Mardis de l'AIGx

Click here to load reader

  • date post

    05-Aug-2015
  • Category

    Education

  • view

    296
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Mardis de l'AIGx

1. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Crises alimentaires ? Que fait lAFSCA ! Jean-Paul Denuit Porte-Parole Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Plan de la prsentation 1. Crise de la dioxine 2. Principes gnraux 3. Gestion de crises 4. Conclusions gnrales 5. Exemples : Viande de cheval 2 3. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 1. Crise de la dioxine Reprise de graisse dans des parcs conteneurs Absence de traabilit interne Mconnaissance des dioxines 3 4. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 1. Crise de la dioxine Critique des services officiels Mfiance du consommateur Embargo lexportation Incidences conomiques majeures 4 5. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Crise de la dioxine (1999) 1.Blocage de centaines dlevages 2.Destruction de produits primaires ( 250 millions deuros) 3.Destruction massive de viandes : 96.348 tonnes 4. Prjudice financier : 437,5 millions deuros 5. Dmission de 2 ministres (agriculture et sant publique) 6. Image des produits belges 5 6. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 6 Dcisions politiques Cration de lAFSCA et du SPF Sant publique Accent sur la scurit de la toute la chane Focalisation sur le Consommateur Un seul ministre responsable 7. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 7 AFSCA : lagence alimentaire Agence = ensemble des services dinspection et de contrle de la chane agro-alimentaire Mission statement: Notre mission est de veiller la scurit de la chane alimentaire et la qualit de nos aliments, afin de protger la sant des hommes des animaux et des plantes 8. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 8 Consommateurs Protection de la sant Transparence : Communication Point de contact Confiance Contrle Gestion des incidents 9. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 9 Oprateurs Responsabiliser Autocontrle Impliquer dans la prise de dcision Comit consultatif Tenir compte des ralits de terrain Assouplissement Exonration de la contribution pour les banques alimentaires Adaptation des contributions (cafs, SAC, smiley) 10. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Principes gnraux 10 11. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 11 Obligations des entreprises Assurer la scurit alimentaire Retrait rapide et cibl Bonnes pratiques dhygine et Formation du personnel Systme HACCP Systme de traabilit IN OUT Interne AUTOCONTROLE Notification obligatoire 12. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire LAFSCA dans le contexte europen 30-5-2013 12 Gen.FOOD LAW REGL. (UE) 178/2002 ART. 17 : RESPONSABILITES OAV Office alimentaire et vtrinaire AUTORITE (AFSCA) OPERATEURS Contrles officiels & sanctions Communication Autocontrle Surveillance (COM CE) 13. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Organigramme de lAFSCA 13 14. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 14 15. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 15 LE COMITE CONSULTATIF Comprend tous les partenaires de lAFSCA (34 membres) - Organisation de consommateurs (CRIOC-TEST ACHAT GAA etc.) - Organisations agricoles - Industrie chimique (engrais pesticides) - Industrie aliments du btail - Agro-industrie (Fevia, CBL, etc.) - Distribution (Fedis - Unizo, UCM Bouchers, Cries) - Transport - Horeca - SPF fdraux : conomie & sant publique - Rgions et Communauts Avis sur projets de rglementations, financement, gestion du risque, communication AFSCA 16. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 16 LE COMITE SCIENTIFIQUE 22 membres Scientifiques indpendants venant des universits et centres de recherche Rle : - valuation indpendante des risques - avis sur les projets de rglementation NB : Grande ractivit en cas de crise 17. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 17 Le processus de lAFSCA Evaluation risques Programmation : en fonction des risques et de lautocontrle Planning sur base de la programmation Ralisation du planning par les UPC : inspections, Contrles, audits, chantillonages Rapports: constatations (inspections, contrles, audits), rsultats danalysesInput secteurs Comit scientifique 18. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 3. Gestion de crise 18 19. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Gestion de crise Contaminant food/feed Epizootie, Zoonose, Maladie des plantes Nuclaire / Sevezo 19 20. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Gestion de crise : Principes de base Structure et procdure adaptes Dtection de signal Efficience et rapidit daction 20 21. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Gestion de crise : Principes de base Description de lincident Source (trace back) dispersion (trace on) Evaluation scientifique des risques Programme de contrle adapt Communication transparente Consommateurs oprateurs Mdia Autres Etats membres 21 22. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Dclaration de crise Dcision de lAdministrateur dlgu Pas de rgles gnrales Etendue Gravit Mdia Moyens budgtaires extra Organigramme de crise 22 23. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Captation de signal 23 Plan de contrle Suivi des non conformitsNotification RASFF Plainte consommateur 24. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Communication Toujours une difficult E coli en Allemagne Crise de la dioxine en 1999 Gestion difficile Comportement irrationnel li la nourriture Dramatisation, surtout sil y a des victimes Doute concernant la source, la dispersion et le risque Communication divergente 24 25. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 3 fronts de communication Interne entre la cellule centrale de crise et la cellule locale Vers les oprateurs, riverains, . Vers les consommateurs Principes gnraux : Transparence, direct, Comprhensible Adapte aux groupes cibles 25 26. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Canaux dinformation Etats membres, Europe, pays tiers Systme dalarte RASFF Contacts bilatraux Runion de concertation BXL Contacts directs diplomatiques Consommateurs, oprateurs Site web, presse, callcenter Runions sectorielles, comit consultatif Soire dinformation 26 27. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 4. Conclusions gnrales 27 28. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Conclusions gnrales Fourche la fourchette Structure flexible / prparation des agents Ncessit de la captation de signal Gestion dincident Analyse scientifique des risques Origine et dispersion Nouveau prlvement 28 29. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Scandale de la viande de cheval Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 30. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire Trois problmatiques diffrentes 1. Viande et Produits de viande Fraude la composition SPF Economie Phenylbutazone AFSCA 2. Chevaux Fraude lidentification AFSCA 31. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 1. Fraude la composition Historique Prsence de viande de cheval dtecte dans des hamburgers pur buf aux Royaume-Unis et en Irlande mi-janvier Prsence de viande de cheval dans des lasagnes pur buf dtecte en France 9 fvrier Prsence de viande de cheval dans du chili con carne de la marque IGLO fabriqu en Belgique 22 fvrier 32. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 1. Fraude la composition Traabilit Tous les intermdiaires ont t retrac Origine de la viande de cheval : Roumanie Pas de risque pour la sant publique, mais tromperie du consommateur Comptence du SPF Economie 33. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 1. Fraude la composition Enqute du SPF Economie Collaboration avec lAFSCA (logistique et information de traabilit) 34. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Phenylbutazone Anti-inflammatoire non strodien Non autoris chez les animaux destins la chane alimentaire Autoris chez les chevaux exclus de la chane alimentaire Dtect sur des carcasses de chevaux UK commercialises en France. 35. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Phenylbutazone Situation en Belgique Chevaux abattus en Belgique (100% Conforme) 2009 : 52 tests 2010 : 22 tests 2011 : 27 tests 2012 : 31 tests Viande importe de Pays tiers (100% Conforme) 2009 : 53 tests 2010 : 57 tests 2011 : 76 tests 2012 : 86 tests 36. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Phenylbutazone Contrle animaux vivants (Champs de courses): 2010 : 1 contrle - 6 chevaux non conformes Exclusion de la chane alimentaire 2011 : 2 contrles (100% conforme) 2012 : 3 contrles (100% conforme) 37. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Phenylbutazone Recommandation de la Commission europenne : 1 chantillon tous les 50 tonnes pendant 1 mois Production nationale Importation de pays tiers 38. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Phenylbutazone Echantillonnage AFSCA Mars 2013 : Production nationale 1 cheval sur 10 (1 chantillon tous les 3 tonnes) 75 chantillons sur base des statistiques 2012 Importation 1 chantillon tous les 50 tonnes 1 container sur 3 : hors Mexique 40 % des envois : Mexique (chaque anne 20 % des envois sont tests pour les AINS dans le cadre du programme de contrle Mesure CE de sauvegarde) 39. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 2. Phenylbutazone Rapportage la Commission europenne pour le 15 avril 2013 106 Analyses Pas de phnylbutazone dtect 40. Agence fdrale pour la Scurit de la Chane alimentaire 3. Fraude lidentification Chevaux Systme didentification des chevaux en Belgique en place depuis 2006 Implmentation par phase Identification obligatoire de tous chevaux e