POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE ET SANTÉ: ENJEUX … · - PM2,5 prises comme un traceur représentatif de...

of 26/26
POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE ET SANTÉ: ENJEUX ET PERSPECTIVES Mathilde Pascal, Sylvia Medina Direction Santé Environnement SFSE 28 novembre 2016
  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE ET SANTÉ: ENJEUX … · - PM2,5 prises comme un traceur représentatif de...

  • POLLUTION ATMOSPHRIQUE ET SANT: ENJEUX ET PERSPECTIVES

    Mathilde Pascal, Sylvia Medina

    Direction Sant Environnement

    SFSE 28 novembre 2016

  • 2

    LA POLLUTION ATMOSPHRIQUE : UN ENJEU DE SANT PUBLIQUE

    DES EFFETS SANITAIRES BIEN CONNUS De nombreuses tudes sur le rle de la

    pollution de lair sur : - pathologies cardiovasculaires - pathologies respiratoires - cancers

    De nouvelles tudes sur un rle de la pollution sur : - troubles de la reproduction - troubles du dveloppement de lenfant - pathologies neurologiques - pathologies endocriniennes

    Un poids pour la sant publique - dcs - perte de qualit de vie - recours aux soins - dpenses de sant

  • 3

    UNE RELATION DE CAUSALIT PARTICULES FINES ET SANT

    Diamtre arodynamique

    Particules fines

    Particules grossires

    PUF

    Pntrent dans les voies respiratoires suprieures

    Pntrent plus profondment dans les poumons, peuvent atteindre les alvoles, puis la circulation sanguine

  • 4

    Les particules fines augmentent le risque de maladies coronariennes

  • 5

    Prsence de particules de carbone dans les macrophages des voies respiratoires chez les enfants - Kulkarni et al. (NEJM 2006)

    Figure 1. Representative Images of Carbon in Airway Macrophages from Healthy Children. Panel A shows a macrophage with no carbon. Increasing levels of carbon are shown in Panels B through E.

  • 6

    Exposition chronique aux PM2,5 et mortalit totale

    Analyse recommande par lOMS - couple polluant-effet sanitaire

    pour lequel les connaissances scientifiques sont suffisantes pour permettre une quantification de limpact sanitaire

    Relation linaire sans seuil entre PM2,5 et effets sur la sant

  • 7

    EQIS FRANCE 2007-2008

    ESTIMER LIMPACT SANITAIRE ATTENDU DUNE BAISSE DE LA POLLUTION ATMOSPHRIQUE, TOUTES CHOSES GALES PAR AILLEURS Utilisant les rsultats pidmiologiques les plus rcents et pour la premire fois avec

    des tudes franaises

    - Cohortes franaises et europennes confirmant les rsultats prcdents avec un risque plus lev associ aux PM2,5 que les cohortes nord-amricaines

    Fonde sur des donnes la commune - Donnes de population et sanitaires la commune - Estimation de lexposition partir dun modle 2km

    A lchelle du territoire - En zones urbaines ET non-urbaines

    Donnant des rsultats a minima - Les analyses de sensibilit indiquent des impacts probablement sous-estims - Non prise en compte de limpact sur la morbidit, le recours aux soins et la qualit de vie - PM2,5 prises comme un traceur reprsentatif de la pollution atmosphrique globale

  • MTHODE Les diffrentes tapes de lvaluation quantitative dimpact sanitaire (EQIS) (Source : Sant publique France)

  • 9

    LVALUATION DE LEXPOSITION LA POLLUTION DE LAIR

    Concentrations annuelles de PM2,5 (moyenne 2007-2008)

    LE MODELE GAZEL-AIR (AASQA-InVS) Estime les concentrations sur une grille de 2x2 km

    - intgre les missions ponctuelles et diffuses (industries, axes routiers, missions naturelles)

    - combine des modles dterministes de transports, de mtorologie, de dispersion et de chimie atmosphrique et des modles gostatistiques

    Intrts - modle disponible sur tout le territoire, y compris dans

    les zones qui ne disposent pas de stations de mesures de la qualit de lair

    - utilis dans ltude de cohorte Gazel-Air permettant de garantir lhomognit entre la mesure dexposition utilise dans les tudes pidmiologiques et dans lEQIS

    Limites - moins prcis localement que certains modles rgionaux - tend sous-estimer les concentrations/mesures

  • 10

    LES RSULTATS

    LA POLLUTION DE LAIR CAUSE PLUS DE 48 000 DCS PAR AN EN FRANCE Ordre de grandeur cohrent avec les estimations prcdentes

    - Etude CAFE (PM anthropiques-mortalit, 2000) : 42 000 dcs en France - Etude de lAgence europenne de lenvironnement (PM2.5,mortalit, 2012): 43 000 dcs

    en France

    Poids pour la sant publique - 9% de la mortalit en France - Jusqu 27 mois desprance de vie perdue pour une personne de 30 ans dans les zones

    les plus exposes

    Effets plus importants en grandes agglomrations mais les villes de taille petite et moyenne, ainsi que milieu rural aussi concerns : - En zones > 100 000 habitants : en moyenne, une perte de 15 mois d'esprance de vie 30

    ans - En zones > 2000 et

  • 11

    PM2,5 2007-2008 PM2,5 atteindre

    SCNARIOS POUR LACTION : COMMUNES QUIVALENTES LES MOINS POLLUES

  • 12

    !!!!!!!!!! !!!!!!!!!!

    Communes quivalentes les moins pollues

    au niveau des communes les moins pollues dans la mme

    classe durbanisation

    34 500 !!!!!!!!!!

    !!!!!!!!!! Valeur guide recommande par lOMS 10 g/m3 17 700 !!!!!!!!

    Valeur propose le Grenelle de lenvironnement 15 g/m3 3 000 !!!!!!!!!

    !

    Valeur cible 2020 de la Directive europenne

    20 g/m3 !!!!!!!!!!

    10

    PART DE LA POPULATION

    TOTALE CONCERNE

    NOMBRE DE DCS VITABLES

    DIMINUTION DES CONCENTRATIONS EN

    PM2.5 SCNARIO (OBJECTIF)

    OPPORTUNITS POUR LACTION

  • 13

    PEUT-ON RDUIRE LA POLLUTION DE LAIR POUR AMLIORER LA SANT ?

    OUI, SI ON REDUIT LA POLLUTION DE TOUS LES JOURS Entre 85% et 100% des dcs attribuables aux effets des PM10 sont associs

    des niveaux journaliers de PM10 infrieurs au seuil dalerte de 80 g/m3

    Distribution des niveaux journaliers de PM10, des hospitalisations pour causes cardiaques, et des dcs toutes causes (hors causes accidentelles) attribuables aux effets court terme de la pollution, selon le niveau de pollution, Paris,

    2007-2010

  • 14

    AIR CLIMAT ET SANT

    Le climat agit sur la pollution de lair Ex: les concentrations dozone vont augmenter avec la pollution La dsertification risque dintensifier les missions de particules

    fines

    La pollution agit sur le climat Lozone est un gaz effet de serre Les particules fines peuvent avoir un effet refroidissant

    Mto et pollution agissent ensemble sur la sant Interactions entre ozone, particules fines et chaleur observes

    dans les villes franaises

    Les actions peuvent viser des sources communes Importance davoir des politique cohrentes air, climat, et sant

  • 15

    ENSEIGNEMENTS DU PROJET ACHIA

    ESTIMER LES IMPACTS SANITAIRES FUTURS DE LA POLLUTION DE LAIR DANS LE MONDE, EN EUROPE ET EN ILE-DE-FRANCE

    Quelle influence des politiques visant rduire les missions de polluants sur lvolution de ltat de sant des populations en 2030 et en 2050 ?

    en prenant en compte linfluence changement climatique sur la pollution de lair

    Modle climatique Monde

    (World 2,5*1,25) [IPSLcm5A-MR]

    Modle climatique Europe

    (Eur 0,44) [WRF]

    Modle climatique Ile-de-France

    (Eur 0,11) [WRF]

    Modle qualit de lair Monde

    (World 3,75*1,89) [INCA]

    Modle qualit de lair Europe

    (Eur 0,44) [CHIMERE]

    Modle qualit de lair Ile-de-France

    (Eur 4 km) [CHIMERE]

    Donnes climatiques; 2010

    2030, 2050 (RCP4.5)

    Emissions des polluants de lair: 2010

    2030, 2050 (Eclipse)

    Comparaison des impacts sanitaires prsents et futurs

  • 16

    CHANGEMENTS EN PM2.5 2030 / 2010

    CLE

    MFR

  • 17

    IMPACT SUR LA MORTALIT AU NIVEAU MONDIAL

    2030 CLE: + 6 800 dcs cv par an

    2030 MFR -1.5 millions de dcs cv par an (84% en Asia) - 0.82 millions de dcs en Chine

    - 0.24 millions de dcs en Inde

    Changement dans le nombre de dcs dus aux PM2,5 et lozone en 2030

    compars 2010 (pour 100 000 hab.)

  • 18

    IMPACT PM2.5 SUR LA MORTALIT EN EUROPE

    - 109 000 DCS CV PAR AN - 219 000 DCS CV PAR AN

    Changement dans le nombre de dcs dus aux PM2,5 en 2030 compars 2010 (pour 100 000 hab.)

  • 19

    IMPACT OZONE SUR LA MORTALIT EN EUROPE

    - 4 800 DCS RESPIRATOIRES PAR AN - 9 400 DCS RESPIRATOIRES PAR AN

    Changement dans le nombre de dcs dus lozone en 2030 compars 2010 (pour 100 000 hab.)

  • 20

    CHANGEMENTS ENTRE 2030 ET 2050

    PM2,5 : o Peu de changements entre 2030 et 2050 o Les scnarios supposent que la vaste majorit des mesures de

    rduction des particules seront dj en place en 2030

    Ozone : o Augmentation des concentrations et des impacts sanitaires qui

    en rsultent entre 2030 et 2050 o Lis une augmentation des conditions mtorologiques

    favorables la formation dozone

    Limplmentation de politiques ambitieuses en qualit de

    lair pourrait sauver des millions de vies dans le monde en 2050, linfluence ngative du climat sur lozone pourrait contrebalancer les

    bnfices des politiques de qualit de lair visant lozone

  • 21

    CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANT

    Le changement climatique a dj fait des centaines de milliers de victimes - rien que la canicule > 70 000 dcs en Europe en aot 2003

    - alors que le rchauffement est de ~1C

    1 chance sur 10 que + 4C soient atteints ds 2060, +6C ds 2100 -avec des consquences impossibles quantifier: vnements extrmes,

    scurit alimentaire, accs leau, impossibilit de travailler en extrieur, conflits, migrations potentiellement des milliards de victimes

    -on accepte ces risque avec une proba qui est juge inacceptable dans dautres domaines!

    -en 2060 un enfant n en 2016 aura 44 ans

  • 22

    CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANT

    Objectif de laccord de Paris 2015: +2C - difficile atteindre mais possible

    -ne garantie pas labsence dimpacts -gains co-bnfices sanitaires

    potentiels >>>> cots via amlioration de la qualit de lair

    amlioration de lhabitat

    alimentation

    activit physique

    sant mentale

    Probabilit >+2C selon les scnarios dmissions de GES du GIEC (King 2015)

    Les enjeux lis la pollution de lair sont des moteurs dactions trs forts ex Chine

  • 23

    PERSPECTIVES POUR LA SANT PUBLIQUE?

    Renforcer la connaissance des impacts de la PA - impact court et long-terme (ex trs peu dtudes O3 long-

    terme) - existence ou non dun seuil (ex O3, NO2) - tendre de nouveaux polluants (ex mtaux, PUF, carbone

    suie) - prendre en compte les interactions avec le climat - considrer de nouveaux effets sanitaires

  • 24

    PERSPECTIVES POUR LA SANT PUBLIQUE?

    Surveiller lvolution du risque dans le temps, avoir des hypothses sur les variations possibles observes:

    - composition et nature des polluants? - mthodes de mesures et de modlisation (env et pidmio)? - interactions avec les paramtres climatiques? - susceptibilit de la population? - efficacit des mesures dintervention?

  • 25

    Aller vers des EQIS intgres couvrant plusieurs risques pollution atmosphrique lot de chaleur urbain bruit espaces verts

    Observer lvolution de la sant dans les villes engages dans la transition nergtique

    Communiquer

    PERSPECTIVES POUR LA SANT PUBLIQUE?

  • 26