METHODES DEXPLORATION OBJECTIVES. OTO-EMISSIONS ACOUSTIQUES.

download METHODES DEXPLORATION OBJECTIVES. OTO-EMISSIONS ACOUSTIQUES.

of 39

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    109
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of METHODES DEXPLORATION OBJECTIVES. OTO-EMISSIONS ACOUSTIQUES.

  • Page 1
  • METHODES DEXPLORATION OBJECTIVES
  • Page 2
  • OTO-EMISSIONS ACOUSTIQUES
  • Page 3
  • Dfinition - Dcouvertes par le Pr. KEMP en 1978 - Les oto-missions sont des vibrations acoustiques mises par la cochle - Ces vibrations peuvent tre recueillies dans le CAE et tre reconnues de faon fiable du bruit de fond. - Trois types doto-missions sont dcrits: Les oto-missions acoustiques provoques (OEAP) Les oto-missions acoustiques spontanes (OEAS) Les produits de distorsions acoustiques (PDA)
  • Page 4
  • Les oto-missions acoustiques provoques OEAP Sons mis par la cochle en rponse une stimulation brve (click ou tone burst) - Test routinier de par sa simplicit et sa fiabilit - Les OEAP sont prsentes chez la quasi-totalit des normo-entendants - Les OEAP renseignent sur ltat cochlaire (CCE). Leur prsence permet daffirmer un fonctionnement cochlaire correspondant une perte tonale infrieure 30-35 dB sur les frquences conversationnelles. - Principale indication: dpistage des surdits de lenfant.
  • Page 5
  • OEAP: Principe de lexamen - Sonde contenant un microphone et une source de bruit (couteur) place dans le CAE - Toute pathologie externe ou moyenne interfre avec les rsultats (attnuation du stimulus arrivant loreille interne) - On applique par lcouteur une srie de stimuli et on recueille une srie de rponses par le microphone. - Les rponses sont traites et moyennes par un PC qui affiche les rsultats de faon numrique et graphique.
  • Page 6
  • Page 7
  • Problmes techniques -Les otomissions que lon cherche isoler sont de 40 dB infrieures au stimulus donc: - Problmes essentiellement lis aux bruits: - Rsonance du conduit auditif (latence de 10 20ms aprs le stimulus) - Bruits surajouts: bruit de respiration, de dglutition, bruits ambiants
  • Page 8
  • Solutions 3 caractristiques essentielles 1.Structure du Stimulus: Stimulation non linaire par une squence de 4 stimuli espacs de 20 ms 2.Rejet des stimuli pollus (choix en temps rel du seuil de rejet) 3.Utilisation de la reproductibilit des otomissions pour les extraire du bruit de fond: comparaison de deux rponses A et B et calcul du coefficient de corrlation.
  • Page 9
  • Ralisation pratique du test Mise en place correcte de la sonde (stabilit ncessaire pendant la dure de lexamen) Vrification de la structure du stimulus
  • Page 10
  • Vrification de labsence de rsonance du stimulus in situ qui ne doit pas dpasser 3 ms sur une chelle de 5 ms
  • Page 11
  • Ralisation pratique du test Mise en place correcte de la sonde (stabilit ncessaire pendant la dure de lexamen) Vrification de la structure du stimulus Choix du seuil de rejet Vrification des paramtres tout au long de lexamen
  • Page 12
  • Interprtation des rsultats Visualisation graphique en frquence
  • Page 13
  • Page 14
  • Interprtation des rsultats 1. Visualisation graphique en frquence 2. Visualisation graphique en latence entre 5 et 20 ms: Les OAE sont prsentes l o les deux courbes sont superposes
  • Page 15
  • Page 16
  • Interprtation des rsultats 1.Visualisation graphique en frquence 2.Visualisation graphique en latence entre 5 et 20 ms: Les OAE sont prsentes l o les deux courbes sont superposes 3.De faon chiffre en pourcentage de reproductibilit
  • Page 17
  • Page 18
  • Renseignements obtenus Les OEA renseignent uniquement sur ltat cochlaire. (tat fonctionnel des cellules cilies externes) La prsence dOEA permet daffirmer une perte tonale infrieure ou gale environ 35 dB sur les frquences conversationnelles. Les OEA napportent aucune donne sur les voies affrentes auditives et les centres. Pour le dpistage de lenfant, des appareils plus simples et maniables sont frquemment utiliss
  • Page 19
  • Les Oto-missions acoustiques spontanes OEAS Sons mis par la cochle en labsence de toute stimulation - Analyse possible par introduction dun microphone trs sensible dans le CAE - Les OEAS sont absentes chez plus de 50 % des sujets normo-entendants Possibilits dutilisation clinique rduites pour lexploration de la cochle. - Intressantes pour ltude des acouphnes
  • Page 20
  • OTOEMISSIONS ACOUSTIQUES SPONTANEES
  • Page 21
  • Les Produits de Distorsion Acoustique Les produits de distorsion refltent la non linarit de la cochle en bon tat physiologique: En rponse 2 sons purs de frquence f1 et f2, la cochle met plusieurs produits de distorsion : le plus couramment utilis en clinique et en recherche est celui constitu par 2f1-f2
  • Page 22
  • Produits de Distorsion Acoustique
  • Page 23
  • Page 24
  • Page 25
  • Page 26
  • METHODES ELECTRO- PHYSIOLOGIQUES 1.Electrocochlographie 2.Potentiels Evoqus Auditifs du Tronc Crbral Stimulations itratives et moyennage
  • Page 27
  • ELECTROCOCHLEOGRAPHIE Enregistrement des potentiels cochlaires grce une lectrode place sur le promontoire Ncessite une anesthsie gnrale Llectrode active est pique dans la partie postrieure du tympan pour venir au contact du promontoire (prs de la fentre ronde). Llectrode de rfrence est une lectrode de surface colle sur la mastode homolatrale Llectrode de masse est colle sur le front.
  • Page 28
  • Page 29
  • Ralisation du test Stimulation sonore dlivre en champ libre par un haut- parleur. Nombre de prsentations du stimulus en gnral entre 500 et 1500, une frquence denviron 10/s. Dure danalyse sur 10 ms. On commence par un clic 90 dB HL: Rponse normale: dflexion ngative de latence comprise entre 1,4 et 1,9 ms, damplitude variant entre 10 et 50 microvolts. On abaisse ensuite lintensit du stimulus par pas de 10 dB: la latence de la rponse augmente et son intensit diminue. Le seuil est atteint lorsque lamplitude est infrieure 0,1 V.
  • Page 30
  • Renseignements obtenus Seuils concordants avec les seuils audiomtriques pour les frquences > 1000 Hz En cas de surdit: seuil dapparition de la dflexion plus lev. Indication essentiellement chez lenfant lorsque lge ou ltat ne permettent pas dapprcier son audition par dautres mthodes plus simples. Test souvent coupl lenregistrement des PEA
  • Page 31
  • Potentiels Evoqus Auditifs du Tronc Crbral Principe: Une lectrode active place sur le crne (vertex) permet d'enregistrer les potentiels voqus du nerf auditif et du tronc crbral (potentiels prcoces I V ou ondes I V), et ceux des structures auditives suprieures thalamo- corticales (potentiels tardifs).
  • Page 32
  • Potentiels prcoces (PEA) Latence brve: < 10 ms > Permettent de dfinir lorigine endo ou rtrocochlaire dune surdit Potentiels semi-prcoces Potentiels tardifs ou cognitifs > Diagnostic neurologique
  • Page 33
  • Site anatomique des diffrentes ondes des PEA prcoces Onde I:Nerf auditif Onde II:Noyau cochlaire Onde III:Olive suprieure Onde IV:Lemnisque latral Onde V:Colliculus infrieur
  • Page 34
  • Conditions dexamen 1/ Placement des lectrodes (autocollantes ou transcutanes): - active: au vertex - rfrences: aux mastodes - masse: sur le front 2/ Vrification de limpdance du dispositif 3/ Relaxation du patient: - position allonge et confortable, nuque releve - ambiance calme - pnombre 4/ Chez lenfant, sdation lgre ventuelle
  • Page 35
  • Ralisation de lexamen On stimule la voie auditive par des sons brefs (clicks) dlivrs laide dun casque au rythme de 20/s Les lectrodes de surface recueillent des potentiels lectriques qui sont amplifis et moyenns. Le moyenneur calcule la courbe moyenne rsultant de 2000 stimulations sonores sur une priode de 10 ms et recueille les 5 ondes Intensit de la stimulation dpendant du but recherch: - Diagnostic otoneurologique: 80 100 dB - Recherche de seuil: de 100 10 dB en seuil dcroissant par pas de 10 dB Lanalyse des PEA consiste identifier les 5 ondes et mesurer les latences: I - III, I - V, III - V
  • Page 36
  • I-III III-V I-V
  • Page 37
  • Interprtation Les dlais I-III, I-V et III-V sont indpendants de lintensit de stimulation et dun ventuel dficit auditif, ce sont des constantes: - Dlai I-III: 2,0 ms +/- 0,13 ms - Dlai I-V: 4,0 ms +/- 0,14 ms - Dlai III-V:2,0 ms +/- 0,10 ms Atteinte de loreille interne: temps de conduction conservs. Atteinte du nerf auditif: allongement des temps I-III et I-V (Neurinomes) Pathologies du tronc crbral: disparition des ondes III et/ou V (SEP)
  • Page 38
  • Recherche de seuil En diminuant lintensit de stimulation: - La latence augmente - Lamplitude diminue Le seuil audiomtrique est dfini par lintensit minimale permettant lobtention de londe V Le seuil de londe V correspond au seuil auditif 10-15 dB prs
  • Page 39