Projet Cœur de Forêt Madagascar · 2 Madagascar Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la...

of 13 /13
1 Projet Cœur de Forêt Madagascar 2009-2012 PROJET DE REBOISEMENT INTENSIF PRESQU'ÎLE DE MASOALA (Barrière Verte pour la préservation du Parc de Masoala) Contact Partenariats : Jérémie DERAVIN Association Cœur de Forêt 15 rue Lafayette 94210 La Varenne Saint Hilaire Tel : +33 (1) 55 97 42 10 Tel : 0613022564 Partenaires

Embed Size (px)

Transcript of Projet Cœur de Forêt Madagascar · 2 Madagascar Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la...

  • 1

    Projet Cur de Fort Madagascar

    2009-2012

    PROJET DE REBOISEMENT INTENSIF PRESQU'LE DE MASOALA

    (Barrire Verte pour la prservation du Parc de Masoala)

    Contact Partenariats : Jrmie DERAVIN Association Cur de Fort

    15 rue Lafayette 94210 La Varenne Saint Hilaire

    Tel : +33 (1) 55 97 42 10 Tel : 0613022564

    Partenaires

  • 2

    Madagascar Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la Rpublique de Madagascar (Repoblikan'i Madagasikara en malgache) pour les usages officiels, est un tat indpendant situ dans la partie occidentale de l'ocan Indien, spar de l'Afrique par le canal du Mozambique large de 415 km. Sa capitale est Antananarivo2 . Durant la majeure partie du XIXe sicle, l'le est administre par le Royaume de Madagascar que l'invasion coloniale franaise de 1895 abolit. Le premier Gouvernement Malgache voit le jour le 10 octobre 1958 et en 1960, Madagascar retrouve son indpendance aprs une lutte nationaliste incessante contre la France. Le pays est ainsi parmi les premiers qui gagnent son indpendance dans la zone de l'Ocan Indien et de l'Afrique. La langue malgache est la plus occidentale dans la branche malayo-polynsienne des langues austronsiennes ou langues nusantariennes. Plus prcisment, elle se rattache aux langues du centre de l'Indonsie et des Philippines. Ses plus proches parentes sont les langues de la branche orientale du sous-groupe dit du Barito, comprenant notamment le ma'anyan, le samihim, le dusun deyah, etc. Ce qui permet de penser que son habitat d'origine est l'actuelle rgion de Banjarmasin d'o elle disparut il y a peine quelques sicles, remplace par le malais.

    Rpublique de Madagascar (fr)

    Repoblikan'i Madagasikara (mg)

    Republic of Madagascar (en)

    (Dtails) (Dtails)

    Devise nationale : Tanindrazana, Fahafahana, Fandrosoana (Patrie, libert, progrs)

    Langues officielles Malgache, Franais, Anglais

    Capitale Antananarivo 1854'57,11" S 4731'18,19" E

    Plus grande ville Antananarivo

    Forme de ltat - Chef de l'tat - Premier ministre

    Rgime de transition pendant 5 mois1 Andry Rajoelina (Prsident de la Haute Autorit de la Transition, autoproclam) Monja Roindefo

    Superficie - Totale - Eau (%)

    Class 47e 587 040 km 0,94

    Population - Totale (2008) - Densit

    Class 56e 20 042 551 hab. 30,73 hab./km

    Indpendance - {{{type_indpendance}}}

    De la France 26 juin 1960

    Monnaie Ariary (MGA)

    Fuseau horaire UTC +3

    Hymne national Ry Tanindrazanay malala (, Notre chre patrie)

    Domaine internet .mg

    Indicatif tlphonique

    +261

  • 3

    CONTEXTE DU PROJET : La presqule de MASOALA : un Trsor menac

    - 235 000 ha de fort tropicale primaire,

    - 10 000 ha de parcs marins, - Nombreuses espces vgtales et animales endmiques,

    - Patrimoine malgache et mondial qu'il reste dcouvrir et connatre pour mieux le protger.

    La presqu'le de Masoala, situe au Nord-Est de Madagascar, est surtout connue par son parc National qui depuis quelques annes attire un nombre croissant de visiteurs. Si le cot occidental de la presqu'le semble prserv de la dgradation humaine, le versant oriental est menac de dforestation massive. En effet, la cte Est de Masoala est relativement peuple et la demande croissante en bois ainsi que les cultures sur brlis commencent mettre en pril le peu de fort qui reste hors de la zone protge. A ce rythme, il sera bientt difficile d'empcher les villageois d'aller prlever l'intrieur mme du parc le bois indispensable la contruction de leurs cases, de leurs pirogues ou tout simplement pour rpondre la demande croissante d'Antalaha et de Mananara. Le Masoala est un parc national menac de dforestation massive par les derniers cyclones, les cultures sur brlis et la demande croissante de bois pour le chauffage et la construction Les populations locales sinquitent de lvolution de leur environnement voyant leurs terres cultivables se rduire suite au lessivage des sols. Beaucoup souhaitent reboiser leurs terres, mais nont pas les moyens financiers et techniques pour y parvenir. Ces problmatiques constates au Nord Est de Madagascar, rgion Sava, d'Antalaha Maroentsetra ainsi que le constat de dforestation autour du parc de Masoala et les ravages des cyclones sur le Cap Est ont nourri la volont de la mise en place de ce projet de reboisement innovant en impliquant les Malgaches dans une dmarche de gestion forestire durable et conomique tant court terme qu' long terme pour les gnrations futures.

    L'le de Madagascar, autrefois largement recouverte de forts, a subi une importante dforestation. Les arbres sont abattus pour servir de bois de chauffage, de matriau de construction, pour tre exports ou pour accrotre la surface de terres agricoles et de pturages. La diminution de la couverture vgtale qui en rsulte entrane une acclration de l'rosion du sol.

  • 4

    Masoala, un patrimoine naturel dilapid Le cyclone Jade de 2008 a frapp fortement en npargnant quasiment aucune culture de pente : manioc, banane, caf, canne sucre. En contrebas les rizires se retrouvent ensables et les rcoltes venir en partie dtruites. Comptes tenus du relchement de la surveillance des aires protges et de labsence de sanction dans le meilleur des cas, les villageois compltement dmunis se retournent vers les activits illicites pour gagner leur subside. La demande cre loffre car des collecteurs sillonnent les campagnes la recherche de produits : bois prcieux, concombres de mer. Par la suite les villageois sorganisent autour dun leader pralablement choisi par le collecteur. Les jeunes gens les plus robustes partent dans le Parc pendant plusieurs heures voir plusieurs jours la recherche de Bois de rose. Aprs la coupe, on dbarde dos dhomme sur plusieurs kilomtres, jusquau littoral le plus proche, via une rivire par exemple. Les boutres assurant le cabotage habituellement, viennent ramasser le bois puis le livrent au port le plus proche, de prfrence sur la partie Est de la Pninsule. Avec ce travail de bte de somme les hommes gagnent environ 2 Euros par jour, quils ont tt fait de dpenser dans quelque alcool. Les vrais marges et bnfices ne se dgagent pas cet chelon.Il ne sagit pas de dforestation massive ni de coupe blanc, mais plutt de ratissage mticuleux puis de prlvements systmatiques de lessence prcieuse recherche. Les primtres des aires protges terrestres ou marines ne sont plus du tout respects. Face la misre ambiante il est difficile dincriminer les populations locales riveraines du Parc National.

    La Parc de Masoala un patrimoine unique au monde

    Le parc national de Masoala comporte un nom trs loquent. Cette appellation est constitue de deux mots malgaches : maso et ala ces derniers signifient littralement il et fort , cest--dire il de la fort et ils voquent bien la grandeur et la valeur de cette fort.

  • 5

    SITUATION GEOGRAPHIQUE DU PROJET : LE PARC DE MASOALA

    Le Parc National de Masoala sur la presqule du mme nom est un complexe daire protge compos de parc terrestre, avec 2.300 km, et de parc marin, qui couvre 100 km. Le parc est form de sept units daire protge et il est mme considr comme le plus grand de la Grande le. Il stale sur une superficie de prs de 250 000 ha.

    Le parc national de Masoala est situ sur la baie dAntongil sur la cte nord-est de Madagascar. La zone sur laquelle stale le parc est le tournant entre le Nord malgache et la partie orientale. Autrement dit, le parc national est cheval entre deux rgions malgache, savoir le SAVA et lAnalanjirofo.

    CLIMAT ET RELIEF

    Localis dans la cte orientale de Madagascar, le parc national de Masoala bnficie dun climat tropical trs humide gnralis dans cette partie de lle. Balay constamment par le vent daliz, charg dhumidit qui sajoute de temprature trs chaud (23,9C de moyenne annuelle), cette zone enregistre de pluies presque tous les jours. On dit mme quelle est la zone la plus arrose de Madagascar. En gnral, cette zone enregistre un total pluviomtrique annuelle qui descend rarement en dessous de 3000mm. Cette zone est connue aussi comme un passage privilgi des cyclones qui forme dans lOcan Indien entre le mois de dcembre et avril.

    Le parc national de Masoala se dploie sur un relief accident avec une altitude trs variable qui va du niveau de la mer au 1311m vers le haut. La roche spcifique du relief du parc est base granitique.

    Village de Sahafary

  • 6

    INTRTS TOURISTIQUES

    Le parc national de Masoala prsente des intrts touristiques trs grands avec de richesse historique importante, une biodiversit exceptionnelle forme dune faune qui a un fort taux dendmicit et reprsentative de faune malgache et de flore trs diversifie. En plus de lenvironnement terrestre, Masoala prsente aussi des cosystmes marins trs fascinants qui se hissent au rang des plus importants environnements marins qui subsistent dans la partie occidentale de Madagascar.

    FAUNE ET FLORE

    En matire de flore, les divers types de forts qui vont de fort primaire luxuriante toujours verte la fort sur fond marcageuse en passant par les forts mangroves tmoignent une grande diversit et une abondance des espces. Ces diffrentes formations vgtales sont formes par des espces vgtales trs varies. Une grande majorit des espces de plantes existantes dans la Grande le est perceptible dans cette contre de lle. Dans les forts relativement vierges, les espces les plus remarquables sont formes par des essences comme les bois dbne, bois de rose, les palissandres,.... A limage de la richesse de Madagascar en matire de palmier, les tendues forestires du parc de Masoala ne sont pas en reste. Il abrite lui aussi une cinquantaine despces de palmiers rares dont certaines sont endmiques comme lahurissant palmier tidre. Les troncs de ces nombreux palmiers sont orns de diffrentes espces dorchides dune beaut singulire.

    La fort : un abri pour des espces exceptionnelles

    Ces diffrentes formations vgtales qui couvrent le parc de Masoala constituent un abri parfait pour les nombreuses espces animales prsentes dans cette presqule. Parmi les groupes les plus notables de ce parc, il y a les lmuriens composs de dix espces, les oiseaux, les reptiles, ... Dans le Masoala, vous pouvez avant tout, pendant la nuit, contempler ltonnante aye-aye. Cette espce menace de disparition nexiste actuellement quen nombre trs limit. Ce parc abrite des espces de lmurien qui nexistent qu son sein savoir le Vari roux reconnaissable par sa fourrure tincelant. Cette espce comme laye-aye et deux autres espces sont classes comme trs menaces de disparition par la conservation internationale. Pour complter le nombre des espces de lmuriens, on note aussi lexistence du plus petit primate du monde savoir le lmurien Microcebe roux.

    En matire de reptile, Masoala affiche une endmicit non ngligeable. Parmi les espces endmiques de ce parc, on peut citer lahurissante espce endmique connu sous le nom de lUroplate. Les camlons, trs reprsentatifs de Madagascar, y sont galement bien reprsents avec les diffrentes espces de Brookezia et de Furcifer. Ces espces sont de taille trs variable qui va de la plus petite la plus grande. Ces espces qui dplacent avec nonchalance sont facilement approchables pour contempler leurs corps trs bigarrs et prt changer de couleurs nimporte quel moment. Avec les

  • 7

    camlons, dautres espces pleines de couleur, comme le gecko Phelsuma, sont galement visible dans le Masoala.

    Les oiseaux du parc national de Masoala sont aussi attachants que les autres groupes animaux. Ils sont tout aussi spectaculaires. Les espces doiseaux les plus importantes sont les vangas, le hibou rouge, les chauves-souris, la chouette rouge et laigle serpentaire. Ce dernier est une espce doiseau trs rare et il ne reste actuellement que quelques couples seulement.

    En plus de ces groupes animaux, les amphibiens, comme les insectes, occupent galement une place importante dans lcosystme de Masoala. La grenouille tomate est la plus typique des amphibiens alors que lUrania ripheus est le plus reprsentatif de papillon de ce parc.

    Pour observer les espces floristiques que les espces faunistique, certains sites comme le Mangabe, le Tampolo, lAmbodiforaha, Ambatoledama... sont amnags au sein du parc. Les circuits dans ces sites permettent de faire les randonnes pendant plusieurs jours. Pour ceux qui sont plus fond de mer que cur de fort, des stations de plonges de toutes sortes sont disponibles.

    ETHNIE

    Pour aller la rencontre dune nature exceptionnelle du parc de Masoala, vous allez aussi la rencontre dune tribu Betsimisaraka (les insparables) trs accueillante. En bordure du parc, cest une tribu connue plus prcisment sous lappellation dAntemaroa qui constitue la majorit de la population. Ces populations de la cte des pices vivent de lagriculture, surtout des cultures destines tre exportes.

    Homme issu de la tribu Betsimisaraka

  • 8

    PRESENTATION DU PROJET CUR DE FORET MADAGASCAR

    AXES DE DEVELOPEMENT DU PROJET (PERSPECTIVES GLOBALES) :

    - La plantation agroforestire de 20 000 arbres sur la zone du village de Sahafary

    et Andasib - Le dveloppement dune antenne de la Cooprative EQUIMADA situe

    Antsirabe (lancement dune unit exprimentale de distillation dhuiles essentielles biologiques) - La ralisation dune formation sur le dveloppement durable destine aux

    paysans de la zone o Suivi et formation des paysans sur leur environnement et la sauvegarde de la fort. o Formation technique SRI pour culture du riz o Formation marachage o Formation la distillation dhuiles essentielles biologiques o Formation la gestion dune cooprative bio & quitable

    - La mise en oeuvre dun systme dirrigation pour la plantation et le village - Lagrandissement et la rhabilitation de lcole du village de Sahafary - La mise en place dun programme dcole verte (supports pdagogiques sur la fort) - Cration dune ppinire de dmonstration & dun potager biologique

    exprimental au cur du village pour les enfants (jardin botanique) - Amlioration des systmes dirrigation des rizires environnant le village

    (construction de petits barrages, aide au terrassement de nouvelles rizires, le but tant de satisfaire la demande locale en riz)

    - Production de vanille et/ou de miel (projet pilote) - Lancement dun levage de zbus sous forme de micro-crdit (projet pilote)

    LES BENEFICIAIRES DU PROJET : LES FAMILLES DU

    VILLAGE DE SAHARAFY ET ANDASIBE A PROXIMITE DU PARC DE MASOALA

  • 9

    Les problmatiques principales auxquelles font pace les gens du village de Sahafary :

    Problmes de culture:

    - Pas de projection dans lavenir, pas de vision long terme, peu de notion de temps (do suivi projet trs important !)

    - Poids des traditions: anctres, fatalit, religion. - Culture du riz de manire traditionnelle (peu de rendement) et manque de

    savoir pour les cultures marachres (malnutrition) - Pas dducation lenvironnement - Alcoolisme

    Problmes dmographiques:

    - Pressions anthropiques sur la fort et les terres cultives. - Surcharge de lcole: 90 lves par instituteurs.

    Problmes cologiques:

    - Culture sur brlis - Trafic de bois de rose et autres bois prcieux - Le bois de chauffe se rarfie aux alentours du village : les villageois font

    parfois deux heures de marche pour en trouver. - Rizires ensables cause de lrosion (mauvais rendements)

    Culture sur brlis et dforestation

    OBJECTIFS DU PROJET A COURT TERME (ANNEE 1) : - Dfinition des zones de plantation (parcelle 1 + annexes en jardins familiaux) - Ingnierie globale du projet (structuration quipe oprationnelle / recrutement planteurs) novembre 2009 - Etablissement du chronogramme des activits - Cration dune ppinire de 22 500 arbres / Dcembre 2009 - Dfrichage parcelle N1 (10 HA) - Prparation de la plantation de 15 000 arbres ( tuteurs / compost / trouaison / programme de plantation) / printemps 2010

  • 10

    SYNTHESE DES AXES DE DEVELOPPEMENT ANNEE 1

    3 OBJECTIFS PHARES 1er Objectif : Cration d'une ppinire de 22 500 Plants pour un objectif final de 15 000 plants dans le village de Sahafary pour une surface totale de 30 hectares (15 hectares pour la cooprative et 15 hectares pour les propritaires individuels). Type de terrain : colline. vgtation actuelle : savane arbore. Dbut des travaux : Dcembre 2009. Transplantation prvu Juin 2010 avant saison pluvieuse. Fruitiers : Citrus, Manguiers, Jacquiers, Corossolliers, Litchis Utilitaire (murs des cases ou vanneries) : Raphias. Huiles essentielles : Girofliers, Ylang-ylang, Vtiver, Citronnelle, Calophyllum inophyllum, Canarium. Bois de chauffe : Jala, Harungana madagascariensis, Hymenaea verrucosa. Bois durs : - Intsia Bijuga (planches, poteaux, madriers, bnisterie) - Uapaca thouarsii (planches, madriers) -Hymenaea verrucosa (madriers, planches) - Dalbergia monticola (Pallissandre : bnisterie, Marqueterie, artisanat) - Dyospiros (bois d'bne : Ebnisterie, Artisanat) - Calophyllum inophyllum (charpente navale) - Canarium madagascariensis (Pirogue, possibilit huiles essentielles) - 500 plants d'essences diverses afin de conserver une certaine biodiversit.

    2me objectif : Nettoyage du terrain (1 mois avant transplantation : Avril Mai 2010) et Plantation de tuteurs ds le dbut Dcembre 2009 afin de fixer l'azote (lgumineuse) sur les sols dgrads et afin de procurer de l'ombre sur les sols trop dcouvert (environ 2/3 de la surface globale soit 20 hectares) avec une densit de 1 000 tuteurs l'hectare soit 20 000 tuteurs (gracillia).

    3me objectif : Prparation des trous pour la transplantation ds la fin du mois d'Avril 2010 (dimension : 40cm x 40cm x 40cm afin d'obtenir une terre meuble mlange au compost). Transplantation des plants dbut Juin 2010 (sauf Dalbergia Monticola, Dyospiros : dcembre 2010)

  • 11

    OBJECTIFS DU PROJET A LONG TERME :

    ANNEE 2 : - Ouverture des dossiers domaniaux (pour obtention de titres de proprit) / avril 2010 - Transplantations / juin 2010 - Dveloppement du dispositif sur une nouvelle zone - La ralisation dune formation sur le dveloppement durable destine aux paysans de la zone / Suivi et formation des paysans sur leur environnement et la sauvegarde de la fort : Novembre 2010 - Formation technique SRI pour culture du riz / Novembre 2010 - Formation marachage / Novembre 2010 - Formation distillation + quipement alambic de testing - Ecole verte - Cration dune ppinire de dmonstration & dun potager biologique exprimental

    ANNEE 3 : - Le dveloppement dune antenne de la Cooprative EQUIMADA situe Antsirabe (construction local) - Equipement dun alambic pour production - Lancement de la production des premires huiles essentielles / janvier 2011 - Dveloppement dune gamme de produits cosmtiques pour le march local - La rnovation dun systme dirrigation - Lagrandissement de lcole du village de Sahafary - Amlioration des systmes dirrigation des rizires environnant le village - Rhabilitation cole (projet dagrandissement) - Production de vanille et/ou de miel (projet pilote)

    Alambic de 700 litres pour distillation dhuiles essentielles Actuellement en livraison sur

    le projet CUR DE FORET PEROU

  • 12

    LOCALISATION TERRAIN PLANTATION N1

    Localisation du terrain de la future plantation :

    Sa Position GPS est la suivante ( prciser) : 1517'5.13"S / 5023'9.23"E. Etat cologique : - Sol en mauvais tat particulirement dans la partie suprieure de la colline.

    - Prsence dun couvert vgtal persistant mais ce sont de mauvaises espces pour la plupart: des fougres typiques dun sol puis, des buissons ( Falkatavyakoho )

    - Beaucoup de lingoza vers le bas du terrain: signe dun sol pas compltement mort et beaucoup de ravinala qui servent la construction des cases.

    - 1000 m de fort secondaire dgrade. - 6 hintsy encore prsents sur le terrain

  • 13

    BENEFICES

    - Protection des sols - Stabilit des ressources hydriques & cycle de leau - Conservation du climat tropical humide & de la biodiversit

    - Continuit dans les ressources forestires pour les gnrations futures

    - Souverainet alimentaire - Valorisation de la pharmacope traditionnelle - Mise en uvre dun modle concret de dveloppement durable

    Ce projet permettra de cadastrer des terrains situs dans des zones recules " les populations n'ayant pas le budget disponible ce genre de formalits administratives" La russite du projet permettra d'tendre ce type de reboisement l'ensemble du territoire en collaboration avec les autorits comptentes au niveau national. - L'association mettra en place des units de production artisanale en particulier d'objets tels que produits cosmtiques biologiques, sacs en fibres vgtales et bijoux base de graines qui pourront tre vendus dans les infrastructures touristiques locales afin d'autofinancer le projet mis en uvre au niveau local (cooprative).

    Contact Partenariats : Jrmie DERAVIN

    Association Cur de Fort 15 rue Lafayette

    94210 La Varenne Saint Hilaire Tel : +33 (1) 55 97 42 10 Tel : 0613022564