plaquette EE Carrières

download plaquette EE Carrières

of 3

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of plaquette EE Carrières

  • intgration dune carrire dansson environnement naturel

    Les spcificits de ltude dimpact

    comparaison des variantes

    Plusieurs variantes sur le choix du site (dans la zone dinfluence immdiate et/ou large) doivent tre prsentes ainsi que leur

    mode dexploitation :- Implantation des zones dextraction,- Justification de la mobilisation de la ressource,- Droulement/phasage de lexploitation,- Caractristiques techniques dexploitation et mouvements gnrs de matriaux (voies daccs, type dengins, etc.),- Effets sur le climat (gaz effet de serre).

    analysede ltat initial

    Dfinition de laire dtude de lemprise de la carrire : - zone demprise directe (dfriche et exploite), - zone dinfluence immdiate soumise diverses perturbations (poussires, bruit, dpts, cration de

    pistes, etc.) pendant toute la dure des travaux,

    - zone dinfluence large (entit cologique et paysa-gre globale et cohrente constituant une unit fonc-

    tionnelle / bassin versant).

    prsentation

    Dans le dossier de demande dautorisation dexploiter, le matre douvrage doit tre en mesure de justifier quil dis-pose des capacits techniques et financires pour exploi-ter une carrire et dune garantie financire permettant ladministration de remettre en tat le site en cas de d-faillance de sa part. Lexploitant doit galement prsenter :

    1 // Une description du gisement et la justification de sa bonne utilisation.

    2 // Lensemble de lexploitation de la carrire en dtaillant notamment :

    - le phasage des secteurs exploits,- les conditions de dcapage,- les conditions de stockage (localisation des dpts de

    terre de dcouverte, hauteur des talus, dispositifs mis en place contre les adventices et les eaux de ruisselle-ment, etc.), - la caractrisation et le plan de gestion (stockage, va-lorisation ou limination) des dchets et terres non pol-lues provenant de lexploitation de la carrire,- les conditions de remblayage (phasage, type et tri des matriaux, pente et planit du fond de fouille, com-paction, etc.) et de remise en tat progressive.

    3 // La compatibilit du projet de carrire avec le Sch-ma Dpartemental des Carrires (SDC) et les documents cadres prioritaires : PLU, SDAGE et SAGE notamment.

  • apprciation des impacts de la carrire sur lenvironnement et mesures daccompagnement associes

    Nuisances sonores et vibrations :

    On distingue le bruit de fond (installations de traitement, circulation des engins, etc.) et les bruits impulsionnels (tirs de mine, klaxons, etc.). Les vibrations sont gnres par les installations de la carrire et par les tirs de mines.

    Outre les nuisances sur lenvironnement humain, la gne est notable pour

    la faune, en particulier les chiroptres, et lavifaune prsente proximit

    du site. Les nuisances sonores et les vibrations sont particulirement prononces dans le cas dextraction de roches massives.

    Mesures de rduction courantes La runion : - Profiter de la topographie naturelle ou interposer un cran (merlon de

    terre vgtalise, stock de matriaux),

    - Eloigner le site dextraction par rapport aux zones sensibles,

    - Agir sur la conception des machines (toiles caoutchouc sur les sur-

    faces mtalliques soumises des projections de pierre, socles anti-vi-

    brations) ou leur confinement (btiments ou capotages),

    - Rduire la circulation dans la carrire (utilisation de convoyeurs),

    - Utiliser des dtonateurs lectriques micro-retards (pas daccroisse-

    ment de lamplitude maximale),

    - Orienter les fronts dabattage selon la fissuration et le pendage des

    couches (dissipation dnergie).

    Nuisances atmosphriques :

    Les projections de blocs sont occasionnes lors de tirs de mines dans des zones de moindre rsistance.

    Les poussires sont issues du transport et du traitement des matriaux, du forage des trous de mine et de labattage de la roche.

    Les impacts ont trait lesthtique des paysages et des monuments, la

    faune et la flore. Ils sont particulirement ressentis dans le cas des extrac-tions de roches massives (tir de mine, abattage de la roche).

    Mesures de rduction courantes La runion : - Mettre en place des crans naturels ou artificiels (front de taille

    concave, crans vgtaux, leves de terre),

    - Amnager des stockages de matriaux (hauteur limite, mise sous

    abri, pulvrisation deau) et les arroser,

    - Arroser les pistes par temps sec, disposer un revtement avec enduit,

    limiter la vitesse et utiliser des convoyeurs,

    - Mettre en place des dispositifs de type : capotage complet, pulvrisa-

    tion fine deau (brouillard), prise daspiration, etc.

    - Disposer lexplosif afin que les plans de discontinuit soient mis

    profit,

    - Rpartir la charge explosive afin dviter les projections dues aux

    zones de moindre rsistance,

    - Utiliser les fractures naturelles (orienter les fronts dabattage en fonc-

    tion du pendage des plans de stratification),

    Effets sur le paysage :

    La perception des paysages volue au fur et mesure de lavancement de

    lexploitation de la carrire (effet volutif).Certaines carrires peuvent nuire la perception des paysages mme si

    elles sont implantes en dehors des zones les plus sensibles, comme par

    exemple le cur du Parc National la Runion (notion de covisibilit).

    Durant lexploitation de la carrire, le paysage est modifi suite aux op-rations de dcapage des sols, dextraction, par lapparition dengins,

    dinstallations de traitement, de stocks de matriaux. Limpact paysager est notamment trs fort dans le cas des carrires de scories (dfriche-ments de grande ampleur amplifis par la couleur rouge des scories).La rhabilitation du site conditionne limpact dfinitif de lexploitation sur le paysage.

    Mesures de rduction courantes La runion : Lintgration paysagre dune carrire doit tre pense trois niveaux :

    - Lors du choix du site dexploitation : Aprs un inventaire descriptif du contexte environnant, de sa dynamique, des diffrentes sensibili-

    ts (situation, couleur, texture) et units paysagres, le site retenu et

    lorientation des fronts de taille doivent respecter les caractristiques

    morphologiques du secteur. Le choix dun mode dexploitation adap-

    t (en puits, en dent creuse, etc.) peut rduire limpact visuel.

    la Runion, pour les carrires proximit du cur du Parc, les simu-

    lations dintgration paysagre doivent tre ralises avec les points

    de vue vers le cur ou depuis les itinraires daccs majeur au cur.

    - Pendant la gestion de lexploitation : Plusieurs dispositions peu-vent tre prises comme la rduction de la hauteur des installations

    de traitement et des stocks de matriaux ou encore la mise en place

    d crans (haies, stocks de dcouverte utiliss en merlons vgtaliss).

    Cependant, une carrire ne pourra jamais tre totalement cache

    et limage donne de lexploitation devra donc tre soigne, par une

    exploitation professionnelle de lentreprise (propret du site et d ac-

    cs, amnagements paysagers, etc.).

    - la suite des premires phases dexploitation du site : Limpact paysager tant croissant avec lextension de la carrire, une remise en

    tat progressive et coordonne lexploitation du site est recomman-

    de. A partir de lanalyse de la dynamique des paysages attenants

    (cration dune zone industrielle, modification des types de culture,

    nouvelle route, etc.), le ramnagement de la carrire doit permettre

    une intgration paysagre globale, cohrente avec lextrieur et com-

    patible avec la vocation de la zone telle que dcrite dans le PLU.

    Protection des habitats et des espces :

    Les effets de lexploitation de carrires sur la flore et la faune sont de

    diffrents ordres :

    - destruction ou drangement (bruit, vibrations) despces patrimo-

    niales,

    - destruction dhabitat de type nids (pour les oiseaux forestiers) ou in-

    fractuosits dans les falaises et remparts (pour les oiseaux marins et les

    chiroptres),

    - envahissement des parties dcapes de carrires par des pestes v-

    gtales, dissmination des espces exotiques envahissantes depuis les

    carrires vers les chantiers (ex : Ajonc dEurope),

    - dtrioration de la qualit physico chimique des eaux, nuisances cau-

    ses par les poussires, etc.

    Mesures de rduction courantes La runion : - Prserver les espces floristiques en place prsentant un intrt patri-

    monial par des actions de replantations ou de bouturages,

    - Raisonner la saisonnalit des travaux de dfrichement et effectuer un

    stockage temporaire des dchets verts afin de rduire les impacts sur la

    faune sy abritant (oiseaux forestiers, endormis, insectes ),

    - Limiter lclairage des installations et les orienter vers le sol afin de

    limiter au maximum la pollution lumineuse pouvant impacter lavifaune

    marine,

    - Eradiquer au maximum les espces exotiques envahissantes pour

    viter leur appropriation des espaces naturels voisins ou des chantiers

    utilisant les matriaux extraits.

    Par ailleurs, la mise en place de mesures de gestion pralable de la faune

    (plan de gestion cologique) est amene se dvelopper la Runion

    (dans le cadre de mesures compensatoires par exemple).

    Nuisances sur les milieux aquatiques :

    Les carrires sont susceptibles dimpacter les coulements naturels, ainsi

    que les eaux superficielles ou souterraines. Ces perturbations peuvent gn-

    rer une dgradation de la qualit de ces eaux (rejet de matires en suspen-

    sion) et avoir des effets dommageables sur lhydrobiologie.

    Aussi, le matre douvrage doit justifier, au niveau de ltude dimpact, du res-

    pect de linterdiction de