L'expérience de Philadelphie

download L'expérience de Philadelphie

of 20

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of L'expérience de Philadelphie

Lexprience de Philadelphie

Ue Ouv240 : ZeTETIQUE

Lexprience de Philadelphie

Falconet Marc L2 PhysiqueFernandez Teddy L2 Physique-chimieMpota Julien L2 Physique-ChimiePavy Thomas L1 Gographie

2007

Sommaire

3I.Introduction

3II.Les faits:

3A.La version Carl Allen:

5B.La version officielle de lUS Navy

51.Le dmenti

62. Mais une part de vrit?

7C.La version Alfred Bielek

9III.Approche scientifique.

9A.Calcul du champ magntique.

91.Quelques approximations

92.Calculs

103.Exploitations et Interprtations

10B.Les voies employs pour obtenir linvisibilit

101.Invisibilit physique

102.Invisibilit radar

11C.Etat actuelle des recherches et des applications.

111.Dans le domaine de la tlportations et de la lvitation.

12D.Dans le domaine de linvisibilit physique.

12IV.Emergence et diffusion auprs du grand public.

12A.Historique

14B.Les similitudes avec les thories du complot

16V.CONCLUSION

17VI.Bibliographie

I. Introduction

Pendant la deuxime guerre mondiale, il devint crucial pour tous les participants de disposer dun avantage technologique certain sur le camp adverse. De nombreux projets naquirent de ce besoin mais lun dentre eux particulirement fait parler de lui: lexprience qui aurait eu lieu Philadelphie en 1943. Cette anne l lUS Navy aurait fait disparaitre un de ses navires ainsi que son quipage laide de champs magntiques intenses. Alors que cest-il vraiment pass cette poque? Pour essayer de dcouvrir cela nous verrons et comparerons diffrentes versions, puis nous ferons une approche scientifique pour tester la faisabilit de lexprience et si des recherches ont toujours lieu dans ce sens, et enfin nous verrons comment lhistoire cest diffuse et quelles sont les raisons qui font le succs de ce genre daffaire.II. Les faits:Il existe des nombreuses versions diffrentes de ce quil se serait pass lors de cette exprience, toutefois trois dentre elles se dtachent du lot: dun cot celles de Carlos Miguel Allende dit Carl Allen, et dun certain Al Bielek, qui tous deux affirment quune exprimentation top-secrte aurait eu lieu en 1943 Philadelphie, en ayant t tmoins de visu, et dun autre cot la version officielle de lUS Navy qui nie lvnement.A. La version Carl Allen:

Il sagit l de la version la plus courante, qui a t reprise et altre de nombreuses fois au cours des annes, par effet Boule de neige. Il peut mme tre dit quil sagit de la version qui a fait naitre cette lgende. Tout commence lorsquen 1956, le Dr Morris K. Jessup, un astrophysicien auteur dun livre sur les OVNIs (Objets Volants Non Identifis), The Case for the UFO, sorti en 1955 et qui traite entre autre dun mode de propulsion qui serait utilis par les soucoupes volantes et bas sur llectromagntisme, est contact par courrier par Carl Allen. Ce dernier ayant lu louvrage cit prcdemment, se confie et lui affirme avoir t tmoin dune exprience mene par la Navy sur linvisibilit en octobre 1943. Selon lui, le destroyer Uss Eldridge, qui mouillait au large de Philadelphie, aurait t soumis un puissant champ magntique qui laurait entour d un brouillard vert et rendu invisible, avant de le tlporter Norfolk, soit sur une distance de plus de 400km. Cest ici que Carl Allen aurait vu rapparaitre pendant quelques instants le vaisseau de guerre, bord dun navire marchand, lAndrew Furuseth, Carte: LEldridge aurait fait le voyage instantanment.Par la suite, il dclara que les membres dquipage furent victimes de nombreux effets secondaires, avec entre autre la combustion spontane, le gel temporel, la disparition dans lespace temps, et mme la fusion avec les murs du navire (illustration ci-dessous, tire du film de 1984). Illustration 1Quelques mois plus tard le bureau naval de la recherche reoit un exemplaire du livre de Jessup annot la main par Carl Allen. Les notes inscrites lintrieur font rfrence la dcouverte de la technologie de propulsion des OVNIs grce une dilatation de lespace temps. Mais qui est Carl Allenet a-t-il vraiment vu ce quil prtend ? Robert Goerman, un spcialiste du paranormal, et surtout connu pour son travail de recherche sur Carl Allen (brve biographie http://www.scifan.com/writers/gg/GoermanRobert.asp) , a publi un article dans le magazine FATE doctobre 1980 (dont le contenu est disponible ici http://windmill-slayer.tripod.com/aliascarlosallende/) qui est un compte rendu de son enqute, lors de laquelle il a rencontr Allen en personne ainsi que sa famille : considr comme un adepte de la mascarade , bizarre et trs intelligent par sa famille, Allen prtend avoir t un lve dEinstein (qui aurait particip lui aussi lexprience) et le co-auteur du livre de Jessup, ce qui est faux. Il na aucune preuve concrte de ce quil avance, dautant que plusieurs failles sont prsentes dans son rcit. Par exemple lexprience se serait droule en plein jour, porte de vue de navires civils, avec un destroyer ncessaire leffort de guerre. De plus lAndrew Furuseth aurait t si proche de cette exprience top secrte quAllen aurait pu toucher le champ magntique avec son bras. Son rcit a galement t modifi peu avant sa mort, passant dun seul bateau invisible deux. Malgr cela, cette version est toujours aussi populaire au prs des conspirationistes.

B. La version officielle de lUS Navy

1. Le dmentiDate (1943)EldridgeAndrew Furuseth

Localisation

27 aout-16 septembreNew YorkEn route pour Casablanca

18 septembre-15 octobreBermudesCasablanca puis Cap Henry

18 octobre New York, escorte de convoiNorfolk

18 octobre-1er novembreNew YorkNorfolk puis en route pour Oran avec un convoi

2 novembreNorfolk, escorte de convoiEn route pour Oran avec un convoi

3-22 novembreEn route pour Casablanca, escorte de convoiEn route pour Oran, puis mditerrane

29 novembre-17 dcembreEn route pour New York, escorte de convoiMditerrane

17-31 Dcembre New YorkMditerrane

En rponse aux nombreuses questions des amateurs dOVNI et autres enquteurs du paranormal, la Navy a publi sa propre version des faits (http://www.history.navy.mil/faqs/faq21-1.htm) , se basant sur les journaux de bord des deux navires impliqus dans lincident, lEldridge et lAndrew Furuseth. En voici un rcapitulatif:

Comme on peut le voir les 2 navires ne sont jamais rencontrs, de plus le destroyer na mme officiellement jamais mis les pieds Philadelphie. En plus de ces preuves, les militaires ont dclar quEinstein avait travaill lpoque comme conseiller sur les explosifs, mais jamais sur linvisibilit, dautant que rendre un bateau invisible avec son quipage nest pas conforme aux lois de la physique.Ce dmenti na toutefois pas permis de calmer les esprits, puisque dans les cas typiques de la thorie du complot ce genre dannonce est plutt pris comme une preuve que quelque chose a vraiment eu lieu, comme nous le verrons plus tard. Il est vrai que larme nest pas une source fiable dans des affaires de ce genre.2. Mais une part de vrit?On peut se demander lorigine de lhistoire dAllen, mais elle ne semble pas tre infonde.

Un article de journal de 1943 aurait fait tat de la disparition soudaine de deux marins lors dune bagarre dans une taverne, ce qui ressemble un des effets secondaires de lexprience comme les dcrit Carl Allen. Le Dr Jacques Valle (biographie http://rr0.org/personne/v/ValleeJacques/index.html) pour son livre Anatomy Of A Hoax: The Philadelphia Experiment 50 Years Later a recueilli le tmoignage (http://www.rense.com/ufo/philahoax.htm) dun de ces deux marins, Edward Dudgeon qui tait bord du Engstrom, stationn prs du Eldridge Philadelphie. Selon lui, cette poque la marine a bel et bien utilis le magntisme pour linvisibilit en dmagntisant tous les vaisseaux, quils soient militaires ou marchand, qui devaient partir pour lEurope. Ces oprations avaient pour but de rendre le navire invisible aux torpilles magntiques utilises par lAxe, en entourant les bateaux de cbles hauts voltages, la vue de tous. Cest peut-tre ca que Carl Allen a pu interprter comme tant un projet secret. Pour ce qui est de la disparition du bateau et des marins, il explique que dans le premier cas le navire a pu faire laller-retour entre Philadelphie et Norfolk en utilisant le canal Chesapeake-Delaware, grce au quel le voyage peut tre fait en six heures au lieu de deux jours, pour se ravitailler en munitions. Il faut noter que cette version ne correspond pas ce que dit la Navy. Pour ce qui est de la disparition instantane des marins, ils sont simplement sortis par la porte de derrire pour viter le combat.Dernier point fourni par Allen, la brume verte qui aurait entour lEldridge: il sagirait dune simple tempte lectrique, assez courante.

Illustration II: Tempte lectrique

Mme si ce tmoignage nest pas fiable 100%, on remarque que des faits rels peuvent avoir t dforms par quelquun, pas forcment mal intentionn, pour devenir la lgende urbaine que lon connait.

C. La version Alfred Bielek

Cette version est apparue en 1988 quand un certain Alfred Bielek a dclar avoir pris part lexprience de Philadelphie, le 13 aout 1943. Pourquoi ne sest-il pas dclar auparavant? Et bien cest parce quil aurait retrouv la mmoire ce moment l en regardant le film de 1984 The philadelphia experiment que nous avons dj mentionn. Pour mieux comprendre cette histoire, il faut revenir sur la suppose vie dAl Bielek et de sa premire identit, Ed Cameron. En voici un rsum partir de son site internet www.bielek.com:

N en 1916, Ed Cameron a t lev avec son frre Duncan. Aprs avoir fini son ducation Harvard en 1939, il est recrut ainsi que son frre par la Navy pour travailler sur un projet dinvisibilit, le projet Rainbow. Pour cela ils doivent rapprendre la physique pour comprendre comment a marche vraiment. Durant ce proje