Magazine municipal Cabanac - .administratifs 2012 au mois de février et des budgets primitifs 2013

download Magazine municipal Cabanac - .administratifs 2012 au mois de février et des budgets primitifs 2013

of 20

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Magazine municipal Cabanac - .administratifs 2012 au mois de février et des budgets primitifs 2013

  • Un t sportif avec le Centre de Loisirs

    Rnovation de la Station dpuration

    13 envies de lireencore , un beau succs !!!

    Magazine municipal

    page

    12

    page

    7page

    9

    Cabanacet Villagra nset Villagra ns

    JUIN

    2013

    et Villagra nset Villagra nswww.cabanacetvillagrains.fr

  • Le Mot du Maire 3Le Mot de llu 3La Mairie vous informe 4, 5, 6, 7 Conseils municipaux 8La Bibliothque 9Les Finances Communales 10, 11La Jeunesse 12, 13La Vie des Assos 14, 15, 16, 17Agenda des manifestations 20Infos pratiques 20

    Madame, Monsieur,

    Cest avec plaisir que nous vous prsentons la nouvelle formule du bulletin municipal.

    Le dbut de lanne a t marqu comme de coutume par le vote des comptes administratifs 2012 au mois de fvrier et des budgets primitifs 2013 au mois davril. Ces derniers actes budgtaires de la mandature illustrent parfaitement la volont du Conseil Municipal de porter une politique rsolument tourne vers lamlioration de la vie quotidienne de tous.

    Nous avons pu encore une fois cette anne dcider de ne pas augmenter les taux des taxes foncires et dhabitation. Compte tenu du dsengagement annonc de lEtat, pour tenir ce cap de la modration fiscale, la collectivit devra tre capable, dans les annes venir, de faire preuve dinnovation pour aller chercher de nouvelles marges de manuvre financires.

    Llaboration du PLU (Plan Local dUrbanisme) est entre dans sa phase ultime, avec la consultation des services de lEtat, et lenqute publique qui devrait intervenir la rentre de septembre. Ce document peut tre qualifi de d-constructif puisquil rduit de faon importante les zones actuellement ouvertes lurbanisation. Il sagit, travers ce PLU, de proposer un dveloppement raliste pour la collectivit, en adquation avec ses capacits financires et administratives.

    La commune doit continuer se dvelopper mais un rythme matris, qui lui permette de faire face ses besoins dquipement de faon sereine. Il faut tre conscient quune partie du centre bourg de Cabanac nest, ce jour, pas encore raccorde au rseau dassainissement collectif

    Cest donc bien le principe dintrt gnral qui a prsid la rdaction de ce document, notion qui apparat parfois bien malmene aujourdhui dans notre pays. Ce principe, qui a guid lquipe municipale tout au long de llaboration du PLU, sera peut-tre mal compris. Il nen reste pas moins ncessaire pour garantir un dveloppement soutenable pour la collectivit.

    Que dire de la crise morale que traverse notre Rpublique ? Vu de nos petites communes, cela semble parfois surraliste, mais surtout trs inquitant pour les lus locaux et les citoyens que nous sommes. Le divorce entre ce que lon appelle les lites et la base que nous reprsentons semble consomm, notre dmocratie va devoir relever le dfi de se rformer en profondeur sans perdre ses valeurs. Les organisations politique et administrative telles que nous les connaissons ont montr leurs limites depuis trente ans, il est peut-tre temps que la socit civile simplique davantage dans les processus de dcision.

    Notre Rpublique a gard des airs dAncien Rgime, et nous gagnerions sans doute faire preuve de moins de dfrence et de plus de curiosit envers ceux qui nous gouvernent.

    Au niveau communal je rappelle que les conseils municipaux sont publics, aussi je vous invite venir y assister.

    Bien vous,

    Cline Liebaut-Jany

    Comme vous le savez, les votes des budgets prvisionnels 2013 sont les derniers pour lquipe municipale actuelle, ils nous ont permis dexprimer clairement notre volont politique. Comme notre habitude, je vous propose de dcouvrir un dossier document sur les finances communales qui reflte des dcisions prises lunanimit par les lus.

    Pour 2013, lquipe municipale a choisi de continuer accrotre les services apports aux jeunes sans augmenter, cette anne encore, le taux des taxes dhabitation et foncires.

    En votant lapplication de la rforme des rythmes scolaires ds la rentre prochaine, nous offrons aux coliers les bnfices attendus et la possibilit pour les agents communaux dtendre leur temps de travail. A lcole maternelle le personnel ATSEM se verra, en accord avec le corps enseignant, participer aux activits priscolaires supplmentaires.

    En crant un Emploi dAvenir au bnfice dun jeune, nous apportons un exemple dintgration dans le monde du travail, tout en ouvrant une voie vers de la formation.

    En dcidant du dispositif CLAS, nous actons laccompagnement des collgiens dans leurs devoirs. Ils sont ainsi regroups trois fins de journes par semaine, et encadrs par des agents communaux dont la prestation est, de fait, tendue.

    Je prcise que linvestissement dans les oprations dquipement reste stable avec un effort sur lassainissement (rparations et extensions des tuyaux) malgr un contexte national qui rend dlicate notre dmarche de structuration des rseaux et globalement de lespace public.

    En conclusion, la question de lavenir des jeunes reste un axe central au mme titre que notre dmarche de dsendettement, le niveau de la dette tant pass de 1,65 M en 2008 1,34 M en 2012. En parallle de cette amlioration, le montant du produit des taxes locales slve en moyenne 213 par habitant soit 115 de moins que la moyenne des communes de notre strate.

    Cest ce que Madame le Maire, mes collgues lu(e)s, menons bien au quotidien, rsolument.

    Bien sincrement,

    Benoit Darbo.

    Le mot de llu

    Sommaire

    Cline Libaut-Janymaire de cabanac-et-villagrains

    Mairie de Cabanac-et-Villagrains 1, Place du Gnral Doyen 33650 Cabanac et Villagrains Tl. 05.56.68.72.13 - Fax : 05.56.68.71.83 Magazine dinformation municipale Dpt lgal : parution ISSN : 1634-7382 Directeur de la Publication : Cline Libaut-Jany Responsable : Alain Novais Rdaction : Sophie Rouxel, les membres du Conseil Municipal et divers (pages 14 17) Relecture : Fabienne Coornaert Conception, mise en page et impression : Compos-it Tirage : 850 exemplaires.Ce document est imprim sur papier PEFC 3

    Le mot du maire

  • Le dispositif a t lanc en novembre 2012.

    Les emplois davenir ont pour objectif doffrir aux jeunes, pas ou peu qualifis, un emploi qui soit une premire tape dans leur parcours professionnel, leur apportant une premire exprience et leur proposant une formation qui dbouche vers une insertion professionnelle durable.

    Ce dispositif est destin aux jeunes de 16 25 ans, sans diplme ou titulaire dun CAP/ BEP ou ceux rsidant dans les zones prioritaires, mme sils sont qualifis (jusqu bac + 3).

    Cest ainsi que le Conseil Municipal a dcid, par dlibration en date du 28 janvier 2013, de louverture dun poste emploi davenir temps plein aux services techniques, pour une dure de 3 ans.

    Le jeune recrut partage son temps de travail entre les espaces verts et les travaux divers ne ncessitant pas dhabilitation particulire. Il bnficiera durant son contrat dune formation complmentaire.

    Je veux accder un emploi davenir... Comment faire ?

    Vous avez entre 16 et 25 ans ? Peu ou pas de diplme, vous cherchez un emploi ? Les emplois davenir peuvent tre une chance pour vous.

    Les emplois davenir, Quest-ce que cest ?

    Durant la priode estivale, les services municipaux et le CCAS vont se mobiliser en direction des personnes ges ou handicapes en situation disolement ou de fragilit.

    Afin dactualiser le registre nominatif, toute personne de plus de 65 ans, nayant aucun entourage, est invite se faire connatre auprs du Centre Communal dAction Sociale. En cas de dclenchement du Plan par les Services de la Prfecture, ces personnes seront contactes rgulirement par tlphone. Si vous tes dans cette situation et que vous souhaitez figurer sur le Plan 2013, il vous suffit de contacter le secrtariat de la mairie au 05.56.68.72.13.

    Plan communal de gestion de la canicule

    Pour lemPloi, tous ensemble

    sans diplme tu trouveras jamais du boulot. jamais

    Vous prenez contact avec la Mission Locale ou lagence Ple emploi la plus proche (Cap emploi pour les travailleurs handicaps) de votre domicile.

    Un conseiller vrifie que vous remplissez les conditionspour accder un emploi davenir et dtermine avecvous les secteurs dactivit dans lesquels vous pouveztravailler.

    Il vous met en contact avec un ou des employeursproposant un emploi.

    Lorsque votre candidature est retenue, vous signezavec la Mission Locale (Cap emploi pour les travailleurshandicaps) et lemployeur une demande daide emploidavenir comprenant le descriptif du poste ainsi que lesactions daccompagnement et de formation envisages.

    Vous signez ensuite le contrat de travail avec lemployeur (CDI ou CDD).

    1

    2

    3

    4

    5

    La fort est accessible pied ou vlo sur les sentiers baliss et/ou sur les pistes cyclables.

    > Ne faites pas de feu, ne fumez pas.

    > Ne circulez pas sur les pistes DFCI avec un vhicule moteur.

    Informez-vous sur les priodes et conditions daccs auprs du centre de secours ou de la mairie.

    En cas dincendie ou de dpart de feu, appelez le 18 ou le 112.

    Vigilance et prudence en fort

    4

    La mairie vous informe

  • Ils sont ns> Lucie Bourbon, le 14 janvier 2013> Mily-Rose Bidon, le 1er fvrier 2013> Eva Tissier, le 10 fvrier 2013> Gabriel Tauzin, le 18 mars 2013> Evann Perilhou-Laborde, le 21 mars 2013> Paul, Marcel Jankowski, le 23 mars 2013

    Ils nous ont quitts> Marie-Jeanne Audibert veuve Sourgen,

    le 3 janvier 2013> Marie-Jeanne Chanterre veuve

    Bordesoules, le 2 fvrier 2013> Madeleine, Marie, Lucienne Hubault

    veuve Bondu, le 13 mars 2013> Janine, Lucie, Louise Vinet pouse

    Lebrre, le 18 mars 2013> Jacques, Jean Chozenon, le 15 avril 2013

    Travaux de rhabilitationau chteau deauDans le bulletin dOctobre 2011, nous v