Mise en page 1 - draaf.bourgogne-franche draaf.bourgogne-franche-comte. Conjoncture agricole Numro...

download Mise en page 1 - draaf.bourgogne-franche draaf.bourgogne-franche-comte.  Conjoncture agricole Numro 9 - Novembre 2016 Filire viticole Filires vgtales Filire lait Filires animales

If you can't read please download the document

  • date post

    06-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Mise en page 1 - draaf.bourgogne-franche draaf.bourgogne-franche-comte. Conjoncture agricole Numro...

  • Bourgogne-Franche-ComtConjoncture agricole

    Filires vgtalesFilire viticole Filires animalesFilire laitNumro 9 - Novembre 2016

    Agreste

    La baisse de la production de vins est estime 30 % cette anne. Les exportations progressent.

    La rcolte des cultures de printemps se termine.Le prix de lorge de brasserie diminue alors quecelui du colza augmente.

    Le prix du lait conventionnel est toujours orient la baisse. La production de fromages diminue.

    Les exportations de broutards poursuivent leurdiminution. Les cours de la viande bovine sestabilisent.

    En bref

    Filire viticole

    % 2016/

    Moyenne 5 ans

    Cte-d'Or 241 000 - 39,2 % - 33,9 %

    Jura 81 000 + 17 % + 2,3 %

    Nivre 43 600 - 49,9 % - 49,0 %

    Sane-et-Loire 621 000 -14,6 % - 12,0 %

    Yonne 164 000 - 64,3 % - 59,9 %

    Source : Agreste - Estimation prcoce 2016

    En hl 2016 2016/2015

    2016-2017 2017/2016 2016-2017 2017/2016

    Rouge, ros 18 390 + 13,9 % 30 980 - 23,9 %

    Blanc 126 975 - 14,9 % 157 957 - 24,8 %

    Crmant 48 543 + 30,1 % 105 489 + 14,9 %

    Ensemble 193 908 - 4,3 % 294 426 - 14 %

    Source : BIVB

    En hlSeptembre Campagne

    Transactions de vins AOP en vracHors Beaujolais, vins de la Nivre et du Jura

    Indice du prix des vins AOP en vrac Base 100 en janvier 2010, hors vins de la Nivre et du Jura

    Prvision de rcolte de vins

    60

    100

    140

    180

    220

    sept2014

    nov2014

    janv2015

    mars2015

    mai2015

    juil2015

    sept2015

    nov2015

    janvier2016

    mars2016

    mai2016

    juil2016

    sept2016

    Rgionales Autres Beaujolais

    Lanne 2016 restera une anne noire pour le vignoble deBourgogne-Franche-Comt. On enregistre une baisse desrendements denviron 30 %.

    Une production de vins en baisse marque en 2016

    Ces baisses de rendement ne sont pas homognes sur levignoble. Celui de Sane-et-Loire a t affect dune baissede 14 % de ses rendements alors que certains dpartementsont t beaucoup plus impacts. En particulier, dans ledpartement de la Nivre, la diminution est de 49 % de larcolte mais surtout, dans lYonne, elle est de moins 60 %en gnral et jusqu 100 % pour certaines appellationscomme le Saint Bris. La Cte- dOr nest pas pargne avecun recul de presque 40 % de sa vendange. A lest, les vinsdu Jura, qui en prvision, annonaient de fortes pertes, sesont bien rattraps avec notamment de trs beaux Sava-gnin.

    Au cumul de septembre (deuxime mois de la campagneviticole), les transactions de vins en vrac entre la viticultureet le ngoce sont en nette rgression, soit - 14 % au regardde la mme priode de 2015. En effet, les vins rouges et lesvins blancs marquent le pas respectivement - 24 et -25 %.Seuls les Crmants sont en avance. Lincertitude sur le

    niveau de la production est telle dans certains secteurs queles contrats sont tous provisoires.En septembre, les prix des vins en vrac des appellations deBourgogne connaissent des volutions contrastes auregard du millsime 2015. Les appellations rgionalesblanches diminuent de 10 % alors que les Bourgogne rougesprogressent de 14 %. Les Chablis et les appellations villageset les premiers crus de Cte-dOr connaissent une forteaugmentation (respectivement + 37 et + 28 %). Pour lesBeaujolais, la hausse atteint 28 %. De leur ct, les appella-tions blanches du Mconnais rgressent de 20 %.

    Les exportations de vins en hausse

    Au 8me mois de lanne, les exportations cumules de vinsde Bourgogne sont toujours en lgre augmentation envolume (+ 1,9 %) par rapport aot 2015. Si le Royaume-Uni, deuxime importateur, est en hausse de 21,3 %, laBelgique et lAllemagne poursuivent leur baisse avec,respectivement, - 19,3 % et 15,2 %.

    MINISTEREDE LAGRICULTURE

    DELAGROALIMENTAIREETDELAFORT

    Source : BIVB et IB

  • Filires vgtales

    En q/ ha Bl Orge d'hiver Orge de P. Mas Triticale Colza Tournesol Soja Moutarde Pois

    Rendement 2016 41 51 44 74 38 27 22 26 11 13

    %/Moyenne 5 ans - 37,0 % - 18,0 % - 18,0 % - 17,0 % - 19,0 % - 15,0 % + 6,0 % - 7,0 % - 35,0 % - 62,0 %

    Source : Agreste - Conjoncture grandes cultures et Statistique Agricole Annuelle

    Agreste Bourgogne-Franche-Comt - Conjoncture agricole n9 - Novembre 2016

    Cotations bl (/t) (Fob Rouen) et orge Esterel (Fob Creil)

    moyenne quinquennale

    120

    140

    160

    180

    200

    220

    240

    oct2014

    dc2014

    fv2015

    avr2015

    juin2015

    aot2015

    oct2015

    dc2015

    fv2016

    avr2016

    juin2016

    aot2016

    oct2016

    Bl

    Orge

    Source : Dijon crales

    Cotation du colza (/t) (Fob Moselle)

    colza

    300

    340

    380

    420

    460

    oct2014

    dc2014

    fv2015

    avril2015

    juin2015

    aot2015

    oct2015

    dc2015

    fv2016

    avril2016

    juin2016

    aot2016

    oct2016

    moyenne quinquennale

    Source : Dijon crales

    La campagne 2015-2016 se termine. La rcolte des tourne-sols et des sojas est presque acheve. Pour les mas, parcontre, seulement 50 % de la rcolte est effectue. Ce retardgne l'implantation des cultures d'hiver comme le bl tendreou l'orge d'hiver. Le temps sec rend plus difficile la leve descultures. L'ensemencement du colza sest tal sur unelongue priode d'o l'htrognit des stades de la culture.Les premires geles nocturnes ralentissent leur croissance.Beaucoup de parcelles sont envahies par des dicotyldones,comme la sanve ou le trfle.

    La fin de campagne 2015-2016 se prolonge

    La moisson des tournesols est effectue 90 %. Le rende-ment est de 22 q/ha (18 q/ha en 2015). Mme si, dansl'ensemble, la culture est plutt satisfaisante, elle a manqude chaleur et de luminosit en dbut de cycle, puis d'eau cett. En consquence, le Poids Mille Grains (PMG) est faible. Le soja s'en sort mieux, sans toutefois exceller. Le rende-ment atteint 26 q/ha, soit 5 quintaux de mieux qu'en 2015.Dj malmens par le manque de chaleur et de pluie, lesgeles du 10 au 12 octobre freinent la maturit physiologiquedes dernires parcelles.La moiti des surfaces du mas est rcolte. Dans les sols faible rserve utile, le PMG est trs bas. Dans les parcellesde semis tardifs, le gel de la mi-octobre bloque l'humidit du

    grain, ce qui va ncessiter un schage mcanique. Lerendement estim subit une nouvelle baisse par rapport auxprvisions du mois dernier, avec 74 q/ha (66 q/ha en 2015).L'arrachage des betteraves se poursuit, avec 40 % de rali-sation. Le rendement n 'excdera pas les 80 t/ha 16 %(68 t/ha en 2015), ce qui reste en dessous de la moyennequinquennale. La richesse en sucre monte jusqu' 19 %dans l'Yonne. La tare-terre est de 11,8 %.

    Nouvelle campagne : recul du colza et des orges

    La culture de colza est trs htrogne. Les stades vont de 4 feuilles rosette . Le colza s'implante trs difficile-ment dans la Nivre et l'extrme ouest de l'Yonne, avec defortes attaques d'altises. La flore adventice est bien prsente.Des cas d'longations sont visibles sur les colzas les plusavancs et qui ont une biomasse importante. L'assolementest en recul de 8 % soit - 16 000 ha.Les orges d'hiver sont semes dans de bonnes conditions.Les stades vont de leve 2 feuilles . Les surfacessont en repli de 2 % par rapport 2015 soit - 3 700 ha.Les semis des bls tendres sont quasiment termins. Lesstades s'chelonnent de leve 3 feuilles . Lesgramines adventices, comme le vulpin, envahissent lesparcelles. Les bio agresseurs sont prsents, en particulierles limaces, qui sont plus abondantes qu'en 2015.

    Le prix de lorge de brasserie au plus bas

    Les cours des olagineux se redressent ce mois, profitantdalas climatiques chez nos concurrents et de la baisse deleuro face au dollar.Le bl (rendu Rouen) stablit 161,20 /t soit - 3 /t auregard doctobre 2015, en hausse de 3 /t par rapport septembre. Les cours sont soutenus par un retour massif delEgypte aux achats. En effet, le GASC, en retard dans sonprogramme dimportations, a acquis 420 000 tonnes le 25octobre pour une livraison en dcembre. En outre, la baissede leuro face au dollar amliore la comptitivit des blseuropens. Nanmoins, la reprise des cours est limite parles fortes disponibilits mondiales.Lorge Estrel (rendu Creil) cote 159,25 /t, en baissesignificative de 13 /t par rapport septembre. La demandebascule vers lorge de printemps pour satisfaire les besoinsqualitatifs des malteurs. Ainsi, il nexiste plus de potentiel debaisse sur les orges brassicoles compte tenu des faiblesdisponibilits et de la tension du bilan europen.Le colza (rendu Moselle) 391 /t passe au dessus de lacotation de la campagne 2015 au mme mois. La rcolte decanola canadien est retarde par des prcipitations de pluieset de neige depuis la mi-octobre. En outre, la demande enhuile est forte et la production dhuile de Palme dficitaire cause dEl Nio plus tt cette anne. Enfin, la baisse deleuro soutient la graine europenne sur les marchs.

    Rendements des crales et olo-protagineux en 2016

  • Filire lait

    En tonnesAot 2016

    Evolution n/n-1

    Cumul sur 12 mois

    Moyenne Triennale

    Ptes Presses Cuites 5 441 - 3,6% 82 464 79 206dont Comt 4 543 - 3,6% 66 181 63 244

    Ptes Presses Non Cuites 1 826 - 5% 23 324 22 976dont Morbier 985 + 18% 11 682 10 655

    Ptes molles 1 631 - 10,9% 21 937 21 248dont Mont d'Or 489 + 4,0% 5 256 5 052

    Produits frais 24 785 - 4,3% 303 226 329 485

    dont yaourts et desserts lacts

    13 222 - 14,2% 166 507 188 454

    dont fromages frais 8 839 - 3,9% 110 651 111 142dont crmes fraiches 2 725 + 112% 26 068 29 889

    Sources : Agreste - Enqutes mensuelles laitires

    La production de fromage

    Les livraisons de lait (milliers dhectolitres)

    1000

    1100

    1200

    1300

    1400

    1500

    oct20