LInstitut atlantique sur le vieillissement. THÈME DE LA PRÉSENTATION Formé en...

Click here to load reader

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    105
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LInstitut atlantique sur le vieillissement. THÈME DE LA PRÉSENTATION Formé en...

  • Page 1
  • LInstitut atlantique sur le vieillissement
  • Page 2
  • THME DE LA PRSENTATION Form en 2009, lInstitut atlantique sur le vieillissement vise construire un nouveau paradigme pour les soins aux ains et introduire une nouvelle philosophie du vieillissement pour leur permettre de partager leur sagesse. Cette vision futuriste, prsente par son prsident Paul Thriault, vise un changement profond de base au niveau de la socit. Le plan stratgique pour atteindre ce but est structur de faon globale et intgre.
  • Page 3
  • VIRAGE SOCITAL! Les dfis Le dfi dmographique : une population vieillissante en 2026, 26 % de la population du N.-B. aura plus de 65 ans. Le nombre de personne ayant moins de 20 ans au N.-B. a diminu de 40 % depuis 1971. En 2008, Statistique Canada annonait quau Nouveau-Brunswick, la population des 65 ans et plus tait suprieure celle des 15 ans et moins. Dfis conomiques : restrictions fiscales Le dficit de 2011-2012 est estim 545,7 millions. La dette aura dpass les 10 milliards de dollars, fin 2012. La famille moyenne au N.-B. paie 27 % de moins dimpt que la famille moyenne canadienne. Avec le vieillissement de la population, cette tendance va augmenter.
  • Page 4
  • VIRAGE SOCITAL! Limpact Limpact Lge moyen de la retraite a augment de 10 ans au N.-B. Les ans qui avaient jadis un revenu moyen vont se retrouver sous le seuil de la pauvret en raison des coupures des bnfices nationaux, des augmentations de taxes et de rductions de pensions. Les contribuables moins gs vont peiner pour payer la dette provinciale et soutenir la population vieillissante. Les problmes de sant publique vont augmenter. Une province prospre avec une population vieillissante et des restrictions fiscales a besoin des lments suivants : Ides innovatrices et cratives Solutions collaboratives Recherche, politiques et services bass sur des rsultats probants NOUS DEVONS CHANGER NOTRE CONCEPTION SOCITALE!
  • Page 5
  • VISION Nouveau paradigme Comme socit et comme individus, nous ragissons au phnomne du vieillissement selon la conception que nous en avons. Si nous voyons le vieillissement comme quelque chose de ngatif, alors notre raction sera fonde sur la crainte, les frustrations, et lvitement. Percevoir le vieillissement comme un fardeau napportera que ngligence et oubli de la population vieillissante. LInstitut Atlantique sur le vieillissement sest donn comme vision long terme de crer un nouveau paradigme de service aux ans et dintroduire une nouvelle philosophie du vieillissement comme un temps de partage de la sagesse.
  • Page 6
  • VISION Partage Le partage de la sagesse, cest un tat de lesprit qui mne des actions qui leur tour nourrissent ce mme tat desprit. Quoique le concept lui-mme soit assez vaste et abstrait, les actions qui en favorisent le partage sont par contre identifiables et tangibles. Le concept du partage de la sagesse devient clair lorsque nous identifions des actions qui en facilitent lapplication. Toute action visant ladoption de modles appropris et thiques de logements pour ans, ou la cration de liens personnels avec des personnes isoles sont des actions qui favorisent le partage de la sagesse. Linstitut vise dvelopper chez les No-Brunswickois et chez les Canadiens de lAtlantique en gnral une vision enthousiaste des citoyens ans comme les gardiens de la sagesse et fournir le leadership ncessaire pour que cette vision devienne ralit.
  • Page 7
  • PRINCIPES de PARTAGER SA SAGESSE Pour crer un environnement qui favorise le partage de la sagesse entre les gnrations, nous devons promouvoir linclusion, lapprciation, le respect, et lestime de soi. Traitons notre population vieillissante comme un trsor national.
  • Page 8
  • RALISER LA VISION Changements ncessaires Pour amener le changement ncessaire notre conception socitale et pour raliser notre vision du partage de la sagesse nous devons appliquer les valeurs fondamentales de linclusion, de la reconnaissance, du respect et de lestime de soi dans tous les principaux domaines qui nous concernent : Ces domaines sont : mieux-tre, apprentissage continu, appui de lemployeur, reconnaissance financire et soins de longue dure. 1.Mieux-tre une approche globale 2.ducation apprentissage continu et interaction intergnrationnelle 3.Reconnaissance financire redfinir les services de pension et scurit de la vieillesse 4.Appui de lemployeur la population active et son rle dans le support de la famille vieillissante 5.Soins de longue dure assurer une haute qualit de vie aux personnes prises en charge
  • Page 9
  • RALISER LA VISION Lapproche de lInstitut Lapproche de lInstitut pour raliser sa vision : En fonction de ses politiques et de ses principes de recherche lInstitut favorise des projets bass sur des rsultats et gnrs et appuys par la communaut. cet effet, elle veut adopter une approche globale, multidisciplinaire et intgrative en matire de politique de recherche et de dveloppement. Cette approche en matire de recherche et de politique, et particulirement leur jumelage, ncessite un engagement majeur. Cet engagement peut se raliser plusieurs niveaux. LInstitut simplique activement au niveau individuel en participant des confrences et des forums, cherchant activement dvelopper et maintenir des relations avec les chercheurs et les dcideurs, cherchant surtout jouer son rle dorganisme intress mettre en contact les parties intresses. LInstitut sengage au niveau communautaire en coordonnant les projets de recherche applique qui suscitent lintrt de divers secteurs, quils soient du niveau gouvernemental, dun secteur sans but lucratif, du monde des affaire et mme des citoyens ordinaires. Lengagement au niveau communautaire implique le transfert des connaissances et la dissmination de linformation vers tous les niveaux de la socit plutt que vers un secteur cloisonn. De plus, lInstitut encourage les organismes diffuser leur tour leurs dcouvertes et crer des mcanismes dinteraction en matire de recherche et de politique, traduisant du mme coup les besoins des dcideurs en un langage appropri pour les communauts et les organismes de recherche.
  • Page 10
  • Encourager lDUCATION PERMANENTE Deux modles LInstitut peroit deux nouveaux modles de direction, relativement aux composantes de sa nouvelle philosophie sur le vieillissement, modles qui mettent de lavant le concept dducation permanente et la promotion de contacts avec les jeunes.
  • Page 11
  • Encourager lDUCATION PERMANENTE Formation intergnrationnelle LInstitut se donne comme objectif de : rejoindre les coles et les organisations de jeunes, telles que les louveteaux et les scouts, les clubs garons et filles, ainsi que les bibliothques municipales. Linstitut veut encourager la cration de programmes de formation cibls capables de traverser les gnrations et mme les secteurs gographiques. Utilisant sa capacit de transfert des connaissances, lInstitut dsire vivement : connatre les opinions des chercheurs, des membres de la communaut ainsi que des institutions publiques et prives, sur limpact des interactions intergnrationnelles et sur les stratgies possibles permettant de mettre de lavant lapproche de lducation permanente. En tablissant un rapport entre les personnes et les programmes, en fonction de certains rapports communs en matire de vieillissement et dducation permanente, lInstitut croit pouvoir mettre en uvre divers projets et programmes.
  • Page 12
  • SOUTIEN DE LEMPLOYEUR aux familles ges LInstitut croit que la capacit de la population active de soutenir les familles ges devrait tre intgre au milieu de travail et aux mcanismes par lesquels les employeurs entretiennent un environnement positif et productif.
  • Page 13
  • SOUTIEN DE LEMPLOYEUR Recherche LInstitut se propose : dtudier comment les employeurs et les employs peuvent bnficier du fait de prodiguer des soins aux ans comme une responsabilit socitale. Un objectif rellement interdisciplinaire, celui de porter le soutien de la population des ans un niveau prioritaire plus lev pour lemployeur, comporte une comprhension du climat socio-psychologique du milieu de travail, du rapport entre productivit et mieux-tre, ainsi que du rythme bureaucratique de la fonction publique.
  • Page 14
  • SOUTIEN DE LEMPLOYEUR Action de lInstitut Attentif aux propos des chercheurs et du public sur lquilibre travail-vie, lInstitut sera en mesure dtablir un dialogue entre le gouvernement et le milieu de la recherche sur la faon par laquelle les employeurs pourraient adopter, envers la productivit de leur personnel, une attitude plus sensible fonde sur lge. De plus, ayant acquis une comprhension plus prcise du droulement et du fonctionnement de la bureaucratie organisationnelle, lInstitut pourra mieux mettre de lavant des approches possibles permettant doffrir un soutien pour un employeur charg de prodiguer des soins aux ans.
  • Page 15
  • FOURNIR UNE RECONNAISSANCE FINANCIRE pour le partage de la sagesse Le systme actuel dindemnisation des personnes ges peut interfrer avec une image positive du vieillissement. En gnral, les pensions verses au public telles que la Scurit de la vieillesse nincluent pas la notion quelles ont t mrites. titre dexemple, on a tendance considrer que la retraite signifie que la personne cesse de contribuer la socit. Mais la nouvelle philosophie de lInstitut sur le vieillissement met de lavant la notion que la vieillesse est un temps de partage de la sagesse, notion qui implique de faon significative la transmission des valeurs et de la culture travers les gnrations.
  • Page 16
  • FOURNIR UNE RE