Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

of 18 /18
L’ESSENTIEL SUR Open data Ouverture, exploitation, valorisation des données publiques Vincent Kober Sous la direction de Claudine Chassagne

description

 

Transcript of Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Page 1: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

L’ESSENTIEL SUR

CS 40215 - 38516 VOIRON Cedex - Tél. : 04 76 65 87 17 - Fax : 04 76 05 01 63www.territorial.fr [ISBN : ]Illustration couverture : © Elena R - Fotolia.com

CS 40215 - 38516 VOIRON Cedex - Tt it i l f [ISBN

L’ESSENTIEL SUR

Vinc

ent

Kobe

r

Open data Ouverture,

exploitation, valorisation des données publiques

Avec la donnée numérique, les relations entre acteurs publics, privés et usagers évoluent radicalement. Dans cette nouvelle « économie de l'immatériel », les instances publiques européennes et françaises s'engagent sur une politique de mise à disposition et de réutilisation libre et facile des données publiques. Après un emballement médiatique porteur de promesses et d'espoirs, il s'agit de répondre aux nombreuses questions techniques, organisationnelles, juridiques et économiques posées par cette démarche. C'est à la fois un défi pour les gestionnaires des systèmes d'information et une opportunité pour repositionner la donnée et sa valeur ajoutée au centre de la réflexion.

« Vincent Kober est un professionnel de la gestion des données de longue date. En tant que responsable informatique dans diverses collectivités, il a pu associer une vision de manager des systèmes d’information et une pratique opérationnelle. Il est aussi un militant convaincu du « modèle ouvert » qui promeut open source et open data. À ce double titre, je suis ravie qu’il ait accepté de rédiger ce dossier avec sa vision, son pragmatisme et son bon sens de terrain. »Claudine Chassagne

Vincent Kober est chargé du SI décisionnel à Grenoble Alpes Métropole. Il travaille depuis 30 ans dans les collectivités sur des postes de gestion et de direction. Un master en informatique et une parenthèse de cinq ans à l'Institut national de recherche en informatique et automatisme ont confirmé son intérêt pour les standards et les logiciels libres. Il revendique une optimisation des

dépenses publiques par l'appropriation et la mutualisation des outils, la montée en compétence et la maîtrise des données en interne.

Ope

n da

ta -

Ouv

ertu

re, e

xplo

itat

ion,

val

oris

atio

n de

s do

nnée

s pu

bliq

uesOpen data

Ouverture, exploitation, valorisation des données publiques

978-2-8186-0766-4

Vincent Kober Sous la direction de Claudine Chassagne

292BK-couv.indd 1292BK-couv.indd 1 12/01/15 16:5212/01/15 16:52

Page 2: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1
Page 3: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Open data Ouverture, exploitation,

valorisation des données

publiques

Vincent KOBER

Chargé de système d’information décisionnel et citoyen engagé

Sous la direction scientifi que de Claudine Chassagne

Groupe Territorial

CS 40215 - 38516 Voiron Cedex - Tél. : 04 76 65 87 17 - Fax : 04 76 05 01 63

Retrouvez tous nos ouvrages sur http://www.territorial-editions.fr

Collection « L’Essentiel sur » - Réf. : BK 292 - Novembre 2014

Page 4: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Ce pictogramme mérite une explication. Son objet est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’auteur de l’écrit, particu-lièrement dans le domaine de l’édition technique, le développement massif du photocopillage.

Nous rappelons donc que toute reproduction, partielle ou totale, de la présente publication est interdite sans autorisation du Centre français d’exploi-tation du droit de copie (CFC, 20 rue des Grands-Augustins, 75006 Paris).

Avertissement de l’éditeur :La lecture de cet ouvrage ne peut en aucun cas dispenser le lecteur

de recourir à un professionnel du droit.

ISBN version numérique :ISBN : © Groupe Territorial, Voiron

978-2-8186-0766-4978-2-8186-0767-1

Imprimé par Les Deux-Ponts, à Bresson (38) - Décembre 2014Dépôt légal à parution

Vous souhaitez être informé de la prochaine actualisation

de cet ouvrage ?

C’est simple !Il vous suffit d’envoyer un mail

nous le demandant à :

[email protected]

Au moment de la sortie de la nouvelle édition de l’ouvrage, nous vous ferons une offre commerciale préférentielle.

Page 5: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

3

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Sommaire

Sommaire

Préambule .......................................................................................................................................................... p. 7

Les aventuriers des données perdues ................................................................................................ p. 9

Partie 1

Les données ouvertes

I • Une démarche citoyenne ..............................................................................................p. 12

II • Du gouvernement ouvert aux données ouvertes ........................p. 12

III • L’État s’engage .......................................................................................................................p. 13

IV • Parlons français ....................................................................................................................p. 15

V • Mais les données, qu’est-ce que c’est ? ...................................................p. 16

A - Donnée, information, connaissance .......................................................................................p. 16

1. La donnée ..............................................................................................................................................p. 16

2. L’information ........................................................................................................................................p. 16

3. La connaissance ...................................................................................................................................p. 17

B - Typologie des données .....................................................................................................................p. 17

C - Les données géographiques .........................................................................................................p. 19

D - De la donnée au flux ........................................................................................................................p. 20

VI • Les données ouvertes : nouvel eldorado ? .........................................p. 22

VII • Le cadre juridique et réglementaire ........................................................p. 24

A - Le cadre juridique ...............................................................................................................................p. 24

B - Libre accès aux documents administratifs ..........................................................................p. 24

C - Avec des restrictions ..........................................................................................................................p. 25

D - Pour une réutilisation ......................................................................................................................p. 26

E - CADA et PRADA ....................................................................................................................................p. 28

F - Les licences ...............................................................................................................................................p. 29

VIII • Des collectivités pionnières ...............................................................................p. 31

Page 6: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

4

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Sommaire

Partie 2

La donnée dans le système d’information

I • Reprendre le pouvoir sur ses données ........................................................p. 34

A - Définir une stratégie autour de la donnée .........................................................................p. 37

B - Anticiper et évaluer ............................................................................................................................p. 37

1. Les clauses des marchés publics ...................................................................................................p. 37

2. Gérer la transversalité .......................................................................................................................p. 38

3. Une démarche pragmatique et évolutive ................................................................................p. 39

4. Évaluer l’utilisation de la donnée .................................................................................................p. 40

C - Le gestionnaire de données ..........................................................................................................p. 41

D - Urbaniser les données ......................................................................................................................p. 42

1. Cataloguer ses données ...................................................................................................................p. 43

2. Voir ce qui existe ailleurs .................................................................................................................p. 49

3. La normalisation ..................................................................................................................................p. 49

4. La documentation ..............................................................................................................................p. 55

5. La visualisation .....................................................................................................................................p. 57

II • Diffuser ..............................................................................................................................................p. 57

A - Le stockage ..............................................................................................................................................p. 58

1. Données sur le site de l’État : data.gouv.fr ..............................................................................p. 58

2. Mutualiser ..............................................................................................................................................p. 58

3. Créer son serveur ................................................................................................................................p. 58

B - Formats des jeux de données .......................................................................................................p. 59

1. Privilégier les formats ouverts et structurés .............................................................................p. 59

2. Viser l’excellence .................................................................................................................................p. 59

3. Pratiquer l’auto-évaluation .............................................................................................................p. 60

C - Infographie ou visualisation de données .............................................................................p. 60

D - Les interfaces de programmation (API) ...............................................................................p. 61

E - Le moissonnage ....................................................................................................................................p. 62

Partie 3

Le projet données ouvertes

I • La gestion du projet ...........................................................................................................p. 64

A - Une information préalable ............................................................................................................p. 64

B - Une équipe forte ...................................................................................................................................p. 64

C - Un comité d’éthique ..........................................................................................................................p. 65

D - Quelles démarches pour faciliter un travail collaboratif ..........................................p. 65

Page 7: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

5

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Sommaire

E - Préférer l’agilité à un projet ficelé .............................................................................................p. 66

1. De la performance au collaboratif et à l’intelligence collective......................................p. 66

2. Avoir une cible claire .........................................................................................................................p. 67

3. Avoir une approche pragmatique ...............................................................................................p. 67

4. Choisir des outils permettant l’agilité ........................................................................................p. 68

5. Appliquer une méthode agile .......................................................................................................p. 70

F - Choisir une licence...............................................................................................................................p. 71

G - Optimiser la culture de l’ouverture..........................................................................................p. 72

H - La boîte à outils ...................................................................................................................................p. 73

1. Stocker les données ...........................................................................................................................p. 74

2. Transformer les données ..................................................................................................................p. 74

3. Serveurs de données ouvertes ......................................................................................................p. 75

4. Outils de cartographie ......................................................................................................................p. 76

5. Visualisation de données .................................................................................................................p. 77

II • S’ouvrir à l’écosystème ..................................................................................................p. 79

A - Une ouverture vers les partenaires extérieurs ...................................................................p. 79

B - Faire rencontrer des producteurs et des consommateurs ..........................................p. 80

C - Prévoir d’emblée l’évaluation du projet ...............................................................................p. 81

1. La politique données ouvertes ......................................................................................................p. 82

2. La mise à disposition de jeux de données ...............................................................................p. 82

3. L’utilisation des API ............................................................................................................................p. 82

4. Le nombre d’applications développées et leur utilisation ................................................p. 83

5. L’impact sur un service public.......................................................................................................p. 83

6. Analyser les retours des réseaux sociaux ..................................................................................p. 83

7. Organiser des enquêtes ...................................................................................................................p. 84

D - Militer dans des réseaux ................................................................................................................p. 85

Partie 4

Et la suite…

I • Innover .................................................................................................................................................p. 88

II • Vers le web sémantique… .........................................................................................p. 90

III • Production collaborative et petites communes ..........................p. 92

IV • Crowdfixing ...............................................................................................................................p. 94

V • Données ouvertes et mégadonnées ..............................................................p. 94

VI • De la donnée ouverte au laboratoire de données ...................p. 95

Page 8: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

6

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Sommaire

VII • Innovation ouverte .........................................................................................................p. 96

VIII • Conclusion ...............................................................................................................................p. 97

Annexe

Résumé des 20 recommandations du rapport sénatorial du 16 avril 2014 ................................................................................................................................p. 99

Page 9: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Préambule

7

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Préambule

Quand Claudine Chassagne m’a demandé de produire, sous sa direction, cet ouvrage sur les données ouvertes, j’ai d’abord pensé qu’il existait d’autres auteurs plus compétents que moi pour aborder un tel sujet. C’était compter sans sa force de persuasion, basée, il est vrai, sur un travail que nous avions réalisé ensemble, deux ans auparavant, pour convaincre les élus de la communauté d’agglomération de Grenoble de se lancer dans l’aventure des données ouvertes. Elle était alors membre du conseil de développement et moi, déjà chargé du système d’information décisionnel. Ma seconde réticence était tout autre : baignant depuis bientôt 20 ans dans l’univers des logiciels libres, des formats ouverts, du partage de la connais-sance et du travail collaboratif, je trouvais complètement anachronique de me lancer dans l’écriture d’un ouvrage soumis à des droits d’auteur. Et puis je suis revenu à la réalité du terrain, à ces évolutions qui semblent se dessiner de manière irrémédiable, à ces nouveaux citoyens émergents, impliqués et investis, à ces enjeux de collaboration avec le monde éco-nomique, le monde associatif, les journalistes de données, à ces énormes besoins de transversalité, de transparence… et j’ai mesuré le fossé, ce défi auquel nos organisations vont être confrontées dans les années qui viennent… J’ai réalisé que si cela me permettait de donner plus de visibilité à ces enjeux, à cet engagement nécessaire pour faire avancer les pratiques, si je pouvais ainsi transmettre certaines valeurs et accompagner modestement mes collègues professionnels des collectivités territoriales dans cette aventure vers l’ouverture de leurs données, ce serait une pierre de plus sur les cairns qui jalonnent ce long chemin. Car nous ne sommes pas tous imprégnés de cette culture de « hackers disruptifs et quelquefois rebelles », ce public qu’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique, souhaite voir participer largement à la concertation lancée le 4 octobre 2014 qui devrait aider à la naissance d’une grande loi sur le numérique en 2015.

Page 10: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Préambule

8

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Comme il a été dit lors de cet événement, « Le numérique, c’est un moyen de refabriquer en masse de la citoyenneté… », à quoi Henri Verdier, direc-teur d’Etalab, ajoute : « On ne réussira pas l’économie numérique sans des institutions transformées et, elles aussi, numériques ». Les voies de la transformation sont donc grand ouvertes, il ne reste plus qu’à s’y engager.

Page 11: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Introduction

9

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Les aventuriers des données perdues

En mars 2014, La Péniche, coopérative du web, une SCOP (société coopé-rative et participative) grenobloise, spécialisée dans la conception, le pilo-tage et l’animation autour des outils du web et de la participation des citoyens, décide de mettre en ligne, entre les deux tours des élections municipales, une cartographie (http://www.la-peniche.fr/2014/03/carte-des-resultats-des-municipales-grenoble-cas-decole-de-la-necessite-de-lopen-data/) représentant les tendances des votes par bureau de vote :

Grenoble, municipales 2014, tendances des votes par bureau

Le cheminement est long : récupérer les données sur le site de la ville, trouver une cartographie des 87 bureaux de vote qui n’existe pas (ou que l’on ne trouve pas) pour, au final, la réaliser à la main…, esquisse d’un parcours du combattant pour arriver à un résultat qui sera mis en ligne entre les deux tours puis à l’issue du scrutin.

Page 12: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

Introduction

10

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

Le phénomène d’enrichissement mutuel autour de cette action peut se découvrir à travers la lecture des commentaires de l’article de ce blog qui montre l’interaction entre citoyens : on découvre ainsi qu’il existe déjà une cartographie des bureaux de vote sous licence libre sur le site de Cartelec (http://www.cartelec.net), un serveur des cartes électorales réalisé par une équipe pluridisciplinaire de géographes et de politistes. Pour cerner d’encore plus près les difficultés rencontrées dan s une quête de ce genre, on se rend compte que le fichier fourni par ce dernier site ne dispose du détail cartographique que pour les communes importantes et que, si l’on souhaite par exemple faire un travail d’analyse sur l’ensemble de l’agglomération, il sera nécessaire d’aller trouver les informations car-tographiques ailleurs, à leur source. Pourtant, cette donnée existe ; dans les grandes communes, on imagine bien qu’elle doit être cartographiée. Les chiffres des résultats existent aussi au format brut, nul besoin d’aller décrypter des fichiers pour en extraire les données utiles. Voici donc un exemple des enjeux qui tournent autour de la mise à dispo-sition des données publiques que nous allons aborder dans cet ouvrage et qui montre que les choses ne sont pas si simples.Il est en effet nécessaire, pour que tous ces échanges de données puissent se réaliser correctement, que certains ingrédients soient réunis pour réussir l’ouverture des données :- standards d’interopérabilité pour les aspects techniques ;- bases juridiques pour les aspects législatifs et réglementaires ;- volonté de transparence et sponsor du projet pour les aspects politiques.Et cette volonté de transparence nécessitera d’ailleurs que les collectivités s’engagent à accueillir l’implication de plus en plus forte des citoyens.

Page 13: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

11

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

11

Partie 1

Les données

ouvertes

Page 14: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

12

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

12

Partie 1 : Les données ouvertes

I • Une démarche citoyenneOn pourrait légitimement se poser la question de l’intérêt réel que peuvent avoir les citoyens à une démarche de ce type et à la libération des données ? Quelques signes précurseurs laissent penser que nous entrons, ou que nous sommes déjà entrés sur certains territoires, dans un réel changement de paradigme. Est en train de s’opérer un engagement des citoyens beaucoup plus fort, avec une volonté de réelle visibilité sur les informations qui leur permettent de mieux comprendre la vie publique. En témoigne l’engoue-ment à numériser les déclarations d’intérêt des parlementaires de certains de nos concitoyens (http://regardscitoyens.org/interets-des-elus/).

8 000 citoyens numérisent les données publiques Été 2014 : La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique met en ligne les données sur les intérêts des parlementaires sous la forme de

documents PDF. L’association Regards citoyens lance alors un appel pour que ces données puissent être numérisées et transformées ainsi en une réelle base de don-nées ouvertes. Près de 8 000 citoyens se sont mobilisés pour numériser quelque 10 000 déclarations manuelles scannées. En une semaine, cela fut réalisé !

II • Du gouvernement ouvert aux données ouvertes

Open Government : ce mot résume bien la source de ce mouvement autour des données ouvertes. Il s’agit r éellement, dans la culture anglo-saxonne, de monter un projet de gouvernance autour de l’accès aux données par les citoyens et/ou les différentes composantes de la société civile (associa-tions, entreprises, journalistes de données…) afin de favoriser la transpa-rence et leur participation aux décisions gouvernementales ou territoriales. Dès 2007, quelques acteurs majeurs du web et des données ont déterminé les 8 principes de base de l’Open Government lors d’une conférence à Sébastopol en Californie (http://opengovdata.org/). Appuyés, ou poussés… par ces quelques irréductibles de la donnée, les États-Unis, dès la nomina-tion de Barak Obama en 2009, mais aussi le Royaume-Uni, ont été moteurs dans ce domaine.

Page 15: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

13

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

13

Partie 1 : Les données ouvertes

Les 8 principes de base de l’Open Government concernant les données 1. Complètes : fournies dans le format le plus brut possible.

2. Primaires : ne doivent pas être agrégées. 3. Opportunes : mises en ligne le plus tôt possible. 4. Accessibles : disponibles pour le plus large éventail d’utilisateurs pour la plus large gamme d’applications. 5. Exploitables : suffisamment structurées pour permettre un traitement auto-matisé. 6. Non discriminatoires : disponibles pour n’importe qui, sans obligation d’enregistrement. 7. Non propriétaires : disponibles dans un format sur lequel aucune entité n’exerce un contrôle exclusif. 8. Libres de droits : ne sont pas soumis à des droits d’auteur, brevet…

On pourra lire à ce sujet l’excellente et très détaillée analyse de Simon Chignard sur son site (http://donneesouvertes.info/) ou dans son ouvrage : Open data, comprendre l’ouverture des données publiques1.D’autres pays suivent : la Belgique, le Canada, la Tunisie, la France…

III • L’État s’engageSi la France a pris le train en route, puisque les premières démarches d’ouverture des données publiques ont été engagées il y a environ 4 ans, elle le fait de manière spécifique. Et si une sociologue anglaise se pose aujourd’hui des questions, certes pertinentes, sur l’intérêt réel de l’ouverture des données, elle le fait dans un contexte purement britannique, bien loin de l’esprit dans lequel se passent les choses en France (http://rue89.nou-velobs.com/2014/08/11/open-data-democratie-reponse-dhenri-verdier-m-data-gouvernement-254156).Henry Verdier est directeur, depuis 2013, d’Etalab (http://www.etalab.gouv.fr/), le service du Premier ministre chargé de l’ouverture des données publiques et du développement de la plate-forme française open data. Il indique que ce chantier va nécessiter un réel changement de culture. Il soutient aussi l’idée que cette donnée, si elle est appelée à simplifier la vie économique et à dynamiser la création de nouveaux services et donc d’emplois, va aussi servir à améliorer la compréhension, voire la construc-

1 Simon Chignard, Open data, comprendre l’ouverture des données publiques, Fyp Éditions, 2012, p. 19.

Page 16: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

14

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

14

Partie 1 : Les données ouvertes

tion des politiques publiques à travers la création de tableaux de bord de pilotage ou en facilitant l’interconnexion des administrations entre elles (http://www.cci.fr/web/territoires/actualite/-/journal_content/56_INSTANCE_Ai9X/10903/7820225/106772).Il axe donc son action non pas sur la simple mise à disposition de données, mais sur la dynamique qui va se construire autour de celle-ci, en termes de nouveaux outils d’analyse et de nouvelles activités, moteurs d’innovation sur le territoire. Une démocratie des acteurs, contributive, voire « révolu-tionnaire ». Si on voulait résumer la voie dans laquelle s’engage la France en matière de données ouvertes, cela se ferait sur trois piliers :- une amélioration de la démocratie portée par une pluralité des acteurs

et par la dynamisation du lien entre eux ;- l’innovation et la croissance ;- une meilleure efficacité de l’action publique. C’est donc cette voie qu’a choisie la France. Elle vient juste d’être nommée (http://www.modernisation.gouv.fr/laction-publique-se-transforme/en-ouvrant-les-donnees-publiques/gouvernement-ouvert-la-france-entre-au-comite-directeur-de-lopen-government-partnership-ogp),aux côtés de sept autres États, au comité directeur du partenariat pour le gouvernement ouvert (Open Government Partnership ou OGP), ce qui montre sa volonté de s’impliquer dans le domaine.Elle figure d’ailleurs aussi au 4e rang mondial dans l’enquête 2014 du département des affaires économiques et sociales des Nations unies sur les gouvernements connectés. On y couronne les efforts déployés par l’admi-nistration française en termes d’open data et de services publics en ligne. Pour les collectivités et leurs agents, l’intérêt se situe donc essentiellement dans la découverte de méthodes, outils et services leur permettant de mieux prendre conscience de la richesse des données qu’elles traitent et des nouveaux usages qui peuvent en être faits en interne, mais aussi dans l’amélioration des services aux usagers.Au delà de la mise à disposition, c’est bien le chemin qui y mène qui doit retenir l’attention des élus et techniciens. Un chemin sur lequel l’innovation, l’imagination, la créativité doivent surgir dans un esprit de collaboration et d’ouverture vers le citoyen, le monde associatif et économique.

Page 17: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

15

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

15

Partie 1 : Les données ouvertes

Et l’État s’est bel et bien engagé de la même façon dans le mouvement. La deuxième version du site data.gouv.fr a d’ailleurs été développée dans un pur esprit collaboratif, dans une démarche d’agilité basée sur la première « start-up d’État ». L’accent est donné sur la qualité de la donnée et un moissonnage (récupération automatisée des données) de 25 dépôts de données ouvertes de partenaires institutionnels a été fait. L’objectif clairement annoncé par le directeur du projet est de passer d’une logique de stockage des données à une logique de flux afin de favoriser la propagation des don-nées en temps réel. Mais avant cela, il sera nécessaire d’améliorer la qualité des jeux de données et de démultiplier leur visibilité. Le site data.gouv.fr veut donc aussi se mettre au service des développeurs en mettant à disposition des outils et services pour la communauté des données ouvertes.

IV • Parlons françaisSi nous souhaitons explorer ensemble ce merveilleux terrain de jeux, il est nécessaire de se mettre d’accord sur quelques termes. Soyons fiers de cette spécificité française et calons-nous sur les travaux de la Commission géné-rale de terminologie et de néologie qui, en ce début d’année 2014, nous a fait les propositions de définitions suivantes : Do nnées ouvertes : Données qu’un organisme met à la disposition de tous sous forme de fichiers numériques afin de permettre leur réutilisation.1. Les données ouvertes n’ont généralement pas de caractère personnel.2. Elles sont accessibles dans un format favorisant leur réutilisation.3. La réutilisation des données ouvertes peut être soumise à conditions.Équivalent étranger : open data. Ouverture des données : Politique par laquelle un organisme met à la disposition de tous des données numériques, dans un objectif de transpa-rence ou afin de permettre leur réutilisation, notamment à des fins écono-miques.Équivalent étranger : open data, open data policy. Mégadonnées, n.f.pl. : Données structurées ou non dont le très grand volume requiert des outils d’analyse adaptés.On trouve aussi l’expression « données massives ».Équivalent étranger : big data.

Page 18: Open data ouverture exploitation valorisation des donnees publiques 1

16

« L’

esse

nti

el s

ur.

.. »

Op

en d

ata

16

Partie 1 : Les données ouvertes

Production participative : Mode de réalisation d’un projet ou d’un produit faisant appel aux contributions d’un grand nombre de personnes, généralement des internautes.1/ On peut, par exemple, recourir à la production participative pour conce-voir un logiciel ou pour élaborer une encyclopédie.2/ On trouve aussi l’expression « production collaborative ».Équivalent étranger : crowdsourcing.Pour ce dernier terme, on pourra aussi parler de coproduction.

V • Mais les données, qu’est-ce que c’est ?

A - Donnée, information, connaissance

Préalablement à l’analyse de ce qu’est la donnée ouverte, il est nécessaire de distinguer et de maîtriser certains concepts clés autour de cette donnée.

1. La donnée

Soit elle est le résultat direct d’une mesure, soit elle est existante dans un logiciel dans lequel elle a été entrée ou calculée. Elle peut être collectée dans une base de données d’une application (logiciel ou progiciel ; exemple : les effectifs ou le budge t d’une collectivité issus de son logiciel de paie ou de finance), par un capteur (capteur de bruit, de pollution), ou numérisée depuis des données manuscrites (voir l’exemple sur les données des parlementaires vu précédemment). Une donnée brute ne permet pas de prendre une décision.

2. L’information

Quand on va lui donner un sens ou l’interpréter, la donnée devient une information. Elle permet alors de prendre une décision. Exemple : un taux élevé de personnes approchant l’âge de la retraite dans l’effectif d’une collectivité territoriale impose de réfléchir aux actions à mener pour le renouvellement de ces personnes.