L'habitat écologique

download L'habitat écologique

of 59

Embed Size (px)

Transcript of L'habitat écologique

Diapositiva 1

MASTE1:HABITAT ET PAYSAGESGroupe:4HABITAT ECOLOGIQUE A JIJELUNIVERSITE EL HADJ LAKHDAR-BATNA-Dpartement dArchitecture REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRELes tudiantsBOUZIDA DjihaneBOUTOUT HousnaCHAIRA AminaCHEBBAH Mohamed IhebLEnseignante:

LANNEE UNIVERSITAIRE:2014/2015

Lhabitat cologique:Pour parler d'habitat cologique on voque souvent les concepts d'habitat sain, d'conomie, d'nergies renouvelables ou encore d'habitat bio et naturel.L'habitat cologique serait donc plus qu'un simple logement qui prserverait l'environnement. "Habiter cologique", c'est vivre dans un endroit en prenant en compte les exigences du milieu, de soi et des autres dans un quilibre rciproque.

La dmarche cologique dans un projet architectural est une dmarche globale qui intgre quatre grands thmes :

Linsertion de la maison dans son environnement : paysage, climat, caractres de larchitecture locale

Le choix raisonn des matriaux: matriaux sains, renouvelables, durables, produits et transports avec peu dnergie.

Le confort optimal des habitants : rgulation des tempratures, de lhumidit, fonctionnalit intrieure, etc.

Lconomie et la rduction des dchets ds le chantier de construction

Les exigences dans le climat chaud et humide:Lhabitat cologique en le climat humideMinimisation de la temprature leve de joursLa rduction des niveaux d'humidit

crer un temporaire>> afin de faciliter l'vaporation et la dissipation de la chaleurCirculation d'air continue pour rduire la chaleur et le soulagement de la rigiditviter l'exposition directe des faades aux rayonnements solaires

Une bonne orientation : Dans notre rgion, une orientation au sud pour les pices de vie est privilgier pour capter la chaleur en hiver. Mais, il est ncessaire de se protger des rayons solaires lt. Les pices de services sont places au nord afin de servir despace tampon pour se protger du froid. Les ouvertures louest sont viter (refroidissements lhiver et surchauffes lt).

1/Implantation dans le site :

Se protger du soleil Pour exploiter la chaleur du soleil en hiver tout en vitant les surchauffes en t, des masques et des protections solaires sont indispensables.

Une ouverture situe au sud est assez facile protger. Un auvent ou un store de largeur modeste suffisent ombrer, en t, une baie vitre situe au dessous.

Une forme compacteLes dperditions thermiques dun btiment sont proportionnelles la surface dchange avec lextrieur. En somme, plus un btiment est compact et moins il perd dnergie.Pour une surface et un volume similaires, une maison de plain pied est moins compacte quune maison tage puisque son coefficient de compacit (c) est plus faible. Plus il est petit et moins le logement devra tre chauff. Des formes compactes limitent les dperditions nergtiques et optimisent la rpartition de lachaleur. Les lments de prises au vent comme les balcons ou les dcrochements sont viter :ils constituent dimportants ponts thermiques et engendrent des dperditions thermiquesimportantes.

Une bonne utilisation de la topographie Les btiments seront de prfrence implants de dans les zones bonne potentialit de ventilation naturelle, par exemple

_ au vent, au voisinage du sommet dun morne

_ entre deux obstacles, en crant un effet Venturi

la disposition en banquette ou encastre prsente lavantage dune isolation thermique grce la temprature constante de la terre

la vranda

cest un volume vitr capteurspar du logement par une paroi munie de fentres ou de portes-fentrespeut diminuer de 15 30% vos besoins de chauffageoriente au Sud

Le mur capteur

Cest un mur constitu dun double vitrage Dispos devant une paroi lourdespar par une lame dairle jour le soleil dhiver rentrera dans la maison par les vitres du sud et chauffera les murs le soir (et la nuit) les murs capteurs retransmettent leur chaleur accumule par radiation lintrieur de la maison

2/un choix raisonn de matriaux Naturelssain et confortablecycle de vie RutilisationLe bois

Le bois est un matriau cologique par dfinition.Cest une ressource naturellenon toxiquesIl ne ncessite pas de fortes fondationstrs rigidemoins paischaleureux et confortablebiodgradableLes avantages inconvnientsLe confort acoustique nest pas trs bon Lhumidit est lennemi du bois

Traitement du bois:

SaturateurHuile Idale

Lisolation des mursIsolation par lintrieurIsolation par lextrieurIsolation des murs dans leur paisseur

privilgier les isolants base vgtale ou animale tels que le lige, les fibres de bois ou de cellulose, lechanvre, le coton ou la lainepour lutter contre les ponts thermiques lenduit mince sur isolantlenduit hydraulique sur isolantles parements sur isolantles enduits isolantspermet disoler et de construire en mme tempsles briques mono murs alvolaires (terre cuite ou ciment) ;les blocs en bton cellulaire. fermer les volets Les protections solairesLes menuiseries peuvent tre en bois, en PVC ou en aluminium.

Isoler les parois vitres

Lisolation des comblesLes combles perdus Ils ne sont pas chauffs doivent tre isols lisolation de leur plancherles fibres minrales en rouleaux quips dun pare vapeur, les isolants en vrac, la laine de verre en vrac ou les isolants en panneauxLes combles habitables peuvent tre chauffslisolation se fait en sous face de la toiture des isolants avec parement (bois, pltre).

TYPOLOGIE ET STRUCTURE DES TOITURES VGTALISES On distingue classiquement trois types de toitures vgtales en fonction de leur paisseur : les toits extensifs semi-intensifs et intensifs. Les toitures de type extensif reprsentent, lheure actuelle, la majorit des toitures vgtalises construites en France, principalement en raison de leur faible cot, de leur lgret et du faible entretien, ce qui les rend adaptables de nombreux btiments existants .

La structure gnrale dun toit vgtalis est la suivante :

3/La qualit de lair intrieur1/La ventilation naturelleElle seffectue par le biais de grilles daration basses et hautes.Favoriser la ventilation naturelle par la cration de courants dair favorables

Grille daration

oscillo-battantes

Air viciAir neufLair suit un circuit logiqueIl entre dans la maison au niveau des pices de vie

balaie toute la maisongrce des espaces laisss sous les portes Lair vici est vacudes pices de services

La VMC simple flux

La VMC double flux

Le puits canadien

Le Principe consiste faire passer une partie de lair neuf entrant dans la maison, par des tuyaux enterres dans le solEn hiver lair froid est donc prchauff lors de son passage dans les tuyaux En t ce puits astucieux utilise la fraicheur relative du sol pour rafraichir lair entrant dans le logement

4/La production de chaleur grce aux nergies renouvelables dans lhabitat individuelLe solaire thermique: Les systmes solaires thermiques convertissent le rayonnement solaire en chaleur. Ils sont composs dun ensemble de capteurs, dun systme de rgulation et dun ballon de stockage. Les panneaux fonctionnent comme une serre. Un fluide caloporteur (eau glycole en gnral) schauffe dans le capteur et restitue la chaleur emmagasine un systme de chauffage ou de production dEau Chaude Sanitaire(ECS). Les deux applications de ces systmes solaires sont : le chauffage dune habitation + la production dECS avec un Systme Solaire Combin (SSC)

la production dECS grce un chauffe eau solaire individuel (CESI).

Le systme solaire combin : Ce systme assure le chauffage et la production deau chaude a partir de lnergie solaire. Deux solutions techniques la restituent : Le plancher solaire direct (PSD) Le systme solaire combin

Le plancher solaire direct (PSD) :

Le circuit de chauffage sapparente un serpentin incorpor la dalle de bton. Leau glycole circule dans le capteur puis restitue la chaleur via le plancher chauffant. Le systme dappoint est spar et assure la fourniture du reste de la demande nergtique. En t ou lorsque la priode de chauffage est termine, le PSD produitde lECS.

Le plancher solaire direct (PSD)est un systme de chauffage parle sol a basse temprature.

Le systme solaire combin Lnergie collecte au niveau des capteurs est stocke directement dans le ballon puis restitue selon les besoins vers les circuits de chauffage ou de production deau chaude, la priorit tant dfinie par une rgulation. Le systme dappoint est ici directement intgr au systme et une rgulation pilote lensemble du systme de chauffage et de production dECS en privilgiant lapport solaire.

Le systme solaire combine (SSC)consiste a raccorder le ballon destockage deau chaude au circuitde chauffage traditionnel.

Source ADEME GraphiesFonctionnement dun CESILe chauffe-eau solaire : Statistiquement, le soleil assure en moyenne 50 % de la production annuelle deau chaude sanitaire dune famille de 4 personnes. Linstallation se compose de capteurs solaires et dun ballon destockage de leau chaude avec changeur reli aux capteurs par des canalisations isoles thermiquement.

1 Capteur solaire2 Dpart de fluide solaire (chaud)3 Echangeur solaire4 Retour de fluide solaire (froid)5 Prparateur d'eau chaude sanitaire6 Arrive d'eau froide7 Circulateur8 Rgulation9 Sonde de temprature du fluide solaire10 Sonde de temprature du prparateur11 Echangeur de l'nergie d'appoint12 Appoint

Lnergie bois

Le chauffage divis

pole bois Les foyers ferms / insertsLe chauffage central

Chaudire buches alimentation manuelle

Chaudire granuls alimentation automatiquedestins chauffer principalement la pice. Ils chauf