PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) - ville · PDF fileLe Projet Educatif Global (PEG), un...

Click here to load reader

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) - ville · PDF fileLe Projet Educatif Global (PEG), un...

  • DOCUMENT CADRE

    PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG)(2013-2017)

  • 2

    SommairePralable : Le Projet Educatif Global, un projet ducatif renouvel au service du dveloppement, de lpanouissement et de la russite de tous les enfants p 3

    1- Principes et fondements2- Objectifs gnraux et valeurs3- Du PEL au PEG

    I- Le Projet Educatif Global : un projet concert et co-produit p 9

    1- Lorganisation de la concertation2- Les apports de la concertation 3- Larticulation entre le PEG et les autres stratgies territoriales structurantes

    II- Les orientations stratgiques du Projet Educatif Global et les objectifs oprationnels p 12

    Axe 1 - Assurer un accueil adapt et de qualit pour tous les enfants favorisant leur bien-tre et leur panouissement et garantissant les conditions de la russite scolaire et ducative Axe 2 - Accompagner le dveloppement de lenfant et du jeune dans toutes ses dimensions dans le cadre de parcours ducatifs cohrents Axe 3 - Dvelopper le got dapprendre, renforcer les conditions de laccrochage scolaire, apprendre autrementAxe 4 - Favoriser la mobilit, lautonomie et lapprentissage de la citoyennetAxe 5 - Soutenir les dmarches dorientation, favoriser lmergence ou la remobilisation sur un projet personnel, lutter contre le dcrochage scolaire et accompagner les plus fragilesAxe 6 - Accompagner les parents dans leur rle ducatif, favoriser leur implication au sein des actions ducatives proposes leurs enfants et faire en sorte quils prennent toute leur place au sein de la communaut ducative

    III- Animation, suivi et pilotage du PEG p 21

    Schmas explicatifs :

    Schma 1 : Lenfant au cur du Projet Educatif Global p 4Schma 2 : Les tapes de la concertation p 10

  • 3

    PralableLe Projet Educatif Global (PEG), un projet ducatif renouvel au service du dveloppement, de lpanouissement et de la russite de tous les enfants

    1- Principes et fondements de la dmarche

    La Ville de Roubaix fait de lEducation sa priorit; cest pourquoi, elle sinscrit depuis plusieurs annes dans un processus de co-ducation, en faveur de la russite ducative et scolaire de tous les roubaisiens. Cette ambition a t formalise par deux Projets Educatifs Locaux successifs (2000-2005/2005-2010). La poursuite de cette stratgie simpose face aux enjeux ducatifs nationaux et locaux. Refondation de lcole, rforme des rythmes scolaires, diversification et dmultiplication des savoirs, lutte contre lchec et le dcrochage scolaires, combat contre les ingalits et les injustices sociales sont autant de dfis auxquels doit faire face lensemble des acteurs ducatifs. Forte de son exprience, la Ville de Roubaix impulse, cet effet, une nouvelle dynamique territoriale de mobilisation des partenaires ducatifs, inscrite dans une double perspective, plus globale et davantage articule.

    Le Projet Educatif Global (PEG) vise ainsi conforter les efforts et les avances accomplis dans le champ ducatif et renouveler les approches et modes dintervention, les processus de concertation et de coordination. Etabli pour une dure de cinq ans, il est le rsultat dun processus de co-production men avec les partenaires ducatifs et servira de support llaboration et la mise en uvre des actions ducatives du territoire.

    Le PEG peut tre dfini comme une stratgie globale de prise en charge des enfants avant la scolarisation dans, autour et hors de lcole dans le cadre dun partenariat renforc et amplifi avec les acteurs locaux institutionnels, associatifs et leurs parents . Il sadresse, en effet, tous les enfants et les jeunes de 0 18 ans ainsi qu leurs familles et les place au centre de lacte ducatif. Tous les lieux et temps de vie (scolaire, pri et extrascolaire) sont concerns. Tous les acteurs et intervenants ducatifs, gravitant autour de lenfant, sont mobiliss: reprsentants de lducation nationale, des associations culturelles, sportives et dducation populaire, centres sociaux, animateurs, ducateurs. La coordination de leurs interventions est indispensable au service dune plus grande cohrence. Le PEG entend raliser ce dessein par la promotion dune conception de lducation globale, plurielle, mutuelle et partage par lensemble de la communaut ducative.

    Si lcole ne se limite pas la seule transmission des savoirs et a bien pour vise lducation et la formation de citoyens, elle a besoin pour cela de la collaboration de tous les partenaires ducatifs. Education formelle (cadre scolaire), non formelle (actions ducatives hors cadre scolaire)2 et informelle (familles, pairs, mdias...) interagissent et contribuent lacte ducatif. Ces diffrents vecteurs ducatifs doivent tre pris en compte et coordonns au mieux afin dassurer la mise en uvre dune ducation globale, de transmettre des messages ducatifs cohrents et de tirer parti de la richesse des interventions apporte par la pluralit des acteurs et des actions... Cest nouveau le rle du PEG, par sa fonction densemblier, dapporter le liant ncessaire leur dploiement coordonn au service de lenfant et de sa famille. La convergence des diffrentes faons de faire ne peut, par ailleurs, tre ralise sans avoir pralablement partag et adhr aux valeurs et principes ports par un tel projet. Elabor dans le cadre dune concertation avec lensemble des acteurs ducatifs, le PEG repose, cette fin, sur le principe dune ducation mutuelle base sur le partage de valeurs et lchange de savoirs entre co-ducateurs, garantissant la participation de tous, ltablissement de priorits ducatives communes et la mise en uvre dune action conjointe.

    Roubaix, ville rsolument ducatrice... ressource et source dducation... Ce nouveau projet ducatif global repose sur lide forte, porte par le rseau des villes ducatrices, dune ville capable dtre la fois lieu dducation et gnratrice dducation. Par ses structures et ses quipements et par la promotion dune approche transversale et globale de lducation en collaboration avec lensemble de ses partenaires, la Ville de Roubaix, via son PEG, fait vivre cette ambition en faveur du dveloppement, de lpanouissement et de la russite de tous les enfants.

    2. Terminologie europenne

  • 4

    Lenfant au centre du projet ducatif global

    2- Objectifs gnraux et valeurs

    Le Projet Educatif Global poursuit un triple objectif :

    assurer la coordination et la cohrence des actions sur tous les temps de vie de lenfant dans le cadre de parcours ducatifs structurs, encourager limplication des familles, favoriser le dveloppement, lpanouissement, louverture et lautonomie des enfants et des jeunes par une offre ducative adapte et de qualit.

    Pour cela, il pose les bases dune meilleure collaboration entre acteurs ducatifs et repose sur des valeurs partages sur lesquelles tout acteur ducatif doit sappuyer :

    les valeurs citoyennes : elles ont trait aux principes assurant le vivre ensemble : respect, lacit, solidarit, engagement, neutralit et libert... ; les valeurs ducatives: responsabilisation, autonomie, esprit critique, curiosit, prise en compte des situations individuelles, valorisation des savoirs et des comptences sociales, crativit sont autant de valeurs transversales que doivent dvelopper nos approches ducatives ; les valeurs de co-ducation : la conception dune ducation globale et partage est raffirme.

  • 5

    Lappropriation et lapplication de ces principes et valeurs conditionnent le partage dune culture ducative commune, indispensable la poursuite des objectifs ducatifs du PEG.

    3. Du PEL au PEG

    Le prcdent PEL fixait trois grandes priorits :

    lapprentissage du vivre ensemble la promotion de lgalit des chances le renforcement de la responsabilisation et de lautonomie des jeunes.

    Celui-ci sest dvelopp au sein dun programme dactions dans des domaines varis : culture, sant, sport, dveloppement durable, jeunesse, parentalit2...

    Des avances notables sur plusieurs volets ont t ralises :

    Dveloppement quantitatif de loffre ducative en direction des jeunes publics : augmentation du nombre denfants accueillis au sein des structures petite enfance, des accueils de loisirs, de la restauration scolaire

    Quelques exemples : Les structures daccueil 0/3 ans comptent 811 places, dont 320 places au sein des tablissements daccueil municipaux et 491 places au sein des tablissements daccueil associatifs). Le secteur associatif enregistre la cration de 215 places depuis 2008. Le nombre dlves scolariss dans les coles primaires publiques, depuis 2004, a augment, passant de 9639 coliers (rentre scolaire 2004/2005) 10 070 la rentre scolaire 2011/2012. Les moyens matriels (mobilier, fournitures...) supplmentaires ont t dploys en consquence. Sur la priode 2008-2012, le service de restauration scolaire a vu, son nombre moyen de convives par jour, progresser, passant de 4044 5362, soit un taux de variation de 32 %. Concernant laccueil des plus gs, le ple Deschepper accueille jusqu 1000 1500 jeunes par mois (dont 50 % de moins de 18 ans).

    dveloppement de projets daccueil dans les structures culturelles et sportives et propositions diversifies lchelle du territoire

    Quelques exemples :Concernant loffre culturelle, en 2008 et 2009, trois dispositifs culturels ddis au jeune public ont vu le jour : les Breakfast Classes, les ALSH culture et le Contrat Local dEducation Artistique. Par ailleurs, depuis 2010, le budget allou aux projets culturels en temps scolaire a doubl permettant de satisfaire davantage de demandes des enseignants (de 30 000 60 000). Aujourdhui, et ce grce un tat des lieux ralis sur lanne scolaire 2011-2012, on sait que chaque anne,

    2. Un tat des lieux des actions existantes 0-18 ans a t tabli et a servi de base la concertation. Si les prcdents PEL portaient sur la tranche dge 2-18 ans, ce recensement prend bien en compte lensemble des actions dveloppes ds la petite enfance.

  • 6

    environ 29 000 jeunes roubaisiens3 sont touchs par