NIO Version à mettre en ligne .Véhicule hybride Véhicule électrique Dans un véhicule...

download NIO Version à mettre en ligne .Véhicule hybride Véhicule électrique Dans un véhicule électrique

of 26

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of NIO Version à mettre en ligne .Véhicule hybride Véhicule électrique Dans un véhicule...

  • - 1 -

    Avant-propos

    Le prsent document reflte la ralit de 2011-2012 en ce qui a trait la technologie et la commercialisation de vhicules lectriques, hybrides ou utilisant la technologie hydrogne, en France. Ces technologies sont en constant changement et des mises jour seront ncessaires dans le futur. Malgr tout, lintention de ce document est de dcrire une stratgie globale dintervention prenne.

  • - 2 -

    TABLE DES MATIRES

    I INTRODUCTION

    1.1. Contexte 3 1.2. Problmatique 3

    1.3. Objectifs du prsent document 3 II - GENERALITES SUR LES VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES

    2.1 Schma des composantes dun vhicule lectrique et hybride 4 2.2 Batteries de traction 5 2.3 Batterie de servitude 5 2.4 Cblage lectrique 6 2.5 Protection lectrique 6 2.6 Borne et port de recharge 6 2.7 Chauffage et / ou climatisation 6

    III ANALYSE DES RISQUES

    3.1 Risques toxiques 7 3.1.1 Dversement dlectrolyte d une rupture denveloppe de batterie de traction 7 3.1.2 Batteries de traction soumises incendie 7

    3.1.3 Cas particulier des super-condensateurs (ou ultra-capacits) 8 3.2 Risques lectriques 8

    3.2.1 Vhicule en charge, connect au rseau de distribution publique 8 3.2.2 Vhicules non en charge et aliment sur sa batterie de traction 8

    3.3 Risques mcaniques 9 3.4 Risques thermiques 9

    IV - INTERVENTION SUR LES VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES

    4.1 Intervention incendie 10 4.1.1 Tenue 10 4.1.2 Chronologie de lintervention 10

    4.2 Intervention pour accident de circulation - dsincarcration 12 4.2.1 Tenue 12 4.2.2 Chronologie de lintervention 12

    4.3 Immersion 15 4.2.1 Tenue et mesures de scurit 15 4.2.2 Chronologie de lintervention 15

    4.4 Rupture denveloppe dune batterie de traction 15 ANNEXE I : Dfinitions 16 ANNEXE II : Liste des abrviations 18 ANNEXE III et III (bis) : Exemples de Tableaux daide la dcision 19 ANNEXE IV : Pour aller plus loin . 21 ANNEXE V : Rfrence bibliographie 26

  • - 3 -

    I INTRODUCTION

    1.1. Contexte

    Les vhicules (vhicules lgers, gros tonnage, transport, quadricycles, tricycles et cycles) lectriques et hybrides sont sur le point d'amener des bouleversements importants - si ce nest dj fait - dans les transports terrestres. Le moteur combustion interne est appel cder une large place ces vhicules dits dcarbons, fonctionnant grce des moteurs moins polluants permettant de diminuer la dpendance vis vis des nergies fossiles. La combinaison des programmes incitatifs des gouvernements en Europe, en Amrique du Nord et en Asie, ainsi que l'volution rapide du dveloppement technologique indiquent que cette perce est amorce.

    De plus, les initiatives amricaines comme le Zero-Emission Vehicles (ZEV), le GRENELLE de lEnvironnement de 2007 et la rdaction dun Livre Vert en 2010 en France, indiquent que les interventions venir devraient notamment privilgier les vhicules et les carburants qui produisent moins dmissions : vhicules lectriques, vhicules lectriques hybrides, piles combustible, biocarburants, etc.

    En rponse aux priorits environnementales et aux engagements dfinis lors du sommet de Kyoto en 1997 sur la rduction des gaz effets de serre, les constructeurs automobiles proposent de nouvelles gnrations de vhicules qui offrent des perspectives prometteuses en matire de rduction de la consommation nergtique et de la pollution. Le constructeur japonais Toyota a t le premier annoncer que tous ses vhicules disposeront dun moteur hybride avant 2012 et que 300.000 modles en seraient quips en 2007. Les ventes mondiales de la Toyota Prius ont atteint un cumul de 2 millions dunits.

    Toutes ces mesures et ces perspectives concernant les vhicules dits dcarbons convergent vers une ralit inluctable : il faut s'y prparer.

    1.2. Problmatique

    Paralllement au dploiement de ces nouveaux vhicules, il a t not un manque dinformations auprs des services durgences appels intervenir lors daccident, dincendie ou dimmersion de vhicule.

    Par ailleurs, le caractre particulier de certains composants de ces vhicules (batteries notamment) et

    de lnergie ou de la technologie utilise (lectrique, hybride ou hydrogne), imposent de formaliser un certain nombre de modes opratoires gnriques applicables au plus grand nombre de technologie et quel que soit le modle de vhicule.

    1.3. Objectifs du prsent document

    La ralisation de cette Note dInformation Oprationnelle (NIO) s'inscrit dans le contexte dune demande en matire de rponse oprationnelle pour les interventions des services de secours qui impliqueraient les vhicules dcarbons.

    Le prsent document a pour but de permettre aux sapeurs-pompiers de mieux connatre et reconnatre

    ces vhicules en circulation et de dfinir une marche gnrale des oprations (MGO) et des techniques oprationnelles adaptes.

    Dans cette perspective, ce document devient la source principale d'informations ncessaires la

    ralisation des documents oprationnels ad hoc.

    Pour toutes les technologies innovantes prsentes ou en voie de dveloppement en lien avec la mobilit dcarbone (technologie hydrogne par exemple), ce document propose un mode opratoire qui sera amlior

  • - 4 -

    au fur et mesure de lavancement des connaissances, des changes avec les constructeurs et du retour dexprience des acteurs du secours.

    II - Gnralits sur les vhicules lectriques et hybrides Ce chapitre est destin expliquer simplement les diffrentes composantes dun vhicule lectrique ou hybride. Le but nest pas de former les sapeurs-pompiers comme techniciens mais plutt de fournir une connaissance gnrale du vhicule et de ses diffrents organes. Des dfinitions plus compltes sont livres en annexe IV.

    2.1 - Schma dun vhicule lectrique et / ou hybride

    Vhicule hybride Vhicule lectrique

    Dans un vhicule lectrique la propulsion est assure par un moteur fonctionnant exclusivement

    lnergie lectrique.

    Les vhicules lectriques sont caractriss par le fait que du courant continu (CC) destin alimenter les organes de commandes secondaires (clairage, circuit de scurit, essuie-glaces, etc.) et du courant alternatif (CA) circulent de faon simultane.

    Suivant les modles mis sur le march par les diffrents constructeurs, il existe deux principes

    distincts : - soit du courant continu et du courant alternatif sont prsents simultanment, le courant continu tant prsent entre la batterie de traction et le convertisseur ; - soit du courant continu est seulement prsent la sortie d'une batterie additionnelle de 12 volts ou de 24 volts (voir paragraphe 2.3). Certains modles de vhicules lectriques sont dots de rservoirs carburant annexes afin dalimenter

    des dispositifs de chauffage (voir paragraphe 2.7).

    Sur dautres, des supers condensateurs (appels plus communment Ultra Capacit UCAP ou DLC) permettent dalimenter un dispositif assurant le redmarrage (par exemple : E-booster, vhicules stop & start , etc.)

    Les vhicules hybrides sont aliments par plusieurs sources : un moteur thermique et une nergie annexe (lectrique, ou autre).

    Sur ces vhicules, le moteur thermique peut jouer deux rles simultans : propulser le vhicule et / ou recharger les batteries par sa gnratrice.

  • - 5 -

    2.2 Batteries de traction

    Les batteries utilises pour les vhicules lectriques ou hybrides, appeles aussi batteries de traction par les industriels, sont des gnrateurs lectrochimiques. Elles stockent de lnergie sous forme chimique et la restitue sous forme lectrique. Nous les nommerons batterie de traction dans tout le reste du document.

    Les batteries de traction utilises aujourdhui ont un principe de fonctionnement identique celui des batteries de dmarrage, de servitude et dclairage que nous connaissons. Cependant, et en raison de leur aptitude gnrer des courants trs forts pendant des dures importantes, du fait de leur technologie, de leur gestion de charge et de dcharge, elles sont trs diffrentes des gnrations de batteries plus anciennes (plomb ou alcalines).

    Les batteries de traction les plus rpandues emploient la technologie Lithium-ion (Li-ion) ; certaines utilisent la technologie nickel mtal hydrure (Ni-MH), Lithium-mtal polymre (LMP) ou encore sodium chlorure nickel (modle Zbra ). En cas dincendie, ces batteries prsentent des similitudes avec les feux de mtaux. (Voir paragraphe 4.1.2 Chronologie de lintervention)

    Ces batteries de traction sont installes dans une enveloppe (acier, aluminium, carbone, etc.) hermtique ou non.

    2.3 - Batteries de servitude 12 volts ou 24 volts.

    Une batterie 12 volts (ou de 24 volts sur les vhicules de gros tonnage tels que les poids lourds) accompagne le convertisseur dans son travail dalimentation 12 volts (ou de 24 volts). On retrouve ces batteries de servitude dans les automobiles carburation classique.

    Cette batterie alimente un circuit dit de servitude qui est destin essentiellement assurer

    lclairage, le circuit de commande, le circuit de scurit (dit secondaire), les essuie-glaces, la ventilation, etc. Elle dlivre une tension continue de 12 volts (ou de 24 volts) et de quelques dizaines dampres,

    suivant la demande nergtique. Dans certains cas, elle peut tre supple par laccumulateur principal ou ventuellement par des dispositifs photovoltaques (Prius 3).

    Cette batterie doit systmatiquement tre dconnecte afin dinhiber les scurits secondaires (les air-

    bags par exemple). Cependant, il peut arriver quelle soit ralime