Nathalie Sarraute: raconter l'«Enfance» par Ewa Grondal Mémoire

Click here to load reader

  • date post

    01-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    226
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Nathalie Sarraute: raconter l'«Enfance» par Ewa Grondal Mémoire

  • Nathalie Sarraute: raconter l'Enfance

    par

    Ewa Grondal

    Mmoire de .matrise soumis la

    Facult des tudes suprieures et de la recherche

    en vue de l'obtention du diplme de

    Matrise s Lettres

    Dpartement de langue et littrature franaises

    Universit McGill

    Montral, Qubec

    Aot 1993

    Ewa Grondal, 1993

  • Resum

    Ce mmoire de matrise porte sur Enfance de Nathalie

    Sarraute, livre paru en 1983. On serait tent de classer cette

    oeuvre parmi les autobiographies .. . si l' auteure ne s'y

    opposait pas. Nanmoins, dans notre tude, nous essayons de

    dcouvrir quel genre ce livre appartient.

    Dans l'introduction nous donnons les dfinitions

    classiques, conventionnelles, d'une part de l'autobiographie,

    d'autre part du roman. Au premier chapitre nous analysons

    Enfance en tant qu'autobiographie, selon les critres de

    certains thoriciens, comme Jean Starobinski, Elisabeth Bruss

    et Philippe Lejeune. Nous le confrontons aussi aux genres

    avoisinants, tels que les mmoires, l'autobiographie romance

    et l'autoportrait. Au deuxime chapitre, nous lisons ce texte

    comme un roman, en le comparant aux autres romans sarrautiens

    et, dans un deuxime temps, au roman autobiographique .

    Aprs avoir effectu ces lectures diffrentes du livre,

    nous constatons qu'Enfance ne correspond entirement aucun

    des genres tudis. L' auteure nous aurait donc propos un

    livre de type indit, situ

    l'autobiographie et le roman .

    quelque part entre

  • Abstract

    This Master's thesis is based on Nathalie Sarraute's book

    Enfance, published in 1983. One would be tempted to classify

    this work among other autobiographies . .. if the author were

    not opposed to this idea. Nevertheless, we will attempt to

    discover what category this book belongs to in our study.

    In the introduction we give conventional and classical

    definitions of both the autobiography and the novel. In the

    first chapter we analyse Enfance as an autobiography,

    according to the criteria of certain theoreticians such as

    Jean Starobinski , Elisabeth Bruss and Philippe Lejeune . We

    shall also compare it with similar genres, such as memoirs,

    the fictional autobiography and the selfportrait. In the

    second chapter we will read this work as a novel, comparing it

    to other novels by Sarraute as well as to an autobiographical

    novel.

    After having examined the different readings of this work,

    we conclude that Enfance does not belong to any of the

    proposed categories in its entirety. The author, therefore,

    has given us a new genre which finds itself somewhere between

    an autobiography and a novel .

  • TABLE DES MATIERES

    Introduction .

    Dfinitions de dpart Historique . Mobiles Ressemblances et dissemblances La part de l'autobiographie dans le fictif -quelques opinions d'auteurs Dmarche .

    Chapitre premier Enfance en tant qu'autobiographie

    L'autobiographie selon Jean Starobinski L'acte autobiographique selon E. Bruss Le pacte autobiographique dans Enfance Les mobiles de Sarraute L'autobiographie romance Mmoires Enfance, un autoportrait?

    Chapitre deuxime Enfance en tant que roman

    Le titre et le sujet . Le personnage principal Les personnages secondaires La narration Le style . Tropismes et points communs avec d'autres romans de Sarraute Natacha, un vrai personnage sarrautien Enfance, roman autobiographique? .

    Conclusion .

    Bibliographie

    1

    3 5 6 7

    8 10

    12

    14 18 19 26 30 32 33

    37

    39 41 41 51 53

    56 60 64

    . 72

    . 77

  • INTRODUCTION

  • 2

    Ce mmoire de matrise portera sur Enfance1 de Nathalie

    Sarraute. Dans ce livre, paru en 1983, Sarraute semble

    raconter ses souvenirs d'enfance - comme le suggre le

    titre -, et il n'y aurait rien d'tonnant dans ce rcit aux

    allures d'une autobiographie si l'auteure elle-mme ne

    s'opposait pas aussi violemment cette vidence en affirmant

    qu'Enfance est un roman comme les autres2

    Il faut alors se poser les questions suivantes: quel

    genre littraire ce livre appartient- il, et l'auteure essaie-

    t-elle, par hasard, de brouiller les pistes? Ce n'est pas pour

    la premire fois que l'on pose ces questions, au moment de la

    parution du livre diffrents critiques ont exprim leur avis

    l-dessus3 Mais il n'y a eu aucune tentative jusqu'ici pour

    1 Nathalie Sarraute, Enfance, Paris, Gallimard, Folio, 1983.

    2 Nathalie Sarraute, cite Portrait de Nathalie, Magazine 1983, p.l9.

    par Viviane littraire, no

    Forrester, 196, juin

    3 Voir les critiques de Franoise van Roey-Roux, Enfance de Sarraute ou de la fiction l'autobiographie, Etudes littraires, no 17, 1984, p.273-282, et de Bruno Vercier, (Nouveau) roman et autobiographie: Enfance de Nathalie Sarraute , Autobiography in French Literature, The University of South Carolina, Columbia, French Literature Series, vol.XII, 1985, p.162 - 170.

  • 3

    examiner Enfance la lumire des critres propres au genre de

    l'autobiographie et celui du roman.

    Pour rpondre aux questions qui nous proccupent, nous

    envisagerons Enfance sous des angles diffrents : d'abord en

    tant qu'autobiographie, en passant par tous les genres

    voisins: mmoires, autobiographie romance, autoportrait,

    ensuite en tant que roman - qui s'inscrirait donc dans la

    suite des romans sarrautiens. Sans ncessairement trancher la

    question du genre littraire auquel appartient le livre, nous

    esprons dans cette tude jeter un peu plus de lumire sur le

    problme.

    Dfinitions de dpart

    La question du genre littraire a toujours t dlicate,

    surtout quand il s'agit de dfinir et de diffrencier des

    genres qui se superposent et qui ont beaucoup de points

    communs, comme c'est le cas du roman traditionnel et de

    1 'autobiographie. Afin de donner une dfinition simple de

    chacun de ces genres, on aura recours au Dictionnaire

    historique, thmatique et technique des littratures4

    On y dfinit le roman comme un

    genre narratif prosaque, fictive, quel que soit rfrentielle de l'oeuvre: caractre profondment

    dont la narration est le degr d'indexation sa fiction prsente un

    temporel, c'est--dire

    4 Jacques Demougin, dir., Dictionnaire historique, thmatique et technique des littratures, Paris, Librairie Larousse, 1986.

  • historique. Sa vise, contre la narration documentaire, est esthtique. [ ... ] Le roman tablit les choix de la reprsentation de l'individu et de l'objet singulier, il rapporte le contenu du rcit la fois un jeu rfrentiel et une impossibilit de vrification globale des assertions qu'il recle, il peut tre tantt vraisemblable, tantt invraisemblable, tantt raliste, tantt antiraliste. Le paradoxe du genr~ est d'tre aussi reliable tous les genres et d'apparatre manifestement autonome, irrductible aucun des autres modles d'oeuvres. 5

    L'autobiographie, quant elle, est

    un type de rcit relativement nouveau et une nouvelle man1ere de lire les textes. Au sens troit, par opposition aux Mmoires (o 1 'auteur participe une action historique) et au roman (o l'auteur a la libert d'inventer); l'autobiographie serait la vie de l'individu raconte par lui-mme (Larousse 1866) . On raconte directement sa vie, dans une perspective personnelle. L'autobiographie est un bilan qu'on propose ses contemporains et la postrit par la voie du livre, comme un exemple ou un dfi. 6

    4

    Bien sr, ce petit rsum pourrait tre controvers, mais

    vu qu il n'y pas de rgles fixes pour dfinir, une fois pour

    toutes, le roman et l'autobiographie, nous nous servirons de

    ces dfinitions comme point de dpart dans notre analyse

    d'Enfance.

    5 Jacques Demougin, dir., Dictionnaire historique, thmatique et technique des littratures, p.1364.

    6 Jacques Demougin, dir., Di ctionnaire historique, thmatique et technique des littratures, p.l24.

  • 5

    Historique

    Selon Georges May, on situe gnralement les origines de

    l'autobiographie en Europe occidentale; les thoriciens ne

    sont toutefois pas d'accord quant sa date de naissance. Le

    mot autobiographie lui-mme apparat pour la premire fois

    dans les textes de l'Allemand Frdric Schlegel (1798), et

    d'un pote anglais, Robert Southey ( 1809) . Les premiers textes

    autobiographiques prcdent la cration du mot dsignant ce

    genre de rcit. Certains thoriciens font remonter

    l'autobiographie jusqu' Jules Csar (51 av. J.-C.), d'autres

    considrent les Confessions (397-401) de saint Augustin comme

    la premire vritable autobiographie. Viendraient ensuite les

    crits de Jrme Cardan (Ma vie, 1575), de Montaigne (Les

    essais, 1580), de Benvenuto Cellini (Vie de Benvenuto Cellini,

    1560), de John Bunyan (Grace Abounding to the Chief of

    Sinners, 1666) et de Jean-Jacques Rousseau (Confessions,

    1782-1789) 7

    Toujours selon Georges May, les conditions culturelles et

    historiques dans lesquelles vit l' autobiographe dterminent sa

    vocation. L'panouissement des crits autobiographiques dans

    la littrature europenne est d au progrs de

    l'individualisme et de ses formes particulires8 Si au XVIIe

    sicle les crivains se mettent d'accord avec Pascal pour dire

    7 Georges May, L'autobiographie, Paris, PUF, 1979, p.18-20 .

    8 Georges May, L'autobiographie, p.23.

  • 6

    que le moi est hassable9 , le m