L'Université de Reims - Champagne-Ardenne

download L'Université de Reims - Champagne-Ardenne

If you can't read please download the document

  • date post

    31-Dec-2016
  • Category

    Documents

  • view

    223
  • download

    4

Embed Size (px)

Transcript of L'Université de Reims - Champagne-Ardenne

  • CN

    ELUNIVERSIT DE REIMS - CHAMPAGNE-ARDENNE

    CNE1

    R A P P O R T

    D V A L U A T I O N

  • CN

    ELUNIVERSIT DE REIMS - CHAMPAGNE-ARDENNE

    Lvaluation de luniversit de Reims - Champagne-Ardenne a t ralise sous la responsabilit de Laurent Versini,membre du Comit, et de Michel Gantois, consultant, assists de Jean-Loup Jolivet, dlgu gnral.

    La coordination de lvaluation a t assure par Guy Cirier et Catherine Laheurte, chargs de mission.

    Ont particip lvaluation :

    Jean Baechler, professeur luniversit Paris IV Michle Calagu, professeur luniversit dEvryGrard Cognet, professeur lENSAM Michel Detilleux, professeur luniversit Paris VBernard Gross, professeur luniversit Nancy IIJean-Christophe Martin, charg dtudes au CNEJacques Monfrier, professeur luniversit Bordeaux IIIFranoise Renversez, professeur luniversit Paris X-Nanterre Michel Steinberg, professeur luniversit Paris-Sud

    Gyslaine Chusseau, Marie-Nolle Soudit et Sophie Tanvez ont assur laprsentation du rapport.

    Le Comit remercie les experts qui lui ont apport leur concours. Il rappelle que ce rapport relve de sa seuleresponsabilit.

    CNE3

    ORGANISAT ION

  • CN

    ELUNIVERSIT DE REIMS - CHAMPAGNE-ARDENNE

    CNE5

    TABLE

    DES

    MATIRES

    Les conditions de lvaluation 7

    Introduction 9

    Le gouvernement et la gestion 11

    Les services communs 25

    I L'Institut universitaire du temps libre (IUTL) 25

    II Le Service d'action sociale (SASURCA) 25

    III Le Service universitaire des tudiants trangers (ex-SUEE) 26

    IV Le Service universitaire d'ducation permanente (SUEPCA) 26

    V Le centre de tl-enseignement universitaire 27

    VI L'Institut d'amnagement du territoire et denvironnement de 27luniversit de Reims (IATEUR)

    VII Le Service universitaire de mdecine prventive et de promotion 27de la sant

    VIII Le Service universitaire des activits sportives (SUAS) 28

    IX La bibliothque de lURCA 31

    Le campus Croix-Rouge 35

    I LUFR de Droit et de Sciences politiques 35

    II LUFR de Sciences conomiques et de Gestion 42

    III LUFR de Lettres et Sciences humaines 46

    Le campus Moulin de la Housse 55

    I LUFR des Sciences exactes et naturelles 55

    II LIUT Lonard de Vinci 62

    III LUFR STAPS 68

    Esplanade Roland-Garros 69Lcole suprieure dingnieurs en emballage et conditionnement (ESIEC)

    Le campus Sant 71

    I LUFR de Mdecine 71

    II LUFR dOdontologie 76

    III LUFR de Pharmacie 81

  • Charleville-Mzires 85LInstitut de formation technique suprieure (IFTS)

    Le campus de Troyes 89

    I Lantenne de Troyes 89

    II LIUT de Troyes 89

    Conclusions et recommandations 95

    Postface : Rponse du Prsident 99

    CNE6

  • Lvaluation de luniversit de Reims - Champagne-Ardenne (URCA) a t lance en juillet 1998. Lors dunerunion dinformation sur la dmarche et les objectifs au Comit national dvaluation, un guide dvaluation interne at remis au Prsident de luniversit. Une visite technique, organise en septembre 1998, a permis de prciser lesmodalits de travail. Luniversit a envoy un rapport dvaluation interne en dcembre 1998.

    Les missions dexpertise se sont droules en fvrier et mars 1999, et le projet de rapport, rdig partirdes rapports des experts, a t soumis au Comit en sance plnire le 20 mai 1999, puis envoy au Prsident deluniversit pour tre discut avec les principaux responsables de ltablissement. La version dfinitive du rapport,incluant un chapitre de conclusions et de recommandations, a t prsente au Comit le 8 juillet 1999.

    1 - LVALUATION INTERNE

    Le rapport dvaluation interne labor par lURCA comportait unedocumentation gnrale (statuts, organigrammes, documents contractuels,conventions, procs-verbaux des conseils, plaquettes de prsentation) etles principales informations sur les donnes quantitatives de luniversit.

    Dune manire gnrale, luniversit a su fournir au Comit des tableauxstatistiques de qualit. Toutefois, le dossier sest rvl gnralement insuf-fisant dans lanalyse de ces donnes : notamment, aucune rflexion ne figuraitsur la politique de ltablissement. Afin de prparer les expertises sur place,des documents complmentaires (bilan et prospective pour chaque com-posante) ont t demands luniversit, qui a toujours t disponible pourfournir les informations souhaites.

    2 - LVALUATION EXTERNE

    Lvaluation externe a t ralise par une quipe de neuf experts selon une logique disciplinaire, dans desconditions excellentes grce la collaboration efficace des personnels de lURCA et la qualit des interlocuteursrencontrs.

    CNE7

    LUNIVERSIT DE REIMS - CHAMPAGNE-ARDENNE

    C O N D I T I O N S

    D E

    L VA L U AT I O N

  • L'universit de Reims ftait le quatre cent cinquantime anniversaire de sa fondation le jour o lui rendaitvisite la dlgation du CNE qui y fut associe dans un accueil chaleureux ; la prparation de cet vnement expliqueprobablement en partie le retard avec lequel a t fourni le rapport d'valuation interne de l'tablissement et de sescomposantes, finalement de qualit, et d'une grande honntet.

    Fonde en 1548 par le cardinal Charles de Lorraine, archevque de Reims, luniversit fut comme ses surssupprime par la Convention en 1793. Lorsque des collges universitaires de lettres, de sciences et de droit furentcrs autour de 1960, patronns et encadrs par les facults de Nancy pour les lettres, de Paris pour les sciences etde Lille pour le droit, seule subsistait une cole de mdecine qui fut l'embryon de la facult de mdecine. Elle fait doncpartie de ces universits nes il y a trente-cinq ans environ du dmantlement, devenu ncessaire, d'une acadmiede Paris hypertrophie, comme celles dAmiens ou dOrlans avec lesquelles il peut-tre utile de la comparer.

    Depuis la premire valuation, en 1991, un recentrage, une rflexionplus pousse sur les vocations de l'tablissement et sur la valorisation, uneprise de conscience de l'identit de l'URCA ont t favoriss par le reflux deseffectifs tudiants : aprs avoir dramatiquement augment jusqu'en 1995 pouratteindre environ 27 000, ceux-ci connurent une dcrue annuelle moyennede 1000 units, puis remontrent lgrement. Ils sont aujourdhui de lordrede 25 000. Luniversit de Reims - Champagne-Ardenne a travers une crisetrs grave menaant son unit, lors du mouvement tudiant de la fin 1995.Les diffrents campus estimaient ne pas tre traits quitablement et seulel'intervention rapide de l'IGAEN a permis dviter la partition.

    Mais on demeure, en raison des pesanteurs sociologiques signalesci-dessous, dans la configuration d'une universit dont le premier cyclereprsente plus de 60% des effectifs, le second 30% environ et le troisime10%, avec des distorsions : un rquilibrage trs net a t obtenu en sciences exactes et naturelles, o le premiercycle est retomb 45%, mais il nen va pas de mme pour les lettres (respectivement 71%, 25% et 5% pour lestrois cycles). L'encadrement s'est toff (on verra les lacunes ponctuelles dans le dtail des dpartements) et arajeuni ; le recours aux PRAG - aucun na t recrut en 1998, alors quils reprsentaient 40% des nouveaux emploisen 1997 - a cd la place des recrutements de matres de confrences.

    Un autre handicap rside dans les rsultats toujours faibles du premier cycle, surtout en lettres et endroit-sciences conomiques, que l'on pourrait relier aux rsultats du baccalaurat, infrieurs dans l'acadmie lamoyenne nationale.

    Un premier cycle AES a t cr, ce que souhaitait le rapport du CNE de 1991.

    CNE9

    LUNIVERSIT DE REIMS - CHAMPAGNE-ARDENNE

    I N T R O D U C T I O N

    Taux de succs au bac gnral 1998 1997 1996 1995 1990 gnral techno. prof.

    Acadmie de Reims 78,80% 73,30% 71,70% 72,60% 72,80% 53,90% 29% 17%

    France mtropolitaine 79,10% 76,90% 74,80% 75% 75,20% 54,90% 28,80% 16,20%

    Baccalaurat 1998

  • PRINCIPES DE LVALUATION DE RETOUR

    Luniversit de Reims a dj fait lobjet dune valuation qui a donn lieu la publication, en 1991, dun richerapport. Ce dernier signalait des tendances centrifuges, lautonomie des campus, des rsultats mdiocres en premiercycle, un nombre insuffisant de formations en troisime cycle, la vtust des locaux, le vieillissement et l'endogamiedu corps enseignant, le recours trop frquent aux PRAG, enfin labsence de vitalit de la recherche. Le prsent rapportmet laccent sur le suivi des recommandations formules dans le premier et sur les efforts de luniversit pour dominerles problmes relevs cette poque. Mais de nombreux changements qui ne dpendent pas uniquement desdcisions de luniversit sont intervenus depuis 1991 ; aussi a-t-on d examiner les principales volutions de chaquecomposante pour tablir un bilan complet de la situation actuelle de luniversit.

    CNE10

    INTRODUCTION

  • I - LE GOUVERNEMENT

    1 - LA COHRENCE DE LUNIVERSIT

    De son acte de naissance, il y a trente-cinq ans environ, luniversit tire sa lgitimit : sa cration rpondait un besoin rel et urgent. Elle est aussi marque par une sorte de pch originel dont on ne saurait lui tenir rigueurmais dont elle souffre toujours : elle est handicape par des tendances centrifuges multiples, la premire s'exerantvers l'ancienne maison mre de Paris qui attire autant les tudiants de deuxime, et plus encore de troisime cycles,que les professeurs, majoritairement non-rsidents en lettres et droit. Dans une moindre mesure, un certain nombredtudiants se dirigent vers les universits de Nancy ou de Dijon.

    UFR et structure administrative centrale. Il s'agit d'une universit pluridisciplinaire dans laquelle le groupelettres-droit se sent opprim, notamment du point de vue financier, par lessciences et la sant, ce qui entrane une tendance la revendication d'uneautonomie qui ne fut jamais si nettement l'ordre du jour que lors de lagrave crise de 1995. Cette crise est dsormais surmon