LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Gr. IDELUX-AIVE))

download LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Gr. IDELUX-AIVE))

of 22

  • date post

    31-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Gr. IDELUX-AIVE))

1. 23 juin 2015 Lconomie circulaire, un modle conomique qui ouvre de nouvelles opportunits. Vincent Truyens et Vincent Vanderveken (Comase) Xavier Struyven (Groupe Schuler) Jacques Counet (Groupe Idelux-Aive) 2. Cette rencontre est organise en collaboration avec : 3. Avec le soutien de : 4. LCONOMIE CIRCULAIRE, UN MODLE CONOMIQUE QUI OUVRE DE NOUVELLES OPPORTUNITS LA GESTION DES DCHETS INSCRITE DANS LE PROCESSUS DCONOMIE CIRCULAIRE C. ARNOULD MARCHE-EN-FAMENNE, LE 23 JUIN 2015 5. PLAN DE LEXPOS Le Groupe IDELUX AIVE Le Secteur Valorisation et Propret de lAIVE Stratgie et volutions Outils Le site dexploitation de Tenneville Les synergies Soreplastic Dautres pistes de synergies Conclusions - recommandations 6. LE GROUPE IDELUX - AIVE Groupe de 4 intercommunales dont la mission principale est le dveloppement conomique et durable du Luxembourg belge. Principaux mtiers : le dveloppement conomique du territoire ; les services aux Communes ; la gestion des eaux uses ; la gestion multifilire des dchets mnagers. 7. LE SECTEUR VALORISATION & PROPRET (SVP) AU SEIN DE LAIVE Mission principale : Grer les dchets mnagers de notre territoire de faon optimale ; en prservant lenvironnement ; en prservant les finances communales. 8. LE SECTEUR VALORISATION & PROPRET (SVP) AU SEIN DE LAIVE Notre territoire : une zone rurale 55 communes 338 987 habitants 382 861 quivalents-habitants 4 400 km, soit 25 % de la Wallonie 6 fois plus de km de voiries par habitant que la moyenne nationale 9. SVP - STRATGIE DE GESTION DES DCHETS Priorit la valorisation : carbone organique et valorisation nergtique. Volont de maintenir un emploi durable au sein du Groupe et lchelle locale. Faible densit dentreprises : Peu de services privs proposs aux PME de la zone. Volont dintgrer cet acteur dans sa stratgie de dveloppement. Collaborations, source de synergies. Nouvelles opportunits de gestion intgre. Il y a plus de 35 ans, adapte nos valeurs, lpoque et au territoire 10. SVP - STRATGIE DE GESTION DES DCHETS Interdictions de mise en CET Obligations de reprises Critres dpandage des composts Un nouveau projet dincinrateur Contraintes environnementales et administratives Taxes Demandes de nos communes Evolution du contexte, volution de la stratgie Remises en question Nouvelles opportunits 11. SVP - STRATGIE DE GESTION DES DCHETS Le tri la source : parcs conteneurs. Le tri la source : les collectes slectives = recommandation actuelle de lEurope. Gnralisation parfois force. Stratgie actualise Gains environnementaux et conomiques Gestion de plus de 40 filires de dchets mnagers dont beaucoup de matires recyclables. Mise en place doutils de traitement simples et donc conomiques. Rduction considrable de lenfouissement en CET (< 3%). Production de compost de qualit pour lagriculture : mtaux lourds (/2 /10) ; NPK (+ 50%). Production de granulats recycls inertes conformes Qualiroute. Identification de nouvelles filires de recyclage. 12. SVP LES OUTILS 53 parcs conteneurs 2 halls de tri et de conditionnement 2 plateformes de compostage 2 plateformes de concassage des inertes de la construction 1 scheur boues STEP 2 CET de classe 2 1 CET de classe 3 1 usine de biomthanisation 1 usine de prparation de combustibles de substitution Outils mis en place pour la collecte et le traitement des dchets mnagers S Sitelux St Hubert 13. SVP - SITE DE TENNEVILLE Installation de biomthanisation et compostage (2009) Coproprit AIVE BEP INTRADEL (synergie !) 34 000 t/an + DV Production de compost de qualit Production dnergie valorisable sous diffrentes formes partir dune unit de cognration valorisant le biogaz Valorisation de la matire organique Autres installations CET, bioracteur et installations annexes Plateformes de tri concassage des dchets inertes Plateforme de tri des plastiques agricoles Scheur boues de STEP 14. SVP ET ECONOMIE CIRCULAIRE Matrise des flux change entre outils complmentaires. Ex : Valorisation de lnergie lectrique, valorisation de lnergie thermique, traitement des refus, recyclage des inertes en interne, Economie circulaire au sein dune activit multisite Economie circulaire lchelle rgionale - Synergies avec partenaires industriels Valorisation des dchets de bois issus des encombrants RECYBOIS. Economie Sociale et recyclage SITELUX. Veille - Orientation de certains flux industriels vers des filires de recyclage matires (EPS et autres flux sans obligation de reprise). Recyclage des plastiques agricoles SOREPLASTIC. 15. SOREPLASTIC Potentiel plastiques agricoles non recycls important en Europe. Recyclage en Asie menac par un climat politique et rglementaire variable. Contexte initial Principaux aspects lis loutil SOREPLASTIC Consommations importantes : lectrique, nergie thermique, eau. Les refus vacuer reprsentent 60% des intrants. Choix dun site dimplantation Possibilit dimplantation sur les trois sites dexploitation SVP. Choix port sur Tenneville suite analyse multicritre. Analyses march, conomique et technique menes par plusieurs partenaires dont IDELUX-AIVE Dimensionnement 16. SOREPLASTIC Schma de traitement BROYAGE PRIMAIRE PRLAVAGE SPARATION DES LOURDS BROYAGE LAVAGE DSHYDRATATION ET SCHAGE EXTRUSION GRANULATION TRAITEMENT DES EAUX 17. SOREPLASTIC Reprsentation des synergies 18. DAUTRES PISTES DE PARTENARIATS Nouvelles filires de recyclage matires (plastiques rigides encombrants, emballages plastiques souills, pltre, ). Valorisation locale des combustibles de substitution produits sur le site de Habay : Production dnergies spcifiques (lectrique, thermique, vapeur, froid) sur sites industriels locaux. Projets ltude 19. CONCLUSIONS - RECOMMANDATIONS Modle ancestral ayant fait ses preuves dans certaines conomies locales. Ncessite de la prise de conscience et de la volont compte tenu de contraintes conomiques ou rglementaires. Economie circulaire Fdrer Dvelopper lconomie circulaire lchelle du tissu industriel wallon et transfrontalier ncessite de poursuivre efficacement sa promotion et de rassembler les acteurs. 20. CONCLUSIONS - RECOMMANDATIONS Soutien de nos autorits non limit aux initiatives mais la mise en uvre et lexploitation des solutions ! Si nos politiques et nos administrations veulent rellement faire dcoller et surtout prenniser notre conomie circulaire, leurs priorits doivent tre : la transition vers une rglementation environnementale pragmatique ; la simplification administrative. Contraintes administratives et rglementaires sans cesse croissantes - Frein lconomie circulaire ? Issue des initiatives du SVP dans le contexte actuel ? Certaines initiatives innovantes mises en place par le SVP sont actuellement mal comprises par nos interlocuteurs rgionaux. Simplifier et garantir lavenir afin de concrtiser 21. MERCI POUR VOTRE ATTENTION Pour toute question Christophe ARNOULD Chef de Projets AIVE Secteur Valorisation et Propret Service Exploitation Tl : +32 63 23 19 23 Mob : + 32 499 51 01 91 E-mail : christophe.arnould@idelux-aive.be