n°22 - CDI Collège Saint Jean Baptiste de la Salle · pour les spectacles gratuits en salles. Il...

of 12 /12
1 LA VIE AU COLLEGE SAINT JEAN BAPTISTE CHARLEVILLE NOVEMBRE 2017 n°22 GRATUIT http://www.college-saintjeanbaptiste.com/?dir=12 Le collège au cœur du festival des Marionnettes Page 6 RVM, rencontre avec Cordula MULLERKE Page 8 Impact sur la ville Page 2 Différents spectacles Page 5

Embed Size (px)

Transcript of n°22 - CDI Collège Saint Jean Baptiste de la Salle · pour les spectacles gratuits en salles. Il...

  • 1

    LA VIE AU COLLEGE SAINT JEAN BAPTISTE CHARLEVILLE NOVEMBRE 2017

    n22 GRATUIT http://www.college-saintjeanbaptiste.com/?dir=12

    Le collge au cur du festival des Marionnettes Page 6

    RVM, rencontre

    avec Cordula

    MULLERKE

    Page 8

    Impact sur la ville

    Page 2

    Diffrents spectacles

    Page 5

  • 2

    FESTIVAL MONDIAL DES MARIONNETTES

    Notre ville est en fte et reoit environ 300 compagnies

    venues de 23 pays diffrents

    Cest le plus grand rassemblement de marionnettistes du

    monde, tous les deux ans Charleville-Mzires. Cela fait 30 ans que la ville accueille

    le festival dans ses rues.

    Cette anne, il y a eu 170 000 visiteurs et 52 lieux pour le festival. Les services de la

    Ville et de la Communaut dAgglomration d'Ardenne Mtropole comme le Centre

    Technique Btiment ont pass prs de 11 000 heures prparer ce festival.

    Cest une manifestation trs importante pour les habitants de Charleville, les villes, les

    villages voisins et plus particulirement pour les marionnettistes qui sont venus des

    quatre coins du monde pour faire partager leur passion avec les grands comme les

    petits. Le festival comprend des expositions, des spectacles en salles, des spectacles

    de rues et des ateliers comme des fabrications de marionnettes...

    Juliette Mahieu et Lou-Ann Garrec

    LInstitut International des

    Marionnettes Charleville-

    Mzires a ft le 16 Sep-

    tembre 2017 les trente ans

    de son cole dart national.

    Fond en 1961 par Jacques

    Felix, le festival des marion-

    nettes ne va pas cesser de

    prendre de lampleur.

    Eloi Recoing est le directeur

    de cet institut et de lcole

    nationale suprieure des

    arts de la marionnette. Celle

    -ci est situe place Winston

    Churchill, o se trouvent

    galement la prison, le ly-

    ce Saint Paul et le Grand

    Marionnettiste.

    Le maire de Charleville-Mzires a eu lhon-

    neur dinaugurer avec la ministre de la cul-

    ture le nouveau btiment de lESNAM

    (lInstitut International des Marionnettes)

    Linstitut International des Marionnettes

  • 3

    Edito La ville aux multiples couleurs

    Pour ce premier

    trimestre, nous avons

    dcid de vous mon-

    trer quel point le Fes-

    tival Mondial de

    Thtre de Marion-

    nettes tait un vne-

    ment important pour

    notre ville. Nous vous

    prsentons dans cette

    dition des exclusivi-

    ts : vision du thtre

    dobjet, interview de

    marionnettistes, des-

    sous de lorganisation

    du festival et bien

    dautres informations

    croustillantes. Nous

    avons travaill dur et

    appris beaucoup de

    choses sur le mtier de

    journalistes en rendant

    le journal du collge

    toujours un peu plus

    raliste .

    Evaelle Joly

    Lors du festival des

    marionnettes la ville a

    chang.

    Pour loccasion, les

    magasins ont dcor

    leurs vitrines avec des

    figurines de marion-

    nettes, des dcors ima-

    ginaires et autres.

    Des stands de toutes

    sortes ont envahi les

    rues de notre ville.

    Nous avons pu appr-

    cier notamment la ve-

    nue de diffrents

    stands de bonbons, et

    bien sr de marion-

    nettes en bois, fils...

    reprsentant des ani-

    maux, des person-

    nages de pays diff-

    rents...

    Des personnes ont d-

    fil dans la ville avec

    leurs marionnettes et

    se sont dguises,

    pour amuser aussi bien

    les petits que les

    grands.

    La ville a galement

    projet des petits films

    sur l Htel de ville

    (mairie).

    G U S T I N M l o d i e

    4meE

  • 4

    Un peu de vocabulaire

    Le On et le Off

    du thtre

    Nous ne disons pas

    On mais In . Voici

    la diffrence : dans le

    In, les spectacles sont

    payants et en salle.

    Nous parlons de Off

    pour les spectacles

    gratuits en salles. Il y a

    galement des spec-

    Et maintenant Place aux spectacles

    La rencontre entre une marionnette et un chien.

    Pendant le Festival Mondial des marionnettes, les artistes vont bon train. Les ma-

    rionnettes peuvent devenir vivantes si lon joue le jeu.

    En tout cas, cest le cas pour ce chien qui est vraiment top !

    Sur la place Ducale, nous avons entendu parler dun petit chien marionnette

    dont le propritaire tait fantastique. Nous nous sommes approchs de lui

    avec notre handichien, Midas. Quand il nous a vus, le marionnettiste est ve-

    nu notre rencontre. Midas tait trs intrigu par ce chien qui navait pas

    dodeur spcifique et qui avait des fils sur lui. La marionnette bougeait ex-

    traordinairement bien et celui qui la manipulait, jouait bien le jeu .

    Midas, lui, a tout de suite voulu jouer avec et nous avons t obligs de le re-

    tenir car sinon qui sait ce quil aurait fait ? Avec une parfaite dextrit, le ma-

    rionnettiste savait rendre son chien vivant et bien rel . Nous avions

    donc trs envie de le toucher, le caresser, de jouer avec lui comme avec un

    vrai chien. Nous tions trs contents et lui avons dpos une pice. Ce spec-

    tacle a eu beaucoup de succs et sest fait attendre par les petits comme par

    les grands mais a valait la peine !

    Charlotte

    Bricka

    5meC

    tacles de rues qui sont

    gratuits. Dans le Off,

    tous les artistes ne

    sont pas rmunrs

    par la ville, leur seul

    salaire, cest la petite

    pice que nous dpo-

    sons dans un petit cha-

    peau avant de partir.

    Mathilde

    LE MONDE DU SPECTACLE

  • 5

    Les marionnettes de plus en plus adores

    dans le monde entier :

    Pour les 30 ans du festival, les organisateurs nous ont concoct un spectacle

    hors norme. Nous y sommes alls :

    Ds le matin, je parcours la ville et marrte devant une marionnettiste qui prend son

    spectacle bien cur. Puis je tombe sur celui dune belle marionnette reprsentant

    une personne ge. Pour terminer la matine, je marrte devant un spectacle damour

    humoristique entre deux vieilles personnes. Je djeune dans un restaurant dcor pour

    loccasion sur la magnifique place Ducale. Et oui ! Cela fait aussi partie du festival.

    Beaucoup de magasins se sont pris au jeu et nous invitent dj au spectacle ! Bien ras-

    sasi, je repars en chasse et assiste un spectacle dacrobate que ma grande cousine

    avait follement envie de voir. Enfin, je regard un monsieur qui prsente un spectacle

    avec un bateau en toile : il vient chaque anne au mme endroit, devant la librairie

    Rimbaud.

    Guilhem HESBOIS 5A

    Les marionnettes gantes de la savane

    Prs de la place Ducale, il y avait plein

    dartistes. Certains proposaient des

    spectacles sur place, dautres se dpla-

    aient tout le temps comme les grands

    animaux (un dromadaire, une autruche,

    un oiseau). Ces animaux-l, de grandeur

    nature, devaient tre trs lourds por-

    ter, surtout que les marionnettistes

    taient tout le temps en mouvement. Ces

    animaux fantastiques ont mme sduit

    mon chien !

    En plus, avec leur musique, on avait

    vraiment limpression dtre dans luni-

    vers exotique de ces animaux.

    Le grand cabaret

    Lun de mes spectacles de rue prfr

    est sans doute le petit cabaret . Les

    deux artistes avaient plusieurs marion-

    nettes et chacune avait un rle et une

    musique. Jai bien aim le petit chien et

    le petit garon car jadorais la musique

    lie leur personnage.

    Je conseille fortement ce spectacle qui

    plait autant aux petits quaux grands !

    Un petit tour en Enfer

    Ce spectacle sest pass sur le

    terrain de ptanque prs de la

    piscine. Il tait trs drle surtout

    quon ne sattendait pas ce

    quils faisaient. La participation

    du public tait trs importante

    pour ce spectacle qui en a fait

    rire plus dun. Certains pas-

    sages faisaient un peu peur aux

    plus petits mais dans len-

    semble ctait trs enrichissant.

    Charlotte Bricka 5meC

    En voici dautres toutes aussi belles !

  • 6

    Tire-toi de mon herbe Bambi !

    Le collge ouvre ses

    portes aux marionnettes !

    A la demande de Mme Ber-

    nardo, la compagnie La

    Cour singulire a prsent

    son spectacle aux classes

    de sixime. A cette occa-

    sion, les lves du Bics se

    sont rendus sur place.

    Tous les regards des

    lves sont tourns vers un

    homme et une femme, tout

    deux de noir vtus et sou-

    riants comme tout. Ils par-

    lent distinctement dun

    couple emmnageant loin

    de tout, en pleine fort.

    Le thtre dobjet :

    une interprtation avant tout

    Tire-toi de mon herbe Bambi intresse

    aussi bien les adultes que les enfants. Cest

    une pice de thtre dobjet (peu connu)

    qui permet chacun de raconter sa propre

    histoire, dinterprter les messages diff-

    remment. Le thtre de marionnette reste,

    lui, pour beaucoup rserv aux enfants.

    Dans le spectacle Tire-toi de mon herbe

    Bambi ! , chaque objet utilis a sa propre

    symbolique, au-del de ce que nous voyons

    rellement. Notons galement que le

    thtre dobjet est souvent muet. Ponctu

    seulement de bruitages, beaucoup de

    choses se passent au niveau des expres-

    sions du visage des marionnettistes. Le

    spectacle est aussi accompagn de mu-

    sique, qui nous met dans lambiance voulue

    par les artistes. Tire-toi de mon herbe

    Bambi ! ne porte aucun jugement sur diff-

    rentes ides mais nous invite seulement la

    rflexion.

    Lenvie de tout matriser,

    de dompter la nature qui

    les environne, va vite les

    pousser dpasser les li-

    mites du raisonnable. Les

    marionnettistes sont l, et

    parlent du spectacle pr-

    sent aux siximes du col-

    lge. Les lves du Bics

    ont interrog ces jeunes

    qui ont t les seuls en

    profiter. Ils ont apparem-

    ment compris lide la plus

    importante : lurbanisation

    des espaces naturels. Cha-

    cun a pu interprter lhis-

    toire diffremment, mais

    voici lide qui en res-

    sort le plus : le respect

    de la nature. Les lves

    ont trouv le tout raliste

    et plutt simple com-

    prendre. Ponctue dun

    humour noir, de sourires

    discrets et dclats de

    rire ; lambiance est res-

    te joyeuse et ludique.

    Evaelle Joly

  • 7

    SPECTACLE AU COLLEGE et COLLABORATION AVEC LES MARIONNETTISTES

    Prcision des marionnettistes

    Olivier Lehmann et Hlne Rosset

    Le but du thtre dobjet pour nous est

    de partager ensemble une histoire o

    chacun se cre ses propres images et o

    sous l'humour souvent un peu grinant

    des questions, des rflexions se soul-

    vent ....

    Regard des marionnettistes :

    Pour nous cette premire exprience de jouer devant un public compos

    exclusivement de jeunes adolescents a t trs enrichissante .

    Le spectacle n'a pas t ressenti de la mme faon ( les rapports de couple

    n'ont videment pas le mme chos ! ) mais l'essentiel est pass et nous

    avons t trs heureux de la pertinence des questions et des rflexions qui

    ont suivies le spectacle . Olivier et Hlne

  • 8

    RVM au collge

    Retour tant attendu de Cordula Mullerke

    Une compagnie de marionnettistes La Cour Singulire est venue au

    collge au mois de septembre. Leur spectacle Tire-toi de mon herbe,

    Bambi tait rserv aux 6mes.

    Mais Mme PIERR a pens nous et nous avons pu tre reues par

    Cordula MULLERKE, journaliste sur Rvm, que nous avions dj rencon-

    tre lors dun match du FCB o elle avait interview Amelle BOUDERA.

    Suite de laventure, pour nous, jeunes journalistes . Nous avons donc

    assist en direct l interview de M PRAT, notre directeur, et celui

    des deux marionnettistes. Vous pouvez retrouver ces interviews sur le

    site de RVM :

    http://www.rvm.fr/news/des-spectacles-de-marionnettes-dans-les-

    ecoles-pour-les-enfants-prives-de-festival-21108

    Cest toujours une exprience intressante et inoubliable. Cordula

    prend le temps de nous expliquer sa manire de travailler.

    Manon ROBERVAL & Marie PIERR

    Notre essai

    Cordula nous a expliqu que lorsquelle

    ralisait une interview de plusieurs minutes, elle

    avait un dlai trs court respecter lors du pas-

    sage la radio. Cest ce que lon appelle une

    brve. Quelques lves se sont donc essays

    raliser la mme chose propos de leur ren-

    contre avec les marionnettistes. Voil un des es-

    sais :

    Le collge Saint Jean Baptiste de la salle a eu

    lagrable visite de La Cour Singulire avec son

    spectacle Tire-toi de mon herbe Bambi ! A

    cette occasion, les lves du Bics ont reu la

    journaliste de RVM Cordula Mullerke et ont pu

    assister son interview auprs de M. Prat et

    des marionnettistes. Une belle rencontre pour

    les lves de Saint Jean.

    Evaelle Joly

    http://www.rvm.fr/news/des-spectacles-de-marionnettes-dans-les-ecoles-pour-les-enfants-prives-de-festival-21108http://www.rvm.fr/news/des-spectacles-de-marionnettes-dans-les-ecoles-pour-les-enfants-prives-de-festival-21108

  • 9

    TEMOIGNAGES

    Besoin de rien, envie de tot

    Nous avons tous vu ces affiches en ville ! Ouvrir sa maison pour quelques jours,

    offrir un tot, cest bien sr un pari, mais presque toujours une joie partage.

    Lundi 18 septembre, jaccueille la gare Catherine et Kristen : elles viennent

    toutes deux de COPENHAGE pour vivre le festival, prendre des contacts et en

    ramener quelques chos au DANEMARK. Catherine est metteur en scne ; Kris-

    ten, journaliste.

    Les journes passent trs vite. La maison permet chacune dtre indpendante.

    Du matin vers 10h, jusquau soir22-23h, elles narrtent pas ! (spectacles, conf-

    rences, expos) Nous nous croisons dans la veille : Tu devrais aller voir a,

    SUPER !...

    A trois reprises, nous partageons le repas de midi, ma cuisine leur tait ouverte,

    ds quelles le souhaitent.

    La veille du dpart, pour me remercier, Catherine memmne au resto, en plein

    air (moment bien agrable, il fait trs beau ! Nous pouvons faire plus amplement

    connaissance : elle me parle de son mtier, de ses enfants, du DANEMARK

    Japprends que Catherine possde une maison familiale en PROVENCE 10kms

    du village o habite ma fille. Nous nous promettons donc de nous retrouver l-

    bas, Nol prochain !

    De nouvelles amitis,

    Des liens qui se tissent,

    Cest a aussi le festival !

    Tmoignage de M.F. PIERR

    Marie PIERR

    Le chien marionnette

    Quand je suis alle au spectacle de marion-

    nettes, il tait trs difficile de pouvoir regar-

    der un spectacle dj commenc. A cause

    des intempries, certains spectacles taient

    annuls et quand le soleil revenait tout le

    monde se prcipitait pour voir les spec-

    tacles. Quand jy suis alle, le seul spectacle

    que jai pu voir tait un chien trs ressem-

    blant un vrai.

    Tmoignage dune lve

  • 10

    Mario, la marionnette deux

    En nous promenant prs du thtre, nous avons vu un spectacle avec

    une marionnette sans fil, qui bougeait grce ses propritaires qui

    jouaient ses bras, sa tte et ses jambes.

    Le spectacle en lui-mme tait trs sympathique car cette marionnette

    tait amusante. Les bruitages, les chansons et les paroles taient hila-

    rantes ! Il y avait beaucoup de monde et apparemment cela plaisait

    aux petits comme aux grands . Il y avait des messages cachs

    quheureusement les plus petits nont pas compris...

    Ce spectacle est facile daccs et attire beaucoup de monde.

    A voir absolument !

    Charlotte Bricka 5meC

    Crdit photo Patrick Dunand.

    Cie Rue Barre (Gironde)

    Suite notre demande, la compagnie

    Rue Barre a accept de nous adresser

    leurs photos avec droits dauteurs et crdit

    photo.

    SPECTACLE et Droits limage

  • 11

    RETROUVEZ NOUS SUR

    LA PAGE FACEBOOK

    DU COLLEGE

    Plus de photos, plus

    dinfos...

    @collegesaintjean08

    Animation de Charleville

    pendant le festival des

    marionnettes

    Notre ville a t agence pen-

    dant deux semaines au rythme

    du Festival.

    Rues et magasins taient dco-

    rs sur le thme des marion-

    nettes, plusieurs artistes ma-

    rionnettistes se sont installs

    dans la ville ainsi que divers

    stands...

    Nous avons pu assister

    quelques spectacles de rue

    comme Drolatic Industry,

    Compagnia La Fabiola et bien

    dautres.

    Nous avons apprci dcouvrir

    ces artistes et ces nouveaux

    spectacles.

    Clara Ansart Marie Sanaju

    Bics dit par ST Jean-Baptiste

    society, 20 rue Mme De Svign,

    [email protected] , LEquipe

    du Bics : Bricka Charlotte, Joly

    Evaelle, Pierr Marie, Joly Mathilde,

    Roberval Manon, Gustin Mlodie,

    Kaeppler Arsne, Hesbois Guilhem,

    Garrec Lou-Ann, Ansart Clara,

    Sanaju Marie et Dufandou Ins.

    Ce club est sous la responsabilit

    de Mme Pierr.

    Cie Les Clochards Clestes

    Marion et Clment de la Cie des Skowis

    venus prsenter Charles de Foucauld

  • 12

    Rle de notre ville et ses services

    Les investissements de la ville de

    Charleville Mzires pour le festival :

    Notre ville est le premier partenaire du Festival des Marionnettes. Elle sassocie lassocia-

    tion Les Petits Comdiens de Chiffons pour mener bien ce Festival.

    Plusieurs services interviennent diffrents niveaux par exemple :

    Le ple administratif :

    Ce dernier est charg de rechercher un certain nombre dagents qui seront mis disposi-

    tion. Pour ce faire, le Centre Technique Btiment (CTB) fait appel aux priscolaires et

    dautres services.

    Il a fallu galement :

    grer le matriel, les vhicules et les cls des diffrentes salles,

    laborer un plan de circulation avec le Services Voirie,

    Mettre en place des arrts comme celui de stationnement, ou encore celui de la mise

    disposition de salles et celui relatif aux bruits.

    Grer les livraisons des salles (confection de plannings, de plans)

    Grer les astreintes,

    Coordonner le spectacle douverture

    Le ple technique :

    Implantation des marionnettes gantes, par le CTB

    Pose des polichinelles Place de la Gare,

    Confection de toute la signaltique du Festival, trs grand

    travail pour le service reprographie notamment,

    Mise en place de bches, panneaux,

    Pose de moquette.

    Et enfin soulignons le rle des bnvoles pour le montage et le dmontage des salles, la

    mise en place des gradins, lamnagement de la billetterie

    Garrec Lou-Ann et Dufandeou Ins

    Informations recueillies laide de Mme Joseph, adjoint lurbanisme,

    aux travaux et cadre de vie