OA - Accès Libre à l'Information scientifique

Click here to load reader

  • date post

    16-Apr-2017
  • Category

    Education

  • view

    5.091
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of OA - Accès Libre à l'Information scientifique

  • OA Open Access - Accs libre

    Libre accs l'information scientifique Lardy Jean-PierreUniversit Lyon 1URFIST de LYON02/2010

    URFIST de LYON

  • Libre accs linformation scientifique

    Modle traditionnel de diffusion de linformation scientifique 4Crises de la publication scientifique 9Evolutions technologiques17Ractions du monde universitaire20Les deux voies de lAccs Libre24Les documents concerns29Le mouvement Open Access34Bnfices et enjeux44Aspects juridiques48Exemples dditeurs OA55Exemples dArchives Ouvertes59Etat des lieux67Exploration des archives71Ractions des diteurs74Annexes78

    URFIST de LYON

  • Libre accs linformation scientifiqueLe monde de la communication scientifique - professionnels de la documentation, chercheurs et enseignants - est en train de vivre une profonde mutation.

    Le mouvement pour le Libre Accs est n au dbut des annes 90 et connat depuis le dbut des annes 2000 un fort dveloppement.

    Cest une remise en cause du modle traditionnel daccs aux publications scientifiques et aux rsultats de la recherche.

    Cependant ce dernier ne disparat pas et sait mme sadapter.

    URFIST de LYON

  • Modle traditionnel de diffusion de linformation scientifique

    URFIST de LYON

  • Modle traditionnel de diffusion de linformation scientifiqueLe modle traditionnel de publication repose sur des journaux spcialiss dits par :Des diteurs commerciauxDes socits savantesDes institutions de recherche

    Les auteurs soumettent un article pour publication un journal.

    Larticle est alors soumis au jugement par les pairs. Cest le peer review.

    URFIST de LYON

  • Modle traditionnel de diffusion de linformation scientifiquePour cela le rdacteur en chef distribue une copie de larticle pour validation en gnral 2 chercheurs du domaine en aveugle ou non.Trois rponses sont possibles :Article refusArticle corrigerArticle acceptCette valuation est assez longue et stend sur plusieurs mois :Received 31 March 2009. Available online 11 August 2009. Received July 6, 2008; Revised June 15, 2009; Accepted June 19, 2009

    Une fois accept, larticle est publi et alors accessible sur abonnement.

    URFIST de LYON

  • Modle traditionnel de diffusion de linformation scientifiqueLactivit dvaluation par les pairs est souvent critique pour son manque de transparence, la possibilit d'abus par les examinateurs, son parti pris possible.

    La tendance actuelle souhaiteremettre en cause le peer review confidentiel pour l'ouvrir aux lecteurs. Cest le open peer review.

    Cependant les expriences menes manquent dadhsion de la part des chercheurs.

    URFIST de LYON

  • Modle traditionnel de diffusion de linformation scientifiqueCertains journaux essaient dinnover comme Atmospheric Chemistry and Physics (ACP) qui propose 2 tapes :tape 1 - les articles passent un rapide examen et sont immdiatement publis sur le site ACPD. Ils sont alors soumis un dbat public interactif (8 semaines), au cours duquel les observations de lecteurs (anonymes ou non), les commentaires d'autres membres de la communaut scientifique et les rponses des auteurs sont publis dans ACPD. tape 2 - le processus d'examen par les pairs est termin, et si accept, larticle final rvis est publi sur ACP.

    http://www.atmospheric-chemistry-and-physics.net/

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifique

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifiqueDepuis les annes 90 et le passage du papier llectronique, ce modle a subi une crise importante.

    Les 3 crises de la publication scientifique : crise du modle conomique crise du modle scientifique de communicationcrise du modle de partage de la connaissance

    On parle de serials crisis.

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifiqueOn a assist :une concentration excessive des diteurs commerciaux en particulier en STM.

    En 2009, l'dition scientifique se concentre entre quelques trs grands groupes mondiaux (Reed Elsevier, Thomson Publishinfg, Klwer, Springer, Klwer, Blackwell), quelques dizaines d'diteurs de taille moyenne pour la plupart anglo-saxons et quelques trs grandes socits savantes (American Chemical Society, IEEE, IOP ), pratiquement toutes amricaines.Voir SINBAD http://sinbad.univ-lyon1.fr Il existe quelques acteurs locaux de taille moyenne qui assurent une prestation d'dition de proximit. On peut citer en France EDP Sciences, Anthropos, Lavoisier,... Mais cette dition locale est elle-mme implique dans le mouvement de concentration : les ditions Masson, N1 franais de l'dition mdicale ont ainsi t rachetes par les Editions Scientifiques et Mdicales Elsevier, filiale franaise d'Elsevier.

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifique

    une augmentation rgulire du nombre de titres : il y a environ 24 000 journaux peer-reviewed publis en 2009 ce qui reprsente environ 2,5 million darticles par an.

    Cela pose de rels problme aux bibliothques, aux chercheurs.

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifique

    une augmentation excessive des cots d'abonnement aux revues scientifiques ces 20 dernires annes.

    Exemple : entre 1991 et 2001 l'augmentation des tarifs Elsevier tourne autour de 140%

    Voir

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifique

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifiqueDans les annes 90 les chercheurs se sont fait pigs par les diteurs de journaux :

    le Facteur dImpact qui limite le nombre de titres de priodiques intressants

    la dictature du nombre de publications :

    Publish or perish

    URFIST de LYON

  • Crises de la publication scientifiqueOn peut aussi citer :

    la perte du droit dauteur abandonn lditeur de la revue, pas trs grave lpoque du papier mais trs dommageable lpoque de llectronique

    le temps entre soumission de larticle et sa publication, pnalisant dans la comptition internationale

    URFIST de LYON

  • Evolutions technologiques

    URFIST de LYON

  • Evolutions technologiquesLa priode connat aussi dimportantes volutions technologiques qui bouleversent les changes dinformation.

    Internet en est la base :Dveloppement mondial dinternetExprience ds les annes 80 des premiers journaux lectroniques diffuss par messagerieBaisse des cots de connexionEvolutions du web (blog, wiki) comme service de publication

    URFIST de LYON

  • Evolutions technologiquesDveloppement du logiciel libre (open source) :Les sources sont disponibles et modifiablesLes excutables peuvent tre gratuits

    Ex : plateforme LAMP : Linux, Apache, PHP, MySQL Mozilla, FireFox Koha, Open Office, CASTORE

    Lide de partage plutt que dappropriation prive fait son chemin.

    URFIST de LYON

  • Raction du monde universitaire

    URFIST de LYON

  • Raction du monde universitaireLe mouvement pour l'Open Access correspond fondamentalement une rappropriation partielle par les communauts de chercheurs, grce aux technologies internet, de leurs outils de communication scientifique jusqu'ici souvent dlgus des intermdiaires spcialiss et commerciaux.Ces derniers ont russi rcuprer une part importante des crdits publics allous la recherche.

    URFIST de LYON

  • Raction du monde universitaire

    EditeurPriodiqueUniversitBibliothqueRechercheAuteurArticle fourni gratuitementPeer reviewAbonnementJournalBibliographieArgent publicArgent priv

    URFIST de LYON

  • Raction du monde universitaireCette rappropriation tend :maximiser l'audience des rsultats de la recherche en abaissant les diffrentes barrires lies la diffusion ;tirer pleinement parti des potentialits dinternet dans la communication scientifique (navigation par liens entre articles ; complmentarit entre revue scientifique et archives d'articles ; complmentarit entre communication scientifique formalise (revues) et informelle (blogs) ;abaisser les cots globaux la fois grce aux outils d'dition sur Internet (dont certains sont en " Open Source ").

    URFIST de LYON

  • Les deux voies de lAccs Libre

    URFIST de LYON

  • Les 2 voies de lAccs LibreLe concept open reprsente ces aspects:

    Laccessibilit au maximum de documents par le plus grand nombre possibleLa prennit et donc larchivageUn troisime principe sous-entendu est la gratuit de laccs, souhaite par la communaut scientifique.

    URFIST de LYON

  • Les 2 voies de lAccs LibreLes objectifs de l'Open Access peuvent tre atteints par deux voies diffrentes et complmentaires :

    lOpen Access travers la publication d'articles dans des journaux avec comit de lecture, immdiatement et librement accessibles lOpen Archive avec l'auto-archivage sans contrle sur des serveurs institutionnels de copies publiques de preprints et/ou postprints darticles publis dans des journaux ou des communications de congrs

    URFIST de LYON

  • Les 2 voies de lAccs LibrePour larchivage, on distingue :

    la pr-publication ou preprint dsigne les versions dun texte produit par un (des) auteur(s) avant acceptation par un comit de rdaction et par un comit de lecture (valuation par les pairs).

    la post-publication ou postprint est la version publie dans une revue dun texte produit par un (des) auteur(s) aprs acceptation par un comit de lecture (valuation par les pairs : peer review).

    On parle aussi du postprint diteur, version d'une publication avec la mise en page de l'diteur.

    URFIST de LYON

  • Les 2 voies de lAccs LibreLes deux approches sont complmentaires :

    Les revues en libre accs proposent une validation par les pairs et le modle de lauteur payant. Cest la Gold Road. Les archives ouvertes ont lavantage dune diffusion instantane de nouveaux rsultats et dune validation de la date de publication (questions dantriorit) sans validation par les pairs et sans frais. Cest la Green Road.

    URFIST de LYON

  • Les documents concerns

    URFIST de LYON

  • Les documents concernsLes articles scientifiques

    Il peut sagir de preprint, postprint. La dfinition stricte prcise quil sagit deprints auto-archivs, dposs par lauteur ou un tiers qui il a dlgu le dpt. Si les archives se sont principalement constitues autour des preprints, aujourdhui elles contiennent de plus en plus de postprints (accord avec diteurs, pas de cession de droit signe).Documents numriss

    Gallica, Numdam ou Perse, numrisation de documents, visent rendre public sous forme lectronique des documents papier, difficilement consultables (accs et fragilit), difficilement recherchables. La notice OAI (schmatiquement une indexation avec les descripteurs Dublin Core) associe au document numris, permet une plus grande visibilit de ces entrepts de documents numriss.

    URFIST de LYON

  • Les documents concernsCours

    Malgr quelques expriences dArchive Ouvertes de cours, ce type de document semble ne pas se diffuser sous cette forme. La diffusion semble plus confidentielle, sous forme de synopsis (PPT) ou sur une plateforme pdagogique institutionnelle. Donnes la recherche

    A linstar de banque de donnes gnomiques, les archives pourraient tre justement tre des lieux o des complments dinformations peuvent tre ajouts au document matre. Un schma, une grille dentretien, une photo de raction, une illustration anime, des enqutes, un carnet de labo, des listings statistiques , bref toutes sortes de rsultats quil est difficile de publier sur papier, trop volumineux ou trop coteux reproduire.

    URFIST de LYON

  • Les documents concerns Notices bibliographiques

    La notice en tant que telle nest pas considre comme document Open Access. Cependant des Archives Ouvertes proposent uniquement une notice parce que le document nest pas encore disponible (pas numris, temps de latence demand par un diteur pour lauto-archivage, accord dayants droit) ou ne le sera jamais. Mais cela permet de constituer une base bibliographique autour dun laboratoire, une thmatique, une communaut, une institution, une production nationaleLes objectifs de lOAI sont dtourns, nanmoins des documents peu ou pas rfrencs dans des banques bibliographiques pourront ainsi tre signals.

    URFIST de LYON

  • Les documents concernsOuvrages

    Ce type de document nest normalement pas concern par les AO, nanmoins, le projet de numrisation comme Gallica propose des ouvrages ou dautres monographies. Les nouveaux projets de numrisation de documents reformuleront certainement lorientation vis de ce type de document.Documents de tout format (vido, audio, )

    Dautres types de documents peuvent tre archivs. Des AO qui ont trait aux langues proposent des squences sonores, dautres AO proposent des squences vido...

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open Access

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessInitiative de la Public Library of Science en 2001 :http://openaccess.inist.fr/spip.php?article6

    Ptition internationale exigeant des diteurs lautorisation de la mise disposition en libre accs, dans des bibliothques publiques en ligne, des documents issus de la recherche publis dans leurs revues.

    Rsultats : 38 771 signatures de 258 pays

    La rponse des diteurs est videment ngative.

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessLa formalisation du mouvement commence par lInitiative de Budapest pour lAccs Ouvert.

    BOAI - Budapest Open Access Initiative le 14 Fvrier 2002 :Libre accs au savoir : accs, lecture, impression, dchargement gratuit des articleslimination des barrires :

    financirestechnologiquesculturellesdes droits dauteur

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessBethesda 20 juin 2003http://www.earlham.edu/%7Epeters/fos/bethesda.htmLe/les auteur(s) ainsi que les titulaires du droit dauteur accordent tous les utilisateurs un droit daccs gratuit, irrvocable, mondial et perptuel et leur concdent une licence leur permettant de copier, utiliser, distribuer, transmettre et visualiser publiquement luvre et dutiliser cette uvre pour la ralisation et la distribution duvres drives, quelque soit le format lectronique, dans un but raisonnable et en indiquant lauteur; ils accordent aussi aux utilisateurs le droit de faire un petit nombre de copies papier pour leur usage personnel. La version complte de luvre, ainsi que tout document connexe, dont une copie de lautorisation ci-dessus, ralise dans un format lectronique standard appropri, est dpose ds sa publication initiale dans au moins un rservoir en ligne subventionn par un tablissement denseignement suprieur, une socit savante, une agence gouvernementale ou tout autre organisme reconnu uvrant pour le libre accs, linteroprabilit, la diffusion sans restriction et larchivage long terme (PubMed Central ou HAL par ex).

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessBerlin - 22 octobre 2003http://www.zim.mpg.de/openaccess-berlin/berlindeclaration.htmlLa dclaration est luvre de socits savantes et organismes de recherche dont le CNRS et lINSERM pour la France.

    Les bibliothques proposent de:dvelopper et maintenir les mcanismes ncessaires ce passage ldition en libre accs et de mettre des exemples de ces mcanismes la disposition de la communaut.donner une place prioritaire la sensibilisation des utilisateurs quant aux avantages de ldition et des revues en libre accs dans les programmes de formation et les activits extrieures.signaler et souligner les revues en libre accs dans les catalogues et autres bases de donnes pertinentes.

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessEn octobre 2006: signature dun protocole daccord pour une approche coordonne au niveau national de larchivage ouvert de la production scientifique par : CEMAGREF, CIRAD, CNRS, INRA, INRIA, INSERM, Institut PASTEUR, IRD, Confrence des Grandes Ecoles et Confrence des Prsidents d'Universit.

    http://hal.archives-ouvertes.fr/more/Communique_de_presse_11_10.pdf

    Le protocole prconise HAL comme plateforme nationale de dpt.

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessParis 2009 - Berlin 7http://www.berlin7.org

    Prsentation de ralisations :TGE Adonis http://www.tge-adonis.fr - Trs Grand Equipement pour lAccs Unifi aux donnes et documents numriques des Sciences Humaines et SocialesCLEO-Revues.org http://www.revues.org - 238 revues dont 179 en ligne et 84 carnets de recherche (fv. 2010) en libre accs et barrire mobile CAIRN http://www.cairn.info - revues SHS de langue franaise, accs libre et accs conditionnel Numdam http://www.numdam.org - revues acadmiques mathmatiques franaises de 1810Perse http://www.persee.fr - revues franaises en sciences humaines et sociales Sciences Po Paris http://spire.sciences-po.fr - Spire

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessCertaines universits lancent leur propre serveur :

    Sept 2005 : Obligation de dptde luniversit portugaise de Minho, la premire en Europe https://repositorium.sdum.uminho.pt/index.jspJuin 2008 : dmarrage dORBi de luniversit de Lige avec obligation de dpt

    http://orbi.ulg.ac.be Mai 2009 : Sciences Po lance SPIRE http://spire.sciences-po.fr dpt institutionnel de la production scientifique moissonne par le portail Economists Online dans le cadre du projet NEEO.

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open AccessCertains pays lgifrent sur le Libre Accs : GB, USA, Brsil, Europe

    Politiques des organismes de financement :Juillet 2007 : La Chambre des reprsentants amricains adopte un texte lgislatif rendant obligatoire le dpt dans une archive ouverte des articles de recherche finance par le NIH Nov 2007 : En France lANR incite les chercheurs intgrer leurs publications dans HALAot 2008 : La DG Recherche de la Commission europenne annonce le lancement dun projet pilote de mise disposition en " open access " dans des archives ouvertes des articles publis issus de recherches finances dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche de l'UE (couvrant les annes 2007-2013 et dont les financements totaux slvent 50 milliards deuros).

    URFIST de LYON

  • Le mouvement Open Accessavril 2006 : DRIVER http://www.driver-community.euDigital Repository Infrastructure Vision for European Research, projet prsent par un consortium europen a t retenu par la Commission Europenne.

    Le projet, fruit de la collaboration de dix partenaires europens, a pour objectif de crer une base de connaissances de la recherche europenne.

    Son but est de crer une infrastructure europenne fdrant les initiatives darchives nationales existantes. La plate-forme nationale HAL sera ainsi intgre ce rseau europen en assurant une visibilit grandissante aux travaux franais.

    URFIST de LYON

  • Bnfices et enjeux

    URFIST de LYON

  • Bnfices et enjeuxDe nombreuses tudes ont t inities dont les rsultats illustrent lavantage pour les citations des articles publis en libre accs.

    Voir la dernire en date http://eprints.ecs.soton.ac.uk/18516/2/Citation_advantage_paper.pdf

    Elles montrent une plus grande citation des articles OA qui sont donc plus lus car plus visibles.Au passage les revues avec Facteur dImpact en profitent (voir revues de BMC).

    URFIST de LYON

  • Bnfices et enjeuxPour le chercheur et linstitution

    valorisation et diffusion accrues des rsultats de la recherche meilleure visibilit des publications scientifiquescommunication plus rapide entre pairs les auteurs gardent leur droit sur leur travailpermet de prendre date rapidementfacteur d'impact accru pour les publications disponibles en libre accs sur Internet accs de nouveaux indices bibliomtriques des publications

    URFIST de LYON

  • Bnfices et enjeuxPour l'utilisateur

    un accs libre, gratuit et rapide des publications scientifiques de qualitun moyen de suivre aisment l'actualit scientifique de linstitution : suivi par fils RSS, balayage par discipline, statistiques de tlchargement...l'accs une interface de recherche simple ou avance, avec la possibilit d'effectuer une recherche sur le texte intgral des publications

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiques

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiquesLa surprotection des rgles de la proprit littraire et artistique, souvent vues comme une hgmonie dintrts financiers, a tendance entraver la libert de cration et de diffusion.

    Cela se fait par des lgislations extrmement protectrices, limposition de verrous techniques, des dures de protection trop longues.

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiquesLe chercheur est titulaire de lensemble des droits affrents luvre sil est lauteur dune uvre originalesi la divulgation de luvre nest soumise aucun contrle pralable de lautorit hirarchique (cas des brevets)

    Le chercheur peut donc dposer son article dans une archive ouverte. Toutefois le chercheur ayant conclu un contrat avec un diteur doit :vrifier la possibilit de dposer dans des archives institutionnelles ou dfaut, ngocier les termes du contrat Voir sur Orbi http://orbi.ulg.ac.be/project?id=105

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiques Le droit dauteur est trs restrictif au niveau des usages. En raction sont apparues de nouvelles licences favorisant le partage.

    Le projet Creative Commons a vu le jour en 2001, au sein du Stanford Law School Center for Internet and Society (U. de Stanford), sous limpulsion de diverses personnalits dont Lawrence Lessig, grand spcialiste du droit sur internet et dfenseur de la libert du web contre les multinationales qui souhaitent sen emparer.Creative Commons France http://fr.creativecommons.org

    On passe dune situation o tout est interdit, sauf ce qui est permis une autre o (presque) tout est permis, sauf ce qui ne lest pas.

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiques

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiquesLes licences Creative Commons sont dusage courant pour les :articles de journaux scientifiques

    ex PLoS http://www.plos.org/oa/index.html

    thses : ex La moiti des thses dposes dans l'archive de l'Universit de Lnd en 2008 sont en Open Access

    http://jinfo.lub.lu.se/jinfo?func=fullRecord&jId=12867&issn=18122108 ou UMI Open Access publishing propose aussi la publication OA des thseshttp://www.proquest.com/en-US/products/dissertations/epoa.shtml

    livres lectroniques : ex Wikilivres

    http://fr.wikibooks.org/wiki/Wikilivres:Wikilivres

    URFIST de LYON

  • Aspects juridiquesScience Commons, lanc en 2005,a comme objectif de faciliter le partage des rsultats de la recherche scientifique tout en prservant les droits des auteurs. Science Commons aidera les auteurs publier leurs travaux en utilisant des licences bases sur celles de Creative Commons. http://sciencecommons.org

    Recherche de documents en CChttp://search.creativecommons.orghttp://search.yahoo.com/cchttp://www.google.fr/advanced_search?hl=fr Droits d'utilisation

    URFIST de LYON

  • Exemples dditeurs OA

    URFIST de LYON

  • Exemples dditeurs OA De nouveaux diteurs sont apparus depuis quelques annes respectant le principe du libre accs :

    Accs libre sans entraveLes droits dauteurs des articles restent aux auteursAccs gratuitMise en ligne immdiate aprs acceptation de larticleModle Auteur payant

    URFIST de LYON

  • Exemples dditeurs OARevues.org portail de revues en SHS en libre accs

    http://www.revues.org Public Library of Science - PLoS

    http://www.plos.orgBiomed Central (lanc en 2000, +207 journaux)

    http://www.biomedcentral.comVoir Genetics Selection Evolution http://www.gsejournal.org Hindawi (+200 journaux)

    http://www.hindawi.com

    URFIST de LYON

  • Exemples dditeurs OALes modles conomiques sont varis : but lucratif for profit

    Ex Biomed CentralSans but lucratif non profit

    ExPLoS, SciELO, Bioline

    Le modle auteur payant simpose petit petit.http://www.hindawi.com/journals/ahci/apc.html

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives Ouvertes

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesQuel type de dpt choisir ?

    institutionnels

    disciplinaires

    centraliss

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesExemples (il y en a plus de 1 000 dans le monde)

    Institutionnelles ECS 1re institution adopter lauto-archivage (2001) (11 488)http://eprints.ecs.soton.ac.ukeScholarship U of California (31 371)http://repositories.cdlib.org/escholarship CERN (1 025 000notices dont 360 000fulltext) http://cdsweb.cern.ch [email protected] U. de Cambrige http://www.dspace.cam.ac.ukMax Planck Society eDochttp://edoc.mpg.de ORBi U de Lige (31 765rf dont 21 155fulltext) http://orbi.ulg.ac.be PASTEL (2 250 thses Ecoles Paris)http://pastel.paristech.org

    DisciplinairesarXiv en physique 1re archive (1991) (592 200)http://arxiv.org CogPrints(3 445 docs)http://cogprints.org PubMed Central PMChttp://www.pubmedcentral.orgRePEc (740 000 rf) RePEc moissonne HAL http://repec.org

    CentralisesHAL multidisciplinaire (138 000 docs)http://hal.archives-ouvertes.fr

    La non-standardisation entre archives va disparatre avec le projet SWORD visant standardiser lchange dinformations et de documents entre archives Ex : HAL vers ArXiv et PMChttp://www.swordapp.org

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesLe mouvement Open Access souhaite largir larchivage en accs livre aux donnes sur lesquelles travaillent les chercheurs. Cest dj le cas dans certaines disciplines comme la gnomique.Il sagit didentifier et de pouvoir rutiliser en libre accs des collections de donnes brutes issues de la recherche.

    PANGEA est en exemple en gosciences. http://www.pangaea.deLes donnes sont rendues disponibles sous la licence Creative Commons. Elsevier et PANGEA ont conclu un accord : un lien rciproque existera entre les donnes contenues dans larchive ouverte et les articles correspondants dans ScienceDirect. Polar Information Commons (PIC) http://www.polarcommons.org

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesLe consortium DataCite, lanc en juin 2009, vise attribuer des identifiants DOI (Digital Object Identifier) aux collections de donnes brutes "datasets" issues de la recherche et mises en libre accs. 12 grandes bibliothques ou organismes dont lINIST sont impliqus dans ce projet.http://www.datacite.org

    CODATA participe ce mouvement.http://www.codata.org

    Il y a aussi ce que lon appelle les dark data qui correspondent des travaux ayant dbouchs ngativement. Les premires mises en place arrivent : BMC Research Notes will free dark data

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesHAL est gr par le CCSd unit propre du CNRS cre fin 2000.http://www.ccsd.cnrs.fr

    HAL est n3 des archives ouvertes et n1 des archives institutionnelles.En mars 2010 HAL contient plus de 138 000 dpts estims 10-20% de la production scientifique franaise.Trois types de dpts peuvent tre effectus dans Hal :simple rfrence bibliographique document en texte intgral dont le(s) fichier(s) sont sur Hal documents dont le texte intgral est accessible par un lien vers ArXiv

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesHAL - dpt, recherche et serviceshttp://hal.archives-ouvertes.fr sinscriredposerson environnement (espace de dpt, statistique, )chercher et sabonnerexporter des rfrencescrer sa page web persotamponner

    URFIST de LYON

  • Exemples dArchives OuvertesHAL cest aussi :

    TEL 16 426 thses franaises en texte intgral (1 400 dans STAR)

    http://tel.archives-ouvertes.fr

    MdiHAL est une archive ouverte qui permet de dposer des documents iconographiques scientifiques de type images

    http://medihal.archives-ouvertes.fr

    URFIST de LYON

  • Etat des lieux

    URFIST de LYON

  • Etat des lieuxIl existe plusieurs sites renseignant quantitativement sur le mouvement Open Access :

    DOAJ - Directory of Open Access Journals http://www.doaj.org ROAR - Registry of Open Access Repositories http://roar.eprints.orgOpenDOAR Directory of academic open access repositories http://www.opendoar.org OAIster http://oaister.worldcat.org

    URFIST de LYON

  • Etat des lieuxmars 2010Plus de 4 820 : Nombre de journaux avec peer-reviewed lists dans DOAJ Directory of Open Access Journals Plus de 1 500 : Nombre de dpts OA lists dans openDOAR (Directory of Open Access Repositories) Plus de 1 645 : Nombre de dpts OA lists dans ROAR (Registry of Open Access Repositories)1 139 : Nombre de dpts OA indexs par OAIster23 000 000 : Nombre de rfrences dans OAIsterPlus de 591 771 : Nombre darticles dposs dans arXiv5 616 906 : Nombre darticles dposs dans PubMed CentralPlus de 138 000 : Nombre darticles dposs dans HAL

    URFIST de LYON

  • Etat des lieuxOn voit quil y a un dveloppement continu du Mouvement Open Access qui a gagn plusieurs bataille contre le systme ancien. Cependant tout ceci demande un investissement important de la part chercheur-auteur : il devient auteur, linguiste, diteur et payeur.

    Tout le monde nest pas prt ce travail.

    Ce nest pas parce que linfrastructure existe quil y a appropriation par tous.

    URFIST de LYON

  • Exploration des archives

    URFIST de LYON

  • Exploration des archivesLe protocole OAI-PMHLe protocole OAI-PMH est n en 1999. Ce protocole dfinit des normes d'change de mtadonnes (donnes dcrivant la structure des documents et les mots cls qui dfinissent leurs contenus) pour que les archives soient interoprables, c'est--dire pour qu'un ensemble d'archives ouvertes puisse tre interrog en une seule requte comme si les archives n'en faisaient qu'une. Les acteurs :le fournisseur de donnes : archive, entrept.le fournisseur de services : le moissonneur qui lance des requtes aux entrepts via le protocole http pour extraire les enregistrements des nouveaux articles dposs et l'agrgateur qui rassemble des donnes collectes par un moissonneur.

    URFIST de LYON

  • Exploration des archivesPlusieurs moteurs de recherche moissonnent les serveurs darchives ouvertes.http://open-access.net/de_en/research/oasearch_engines/

    Avanohttp://www.ifremer.fr/avano/index.jsp?la=frBASEhttp://www.base-search.net Google Scholar http://scholar.google.fr OAIsterhttp://oaister.worldcat.org ScienceGate http://sciencegate.ch Scientific Commons http://www.scientificcommons.org Scirushttp://www.scirus.com

    En Recherche Avance, on peut restreindre la recherche aux AO

    URFIST de LYON

  • Ractions des diteurs

    URFIST de LYON

  • Ractions des diteursLes diteurs ont su rcuprer ds 2005 le mouvement de publication Open Access :en proposant le modle de publication hybrideen basculant vers le tout open access pour certains

    Le modle sur abonnement pourrait mme devenir minoritaire et disparatre terme.

    URFIST de LYON

  • Ractions des diteursCependant concernant le droit dauteur, les choses ont beaucoup volu. La majorit des diteurs commerciaux acceptent le dpt de suite ou aprs quelques mois des articles publis.

    Le site Sherpa/Romeo classe les revues de plus de 700 diteurs suivant leur politique ditoriale : Green can archive pre-print and post-print or publisher's version/PDFBlue can archive post-print (ie final draft post-refereeing) or publisher's version/PDFYellow can archive pre-print (ie pre-refereeing)White archiving not formally supported

    URFIST de LYON

  • Ractions des diteursPour convaincre les chercheurs que les diteurs commer-ciaux autorisent lauto-archivage, consultez le site :

    SHERPA/ROMEOhttp://www.sherpa.ac.uk

    63% autorisent une forme dauto-archivage.

    URFIST de LYON

  • Annexes

    URFIST de LYON

  • AnnexesOnline Guide to Open Access Journals Publishing

    http://www.doaj.org/bpguide/ The Open Access citation advantage: Studies and results to date

    http://eprints.ecs.soton.ac.uk/18516/ Open Datahttp://en.wikipedia.org/wiki/Open_Data Hlne Bosc Le droit des chercheurs mettre leurs rsultats de recherche en libre accs : appropriation des archives ouvertes par diffrentes communauts dans le monde ArchiveSIC, 2008 http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/34/07/84/PDF/HBOSCterminalOA.pdf Rentier, Bernard Rentier, Recteur, Blog http://recteur.blogs.ulg.ac.be Libre accs l'information scientifique et technique http://openaccess.inist.fr Open Archives Initiative http://www.openarchives.org

    URFIST de LYON

  • AnnexesMta-donnesDublin core : http://dublincore.org/

    Logiciels darchivageEprints http://www.eprints.org/ Dspace http://www.dspace.org/CDSware (CERN) http://cdsware.cern.ch/HAL http://hal.archives-ouvertes.fr

    BioMed Central propose Open Repository sous Dspace (payant)http://www.openrepository.com

    URFIST de LYON