Lettre Émouvante de Feu Ahmed Salem Ould Sidi à Son Épouse Mané

download Lettre Émouvante de Feu Ahmed Salem Ould Sidi à Son Épouse Mané

of 3

  • date post

    03-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    229
  • download

    0

Embed Size (px)

description

telecharger

Transcript of Lettre Émouvante de Feu Ahmed Salem Ould Sidi à Son Épouse Mané

  • Mer, 18 Mars 2015 - 09:47:49 PROPOSER UN ARTICLECRER UN COMPTE S'IDENTIFIER

    ACCUEIL Vous tes 1902 connect(s) dont 7 membre(s) RECHERCHER*

    ANNONCEURS

    CLASSEMENT

    Moy. 3 derniers mois

    16-03-2015 12:33 - Lettre mouvante de Feu Ahmed Salem OuldSidi son pouse Man

    Md O Md Lemine - FeuAhmed Salem Ould Sidi,Rahimehou Allah, lundes vaillants officiers de laMauritanie, excut avecdautres frres darmes, la suite du coup dEtatcontre le rgime deMohamed Khouna OuldHaidalla, a crit, aprsavoir appris sacondamnation mort,lmouvante lettre quevoici son pouse Man

    Mint Hbib Ould Ahmed Salem Ould Brahim Salem.

    "Ma trs chre pouse

    Je viens dapprendre que le recours en grce t refus et je m y attendais. Ainsi,je vais quitter ce monde sans pouvoir, ni te voir, ni voir les enfants. Sois courageusecomme tu las toujours t et occupes-toi de leur ducation. Respecte ma mmoireet npouse quun homme de ton rang et qui chrira mes enfants comme les aimaischris moi-mme.

    Tu leur parleras de ce que jai toujours t : honnte, franc, loyal, jovialetc.etc.Je ne regrette pas ma vie si ma mort peut tre utile la Mauritanie. Salut Amar,Aicha, MBih et tous les ntres. Si vous pouvez obtenir mon corps, mettez le ctdes miens El Meimoune. Bon courage.

    Ton Salem"

    Nota : Payez ce que je dois Mohameden (fin de la lettre)

    Le 16 mars 1981, deux commandos dirigs par les Lieutenants-colonels AhmedSalem Ould Sidi et Mohamed Ould Bah Ould Abdelkader investissent laPrsidence, limmeuble de la Radio Mauritanie et lEtat-major de l'ArmeNationale, Nouakchott, en labsence du Chef de ltat de lpoque, le Lieutenant-colonel Mohamed Khouna Ould Hadallah, Prsident du Comit Militaire deSalut National (CMSN), ce jour-l au Nord du pays.

    Aprs quelques heures de combat, les putschistes, trs infrieurs en nombre, sontmatriss. Une vague de rpression sabat sur le pays et entrane lemprisonnementde centaines de mauritaniens, pour la plupart des notables.

    Le 25 mars 1981, les deux Lieutenants-colonels et les Lieutenants NiangMamadou Moustapha et Mohamed Doudou Seck sont excuts, aprs le rejet deleurs recourt en grce. Dautres, en fuite ainsi que les membres de laile civile, laveille runis Richard-Toll sur l'autre rive du Fleuve Sngal, copent de lourdescondamnations, par contumace. Le pouvoir d Abdou Diouf les expulse, sans leslivrer.

    Les survivants de ce premier coup dtat sanglant dans lhistoire du pays rentrent,en Mauritanie, au lendemain de celui, pacifique, du 12/12/1984 qui inaugure lreOuld Taya.

    La lettre envoye, par le Lieutenant-colonel Ahmed Salem Ould Sidi, sonpouse, quelques heures avant son excution. Un document pour l'Histoire quirvle la valeur exceptionnelle de lhomme devant lpreuve fatale et la consciencedu militaire envers les siens .

    Ahmed Salem Ould Sidi, Abdel Kader Ould Bah et avaient t traduits le 24mars devant un tribunal militaire dexception. Le procs se droule dans la casernede Jreda, une vingtaine de kilomtres de Nouakchott. Les avocats desputschistes insisteront sur le courage de Kader durant laudience. La tte haute, ilfera le procs du rgime militaire depuis le premier coup dEtat du 10 juillet 1978.

    La Mauritanie na pas de ptrole. Sa seule richesse est sa dignit. Et depuis,cette dignit a t bafoue par les militaires . Ce sera une plaidoirie pourlhonneur. La cour naccorde aucune circonstance attnuante Kader, Ould Sidi etdeux autres officiers. Le verdict tombe : la mort. Mais les deux hommes bnficientdepuis des annes de nombreuses amitis ltranger. Des appels la clmencesont lancs par plusieurs gouvernements.

    Le lendemain de la condamnation, le 25 mars, lavion de Tarek Aziz, le ministreirakien des affaires trangres, se pose dans la capitale mauritanienne. Il est 9heures du matin. Le chef de la diplomatie irakienne, dont le pays entretient desrapports troit avec Nouakchott, vient demander leur grce. Navr, lui rpond leprsident Hadalla, ils ont t excuts laube .

    La sentence avait t acclre. Il semble que Hadalla nait pas voulu la mort deKader et quil ait t victime des pressions de son entourage. Cette excutionprovoquera nanmoins des vifs remous au sein du CMSN qui ne se runira plusdurant plusieurs mois. En 1984, un nouveau coup dEtat, men par Maaouya OuldSidAhmed Taya, actuel chef de lEtat, liminera le lieutenant-colonel Hadalla.

    lagoonga 17/03/2015 15:59

    Un putschiste ne peut jamais devenir hros, c'est impossible,mais aller jusqu' les excuter est un acte barbare et lche.

    emancipation 17/03/2015 07:23

    Mr Sambasy Pitoyable, abominable, et excusez du peu. Vousavez reproduit une pale caricature des billets de l'AMI aucours des annees de braise, pendant l'ere Haidfallah Breika.Voir plus

    ishaghh 17/03/2015 01:24

    "Maouiya, actuel chef de l'tat"!? Il ne l'est plus.a sent lecopier coller.

    sammbasy 16/03/2015 15:15

    Evidemment que je compatis avec la famille de feu colonelAhmed Salem Ould Sidi. Il faut cependant reconnaitre qu'ilstaient venus du Maroc pour tuer, et ils ont tus des gensavant Voir plus

    dykrim 16/03/2015 14:20

    Je lavais bien crit sur ce site et je le rpte mme aprsavoir lu cette lettre. Il est vraiment regrettable que ltatMauritanien excute Mohamed Ould Bah Ould Abdelkader,Voir plus

    le cavalier du dsert 16/03/2015 13:41

    Un grand homme et ses compagnons d'honneur ont tassassins pour rien, mais Allah, ne les a pas oublis. Et lesauteurs de leur mort verront les consquences ici et ailleurs.Voir plus

    KANTAKI 16/03/2015 13:37

    Cette lettre mouvante est dsormais le point de repre quifixe dans l'histoire le mouvement du 16 mars 1981. Le ColonelAhmed Salem ne sera pas mort pour rien, il est mort pour l'Voir plus

    Symaodo 16/03/2015 13:12

    Emouvant et triste le 16 mars fut le debut des coups d etatsanglants en Mauritanie

    Commentaires (8)

    Communiqu du Conseil desMinistres du Jeudi 12...

    Exclusif : Jemal Ould Yessas'exprime aprs 7...

    Lettre mouvante de Feu AhmedSalem Ould Sidi ...

    Le coup dtat manqu du 16 mars! Qui parmi...

    Le wali du Tiris-Zemour"chambard" au Tagant et...

    + Lus/7 jours /30 jours

    SANTHYGINE

    POLITIQUEGNRALE

    ECONOMIEFINANCE

    JUSTICEDMOCRATIE

    CULTURESPORTS

    EDUCATIONEMPLOI

    PCHE, ELEVAGEAGRICULTURE

    URBANISMEENVIRONNEMENT

    ISLAMRELIGION

    FAITS DIVERSINSOLITE

    Lettre mouvante de Feu Ahmed Salem Ould Sidi son pouse Man http://www.cridem.org/C_Info.php?article=668446

    1 sur 3 18/03/2015 09:47

  • Le souvenir de Kader reste trs vif dans la mmoire de la population. Admir parses fidles, respect par ceux qui lon combattu, le nom de Mohamed Ould BahOuld Abdelkader revient sur toutes les lvres lorsque, de Nma Nouakchott, audtour de longues conversations, les mauritaniens font et refont lhistoire du pays.Plus que ses exploits, ils insistent sur son sens de lhonneur et de lamiti. Les amisdu chamelier aviateur en sont persuads : aujourdhui Kader est au ciel.

    Md O Md Lemine

    Les articles, commentaires et propos sont laproprit de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur

    avis, opinion et responsabilit

    Source : Mohamed Mohamed Lemine Commentaires : 8 Lus : 3990

    Impression : Cliquez ici pour imprimer l'article

    POSTEZ UN COMMENTAIRECharte des commentaires

    A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les dbats passionnants surCridem :

    Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des changesenrichissants partir des articles publis sur Cridem.

    Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des dbats de qualit, un matre-mot: lerespect des participants. Donnez chacun le droit d'tre en dsaccord avec vous. Appuyezvos rponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

    Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois etrglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antismites,diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives la vie prive d'unepersonne, utilisant des oeuvres protges par les droits d'auteur (textes, photos, vidos...).

    Cridem se rserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votreparticipation Cridem!

    Les commentaires et propos sont la proprit de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leuravis, opinion et responsabilit.

    225 4 5 8Imprimer

    Lettre mouvante de Feu Ahmed Salem Ould Sidi son pouse Man http://www.cridem.org/C_Info.php?article=668446

    2 sur 3 18/03/2015 09:47

  • IDENTIFICATIONPour poster un commentaire il faut tre membre .

    Si vous avez dj un accs membre .Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut droite dans la partieIDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

    Vous n'tes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI.

    En tant membre vous accderez TOUS les espaces de CRIDEM sans aucunerestriction .

    NOUS CONTACTER CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE CRIDEM INFORMATIONS SUR CRIDEMCopyright 2015 CRIDEM (Carrefour de la Rpublique Islamique DE Mauritanie)

    Enseigne de Cridem Communication - Sarl - Tous droits rservs

    Lettre mouvante de Feu Ahmed Salem Ould Sidi son pouse Man http://www.cridem.org/C_Info.php?article=668446

    3 sur 3 18/03/2015 09:47