Nostraraaamud s - · PDF fileNostradamus ou au Roi de France, en 1558, de savoir qu'un pays...

Click here to load reader

  • date post

    29-Dec-2018
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Nostraraaamud s - · PDF fileNostradamus ou au Roi de France, en 1558, de savoir qu'un pays...

Nostradraaamus :la vrit sur ses prophties

Michel Toulouse

"L'an mil neuf nt nonante neuf, sept mois..." crivait Nostradamus, dans sa dixi-me centurie. Nous avons rcemment eu la chance d'assister au passage d'unedes rares dates inscrites avec prcision dans l'uvre du Mage de Salon.

D ans les numros 18, 19 et 30 duQS, nos collgues Claude Lafleuret Marie-Claude Gauthier ontanalys soigneusement l'exgse deNostradamus. Mais le personnage lui-mme mrite un peu de notre attention.

Qui tait donc cet illustre Michel deNostredame?

II semble bien vident que le clbreastrologue a gagn sa vie en crivant deshoroscopes et des prophties tellementobscurs qu'ils taient tout simplementincomprhensibles.

Michel de Nostredame, n en 1503 Saint-Rmy-de-Provence, aurait apprisl'astrologie de son grand-pre. L'astro-nomie moderne n'avait pas encore vu lejour, et l'astrologie faisait partie des"humanits", cours classique de l'poque,comme du quotidien de ces gens quivivaient encore dans le systme gocen-trique de Ptolme.

Au XVIme sicle, les Papes ont eux-mmes confi d'importantes dcisions auxbons soins de leurs astrologues.L'inquisition n'a fait aucun cas dequelques centaines d'ouvrages proph-tiques publis avant Nostradamus, et lefameux Index librorum prohibitorumn'avait pas chang depuis plus de milleans. (il sera modifi en 1571, aprs la mortde Nostradamus, et aucun de ses livres n'ysera mentionn.)

Catherine de Mdicis, pouse deHenri II, Roi de France, s'entourait devoyants et devins, et Nostradamus,nomm mdecin du roy, tait de sesprotgs. Il est intressant de constaterque Nostradamus a vcu sous trois Papes(Lon X, Clment VII et Pie IV) issus dela famille des Mdieis, et proches parentsde Catherine. Il est donc trs difficile decroire que Nostradamus pouvait craindrequelconques reprsailles en publiant sesprdictions astrologiques!

L'astrologie tait galement un sujetimpos dans le cadre du cours de mdeci-ne suivi par Nostradamus Montpellier...en mme temps que Rabelais, qui taitdj un auteur succs. Ce dernier comp-tait un "almanach" parmi ses publicationstrs lucratives.

Suivant sans doute cet exemple,Nostradamus a publi, ds la fin de sestudes, des traits de cosmtiques et deslivres de recettes, portant sur les confi-tures en particulier. En 1550, il com-mena publier ses prdictions et proph-ties sous forme d'almanach, commeRabelais et tant d'autres son poque.

Les crits de Nostradamus furent lar-gement publis. En 1554, il avait djtrois diteurs, Paris, Lyon et Avignon. Ilpublia quelques 940 quatrains, dessixains, des prsages, des almanachs,mais il semble peu probable qu'il ait eu lamoindre vision de l'avenir.

Tout d'abord, on peut vrifier que tout ceque Nostradamus a crit clairement en prose,s'est avr faux. Par exemple la lettre HenriII, qui accompagnait ses prophties en 1558,annonait au roi de France une longue vieheureuse. Henri II est dcd l'anne suivan-te.

Ensuite, le langage mme deNostradamus le trahit. Il ne parle en eft quede "guerre, famine, pestilence", peu importel'poque. Certains affirment qu'il aurait vul'assassinat de John F. Kennedy, 400 ansd'avance. Pourtant, le voyant ne parle pas defusil, d'automobile, de tlvision. D'ailleurs,on ne voit aucune description du mondemoderne dans l'oeuvre du prophte.

Enfin, Nostradamus devait-il camouflerses rvlations et cacher ses pouvoirs ceuxqui se payaient ses services ? C'est impen-sable, et pourtant...

En 1559, Hans Rosenberg, un riche mar-chand qui suivait les conseils de ses astro-logues, se retrouva accul la faillite. Il fitdonc appel l'un des plus clbres voyants,Michel de Nostredame, pour se tirer d'af-faires. Par la suite, Rosenberg demanda d'in-nombrables claircissements au clbrevoyant, dont les prdictions en quarante-deuxarticles taient illisibles.

La correspondance entre Rosenberg etNostradamus tmoigne de la qualit de sonuvre. Le marchand demanda l'astrologued'crire plus gros, plus lisiblement, sans abr-viations, et en une seule langue, sans mlan-ger le pass, le prsent et le futur, bref de sacri-fier le style et la beaut au profit de la clart !Nostradamus rpondit toujours de faon va-

LE QUBEC SCEPTIQUE * NUMRO 44

Nostradamus

sive, sans le moindre claircissement pour sonclient, pendant six ans... jusqu' sa mort!

C'est ainsi que Nostradamus devintclbre de son vivant, grce ces nbuleusesprdictions se traduisant seulement aprs lesvnements. Par la suite, ses biographes, sonfrre Jean et son fils Csar, se sont charg d'enrajouter pour faonner un personnage plusgrand que nature.

Tous les crits de Nostradamus sont d'unstyle confus, potique, qui laisse les portesouvertes toutes formes d'interprtations.Nostradamus crditait Dieu pour les rvla-tions qu'il publiait et s'excusait de ses limitesen tant que simple instrument dans ce proces-sus. Aujourd'hui, les exgtes crditentNostradamus pour les rvlations qu'ilspublient, et s'excusent de leurs limites en tantque simple instrument dans ce processus !

Toutes les premires ditions de seslivres ont t perdues, et on doit s'en remettreaux copies et transcriptions qui diffrent entreelles. Ceci donne encore plus de manuvreaux interprtes qui sautent parfois d'une ver-sion l'autre pour mieux s'accommoder.

Malgr les innombrables ouvrages derfrence, dictionnaires de toutes les langues,anciens et modernes que les exgtes deNostradamus utilisent pour trouver le sens deses prophties, ils ne peuvent toujours rienrvler sur l'avenir. Seul le pass peut treainsi dcrypt.

Un quatrain compte en moyenne 24mots. Si on peut donner seulement deux sens certains mots, 12 mots par exemple, lemme quatrain peut tre interprt de 4096faons diffrentes! Les exgtes se permettentbien plus: ils utilisent aussi des anagrammes

de mots ou de groupes de mots pour en for-mer d'autres, et vont mme jusqu' changerdes lettres dans ces anagrammes! Avec detelles ressources, le mme quatrain peut don-ner plusieurs milliards d'interprtations.

Puisque toutes les prophties deNostradamus sont crites dans le mme stylevasif, ambigu, supposment symbolique etnigmatique, toutes les prophties que nousconnaissons bien ont t interprtes aprs lesfaits, et aucune d'elles n'a pu aider qui que cesoit prvoir le moindre vnement et enco-re moins viter une catastrophe. SiNostradamus avait vraiment ce talent devisionnaire que certains lui accordent il auraitpu prvoir que toute son uvre serait inutile!

Alors pourquoi Nostradamus devait-ilenvelopper ses prophties dans un style aussiconfus ? En quoi aurait-il pu dplaire au Pape

Le dictionnaire de Nostradamus nous indique six dates men-tionnes clairement dans ses textes: 1607, 1700, 1727, 1792,1909, et 1999 Les rares prsages qui contiennent une date pr-cise devraient prendre la plus grande importance dans l'uvredu clbre astrologue, et pourtant les exgtes les ignorent pra-tiquement tous La raison en est simple: ils sont confronts uneralit historique offrant peu de marge de manuvre, et les fabu-lations de Nostradamus deviennent tout simplement risibles.

Les exgtes font grand cas cependant de 1792, et de lamention a rnovation de sicle*' qui se trouve tout prs, dansl'pitre Henri H, Us y voient un surprenant prsage de la rvo-lution franaise! Mas est-il une fin de sicle (et mme un dfoutou un milieu de sicle) qui ne peut tre associ une rnovationdesicte?

Le texte intgral de ce prsage est rarement publi: "Et com*menant icelle arme [155&] sera faite plus grande perscution l'Eglise Ckrestienne, qui n 'a est faide en Afrique, et durerazeste icyjusques 1 'an mil sept cent nonante dew que l'oncuidera estre une rnovation de sicle, aprs commencera lepeupl Romain de se redres$ert et de chasser quelques tnbres,recevant quelque peu de lew pristine clart, non sans grandedivmon et continuel changement"

La rvolution franaise (1789-1795) n'offre rien de parti-culier en 1792 qui puisse se rapprocher de cette vision.D'ailleurs la suite du texte devient vite cocasse.., u Et serafaicte paix universelle entre les humains, et sera dlivrel'Eglise de Jsus-Christ de toute tribulation, f,.J PUES dansla mme anne et les suivantes s'ensttyvra plus horrible pes-tilence, [..Jet le vieux et le nouveau Testament serontde chasss, brusls, [.J et avant iceur advenements aucunsqyseaux Insolites crieront par l'air: Huy, Huy, et serontaprs quelques temps vanouis. [.J Et adonc commenceraentre Dieu et les hommes une paix universelle, et dmnerali environ l'espace de mille ans.."

Le simple fait que Nostradamus ait utilis le terme rpu-blique franaise dans son Almanach de 1566 suffit auxexgtes pour crier victoire, car la France ne deviendra unerpublique qu*en 1792*.. Or le terme rpublique (chosepublique, du latin respublca) a toujours dsign un tat; quel-le que soit sa forme de gouvernement II existait donc en1566 une rpublique franaise. C'est le sens moderne du motrpublique qui lui confre un caractre oppos monarchie...ce qui dmontre que P intimidante culture tale par lesexgtes de Nostradamus s'avre parfois largement biaise

8 LE QUBEC SCEPTIQUE * NUMRO 44

Nostradamus

ou au Roi de France, en 1558, de savoir qu'unpays qui n'existe pas encore lancerait, quatresicles plus tard, une attaque inimaginable,avec une arme incroyable, sur une petite villetotalement inconnue? De quoi aurait-onaccus Nostradamus s'il avait crit clairement"les Etats-Unis d'Amrique vont lancer unebombe atomique sur Hiroshima en 1945",sachant que ce texte est insignifiant au XVIe

sicle ?

Les exgtes s'accrochent encore cette image du prophte perscut quidevait cacher son immense talent. Et avecle temps, toutes les prophties nbuleusesfiniront bien par coller une ralit quel-conque. D'ailleurs le temps est l'lmentqui fait dfaut dans les textes deNostradamus. On ne retrouve dans touteson uvre (4772 vers) que 6 dates pr-cises pour des prophties qui devraients'tendre sur