PAUVRETÉ, RELIGION ET IDENTITÉ NATIONALE

download PAUVRETÉ, RELIGION ET IDENTITÉ NATIONALE

of 182

  • date post

    01-Feb-2017
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of PAUVRETÉ, RELIGION ET IDENTITÉ NATIONALE

Pauvret, religion et identit nationale

les voies marocaine et indienne vers la dmocratie

dit Par

MohaMMed ZaKaRIa aBoUddahaBhelMUt ReIfeld

Pauvret, religion et identit nationaleles voies marocaine et indienne vers la dmocratie

Pauvret, religion et identit nationale

les voies marocaine et indienne vers la dmocratie

dit Par

moHammed ZaKaria aBouddaHaBHelmut reiFeld

universit mohammed v rabat Facult des sciences juridiques,

conomiques et sociales

Publi parKonrad-Adenauer-Stiftung e.V.

2016, Konrad-Adenauer-Stiftung e.V., Bureau du Maroc.Tous droits rservs.Toute reproduction intgrale ou partielle ainsi que la diffusion lectronique de cet ouvrage sont interdites sans la permission formelle de lditeur.

Avis de non-responsabilit : louvrage est ralis comme support pdagogique. En aucun cas il nest destin un usage commercial.

Les opinions exprimes dans les articles de cette publication nengagent que leurs auteurs respectifs et ne reprsentent pas ncessairement le point de vue de la Konrad-Adenauer-Stiftung.

Editing et mise en pages : Babel com, Rabat, MarocImpression : Lawne, Rabat, Maroc

Dpt lgal : 2016 MO 3796ISBN : 978-9954-9610-6-3

Edition 2016

sommaire

7 | introduction Quel est lintrt de linde Pour le maroc ? Helmut Reifeld

15 | democratic vision oF a new rePuBlic : INDIA, 1950 Rajeev Bhargava

49 | reHaBilitating secularism Rajeev Bhargava

81 | is euroPean secularism secular enougH? Rajeev Bhargava

109 | les relations maroc-inde : limPulsion dune nouvelle dynamiQue de cooPration Mohammed Zakaria Abouddahab

125 | ProPositions Pour sculariser la socit et normaliser lislam au maroc Lahcen Oulhaj

155 | cHangements constitutionnels et liBert de conscience au maroc Mohammed Madani

167 | la diversit culturelle au maroc : les diFFrentes Facettes de lamaZigHit Hassan Aourid

179 | liste des auteurs

7

introductionQuel est lintrt de linde pour le maroc ?

Helmut Reifeld

le rle de linde dans la politique internationale devient chaque anne toujours plus important, car depuis dj des dcennies quasiment tous les grands problmes de scurit, denvironnement et dconomie de notre poque ne peuvent tre rsolus uniquement par les puissances de la guerre froide. en particulier, les puissances mondiales comme la chine et linde, mais aussi le g20 ainsi quun nombre sans cesse croissant dautres pays qui ont rejoint le groupe des pays mergents , voient leur importance politique et conomique augmenter de manire constante. leurs voix respectives psent de plus en plus, et leur participation sur la scne internationale est sollicite. le maroc a galement trouv sa place parmi ce groupe de pays mergents.

aujourdhui, notre systme global est non seulement confront des problmes de plus en plus complexes mais aussi de nouveaux dfis asymtriques . Il exige galement des connaissances toujours plus vastes les uns des autres, plus dchanges et de communication, tout comme la volont de la part de tous les pays dassumer leur part de responsabilit. la bonne volont continuelle est donc ncessaire en ce qui concerne les dialogues et les changes mutuels. la mission de la Fondation Konrad adenauer est dy apporter sa contribution non seulement stabilisatrice mais aussi novatrice. les textes proposs dans cet ouvrage refltent cette tentative dinitier un dialogue concernant les normes et les valeurs politiques entre linde et le maroc.

premire vue, il y a peu de choses directement comparables entre le Maroc et lInde. Au niveau de la superficie, lInde est environ sept fois plus grande que le maroc et compte mme

8

37 fois plus dhabitants. en outre, linde nest homogne ni dun point de vue ethnique ni dun point de vue religieux, elle est la patrie de nombreuses religions et dune multitude de manifestations religieuses rien que pour lhindouisme. linde est la patrie de 180 millions de musulmans plus nombreux quen afrique du nord. en outre, la comprhension de lappartenance nationale en inde repose fortement sur la comprhension de ce qui constitue la culture commune. or, cette culture est constitue selon la constitution de 22 langues diffrentes, avec environ 20 critures diffrentes.

rien que ces exemples montrent que le regard sur lautre personne ou objet ne doit pas seulement se concentrer sur les diffrences et les points communs. Afin de mieux se comprendre mutuellement, il est prfrable danalyser les particularits de chacun de faon successive. et, sur le plan politique en inde, on peut juger depuis longtemps la dmocratie, la lacit et la diversit du pays les axes de la pense politique de rajeev Bhargava, un des philosophes politiques dinde les plus connus lchelle mondiale comme particulires et caractristiques.

dmocratie

lunion indienne constitue, avec plus de 1,25 milliard dhabitants, la dmocratie la plus peuple du monde. il y a rgulirement des lections, une comptition des partis politiques et des principes directeurs ancrs dans le droit constitutionnel, quasiment des droits fondamentaux, mais qui, par contre, ne sont pas exigibles judiciairement. dun point de vue sociopolitique, linde na vraisemblablement jamais tait si pauvre que dans les premires annes de la rpublique, et la pauvret est, jusqu aujourdhui, omniprsente. cependant, malgr lhtrognit ethnique, religieuse et linguistique et des rticences profondment enracines entre les groupes de castes, on a russi en inde, depuis lindpendance (15 aot 1947), construire de faon continuelle un systme dmocratique et stable. dans le fond, la dmocratie et la pauvret de masse sont depuis toujours gnratrices de tensions vives mais fructueuses. selon rajeev Bhargavas, en inde, cest justement la population pauvre et les

9

minorits qui constituent lpine dorsale de la dmocratie, qui se sont battues pour elle et qui sont toujours alles voter1.

depuis lentre en vigueur de la constitution en janvier 1950, aprs une priode dlaboration de trois ans, actant ainsi la fondation de linde en tant que dmocratie parlementaire et union dtats, cette dmocratie a montr encore et toujours quelle est capable dlaborer des rformes par ses propres moyens. en dcembre 1950 eurent lieu les premires lections. elles virent la nette victoire du Parti du congrs sous la direction de Jawaharlal nehru qui fut lu, de cette faon, premier Premier ministre de linde. le pays est dirig par un prsident qui doit symboliser, en tant que chef de ltat, lunion et la diversit de la nation indienne. Parmi les treize prsidents qui se sont succd depuis 1950 jusqu aujourdhui, neuf taient hindous, trois musulmans et un membre des sikhs.

conformment au prambule de la constitution de 1950, linde est une rpublique socialiste, laque et dmocratique . la dmocratie, la diversit sociale et la lacit sont les axes les plus importants qui ont marqu, depuis des dcennies, la pense politique en inde et de linde. en outre, cette constitution contient dj le droit gnral de vote et un catalogue des droits de lhomme qui garantit lgalit devant la loi et interdit toute discrimination fonde sur la religion, la caste et le sexe. depuis mme si de temps autre avec un immense effort militaire li la scurit des lections dmocratiques se tiennent rgulirement. aprs la soi-disant emergency de 1975 1977, quand indira gandhi essaya pendant presque deux ans de gouverner avec des lois durgence, elle ne fut pas rlue lors des lections suivantes. et pour la premire fois, en la personne de morarji desai, ce nest pas un membre du congrs qui devint Premier ministre.

aprs maintenant bientt soixante-dix ans dindpendance, il sest dvelopp en inde un systme dmocratique stable dont la sparation des pouvoirs et le fdralisme constituent les piliers. malgr dinnombrables problmes, par exemple en ce qui concerne loffre de services publics comme lducation, la sant

10

et la scurit, des sondages rvlent un large consensus de la population vis--vis de la dmocratie et de ses institutions.

Jusqu prsent peu dacteurs remettent fondamentalement en cause la dmocratie en inde. ces succs de la dmocratie se basent avant tout sur linclusion des minorits et des groupes dfavoriss, par exemple grce la cration de nouveaux tats pour des groupes linguistiques, les Personal laws (lois relatives au statut personnel), les siges rservs aux groupes de castes et de tribus infrieures ou linstitution dun quota de 33 % pour les femmes dans ladministration autonome locale. toutes les tentatives de la part de groupes maostes violents ou hindou-nationalistes nont pas russi jusqu prsent chambouler la dmocratie indienne.

scularisme

au vu de la diversit des langues, des critures, des religions et des formes de vie en commun, il ny a rien dtonnant ce que les personnalits fondatrices de linde indpendante considraient dj indispensable dancrer des structures laques non seulement au niveau de la constitution mais de les consolider aussi dans la vie quotidienne. Pour cela, le modle ntait pas les diffrentes traditions deurope pour lesquelles la lacit signifiait traditionnellement la marginalisation ou le contrle de la religion dans la vie politique. il ne sagissait pas dune sparation stricte de lglise et de ltat (comme en France) ou mme dun athisme den haut (comme dans lancien bloc de lest). il ne sagissait pas non plus du lien territorial de cujus regio, ejus religio du trait de Westphalie qui, en fin de compte, signifiait une instrumentalisation de la religion et amenait mme au prlvement dun impt ecclsiastique par ltat.

il sagissait plutt de considrer la diversit religieuse et culturelle, vcue depuis des sicles, comme point fort et facteur dintgration pour lensemble du pays, mme dans le futur. alors que linde a t colonise pendant des si