NEGOCIER LA NEGOCIATION Patrick RIO INRA-ESR-LAMETA rio@ensam.inra.fr.

download NEGOCIER LA NEGOCIATION Patrick RIO INRA-ESR-LAMETA rio@ensam.inra.fr.

of 24

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    108
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of NEGOCIER LA NEGOCIATION Patrick RIO INRA-ESR-LAMETA rio@ensam.inra.fr.

  • Page 1
  • NEGOCIER LA NEGOCIATION Patrick RIO INRA-ESR-LAMETA rio@ensam.inra.fr
  • Page 2
  • Ngocier la ngociation Introduction : phases de la ngociation 1: Comment nous regardons le problme 2: Proprits de la solution 3: Pr-ngociation
  • Page 3
  • Phases de la ngociation Pr-ngociation ngociation Post-ngociation temps
  • Page 4
  • 1: Comment nous regardons le problme La ngociation comme problme de marchandage sur un ensemble X p en temps infini, mais dbouchant en temps fini k=0:T, sur un accord En tape k paire, les joueurs noncent leur proposition, x i En tape k impaire, les joueurs acceptent ou refusent N joueurs (parties prenantes) caractriss par : leurs prfrences sur X : u i (x) leur probabilit daccs w i, w i 0, i=1:N w i =1 Joueurs rationnels : i prfre x x si u i (x) u i (x)
  • Page 5
  • Le problme : i, max u i (x) x C avec C={x ; u j (x i,k ) l=1:N w l u j (x l,k-2 )}
  • Page 6
  • Page 7
  • Information imparfaite
  • Page 8
  • 2: Proprits de la solution En information parfaite comme en information imparfaite, on montre que ce programme converge vers un accord au sens fort des stratgies, pour des fonctions concaves et un espace de stratgies compact et born.
  • Page 9
  • En information parfaite, on observe que les solutions de ce programme sont efficientes pour des conditions trs gnrales sur les fonctions de prfrence mais sous une condition de minimum dhtrognit des prfrences (en terme des poids donns aux fonctionnelles) Prcisment, la frontire efficiente sexprime comme une courbe paramtre par w
  • Page 10
  • Lalgorithme de marchandage voit la frontire efficiente comme une courbe paramtre par w
  • Page 11
  • Convergence, efficience, stabilit En information imparfaite, ce programme converge mais pas ncessairement vers une solution efficiente (et gnralement pas) Obtenir une solution efficiente imposera une tape supplmentaire de mise jour des croyances
  • Page 12
  • Question ouverte : un accord efficient est-il stable ?
  • Page 13
  • 3: Pr-ngociation Le problme a jusqualors t abord sous lhypothse que les arguments X qui font lobjet de la ngociation sont bien identifis. Dans la mise en oeuvre de ngociations de la vie relle , la slection de lensemble X est dj lissue dun marchandage entre parties prenantes, depuis les ensembles X i de reprsentation de ces groupes dintrt.
  • Page 14
  • Approches bases sur la thorie des jeux GMCR ESD Joint gains (MAVT) ICANS (context-process)
  • Page 15
  • GMCR Fraser, Kilgour Howard, 1971 (Metagame) introduit la forme options dun jeu (forme normale, extensive, fonction caractristique) CONAN (Benjamin, Powell, 1990) GMCR (Fraser, Kilgour, 1987)
  • Page 16
  • Joueurs {1,2} Options {actions} {activation, ~activation} Stratgies [1001] 1 [010] 2 Etat {1001010} Ensemble des tats (restriction de 2 7 ) Mouvement : arc dun tat un autre Prfrences sur les issues
  • Page 17
  • Utilisation de prfrences ordinales (Cruz et Simaan, 2000) Dfinition de la stabilit Nash-stabilit : k est un tat stable pour i si pour S i + (k) : P i (k)>P i (k), S i + (k)= Sequential-stabilit : soit k atteignable unilatralement par i. Alors k est S-stable si il existe k atteignable par j depuis k tel que P i (k)