises en charge par lEtat comme tout acte de police sanitaire (en dehors de lIDT initiale si ralise en prophylaxie). Crdits spcifiques demander la DGAL Les animaux abattus sont ddommags sur la base du ddommagement classique abattage diagnostique (1900 euros pour un adulte ou 2200 si inscrit au livre gnalogique)
  • Page 18
  • Rfrences Rglementaires Nds DGAL/SDSPA/2013-8162 sur le protocole exprimental dvaluation de lInterfron Gamma Nds DGAL/SDSPA/2012-8237 sur les dispositions techniques relatives lintradermotuberculination Nds DGAL/SDSAP/2012-8215 sur les modalits techniques de gestion des suspicion de tuberculose bovine Scientifiques Avis de lAESA: http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2975.htm http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2975.htm Avis de lAnses: http://www.anses.fr/Documents/SANT2012sa0011.pdf
  • Page 19
  • Liste des personnes contacts DDPP: LABO: