NEMATODOSES INTESTINALES DU CHIEN ET DU CHAT octobre 2007

of 49/49
NEMATODOSES INTESTINALES DU CHIEN ET DU CHAT octobre 2007 Ascaridoses Trichurose Strongyloses digestives Spiruroses digestives
  • date post

    03-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    51
  • download

    0

Embed Size (px)

description

NEMATODOSES INTESTINALES DU CHIEN ET DU CHAT octobre 2007. Ascaridoses Trichurose Strongyloses digestives Spiruroses digestives. Ascaridoses. Toxocara canis : chien Toxocara cati : chat Toxascaris leonina : chien, chat. Toxocara canis. Parasitose très fréquente du chien (jeunes +++) - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of NEMATODOSES INTESTINALES DU CHIEN ET DU CHAT octobre 2007

  • NEMATODOSES INTESTINALES DU CHIEN ET DU CHAToctobre 2007 AscaridosesTrichuroseStrongyloses digestivesSpiruroses digestives

  • Ascaridoses Toxocara canis : chienToxocara cati : chatToxascaris leonina : chien, chat

  • Toxocara canisParasitose trs frquente du chien (jeunes +++)Nmatode blancmle : 10 cmfemelle : 15 18 cmVit dans lintestin grle, chymivore

  • Toxocara canis : cycle (1)Trs complexeOeufs (trs rsistants) rejets dans le milieu extrieurDeviennent infectants en 15 20 jours (L2)

  • Toxocara canis : cycle (2)Infestation dun jeune chien : migration entro pneumo tracho entrale

    Infestation dun chien adulte : migration entro pneumo somatique

  • Cycle entero-pneumo-tracheo-entral(jeune chien +++)Idem cycle Ascaris de lhommeL2 foie cur D poumon (L3) trache estomac (L4) intestin (adulte)

  • Cycle entero-pneumo-somatique(chien adulte)L2 cur D poumon cur G organisme = senkystes en tat dhypobiose

    mle : restent vivantes 1 anfemelles : chaque chaleur : nouvelle migrationintestin (adultes)trans placentaire (ftus)mamelles lait jeunes

  • Toxocara canis : contaminationIngestion doeufs contenant L2 (chiots et adultes)Ingestion de L2 via le colostrum ou le lait (chiots)Contamination ante-natale par les L2 en migration chez la mre (chiots)Ingestion dun hte paratnique contenant les L2 (chiots et adultes)

  • Toxocara canis : cliniqueIncubationTroubles respiratoires : toux, pneumonieTroubles digestifsballonements +++alternance diarrhes-constipationvomissementsAtteinte gnralePronostic

  • Toxocara canis : diagnosticDiagnostic clinique :jeune chiensymptmes (ballonements, troubles du transit, mauvais tat gnral)Diagnostic parasitologique : oeufs dans les selles +++ (75/90 m)

  • Toxocara catiParasite du chat identique Toxocara canis sauf : Aucune mue dans le poumon : pas de troubles pulmonairesPas de transmission trans placentaire

  • Toxocara : incidence en pathologie humaine Larva migrans viscraleIngestion des oeufs de ToxocaraMigration des larvesEnfants +++Hyperosinophilie +++Signes cliniques trs varis : fivre, toux, douleurs, rash, urticaire, hpatomgalie ...Diagnostic : clinique, srologie +++

  • Toxascaris leoninaCycle uniquement digestifPas de transmission trans placentaire et galactogne : parasitisme dadultesPeu frquent (campagne)Faible pouvoir pathogne

  • Ascaridoses : traitementAscarifuge : PiprazineAscaricides : PyrantelLvamisoleNitroscanateBenzimidazoles et Pro-benzimidazoleAvermectinesDepsipeptides

  • Piprazine200 mg/kg/j per os 3 jours de suiteCitrate, adipate, hydrateChien et chatAction uniquement sur les formes adultes des Ascaris (do traitement tous les 15 jours)Faible toxicit et action ascarifuge produit de choix pour les jeunes animauxExpulsion des vers intacts ( dtruire)

  • PyrantelPamoate : 5 mg/kg (chien), 20 mg/kg (chat)Actif sur les formes adultes et larvaires des nmatodes digestifs (Ascaris et Ankylostomes)Bonne tolrance gnraleNe pas associer la piprazine

  • Lvamisole4 7 mg/kg per osActif sur les formes adultes et larvaires des nmatodes digestifs (Ascaris et Ankylostomes)Chien et chatIndex thrapeutique limit (pese prcise de lanimal)

  • Nitroscanate50 mg/kg per osActif sur les formes adultes et larvaires de Nmatodes (Ascaris, Ankylostomes) et de Cestodes (Taenia, Dipylidium)ChienBonne tolrance gnrale

  • Benzimidazoles (1)Actifs sur la plupart des formes adultes et larvaires de Nmatodes digestifs (Ascaris, Ankylostomes et parfois Trichure) et certains CestodesAdministration per osTrs bonne tolrance gnrale

  • Benzimidazoles (2)Oxfendazole : 11,3 mg/kg/ x 3 j (Asc, Ank, Trich, Taenia, Dipylidium)Mbendazole : 20 mg/kg/j x 2 j (Asc), x 5 j(Ank, Trich, Taenia)Oxibendazole : 15 mg/kg (Asc, Ank)Flubendazole : 22 mg/kg/j x 2 j (Asc, Ank), x 3 j (Trich, Taenia)Fenbendazole : 50 mg/kg/j x 3 j (Asc, Ank, Trich, Taenia)

  • Pro-benzimidazole : FbantelUtilis en association (synergie avec le pyrantel)Chien

  • AvermectinesActif sur les formes adultes et larvaires des Nmatodes digestifs et respiratoires et les ectoparasitesMilbmycine oxime (chien) : 1 mg/kg per os (Asc, Ank, Trich)Moxidectine (chat et chien) : 1 2,5 mg/kg en spot on (Asc, Ank, Trich)Slamectine (chien et chat) : 6 mg/kg en spot-on 1 fois/mois (Asc, Ank)

  • Depsipeptides

    Nouvelle familleActif sur les adultes et les formes larvaires des Nmatodes du chien et du chatFormulation en spot on

  • Toxocara : prophylaxie (1)Vermifugations systmatiquesChiot : tous les 15 jours, du 15 me jour 3 moistous les mois de 3 6 moisChienne reproductrice : 2 3 jours avant la saillie15 jours avant et 15 jours aprs la mise baspuis tous les 15 jours jusquau sevrage (2mois)Chien adulte : 4 fois par an (polyvalent)

  • Toxocara : prophylaxie (2)Prophylaxie sanitaireLavage du sol au jet deauBrossage du sol Dsinfection la vapeur deau sous pression

  • TrichuroseTrichuris vulpis : chienParasitose cosmopoliteFrquente

  • Trichuris vulpis3 7 cm de longUne partie effile, une partie paisse et enrouleImplants dans la muqueuse du colon et du caecumHistiophages et hmatophages

  • Trichuris vulpis : cycleOeufs (trs rsistants) rejets dans le milieu extrieurContamination par ingestion des oeufs avec de la terre, des aliments, de leauAdultes dans le tube digestif en 3 mois

  • Trichuris vulpis : cliniqueForme asymptomatiqueForme classique : colite chronique= alternance constipation et diarrhesForme grave= diarrhes profuses parfois hmorragiques, douleurs, anmie, ictre, altration de ltat gnral

  • Trichuris vulpis : diagnosticDiagnostic cliniquepidmiologietroubles digestifs rebelles aux thrapeutiques antiseptiques et antibiotiquesDiagnostic parasitologique : oeufs dans les selles

  • Trichuris vulpis : traitementMoins sensible aux anthelminthiques que les autres nmatodes intestinauxBenzimidazoles (Mbendazole, Flubendazole, Oxfendazole, Fenbendazole) et FbantelMilbmycine oxime et moxidectineOxantel

  • Trichuris vulpis : prophylaxieDestruction des oeufs :collecte quotidienne des crottessols ciments plus faciles assainir (jet deau, brossage, vapeur deau sous pression)viter humidit et lombre des sols non dursVermifugation rgulire

  • Strongyloses digestivesAncylostoma caninum : chienAncylostoma tubaeforme : chatUncinaria stenocephala : chien et chatOllulanus tricuspis : chat

  • AncylostomaParasitose des collectivitsNmatodes rougetres, de 10 15 mmVivent dans lintestin grleHmatophages

  • Ancylostoma : cycleOeufs rejets dans le milieu extrieur --> L1 -->L3Contamination par :voie transcutane +++voie oraleingestion dhtes paratniquesMigration des L3 (coeur, poumon, TD)Adultes en 15 20 jours

  • Ancylostoma : cliniquePhase dinvasion (pntration cutane des L3) : papules, rythme, pruritPhase de migration (L3) : toux, pneumoniePhase dtat ( adultes dans le grle) : troubles digestifs : diarrhe parfois hmorragiqueanmie (pleur des muqueuses, essoufflement, oedmes, pistaxis)symptmes gnraux : fatigue, amaigrissement...

  • Ancylostoma : diagnosticEpidmiologie : collectivit, midiCliniqueParasitologie : mise en vidence des oeufs dans les selles

  • Ancylostoma : traitementPer os : tous les ascaricides (Nitroscanate, Pyrantel, Lvamisole, Benzimidazoles, Avermectines)Nitroxinil : 15 mg/kgPar voie injectable : Nitroxinil : 10 mg/kg (SC) et moxidectine

  • Ancylostoma : prophylaxieVermifugations rguliresDestruction des parasites dans le milieu extrieur : oeufs et larveslavage des solsramassage des crottessuppression des zones meubles, humides, ombrages

  • Uncinaria stenocephalaChymivore (non hmatophage) diarrhes non hmorragiques et pas danmieLarve survit 0Cplus frquent dans toute la France

  • Ankylostomes : incidence en pathologie humaineAgents de Larva migrans cutanes

  • Ollulanus tricuspisVit dans lpaisseur de la muqueuse stomacale du chatFemelles pondent des L3 directement infestantesSouvent asymptomatique

  • Spiruroses digestivesSpirocerca lupi : chienSpirura rytipleurites : chat

  • Spirocerca lupiRouge vif, de 3 8 cmHmatophagesVivent dans des nodules de la paroi de lsophage (estomac et aorte)

  • Spirocerca lupi : cycleOeufs limins dans les crottesContamination par ingestion de lHI (coloptre coprophage) ou dun hte paratnique (oiseau, rongeur, lapin, lzard, grenouille ) contenant la larve L3Adulte en 4 mois minmum

  • Spirocerca lupi : cliniqueSignes digestifs : dysphagie, rgurgitation, vomissementsSignes gnraux : asthnie, anmie, amaigrissementSignes respiratoires : dyspne, touxSignes nerveux : agressivit, convulsionsAtteinte vasculaire

  • Spirocerca lupi : diagnosticSuspicion cliniqueAnmieRadiographie thoraciqueEndoscopie +++Parasitologie : oeufs dans les crottes

  • Spirocerca lupi : traitementDifficile

    Anthelmintique (aucune AMM en France)IvermectineAutres : lvamisole, nitroxinil, fenbendazoleTraitement symptomatique

  • Spirura rytipleuritesAdultes (2 3 cm) vivent implants dans lestomac du chatCycle : idem Spirocerca lupiClinique : nauses, vomissements, dyspepsie