Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

download Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

of 66

  • date post

    08-Apr-2018
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

  • 8/7/2019 Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

    1/66

  • 8/7/2019 Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

    2/66

    IMPRIME S UR PAP IE R RECYClE00 % B LA NC H I SANS CHLORE

    .."edito

    A I 'heure de boucler ce numero, fin aofrt, les jours raccourcissentet la nature prend de facon rassurante ses quartiers d'automne.Cote activite hurnaine, le rythme semble s'accelerer, Malgre le retourde Zizou en equipe de France, le trouillometre de la grande manipmediatique bas des records depuis que Londres s'est mise a ressemblera Manhattan.Les concepts tels que celui des libertes individuelles, fmissentinsidieusement par Sonner comme d'un autre age a nos oreilles.Le scenario de la puce d'identite s ou s- cu ta ne e impos ee semble demoins en moins fictif, et l 'instauration d'une societe ultra surveilleen'est plus line hypothese. C'est encore moins le cas cote technique.La miniaturisation de la technologie atteint aujourd'hui des proportionsincroyables, puisquela production des produits de pointe s'effectueaujourd'hui a l'echelle des atomes et des molecules. Cette tendance, sielle permet des progres certains dans de nombreux domaines conunecelui de la chirurgie, presente aujourd'hui des risques que le sacro-saint principe de precaution semble une fois de plus voue a etre evitesoigneusement. Alliant intelligence et vie biologique, ces particulesinvisibles se glissent dans tous les secteurs,depuis l'agriculture,l 'alimentation, la sante jusqu'aux applications rnilitaires desurveillance, pour remplir leur mission d'agents ch im ique s, g ene ti que s,de renseignement, sans qu'aucune nanobarriere aux risquesde nanopollurion n'ait ete envisagee. Au-dela des prouessestechnologiques, le dossier de NEXUS sur ce sujet eclaire sur toutesles implications de cette revolution dont les acteurs resteront a jamaisinvisibles a l'ceil nu.Envolee du prix du brut, fonte acceleree des glaces polaires, secheressea repetition ... un des sujets privilegies de NEXUS, l'energie libre,profite de la sensibilisation croissanteaux questions d'environnementet fait l'objet d'une emulation certaine depuis quelques mois surInternet. Nul doute que cet outil de communication, permettant lepartage d'une banque de donnees geante, constitue une veritablerevolution dont l'energie libre profite depuis dix ans. Nouveau signeplus qu'encourageant, Ia creation d'un nouvel institut international derecherche independent dont l'antenne francaise, dirigee par Jean-LouisNaudin, fut recompensee en juin dernier par la visite du seeretairegeneral de s Nations unies, Khofi Annan. La dynamique lancee par IeGifnet, au-dela d'une recherche spectaculaire affichant des rendementsallant jusqu'a 2100 %, possede I'enorme merite d'avoir concu unestrategie innovante destinee a s'allier les acteurs du marche actuel del'energie. A lire sans moderation, ainsi que I'article de la rubriqueNouvelles de la science dressant l'etat des lieux des dernieres evolutionsde l'energie du point zero.Vous lirez aussi avec interet, je l'espere, l'histoire d'un autre chercheurprolifique dans le domaine de la sante mais persecute, Andrew Sokar,qui fait echo a la saga du fameux Lofc Le Ribault.Autre signe d'ouverture, l'interet inhabituel chez nos confreres deVSD et Science &Avenir, pour des sujets hautement exotiques commel'ufologie et autres anomalies phenomenologiques propres a susciter desalutaires remises en cause.Ainsi, les prises de conscience se multiplient dans tous les domaines,n'en deplaise aux cuistots de la soupe au chagrin qui fait officed'information dans les grands medias, et c'est tant mieux ....C'est qu'on a un monde a refaire, nous !

    David Dennery

  • 8/7/2019 Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

    3/66

    s A R-~

    o M

    REGARDSURLE MONDE

    .Defense : Le Pentagone l ivre son plan de dominationmondiale Micropuces : Ilsles ont deja dans la peau Brevet .:Des films a sentir et a toucher? Decret : Oubliez Ie rapport parlementaire sur les sectesde 1996 Lutte anti-terroriste : Et si on mettalt toute l'Europesur ecoute ? Invention: Dingle, sa Toyota roule a I'eau Canada: Des banques ccmparalssent pour avair...prete del'argent !

    , , 1 0 ....Nanot.echnologiesCAP VERS L ',IN FIN IMENT ... INQUIETANT?

    DOSSIER

    Bienvenue dan s un m ondenanotach nolog iqu e ann once parce rtaln S ch erche ur s pour 2010 !Autant dire dam ai n. Ala rs , iI estplus que lem p s d'alle r voir de rriilreles fantasmes medlatlse s et lespromesses des gouvernem ents lesdessous de cette " revol u lion :u ne menace di recte de lasouver aln ete atlmarrtai re partoutdans Ie monee, un redo utablsouti I de s u rvalltance , u ne tech n olog_ie tai Ilee pou r laguerra biolog lque , be aucoup d' incon nues an matts rede sante pubUq ue et d' envi ronnem en!... Autantde points qui questionn ent : a qui p rolileront I asnanotech nologies ?P. 12 Main bassesur I'agricultureP. 15 Un monde sous nanosutveillanceP. 17 Del'intellig,ence dans I'airP. 18 Nanoguerisons a I'horiz,on

    (~" ,- ~ " " ' . - . 'f . - . r . .i;!I)_. ,'J ').. -- . . \!t ,~.,~ 1 i J

    CHERCHEURS HERETIQUESL,o:icLe Riba,ul.t.LA SUITE DU THRILLER

    .Meteo : La course au controle de r' ionospherea commence Informatique : Un rapport en charabia leurreun conqres scientiflque Microbiologie: Les nanobactertes sont-ellesvivantes ....et tueuses. Cancer: Les andes FM favoriseraient les melenomes Geologie: L'expansion dela Terre a I 'origine dutsunami? Archeologie: D'anciens papyrus enfin lisiblesgrace aux infra rouges

    , ' J 6~

    Dans not re pnlcedent n um era, vousavaz p u lire I'incroyab Ie r sclt de lacarri ere de t.orc Le Ribault,. docts ur a ssciences pe rsecute ap res la craat!o n deson slitclum organique, Ie lameux G5.Arrestation, p ri son, proce s, exil jalon ne nt la suite dece veritable th riller scientifi:que ...

    ,'c'-'-~-CHERCHEURS HEIUSTIQUESBiologIeG ILGAMESH OUL 'IMMORTALITE CONFISQUEE 1~-------:;lIL'histoire d'Andrew Sakar ne st pas sansrappeler ce lie de Laic Le Ri bautt. VoiclIe p arcours a.typiqu e d' un en erche u ramericain qui s'est Ires tot passionnepour Ie com portement des ce llu Ie set leur role dans Ie developpemenldu cance r at d U viaillissement.. _ Sesdecouvertes, qu i bouleversent I es idees revues sur Iamort at la ls s e nt entrevoir de Iabutausas pe rspectlve sen mati ere de rajeun issement et de longevite, Iui antval u les foudres de la commun a ut e sci.entijique ..

    Gifnet. ALE CHAINONMANQUANTEntre one rcheu rs de I'energielibre et d irigeants e conom iqu eset pol iliq ues ,. rnanquau un acteu rsusceptib Ie de j eter de s pantset la vorf s er commun'ication,conceptions et appucatlons Le Giln et (GlobalInstitute For New Energy Technologies) met'tout en csuvre pour qu' un pas de gaant puisseve nl r au sec our s de la ptanat s . Signa r evela teurd' une evol ution de con science ,. en j uin de rnis r ,Ie secretai re ge ne ral de I'ON U, Khali Annan,randait visite a . I' ann exe frano;:alse du Gif ne t ,a . Fon ta in eblea u, apportant une soudainereconnai ssance a un dam a ine [usqu e-Ia igno re, ..Zoom su r les missions de CO l labo ra loire et sesreche rches en cours.

  • 8/7/2019 Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

    4/66

    NC HJVEU .ES DE LA SC IENC EEnergie libra salson 2005LA COURSE CONTINUEDecldement., I'energie libre fait parlerd'elle. De plus en plus de chercheursse pench ent sur ce defl majeu r desprochaines decennies ... en depit desresistances officielles.Dans celte courseenthousiaste, se detachent de nouveaux conceptset svs terns s exp ertmentaux b a ptl s e s ZPE, MEG,REMAT ...BiologieDE LA MUSIQUE QUANTIQUECOMME ENGRAISCertains parlent a leurs plantes pou rles faire pousser, JoElI Sternheimer etson equ ipe vont beaucoup plus loin enelaborant une musique qui traduit lesvibrations quantlques de la plante, chaquenote correspondant a un acide amine, stimulant ouinhibant a volonte la production des proleines ...

    STRONOMIE

    ELECTRON L lBR !:

    Maths ,antiquesLA THEORIE DE LA BASE 13,CLE DU CALENDRIER MAYAOn savail que Ie chittre 13 joualt unr61e predominant dans Ie systemecosmologique et calendalre des Mayas,mais on n'avalt encore jamais elucidecomment ce s astronomes eclaires en ataient arrivesa uti! iser celte base n umsrtque ...

    FOLOGIETemolgnageDIALOGUE DANS UN VAISSEAUUne nult de de c e rnb re 1989, deux chauffeurs routiersrusses sa retrouvant face a uneng in spatial d'orlglne inconnue,Un e commu nlcatlon telepath iqu es'atabli! avec I'un d'ent re a u x,invite a penetrer dans Ie vaisseau ...

    SpeleologieLE FANTOME DE BREITENWINNERUn malin de I'an 1535, el l Bavie re, unevingtaine d'hommes s'apprMent it explorerla grolte de Breltenwlnner. Passanl de lafrayeur it l'emervelliement,Ils y decouvrentde s ossements de geant ", des scul ptu resde pierre, et sentenl la presence hostiled'un cc fa.nt6me .S'agissait-il d'un ours ou d'uneautre creature 7 Ces pion niers de la speleologie neIe sauront pas ...

    Paleontolog ieLE HOBBIT ME PARLERA PLUSII s'appalait Homo ttor aalansts at II nousaurait sans doute appris biendes choses sur notre propre evolution,sl ce cousin lndone sten n'elait mort uneseconde fois, des mal ns memes de p ale ontoloque s ...

    , PSYCHOPHYSIQUEEtude ., ,NOS PENSEES CREENT LEMONDELa pans ee est una energie, c creatrtce au sans ou elle agit sur la matiere, commela montre la biochim isle ukraln lenneTamila Rechetnikova. A la croisee de lascience et de la spf ritua lite , ss s deCOUVertesouvrent de belles perspectives sur Ie pouvoir deguerison et de paix de la pensea humaina. Bienplus tard, las cristaux phc toqraphle s par Ie JaponaisMasaru Emoto Illustrenl magnlfiquement ces theories.

    CC,HJRfUER DES LECTEI JRS

    BOUTffQUE : UVRES, DVD ...

  • 8/7/2019 Nexus 40 - Sept.oct.2005 - Nano Technologies (Complet)

    5/66

    DefenseLE PENTAGON