open data et crowdsourcing

Click here to load reader

  • date post

    17-May-2015
  • Category

    Technology

  • view

    1.606
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of open data et crowdsourcing

  • 1. RENCONTRES DE 2014 V.T.I.F Linfo-mobilit 1 # Data, share data ! Comment le partage de donnes peut-il amliorer la mobilit en Ile-de-France ? Le 03 avril 2014

2. 3 # Data, share data ... Faciliter les dplacements de tous les Franciliens et fluidifier la mobilit en matrisant la fois lemprunte cologique et la dpense publique est un dfi que les nouvelles technologies sont invites relever. Quels sont les leviers daction qui sont entre les mains des acteurs pour encourager un mouvement vertueux ? Alors que la loi organise louverture des donnes publiques, et que le partage dinformation entre institutions prives, publiques et individus sintensifie, quel gain pourrait en tirer la mobilit urbaine ? amliorer la lisibilit de loffre de mobilit existante Un effort de lisibilit de loffre, de rassurance et de facilit linformation parait essentiel pour que le systme de dplacements existant soit utilis de faon optimale. Le numrique peut tre un outil facilitateur de fluidit. Il offre la capacit de centraliser des donnes et peut devenir un systme dinformation puissant par le biais dune plateforme multimodale bien conue intgrant des donnes pour chaque mode de transport en temps rel et proposant aux usagers de faon personnalise, un champ des possibles en matire de dplacement pour un trajet donn. intensifier lusage de larchipel des services innovants Ces dernires annes, plusieurs initiatives innovantes publiques et prives sont venues complter loffre de TC (autopartage, covoiturage, coworking, subventions de VAE, prt de vlo...). Ces nouveaux services voient le jour de faon indpendante et sont rarement intgrs au systme de mobilit, ce qui freine leur dmocratisation et implique un effort dorganisation pour lutilisateur. Lobjectif est que la mobilit alternative lautosolisme soit plus facile daccs, mieux connecte, et que lon puisse facilement passer dun mode un autre, avec fluidit, y compris dans les territoires loigns du rseau de TC. augmenter les comptences des usagers Grce aux interfaces inovantes, lusager peut devenir expert de ses propres dplacements, voire simpliquer personnellement, via le crowdsourcing, dans la cration de donnes ncessaires la rgulation de la mobilit. Les usagers rguliers de lignes peu robustes ou satures pourraient ainsi avoir la possibilit dadapter leurs horaires en fonction des conditions de circulation, voire de contribuer rviser les grilles horaires des lignes. 3. 4 4. 5 Echange # 01 Open Data : Pour une mobilit plus fluide ? Source : Ile-de-France-2030 5. 6 Echange # 01 Open Data : Pour une mobilit plus fluide ? Louverture des donnes est un phnomne trs rcent dont lexploitation reste balbutiante, y compris dans le domaine des mobilits. Il existe cependant des exprimentations intressantes qui permettent de montrer que le traitement et la diffusion des donnes ouvertes est un levier puissant pour faciliter et fluidifier la mobilit, offre de transport constante. Louverture et linteroprabilit des donnes constituent ainsi un enjeu que les transporteurs et collectivits doivent prendre en compte pour offrir une information lisible et fiable aux usagers et pour optimiser loffre existante. Dans cette premire table ronde, il sagira de rappeler ce quest lOpen data et de dresser un tat des lieux des initiatives luvre en Ile-de-France, des dveloppements possibles et de limpact envisageable sur les dplacements des franciliens. La question du dveloppement de plateformes numriques dinformation multimodale sera galement au coeur du dbat, ainsi que les questions dinteroprabilit, de partenariat public-priv pour de telles mise en oeuvre. Comment tendre vers une meilleure lisibilit de lensemble des offres qui se dveloppent sur le territoire francilien par le biais de loutil numrique ? Comment dautres collectivits ont-elles russi cette mise en uvre ? Mots cls : Open Data, Big Data, interoprabilit, le rle et limplication des acteurs 6. 7 Les intervenants Quatre experts Laurent BRIANT (Cityway) Diplm de luniversit de Nice-Sophia Antipolis en sciences informatiques, Laurent Briant est Directeur gnral de Cityway, filiale de Veolia Transdev spcialise dans le domaine des TIC adaptes aux transport de voyageurs : supports web et mobile, centrale de mobilit, aide lexploitation, billtique. Cityway travaille notamment auprs des collectivits, dont la Communaut urbaine du Grand Lyon dans le cadre du projet OptimodLyon pour lequel, il ralise SmartMoov, une application GPS multimodale innovante. Antoine COURMONT (Grand Lyon) DiplmdeSciencePoParis,AntoineCourmontestchargdemissionOpendataauseindelaCommunaut urbaine de Lyon qui met en oeuvre le projet Optimod, une plateforme intgre dinnovation sur la mobilit urbaine et de coopration public-priv sur les systmes de transports intelligents en milieu urbain. Antoine Courmont ralise actuellement une thse en contrat CIFRE : Gouverner les donnes, gouverner par les donnes. Louverture des donnes et la rgulation du territoire urbain : le cas du Grand Lyon. Bernard DUPR (RATP) Diplm de lcole TelecomSudParis et de lInstitut Suprieur du Marketing (ISM), actuellement Chef de projet dveloppement de produits et services innovants la RATP. Bernard Dupr a dvelopp au cours de sa carrire une connaissance approfondie des diffrents marchs et des technologies du secteur nouvelles technologies. Son parcours mixte, ct fournisseur et ct client, lui permet de porter un regard original sur la relation client dans ce secteur. Jean-Luc PRAT (STIF) Diplm de lEcole Suprieure des Gomtres Topographes. Aprs avoir travaill chez IDF Conseils comme Charg de projets transport et chez OPTILE comme Responsable informatique, Jean-Luc PRAT est actuellement en charge de la diffusion de lInformation Multimodale au STIF et travaille plus particulirement sur la plateforme web et mobile Vianavigo. Une discutante Julie RIEG (Chronos) Sociologue diplme des universits Paris Sorbonne (Paris IV) et Denis Diderot (Paris VII). Aprs diffrentes expriences en tant que charge denqutes et dtudes, Julie RIEG occupe actuellement le poste de Directrice des tudes et du dveloppement chez Chronos o elle travaille plus particulirement sur les thmatiques de la donne et du travail. Elle est galement professeur de veille chez WebSchoolFactory et intervient dans le Master professionnel de sociologie de la Sorbonne sur le management de projets. 7. 8 LOpen Data Quest-ce que lOpen Data ? Lopen data est la fois un mouvement, une philosophie daccs linformation et une pratique de publication de donnes publique ou prive, librement accessibles et exploitables. (Wikipdia) Simon Chignard (consultant et expert Data, Association Bug et Cantine numrique rennaise) prcise que le terme Open Data en anglais exprime 3 ides : - donne ouverte (un matriau) - ouverture des donnes (une dmarche) - ouvrez les donnes ! (une injonction) Les 10 critres noncs par la Sunlight Foundation, les 10 critres runir pour tre donnes ouvertes sont les suivants : 1. compltes 6. accessibles sans discrimination 2. primaires 7. respectant les standards ouverts 3. fraches 8. disponibles sous une licence claire 4. accessibles lectroniquement 9. accessibles de faon prenne 5. lisibles par une machine 10. libres. Lopen data pour les collectivits Pour les collectivits, lopen data consiste mettre disposition leurs donnes publiques brutes sur internet et ainsi en faciliter laccs et la rutilisation par les citoyens, chercheurs, tudiants, journalistes, dveloppeurs et les entreprises. Quest-ce quune donne publique ? Une donne publique est une information produite ou reue dans le cadre de leur mission de service public, par ltat, les collectivits territoriales ainsi que par les autres personnes de droit public ou les personnes de droit priv charges dune telle mission [article 1 de la loi CADA de 1978]. Il sagit de donnes statistiques, cartographiques, horaires... En France, la mission interministrielle Etalab, dsormais service du Premier ministre, est charge de crer et alimenter le portail de donnes publiques ouvertes data.gouv.fr, en ligne depuis le 5 dcembre 2011. Quel cadre lgal pour la diffusion des informations publiques ? La mise disposition des donnes publiques est une obligation lgale dfinie par la loi CADA (Commission daccs aux documents administratifs), du 17 juillet 1978. Les donnes doivent tre non-nominatives, ne pas relever de la vie prive ni de la scurit. Elles peuvent tre rutilises des fins commerciales. Il sagit dun droit opposable, une administration ne peut refuser de transmettre une donne ni de la voir rutilise ; en cas de refus, le demandeur peut saisir la CADA. Quel est lintrt de lOpen data pour une collectivit ? Les donnes mises disposition permettent lmergence de nouveaux services numriques, ouvrant la voie la cration dapplications pratiques. En diffusant leurs donnes publiques, les collectivits font un pas de plus vers la modernisation des services publics et tmoignent de leur volont de rendre plus lisible laction publique, dy apporter plus de transparence, de nourrir linnovation et de valoriser leur territoire. 8. 9 9. 10 Lexemple dOptimodLyon Le projet OptimodLyon OptimodLyon est un projet de recherche et dveloppement coordonn par le Grand Lyon associant 2 collectivits, 8 entreprises et 3 organismes de recherche. Dune dure de 3 ans, il est soutenu par lADEME dans le cadre des Investissements dAvenir. Ses objectifs : amliorer la mobilit des personnes et du fret dans un environnement urbain en dveloppant des services de trs haut niveau dinformation et de rgulation de trafic utilisant les TIC (les ITS) inciter au report modal par le changement (objectif de report modal de 8% dici 2020) soutenir les entreprises du territoire et nationale dans le secteur de la mobilit intelligente (les ITS). SmartData : la plateforme Open Data du Grand Lyon Cette initiative est accompagne dune dmarche Open Data, via la plateforme SmartData. Certaines donnes sont accessibles sans condition, dautres avec authentification, et certai