MEEF LE PROCESSUS REDD A MADAGASCAR - FAPBM

Click here to load reader

  • date post

    24-Oct-2021
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of MEEF LE PROCESSUS REDD A MADAGASCAR - FAPBM

ATTENUATIONET DES FORETS
I - GENERALITES SUR LA REDD
II - LA REDD A MADAGASCAR
• Rôles des forêts tropicales dans la lutte contre le Changement Climatique
- couvrent 15% de la surface de la terre
- contiennent environ 25% du carbone dans la biosphère terrestre
- 13.000.000 Ha/an convertis en d’autres usages 1/5 des émissions totales de carbones
- changement de la couverture végétale, est la seconde cause du changement climatique
MEEF
• Assurent la subsistance des populations - 90% des 1,2 milliards de personnes qui vivent au dessous du
seuil de pauvreté tirent directement leurs moyens de subsistance des ressources forestières qui abritent 90% de la biodiversité terrestre mondiale
- abri, source de combustibles, nourritures et remèdes pour les populations locales
- => le changement climatique affectera la population tributaire des forêts et en priorité les plus pauvres
MEEF
• Procurent des services écologiques essentiels - régulation des flux d’eau
- protection des bassins versants
. Réduction des émissions de carbone
. Maintient les niveaux d’évaporation élevés à partir de la canopée
MEEF
• Qu’est ce que c’est la REDD - Initiative pour lutter contre les changements climatiques de
l’après 2012
- C’est un mécanisme du type paiements pour services environnementaux qui vise à rémunérer la réduction des émissions dues a la déforestation et à la dégradation forestière
- Type de marché: volontaire
. pour faire face à la pauvreté et aux changements climatiques
. pour soutenir les services environnementaux
MEF
• Quelques définitions de la REDD - REDD: inclue les réductions des émissions liées à la
déforestation et dégradation des forêts
- REDD+: inclue REDD et les activités d’augmentation des stocks de carbone en forêt (inclusion de la conservation et la gestion durable des forêts)
- REDD++: inclue REDD+ et les émissions de carbone des sols agricoles
MEF
• Les principaux points de négociations - Faire valider un montage REDD+ avec engagement immédiat
- Se prononcer sur les besoins de financement
- Déterminer les modes de financement correspondant le mieux aux intérêts des pays et établir un ordre de priorité entre ces financements
- Inscrire les règles de gouvernance dans un accord international
- Madagascar soutient l’inscription dans le traité du mécanisme REDD + qui inclut la conservation, la gestion durable des forêts et le renforcement des stocks de carbone.
MEEF
II - La REDD+ A MADGASCAR - Lancement et mise en œuvre de projets pilotes
- Mise en place d’un Comite Technique REDD (pilotage des activités REDD)
- Engagement dans le processus FCPF: préparation à la REDD+
(R-Pin soumis en 2008, R-PP approuvé en juillet 2014 => obtention de financement de 3,8 millions d’USD pour la mise en œuvre du R- PP)
- Présentation du document Early Idea Note en juillet 2014 qui a eu l’avis favorable des membres du Fond Carbone du FCPF
=> Présentation du document ER-PIN en octobre en vue de financement du document ER-Programme
- Engagement dans le programme ONU-REDD: requête officielle d’identification des besoins en REDD+ de Madagascar déposée le 25 juin 2014; appui ciblé de l’UN-REDD à Madagascar
MEEF
MEEF
LES PROJETS PILOTES REDD
- Lancement et mise en œuvre de projets pilotes: Makira, CAZ, COFAV, REDD-FORECA, PHCF
Nbre de projets: 5 Nbre de sites: 16
- Surface forestière concernée: 1.800.000 Ha
Potentiel crédits CO2: 40-45 millions TCO2 eq
- Trois projets visent à court terme la production de « crédits carbone » (Makira, CAZ et COFAV), et deux concernent plus la « recherche méthodologique » (REDD FORECA et PHCF).
- Les démarches adoptées par les projets reposent principalement sur la création d’aires protégées et le transfert de gestion aux populations riveraines d’une partie des surfaces forestières
MEEF
MEEF
• R-PIN approuvé en 2008
• Validé au niveau national en juillet 2010
• R-PP deux fois présenté informellement en
2010
de l’approbation de la R-PP:
Projets REDD+
Carbone et niveau d’émission
de référence préliminaires au niveau national
Initiative écorégionale REDD+ (PERR-FH) lancée
en 2014
humides de l’Est
le 3 juillet 2014 à Lima => financement de 3,8
millions d’USD
VOLET 1:
MEEF
1a. Dispositif National de Gestion de la Préparation à la REDD+
BUREAU NATIONAL DE COORDINATION REDD+
Cellule Méthodologique
REL/RL et du SIS
Cellule en charge
Groupe Thématique
groupes d’acteurs clés
déforestation de causes différentes (changement
d’affectation des sols, exploitation illicite de bois,
problème de gouvernance, etc.), (ii) une surface
forestière significative et (iii) une combinaison de zones
à projet REDD+ et des zones non REDD
Principales réalisations: 3 ateliers nationaux, 7 ateliers
régionaux; élaboration d’outils de communication (film,
poster, brochures…), de guides méthodologiques, .....,,
consultation en ligne, soumission à un comité de
lecture
19
Consultations:
stratégiques, le cadre
processus d’Évaluation
mesures de sauvegarde, le
et le suivi-évaluation
VOLET 2:
2000 – 2005 : 0,5 %/an
2005 – 2010 : 0,4 %/an
cultures de subsistance et
•Conversion de forêts en
Démographie •Taux de croissance
dérivés
•Pauvreté
écosystèmes
Figure 2a-5 : Synoptique des causes de la déforestation et de la dégradation forestière
à Madagascar
• Quatre options stratégiques • 1. Améliorer la gouvernance du secteur forestier ;
• 2. Créer des incitations à la gestion durable et l’utilisation efficace des ressources forestières ;
• 3. Renforcer le suivi et le contrôle forestiers et l’application de la loi.
• 4. Développer des alternatives à la déforestation et à la dégradation des ressources forestières
MEEF
• Processus de formulation de la stratégie REDD+ → Etape 1 : Evaluation et analyse détaillée de chaque sous-option
stratégique (bénéfices et impacts potentiels, faisabilité, coûts, durabilité, risques de fuites, EESS)
→ Etape 2 : Sélection des stratégies performantes et soutenables
→ Etape 3 : Conduite d’études spécifiques
→ Etape 4 : Finalisation de la stratégie REDD+
→ Etape 5 : Etablissement de conditions opérationnelles favorables à la mise en œuvre de la stratégie REDD+ (ressources, capacités, outils…
• Une Etude d’Impact sociaux et environnementaux sera menée à travers l’EESS pour évaluer les effets probables (positifs et négatifs) des options stratégiques de REDD et du cadre de mise en œuvre
MEEF
SUR LES SAUVEGARDES
Figure 4-1 : Schéma synoptique du système MRV à mettre en place à Madagascar
Le système national MRV consistera
aussi à rapporter les données
et à vérifier la validité des résultats
3 niveaux: local, régional, national
3 principales dimensions:
et la gouvernance
Volet / Composante Coût estimatif (US $) Pourcentage
1a Dispositif de gestion de la préparation 1 705 499 24,2%
1b Consultation et participation des parties prenantes 963 381 13,67%
2a Évaluation de l’utilisation des terres, de la politique
forestière et de la gouvernance 188 129 2,67%
2b Options stratégiques REDD+ 206 613 2,93%
2c Cadre de mise en œuvre 181 360 2,57%
2d Impacts sociaux et environnementaux 188 392 2,67%
3 Scénario de référence 2 070 475 29,38%
4 MRV : suivi, rapportage et vérification 1 271 930 18,05%
6 Suivi-évaluation de la mise en œuvre de la préparation 271 552 3,85%
COUT TOTAL du R-PP 7 047 331 100%
FCPF 3 800 000 53,92%
Gouvernement 1 679 317 23,83%
Autres sources de financement 1 568 014 22,25%
BUDGET
• Programme/zone de comptabilisation (= Eco-region Forêt humide de l’Est): 20,585,864 ha (35% du territoire national)
• Couverture forestière: 4,049,684ha (20% du zone de programme)
• 13 regions: 12.6 million d’habitants
• Activités du programme sur 4 sites prioritaires
• Lier les aires protégées existants aux initiatives REDD
Early Idea Note
1. Integration spatiale de la planification REDD
2. Améliorer la production de l’agriculture de subsistence
3.Promouvoir la gestion forestière (KoloAla)
4. Améliorer la gouvernance forestière
30
31
32
Revenues from carbon credit
LE PROGRAMME ONU-REDD
- Mars 2013: requête officielle de Madagascar pour faire partie du programme
- Septembre 2013: acceptation officielle de Madagascar pour faire partie du programme avec le statut d’« observateur »
- Juin 2014 Requête officielle d’évaluation des besoins de Madagascar en matière de REDD+ (foncier, SNSF, vision/ dialogue intersectoriel)
- Elaboration de projet d’appui ciblé par le programme ONU- REDD pour Madagascar (juridique, analyse du contexte et des institutions, renforcement des capacités et du dialogue sur les enjeux et les approches REDD+)
MEEF