L’ÉLECTRICITÉ NOVEMBRE 2021

Click here to load reader

  • date post

    21-Jun-2022
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L’ÉLECTRICITÉ NOVEMBRE 2021

LE MENSUEL DE L’ÉLECTRICITÉ
Novembre 2021
Pictogramme consommation: +11,5 %, nette hausse de la consommation interieure brute
(Pictogramme prix) : 217 €/MWh, prix moyen mensuel français à nouveau en progression
(Pictogramme échange) : - 1,1 TWh, solde des échanges importateur en France
(Pictogramme thermique) : +29 %, forte hausse de la production thermique par rapport à novembre 2020
DANS CETTE EDITION : Analyse du mois
• Les grandes tendances (p.X) Carte des évolutions du réseau (p.X) Annexes – données de référence (p.X)
NOVEMBRE 2021
— Analyse du mois • Les grandes tendances (p.2)
— Cartes des évolutions du réseau (p.5) — Annexes / données de référence (p.6)
+29 % Forte hausse de la production thermique par rapport à novembre 2020
217 €/MWh Prix moyen mensuel français à nouveau en progression
1,1 TWh Solde des échanges importateur en France
+11,5 % Nette hausse de la consommation interieure brute
Analyse du mois de novembre
2
44.5
0
20
40
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Consommation intérieure brute mensuelle (TWh)
La consommation intérieure brute en hausse La consommation intérieure brute d’électricité s’établit à 44,5 TWh, en nette augmentation par rapport à novembre 2020 (+11,5 %). Une des raisons de cette hausse vient de la baisse des températures, inférieures à la normale de 0,7°C ce mois-ci.
Par ailleurs, la consommation corrigée s’élève à 42,7 TWh, en légère augmentation par rapport à novembre 2020. L’année dernière, ce mois était marqué par un confinement lié à la crise sanitaire ayant pour effet un ralentissement de l’activité économique.
LES GRANDES TENDANCES
La production nucléaire en légère baisse
La production nucléaire atteint 30,4 TWh. Elle baisse légèrement par rapport à novembre 2020 (-3,8 %) mais reste globalement stable sur les derniers mois de l’année.
L’indisponibilité du parc ce mois-ci est à un niveau stable depuis août 2021 et s’élève à 18,4 GW en moyenne. Cependant, on constate qu’elle baisse généralement en hiver. Cette année, le retour en maintenance d’un certain nombre de groupes de centrales a pour conséquence un taux d’utilisation du parc nucléaire inférieur à 70 % en moyenne sur le mois de novembre 2021.
30.4
0
10
20
30
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Nucleaire (TWh)
La production thermique à combustible fossile est en forte hausse par rapport à novembre 2020 et s’établit à 5,7 TWh (+29 %). Elle compense en partie la baisse constatée sur l’ensemble des filières dans un contexte de hausse de la consommation.
Encore ce mois-ci, la production charbon est plus sollicitée (0,6 TWh). Par ailleurs, le gaz est également mis à contribution pour répondre à la demande, malgré des prix de marché de gaz très élevés. Ceci a pour conséquence une forte augmentation des prix de l'électricité (voir chapitre sur les prix de marchés français).
5.7
0
2
4
6
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Analyse du mois de novembre
4
0
2
4
6
8
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Hydraulique (TWh)
2.7
0
2
4
6
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Eolien (TWh)
0.6
0.0
0.5
1.0
1.5
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Solaire (TWh)
La production hydraulique s’établit à 4 TWh et baisse comparé à novembre 2020 (-11 %). La pluie déficitaire de plus de 30 % en novembre favorise cette baisse qui touche toutes les technologies de cette filière, avec des stocks hydrauliques toujours très bas.
Enfin, la production éolienne atteint 2,7 TWh, en baisse par rapport à novembre 2020 (-15 %). Ce mois-ci, le vent souffle moins que la normale sur la quasi-totalité du pays.
La production solaire s’établit à 0,6 TWh, en légère baisse par rapport à novembre 2020 (-3,6 %).
4
Analyse du mois de novembre
Prix journalier français une nouvelle fois en hausse
Les prix journaliers européens, à l’exception de la péninsule ibérique, progressent par rapport au mois précédent de 22 % en moyenne. La demande plus forte liée aux températures en-dessous des normales et le recul de la production renouvelable figurent parmi les facteurs expliquant cette hausse.
Le prix journalier moyen mensuel français augmente significativement et s’établit à 217 €/MWh soit une hausse de 44,6 €/MWh (+26 %). Les prix sont également très élevés dans les pays voisins. En Italie et en Suisse ils se situent aussi au-dessus de 200 €/MWh en moyenne.
Le contexte de marché reste très défavorable avec des cours des combustibles et des quotas de CO2 toujours très élevés. De plus, le recul de la production éolienne en Europe, malgré quelques épisodes venteux observés en début et fin de mois, participe au maintien des niveaux de prix particulièrement hauts. Le prix britannique est très volatil ce mois-ci. Un prix négatif est enregistré le dimanche 7 novembre à -5 €/MWh à 5h suite à un épisode venteux alors que, quelques jours plus tard, le lundi 15, le prix s’envole à 1893,4 €/MWh à 18h. La hausse de la consommation et la baisse des productions éolienne et thermique expliquent ce pic de prix.
Dans la région Nordique/Baltique les prix deviennent plus dépendants des températures. Ils progressent ainsi nettement en fin de mois lorsqu’une vague de froid intense touche la région.
La France devient importatrice nette ce mois-ci pour la première fois depuis septembre 2020. Le solde atteint 1,1 TWh. La baisse de la production et la hausse de la demande constatées ce mois-ci expliquent des besoins d’imports plus élevés.
Les échanges passent importateurs avec l’Espagne (-0,8 TWh) et la Grande-Bretagne (-0,2 TWh). Ils restent importateurs avec la région CWE avec des volumes doublés. Avec l’Italie, les échanges sont toujours exportateurs mais diminuent de moitié.
-20
30
80
130
180
230
280
330
380
430
Belgique Allemagne France Grande-Bretagne Espagne Italie (Nord)
-15 000
-12 000
-9 000
-6 000
-3 000
Solde maximum en export Solde maximum en import Solde moyen
-20
30
80
130
180
230
280
330
380
430
Belgique Allemagne France Grande-Bretagne Espagne Italie (Nord)
Valeurs extrêmes du solde des échanges par journée Evolution journalière des prix base
5
NOVEMBRE 2021
Ligne aérienne
NOVEMBRE 2021
LIAISON 63kV GRISOLLES - PRALONG Renforcement de l’alimentation électrique de la Haute-Durance (05)
LIAISON 63kV MONTDAUPHIN - PRALONG Renforcement de l’alimentation électrique de la Haute-Durance (05)
POSTE 63kV PRALONG Renforcement de l’alimentation électrique de la Haute-Durance (05)
LIAISON 63kV VENTAVON - RINGO- VENTAVON Projet RINGO : système de stockage à base de batterie (05)
POSTE 63kV RINGO-VENTAVON Projet RINGO : système de stockage à base de batterie (05)
LIAISON 63kV AILLAS - BAZAS Raccordement d’un poste source (33)
LIAISON 63kV AILLAS - REOLE (LA) Raccordement d’un poste source (33)
POSTE 63kV AILLAS Raccordement d’un poste source (33)
LIAISON 225kV GRISOLLES - PRALONG Renforcement de l’alimentation électrique de la Haute-Durance (05)
TRANSFORMATEUR 225/63kV PRALONG Renforcement de l’alimentation électrique de la Haute-Durance (05)
POSTE 225kV PRALONG Renforcement de l’alimentation électrique de la Haute-Durance (05)
LIAISON 225kV CORDEMAIS-POSTE - PRINQUIAU Projet de raccordement du parc éolien de Saint-Nazaire (44)
LIAISON 225kV PONTCHATEAU - PRINQUIAU Projet de raccordement du parc éolien de Saint-Nazaire (44)
LIAISON 225kV CHAMPAGNOLE - SAONE Réhabilitation de la liaison (39)
LIAISON 225kV AMNEVILLE - ST-HUBERT - VIGY Restructuration du réseau électrique (54)
LIAISON 63kV BILLANCOURT- PORCHEFONTAINE Renouvellement partiel de la liaison (92)
LIAISON 63kV HOSPITALET (L ) - MERENS - ORGEIX - TEICH (LE) Réhabilition partielle de la liaison (09)
LIAISON 63kV PAILLERES-PESSAC Mise en souterrain d’initiative locale (33)
LIAISON 90kV DEOLS-MOUSSEAUX Réhabilitation de la liaison (36)
LIAISON 400kV AVELIN - GAVRELLE Renforcement de l’alimentation électrique des Hauts-de-France (59 - 62)
TRANSFORMATEUR 400/225kV PRAZ-ST-ANDRE Renforcement de l’alimentation électrique de la Vallé de la Maurienne (73)
LIAISON 90kV CRIQUET - PORT-JEROME Renouvellement partiel de la liaison (76)
LIAISON 90kV COTE (LA) - EGUZON - VIGNES (LES) Adaptation du réseau avec les besoins du S3REnR* Limousin (19)
TRANSFORMATEUR 225/63kV JUVIGNY Sécurisation du réseau électrique (74)
TRANSFORMATEUR 225/63kV REQUISTA Sécurisation de l’alimentation électrique (12)
LIAISON 225kV PONT-SEPT - SAINNEVILLE Projet de raccordement du parc éolien de Saint- Nazaire (76)
REACTANCE SHUNT <45kV ST-ELOI Sécurisation du réseau électrique en résolvant des contraintes de tensions hautes (58)
Courant continu 400kV 225kV 90kV 63kV 45kV et inférieur
6
30.4
0
10
20
30
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Nucleaire (TWh)
5.7
0
2
4
6
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
4
0
2
4
6
8
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Hydraulique (TWh)
2.7
0
2
4
6
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Eolien (TWh)
0.6
0.0
0.5
1.0
1.5
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Solaire (TWh)
0.8
0.00
0.25
0.50
0.75
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
Bioenergies (TWh)
2.8
0
1
2
3
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
44.5
0
20
40
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
7
-4
0
4
8
12
nov. 01 nov. 08 nov. 15 nov. 22 nov. 29
Ecart à la normale Température réalisée
Température réalisée et ecart à la normale (°C)
18295
12599
61370
25772
nov. 01 nov. 08 nov. 15 nov. 22 nov. 29
Facteur de charge Eolien (%)
5
10
15
20
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
2020-21 2019-20
5726
636
30371
4027
6764
2837
18556
12599
5000
10000
15000
P ui
ss an
ce in
st al
lé e
(M W
-10000
-5000
0
5000
10000
nov. 01 nov. 08 nov. 15 nov. 22 nov. 29
Solde minimal Solde maximal
Moyenne: 6.9%
nov. 01 nov. 08 nov. 15 nov. 22 nov. 29
Facteur de charge Solaire (%)
Annexes — Données de référence
Ces données de référence sont disponibles sur la plateforme Open Data Réseaux Énergies (ODRÉ).
Filière Puissance installée sur le RPT au 30/11/2021
Projets en développement Projets en préparation
Nb Puissance cumulée Nb Puissance cumulée
Eolien Terrestre 1 423 MW 45 2 857 MW 15 916 MW
Eolien Offshore 0 MW 11 3 634 MW 4 6 250 MW
Solaire 786 MW 19 4 034 MW 55 4 835 MW
0
20000
40000
60000
80000
nov. 01 nov. 08 nov. 15 nov. 22 nov. 29
Nucleaire
Hydraulique
Eolien
Solaire
Bioenergies
Thermique
Echanges
Pompage
ÉCHANGES
Solde: -1111
0
500
1000
1500
2000
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov S ol
de d
es é
ch an
ge s
(G W
0
500
1000
1500
2000
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
S ol
de d
es é
ch an
ge s
(G W
-1000
0
1000
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
S ol
de d
es é
ch an
ge s
(G W
0
500
1000
1500
2000
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
S ol
de d
es é
ch an
ge s
(G W
-2000
-1000
0
1000
2000
déc jan fév mar avr mai jui jui aoû sep oct nov
S ol
de d
es é
ch an
ge s
(G W
Glossaire
10
SOURCE DES DONNÉES Cette publication s’appuie sur les données de comptage collectées par RTE sur le réseau public de transport, ainsi que sur les données recueillies auprès des gestionnaires de réseaux de distribution, notamment Enedis et EDF Systèmes Energétiques Insulaires pour la Corse.
CONSOMMATION INTÉRIEURE BRUTE MENSUELLE Consommation au périmètre France, Corse comprise, et pertes incluses
CONSOMMATION CORRIGÉE DE L’ALÉA CLIMATIQUE Consommation de la France, Corse comprise, corrigée de l’effet du climat et du 29 février, hors secteur énergie.
PRODUCTION La catégorie «Hydraulique» comprend tous les types de centrales hydrauliques (éclusée, fil de l’eau...). La consommation induite par le pompage des centrales dites «Step» n’est pas déduit de la production. La catégorie «Nucléaire» comprend tous les groupes nucléaires. La consommation des groupes auxiliaires est déduite de la production. La catégorie «Thermique à combustible fossile» comprend les combustibles de type Charbon, Fioul et Gaz. La catégorie «Bioénergies» comprend les combustibles de type biomasse, biogaz, les déchets ménagers et les déchets papeterie/carton. Les valeurs de puissance installée sont valables pour la fin du mois, à l’exception des catégories «Eolien» et «Solaire» valables pour le début de mois.
COUVERTURE DE LA CONSOMMATION Taux de couverture : Rapport entre la puissance éolienne générée et la consommation intérieure brute du moment.
PARC DE PRODUCTION RPT : Réseau Public de Transport Eolien : projets éoliens onshore et offshore. La part de la puissance offshore est précisée en ligne inférieure. Puissance installée : puissance cumulée des installations en exploitation. Projets en développement : Projets entrés en file d’attente de raccordement au sens de la procédure de raccordement, c’est-à-dire qui ont signé avec RTE une «proposition d’entrée en file d’attente» ou une « proposition technique et financière », ou qui ont été retenus dans le cadre d’un appel d’offres. Projets en préparation : Projets dont la « proposition d’entrée en file d’attente » ou la « proposition technique et financière » est en attente de finalisation et d’accord du producteur. Sortie de file d’attente : Les projets sortis de file d’attente après raccordement au RPT sont comptabilisés dans la puissance de production installée du système électrique à la mise en service. Celle-ci peut intervenir plusieurs mois plus tard.
LES PRIX EN EUROPE Moyenne mensuelle des prix spot dans les différentes zones de prix de la région couplée. La France est toujours représentée en blanc, les autres zones sont colorées en fonction de l’écart de prix par rapport à la France (bleu : prix inférieur, rouge : prix supérieur, plus la couleur est foncée, plus l’écart est important).
EVOLUTION JOURNALIÈRE DES PRIX SPOT Evolution, sur un mois en moyenne journalière, du prix spot en France et dans les régions voisines couplées (NB : pour l’Italie on représente le prix de la zone nord, pour les pays nordiques la moyenne des zones affichées sur la carte).
LE MENSUEL DE L’ÉLECTRICITÉ NOVEMBRE 2021
RTE – LE MENSUEL DE L’ELECTRICITE - 8
ANNEXES - DONNEES DE REFERENCE
en millions de tonnes
10,00
20,00
30,00
40,00
50,00
60,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Consommation intérieure brute mensuelle
2018-19 2019-20
1,00
2,00
3,00
4,00
5,00
6,00
7,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Thermique
5,00
10,00
15,00
20,00
25,00
30,00
35,00
40,00
45,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
Production Nucléaire
2018-19 2019-20
1,00
2,00
3,00
4,00
5,00
6,00
7,00
8,00
9,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Hydraulique
1,00
2,00
3,00
4,00
5,00
6,00
7,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Eolienne
0,20
0,40
0,60
0,80
1,00
1,20
1,40
1,60
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Solaire
Tendances par secteur en année mobile corrigées des aléas climatiques
Consommation totale Consommation des sites industriels raccordés au RPT Consommation sur réseaux de distribution
RTE – LE MENSUEL DE L’ELECTRICITE - 8
ANNEXES - DONNEES DE REFERENCE
en millions de tonnes
10,00
20,00
30,00
40,00
50,00
60,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Consommation intérieure brute mensuelle
2018-19 2019-20
1,00
2,00
3,00
4,00
5,00
6,00
7,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Thermique
5,00
10,00
15,00
20,00
25,00
30,00
35,00
40,00
45,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
Production Nucléaire
2018-19 2019-20
1,00
2,00
3,00
4,00
5,00
6,00
7,00
8,00
9,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Hydraulique
1,00
2,00
3,00
4,00
5,00
6,00
7,00
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Eolienne
0,20
0,40
0,60
0,80
1,00
1,20
1,40
1,60
avr mai juin juil août sept oct nov déc janv févr mars
TWh Production Solaire
Tendances par secteur en année mobile corrigées des aléas climatiques
Consommation totale Consommation des sites industriels raccordés au RPT Consommation sur réseaux de distribution
RTE – LE MENSUEL DE L’ELECTRICITE - 10
Ces données de référence sont disponibles sur la plateforme Open Data Réseaux Énergies (ODRÉ).
Filière
31/03/20 Projets en développement Projets en préparation
Nb Puissance cumulée Nb Puissance cumulée
Eolien Terrestre 1205 MW 40 2517 MW 15 855 MW
Eolien Offshore 0 MW 10 3036 MW 1 600 MW
Solaire 642 MW 13 1606 MW 15 1143 MW
0
Facteur de charge de la production éolienne Mars 2020
Facteur de charge au pas demi-horaire et… Facteur de charge moyen et puissance associée
11,0%
27,9%
Taux de couverture de la consommation par la production éolienne
Valeur moyenne Valeur maximale Valeur minimale
RTE – LE MENSUEL DE L’ELECTRICITE - 3
Prix journalier français bas
Les prix journaliers de marché reculent partout en Europe avec le début du confinement, à l'exception de l'Allemagne et du Danemark où la production éolienne avait été exceptionnelle en février. Le prix de marché français continue son repli et descend à 23,8 €/MWh en moyenne, un niveau plus atteint depuis août 2014. En effet, le confinement dû à la pandémie du Covid-19 entraine une baisse importante de la consommation d’électricité (voir focus en page 5) et constitue le principal facteur baissier. De plus, les cours des combustibles (gaz et charbon), dont la demande a également nettement diminué, sont très bas. De nombreux prix négatifs sont à nouveau enregistrés en Europe de l'Ouest, en particulier en deuxième moitié du mois. Ils se produisent notamment lorsqu'à la consommation plus faible s'ajoute une production renouvelable (éolienne et/ou solaire) soutenue. La production nucléaire française module alors fréquemment à la baisse. Le solde France des échanges commerciaux demeure largement exportateur. Il recule légèrement par rapport à février et atteint 5,9 TWh, avec un bilan qui reste exportateur sur toutes les frontières. Il est à noter également que le vendredi 20 mars, lors de la première semaine de confinement, un record historique d'export est atteint : la France exporte 14,5 GW en moyenne sur la journée. Malgré la consommation basse, notamment à partir du début du confinement, la France se retrouve à importer de l’énergie électrique à plusieurs reprises lorsque les conditions de marché se révèlent plus favorables que le démarrage de moyens de production plus coûteux.
-20
0
20
40
60
Belgique Pays-Bas Autriche Allemagne France Grande-Bretagne Espagne Italie (Nord)
4875
351
34432
5754
-20
0
20
40
60
80
100
Belgique Allemagne France Grande-Bretagne Espagne Italie (Nord)
*: prix CH (hors couplage)
Prix Spot en Europe (moyenne sur le mois en €/MWh)
Sens du spread Prix > Prix FR 0 Prix < Prix FR
31
0
20
40
Consommation corrigée de la météo (TWh)