Lettre information d'ALIMSO - avril 2014

download Lettre information d'ALIMSO - avril 2014

of 6

Embed Size (px)

description

Découvrez la lettre mensuelle d'ALIMSO : l'association des Lecteurs, Internautes et Mobinautes du journal Sud Ouest (http://www.alimso.fr/). Au sommaire : ¤ L'édito de Marcel Desvergne, Président d'ALIMSO. ¤ L'interview de Stéphane Beauchène, responsable des ventes de Sud Ouest. ¤ Rencontre avec Maryse Bernard dirigeante de l’agence de communication Citron Pressé. ¤ L'agenda des manifestations. Plus d'infos sur alimso.fr et sur le blog du modérateur de Sud-Ouest : http://mediateur.blogs.sudouest.fr

Transcript of Lettre information d'ALIMSO - avril 2014

  • 1. 1 Avril 2014 Numro 15 EDITO Comit de Rdac- tion Directeur de la publi- cation : Marcel Desvergne Rdacteur en chef : Danile Caillau Rdacteur : Tristan Bossis Adresse : 23, quai des Queyries 33094 Bordeaux cedex Contact : alimso.asso@gmail.com www.alimso.fr Sommaire Edito 1 So en couleur 2 S. Beauchne 3 Maryse Bernard 4 Agenda 6 ETRE TOUJOURS EN EVEIL! Dans notre dernire lettre dinformation des lecteurs, internautes et mobinautes de SUD OUEST, je vous annonais le lance- ment de notre nouvelle campagne dadhsion via des affiches proposes auprs des vendeurs de notre quotidien. Nous y annoncions notre volont de d- fendre une information de qualit au sein de SUD OUEST, de veiller son indpen- dance, de laccompagner pour le dvelop- pement de notre territoire et dorganiser des rencontres entre vous et les profes- sionnels qui le composent. Vous avez peut tre dj vu des autopromo- tions dans le journal, dautres sont prvues. Par contre, diverses ractions des vendeurs de journaux, ne vous ont sans doute pas permis de dcouvrir notre affiche dans les lieux o vous achetez votre quotidien. En effet plusieurs dentre-deux nous ont fait savoir quils taient contre cette campagne, car nous tions certes lecteurs sur le journal papier mais aussi sur ordinateurs ou smartphones et que nous mettions leur profession en danger. Dans ce contexte, linterview de Stphane Beauchne, responsable des ventes SUD OUEST est intressante. Il faut tre attentif ce genre de ractions mais je reformule notre volont de dfendre le dveloppement de SUD OUEST tant par le papier que le numrique, tant par les publica- tions de livres et supplments traditionnels que de e-book. Il faut rester matre des mutations de notre socit. Ainsi nous avons, depuis notre cration, or- ganis chaque mois, les rencontres avec la rdaction pour comprendre comment les journalistes choisissent thmes, titres et pho- tos pour le lendemain, en phase avec lactualit et leur choix ditoriaux. Elles sont toujours dactualit mme si elles se transforment en rencontre bimdia dans la news-room ouverte depuis le 15 avril. Et nous vous proposons de nouvelles ren- contres encore plus thmatises avec les journalistes responsables de secteurs spci- fiques : numrique, art et culture, sciences, sant, vin et SUD OUEST Dimanche. Nous affinons notre connaissance des faiseurs dinformation. Retrouver les modalits dinscription dans cette lettre. Nous vous avions propos le samedi 17 mai une rencontre de tous les adhrents dALIMSO pour collecter vos points de vue et vos propositions pour les faire parvenir lquipe dirigeante et la rdaction de SUD OUEST. Pour tre plus efficace et ne pas multiplier les dplacements, nous avons regroup, le mercredi 18 juin 2014, de 16 h 20 h, notre Assemble Gnrale et cette rencontre qui se drouleront Cap Sciences o nous pourrons dcouvrir lExposition T.rex. Et noubliez pas le Mardi 13 mai 19 h, notre caf ALIMSO de lactualit, au Muse dAquitaine Bordeaux : Hollande, 2 ans aprs , moment rare avec les trois ditorialistes de SUD OUEST, Bruno Dive, Yves Hart, Christophe Lucet et Pierre Sa- dran, anim par Jean Petaux. Etre toujours en veil ce nest pas quun titre dditorial ! Marcel Desvergne Prsident Lettre dinformation des lecteurs internautes et mobinautes
  • 2. 2 SUDOUESTAFFICHELACOULEUR Depuis mardi 15 avril SUD OUEST publie les dix-neuf ditions de son journal entirement en cou- leur, la faveur de la rorganisation de son systme de production. De nouvelles pages entirement d- dies au dcryptage et l'approfondissement de l'actualit trouveront leur place dans un nouveau droul. Vous trouverez ci-dessous, le lien internet permettant de retrouver la vido qui prsente lopration : http://bcove.me/8cg4bfab LA SOIREE FRENCH TECH DE BORDEAUX : Lundi 14 avril, 500 entrepreneurs se sont runis pour soutenir la candidature de lagglomration bordelaise pour lattribution du label French Tech. La Communaut urbaine de Bordeaux, avec le soutien de la Rgion Aquitaine, de la Ville de Bordeaux et de la CCIB, souhaite tre reconnue comme lieu phare de l'conomie numrique en France grce ce label. Moins d'une dizaine de villes obtiendront ce label cr par le gouver- nement. 215 millions d'euros de financements pour les locomotives du numrique, entreprises innovantes et les mtropoles sont provisionns pour celles et ceux qui seront slectionns. Le label apportera aussi une visibilit aux collectivits l'international. ALIMSO sest inscrit dans la dmarche et tait prsent au lance- ment !
  • 3. 3 INTERVIEWSTEPHANEBEAUCHENE : RESPONSABLE DESVENTES DESUDOUEST Depuis que la lettre dALIMSO existe, nous vous prsentons les hommes ou les femmes qui uvrent au sein de votre quotidien rgional. Vous tes responsable des ventes SUD OUEST. Quel a t votre itinraire avant daccder ce poste ? Pouvez-vous nous dire plus prcisment quelles sont vos missions ? S.B : Jai commenc ma carrire dans lagro-alimentaire ou jai pass 8 ans dont 7 ans chez Ricard SA en tant que commercial sur Paris et rgion Parisienne puis comme responsable rgional communication sur Bordeaux, puis comme responsable dune quipe commerciale sur Rouen. Ensuite jai chang de domaine puisque je me suis oc- cup de fourniture de bureau chez Lyreco o je suis rest 3 ans en tant que respon- sable dune quipe commerciale dans les dpartements de la Sarthe, Le Maine et Loire, La Mayenne et le Loir et Cher. Jai connu le monde de la presse Ouest France o jai occup le poste de directeur dpartemental des ventes sur le Maine et Loire et La Mayenne (3 ans), puis Directeur des ventes du Journal de Sane et Loire (2 ans), et enfin jai pass 2 ans comme Direc- teur des ventes du ple Champagne Ar- dennes du groupe Hersant ( LUnion, lArdennais, LEst Eclair, Libration Cham- pagne et lAisne Nouvelle). Cest en juillet 2008 que jai pris mon poste actuel SUD OUEST avec pour missions : - Proposer la politique commerciale per- mettant de dvelopper les ventes du journal (papier et numrique) et fidliser nos acheteurs (abonns et au numro) - Assurer la qualit de distribution du journal via notre rseau de prestataires - Manager lquipe des ventes qui est compose de trois ples (dveloppement des ventes et promotion, relation et fid- lisation des abonns, et distribu- tion/administration des ventes). - Proposer la politique commerciale per- mettant de dvelopper les ventes du journal (papier et numrique) et fidliser nos acheteurs (abonns et au numro) - Assurer la qualit de distribution du journal via notre rseau de prestataires - Manager lquipe des ventes qui est compose de trois ples (dveloppement des ventes et promotion, relation et fid- lisation des abonns, et distribu- tion/administration des ventes). Comment vos missions sarticulent- elles avec une construction dune stratgie du journal et du groupe et plus prcisment en ce moment ? tes-vous impliqu dans la vente des ditions numriques ?
  • 4. 4 S.B. : Ces missions sintgrent dans la politique gnrale dfinie par le groupe. Plus particulirement pour la partie numrique, nous bnficions des conseils de GSO afin de mettre en place des offres et des actions qui correspondent la stratgie marketing groupe. Mais cest aussi le cas pour la mise en place dun outil de GRC (gestion de la relation client) et dans ltude mene pour changer le systme informatique qui nous permet de grer notre distribution, nos offres, ladministration des ventes Nous avons rencontr des diffuseurs qui nous ont fait part de leur malaise, voire de leur grogne, quant la baisse des ventes des ditions papiers (on nous a dit pas loin de 20% de baisse). Quel est votre point de vue ? Le mcontentement est- i l gnral ou bien avons - nous rencontr des exceptions ? SB : Lvolution des ventes en magasin est de - 9% en 2013 et de 6,3% sur les deux premiers mois de 2014. Nous sommes donc loin des - 20% annoncs. Est ce que les progrs rels des abon- nements numriques compensent la di- minution des ventes du papier ? SB : Nous perdons fin fvrier 8 800 exem- plaires par jour versus la mme priode en 2013. A ce jour la hausse des ventes num- riques ne compense pas cette baisse. En revanche, en mars avec les lections municipales nous devrions tre + 0,7% sur le papier et + 1,5% au total (numrique inclus). ALIMSO sest engag dans la dfense du journal, nous connaissez-vous et con- naissez- vous nos actions ? Pensez-vous que nos actions soient pertinentes ? SB : Je connais Alimso et ses actions. Ces actions (confrences dbats, portes ou- vertes, rencontres avec les diffuseurs et nos lecteurs) sont pertinentes. Propos recueillis par Patrick Duprat INTERVIEWMARYSEBERNARD: DIRECTRICEGENERALEDELAGENCECITRONPRESSE Maryse Bernard dirige lagence de communication Citron Press qui fte ses 15 ans dexistence le 21 mai prochain. Elle a dcid de rejoindre ALIMSO afin de soutenir notre action en faveur du SUD OUEST cest dailleurs son agence que nous devons tous nos supports publicitaires et notamment la campagne dadhsion actuelle. SUD OUEST est un pilier fondamental pour lconomie locale
  • 5. 5 Maryse Bernard, prsentez-nous votre agence. Quelle est son activit ? MB Nous vendons de lintelligence stratgique, crative. Nous faisons de la publicit dans tous les mdias, de lvnementiel, des oprations de marketing et de promotions, de lidentit gra- phique, de la stratgie digitale et mdias so- ciaux. Notre agence fait aussi des relations presse dans le cadre dune stratgie globale, nous ne sommes pas u