p63 ADEME Ventilation

download p63 ADEME Ventilation

of 20

  • date post

    18-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    7
  • download

    0

Embed Size (px)

description

ventilo forever

Transcript of p63 ADEME Ventilation

  • Faites respirervotre maison avec

    la ventilation

    L H A B I TAT I N D I V I D U E L

  • 2Faites respirer votre maison avecla ventilation

    Nous avons tous besoin dair frais . . . . . . . . . . . . . . 3 Contrler et liminer lhumidit et les polluants . . 4 Pour bien ventiler, principes et prcautions . . . . . 10 Des solutions techniques adaptes . . . . . . . . . . . . . 13 En rsum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 LADEME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

    SOMMAIRE

    GLOSSAIRE

    Allergne : substance trangre lorganisme qui peut ydclencher la fabrication danticorps se manifestant par uneraction allergique.

    Condensation : retour de la vapeur deau ltat liquide.Elle est visible sur les parois froides (vitres) des piceshumides et plus chaudes. Elle provoque souvent la forma-tion de moisissures.

    COV (composs organiques volatils) : famille de produitschimiques base de carbone. Normalement gazeux danslatmosphre, ils sont mis par de nombreux produitsintrieurs (colles, vernis, peintures, moquettes synthtiques,panneaux de particules, produits dentretien, etc.).

    Hygrorglable : qui se rgule en fonction du taux dhu-midit ambiant.

    Indice ATMO : il caractrise quotidiennement la qualit delair extrieur des grandes villes et varie sur une chelle gra-due de 1 (excellente qualit) 10 (trs mauvaise qualit).

    Pont thermique : zone ponctuelle ou linaire qui, danslenveloppe dun btiment, prsente une moindre rsistancethermique (jonction de deux parois par exemple). Lesponts thermiques constituent un point froid o lhumiditpeut se condenser.

    Ventilation : apport dair neuf de lextrieur pour renou-veler lair du logement et extraire lair vici.

    Ventilation mcanique : systme comportant un oudeux ventilateurs lectriques qui mettent lair en mouve-ment afin de permettre son vacuation ou son insufflationforce. Dans une VMC (ventilation mcanique contrle),les bouches de ventilation rgulent automatiquement lad-mission et lextraction dair afin dassurer correctement sonrenouvellement tout en limitant les dperditions dnergie.

    Ventilation naturelle : ventilation sans lassistance deventilateur. Le vent ou lcart de temprature entre lin-trieur et lextrieur entranent le passage dair grce laprsence de grilles de ventilation.

  • 3nous avons tous besoin dair frais Renouveler lair de la maison est

    une ncessit vitale : pour y apporter un air neuf et pourvoir nosbesoins en oxygne ; pour vacuer les odeurs et les polluants qui syaccumulent ; pour liminer lexcs dhumidit ; pour fournir aux appareils combustion loxy-gne dont ils ont besoin pour fonctionner sansdanger pour notre sant.

    Dans le pass, cette aration se faisait naturelle-ment dans les logements, peu tanches aux cou-rants dair. Maintenant, lisolation des habitationsa fait beaucoup de progrs. Mais pour assurernotre scurit, viter le confinement, prserver laqualit de lair et liminer humidit et polluants,nous avons besoin de

    systmes de ventilation efficaces, pour bien remplir leur rle et nousfournir en permanence de lair de qualit ; bien conus, bien installs et bien entretenuspour concilier notre sant, celle de nos logementset la matrise de nos dpenses nergtiques.

  • 4Quelles sont ces substances qui dgradent lair denos logements, notre environnement et parfoismme notre sant ? Leur prsence est-elle seule-ment accidentelle, ou permanente ? Sont-elles tou-tes galement dangereuses ? Quelles prcautionspeut-on prendre pour empcher leur apparition ousen dbarrasser quand elles sont l ?Voici quelques lments pour rpondre cesquestions qui touchent notre bien-tre et notrequalit de vie.

    contrler et liminer :lhumidit et

    les polluants

    garagechambre

    chamsalle

    de bains

    cuisine

    buanderieatelier

    quipements et amnagements

    Occupationdes locaux

    Activits humaines

    Btiment : matriaux etproduits de construction

    polluants externesfibres minralespoussiresmicro-organismes

    Ventilation

    humiditCOVfumes

    Cuisine

    micro-organismesCOVallergnes (insectes)

    Stockage etvacuation desdchets

    humidit

    Appareilsde lavage(linge,vaisselle)

    humiditgaz carboniquebiocontaminants

    Mtabolisme humainpoussiresCOVallergnesbiocides

    Entretien,produits et techniques

    humiditSchage du linge

    humiditCOV

    Toilette

    fibresCOVpoussires

    Vtements,cosmtiques

    poussiresCOVtoxiques

    Bricolage

    pollenspesticides

    Plantes

    fibresCOVformaldhyde

    Isolants

    fibresCOVbiocontaminantsacariensfongicides et autres biocides

    Revtements sols et murs,peintures, vernis, enduits, colles

    biocontaminantsallergneshumidit

    Animaux

    monoxyde de carbonehumiditgaz carboniqueoxydes d'azotepoussires

    Appareils dechauffage d'appoint(gaz, ptrole)

    Lorigine et la nature des polluants prsents dans nos logements sont trs diversifies

  • 5Humidit : une nuisancepour les habitants et le bti

    N Savoir do elle vientLair de la maison est souvent riche en vapeur deau quipeut se condenser sur les parois froides. Outre les sour-ces internes prsentes dans le schma (mtabolisme,activits humaines, quipements), leau peut aussiprovenir dinfiltrations deau de pluie ou de remon-tes dhumidit provenant du sol.

    N Savoir ce quelle provoqueLes surfaces imprgnes dhumidit sabment : dcol-lement des papiers peints, apparition de moisissures auniveau des ponts thermiques, des arrires de meubles,pourrissement des chssis de fentres en bois, etc.Lexcs dhumidit provoque donc une dgradation esthtique et mcanique du bti. Les moisissures

    produisent des allergnes favorisant crisesdasthme et allergies respiratoires.

    N Savoir la combattreNTraitez le problme de lhu-midit extrieure la source.

    En cas dinfiltrations ou de remontescapillaires dans les murs, il est ncessaire

    damliorer ltanchit de votre maison : laseule ventilation ne peut rgler le problme.N vacuez lhumidit intrieure en excs. Une bonne ventilation, avec unchauffage suffisant, permet de lutter contrela condensation : lair neuf extrieur sas-sche en entrant dans latmosphre plus

    chaude de la maison.NTraitez les points sensibles.Si laration ne suffit pas, il fautamliorer lisolation et supprimerles ponts thermiques.Mais attention : mieux isoler ne

    veut pas dire calfeutrer ! Sachezconserver lquilibre entre isola-tion performante et ventilationefficace, afin que les amliora-tions espres ne soient passource de dysfonctionnement.

    chambre

    WC

    sjour

    monoxyde de carbonegaz carboniqueoxydes d'azotepoussireshumidit

    Appareils combustion

    biocontaminantsCOV

    Climatisation

    COVformaldhyde

    Mobilier

    poussiresCOVmonoxyde de carboneoxydes d'azoteformaldhydegoudronsnicotine

    Tabagisme

    formaldhydeMoquette

  • 6Monoxyde de carbone : un tueur discret

    NQuest-ce que cest ?Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz incolore, ino-dore et mortel. Il est dautant plus dangereux que sa prsence passe inaperue.

    N Do vient-il ?Il provient de la combustion incomplte du charbon,du ptrole, du bois, du gaz naturel, du butane ou dupropane, et aussi de la fume de tabac. Il se dgage enquantit dangereuse quand des appareils de chauffageou de production deau chaude fonctionnent dans uneatmosphre confine, appauvrie en oxygne.Sa prsence dans un logement peut provenir : dun chauffe-eau non raccord un conduit dvacua-tion des gaz brls ; dappareils de chauffage en mauvais tat ou malentretenus ; dun dfaut daration (grilles bouches ) ou dva-cuation de gaz brls (conduit de fume bouch).

    N Comment prvenir le risque ?NOffrez suffisamment doxygne vos appareils dechauffage et de production deau chaude en assurant unebonne ventilation de votre logement ;N Faites entretenir rgulirement vos appareils dechauffage et vos conduits de fume. Noubliez pas : leurramonage est obligatoire ;NNutilisez pas les appareils de chauffage mobilesdappoint ( gaz ou ptrole) de faon continue.

    Les symptmes dempoisonnementLe monoxyde de carbone se substitue loxygne transport par lesang. Savoir reprer les symptmes dintoxication peut vous sauver lavie : aprs un heure passe dans une atmosphre contenant 0,02 % de CO,apparition de maux de tte, puis de vertiges, vision floue, fatigue, nauses. faire trs vite : ouvrir les fentres, quitter la pice, prvenir les secours ; ensuite, faiblesse des jambes, impossibilit de marcher, somnolence.Attention, ce stade, on ne ragit dj plus pour se tirer seul daffaire ; des concentrations de 0,15 %, syncope ; au del, risque de dcs.Lintoxication au monoxyde de carbone a t responsable de 300 morts et de 6 000 hospitalisations en 2001 en France.

  • 7Biocontaminants, polluants chimiqueset particules : ils sont partout

    N De lair, les polluants !Ils sont nombreux, diversifis (voir schma page 4) et pastoujours faciles dtecter :

    type de polluant effets possibles

    composs organiques volatils ( hydrocarbures, alcools, formaldhyde,)

    irritations (peau, muqueuse, appareil respiratoire), ractions allergiques, atteintes du systme nerveux ou repro-ducteur, cancers

    oxydes dazote irritation des bronches, asthme

    bres minrales articielles mal connus faible dose (irritations, cancers)

    poussires et particules pathologies respiratoires, allergies, irritations, empoisonnements

    Le tabagisme, actif ou passifCest la premire source de pollution dans lhabitat. Plus de 3 000substances ont t identifies dans la fume de tabac, dont la nicotine,responsable de laccoutumance, les goudrons, responsables des cancerset le monoxyde de carbone.La fume de tabac favorise lapparition de maladies cardio-vasculaires,de lasthme (dont elle augmente la frquence et la gravit des crises)et dautres maladies respira