Portfolio marie antoni

download Portfolio marie antoni

of 28

  • date post

    09-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    3

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Portfolio marie antoni

  • marie antoni

    travaux

  • 2sommaire

    Sutures

    Soins

    Usages

    Frmissements

    Dispositions

    Installations

    Conqutes

    Rencontres

    Figures

    Submersions

    Dtours

    Parcours

  • 3

    laxe de Meudon et la troisime le

    immersion dans un jardin botanique

    Prt, Feuu...Partez ! square urbain

    les mois du dessous

    batiments et espaces publics

    nouveaux quartiers dhabitation

    les chos des villes

    chantiers Stains

    portraits colors

    paysage, habitat et eau

    Visites urbaines

    p 4

    p 6

    p 8

    p 10

    p 12

    p 14

    p 16

    p 18

    p 20

    p 22

    p 24

    p 26

    sommaire

    Sutures

    Soins

    Usages

    Frmissements

    Dispositions

    Installations

    Conqutes

    Rencontres

    Figures

    Submersions

    Dtours

    Parcours

  • 4

  • 5SuturesLaxe de Meudon et la troisime le

    11/2013

    Laxe historique de Meudon traverse un patchwork de territoires se heurtant ou se superposant, sans accroches lchelle de la ville. Nous avons cherch raffirmer la singularit de chaque lieu et recoudre les morceaux de tissu entre eux par des points de leviers sur lesquels oprer une suture, qui permettent de redonner un sens au territoire.

    Ce projet a permis de manipuler un systme complexe grce aux mtaphores, quil faut savoir utiliser puis relacher pour trouver des leviers de projets.

    La troisime le, qui nen est pas une mais qui se rvle comme telle dans le territoire, est notre pivot, sur lequel sappuie laxe et sur lequel se tricote notre projet, qui cherche, par un travail fin de passerelles et de cheminements oublis, rvler cette le.

  • 6

  • 7SoinsImmersion dans un jardin botanique

    03/ 2013

    Un jardin botanique : plantes chouchoutes, graines prcieusement rcoltes, petits semis choys ?

    Ces drles de cratures sont loeuvre dun artiste, Mickal Cros. Dans ses spectacles chorgraphiques, il met en scne des corps, hommes sombres, marionnettes-machines, pantins noirs nigmatiques.

    Pour son spectacle Corpus sanum, nous nous sommes joint lui pour crer ces bbs vgtaux, que nous avons sems et dont nous nous sommes occups avant quils ne soient mis en scne dans son spectacle.

    Cette exprience a t trs intressante parce quelle montre comment une collaboration est possible entre les domaines trs diffrents que sont les sciences botaniques et les arts plastiques. Ces deux domaines se retrouvent dans notre mtier de paysagiste, et je pense quil est trs important de parvenir avoir ces regards croiss sur un projet, qui se trouve enrichi par les savoirs ajouts de deux disciplines.

  • 8

  • 9Prt, Feuu.... Partez !!06/2013

    UsagesPrt, Feuu... Partez !

    05/2013 Le projet consiste ramnager le square devant la mairie du 14e arrondissement de Paris. Il est entour par deux batiments publics, et par de nombreuses coles.Mon parti-pris a t dclater les minuscules places de jeux qui se trouvaient l afin doffrir aux petits et aux grands un vrai lieu de dtente, un grand terrain daventures !

    Le socle noble et sage desservant les batiments srieux est chamboul par lespace de jeu dont le sol se plie et se dforme, crant pistes de courses, terrains de sport, murs descalade, formes tranges et colores qui appellent sclater.

  • 10

  • 11

    FrmissementsLes mois du dessous

    01/2013

    Dans cette vido coquine et colore, au son emphatique de la musique de Vivaldi, gants gonfls, collants, argile, plumes, poils et tissus montrent en dissimulant les tressautements, les caressess les mois de notre peau.

  • 12

  • 13

    DispositionsBatiments et espaces publics

    06/2012

    Ce projet demandait de dessiner un CAUE dans un contexte urbain prexistant, la parcelle faisant face la mairie de la commune,

    Le choix de la disposition en L a permis de retravailler lespace public autour : cration dun vraie place entre la mairie et le nouveau btiment, avec un rue rendue pitonne. Les jardins semi publics lintrieur du L forment une cour avec des espaces de rencontre et prolongent lespace dexposition.

    Ce projet a permis de comprendre la relation entre un batiment et lespace quil engendre, autant intrieur quextrieur.

  • 14

  • 15

    InstallationsNouveaux quartiers dhabitation

    2012

    Dans plusieurs projets sur lesquels jai travaill, la question des nouveaux quartiers se posait. Pourquoi, quoi construire et comment le faire ?

    A gauche, la maquette dun quartier conu par les tudiants, chaque groupe soccupant de la cration dun lot de 3 5 logements. Nous avons pu apprhender les typologies de bti, les relations entre espaces intrieur et extrieur, les rgles respecter pour la cohrence densemble.

    A droite, deux projets dans le quartier Deux Rives en construction Strasbourg :

    Le parc du Heyritz Strasbourg, dont jai pu suivre une partie du projet lors de mon stage en agence, est un projet sur lespace public qui accompagne lvolution de la ville, avec le ramnagement des berges de lIll, la cration dun jardin flottant et des promenades le long de leau et du nouveau quartier.

  • 16

  • 17

    ConqutesLes chos des villes

    2010-2014

    Les voyages nous apprennent conqurir les lieux. Je dessine ces mondes qui mintriguent pour les comprendre, les apprivoiser, et les emmener avec moi. Souvenirs de dambulations, dodeurs, de regards, les carnet de voyage sont un vrai outil de travail. Ils nous renvoient lcho de nos pas.

  • 18

  • 19

    RencontresChantiers Stains

    2013-2014

    A Stains, un atelier de projet suivi dune convention avec Plaine Commune nous autorisait investir des lieux en friche, les transformer et y installer des nouveaux usages. Des cabanes, un potager, un poulailler prennent aujourdhui vie dans ces lieux dlaisss. Vie phmre dans un espace la disposition de tous.

    Jai dcouvert comment un projet sur papier prend forme et se transforme selon les moyens quon a, les dcouvertes quon fait, les matriaux qui sont sur place.

    Rien ne sort du site, rien ne rentre mais tout se transforme.

    Travailler sur place pour entrer en contact avec les habitants, porte dentre dans leur vie et dans leurs espaces.

  • 20

  • 21

    FiguresPortaits de paysages

    2012-2014

    Partir la rencontre des personnes, des habitants dun lieu, qui nous parlent alors de leurs couleurs, de leurs envies, de leurs preceptions.Un paysage nest rien sans ceux qui lhabitent, qui le voient, qui en parlent. Appartient-on un paysage ?

  • 22

    12 12 23 3 22 3 22 5 12 m125

    ditch(H=0,4m)

    path(stabilized

    soil)

    collectiveorchard

    private or collective gardens

    private or collective garden

    (or henhouse)

    Collective housingon stilts

    R+5Collective housing

    on stiltsR+5

    Collective housingon stilts

    R+5Collective housing

    on stiltsR+5

    Street on stilts(pedestrian and emergency access)

    Street on stilts(pedestrian and emergency access)

    40,3 m (NPHEC)

    5-8 m

    40,3 m (NPHEC)

    Flood limits

    Water ordinary level (Marne 35,2m, Canal 38,5m)

    4 years flood (37,9m)

    10 years flood (38,6m)

    100 years flood (PHEC) (40,3m NGF)

    Buildings

    Housing

    Housing, offices, stores (street level)

    Public buildings

    The houses in the wilderness

    An area that can be flooded... ...But inhabited

    The stilts in the water

    Meadow and groves to the pleasure of chidren and wildlifeSelection of preexisting trees (Crataegus monogyna, Betula pendula...)Sustainable gardening

    Orchards and gardens are separated by the ditch that receive all rain water from the street and the roof, or by a path. There could be hedges (max 1,7 m) to keep intimity in the privative gardens

    Model of a transect : the houses into the floodable area, turned to the site, with gardens and or-chards that rythm the views and spaces

    High buildings on stilts :The density into a wild spaceTo build high to keep a large space openH : 3+18 m10 rooms by plotpassive dwellings

    References to existing landcapes which can reflect the moods created in this project

    Bottire Chnaie Eco-district by Atelier des Paysages Bruel-DelmaShared gardens linked with the collective housings

    Bottire Chnaie Eco-district by Atelier des Paysages Bruel-DelmaThe inhabited wild wetland

    Qunli National Urban Wetland by Turenscape-landscape architectureA panoramic view point on the wetland

    Collective buildings on stilts :Bienfaits de serres, Nantes by Tetrac arch.Hautes sur pattes, Bayonne by Bernard Blher arch.

    The orchards : pear, apple, cherry, mirabelle trees are planted to the inhabitant and the walker.It could be associations that provide pruning to the trees with people who what to learnThe fruits will be eaten by who gather !

    Volums, views on the gardens and the orchards, walking paths joining the parc de la Haute Ile

    The have to provide a lot of views on the siteloggias, winter gardens or balconies are wished

    6 34 1 26 1 28 51,5 1,5 8

    wetlandmeadow and groves Gardens little ditch(H=0,2m)

    Private or shared gardens(with some fruit trees)

    little ditch(H=0,2m)

    private or shared gardensStreet

    (pedestrian and cycle

    way )

    high ditch(H=0,4m)

    Collective buildings

    R+3

    RN

    5-8 m

    10-12 m

    0 1 2 5 10 m

    scale : 1/200

    0 1 2 5 10 m

    scale : 1/200

    ENSP Versailles - AT6 - Marie ANTONI - 29/01/2014 - 2/3

    Plan des s