Parce que nous sommes,

download Parce que nous sommes,

of 54

  • date post

    09-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    24
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Parce que nous sommes,. en réponse à la volonté de notre Père Céleste,. des « partenaires missionnaires » !. En ce mois d’Avril 2007. Partons sur les routes de Madagascar !. Après la pluie…. Les ponts et les routes emportés par les pluies ralentissent considérablement les transports. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Parce que nous sommes,

  • Parce que nous sommes,en rponse la volont de notre Pre Cleste,des partenaires missionnaires !

  • En ce mois dAvril 2007Partons sur les routes de Madagascar !

  • Aprs la pluieLes ponts et les routes emports par les pluies ralentissent considrablement les transports.

  • Cocoteraie prs dAntalahaD'une manire gnrale, Madagascar connat deux saisons: la saison sche et la saison des pluies. La saison des pluies dure environ cinq mois (du mois de dcembre jusqu'au mois d'avril). Sur la cte est, il pleut presque tous les jours tout le long de l'anne. Le sud-ouest ne reoit que trs peu de pluie.

  • Alentours de FianarantsoaSur le haut plateau de Tana Fianarantsoa, les nuits d'hiver sont froides et les tempratures peuvent baisser 5C, et mme au-dessous de zro Antsirabe. La priode cyclonique stant entre fin janvier et dbut avril.

  • Bas quartiers de Tana

  • Village dAndapa

  • MadagascarPour vous situer :RunionSeychellesMozambiqueActuellement, lorsquil est 20h en France, il est 21h Madagascar.

  • AntananarivoMadagascarToamasinaMahajangaTolanaroMananjaryFenoarivo AtsinananaMaroantsetraAntsirananaAntsirabeAntalahaIharanaAndoanyMorondavaMarovoayAmpanihyMorombeToliaraAmbatolompyFianarantsoaFarafanganaManakaraMozambiqueTanzanieComores

  • Ange noir du lac de TananarivoBtiment construit en lhonneur des franais et malgaches morts pendant la premire guerre mondiale.

  • Charbonnire Tananarive

  • Cases dans le village dAntalaha

  • Lincontournable taxi-brousse, surcharg, traverse un nuage de criquets dans le massif de lIsalo

  • Village de Tsarabanja

  • Rcolte du penjaEspce de jonc, poussant dans les rgions humides et marcageuses. La fibre de penja trs solide est utilise en particulier pour la confection d'objets usuels comme le soubic (panier), la natte, les dessous de plats, les cartables...

  • March dAntalaha : bottes de penja et paniers

  • Un peu de culture !Population : 18,6 m. habitantsSuperficie : 587 040 km ( la France ) Capitale : TananariveLangue Officielle : Malgache, FranaisMonnaie : Ariary (MGA)Rgime : RpubliqueChef de ltat : Marc RAVALOMANANATaux danalphabtes adultes : 31,1 %Esprance de vie : 57 ansReligions : Catholiques 26 %Protestants23 %Musulmans 1,7 %Rel. Trad./animisme47 %Autres religions2 %Athes/ Sans religion0,3 %Taux de change : 1 euro = 2 706 MGA

  • Transports en tous genres en attente la sortie du grand march Antsirabe

  • Etal de riz devant la boutique dun grossiste

  • Jour dorage sur locan indien

  • Femmes au lavoirLes 18 millions dhabitants, plus concentrs au centre et sur la cte est alors que le nord, le sud et louest sont presque vides, sont un mlange de populations dorigine indonsienne et africaine (surtout sur la cte). Les dix-huit tribus de lle parlent la mme langue : le malgache. Le franais a t dlaiss sous le rgime marxiste, mais aujourdhui, il est de nouveau la langue de lducation, du primaire au suprieur. La capitale, Antananarivo, compte 1 million et demi dhabitants.

  • Paysage des hauts plateaux

  • Gare routire de Tamatava, un jour de pluie

  • Fermes des hauts plateauxLagriculture, qui occupe 80 % de la population, constitue la principale activit conomique. Le riz et le manioc sont cultivs pour les besoins alimentaires du pays et le caf, la girofle et la vanille sont produits pour lexportation. Llevage est bien dvelopp sur les hauts plateaux. Les ressources minires sont rduites.

  • Plateau dAndapa (nord-est), grenier riz de toute une rgion

  • Cest le moment de prierpour le pays- Pour la stabilit du pays- Pour les malgaches vivant en France et ailleurs- Pour la reconstruction des maisons (cases), des cultures et lapprovisionnement en denres alimentaires des gens touchs par le cyclone Indlala.- Pour les familles qui ont t touches par le deuil suite ce cyclone, que Dieu leur apporte le rconfort ncessaire

  • Maison en bordure de falaise Tananarive

  • Maisons typiques des hauts plateaux

  • Priphrie de Fianarantsoa

  • Maki des bambous

  • Massif de lIsalo

  • Baptmes DigoEn 1895, lle est annexe par la France et nobtiendra son indpendance quen 1960. Sous le protectorat franais, le catholicisme se dveloppa au dtriment du protestantisme introduit par les Anglais mais le pays connut plusieurs rveils religieux, notamment en 1895, 1941 et 1948. Le tmoignage vanglique est reprsent par quelques baptistes et les glises pentectistes. Le mouvement pentectiste a t introduit dans lle en 1962. En 1963 avaient lieu les premiers baptmes de cette uvre connue sous le nom de Jsus sauve . Elle sest bien dveloppe Antananarivo et compte des assembles dans toute lle.La mise en place, en 1972, dun gouvernement militaire de plus en plus marxiste et de plus en plus en plus anti-chrtien va porter un srieux coup de frein cette uvre de rveil.

  • Etudiants priant avant un coursDbut 1977, alors quil est dj en retraite , le pasteur dorigine danoise Ove Falg, aprs avoir exerc son ministre en France et en Belgique depuis 1931, rpond un appel urgent venant de Madagascar : Venez aider les glises malgaches dans lenseignement afin de consolider et de stabiliser ces nouvelles assembles. Il met alors en place des sminaires denseignement de la Parole de Dieu o viennent mme des tudiants de diverses dnominations vangliques. De plus en plus, les portes souvrent et, au dbut de lanne 1978, M. et Mme Burki vont arriver Madagascar. Lcole biblique plein temps ouvre ses portes cette anne-l. Cette mme anne, parat le journal Pentekosta (Pentecte en malgache), qui tire 3.000 exemplaires et contribue laffermissement dans la saine doctrine. Le dmarrage a pu se faire grce un don du journal franais Pentecte.

  • Du nord au sud du pays, les glises saccroissent rgulirement et des uvres nouvelles sont ouvertes: par exemple, en 1980, Fianarantsoa (troisime ville du pays), en 1981, Antsirab. En 1983, cette assemble compte dj plus de 500 membres.Eglise de Digo

  • Enfants de lorphelinat ADDEn 1983, une uvre dvanglisation est ouverte Toliara, dans le sud-ouest (55.000 habitants). Quelques mois aprs, il y a 240 baptiss et 1.000 participants aux runions.En 1984, toutes les grandes villes ont un lieu de culte, des villes de moyenne importance et des villages commencent tre ouverts. Ainsi, Faratsiho (5.000 habitants) compte 150 membres.Le travail de formation lcole biblique se poursuit rgulirement. En 1984, 60 tudiants suivent les cours ; en 1985, une trentaine ; en 1986, une cinquantaine. Lorsque tous ces jeunes ont t enseigns huit mois par an sur une priode de trois ans, ils repartent dans les villes et villages pour ouvrir de nouvelles uvres.En 86, lorphelinat des ADD ouvre ses portes sous la responsabilit du pasteur Honor et de son pouse. Trois ans plus tard, il accueille 42 enfants

  • Dispensaire ADDEn 1990, un dispensaire a t ouvert et une mission hebdomadaire en malgache a pu dbuter, venant sajouter lmission en franais de CVA. La croissance des uvres na jamais cess, malgr des moments de grande instabilit politique qui ont port un rude coup la tranquillit et lconomie de lle.

  • Culte Tana (6h du matin)

  • pour lgliseCest le moment de prier- Que Dieu garde cette uvre de tous les assauts de lennemi qui nont pas manqu jusqu prsent.- Les missions de radio qui couvrent tout le pays : que Dieu inspire les frres qui prchent lors de ces missions. - Ceux qui dirigent les uvres sociales et y travaillent de tout leur cur. Que le Seigneur les renouvelle et les encourage.- Le corps pastoral. Que le Seigneur leur accorde lonction et la puissance du Saint Esprit et pourvoit chacun de leur besoin.- Laffermissement des glises malgaches. Une glise enracine dans la Parole de Dieu.

  • Pirogue dans les canaux prs de Maroantsetra

  • Transport de marchandises

  • Pousse-pousses prs dun march

  • Auditoire denfants lcoute de lEvangile

  • Pasteur RakotobeAvant sa conversion, il a t un des plus grands sorciers de sa rgion, pendant 40 ans !

  • Notre quipeMartine et Jean-Marc NICOLASIls sont partis en septembre 2002, renforcer lquipe denseignants de lcole biblique.Rgine PALLEElle est arrive Madagascar au mois de septembre 2005 et soccupe de lvanglisation des enfants.

  • Cest le moment de prierpour lquipe Lcole biblique, ses tudiants et ses enseignants (missionnaires franais et amricains ainsi que les pasteurs malgaches). - Que le Seigneur leur renouvelle son onction et sa vision et jalonne leurs chemins dencouragements. Que le Seigneur veille sur Jean-Marc et Martine Nicolas et Rgine Palle et quil les aide continuer cette uvre dans le service de Dieu.

  • Pont la sortie de Manambolosy

  • Schage des copeaux de bois pour la cuisson des repas

  • Femmes de Digo prparant le riz

  • Cuisson du riz

  • Etal de poisson frais au march de Maroantsetra

  • Etal de poisson sch

  • Un tal de boucherieAbats et ttes de vaches sont exhibs en pleine rue, devant des tals de boucherie ciel ouvert, au centre ville de Fianarantsoa.

  • Racines de manioc, sur le march dAntalahaBouillie, la racine accompagne diffrents plats. Arrose de miel, elle est un nergtique dessert servi de prfrence le matin ou en mi-journe.

  • A table !FinRomazava : bouillon parfum base de viande et de brdes (feuilles vertes au got trs particulier)Ravitoto : ragot de viande de porc mijot avec des feuilles de manioc piles.Le repas typiquement malgache se compose avant tout dune grosse assiette de riz, il vous sera systmatiquement servi avec les deux plats nationaux :