MESSAGE DU PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION …assohum.org/Media/QH/Bulletin QHVol5Nu3.pdf · Carl...

Click here to load reader

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of MESSAGE DU PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION …assohum.org/Media/QH/Bulletin QHVol5Nu3.pdf · Carl...

  • Automne 2010

    1

    1

    1

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Le

    Pour la majorit dentre nous, les vacances sont bel et bien termi-nes. Jespre que vous avez tous profi t du bel t que nous avons eu pour recharger vos batteries et profi ter des rayons bienfaisants de notre toile la plus proche.

    Lautomne signifi e pour plusieurs un retour la normale et gale-ment une priode de renouveau, o lon se remet planifi er les projets importants et o lon se promet de remettre la main la roue. Votre Association nchappe pas cette rgle et bien que traditionnellement les choses soient tranquilles durant la priode estivale nous navons pas chm pour autant. Plusieurs projets intressants sont en cours de prparation dont vous entendrez parler durant les semaines qui vien-nent.

    Un de ces projets est celui des arbres de la connaissance . Voil deux ans de cela, un groupe de libre-penseur la Freethought Society of Greater

    1

    Bonjour vous tous et toutes ami(e)s humanistes

    QQ

    AHQ

    Contenus de ce numro:

    -Mot du nouveau prsident p. 1

    -La vraie rgle dor de la moralit p. 3

    -Dix mythes et ralits propos des athes p. 4

    -Lhumanisme qubcois peut-il exister sur le plan international p. 9

    -Confrence de Claude Colin au Centre humaniste p. 11

    -Vers un consensus scientifi que sur la moralit p. 12

    -Rodrigue Tremblay dcrit larme dautodestruction massive du gouvernement amricain p. 14

    -Un Canadien errant sur les Universalistes-Unitariens p. 15

    -Anthropologie des religions vue par Daniel Baril p. 16

    Rdacteur: Claude M.J. Braun

    Michel Pion, Prsident de lAssociation

    humaniste du Qubec

    MESSAGE DU PRSIDENT DE LASSOCIATION HUMANISTE DU QUBEC, MICHEL PION

  • 2QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Pennsylvania dcida driger un arbre de Nol sculier devant la cour municipale de la ville de West Chester en Pennsylva-nie pour reprsenter la communaut des non-croyants cot des symboles religieux traditionnels (une crche et une menora) qui y avait droit de cit depuis toujours. Lide de larbre de la connaissance (un clin doeil au rcit dAdam et ve) tait davoir un sapin dcor de couvertures de livres, car nos confrres libres-penseurs voulaient exprimer le souhait que, contrairement aux dictats religieux, tous devraient souhaiter sabreuver larbre de la connaissance contrairement au bon vieux Yahv qui en prit ombrage et bouta sa cration hors du jardin dden selon la lgende.

    Nous avons trouv lide si excellente que nous souhaitons refaire la mme chose ici durant la priode des ftes qui approche grand pas. Pour cela nous aurons besoin de comparses non seulement pour dcorer des arbres, mais aussi pour nous suggrer quelques endroits stratgiques o les placer. Si vous dsirez avoir un aperu de ce que nos voisins du sud ont fait vous pouvez visionner un petit documentaire sous-titr en franais sur notre site ladresse http://assohum.org/2009/12/larbre-de-connaissance/ Vous en entendrez parler trs bientt.

    Votre Association tait prsente galement la fi n de semaine du 1er au 3 octobre la confrence Athes sans frontires qui sest tenue lhtel Delta centre-ville Montral. Plusieurs des confrenciers prsents taient membres de lAssociation, entre autres, Daniel Baril et Rodrigue Tremblay parmi une brochette de confrenciers de haut niveau. Pour revoir le programme de la con-frence vous pouvez consulter leur site web.

    Grce au travail de notre porte-parole Michel Virard, nous avons galement plusieurs cin-clubs et confrences planifi s pour la saison automnale qui devraient vous intresser. Surveillez vos courriels ou notre site web http://assohum.org pour les vnements venir. Et ce nest pas tout! Nous avons encore plein de projets en rserve!

    Si lenvie vous prend de participer un de nos projets ou si vous dsirez nous faire part de vos suggestions ou de vos ides, noubliez pas que vous pouvez communiquer avec nous en tout temps par courriel ladresse [email protected] ou alors de faon conventionnelle en utilisant les coordonnes que vous trouverez lintrieur du bulletin.

    Bonne lecture et au plaisir de vous rencontrer une de nos activits.

    Visitez le site internet de lAssociation humaniste du Qubec

    http://assohum.org

    NOUVEAUT: PUBLICATION DES ANCIENS NUMROS DU BULLETIN QUBEC HUMANISTE

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    3

    3

    3

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Les spcialistes de lthologie ont ralis de nombreuses recherches pour dterminer lesquelles stratgies de mixture de coopration et de trichage pouvaient tre les plus stables du point de vue gntique dans les diverses populations animales. Quel quilibre de cooprants et de tricheurs dans une population, ou quelle balance de comportements cooprants versus trompeurs chez les individus de la population risquent-ils de dominer dans les diverses populations ? De mme, les psychologues sociaux et exprimentaux ont men de trs nombreuses exprimentations dans le cadre de la thorie du jeu (particulirement avec un jeu qui se nomme le dilemme du prisonnier) pour rpondre la mme question. Finalement, de nombreuses simulations virtuelles, quantitatives et itratives, ont t menes par des mathmaticiens pour rpondre cette mme question.

    La rponse : le tit-for-tat . Lors dune premire rencontre, soyez altruiste. Lors de la deuxime avec le mme individu, sil ne vous rend pas la pareille, alors refusez-lui votre altruisme. Mais si lors de la troisime rencontre, il se montre altruiste, rendez lui la pareille, et ainsi de suite. Cest la rgle dor de toute moralit dgage par les sci-ences modernes : soyez gentils, mais ne vous laissez pas manger la laine du dos par les tricheurs, et sachez reconnatre rparation. Le il pour il biblique, le prsentez lautre joue christique, le faites toujours pour le meilleur des mondes kantien, ne sont pas viables.

    Reformul partir du livre The selfi sh gene de Richard Dawkins, r-dition de 2009)

    La vraie rgle dor de la moralitClaude Braun, Rdacteur de Qubec humaniste

    Les humanistes sortent en force un dbat entre le philosophe thomiste Raynald Valois et lhumaniste athe Claude Braun

    loccasion du dbat ayant eu lieu entre Raynald Valois et Claude Braun ce 28 septembre sous lgide de la librairie Paulines, proprit des soeurs de la Congrgation de St Paul, la majorit des quelques 80 participants taient des membres de lAssociation humaniste du Qubec. Heureusement, car lanimatrice prenait beaucoup trop de place et tait gravement biaise contre le point de vue humaniste. Ce sont les questions et commen-taires de lauditoire humaniste qui ont rescap ce qui a pu tre rescap de cette soire. On note tout de mme louverture desprit de lquipe danimation de la librairie, ainsi que le remarquable stock de livres en sciences et en philosophie athe que lon peut trouver dans cette librairie et quon ne peut trouver dans les grandes librai-ries commerciales francophones de Montral.

  • 4QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    10 mythes et vrits propos des athes

    Il se peut que certains dentre vous ayez lu 10 myths and 10 truths About Atheism de Sam Harris dans le LA Times. Il sy efforait de clarifi er quelques malentendus au sujet des athes. Certains parmi les humanistes trouveraient certainement redire ce texte surtout cause de lespace quHarris y consacre tourner la religion en ridicule.

    Comprenez-moi bien, en ce qui me concerne les religions mritent amplement dtre critiques mais ce nest pas le but recherch ici. Si on cherche faire comprendre au grand public exactement qui nous sommes, ce nest peut-tre pas la meilleure faon de procder que de dire en mme temps et voici pourquoi vous les croyants, vous tes de pathtiques ignares. Cela risque de ntre pas trs persuasif.

    Alors voici ma version (trs largement inspire de celle de Sam Harris avec tout le crdit qui lui est d).

    Les athes sont convaincus 100% quil ny a pas de dieu; ce sont des fondamentalistes de la non croyance

    tre athe ne signifi e pas la mme chose pour tout le monde. Mais pour la grande majorit dentre nous, a ne signifi e pas tre 100 pourcent certain quil ny a pas de dieu. a veut juste dire suffi samment convaincu. Nous sommes convaincus que Jehovah, Allah ou Ganesh nexistent pas davantage que Zeus, Thor ou le monstre spaghetti volant. Parmi les athes que je connais jen ai rencontr bien peu qui taient des centpourcentistes. Je nen ai jamais rencontr non plus (je ne suis pas en train de dire quil ny en a pas) qui me disent nous sommes 100% sr quil ny a pas de dieu et rien ne pourrait me convaincre du contraire. Ce que la majorit des athes soutient par contre est que les preuves de lexistence de dieu sont faibles et les arguments circulaires. Montrez nous de meilleures preuves et nous changerons peut-tre dide, mais entre temps nous considrons que dieu nexiste pas .

    Les athes sont des tres immoraux; sans la religion toute moralit disparat

    Je pourrais argumenter contre cette proposition de milles faons. Par exemple en faisant la dmonstration quune thique humaniste qui prend la responsabilit de ses choix est moralement suprieure au fait de suivre des dogmes dcids par dautres de faon aveugle mais cest un argument quun thologien pourrait faire galement. Je pourrais faire remarquer que mme les croyants sont souvent slectifs dans lapplication des commandements de leur religion et quultimement ce sont eux en bout de ligne qui dcident de ce qui est moral ou non. Je pourrais tout aussi bien prtendre que les religions sont loin de fournir de bons exemples de moralit, surtout lorsquon constate certains agissements de leaders religieux dune thique trs douteuse (Bin Laden, George Bush). On peut aussi citer des recherches qui suggrent des bases neurologiques/volutives la moralit.

    Mais en fait, je vous dirais simplement ceci; regardez autour de vous. Vous constaterez que ce mythe est faux lvidence. Les athes ne tuent pas, ne volent ni ne violent ni ne trichent davantage que les croyants. Regardez certains pays Europens tel la France ou lAngleterre ou les pays scandinaves o les non croyants sont en majorit ou presque. Ces pays ne vivent pas dans le chaos et le crime. Au contraire ils se dbrouillent trs bien merci. Ces pays ont un fort fi let social et leurs habitants un trs bon niveau de vie.

    Et regardez les individus qui se dclarent athes. Vous voulez des noms? Carl Sagan, Woody Allen, Bjork, David Bowie, Georges Brassens, Jacques Brel, Bertrand Russell, Simone de Beauvoir etc. Il y a des policiers, des pompiers, des soldats et aussi des gens ordinaires tout autour de vous qui vous saluent tous les jours. Est-ce que tous ces gens vous semblent dgnrs?

    Michel Pion

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    5

    5

    5

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    moins que vous soyez pris dans un raisonnement circulaire, moins que vous soyez dj convaincu que tous ceux qui professent une religion diffrente de la votre sont immoraux par dfi nition, vous devez admettre que les athes sont aussi moraux que vous.

    Les athes sont en colre et malheureux, leur vie est vide de sens, ils sont sans espoir

    Encore l je pourrais mobiliser nombre dexemples pour contredire cette affi rmation. Je pourrais argumenter quil ny pas besoin dtre religieux pour donner un sens sa vie et quil y a beaucoup de sources despoir autres quun espoir de vie ultrieure.

    Mais encore l regardez autour de vous, prenez le temps de discuter avec des athes dautres choses que de la religion, de livres, de fi lms, de musique, de science, de leurs enfants, de leur blondes et jen passe. Si vous le faites vous allez vous rendre compte que leurs vies sont aussi riches, pleines, complexes, transcendantes et signifi catives que celles des croyants.

    Nous navons pas besoin de la religion pour entretenir un espoir et donner un sens notre vie. Nous pouvons faire cela nous mmes, crer notre propre sens (oui cela arrive que des athes soient de mauvais poil avec des croyants et puis aprs? a narrive jamais des croyants?

    Les athes sont intolrants, manquent de respect et sont cassants

    a se peut, nous sommes aussi des humains et avons nos mauvais jours. Mais tous les athes? Tout le temps? Plus que les croyants? Vraiment? (je sais, jai dit que je ne critiquerais pas la religion mais avez-vous dj remarqu comment certains croyants peuvent tre grotesquement intolrant envers les athes ou mme dautres croyants qui ne pensent pas comme eux ? Pouvez-vous vraiment accuser les athes dtre les gros mchants?

    Je crois que ce mythe vient du fait que pour les athes, la religion est une hypothse comme une autre qui propose une explication du monde. Nous refusons de la traiter avec davantage de respect que nimporte quelle autre opinion, thorie ou philosophie. Nous ne voyons pas pourquoi nous devrions traiter les crits ou les chefs religieux avec davantage de respect que nimporte quel politicien ou personnage public. Pour tout dire on ne voit pas pourquoi la religion devrait bnfi cier dun statut spcial qui lexempte de toute critique simplement parce quil sagit dune croyance partage par un grand nombre. La religion a longtemps profi t de ce passe droit et les croyants sont prompts interprter toute critique ou remise en question comme un manque de respect. Les athes sont des geignards

    Encore l, certains dentre nous le sommes parfois (voir plus haut). Mais pour la plupart, les athes sont des gens heureux de leur sort comme les croyants. Et, en passant, demander justice nest pas geignard. Personne ne prtend que la bigoterie anti athes est mettre sur le mme pied que le racisme et le sexisme par exemple.

    Mais ceci tant dit les athes ont certaines dolances lgitimes. Et la moindre dentre elles concerne la manire dont les athes sont traits par les croyants. Nous sommes davantage outrs par la faon dont certains croyants en traitent dautres. Une faon courante de dnigrer nimporte quel mouvement social est de le traiter avec condescendance. Les femmes qui demandent lgalit sont des hystriques, les gens dorigine ethnique sont trop dmonstratifs, les gais et lesbiennes trop nombrilistes et les athes des geignards. Cette attitude cherche faire taire les athes et non encourager un dialogue.

    Mythes et vrits propos des athes, suite...

  • 6QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Lathisme est une mode

    Oui on parle davantage de lathisme en ce moment. Que ce soit en librairie, dans les journaux ou la tl ou sur le net. Comme les gays dans les annes 90, les gens de couleur la fi n des annes 50, les fministes dans les annes 70. Il y a un moment dans chaque mouvement social important o on atteint une masse critique. Le mouvement devient rassembleur, plus visible et se fait entendre davantage. Le mouvement prend de lampleur un point o la socit doit en tenir compte. Cest gnralement ce moment que les mdias en prennent note et se demandent mais quest-ce qui se passe ? Qui sont ces gens? Comme si nous navions pas toujours t l.

    Est-ce que a signifi e que lathisme est une mode? Quelque chose quon fait pour avoir lair cool ? Certainement pas. Pas plus que le fait dtre gay. Sortir du placard est quelque chose de douloureux pour plusieurs. Cela peut vouloir dire perdre des amis, tre ostracis dans sa propre famille. Ceux qui prennent cette dcision ne le font pas pour suivre une mode, ils veulent simplement tre consquents avec eux-mmes.

    Les athes ne font que critiquer le pire des religions et ignorent compltement le ct positif de la foi; ils ignorent tout de la thologie

    Premirement cest faux, beaucoup dathes ont lu des ouvrages de thologie. Une tude scientifi que amricaine rcente montre mme que les athes ont une meilleure connaissance factuelle de la religion que les croyants ! Mais mme si on a lu tout St-Thomas dAquin ou Bonhoeffer, cela ne rpond pas la question la plus importante, dieu existe til ou non? Les thologiens partent du postulat que dieu existe et brodent partir de ce postulat.

    Pour tre honnte, la plupart des athes se moquent comme de leur dernire paire de chaussettes de la faon dont la religion est pratique par une poigne de thologiens. Nous sommes beaucoup plus proccups de la faon dont la religion se pratique dans le vrai monde. Et cela inclut les versions archaques, stupides et destructrices qui mritent amplement les critiques qui lui sont adresses.

    Les athes sont responsables des plus grands crimes de lhistoire de lhumanit : Staline, Mao etc

    Honntement, jignore pourquoi ce bobard se perptue. Ce nest pas comme si chaque athe avait un poster de Staline ou Mao dans sa chambre. Mais comme on entend souvent cette critique parlons-en. Largument est prsent grosso-modo de cette faon Staline est responsable de la mort de dizaines de millions de personnes. Staline tait un athe. Donc tous ces meurtres sont la faute de lathisme.

    Si on utilise la mme logique, alors George W Bush est responsable de la mort de milliers de personnes en Irak; Bush est un chrtien; donc tous ces morts sont la faute du christianisme. a na aucun sens videmment. Une version plus pose de largument ne considrerait pas chaque mort attribu Staline, mais celles explicitement infl iges au nom de lathisme. Je conviens demble ne pas tre un expert en histoire russe, ce nombre nest sans doute pas un zro mais ce nest certes pas 60 millions non plus. Le jeune Staline fut un sminariste des plus pieux, voulant devenir prtre avec zle. Admettons tout de mme que les athes ne sont certes pas immuniss contre les dfauts humains et cela inclut la mgalomanie tyrannique. Mais lessence de largument Stalinien et ses variantes, la culpabilit par association, que lathisme est la source de tous les maux, ne tient pas la route.

    Mythes et vrits propos des athes, suite...

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    7

    7

    7

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Il ny a pas eu beaucoup de chefs dtat ouvertement non-croyants. On peut les comprendre tant donn le stigmate associ aux athes, mais il y en a eu quand mme quelques uns. Helen Clark, premier ministre de la Nouvelle-Zlande de 1999 2008 tait ouvertement agnostique et Robert (Bob) James Lee Hawke, premier ministre Australien, 1983 1991, agnostique dclar et Bill Hayden, gouverneur gnral dAustralie de 1989 1996, athe. Winston Churchill se proclamait agnostique.

    LAngleterre sous Churchill. La Nouvelle-Zlande et lAustralie ces deux dernires dcennies. Pas exactement des dictatures Stalinistes. Et qui sait combien dautres chefs dtat sont des non-croyants et ne lavouent pas par peur de lopprobre de leurs lecteurs? Oui, quelques tyrans sanguinaires ont t des athes. Beaucoup plus ont t des croyants. Et autant des athes que des croyants ont t des chefs dtat respects et respectables. Largument Staline ne prouve rien du tout. Cest la base un argument malhonnte.

    Les athes croient que la science leur appartient; la science est leur religion

    Il est vrai qutre croyant nempche pas dtre un scientifi que. Je ne connais pas dathes qui prtendraient le contraire. Mais il y a une raison pour laquelle les athes prtendent que la science est importante et quelle revient constamment dans nos arguments, et que nous nous y fi ons, et ce nest pas parce que la science est notre religion ou que nous ne la remettons jamais en question. Ce nest mme pas parce nous pensons que la science a rendu la religion caduque (mme si elle a dispos de certaines croyances spcifi ques). Les athes se proccupent de la science parce que celle-ci nous fournit une mthode alternative pour comprendre la ralit.

    La science nest pas quun ensemble de thories et de faits, cest surtout une mthode pour diffrencier la bonne information de la mauvaise, faire la part entre les thories utiles et celles qui sont fausses. La science est une mthode pour comprendre le monde qui repose non pas sur lautorit et lintuition, mais sur un examen rigoureux des faits et sur une volont de remettre en question chaque thorie.

    Pour comprendre notre monde, la science est une alternative la religion, elle nous fournit non seulement des rponses diffrentes, mais surtout une faon diffrente de poser des questions. La science ne remplace pas la religion, elle la rend simplement inutile. Cest pourquoi elle est si pertinente et si importante pour les athes.

    Les athes se croient suprieurs

    Encore une fois, oui certains le croient. Se croire suprieurs aux gens avec qui nous avons des diffrences de vue est malheureux, mais ce nest pas unique aux athes. Mais il faut faire une distinction entre le fait de se croire suprieur et de penser que sur une question en particulier, vous avez raison et que ceux qui ne sont pas daccord ont tort.

    La religion a t exempte de critiques tellement longtemps que la plupart des croyants sont choqus lorsquils entendent un reproche ou quon leur indique une invraisemblance. Parce que leur religion est quelque chose dminemment personnel, certains croyants sont incapables de faire la diffrence entre une critique de leurs doctrines et une insulte personnelle. Ils entendent vous tres stupide et je suis suprieur alors quun athe va dire en fait je ne suis pas daccord avec vous ou votre argument ne repose sur rien de concret ou quel preuve pouvez apporter pour soutenir ce que vous dites? Ou encore vos arguments sont faibles et vous noffrez aucune preuve. Pouvez-vous faire mieux?

    tre persuad que vous avez raison, et essayer de convaincre dautre gens de cela, ce nest pas de larrogance. Cest une agora, un libre change de vues. En autant que vous restiez ouvert lide que vous pouvez avoir tort, ou que vous pouvez avoir raison sur

    Mythes et vrits propos des athes, suite...

  • 8QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    X mais pas ncessairement sur Y et Z . Croire que vous avez raison nest pas arrogant. Ce nest pas plus arrogant de penser que vous avez raison en ce qui concerne votre religion que a lest de penser que vous avez raison sur la politique ou sur des thories scientifi ques. Cest comme dire la ferme, parce que. . Ce nest pas un argument, cest simplement essayer de faire mal paratre un athe seulement parce quil ose formuler une critique.

    Mythes et vrits propos des athes, suite...

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    9

    9

    9

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Les libres penseurs sont organiss en France depuis 1848, et lchelle internationale depuis 1880. Les congrs mondiaux de 1904 Rome et de 1905 Paris, en particulier, ont montr la puissance de ce mouvement international, quand il russit se hisser la hauteur des enjeux de socit. Le Congrs mondial de 1904 a rassembl quelques mtres du Vatican toute llite politique et scientifi que dalors, dfi nissant ensemble ce que doit tre la Libre Pense et quelles batailles elle doit mener. Les Actes de ce congrs viennent dtre republis et sont disponibles. Le congrs de 1905, tenu Paris, a t un lment moteur dans ladoption de la loi franaise de sparation des glises et de ltat du 9 dcembre 1905. Les guerres de 1914-1918 et de 1939- 1945 ont affaibli la Libre Pense. Le courant internationaliste a eu du mal survivre la Premire Guerre Mondiale, et la Guerre Froide qui a suivi la seconde a amplifi la dispersion des organisations de Libre Pense.

    Surmonter la dispersion Il faut aujourdhui remonter la pente. Les contacts divers pris lchelle internationale

    depuis une dizaine dannes par la Libre Pense franaise ont montr que cette dispersion nest pas irrmdiable. En

    2005, le Comit International de Liaison des Athes et Libres Penseurs (CILALP) a t constitu, dans un congrs tenu Paris avec 250 participants de nombreux pays, dans le cadre gnral du congrs de lInternation humanist and Ethical Union (IHEU), dont le thme central tait la sparation des Eglises et des Etats. Le CILALP fonctionne depuis 2005 et a cr un site web o les informations et les analyses peuvent tre changes. Lors dune runion du CILALP tenue en 2008 Washington, en liaison avec le congrs mondial de LIHEU, la perspective a t ouverte de la reconstitution dune

    Association Internationale de la Libre Pense (AILP), Oslo en 2011. Un groupe de travail a t constitu, et la discussion sur cette reconstitution se mne. La Libre Pense franaise occupe toute sa place dans ce processus.

    Certaines organisations athes ou de Libre Pense sont membres de lIHEU, dautres sont membres dAAI (Atheist Alliance International), dautres sont plus ou moins isoles.

    Lhumanisme qubcois peut-il exister sur le plan international ?

    Il y a des choses qui se brassent ces jours-ci linternational en ce qui concerne lhumanisme. Il se forme depuis quelques annes des comits de liaison multilingues dhumanistes, athes, sceptiques et libre penseurs, qui font place la culture et la langue franaises et en reconnaissent la valeur irremplaable. Le plus rcent congrs de lAtheist Alliance International, une fdration dorganisations athes de plus en plus internationale, sest tenu en franais comme en anglais Montral (1er-3 oct, 2010). Philippe Besson, offi cier de la Libre Pense franaise nous exortait nous fdrer. Des confrenciers belges sont venus tmoigner de la lacit en Belgique ou faire part de leurs travaux sur lhistoire de la pense athe. Finalement, une vritable organisation internationale fdre et multilingue se met prsentement en place. Il y aurait certainement une place pour le Qubec dans ces comits, organisations, et fdrations, o les humanistes qubcois pourraient tmoigner, faire connatre leur travail, et apprendre des autres,

    Ainsi nous reproduisons un extrait, pertinent au propos ci-haut, dun texte du numro 555, de lan 2010 de la revue La Raison, revue offi cielle de la Libre Pense franaise.

    Philippe Besson, de la Libre Pense Franaise lors de son allocution au congrs de la Atheist Alliance International Montral, le 2 Octobre 2010

  • 10QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Lobjectif est de rassembler toutes ces organisations dans lAILP, dont les caractristiques sont dfi nir en commun. Il ne sagit pas de faire concurrence lIHEU qui, outre les libres penseurs et les athes, a vocation de rassembler les humanistes, les sceptiques, les rationalistes, etc.. Cest pourquoi la proposition a t faite que lAILP construire soit une section de lIHEU. Des divergences sparent les libres penseurs des autres composantes de lIHEU, et lAG 2010 de lIHEU tenue en aot Bruxelles la bien montr. En particulier, la question de lenseignement religieux dans les coles publiques est un point majeur de divergence. Mais les points daccord existent aussi, ce qui justifi e lexistence de lAILP, et sa place dans lIHEU.

    Organiser la convergence des organisations athes et libres penseuses Dans la perspective de la proclamation de lAILP Oslo lanne prochaine, de nombreuses discussions se mnent, pour organiser si possible la convergence des organisations athes et libres penseuses. Ainsi, une discussion est en cours avec lAtheist Alliance International (AAI). LAAI est principalement la fdration de sections amricaines et dorganisations europennes. Or les sections amricaines sont actuellement engages dans un processus qui pourrait les voir retrouver le cadre dAmerican Atheists (AA), dont elles taient originellement issues. AA est une organisation dathes amricains assez importante, qui a particip directement en 2005 la constitution du CILALP. Nous esprons naturellement que les athes amricains seront associs la constitution de lAILP, car ils en constituent de fait une partie importante. La discussion se mne galement avec les organisations europennes dAAI. Une rencontre sest tenue Paris le 29 aot entre des reprsentants de ces organisations (en particulier dIrlande, dAllemagne et du Danemark), pour voir ensemble comment regrouper nos forces au plan international. Cette discussion ne fait que commencer, et il faudra trouver des solutions de multiples problmes dorganisation et dorientation. Dores et dj un constat de cette discussion a pu tre tabli, en prsence de reprsentants de lIHEU, montrant ainsi la transparence du processus. De plus, la dcision de principe a t prise

    lors de cette rencontre dorganiser en commun des campagnes en dfense de la sparation des glises et des tats. La Libre Pense franaise sappuie sur lalliance historique avec les libres penseurs anglais de la National Secular Society (NSS), dont le directeur excutif Keith Porteous Wood, na pu quenvoyer un message de soutien la rencontre du 29 aot, pris quil tait avec la NSS organiser le rassemblement de 20 000 militants laques Londres contre tout fi nancement public de la venue du Pape. La discussion avec AAI va se poursuivre, la fois sur le fond et sur les formes dorganisation. Nous avons beaucoup danalyses communes. Ainsi, lors dune confrence internationale organise par AAI Copenhague en juin 2010, une Dclaration de Copenhague a t adopte que le CILALP et la Libre Pense franaise peuvent considrer comme trs positive.

    Lhumanisme qubcois peut-il exister sur le plan international ? suite...

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    11

    11

    11

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Confrence de Claude Colin du 5 aot 2010 au Centre humaniste de Montral

    Guy Coignaud, Trsorier de lAssociation humaniste du Qubec

    Le 5 aot 2010 linvitation de lAHQ, une vingtaine de personnes se sont dplaces au Centre Humaniste de Montral pour assister la prsentation de Mme Claude Colin du Centre dactions laques de la Province de Lige en Belgique.Mme Colin a expliqu que la Belgique, la diffrence de la France, na pas clairement spar religion et tat et qu cet gard elle ne peut tre qualifi e de laque. En revanche, ltat belge sefforce dtre neutre et encourage fi nancirement tous les groupes religieux reconnus qui en font la demande, et ce, au prorata de leur reprsentativit.Le mouvement laque belge qui dfend les valeurs humanistes sans rfrences religieuses sest prvalu de cette mesure pour obtenir des fonds en consquence de sa reprsentativit au sein de la population.Cest ainsi que des Centres dAction Laque se sont cres en Belgique francophone et dans la Province de Lige en particulier o on compte 21 maisons de la lacit dont quatre dans la seule ville de Lige pour 150 000 habitants. Ces maisons sont des Associations sans but lucratif diriges

    par des conseils dadministration composs de bnvoles qui peuvent engager du personnel permanent telle que Mme Colin qui travaille pour la Maison de la lacit de Sainte Walburge Lige. Le Centre dAction Laque de Lige compte un total de 45 employs permanents.Ces maisons de la lacit donnent accs une bibliothque humaniste et organisent de nombreuses activits telles que clubs de lecture, confrences, visites de muses, spectacles, repas de solstices et quinoxes, clbrations humanistes des moments importants de la vie, jeux de socit, etc. Elles apportent aussi de laide, au besoin, la prparation des rapports dimpts et offrent de lassistance morale lorsque ncessaire. travers ces maisons de la lacit, trs impliques dans leur communaut, les Centres dAction laques visent le dveloppement et le respect des valeurs laques et humanistes au sein de la socit belge.

  • 12QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Un nonc de consensus a t formul par les participants de the Edge The New Science of Morality Conference Washington, CT, June 20-22, 2010

    Au courant des dix dernires annes, la moralit est devenue une zone importante de convergence de savants et chercheurs des sciences et des humanits. Le volume des recherches sest accru rapidement, ainsi que la diversit des mthodes. Afi n de juger ce secteur en volution rapide, Edge a convoqu une runion Washington, CT, les 20-22 juin, 2010. Les confrenciers ont dcrit leurs propres travaux, et ont ensuite tent de ressortir les 10 points sur lesquels tous pourraient sentendre. Ils ont atteint un consensus sur les huit points qui suivent.

    Cet nonc de consensus nentend pas reprsenter tous ceux qui tudient la moralit, ni prtend-il reprsenter dfi nitivement le phnomne moral. Plutt, il se considre un point de dpart pour un club Edge de conversation. Cet nonc rsume ltat de la question sur la recherche savante en moralit et loffre la communaut savante pour discussion et amendement.

    Sign par : Roy Baumeister, Florida State University, Paul Bloom, Yale University, Joshua Greene, Harvard University, Jonathan Haidt, University of Virginia, Sam Harris, Project Reason, Joshua Knobe, Yale University, David Pizarro, Cornell University

    1. La moralit est la fois un phnomne naturel et un phnomne culturel

    Comme le langage, la sexualit ou la musique, la moralit merge de linteraction entre de multiples composantes psychologiques au sein dune mme personne et de linteraction entre individus au sein de la socit. Ces composantes sont des produits de lvolution o la slection naturelle joue un rle essentiel. Elles sont assembles en moralits cohrentes lorsquun un individu se forme dans un contexte culturel. Ltude scientifi que de la moralit requiert donc un effort de recherches combines faisant appel la fois aux sciences naturelles, aux sciences sociales et aux sciences humaines.

    Vers un consensus scientifi que sur la moralit ?Traduit par Yanik Crpeau, Vice-prsident, Association humaniste du Qubec

    2. Plusieurs des composantes psychologiques de la moralit sont innes

    Le mot inn que nous utilisons ici dans un contexte du cognitif moral, ne signifi e pas immuable, oprationnel ds la naissance ou mme visible dans toutes les cultures connues. Il signifi e organis pralablement lexprience bien que cette exprience puisse modifi er cette organisation et produire des variations au sein dune culture ou dans plusieurs cultures.

    Plusieurs des composantes de la moralit peuvent exister chez les autres primates comme la sympathie, lamiti, la hirarchie entre individus ou la formation de coalitions. Plusieurs composantes de la moralit existent dans toutes les cultures humaines, notamment la sympathie, lamiti, la rciprocit et la capacit dintrioriser les intentions et les croyances dautrui.

    Plusieurs des composantes de la moralit deviennent oprationnelles trs tt dans lenfance, par exemple la capacit de ragir avec empathie la souffrance humaine, dagir de manire altruiste et de punir ceux qui font souffrir les autres.

    3. Nos jugements moraux sont souvent faits de manire intuitive, sans grande dlibration ou sans soupeser les faits et les alternatives

    Comme la construction dune phrase grammaticalement correcte, le processus des jugements moraux se fait rapidement et sans efforts. Ce jugement se produit bien que la personne ne soit pas en mesure darticuler les raisons sous-jacentes ce jugement.

    4. Le jugement moral conscient joue plusieurs rles dans nos vies

    Souvent les gens appliquent des principes moraux et sengagent dans une rfl exion morale. Par exemple, les gens utilisent le raisonnement pour dtecter les inconsistances morales tant chez les autres que chez eux-mmes ou quand

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    13

    13

    13

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    leurs intuitions morales sont confl ictuelles ou absentes. Le raisonnement moral possde une fonction dargumentaire; souvent pour prparer une interaction sociale et persuader, plutt quune approche gardant un esprit ouvert afi n darriver la vrit. Dans le contexte de cette fonction argumentaire, le raisonnement moral peut avoir des impacts assez importants sur les relations interpersonnelles. Les raisons et les arguments peuvent crer de nouveaux principes (galit raciale, droit des animaux) et ainsi produire des changements moraux dans la socit.

    5. Les jugements moraux et les valeurs sont souvent en confl it avec le comportement rel

    Les gens chouent souvent vivre selon les valeurs quils ont choisies consciemment. Une des nombreuses raisons pour cette rupture est quune action morale dpend du contrle de soi, ce qui est une chose qui fl uctue et qui a ses limites. Faire quelque chose qui soit moralement bien, particulirement quand cela soppose aux envies gostes, dpend souvent dune lutte intrieure dont le rsultat est incertain.

    6. Plusieurs rgions du cerveau sont utilises dans le processus cognitif moral mais il nexiste pas un foyer moral central dans le cerveau

    Les jugements moraux dpendent de plusieurs systmes neuronaux qui sont distincts mais qui interagissent les un avec les autres, parfois de manire comptitive. Plusieurs de ces systmes neuronaux jouent un rle similaire peut importe que le contexte soit moral ou autre. Par exemple, il y a des systmes qui supportent le contrle cognitif, la reprsentation des tats mentaux, la reprsentation affective des valeurs, tant dans un contexte moral que non-moral.

    7. La moralit varie entre les individus et les cultures

    Au sein de chaque culture, les gens font varier leurs jugements moraux et leurs comportements. Certaines de ces variations sexpliquent par des variations innes dans les tempraments (par exemple une personne agrable ou consciente) ou par des diffrences dans les capacits morales (la capacit de saisir la

    perspective des autres). Certaines de ces variations sexpliquent par la diversit des expriences en jeune ge. Enfi n, certaines variations sexpliquent par les rles et les contextes prsents lindividu au moment du jugement et de laction.

    La moralit varie dune culture lautre de plusieurs faons. Il y a le domaine moral gnral (ce qui fait lobjet de rgles formelles et de lois) ainsi que des normes, pratiques, valeurs et institutions. Les vertus morales et les valeurs sont fortement infl uences par les circonstances locales et historiques, telles la nature des activits conomiques, la forme de ltat, la frquence des confl its arms et la capacit des diffrentes institutions rsoudre les confl its

    8. Les systmes moraux supportent lpanouissement humain divers degrs

    Lmergence de la moralit a permis des groupes plus grands de vivre ensemble et de bnfi cier de la confi ance, des changes, de la scurit mutuelle, de la planifi cation long terme et dautres types dinteractions ayant un caractre positif ou ngatif. Certains systmes moraux donnent de meilleurs rsultats que dautres et par consquent il est possible de les comparer et de les juger.

    Lexistence de la diversit des systmes de valeurs et de moralit comme lment historique nautorise pas le vivre et laisser-vivre du relativisme moral selon lequel tous les systmes de valeurs se valent. Les comparaisons entre les diffrents systmes moraux doivent se faire de manire prudente parce quil existe plusieurs visions valables de ce qui constitue le bien et lpanouissement, y compris entre diffrentes socits occidentales. Rappelons aussi, en raison du pouvoir norme des institutions morales dinfl uencer le raisonnement, que les spcialistes en sciences humaines qui tudient la moralit courent le risque dtre eux-mmes infl uencs par leur propres cultures et systmes de valeurs et par leurs dsirs.

    Consensus sur la moralit, suite...

  • 14QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Lexistentialisme nest pas tellement un ath-isme au sens o il spuiserait dmontrer que Dieu nexiste pas. Il dclare plutt: mme si Dieu existait, a ne changerait rien; voil notre point de vue. Non pas que nous croyons que Dieu existe, mais nous pensons que le problme nest pas celui de son existence; il faut que lhomme se retrouve lui-mme et se persuade que rien ne peut le sau-ver de lui-mme, ft-ce une preuve valable de lexistence de Dieu. En ce sens, lexistentialisme est un optimisme, une doctrine daction, et cest seulement par mauvaise foi que, confondant leur propre dsespoir avec le ntre, les chrtiens peu-vent nous appeler dsesprs.

    (Jean-Paul Sartre / 1905-1980 / Lexistentialisme est un humanisme)

    Lors de son allocution au congrs de la Atheist Alliance Interna-tional, ce 2 octobre 2010, notre camarade, membre de lAsso-ciation humaniste du Qubec, Rodrigue Tremblay, a expliqu plusieurs centaines de congres-sistes en sance, Montral, que les tats-Unis avaient cre et fait imprimer et distribu dans le monde musulman un manuel islamiste extrmiste et meurtrier pour fanatiser les mujahideen, dans une frnsie anti-mcrante, afi n de combattre les sovitiques en Afghanistan. Il notait avec mpris que limpression gouvernementale fdrale, en sol amricain, des exemplaires de cette arme de destruction massive a continu par millions APRS lattaque du 11 sep-tembre 2001 sur le World Trade Center.

    RodrigueTremblay rvle larme dautodestruction massive du gouvernement amricain

    Rodrigue Tremblay montre son livre le plus rcent lors de son allocution au congrs 2010 (2 oct) de lAtheist Alliance Iternational, Montral: Le code pour une thique globale, Liber, 2010.

    On peut lire son allocution http://www.lecodepouruneethi-queglobale.com/pb/wp_d3adf1a7/wp_d3adf1a7.html

  • Vol 5, No 3 Automne 2010

    15

    15

    15

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    Un Canadien errant chez les Universalistes-Unitariens (UU) de San Francisco

    Je suis parti un matin de Juillet. Ctait il y a un peu plus de 4 ans, en 2006. Je suis parti pour une belle aventure dans une autre ville, dans un autre pays, presque dans une autre galaxie. Jai quitt Montral pour aller occuper un emploi passionnant San Francisco. Jai ador ce boulot, un milieu stimulant, un dfi constant pour mes capacits intellectuelles. Mais quelque chose me manquait, un endroit de militantisme comme javais connu au Qubec. Mimpliquer dans un combat pour plus de justice sociale, ce que javais fait lUnion des Forces Progressistes puis Qubec solidaire ma manquait normment.

    Un jour, lautomne 2008, jai reu un message fort trange de Michel Virard, alors prsident delAssociation Humaniste du Qubec. Via la liste de diffusion, il relayait linvitation faite par Hannelore et Lo Poncelet pour une visite dans une glise. Jai d me pincer un peu pour y croire, comment une telle chose tait-elle possible? Le prsident de lAHQ, un athe bon teint, qui invite tout le monde la messe?? Cest quoi cette charade? Pour tirer cela au clair, je devais aller voir, mais lglise Unitarienne de Montral tait bien loin de San Francisco. Je nallais pas juger sans minformer et rclamer la tte de Virard pour cette incroyable hrsie lse-humaniste sans au moins savoir de quoi il sagissait. Jai donc mis les ressources dInternet contribution. Google, YouTube, Yahoo et tous les autres. Cest ainsi que jappris quil existait plusieurs glises Unitariennes-Universalistes en Amrique du Nord et que la plupart de ses membres taient agnostiques ou athes. Quant aux autres, ceux qui croyaient en quelque chose, ils se dfi nissaient davantage en mode qute spirituelle que comme des je-sais-tout qui jettent lanathme sur ceux ou celles qui ont le malheur de ne pas tre tout fait daccord avec eux. Hum... assez intressant, indeed! Mieux encore, la First Unitarian Universalist Society of San Francisco a un site web et il est possible de tlcharger le sermon dominical sur son iPod. Ayant charg 84 sermons sur mon appareil, je profi tais du trajet en

    Yanik Crpeau, Vice-prsident de lAHQ

    tramway pour couter ces sermons raison de deux ou trois le matin et deux ou trois en fi n daprs-midi lors du trajet de retour vers la maison. Aprs une semaine dcoute de ces sermons, ma curiosit tait telle que je dcidai daller jeter un coup doeil sur place.

    Le combat pour la justice sociale est sans aucun doute le trait dominant de cette congrgation. Que ce soit les droits des homosexuels (le pasteur snior est gay, mari et pre de 5 enfants), la critique de la guerre en Irak et en Afghanistan, lgalit entre les hommes et les femmes, le racisme envers les immigrants, le droit leau potable, lopposition la peine de mort, le support des itinrants et des sans-abri, la question

    de la prvention de la cruaut envers les animaux, cette communaut tait en mode mobilisation 365 jours par anne. Dans leurs prches, les pasteurs (3 hommes et 2 femmes) faisaient une critique sans-merci de limprialisme tatsunien, du capitalisme et des injustices que lon retrouve dans la socit. Ces gens-l tiennent un discours plus gauche quAmir Khadir ou Franoise David tout en supportant de nombreux comits qui mobilisent sur ces questions.

    part le cercle paen o les petites fi lles se dguisent en sorcires (avec le chapeau noir et la cape) pour participer

    une crmonie druidique o on appelait des desses dans le cercle sacr (les participantEs se regroupent en cercle autour dun chaudron dans lequel on a mis le feu), je nai pas vraiment vu de rfrence une entit surnaturelle. Au contraire des autres groupes religieux, nous avons ft dignement le bi-centenaire de la naissance de Charles Darwin et dAbraham Lincoln, tous les deux ns le 9 fvrier 1809. Le premier est le pre de la thorie de lvolution, le second est le prsident tatsunien qui a aboli lesclavage.

    Si cette glise vnrait des saints, ceux-ci sappelleraient Preistley (un des co-dcouvreurs de loxygne et pasteur

    Lglise Unitarienne-Universaliste de Montral 5035 boul De Maisonneuve, Montral

  • 16QUBEC HUMANISTE

    Qubec humaniste

    Qubec humanisteQubec humaniste

    unitarien), Charles Darwin (un unitarien anglais), Benjamin Franklin, John Adams et Thomas Jefferson (unitariens, pres fondateurs de la nation tatsunienne, auteurs de la dclaration dIndpendance et de la Constitution, les deux derniers ayant t respectivement deuxime et troisime prsidents des tats-Unis) ou Linus Pauling (prix Nobel de Chimie 1954 et prix Nobel de la Paix en 1963) ou bien des militantes fministes comme Olympia Brown (premire femme ordonne et pasteure universaliste) ou Susan B. Anthony (sufragette clbre et unitarienne). la liste des saints unitariens, il faudrait ajouter quelques bienheureux comme Marie Curie (2 prix Nobel), Gandhi ou Martin Luther King et pourquoi pas Simone de Beauvoir, Baruch Spinoza ou Jean-Paul Sarte.

    Que ce soit le combat contre lesclavage, le droit de vote des femmes, la lutte contre la sgrgation raciale et aujourdhui la lutte pour les droits des homosexuels ou les questions environnementales, les membres de cette dnomination auront t de tous les combats. Les fondateurs de lACLU (American Civil Liberty Union) taient unitariens ou universalistes. Aujourdhui encore, les militants locaux de lACLU sont des UU. Le seul membre du congrs qui ait fait son coming out comme athe est membre dune glise Unitarienne-Universaliste en Californie.

    Jai dcouvert une glise sans crdo et fonde sur de trs solides principes humanistes. Une thologie agnostique mais accueillante pour toute personne, athe, agnostique, libre-penseure, chrtienne, juive, musulmane, bouddhiste, etc.

    Au XIXme sicle, alors que les Unitariens et les Universalistes taient, chacun de leur ct, des dnominations chrtiennes, Thomas Starr King a dit: les Unitariens croient quils sont trop bons pour tre damns, les Universaliste croient que Dieu est trop bon pour damner qui que ce soit. Je garde un souvenir mu de laccueil que cette communaut a fait ce canadien errant qui parcourait en pleurant des pays trangers.

    Universalistes-unitariens (UU), suite...

    Notre camarade, membre de lAssociation humaniste du Qubec, lanthropologue Daniel Baril, a prsent une magnifi que confrence au rcent congrs de la Atheist Alliance International, tenu Montral du 1er au 3 oct 2010. Il existe deux thories volutionnistes divergentes pour expliquer lavnement de la religion: la thorie de lavantage adaptatif et celle du produit driv. La premire soutient que la religion est en soi une adaptation, ce qui veut dire quelle procure un avantage pour la survie et la reproduction de celui ou celle qui possde les dispositions cognitives conduisant croire en des tres surnaturels et agir sous leur autorit. La seconde soutient au contraire que ce que nous appelons religion drive dune srie dhabilets qui trouvent leurs principales fonctions non pas dans le domaine religieux mais dans la vie sociale. Selon cette approche, ce sont ces habilets cognitives qui sont des adaptations, alors que la religion en est un produit driv ou un piphnomne. Bien quelle soit une production spontane, elle pourrait ne pas exister sans que lindividu nen soit pour autant moins adapt. En sappuyant sur les travaux des principaux chercheurs dans le domaine, Daniel Baril a expliqu ces deux approches tout en exprimant un fort penchant en faveur de la seconde.

    Anthropologie des religions, vue par Daniel Baril