L'intervention de Francois Victor

download L'intervention de Francois Victor

of 13

Embed Size (px)

Transcript of L'intervention de Francois Victor

  • 1. Les systmes de distribution en ligne des produits touristiques : qui profite Internet ? Rencontres du e-tourisme institutionnelToulouse, le 28novembre 2006 Franois VICTOR, Kanope

2.

  • Internet, cest comme la rue vers lor.Seuls les marchands de pelle sont sr de gagner.
  • Une victime de la bulle Internet
  • Ce document reprend la prsentation ralise le mardi 28 novembre lors de la table ronde Quelles stratgies sur la rservation en ligne, organise dans le cadre des Rencontres du e-tourisme institutionnel de lARDESI.
  • Il sappuie sur une tude commandit par le Ministre du tourisme sur le thmeLa distribution des produits touristiques : qui profite Internet ?
  • Des commentaires ont t ajouts en bas des diapositives.
  • Le mode daffichage conseill est Page de commentaires.

3. Lvolution de la distribution des produits touristiques HIER, un mondeordonn et cloisonn AUJOURDHUI, une nbuleuse complexe et mouvante Htels-clubs SLA ou relais Voyages ariens forfait GDS Voyages daffaires Tourisme diffus TO Cie arienne Entreprise Gtes, htels indp. Producteurs Distributeurs Touristes et entreprises Des systmes informatiques non connects Des modles conomiques incompatiblesDes moyens commerciaux sans comparaison Tout est possible Mais qui fait quoi ?Et o sommes-nous ? Agence de voyages Touristes dagrment 4. La question du jour

  • Sachant que :
    • Lesconsommateurs vont de plus en plus utiliser Internet pour rserver
    • Les prestataires vont de plus utiliser Internet pour se vendre
    • Les prestataires informatiques proposent de nouvelles solutions
    • Les acteurs de la distribution en ligne sintressent de plus en plus loffre diffuse
  • Comment les centrales de destination peuvent-elles voluer ?

5. Les fondamentaux de la distribution Hbergement Affaires Centrales Agrment Loc. voitures Transport Excursions, sites TO Agences voyages CE, clubs GDS Mtamoteurs Log. rsa Portails Boutique Tlphone Accueil Internet Prestataires touristiques Clients Outils et prestataires techniques Intermdiaires Canaux de distribution

  • Comment fonctionne cet univers ? Quels sont les principaux schmas et les principaux acteurs ? Quels sont les rsultats conomiques ? En quoi Internet change-t-il la donne ?
  • Quelle est le rle des organismes territoriaux dans cet univers ?

Centrales TO Agences voyages Hbergement Portails 6. Ce que la rservation en ligne apporte au consommateur

  • Tous les avantages dun nouveau mdia :
    • 24 h / 24
    • A domicile, au bureau
    • Immdiatet et Interactivit
  • Des entres pour tous les gots :
    • Par ladestinationou lathmatique(Balares, sports dhiver, thalasso)
    • Par lamarque ou lenseigne (Accor, Expdia, Gtes de France.)
    • Par laplace de march( Booking, ANWB, Google, Net4ski)
  • La possibilit de vraiment comparer avant dacheter :
    • Les prix
    • Les produits
  • Une nouvelle faon de consommer ?
    • Avis et communaut dutilisateurs
    • Veille sur les produits et les opportunits
  • On rserve dautant plus en ligne que lon est jeune, diplm, que lon ne connat pas la destination et que lon ne parle pas la langue.

7. Et les exigences qui en dcoulent

  • Le touriste moyen tait dj de plus en plus exigeant :
    • Un rapport qualit/prix toujours plus intressant
    • Une qualit de service irrprochable
    • Un bon accueil
    • Un environnement prserv, si possible sans touristes
    • Un supplment dme
  • Il sont 30 millions de franais, 60 millions dtrangers en France.
  • Cest encore pireavec linternaute moyen qui rserve en ligne :
    • Une information fiable et complte
    • Une interactivit forte
    • Ergonomie et interactivit : cartes, menus, etc.
    • Des promotions
    • Internet sur le lieu de sjour !
  • Tout ceci a un cot que ne paie pas le consommateur.
  • Et ne garantit aucune loyaut vis--vis du fournisseur de service en ligne.
  • Ilssont 27 millions en France *, plus dun milliard dans le monde
  • Source : mdiamtrie, octobre 2006

8. Focus sur la rservation htelire en France Agrga-teur SLA

  • Des circuits de distribution qui se complexifient, chaque niveau apportant une valeur ajoute technique et une visibilit commerciale :
      • En direct(solution ASP 500 par an ou commission 5%)
      • Via la centrale de chane(commission de 8 12%)
      • Via les concentrateurs et GDS(commission 12 20%)
      • Via les agences et TO(commission 15 35%)

Centrale de chane tablissement GDS Clientle Agences Sites affilis Les commissions sont refactures ou partages BtoB BtoC Rservation en ligne ou traditionnelle 9. Focus sur la rservation htelire en France

  • Les volutions technologiques en cours
    • Linterface entre les plannings des diffrents systmes pour simplifier les tches de mise jour
    • Les services Web pour interconnecter les systmes entre eux
    • Linterface avec les PMS pour faciliter le back-office et dvelopper la gestion de la relation client
    • Lintgration du yield management dans la politique de distribution.
  • Des modes de distribution qui stendent dautres modes dhbergement
    • Les rsidences de tourisme
    • Lhtellerie de plein air
    • Le locatif
    • Les activits sportives et de loisirs

10. Lindustrie des systmes de rservation

  • Un nouvel ordre mondial
    • Les GDS ont pris le virage Internet et sont toujours prsents(Ils ont ralis plus dun milliard de transactions en 200).
    • Ils ont verticalis(intgration de laval)et horizontalis leur offre(hbergement, forfaits)par dveloppement interne ou acquisition
    • Tandis que les concentrateurs hteliers amricains conquirent lEurope (Priceline).
  • Qui nexclut pas les PME qui se positionnent :
    • Sur un type de produit :locatif, camping, htellerie
    • Sur un type de clientle(PME, organismes territoriaux)
  • Des mtiers plus flous
    • SSII et distributeurs sont la fois en relation de complmentarit et de concurrence
  • Une relation client-fournisseur amliorer :
    • Sortir des systmes non interoprables pour des clients captifs
    • Aller plus loin dans les normes dchange (XFT, OTA dans TourInfrance)
    • Poursuivre le travail de formation du march .
  • Les offreurs de technologies sont finalement limage de leurs clients

11.

  • Hier, le temps des pouponnires
    • Une carence du rceptif priv
    • Des centrales intgres pour prestataires captifs et immatures
    • Une clusterisation de la distribution (dpartements, stations de montagne)
      • Des rsultats commerciaux limits
      • Des moyens marketing et technologiques limits

Focus sur les organismes territoriaux

    • Aujourdhui, lre du multicanal
    • Une multitude de solutions proposes aux prestataires
    • Des nouvelles solutions techniques et partenariales interfaces
      • Rservation en free sale
      • Interoprabilit avec les services Web
    • Les prestataires locaux ont mri et veulent utiliser les gestionnaires de destination comme un de leur canal de distribution :
      • FranceGuide sur linternational
      • Des destinations qui ont une marque forte.
  • Avec des fondamentaux qui demeurent :
    • La lgitimit dune interface public-priv
    • Dimportants moyens de promotion de la destination qui permettent de gnrer de laudience

En transition douce vers 12.

    • Des prestataires qui lui font confiance