Méditation devant la crèche

download Méditation devant la crèche

of 32

  • date post

    15-Jul-2015
  • Category

    Spiritual

  • view

    426
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Méditation devant la crèche

  • Pos l sur la paille,Sem dans nos sillons,Tu nous dis, Jsus-Christ,Que l'ambition de Dieu,Que la folie de DieuPour ses enfants, les hommes,Survient discrtement.Comme nous, tu commencesDans la fragilit d'une naissance.C'est bien trop peu nos vues d'hommes.

  • Tu nous entranes ainsiSur les routes du Pre.Tu dvoiles son cur.Trente ans de vie cache,Trente ans de dur labeur,On n'entend pas ta voix,Ou si peu, mais si juste.

  • Est-ce vraiment srieux,Un fils de charpentier ?Et qu'attendre de bonDu bourg de Nazareth ?C'est bien trop peu nos vues d'hommes.

  • Sans clat, sans tapage,Toi, levain dans la pte,Tu viens pour dployer nos vies.Tu te tiens au plus bas,A hauteur des humains,D'abord chez les petits,Les mal vus, mal aims,Ignors, rejets.

  • Tu fais d'eux, parmi nous,Un rappel incessant,Car ton amour attendQue nous leur accordionsLa place que tu veux,La place qu'ils attendent.Oui, l'ambition de DieuSurgit rsolument.

  • C'est bien trop peu nos vues d'hommes.

    Tu nous dis seulementQue renatre d'en hautEst porte de tous.

  • Tu es si familierDes contours de nos vies,De nos ttonnements,Nos dsirs et nos cris,Qu'ils deviennent par toiSemence ou levainQui libre les curs.

  • Dans ce peuple humiliSubissant l'occupant,Tu viens faire renatre,Grandir et se leverCeux qui s'adressent toi.Tu les rends clairvoyants ;Tu restaures les liens ;Tu brises les carts.

  • Tu ravives la vie,Celle qui vient de Dieu,Celle qui est en Dieu :Disponible pour tous, accessible pour tous.

  • De cet lan de vie,De vie en abondance,Tu laisses uniquementDe la paille, une croix,Du pain, du vin, un tombeau vide,Des traces au cur des hommes,Des paroles de feu,Un lan inou ;

  • Et tu n'criras rien,Sauf sur un coin de sable ;Tu ne dicteras rien,Toi, le Verbe de DieuEn notre humanit.C'est bien trop peu nos vues d'hommes.

  • Bien plus tard, quand l'Esprit,Au cur de tes amisRavive la mmoire,Eux mettront pas critLe plus fort, le plus clairDe ton chemin de vie,De ta Rsurrection.

  • Tu t'es risqu ainsi nos apprciations,Nos mots, nos souvenirs.C'est bien trop peu,A nos vues d'hommes,Pour tout dire de toi,Pour tmoigner de toi.

  • Ta confiance envers nousVa jusqu' cette audace ;Tu sais, pour nous toucher,Tu veux, pour nous rejoindre,Que seuls nos mots suffisent. Par eux, modestement,Mais dlibrment,Se transmet ton lan,Ton salut et ta paix.

  • Tu n'as que nos talentsEt nos fragilits.Ce n'est jamais trop peuVu du ct de Dieu.

  • - Texte : Andr Etcheverry et Richard Holterbach, prtres du PRADO Lyon.Les photos de crches m'ont t procures par mes correspondants, que je remercie. Musique : "Ave Maria (grgorien)jacky.questel@gmail.comhttp://jackydubearn.over-blog.com/