Lucia de Anna

download Lucia de Anna

of 42

  • date post

    13-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    263
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Lucia de Anna Profésseure de Pedagogie Speciale Université “Foro Italico” Roma

Transcript of Lucia de Anna

SCOLARISATION ET PROCESSUS DINTEGRATION EN ITALIE DES PERSONNES EN SITUATION DHANDICAP Lucia de Anna Profsseure de Pedagogie Speciale Universit Foro Italico Roma

En Italie, les lves en situation dhandicap frquentent l'cole avec leurs camarades des classes ordinaires, une situation qui dure depuis plus dune trentaine d'anne grce une lgislation spcifique et beaucoup des orientations officielles: 1971: Loi 118/71 sur les invalides civils tablit le principe de l'ducation lcole ordinaire Loi 820/71 temps plein dans lcole 1974 dcrets dapplication de la rforme de lcole 1975 Commission Falcucci Vice-Ministre MPIde Anna L. (2007). Educational Integration of students with disabilities in Italy, in the school for all, in Aliauskien S. (coord). Specialusis Ugdimas - Special Education 2007 1 (16). iauli: iauli universitetas Lietuva

1977: loi 517/77 portant de nouvelles modalits dvaluation et de programmation didactique et introduisant des activits dintgration tout en liminant les classes diffrencies et les classes spciales de Anna, L.(1996),Pedagogical, curricular and classroom organisation in Italy. Chapter in OECD Conference proceeding,- Good practice in mainstreaming students with special needs. Paris:OECD de Anna L. (2000) Gnalogie de lintgration scolaire en Italie, in M. Chauvire et E. Plaisance, Lcole face aux Handicaps, Presses Universitaires de France, Paris, pagg.132-146

Lgislation et orientations officielles Cour constitutionnelle n 215/87 cole suprieure Circulaire du MPI n262/88 Observatoire national sur le processus dintgration Loi 104/92 Loi cadre sur lhandicap D.P.R. 1994 Coordination entre systme de sant et lcole

Lgislation et orientations officielles Loi 17/99 Universit Loi 68/99 Travail Loi 328/2000 Responsabilit des Organismes locaux pour la collaboration et lintervention dans le systme scolaire Loi 53/2003 Reforme de lcole Moratti 2007-2008 Accord Etat-Rgions 2009 Rforme Gelmini ? Linee Guida

Ministre de lEducationAlunni in situazione di handicap per ordine scolastico e tipo di scuola. A.s. 2006-2007.Ordine scolastico Materna Elementare Secondaria di I grado Secondaria di II grado Totale Scuole normali 18.656 71.381 56.747 40.783 187.567 Scuole speciali o normali di tipo posto speciale Totale % sul totale alunni 1,1 2,5 3,3 1,5 2,1

18.656 71.381 56.747 40.783 187.567

Alunni in situazione di handicap nelle scuole normali per ordine scolastico e tipologia di handicap. Valori percentuali. A.s. 2006-2007Ordine scolastico Materna Elementare Secondaria di I grado Secondaria di II grado Totale Tipologia di handicap Psicofisico 1,04 2,41 3,15 1,36 1,98 Visivo 0,03 0,04 0,04 0,04 0,04 Uditivo 0,06 0,08 0,09 0,08 0,08 Totale 1,13 2,53 3,28 1,48 2,10

Ministre de lUniversitSerie storica degli studenti con disabilit iscritti all'Universit statale per tipologia di disabilit. Valori assoluti.Tipologia Anno accademico di 2001-02 2002-03 2003-04 2004-05 2005-06 2006-07 disabilit Cecit Sordit Dislessia Disabilit motorie Difficolt mentali Altro 567 368 95 1.837 677 449 92 2.302 713 470 63 2.601 764 542 68 2.814 823 567 47 2.871 945 630 107 3.132

134 2.946

207 3.253

249 3.970

290 4.656

326 5.492

401 6.192

Diffrents dispositifs mis en uvre ont ainsi permis de raliser cette transformation au plan pdagogique et didactique, parmi lesquels : la cration du profil de l'enseignant de soutien ; la collaboration entre l'enseignant de soutien et l'enseignant de classe ; la participation des parents la mise au point du plan ducatif individualis (P.E.I.), conu en corrlation avec la programmation didactique de classe ; la collaboration avec les intervenants du systme de sant pour permettre de mieux connatre llve en situation de handicap et dlaborer un projet de vie ; la cration doprateurs chargs dintervenir au niveau de l'aide personnelle aux lves en situation de handicap particulirement grave afin d'amliorer leur autonomie

promotion, de mdiation et de mise en uvre d'actions spcifiques visant impliquer toute l'cole et tous les intervenants concerns

Soulignons tout dabord que le personnel dj en service bnficie des niveaux de formation suivants dans le secteur du handicap :

- les cours de haute qualification pour les enseignantsspcialiss ; - les cours des sept modules pour les enseignants en service (de classe et de soutien) organiss au niveau rgional (2000-2005) en collaboration avec les Universits et les Provveditorati (dsormais nomms CSA, maintenant sappelle USP-Unit scolaire administrative au niveau de la Province) - Projet ICARE (2007-2010)

PROJET ICARE Imparare, Comunicare, Agire in un una Rete Educativa (2007-2010) Apprendre, Communiquer, Agir dans un Rseau Educatif Le plan entend mettre en action un processus systematique et tendu de formation qui, partir des expriences actuelles et travers la mthodologie de recherche-action, il permet des approfondissements thoriques et le dveloppement de stratgies mthodologiques, didactiques et organisationnelles, centres sur lide dune cole en tant que communaut inclusive, avec rfrence specifique aux thmes du handicap et de situations dintgration www.pubblica.istruzione.it/dgstudente/icare/presentazione.sht ml

La formation des enseignants est maintenant en discussion par le gouvernement. Trois aspects en particulier Une formation de base sur les problmes lis lintgration dans toutes les filires Une formation spcialise supplmentaire pour obtenir le diplme ddi aux activits complmentaires et de soutien (Master de II^ niveau 60 credit) La mise niveau et la formation en activit des enseignants sur les processus dintgration

Principaux lments contenus dans les orientations officielles et que nous avons transmis aux tudiants qui frquentent notre cole de Spcialisation pour lEnseignement Secondaire(SSIS) pour les enseignants de soutien

1) laccueil de la classe et son implication (ce qui signifie en premier lieu connatre la ralit pour viter limpact avec des situations particulires, et faire dabord ressortir les aspects positifs des rapports interpersonnels, la possibilit de dcouvrir des modes diffrents de communiquer, de ragir, de connatre, etc.)

2) un travail commun entre lenseignant de classe et lenseignant de soutien 3) lenseignant de classe ne doit pas uniquement dlguer lenseignant de soutien llve en situation dhandicap

4) lenseignant de classe doit plutt tirer profit davoir ses cts quelquun ayant des comptences spcifiques sur le handicap pour en apprendre davantage, pour intgrer ces approfondissements sa propre discipline et mettre au point des matriels didactiques mieux adapts pour rpondre aux exigences de llve, notamment pour anticiper les corrlations possibles avec le programme suivi par les autres lves

5.Lenseignant de soutien est donn la classe pour lintgration, il participe lvaluation de tous les lves 6.Lenseignant de classe et lenseignant de soutien doivent travailler ensemble pour observer la classe et le groupe des camarades qui interagissent avec llve en situation di handicap 7.Lenseignant de classe doit apprendre utiliser cette ressource que sont les camarades de classe, aussi dans labsence de lenseignant de soutien

8) limplication de lensemble de lcole, des dirigeants et de tous les agents concerns (lcole doit inscrire le projet dintgration dans son Programme dOffre de Formation, afin quil y ait prise de conscience commune des orientations partager et soutenir) ;

9) limplication des parents aussi dans llaboration du plan ducatifIl est clair que limplication ne signifie pas le remplacement dun profil professionnel dont laction doit toujours tre garantie, mme en prsence de parents qui en savent parfois plus que les enseignants eux-mmes. En effet, les comportements peuvent changer entre lcole et la maison, variables que nous pouvons observs dans la classe, y compris avec la prsence et linteraction des camarades

Implication des Organismes Locaux 9. les relations entre travailleurs sociaux, personnels de sant concerns et enseignants (bien quil incombe lenseignant de soutien de coordonner les relations avec les Agences de sant locales, notamment en termes dorganisation, celui-ci ne peut absolument pas exclure lenseignant de classe en lexonrant de mener ensemble les diffrentes activits : interprter le diagnostic fonctionnel, mettre au point le profil dynamique-fonctionnel et le plan ducatif individualis, vrifier les apprentissages acquis) de Anna L. Garbo R.(2005) A. Dynamicand Functional Approach as a Basis for individual Educational Planning in Inclusive Contexts in Transilvania Journal of Psychology Special issue on Dynamic Assessment Edited by Pro Studium et Practicum Psychologiae Association n.1/ 2005

Schema D.P.R. 24 fvrier 1994 SUJETS ACTIFS PHASES ACTIVITES

Spcialiste

Signalisation aux services de base, soit par le responsable de Signalisation du cas lInstitut, soit par le psychologue Afin de prendre les mesures ncessaires dans le dix jours suivant la signalisation

Unit pluridisciplinaire ainsi compose: Mdicine spcialiste Neuropsychiatre infantile Kinsithrapeute Travailleurs sociaux

Diagnostic Acquisition des lments Fonctionnel a) Cliniques b) Psychosociaux

a) Cliniques Visite mdicale directe Dossier mdical prexistant

b) Psychosociaux -Etat-civil -Noyau familial

Diagnostic Fonctionnel Contenus Enregistrement des Potentiels relatifs aux aspects : Cognitif Linguistique Sensoriel Autonomie Neuropsychologique Praxie-moteur Affectif-relationnel Profil dynamique fonctionnel Examens: Anamnse physiologique et pathologique Diagnostic clinique

Unit pluridisciplinaire: Mdicine spcialiste Neuropsychiatre infantile Kinsithrapeute Travailleurs sociaux Enseignants auriculaires Enseignants spcialiss

Description analytique, Sur la base du diagnostic fonctionnel des