Media File 13626

of 23 /23
Objectifs généraux Ce premier document est un extrait des Guignols de l’info, programme télévisé français basé sur la caricature des personnes médiatiques, thème de l’unité 1 du livre de l’élève. Il permet de poursuivre les discussions engagées sur la caricature des hommes politiques et d’aborder un sujet à résonance mondiale : le téléchargement de musique sur Internet. La vidéo met en relief des aspects de la caricature que le dessin figé ne peut aborder. Cette forme d’expression, qui grossit volontairement ce qu’elle veut faire comprendre, permet en outre de faciliter l’accès au sens pour les apprenants. Grâce à ce document, les étudiants vont découvrir un programme humoristique très regardé en France et la façon dont celui-ci parodie le Président français, Nicolas Sarkozy. Le téléchargement illégal de musique sur Internet est par ailleurs l’un des points de travail du gouvernement français, et le fait que la femme du Président soit chanteuse permet d’ajouter une dimension privée à ce débat public. L’humour et la découverte culturelle sont deux points qui vont motiver les apprenants. Ils pourront répondre aux questions posées en mobilisant leur sens de l’observation et leur oreille. Conseils Avant de commencer, présentez le DVD aux étudiants : expliquez-leur qu’il est composé de documents vidéo dont le but est d’aller plus loin dans la découverte du monde francophone. La compréhension orale est bien entendu travaillée, mais elle n’est pas une fin en soi. Après leur avoir expliqué que les thèmes correspondent à ceux de la double page culturelle du manuel, demandez-leur ce qu’ils imaginent trouver dans ce premier document. Faites découvrir l’intégralité du document une fois, puis lisez ensemble la partie A. Laissez les appre- nants répondre par écrit, puis mettez en commun. Si certains n’ont pas reconnu le Président français, faites remarquer les points de caricature non physiques : c’est lui qui décide, il est accompagné de policiers, ont dit « vous volez le Président »… Aidez les étudiants à accepter que la langue, dans la compréhension orale, ne soit pas la seule source de sens. Lisez ensemble les questions de la partie B, puis visionnez une ou deux fois la séquence. Laissez répon- dre individuellement par écrit et corrigez en groupe. Demandez aux étudiants de justifier les réponses aux questions 3 et 4. Procédez de la même manière pour la partie C, puis pour la partie D. Pour la partie E, formez des groupes de deux à quatre étudiants. Lisez les questions ensemble, puis donnez-leur quelques minutes pour commencer à discuter entre eux de leurs réponses. Ensuite, passez une dernière fois la vidéo, et laissez-leur du temps pour terminer de répondre. Mettez les réponses en commun. Vous pouvez les écrire au tableau pour mieux les comparer et faire remarquer celles qui reviennent le plus souvent. Si certains points n’ont pas été observés, apportez d’autres éléments de réponse. Si possible, diffusez un extrait vidéo d’un discours du président Sarkozy ou présentez-leur une photo de lui pour discuter de la pertinence de la caricature faite par les Guignols de l’info. La partie F peut être traitée en deux temps : les deux premiers paragraphes pourront être traités en grand groupe, sous forme de discussion où vous veillerez à la distribution de la parole. Le dernier para- graphe se veut plus ludique et met les apprenants en situation de caricaturiste. Il est probable que les connaissances culturelles et les compétences en dessin rendent cet exercice parfois difficile, c’est pourquoi il est important que les étudiants aient réfléchi aux aspects qui peuvent être caricaturés. Si certains ne souhaitent pas dessiner, vous pouvez proposer de faire une imitation théâtralisée. Latitudes 2 : fiche enseignant unité 1 module1 unité 1 Les Guignols de l’info © Les Éditions Didier, 2009 – Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

Embed Size (px)

description

d

Transcript of Media File 13626

  • Objectifs gnraux

    Ce premier document est un extrait des Guignols de linfo, programme tlvis franais bas sur la caricature des personnes mdiatiques, thme de lunit 1 du livre de llve. Il permet de poursuivre les discussions engages sur la caricature des hommes politiques et daborder un sujet rsonance mondiale : le tlchargement de musique sur Internet. La vido met en relief des aspects de la caricatureque le dessin fig ne peut aborder. Cette forme dexpression, qui grossit volontairement ce quelle veutfaire comprendre, permet en outre de faciliter laccs au sens pour les apprenants.

    Grce ce document, les tudiants vont dcouvrir un programme humoristique trs regard en Franceet la faon dont celui-ci parodie le Prsident franais, Nicolas Sarkozy. Le tlchargement illgal demusique sur Internet est par ailleurs lun des points de travail du gouvernement franais, et le fait que lafemme du Prsident soit chanteuse permet dajouter une dimension prive ce dbat public.

    Lhumour et la dcouverte culturelle sont deux points qui vont motiver les apprenants. Ils pourront rpondreaux questions poses en mobilisant leur sens de lobservation et leur oreille.

    Conseils

    Avant de commencer, prsentez le DVD aux tudiants : expliquez-leur quil est compos de documentsvido dont le but est daller plus loin dans la dcouverte du monde francophone. La comprhensionorale est bien entendu travaille, mais elle nest pas une fin en soi. Aprs leur avoir expliqu que les thmes correspondent ceux de la double page culturelle du manuel, demandez-leur ce quils imaginent trouver dans ce premier document.

    Faites dcouvrir lintgralit du document une fois, puis lisez ensemble la partie A. Laissez les appre-nants rpondre par crit, puis mettez en commun. Si certains nont pas reconnu le Prsident franais,faites remarquer les points de caricature non physiques : cest lui qui dcide, il est accompagn de policiers, ont dit vous volez le Prsident Aidez les tudiants accepter que la langue, dans la comprhension orale, ne soit pas la seule source de sens.

    Lisez ensemble les questions de la partie B, puis visionnez une ou deux fois la squence. Laissez rpon-dre individuellement par crit et corrigez en groupe. Demandez aux tudiants de justifier les rponsesaux questions 3 et 4.

    Procdez de la mme manire pour la partie C, puis pour la partie D.

    Pour la partie E, formez des groupes de deux quatre tudiants. Lisez les questions ensemble, puisdonnez-leur quelques minutes pour commencer discuter entre eux de leurs rponses. Ensuite, passezune dernire fois la vido, et laissez-leur du temps pour terminer de rpondre. Mettez les rponses encommun. Vous pouvez les crire au tableau pour mieux les comparer et faire remarquer celles quireviennent le plus souvent. Si certains points nont pas t observs, apportez dautres lments derponse. Si possible, diffusez un extrait vido dun discours du prsident Sarkozy ou prsentez-leur unephoto de lui pour discuter de la pertinence de la caricature faite par les Guignols de linfo.

    La partie F peut tre traite en deux temps : les deux premiers paragraphes pourront tre traits engrand groupe, sous forme de discussion o vous veillerez la distribution de la parole. Le dernier para-graphe se veut plus ludique et met les apprenants en situation de caricaturiste. Il est probable que lesconnaissances culturelles et les comptences en dessin rendent cet exercice parfois difficile, cestpourquoi il est important que les tudiants aient rflchi aux aspects qui peuvent tre caricaturs. Sicertains ne souhaitent pas dessiner, vous pouvez proposer de faire une imitation thtralise.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    1

    module1unit 1 Les Guignols de linfo

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Infos

    Les Guignols de linfoDepuis vingt ans, cette mission de 8 minutes prsente sous forme de caricature de journal tlvislactualit politique et sociale franaise, mais aussi mondiale. Les personnages sont reprsents par desmarionnettes, les voix sont celles dimitateurs. La longvit de ce programme sexplique par la popularitdes Guignols de linfo en France.Pour en savoir plus et voir des vidos des Guignols : http://www.canalplus.fr/c-humour/pid1784-c-les-guignols.html

    Nicolas SarkozyIl a t lu Prsident de la Rpublique franaise en mai 2007. Il appartient au parti de lUMP (Union pourun Mouvement Populaire, parti de droite). Cette vido des Guignols de linfo met en avant son attache-ment la scurit et son engagement contre le tlchargement illgal sur Internet. Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy ou http://www.elysee.fr/lepresident/

    Carla Bruni-Sarkozy

    La deuxime pouse du Prsident Sarkozy est une chanteuse franco-italienne. Elle tait auparavant mannequin. Lalbum dont parle la vido est Comme si de rien ntait, paru en juillet 2008.

    Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carla_Bruni

    Le tlchargement illgal sur Internet

    Le tlchargement est le fait dimporter dInternet sur son ordinateur un fichier. Nombre de personnes,appeles pirates , utilisent ce moyen de faon illgale pour copier gratuitement des morceaux de musique, des films, des jeux Le gouvernement franais cherche une solution ce problme. Poursanctionner efficacement les pirates, il travaille llaboration de la loi Cration et Internet, aussi appeleloi Hadopi ( Haute autorit pour la diffusion des uvres et la protection des droits sur Internet ).

    Pour en savoir plus : http://www.culture.gouv.fr/

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    1

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Lextrait de journal tlvis choisi pour cette unit prsente lauteur J.M.G. Le Clzio loccasion de laremise du prix Nobel de littrature qui lui a t attribu en 2008. Ce reportage revient sur divers aspectsde cet homme de Lettres : des lments biographiques aux remarques sur son style dcriture, ce docu-ment apporte de nombreuses informations sur limportance de Le Clzio pour la culture franaise et sonrayonnement ltranger. Grce ce reportage-portrait, les apprenants dcouvriront cet crivain depremier plan et son got pour le voyage. Le rythme et lorganisation de ce document permettront par ailleurs une comprhension complte dun sujet qui pourrait paratre complexe ce niveau.

    Conseils

    Avant de commencer, lisez ensemble le titre du document. Demandez aux tudiants ce quils connaissentdu sujet, sans leur apporter dinformations. Expliquez que vous allez commencer par un visionnage sansle son, dans le but danticiper les sujets abords. En effet, limage apporte des informations qui vont per-mettre aux tudiants de se prparer la comprhension purement linguistique.

    Lisez les questions de la partie A, puis passez le document sans le son. Laissez les tudiants rpondre indi-viduellement, puis mettez en commun les rponses. Demandez-leur de justifier leurs rponses la ques-tion 3 : il est important quils expliquent ce que limage leur apporte pour la comprhension, afin quechacun puisse dvelopper cette stratgie. Au-del de limage, demandez-leur de rflchir la structuredun reportage en gnral.

    Ensuite, lisez les questions de la partie B, et visionnez la squence une ou deux fois. Laissez rpondre individuellement par crit et corrigez en groupe.

    La partie C est plus complexe au niveau linguistique, cest pourquoi lexercice propos indique dj le sensdes quatre phrases-cls de ce passage. Aprs avoir lu ces propositions, les apprenants ne devraient plusse focaliser, pendant lcoute, sur la comprhension dtaille de ce que dit chacun des interviews : ainsi,ils accderont au sens plus facilement. Vous pouvez visionner ce passage deux fois maximum, puis, lorsde la correction, le revoir en faisant des pauses aprs chaque lment de rponse.

    Dans la partie D, une partie des questions est un travail de reformulation des paroles de lcrivain. Lisezensemble les questions, et prcisez bien que la question 4 peut tre justifie par des lments tirs de toutle document. Aprs le visionnage, laissez chacun crire ses rponses, puis mettez en commun en prenantsoin de laisser chaque tudiant exprimer son avis sur la question 4.

    La partie E propose un travail de reprage dinformations dans lintgralit du document : les tudiantsdoivent se concentrer sur une thmatique du reportage prsente dans toutes les squences. Ce travailpermet aux lves de travailler lcoute slective dans la comprhension orale. Laissez-les lire les lments, puis visionnez une fois le reportage avant de mettre en commun les rponses.

    Pour faire une transition entre les parties E et F, vous pouvez demander lensemble de la classe si leslivres prsents pourraient leur plaire. Laissez ensuite la parole libre pour rpondre aux premires questions. Profitez galement de ce moment pour former des groupes de gots similaires : ils travaillerontensemble durant la dernire activit. Lors de ce dernier travail, insistez sur limportance de faire une critique positive du livre choisi pour esprer quil soit ensuite lu. Pour llection, demandez chacun,aprs la prsentation de tous les ouvrages, de voter pour deux ou trois livres (selon la taille de la classe).Aprs dpouillement, un extrait du livre lu pourra tre lu en classe.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    2

    module1unit 2 Jean-Marie Gustave Le Clzio,

    prix Nobel de littrature

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Infos

    J.M.G. Le Clzio

    Le reportage donne beaucoup dinformations sur J.M.G. Le Clzio. Ses racines multiples (franaise, bri-tannique, mauricienne) et son enfance peuvent expliquer sa passion pour les voyages. Rvolt par laguerre, il aspire une harmonie et une ouverture sur les autres quil dcrit surtout dans des paysageslointains. Auteurs de nombreux ouvrages, il reoit le prix Nobel de littrature en 2008 pour lintgralit deson uvre.

    Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/J._M._G._Le_Clzio

    Le film

    Depuis 1901, lAcadmie Nobel rcompense des personnes qui ont beaucoup apport dans cinqdomaines : la paix, la littrature, la mdecine, la physique et la chimie.

    Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_nobel ou http://nobelprize.org (en anglais)

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    2

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Dans lunit 3 du manuel, les apprenants ont dcouvert des Franais qui vivent ltranger. Pour prolonger ce thme, ce document vido, ralis pour informer les tudiants franais qui souhaitentsexpatrier, a t slectionn. Il apporte des informations sur une destination francophone la mode,le Qubec-Canada, et explique les procdures suivre pour russir son dpart. Ralis pour des tudiants, il intressera certainement les vtres.

    Le travail de comprhension propos met en jeu plusieurs stratgies, dont certaines ont dj t misesen uvre dans les prcdents documents : sappuyer sur limage, interprter, partir du global, de la struc-ture du document, pour aboutir la comprhension dtaille. Une attention particulire a galement tapporte la comprhension linguistique afin de diversifier les types dactivits proposs aux tudiants.

    Conseils

    Lisez ensemble les questions de la partie A. Insistez sur limportance de lobservation pour pouvoirrpondre, puis visionnez le document. Laissez les tudiants rpondre individuellement, puis mettez encommun les rponses. la question 3, il est possible que les drapeaux ne soient pas reconnus par toutle monde. Avant de donner la rponse, faites rflchir les tudiants aux rponses possibles, tant donnle titre du document. Prenez le temps de les laisser justifier leurs rponses toutes les questions.

    La partie B permet de travailler sur la structure du contenu du document. Prcisez quil faut surtout, lapremire fois, se concentrer sur les deux premires questions. Vrifiez la comprhension de ce qui estdemand, puis visionnez une ou deux fois la vido. Vous pouvez faire une correction intermdiaire de la question 1 : demandez quels sujets ne sont pas traits, et retenez ceux o tout le monde est daccord. la fin, corrigez ensemble toutes les questions.

    Pour la partie C, prparez les tudiants : cette partie met en jeu leur comprhension linguistique, maisleur logique peut aussi les aider, comme en langue maternelle. Lisez les questions, puis visionnez uneou deux fois la vido.

    Dans la partie D, cest la reformulation, voire linterprtation des messages gnraux qui est travaille.Insistez auprs des tudiants sur le fait que les femmes ont un accent qubcois qui ne doit pas lesarrter. De la mme manire, limportance du message gnral doit primer par rapport la comprhen-sion de chaque mot. Lisez les questions et visionnez une ou deux fois le document. Vous pouvezdemander aux apprenants de ne pas crire pendant lcoute. Laissez-les ensuite rdiger leurs rpon-ses, puis mettez en commun. Aidez-les formuler une rponse qui ne rpte pas le texte.

    Dans la dernire partie (E), si vos tudiants viennent de pays diffrents, posez les questions par groupede nationalit. Si ce nest pas le cas, vous pouvez diviser la classe en groupes qui se concentreront surdes centres dintrt (un groupe pour les aspects conomiques, un groupe pour les aspects sociaux,etc.). Mettez en parallle les raisons de partir dun pays et celles pour venir y vivre.

    Lactivit finale se veut plus ludique : distribuez des feuilles de couleur ou, si cest possible, une versioninformatique dun prospectus mis en page. Les apprenants travailleront par nationalit ou par centresdintrt, comme la question prcdente. Pour les stimuler, donnez-leur des exemples : en France, si on est invit dner dans une famille, on apporte un cadeau (du vin, des fleurs, des chocolats), et onnarrive pas lheure, mais avec 10 20 minutes de retard en fonction des rgions. table, on ne mangepas le fromage avant le plat Choisissez vos exemples en fonction des nationalits en prsence. Lesdpliants raliss pourront tre dupliqus et distribus chacun, si cest possible.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    3

    module1unit 3 Le Canada, un eldorado pour les Franais ?

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Infos

    Le CanadaCe pays situ sur le continent amricain sduit de nombreux Franais la recherche dun emploi et dunemeilleure qualit de vie. tant donn sa dmographie vieillissante, le Canada cherche attirer une nou-velle population de travailleurs jeunes, prts sinstaller durablement ltranger. Les Franais, charmspar ce pays de grands espaces naturels et la rputation chaleureuse, choisissent aussi le Canadaparce quil abrite des provinces o le franais est langue officielle (le Qubec et le Nouveau- Brunswick).

    Pour en savoir plus sur la politique dimmigration du Canada :http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTf0003961

    Pour en savoir plus sur les Franais qui vivent hors de France : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais-etranger_1296/les-francais-etranger_5294/les-francais-etablis-hors-france_4182/index.html

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    3

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Ce document est un extrait de lmission Jirai dormir chez vous ralise par Antoine de Maximy, danslaquelle il prsente ses voyages dans diffrents pays. Dans cet extrait, il sintresse la France, et plusparticulirement un lieu trs touristique : le Mont-Saint-Michel. Lexploitation fractionne de la vidopermet aux tudiants de dcouvrir les tapes de ce reportage comme un Franais, cette diffrence prsquils feront des pauses pour rpondre des questions de comprhension, danticipation, dobservation,dcoute qui les assureront de tirer le meilleur profit de lapport culturel de cette vido.

    Conseils

    Lisez ensemble les questions de la partie A. Demandez aux tudiants ce quils ont appris sur le docu-ment grce cette lecture (il y a un homme, il voyage, il raconte des choses, il essaie quelque chose dedifficile). Il est important de procder cette tape avant chaque partie, afin de sensibiliser les tudiants ce quapportent les questions leur comprhension : ils seront ainsi mieux prparer auvisionnage. Regardez la vido une fois, laissez-les rpondre individuellement, puis mettez les rponsesen commun en mnageant un temps pour la justification des rponses.

    Procdez de la mme manire pour la partie B. Les apprenants doivent se sentir suffisamment dtachsdes questions crites pour pouvoir profiter de lapport des images.

    Dans la partie C, une plus grande attention est porte la comprhension linguistique. Pour ne pas foca-liser les tudiants sur ce point ds le dpart, il est prfrable de passer la vido une premire fois avantde lire les questions. Durant cette lecture, vous pourrez leur demander quelles rponses ils peuvent djapporter. Visionnez nouveau la fin du reportage une ou deux fois. Les tudiants rpondront par critaux questions restantes avant que vous ne mettiez en commun. Insistez sur la dernire question : selonles nationalits, le visage des Franais peut tre jug trs ou trs peu expressif, or il se trouve quunegrande partie de la communication, et donc de la comprhension, consiste lire le langage corporel. Sivotre groupe est compos de plusieurs nationalits, vous pouvez leur proposer de jouer la scne parpays, et remarquer les diffrences dexpressivit.

    La dernire partie permet de parler de la spcificit de cette srie documentaire. Si vous disposez dunaccs Internet, vous pouvez demander aux tudiants de chercher des informations sur lmission, devoir si Antoine de Maximy est all dans leur pays. Ils peuvent galement participer en laissant unmessage sur le forum du site.

    Une question interculturelle sur les cadeaux suit cette discussion. Elle laisse place une activit dex-pression dabord crite (qui peut tre ralise sous forme de petite annonce) donnant lieu, par la suite, des changes qui permettent dexploiter les acquis linguistiques de lunit 4.

    Infos

    Jirai dormir chez vousLa particularit de la dmarche dAntoine de Maximy est de voyager seul avec un quipement de tournage vido. Il part, sans prparation, la rencontre des habitants du pays quil visite. Il choisit troislieux dans un pays et dcouvre la vie et la culture locale en dormant chez les gens quil rencontre, sansavoir pris contact avec eux auparavant. Pour en savoir plus : http://www.jiraidormirchezvous.com/

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    4

    module2unit 4 Jirai dormir chez vous

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Le Mont-Saint-Michel

    Site class au patrimoine mondial de lUNESCO, le Mont-Saint-Michel est un des sites touristiques les plusvisits de France. Cest un lot rocheux au sommet duquel se trouve une abbaye ddie Saint Michel.Autour de ce monument sest construit un village aux ruelles troites.Pour en savoir plus : http://www.ot-montsaintmichel.com/

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    4

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Pour faire suite aux documents de lunit 5 sur le thme de limmigration, ce document propose une inter-view de Nabila Amghar, lune des coordinatrices dun festival franais de films documentaires sur lethme de limmigration. Elle y expose les objectifs de ce festival et explique le regard quelle porte surlimmigration. Cette interview est compose de diffrentes squences : outre le visage le Nabila Amghar,on dcouvre galement des images tires des films documentaires, vocatrices de situations positivesou plus difficiles pour les immigrs. Les explications donnes sur ce sujet sensible en France restentclaires et apportent un clairage de la socit franaise souvent peu abord en classe.

    Le travail de comprhension propos met en jeu des stratgies de reprage de mots-cls et de thmati-ques traites dans diffrentes parties afin de travailler lcoute slective.

    Conseils

    Lisez ensemble les questions de la partie A. Les tudiants doivent rpondre des questions dcouteaussi bien que dobservation, ce quil sera important de leur prciser. Visionnez une ou deux fois le docu-ment, laissez-les rpondre individuellement, puis mettez les rponses en commun. Pour la question 5,choisissez les mots-cls qui reviennent le plus souvent dans la classe.

    Lisez ensuite les questions de la partie B. Vous expliquerez cette occasion que rechercher les ques-tions du reporter permet didentifier les diffrentes parties du document. Prcisez que lon nentend pasces questions. Visionnez la vido une ou deux fois, laissez les tudiants rpondre individuellement, puismettez les rponses en commun.

    Lisez les questions de la partie C en insistant sur laspect thmatique de ces questions. Aprs le vision-nage, laissez un temps pour rpondre puis mettez en commun les rponses. Vous procderez de la mmemanire dans la partie D (partie galement thmatique), mais prciserez aux tudiants quil y a ici desquestions dinterprtation de ce qui est dit.

    La partie E demande un travail de reprage de mots et de comprhension en contexte. Pour certains, ilpeut aussi sagir dun travail de logique de la langue, puisquun verbe ne peut avoir comme explicationquun verbe, et de mme pour un nom. Lisez les propositions, puis visionnez une fois la vido avant deprocder une correction rapide.

    Dans la dernire partie (F), laspect ludique des strotypes peut tre utilis : dessins, mimes, etc. ; diversesfaons permettent de parler des strotypes. Si cela vous est possible, apportez des accessoires quireprsentent les Franais. Et si les personnes qui composent la classe le permettent, vous pouvez aussiengager une discussion sur les strotypes que les apprenants ont des autres nationalits prsentes ounon dans la classe mais attention ne pas vexer la susceptibilit des tudiants.

    Enfin, un travail de groupe sur le documentaire permet chacun dimaginer une histoire partir desimages de la vido. Dans certains cas, il vous sera possible dutiliser ces scnarios pour filmer plusconcrtement de petites sayntes.

    Infos

    Le festival Les yeux ouverts sur limmigration Depuis 2006, dans lOise, au nord de la France, ce festival prsente des films documentaires sur le thmede limmigration. Chaque anne, un sujet fdre le choix des films slectionns, un ralisateur est mis lhonneur ainsi quun pays dmigration.Pour en savoir plus : http://www.festival-lesyeuxouverts.fr

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    5

    module2unit 5 Les yeux ouverts sur limmigration

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Limmigration en France

    La socit franaise est compose des descendants de nos anctres les Gaulois , mais aussi des mul-tiples vagues dimmigration qui ont ponctu lhistoire de France depuis plusieurs sicles. Actuellement,les immigrs viennent principalement dAfrique et se concentrent dans les grandes villes. La populationimmigre rcente reprsente environ 8 % de la population franaise totale.

    Vous pouvez visionnez lintgralit de linterview de Nabila Amghar cette adresse : http://www.lachainetele.tv/interview-nabila-amghar-permalink-5806.aspx

    Pour en savoir plus sur lhistoire de limmigration en France : http://www.histoire-immigration.fr/main.php?period=0&sous_sequence=0

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    5

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    6

    module2unit 6 Louverture des magasins le dimanche

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

    Objectifs gnraux

    Dans le manuel, les tudiants ont dcouvert une question de socit franaise : le travail du dimanche.Considr comme un acquis social, le repos dominical fait dbat dans lHexagone, en particulier pour lescommerces. Le livre de llve prsentait des arguments contre louverture des magasins le dimanche ;pour aller plus loin, ce document propose un exemple de galerie commerciale qui ouvre le dimanche. Ilapporte de nouveaux arguments, principalement en faveur du travail du dimanche, au travers dinter-views de diffrentes personnes (salaries, passantes).

    Comme une sorte de bilan, ce document permet de faire travailler diffrentes stratgies dj mises enuvre dans dautres units : reprer la structure du document, anticiper les thmes gnraux, interpr-ter des paroles, comprendre en contexte et comprendre la langue de faon dtaille. Il sagira galementpour les tudiants de saisir le sens des diffrentes opinions prsentes.

    Conseils

    Lors de la lecture des questions de la partie A, faites remarquer aux tudiants quils nentendront pas leson. Ce ne sera qu partir de la partie B, qui complte cette premire partie, quil pourront dcouvrir labande sonore du reportage. Il faudra donc quils observent attentivement la vido afin de reprer lesinformations donnes visuellement pour la comprhension.

    Regardez la vido, et laissez un peu de temps chacun pour rpondre par crit aux questions de la partie A. Procdez ensuite une mise en commun loral. Pour la question 4, les titres peuvent diffrerde la proposition de rponse donne dans le livret dexploitation : lessentiel est que les tudiants puissentjustifier leur choix. Aprs cette mise en commun, passez la partie B. Vous trouverez alors ensemble destitres de parties.

    Regardez les questions de la partie C. Faites remarquer que lide est ici de travailler la fois sur les opinions et sur les informations. Visionnez le dbut du document puis mettez en commun les rponses.La question 3 traite dune tournure idiomatique ( un sujet qui na pas fini de faire dbat ) quils peuventpourtant comprendre dans le contexte.

    Lisez ensemble les questions de la partie D. Celle-ci ne devrait pas poser de problme particulier,puisquil sagit principalement dinformations factuelles. Regardez lextrait, laissez quelques minutes pourque chacun rponde individuellement par crit, puis mettez les rponses en commun pour corriger.

    Procdez de la mme manire pour la partie E. la fin, faites remarquer aux tudiants lironie de laconclusion sils ne lont pas remarque eux-mmes : en effet, cette remarque est la seule dans le docu-ment qui montre bien que le travail du dimanche nest pas une gnralit en France et que les Franaistiennent, dans lensemble, au repos dominical.

    La dernire partie (F) propose une discussion sur les rythmes de travail et dcole dans le/les pays destudiants. Ensuite, les activits demandent chacun de se glisser dans la peau dun employ. Il est probable quils utilisent des arguments issus de ce quils ont appris dans lunit du manuel et dans cedocument. Insistez, lors de la prparation, pour que les tudiants laissent parler leur imagination : quisont-ils ? un pre de famille, une tudiante ? un Franais ? un immigr en France ? et quels sont lesarguments de chacun en fonction de cette situation ?

  • Infos

    Le repos dominicalEn 1906, en France, le droit un jour de repos par semaine pour les travailleurs a t adopt. Le dimanchea t choisi pour favoriser la vie de famille et la vie communautaire, puisque la majorit de la populationtait catholique et que la messe avait lieu le dimanche. Ce jour reste pour beaucoup une journe de rassemblement familial autour dun repas. Pour en savoir plus : http://www.travail-dimanche.com/origine-du-repos-dominical.html (site ouverte-ment contre le travail du dimanche).

    Louverture des magasins le dimanche

    Depuis quelques annes, la remise en question du repos dominical revient rgulirement comme sujetde dbat au Parlement franais. Une loi a t vote en juillet 2009 : les magasins des grandes villes (Paris,Lille et Marseille) et des zones touristiques vont pouvoir ouvrir le dimanche. Dans les grandes villes, lessalaris devront tre volontaires et recevront un double salaire. Dans les communes touristiques, lesdtracteurs de ce sujet regrettent quaucune protection des salaris ne soit mise en place de faon obli-gatoire. Les petits commerants craignent aussi de ne pas pouvoir faire face la concurrence.

    Pour en savoir plus sur la loi Malli :http://www.palais-bourbon.fr/13/propositions/pion0837.asp

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    6

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Pour clore lunit Entreprendre , nous vous proposons un document vido qui sort de lordinaire, dunepart parce quil sagit dun extrait dun film danimation ralis dans une grande cole spcialise (lesfilms danimation franais sont trs rputs dans le monde). Et dautre part parce quil est bas sur unesymbolique : celle du fil, du lien qui nous enchane notre travail.

    Dans ce document, un nouvel employ arrive dans une entreprise o les gens ne le remarquent quelorsquil se retrouve, comme tous les autres, attach un fil. Cette dimension imaginaire permet aux tudiants de sortir des activits habituelles de comprhensionorale. Ils doivent intgrer une dmarche de comprhension du symbole quils ont probablement djdveloppe dans leur culture maternelle. Enfin, les expressions du visage sont ici trs bien reprsentes,ce qui aide dvelopper une conscience du langage du corps.

    Conseils

    Lisez les questions de la partie A avec les tudiants. Prcisez-leur cette occasion que la vido quilsvont voir nest pas habituelle. Insistez sur laspect visuel de la majorit des questions, puis visionnez lasquence une ou deux fois. Procdez la mise en commun des rponses en ayant soin de laissersexprimer les opinions. Vous pouvez galement demander aux tudiants ce quils sattendent trouverensuite : ce travail dimagination les prpare sortir du ralisme habituel des comprhensions orales.

    Lisez ensemble les questions de la partie B, spcifiez quil sagit de comprendre globalement le drou-lement de ce passage. Visionnez le document et mettez les rponses en commun.

    Lisez ensuite les questions de la partie C en prcisant quils vont nouveau regarder la mme partie,mais que leur attention devra, cette fois-ci, tre porte sur le langage (oral et corporel). La dernirequestion de cette partie peut donner lieu un change sur lexpression physique de la surprise dans diffrents pays.

    Pour prparer la partie D, demandez aux tudiants comment ils imaginent la suite de lhistoire. Lisez les questions de la partie D et visionnez la fin du document, puis regardez-le dans son intgralit.Corrigez les questions 1 4 ensemble, puis laissez les apprenants sexprimer sur la question 5. Formezdes groupes pour travailler quelques minutes sur la question 6 avant de mettre en commun leurs ides.Si vous en avez la possibilit, vous pouvez visionner lintgralit du document sur http://www.corpora-tecorp-lefilm.com (5 minutes).

    La dernire partie (E) est une phase de discussion qui nest pas, cette fois, interculturelle, mais interper-sonnelle, car les tudiants pourront exprimer leur propre avis sur le travail. Vous pouvez galement leurproposer des noms de mtiers et leur demander de citer trois adjectifs quils associent ces professions.

    Infos

    Limage anime (lanimation) en FranceEn quelques annes, lindustrie franaise du film danimation sest rapidement impose comme lune des plus cotes dans le monde. Premire au niveau europen, elle est maintenant classe troisimemondiale, derrire les tats-Unis et le Japon. Les films franais danimations attirent de plus en plus de monde au cinma car ils ne sadressent pasuniquement aux enfants, loin sen faut. Depuis le succs de Kirikou et la sorcire ou des Triplettes deBelleville, le savoir-faire franais en matire de films anims est reconnu et les studios du monde entierviennent recruter dans les coles spcialises de lHexagone.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    7

    module3unit 7 Bienvenue Corporate corp

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_lanimation_franaise

    Pour vous divertir, voici une vido intitule Une petite histoire de limage anime : http://www.doncvoila.net/petitehistoire.html

    La communication non-verbale

    Daprs les tudes, le corps transmet plus de la moiti du contenu dun message : posture, gestes, atti-tude, expression du visage sont autant dlments qui accompagnent les mots et les compltent. Cestnotamment pour pallier le manque de communication non-verbale que les moticnes (ou smileys) ontt cres. Si certaines postures peuvent tre internationales, la culture de chaque pays influence biensr le langage du corps.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    7

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Voici un extrait de film qui illustre prcisment le thme des pages de dcouverte socioculturelle delunit 8 puisquil sagit dun extrait du film Ah ! si jtais riche qui raconte lhistoire dun gagnant au loto.Ce film est un exemple typique de comdie la franaise o lhumour rside principalement dans dessituations burlesques.

    Au-del de la comprhension linguistique, les tudiants seront amens observer le contexte, le dcor,les lments qui apportent des indices pour la comprhension linguistique. En effet, dans cet extrait, il ya peu de paroles, mais beaucoup de choses comprendre ou deviner par lobservation. la fin de cetravail dinterprtation, ils pourront ainsi mieux imaginer un scnario pour ce passage.

    Conseils

    Remarque pralable : cette fiche dactivit se prte particulirement bien un travail en groupe. Vouspouvez donc appliquer les conseils suivants en invitant les tudiants travailler par groupes de deux outrois. Les changes qui seront provoqus devraient enrichir les discussions et les explications dopinions.

    Lisez les questions de la partie A avec les tudiants. Ils verront alors quil sagit de comprhensionglobale. Visionnez le document, laissez-leur quelques minutes pour rpondre, puis corrigez ensemble.Pour la dernire question, essayez de trouver avec le groupe complet une phrase qui constituera larponse de la classe.

    Durant la lecture des questions de la partie B, faites remarquer aux apprenants que toutes traitent de lacomprhension du document, mais que certaines sont axes sur lapport de limage et du son. Visionnezcette squence, donnez un peu de temps aux tudiants pour rpondre individuellement, puis procdez une mise en commun des rponses. Si votre classe est compose dtudiants de diffrentes nationalits,les rponses aux questions 3, 4 et 5 seront vraisemblablement diffrentes en fonction des pays. Si tel estle cas, prenez soin de donner un temps de parole chacune.

    Lisez les questions de la partie C, puis visionnez la fin du document. Donnez du temps aux tudiants pourlaborer le dialogue en petits groupes. Lors de la correction, demandez chacun de lire son scnario defaon thtralise. Pour conclure ce travail de comprhension, expliquez aux tudiants que le travaildobservation du dcor, du visage, dcoute des mots et des ambiances apporte de nombreuses informa-tions sur la comprhension dun document, quel quil soit.

    Dans la dernire partie (D), les tudiants seront amens se mettre la place dAldo, le personnage principal du film, et une dernire question les invitera changer sur la place et le rle de largent dansleur vie.

    Infos

    Ah ! si jtais riche

    Comdie sortie en 2002 avec Jean-Pierre Darroussin, Valeria Bruni-Tedeschi et Richard Berry. Aldo estun homme qui va mal : il a des dettes, son couple se dirige vers un divorce et il risque de perdre sonemploi. Cest alors quil gagne au loto. Au moment o il sapprte lannoncer sa femme, il dcouvrequelle le trompe avec son patron. Il dcide alors de ne pas lui dire quil est riche pour ne pas avoir partager son gain aprs le divorce.

    Pour en savoir plus : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=42346.html

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    8

    module3unit 8 Ah ! si jtais riche

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Pour faire suite au sujet des mdias voqu dans le manuel, ce document propose de se pencher sur unsujet voisin : la concurrence entre les sites de vente en ligne et les librairies. Le dveloppement dInternettouche de nombreux pays, et il sera probablement assez facile pour les tudiants didentifier la probl-matique de ce document. Par ailleurs, ils dcouvriront une initiative originale : leur curiosit pour dcou-vrir un fait inconnu reste donc stimule.

    Ce document est un reportage dont lintroduction annonce lorganisation. Cest donc par une comprhen-sion de cette introduction que les tudiants commenceront lactivit. Ils pourront ensuite sorganiserpour couter efficacement le reportage, la stratgie danticipation du contenu tant ici mobilise.

    Conseils

    Faites remarquer aux tudiants que la fiche dexploitation ne se compose que de deux parties : ils devrontdonc apporter une attention particulire la premire squence qui les guidera ensuite dans leur coutede la partie B.

    Lisez ensemble les questions de la partie A, puis visionnez une deux fois lintroduction. Procdez unemise en commun des rponses.

    Pour la partie B, qui est longue, vous pouvez procder de deux manires diffrentes :

    constituez des binmes : aprs chaque visionnage, ils changeront sur leurs rponses pour prparerle visionnage suivant. Ce procd permet aux tudiants de profiter des points forts de lautre et de sinterroger mutuellement pour vrifier des rponses.

    utilisez le systme habituel de travail individuel. Ainsi, les tudiants changent moins mais peuventaussi se concentrer plus efficacement.

    Vous choisirez votre procd en fonction de la composition de la classe et des habitudes dapprentissage.

    Pour cette partie B, il est intressant de commencer par un visionnage sans avoir lu les questions. Lestudiants trouveront alors lactivit moins longue, car ils pourront ds la lecture des questions commen-cer rpondre grce ce quils auront dj compris. Le visionnage ayant t prpar par le travail surla premire partie, ils ne seront pas perdus en regardant le reportage la premire fois.

    Lisez ensuite les questions ensemble, en prcisant quils ne devront pas rpondre par oral tout de suite.Indiquez que les questions suivent lordre du document. Passez la vido autant de fois que ncessaire enlaissant un temps de rflexion entre chaque visionnage.

    Lorsque tout le monde semble avoir termin, procdez une mise en commun des rponses. Aprs cetravail de comprhension dtaille, vous pourrez demander aux tudiants de formuler un rsum dureportage : vous verrez ainsi ce quils en ont retenu.

    Dans la dernire partie (C), les tudiants seront interrogs de la mme faon que les personnes du micro-trottoir prsentes dans le reportage. Ils donneront ensuite leur opinion sur le site placedeslibraires.fr, et raliserons un travail crit quils pourront, sils le souhaitent, composer sur un ordinateur.

    Infos

    Les librairies en France

    On compte environ 25 000 points de vente de livres en France, parmi lesquels plus dun millier de librairies indpendantes. Sont exclus de cette dnomination les grandes surfaces, les magasins multipro-duits (qui vendent aussi du matriel hi-fi, par exemple), les magasins de livres doccasion Le rseau

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    9

    module3unit 9 Les libraires face au Net

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • franais de vente de livres est parmi les plus denses du monde. Les livres ont dailleurs un prix unique,dcid par lditeur et imprim sur la couverture, et les rductions ne peuvent dpasser les 5 % deremise. Ceci permet de protger les petits commerces, en effet les grands magasins et les sites internetsont aussi soumis cette loi.

    Pour en savoir plus : http://www.centrenationaldulivre.fr/?Les-librairies-en-France

    www.placedeslibraires.fr

    Comme indiqu dans le reportage, ce site a t mis en place par des libraires indpendants. Il permet decommander un livre et daller le chercher chez le libraire le plus proche de chez soi, condition bienentendu quil fasse partie de ce rseau.

    Pour vous rendre sur le site : http://www.placedeslibraires.fr

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    9

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Pour prolonger le thme de lunit 10, ce document prsente un reportage sur lintrt dpargner pourdevenir riche.

    Le travail sur lintroduction de ce reportage oriente les tudiants sur le contenu du reste de la vido etles aide faire des hypothses sur la suite. Il est suivi dune comprhension du document visant princi-palement reformuler des ides complexes. Pour terminer, la partie C demande aux tudiants un travailde comprhension en contexte du vocabulaire tir du champ lexical de largent.

    Conseils

    Lisez le titre du document : demandez aux tudiants ce que leur inspire ce titre, ce quils pensent trouverdans la vido. Lisez ensemble les questions de la partie A et faites-leur remarquer que les deux derni-res questions portent sur la suite du document, quils devront imaginer. Visionnez une fois le dbut etlaissez quelques minutes chacun pour rpondre par crit. Mettez en commun les rponses. Pour laquestion 4, mettez-vous daccord sur une reformulation unique pour la classe, puis changez autour desdeux dernires questions.

    Lisez les questions de la partie B puis visionnez deux ou trois fois le document. Laissez un temps derflexion entre chaque visionnage, puis mettez les rponses en commun. La dernire question devraitdonner lieu une plus large discussion : vous pouvez alors mettre en parallle leurs rponses la question A6 et la solution propose pour cette question.

    Passez la partie C en prcisant quils vont voir une deux fois le document entier, mais que cette fois,les questions traitent du lexique de largent. Aprs avoir regard une dernire fois ce document, mettezles rponses en commun. Vous pourrez tre amen revoir certains extraits ou lire la transcription pourque les tudiants reprent bien lutilisation des mots en contexte. Noubliez pas de leur dire que certainstermes peuvent signifier diffrentes choses selon leur utilisation, comme en tmoigne le mot gagner quand il sagit de largent.

    La dernire partie (D) donne lieu pour commencer une discussion sur les sujets de conversation tabousselon les cultures, puis sur les valeurs associes certains animaux. Selon les nationalits de vos tudiants, vous pourrez galement poser des questions sur la symbolique des couleurs, des chiffres

    Formez des groupes pour la dernire activit et insistez pour que les propositions soient ralistes. Vousdemanderez aux tudiants dvaluer la somme que chacun devrait mettre dans la bote chaque jour pourque le projet soit ralisable. Aprs la prsentation des projets, demandez chacun de voter pour deuxides, par oral ou sur papier libre. Selon le rsultat, vous pourrez ventuellement mettre en place ceprojet si tous les tudiants sont daccord, bien entendu !

    Infos

    Les Franais et lpargne

    Selon une tude de 2005, les Franais seraient les troisimes plus grands pargnants dEurope. Le tauxdpargne est denviron 15 %. Le gouvernement souhaite encourager la consommation pour relancerlconomie suite la crise conomique de 2008. Lpargne des Franais pourrait donc diminuer.

    Pour en savoir plus : http://particuliers.lcl.fr/epargne-et-placements/francais-et-epargne/

    Pour en savoir plus sur les relations que les Franais entretiennent avec largent, lisez les rsultats duneenqute de 2007 : http://www.laprovence.com/fiches/argentetfrancais.pdf

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    10

    module4unit 10 Comment devenir riche ?

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Lcureuil et la fourmiLcureuil et la fourmi sont des symboles de largent en France : lcureuil par son habitude de vie (il accu-mule des rserves de nourriture en automne pour pouvoir vivre en hiver), la fourmi parce quelle travailleinlassablement, anticipe les priodes difficiles et parce quelle a t rendue clbre par Jean de laFontaine. Pour lire la fable La cigale et la fourmi : http://www.jdlf.com/lesfables/livrei/lacigaleetlafourmi

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    10

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Si le livre de llve a prsent le covoiturage et les voitures lectriques ou lhuile de friture comme dessystmes permettant de consommer moins de ptrole, le DVD sarrte, lui, sur le vlo. Aprs lengoue-ment qui en a fait un lment essentiel du strotype des Franais, la bicyclette a perdu de sa popularitet revient doucement au got du jour. Cette vido prsente aux tudiants ce phnomne de socit etmontre le retour du vlo sur le devant de la scne, mme sil reste encore trs marginal en comparaisonavec dautres pays europens.

    Outre cet apport culturel, le document permet de travailler la comprhension la fois globale et dtaille,et les apprenants iront encore plus loin en effectuant des exercices linguistiques de reprage de mots-cls et de comprhension en contexte. Par son apparente simplicit et loriginalit de lutilisation desimages darchives, cette vido veillera la curiosit des tudiants.

    Conseils

    Lisez les questions de la partie A. Prcisez aux tudiants quils ne regarderont dabord que lintroductiondu document. Dans dautres units, ils ont dj eu loccasion de travailler de cette manire afin dedgager des pistes de comprhension pour la suite. Ici, les questions 3 et 4 leur demandent danticipersur le contenu. Expliquez si besoin le mot nostalgie aux tudiants. Visionnez le dbut du document unefois, puis mettez en commun les rponses. Prenez le temps de discuter des diffrentes rponses obtenues aux deux dernires questions.

    Lisez les questions de la partie B. Les tudiants sont ici amens dgager la structure et les ides essen-tielles du document en un seul visionnage. Regardez le reportage, puis corrigez ensemble les rponses.Procdez de la mme faon pour les parties C et D : vous pourrez bien entendu prsenter les squencesdeux ou trois fois chacune pour que les tudiants puissent rpondre aux questions individuellementavant la correction. Dans la partie D, prcisez que les images en noir et blanc sont celles qui apportentla nostalgie au reportage. Vous pouvez cette occasion demander aux apprenants sils remarquent des diffrences entre la socit actuelle et les images en noir et blanc du reportage. Par exemple, lespoliciers de lpoque portaient une grande cape sur les paules.

    Pour la partie E, prcisez aux tudiants que ces exercices vont peut-tre leur sembler plus difficilespuisquon leur demande de trouver des mots. Vous pouvez dailleurs, pour donner un aspect plus ludique cette activit, former des quipes de quatre ou cinq tudiants qui essaieront davoir le maximum debonnes rponses. Lisez les questions puis regardez une ou deux fois le document. Mettez les rponsesen commun.

    Pour traiter la partie F, commencez par une discussion sur les premires questions. Pour le deuximeparagraphe de questions, vous pouvez former des groupes qui seront spcialiss dans un moyen detransport : le vlo, la voiture, les pieds, lavion et qui citeront les avantages et les inconvnients quilsrencontrent dans leur spcialit.

    La dernire activit est plus crative : avant dimaginer un objet, noubliez pas de demander aux tudiantsles adjectifs quils attribuent un moyen de transport idal. Ils pourront bien entendu faire des conces-sions lors de linvention de leur objet, quils auront expliquer ensuite (par exemple : notre objet nestpas trs beau, mais ce ntait pas une priorit pour nous parce que ). Llection du meilleur moyen detransport se fera en classe aprs prsentation des diffrents projets.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    11

    module4unit 11 Les Franais et le vlo

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Infos

    Les Franais et le vlo

    Actuellement, de plus en plus de villes franaises squipent dun systme de prt ou de location de vlo.Les habitants des grandes villes achtent des vlos, avec pour but deffectuer une partie de leurs trajetsquotidiens sans voiture. Les motivations du retour la bicylette sont varies, mais il sagit le plus souventdviter les embouteillages et de rduire la pollution. Les Europens du Nord restent les plus grands uti-lisateurs du vlo ; en comparaison, les Franais lutilisent peu, malgr la tendance actuelle.

    Pour en savoir plus : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_240_francais_velo_ville.php

    Le Vlib

    On en voque lexistence dans ce reportage. Il sagit dun systme de location de vlos en libre-servicemis en place dans la ville de Paris en 2007 et qui connat un franc succs. Certaines villes avaient djlanc ce type de transport auparavant, mais cest depuis 2007 que de nombreuses agglomrations ontcommenc squiper de vlos.

    Pour en savoir plus sur le Vlib : http://www.velib.paris.fr

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    11

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Objectifs gnraux

    Dans lunit 12, cest lamour et la vie de couple qui sont mis lhonneur. Le document propos ici est leclip de la chanson La liste de Rose dans laquelle lartiste cite les choses quelle voudrait faire avec la personne quelle aime. Les aspects positifs, ngatifs, simples, extraordinaires, quotidiens de la vie decouple y sont prsents.

    Pour les tudiants, cette chanson prsente lavantage dtre simple, accessible, tout en parlant de faitsde socit qui peuvent tre diffrents selon les pays. Limage accompagne les paroles et leur permet dese projeter dans latmosphre de la chanson, de dcouvrir la chanteuse. Des activits danticipation, decomprhension globale, dtaille, dobservation et dinterprtation sont proposes et les tudiants sontamens utiliser la majorit des stratgies de comprhension quils ont dveloppes tout au long de ceniveau. Lorganisation des activits maintient le mystre autour du thme de cette chanson qui se dvoileprogressivement. Ce mystre ainsi que les qualits graphiques et musicales du clip motiveront les tudiants pour cette dernire activit avec Latitudes 2 DVD pour la classe.

    Conseils

    Regardez le titre du document avec les tudiants et faites remarquer quil y a un mot, une virgule, puisdeux mots en italique : quest-ce que cela peut tre ? Lisez les questions de la partie A et prcisez quilfaudra dabord sintresser au style et anticiper la suite du document. Prsentez le dbut du clip.Demandez aux tudiants de sexprimer sur ces questions.

    Lisez les questions de la partie B. Expliquez ce quest un refrain. Visionnez la squence une ou deux foiset laissez les tudiants mettre en commun leurs rponses par petits groupes, puis corrigez ensemble lestrois premires questions. Laissez du temps aux groupes pour rpondre la question 4 : vous pourrez, la fin, demander qui a trouv des lments de la liste cite par Rose.

    Regardez la partie C : indiquez aux tudiants que vous allez regarder la vido en entier une premire foispour rpondre la premire question, puis que vous allez la regarder nouveau deux ou trois fois pourcomplter le tableau. Procdez de cette faon, et demandez aux groupes de se reconstituer afin dchangerpar deux ou trois leurs rponses. Mettez-les en commun. Procdez un visionnage morcel pour complter les rponses. Vous pouvez ensuite procder un visionnage intgral du clip aprs avoir donnle texte aux tudiants pour quils puissent chanter sils le souhaitent.

    Dans la dernire partie (D), laissez les opinions sexprimer sur les deux premiers paragraphes de questions.Formez des groupes pour raliser lactivit suivante. Il est intressant ici de mlanger les personnes quiaiment ou qui naiment pas le clip.

    La dernire tche peut sorganiser selon des groupes diffrents qui choisiront entre eux le thme de leurliste. Sils le souhaitent, ils pourront ensuite la chanter devant le groupe. Si lun des tudiants sait jouerde la guitare, il peut accompagner les chanteurs avec la partition que vous trouverez ici : http://www.boiteachansons.net/Partitions-paroles-accords/Rose/La-liste.php

    Infos

    RoseChanteuse, auteur et compositeur, Rose est une jeune Nioise qui a dabord t enseignante en coleprimaire pendant deux ans. Alain Souchon (chanteur franais clbre) entend ses chansons par hasardet linvite faire la premire partie de ses concerts. Cest le dbut de sa carrire. Sa chanson La liste estla premire chanson sortie la radio de lalbum ponyme. Pour en savoir plus : http://www.rose-lesite.fr/

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    12

    module4unit 12 Rose, La liste

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

  • Explications sur les paroles

    Ika : magasin sudois dameublement qui connat beaucoup de succs en France, notamment auprsdes jeunes.

    Mettre les voiles : expression qui signifie partir loin .

    Passer mon permis : il sagit ici du permis de conduire .

    Le spleen : sentiment de mlancolie. Ce mot a t popularis par Charles Baudelaire dans ses pomes.

    Janis Joplin : chanteuse amricaine (1943-1970), source dinspiration pour Rose.

    Latit

    udes

    2: f

    iche

    ens

    eign

    ant

    unit

    12

    Les ditions Didier, 2009 Fiches enseignant Latitudes 2 / Anneline Dintilhac

    /ColorImageDict > /JPEG2000ColorACSImageDict > /JPEG2000ColorImageDict > /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 300 /GrayImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Bicubic /GrayImageResolution 300 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict > /GrayImageDict > /JPEG2000GrayACSImageDict > /JPEG2000GrayImageDict > /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 1200 /MonoImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Bicubic /MonoImageResolution 1200 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict > /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /None ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError true /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox true /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile () /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False

    /CreateJDFFile false /Description > /Namespace [ (Adobe) (Common) (1.0) ] /OtherNamespaces [ > /FormElements false /GenerateStructure false /IncludeBookmarks false /IncludeHyperlinks false /IncludeInteractive false /IncludeLayers false /IncludeProfiles false /MultimediaHandling /UseObjectSettings /Namespace [ (Adobe) (CreativeSuite) (2.0) ] /PDFXOutputIntentProfileSelector /DocumentCMYK /PreserveEditing true /UntaggedCMYKHandling /LeaveUntagged /UntaggedRGBHandling /UseDocumentProfile /UseDocumentBleed false >> ]>> setdistillerparams> setpagedevice