Ma®tre de soi La « Grande Personne » Parole Donn©e N°94 Mercredi 11 janvier...

download Ma®tre de soi La « Grande Personne » Parole Donn©e N°94 Mercredi 11 janvier 2012

of 36

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    105
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Ma®tre de soi La « Grande Personne » Parole Donn©e N°94 Mercredi 11 janvier...

  • Page 1
  • Matre de soi La Grande Personne Parole Donne N94 Mercredi 11 janvier 2012
  • Page 2
  • Discussion par tables Premire partie
  • Page 3
  • Maturit : achvement d'une croissance. Concept biologique et psychologique, tat d'un organisme qui a atteint son plein dveloppement Signe le plus clair : aptitude la reproduction. Pour ltre humain, deux mots qui ne sont pas synonymes : maturit et majorit. Majorit, concept juridique et social: ge lgal o l'on attribue l'tre humain l'entire responsabilit de ses actes, ainsi que les droits qu'elle implique ; tre homme ou femme part entire, pouvoir exercer les rles essentiels la vie sociale: mariage, mtier, citoyennet, plein usage de ses biens. L'ge de la maturit n'est pas toujours identique la majorit; dans nos socits industrielles, l'ge o l'on peut exercer un mtier, l'ge de la production est nettement postrieur celui de la reproduction; quant la maturit psychologique, cette sret de jugement qu'on n'acquiert que par une longue exprience, elle n'arrive que fort tard, parfois mme jamais. Daprs un texte dOlivier Reboul)
  • Page 4
  • Evaluer votre maturit dans les domaines suivants : - Maturit intellectuelle (raisonnement, profondeur) - Maturit affective (sentiments, relations) - Maturit artistique (crativit, got, culture) - Maturit politique (engagement, civisme) - Maturit spirituelle (foi, vie intrieure) - Maturit pratique et technique (matrise, comptences)
  • Page 5
  • Une majorit de jeunes cette table : intellectuellement en pleine formation. La maturit intellectuelle se reflte aussi dans les filires suivies. Maturit affective : bonnes relations en gnral, familles soudes. Mais certains liens nont pas mri et avec de proches et on le regrette Artistique : mme sans tre artiste, on peut tre naturellement esthte. Plusieurs pratiquent un art et se perfectionnent, une personne dveloppe son ducation esthtique paralllement sa formation musicale. Maturit politique, pas trop notre table, sentiment gnral de dfiance, pas assez de jugement Maturit spirituelle, table de personnes ferventes (prire, vie intrieure naturelle, prier = respiration de lme. Reste trouver le temps pour bien mditer Pratique : certains planifient et organisent, dautres veulent apprendre, pour aider les autres. Certains ont parl de leurs comptences.
  • Page 6
  • Parmi vos proches, qui reprsente la maturit pour vous ? Quelle influence a cette personne sur vous ? En quoi vous aide-t-elle tendre vers la maturit ?
  • Page 7
  • 1er cas : a voqu sa sur ane (6 ans dcart), comme modle. Elle soccupait de lui et la aid mrir. 2 e cas : aussi la sur ane (appele Petite Maman ), voulu tre comme elle. Sa sur runissait tout le monde dans la famille, tait la conscience de la famille 3 e cas : Grand-frre footballeur, allait le voir jouer, cet an est parti tt de la maison. Appelait ce grand-frre au tlphone, voulait sinspirer de lui. Mais lan disait : suis ton chemin . 4 e cas ; exprience Parole Donne N93 : un jeune homme a survcu au cancer qui la rendu plus mr. Aussi touch par la maturit de sa fille, cela a facilit un meilleur dialogue. 5 e cas, celui dune amie banale et menue, trs mre, avec un chemin difficile. Elle est intrieurement et extrieurement la mme. Elle touche les gens au-del de leurs diffrences. 6 e cas : une fille la table la aide approfondir ses rflexions. Elle a un cahier de rflexion. Cest surtout sa conscience qui laide. 7 e cas : une mie du collge ma aide sur des aspect extrieurs (prise de conscience sur la sant, lenvironnement). Cela compte aussi.
  • Page 8
  • Des 10-12 ans vous demandent ce quest une grande personne . Quels sont les traits sur lesquels vous allez insister ? Comment donnerez-vous envie ces enfants de se prparer peu peu entrer dans le monde des grandes personnes ?
  • Page 9
  • Les traits de la grande personne sont de deux types. Dune part, il y a la grande personne que tout le monde devient, physiquement et sociologiquement, savoir ladulte, et dautre part, il y a la grande personne idale . On devient une grande personne grce aux autres, par le fait de les servir avec altruisme, sans chercher la reconnaissance, par des gestes du quotidien. La grande personne matrise sa vie, se respecte, saccepte, et accepte les autres. On ne devient pas une grande personne en jour, cest un projet de vie, un but atteindre. La grande personne est un tre de bont qui a de linfluence (incite les autres tre bon) En sadressant des 10-12 ans, il faut leur donner envie de devenir quelquun de bien. Ce dsir est inn, mais doit se construire, un travail est ncessaire. Toujours leur demander : voulez-vous devenir un modle quon respectera? Les traits de la grande personne sont de deux types. Dune part, il y a la grande personne que tout le monde devient, physiquement et sociologiquement, savoir ladulte, et dautre part, il y a la grande personne idale . On devient une grande personne grce aux autres, par le fait de les servir avec altruisme, sans chercher la reconnaissance, par des gestes du quotidien. La grande personne matrise sa vie, se respecte, saccepte, et accepte les autres. On ne devient pas une grande personne en jour, cest un projet de vie, un but atteindre. La grande personne est un tre de bont qui a de linfluence (incite les autres tre bon) En sadressant des 10-12 ans, il faut leur donner envie de devenir quelquun de bien. Ce dsir est inn, mais doit se construire, un travail est ncessaire. Toujours leur demander : voulez-vous devenir un modle quon respectera?
  • Page 10
  • Expos de Laurent Ladouce directeur@culture-et-paix.org
  • Page 11
  • Premire notion
  • Page 12
  • Expansion continue de lunivers par un jeu de forces physiques et chimiques, formation des galaxies croissance localise de linformation.
  • Page 13
  • Le vivant atteint sa taille adulte, son poids maximum et peut se reproduire ; pas dagrandissement mcanique externe mais une croissance organique interne (grandit tout seul ) Sa formation graduelle traduit linformation contenue dans le code gntique.
  • Page 14
  • Rgne Indirect Accomplissement Croissance Formation vie propre Autonomie du Principe : Croissance dun tre vivant sous leffet de laction formatrice du code gntique. Aprs la priode du rgne indirect, ltre adulte entre dans la sphre du rgne direct Rgne Direct
  • Page 15
  • Rgne Direct : Accomplissement = le moi saffirme et se dpasse vers une nouvelle symbiose Croissance = naissance du moi, de la petite personne Formation = symbiose Inconsciente (enfance) Autonomie du Principe Personne physique Responsabilit humaine Personne Spirituelle vie propre, pleine conscience de ses actes, matre de sa vie (idalement, le rgne direct est un retour lunit )
  • Page 16
  • Il y a une dizaine d'annes, on pensait encore que le cerveau des adolescents atteignait sa maturit vers l'ge de 12 ans. On sait aujourd'hui que la maturation du cerveau dure bien plus longtemps. La maturit complte du cerveau arriverait, semble-t-il, aux alentours de 20 ou 25 ans seulement ! Et la partie du cerveau qui mrit la dernire, c'est le cortex prfrontal. Il s'agit de la zone responsable d'aptitudes complexes telles que s'organiser, contrler ses impulsions, prendre conscience des consquences de chaque acte, tablir des priorits, se projeter dans l'avenircerveaucomplexes On comprend alors pourquoi les adolescents et les jeunes adultes ont des comportements souvent immatures ! ils ont du mal se comporter autrement ! Ils vivent trop dans le prsent pour pouvoir investir l'avenir comme un adulte, soupeser les consquences de leurs dcisions, de leurs engagements ou de leurs non-engagements . Ils ont du mal s'organiser, dcider de priorits, etc. Ainsi, ils peuvent avoir des comportements dangereux, qu'il s'agisse de conduite automobile, d'alcool, de drogues diverses ou de comportements sexuels risques.comportements sexuels http://www.e-sante.fr/cerveau-adolescents-est-encore-en-devenir/actualite/1376
  • Page 17
  • Qu'il est dur aprs plus de vingt ans se faire loger, nourrir et blanchir (chouchouter, en clair) de quitter le nid familial. Mme si on en crve d'envie, a fait un peu peur, non ? Faire la lessive, le mnage, remplir le frigo, changer une ampoule, nourrir le chat... en voila un beau panel d'activits passionnantes qui nous pendent au nez ! Eh oui, car dans "Vivre seul(e)", il y a "seul(e)". C'est dire sans papa qui vient rparer la tl et sans maman qui vient repasser notre chemise. Ca fait froid dans le dos, hein ?* * Pour lire larticle entier, aller sur http://www.mykritik.com/article/allo-maman-bobo
  • Page 18
  • La graine seme prend racine dans lhumus (profondeur). La racine pousse vers le bas dans le sol nourricier Des pousses sortent et slvent, la chaleur et la lumire font crotre larbre, le tronc porte des branches Sur ces branches, apparaissent des feuilles, puis des fleurs et des fruits. Le fruit contient larbre entier.
  • Page 19
  • Amour maternel nourricier Nurture Centripte, dedans Gemeinschaft * Lunaire, soir et nuit Intime, proche, connu Protection, scurit Amour maternel nourricier Nurture Centripte, dedans Gemeinschaft * Lunaire, soir et nuit Intime, proche, connu Protection, scurit Amour paternel extracteur Culture C entrifuge, dehors Gesellschaft * Solaire (jour et lumire) Au-del, lointain, Inconnu Aventure, risque Amour paternel extracteur Culture C entrifuge, dehors Gesellschaft * Solaire (jour et lumire) Au-del, lointain, Inconnu Aventure, risque * Dans un clbre ouvrage, le sociologue allemand Fer