Maladie inflammatoire de l’intestin (MII) .Anatomie intestinale ... tandis que l’épaisse paroi

download Maladie inflammatoire de l’intestin (MII) .Anatomie intestinale ... tandis que l’épaisse paroi

of 10

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Maladie inflammatoire de l’intestin (MII) .Anatomie intestinale ... tandis que l’épaisse paroi

  • www.mauxdeventre.org Maladie inflammatoire de lintestin (MII) Socit GI 1

    Anatomie intestinale Pour mieux comprendre la MII, une courte prsentation de

    lanatomie du tractus gastro-intestinal (GI) est utile. Il ne sagit pas dune description complte, mais elle comporte les notions lmentaires.

    Lappareil digestif se compose dun long tube (canal alimentaire) dont la forme et la fonction varient comme il serpente travers le corps, de la bouche jusqu lanus (voir diagramme). La taille et la forme du tube digestif varient daprs la personne (p. ex., ge, sexe, taille et tat de la maladie). Les dimensions qui figurent ci-aprs sont celles dun homme adulte moyen.

    La partie suprieure du tube digestif comprend la bouche, la gorge (pharynx), lsophage et lestomac. Le processus de digestion dbute dans la bouche lorsque la mastication dcompose et mlange les aliments de faon mcanique tandis que la salive commence la modification chimique des aliments. Mastiquer et avaler (ingrer) requiert un effort rflchi, mais lorsque les aliments atteignent lsophage, un mouvement automatique et rythmique (pristaltisme) les propulse plus loin dans le tube digestif. Plusieurs systmes de lorganisme fournissent les produits chimiques requis pour la digestion, labsorption et llimination. Si tout se droule bien, le passage des aliments dun endroit des intestins au prochain est prcisment coordonn de faon ce que les aliments restent chaque endroit pour juste la bonne priode de temps.

    La dure de transit est le temps qui scoule entre le moment o la nourriture entre dans la bouche et celui o elle est finalement limine comme dchet sous forme de selles. Un repas prend de 12 72 heures sacheminer travers le tube digestif. Chaque personne est unique; des habitudes intestinales qui sont normales pour une personne peuvent tre trs diffrentes de celles des membres de la famille ou des amis. Certaines personnes nont pas dhabitudes rgulires et ne savent jamais quoi sattendre. La composition et la quantit

    des aliments ingrs, la prsence dune maladie ou dun trouble GI ainsi que dautres facteurs influencent la dure de transit.

    Lestomac, un organe en forme de sac dune longueur denviron 25 cm (~10 po), fait suite lsophage et est situ dans la partie gauche de la cavit abdominale. Son diamtre saccrot lorsquil reoit les aliments, pouvant contenir jusqu 4 litres (quoiquil ne faut pas manger jusqu ce que lestomac stire compltement). Les aliments baignent dans de puissants produits chimiques qui les dcomposent en formes plus simples, tandis que lpaisse paroi de lestomac empche les produits chimiques de pntrer dans le corps tout en serrant son contenu laide de puissants muscles circulaires et longitudinaux.

    La partie infrieure du tractus GI comprend le petit intestin (intestin grle) et le gros intestin (clon). Les noms de ces organes portent confusion puisque le petit intestin est trois fois plus long que le gros intestin. Petit et gros font rfrence au diamtre : de 2,5 3 cm (~1 po) pour le petit intestin et de 6,5 7 cm (~2,5 po) pour le gros intestin.

    Lintestin grle est un long et troit tube torsad qui dbute lestomac et se termine au clon en serpentant lintrieur de labdomen. Sa surface interne est norme grce la prsence de millions de protrusions filiformes, appeles villosits, couvertes de fins prolongements, appels microvillosits. Cest l o une grande partie de la digestion et de labsorption des aliments se produit. Le premier segment de lintestin grle, le duodnum, est le plus court et sa longueur est semblable celle de lestomac (25 cm/~10 po). Il est suivi du jjunum (2,5 m/~8 pi) et de lilon (3,5 m/~11,5 pi) pour donner une longueur totale dun peu plus de 6 m (~20 pi). Les fonctions de lintestin grle comprennent la scrtion denzymes digestives et de tampons ainsi que labsorption de nutriments. Il est important pour les patients souffrants de la MII de savoir que le fer est absorb dans le duodnum et que la vitamine B12 ainsi que les sels biliaires sont absorbs dans le dernier segment de lilon (ilon terminal).

    Maladie inflammatoire de lintestin (MII)

  • 2 Socit GI Maladie inflammatoire de lintestin (MII) www.mauxdeventre.org

    La muqueuse est la couche la plus interne de la paroi du tractus GI; elle est responsable de la scrtion de sucs digestifs ainsi que de labsorption des nutriments. La deuxime couche, la sous-muqueuse, se compose dune dense couche de tissu conjonctif comportant vaisseaux sanguins, vaisseaux lymphatiques et nerfs. Une couche de muscle, la musculeuse externe, est situe lextrieur de la sous-muqueuse. La contraction de ces muscles propulse les aliments le long du tube digestif. La couche la plus externe est la sreuse, une mince couche de cellules qui scrtent un fluide qui rduit la friction cause par le mouvement des muscles.

    Le premier segment du clon, le ccum, se relie lintestin grle au niveau de la valve iloccale dans la partie infrieure droite de labdomen. Le reste du gros intestin se compose du clon ascendant (se dirigeant vers le haut du ct droit de labdomen), du clon transverse (traversant labdomen vers la gauche) et du clon descendant (se dirigeant vers le bas du ct gauche du corps), suivi du clon sigmode. La longueur totale du gros intestin (clon) est de 1,25 m (~4 pi). Les fonctions principales du clon sont dabsorber leau, de former les selles et dliminer les dchets. Le gros intestin ne scrte pas denzymes digestives et nest pas muni de villosits. Le clon contient plusieurs varits de bonnes bactries et de levures qui aident la digestion et qui prviennent la prolifration de bactries et de levures nfastes. Le clon se termine par le rectum (environ de 15 20 cm/~6 8 po de long), qui entrepose les dchets pour un bref instant jusqu ce quils soient vacus par lanus sous forme de selles, habituellement par choix conscient.

    Bien quils ne fassent pas directement partie du tube digestif, le foie, la vsicule biliaire et le pancras servent dorganes accessoires essentiels au processus digestif.

    Maladie inflammatoire de lintestin Puisque chaque personne est unique, les points traits ne

    sappliqueront pas toutes les personnes qui souffrent de la

    MII. Nous esprons cependant que ces informations vous aident comprendre cette maladie complexe et chronique. Assurez-vous de discuter de vos circonstances avec les professionnels de la sant qui soccupent de vos soins.

    La maladie inflammatoire de lintestin est un terme qui fait notamment rfrence deux maladies de lintestin : la maladie de Crohn et la colite ulcreuse. Ces maladies partagent quelques caractristiques, mais diffrent de manire considrable dans deux aspects : le segment du tube digestif touch et ltendue de linflammation. Nous prsenterons plus loin des dtails sur dautres maladies inflammatoires de lintestin.

    Endroits touchs: La colite ulcreuse ne touche que le clon, dbute toujours lanus et progresse vers le haut. Dans certains cas, le gros intestin en entier peut tre touch. Dans la proctite ulcreuse, une forme moins grave de colite ulcreuse, linflammation ne stend pas plus loin que 20 cm (~de 7 8 po) de lanus. Dans la maladie de Crohn, linflammation peut se manifester par bandes plusieurs endroits ou toucher une seule grande section. Elle peut se trouver dans nimporte quelle partie du tube digestif, touchant souvent la dernire partie de lintestin grle (ilon terminal).

    tendue de linflammation : Dans la colite ulcreuse, linflammation ne touche que la muqueuse interne tandis que dans la maladie de Crohn, linflammation peut traverser toute lpaisseur de la paroi intestinale : muqueuse, muscle et mme quelquefois la mince couche la plus externe du tube digestif (sreuse).

    Le processus inflammatoire entrane la dilatation des vaisseaux sanguins et est accompagn dune augmentation de la temprature, une exsudation de fluide dans les tissus, une infiltration de cellules inflammatoires et lulcration de la muqueuse.

    Linflammation peut rsulter des effets dagents infectieux tels que les bactries, les champignons ou mme les virus. Elle peut aussi rsulter de lexposition des produits chimiques, dune brlure, dun traumatisme ou dautre chose encore. La cause de la MII est inconnue, mais les recherches indiquent fortement que des interactions entre les facteurs environnementaux, les bactries intestinales, un drglement immunitaire et une prdisposition gntique en sont responsables. Le risque est accru pour ceux dont un membre de la famille souffre de la maladie.

    Quoique la maladie de Crohn soit le nom actuellement utilis pour la maladie, on entend quelquefois de vieux termes tels quentrite rgionale, ilite terminale, colite granulomateuse ou ilocolite, utiliss de faon interchangeable.

    La maladie inflammatoire de lintestin peut tre diagnostique nimporte quel ge, avec une forte incidence observe chez les jeunes personnes et les personnes ges de 40 50 ans. Environ 0,7 % de la population canadienne est

    Sreuse

    Musculeuse externe

    Sous-muqueuse

    Muqueuse

    Coupe transversale du tractus GI

    Intrieur du clon (lumire)

  • www.mauxdeventre.org Maladie inflammatoire de lintestin (MII) Socit GI 3

    atteinte de la MII. Le Canada a les plus hautes prvalence et incidence signales jusqu maintenant dans tout le monde, avec approximativement 233 000 personnes atteintes, dont lgrement plus souffrent de la maladie de Crohn que de colite ulcreuse.

    Symptmes/Complications Le symptme le plus courant de la MII est la diarrhe.

    Linflammation peut influer sur le temps de transit, ce qui veut souvent dire que les aliments sacheminent plus rapidement, permettant moins de temps pour labsorption de leau, entranant des selles liquides. La maladie de Crohn peut toucher lintestin grle et peut donc prvenir labsorption normale des aliments, entranant une diarrhe et une plus grande limination de gras (statorrhe) et dautres nutr