L'état de l'emploi scientifique en France (Rapport 2013)

download L'état de l'emploi scientifique en France (Rapport 2013)

of 150

  • date post

    18-Nov-2014
  • Category

    Career

  • view

    2.112
  • download

    8

Embed Size (px)

description

Les hommes et les femmes qui mettent leurs compétences au service de la recherche et de l’enseignement supérieur constituent le cœur du système sans lequel recherche et enseignement supérieur ne sauraient vivre et se développer. Enseignants, chercheurs, doctorants, personnels de soutien, regroupés sous le terme d’« emploi scientifique », sont au cœur du système. Cette édition 2013 de « L’état de l’emploi scientifique » a vocation à mieux les connaître car si les données qui caractérisent ces personnels sont nombreuses, elles sont souvent dispersées et fragmentaires, avec des dates d’observation différentes : les données n’ont pas le même millésime selon les sources et selon les enquêtes, qu’elles soient nationales ou internationales. Cet ouvrage a donc pour objectif de rassembler dans un même document des études et statistiques diverses permettant d’éclairer les différents domaines d’activités des personnels qui relèvent de l’emploi scientifique, conformément à l’article L411-2 du Code de la recherche. Un premier thème explore la situation du « vivier », docteurs et doctorants qui assurent le renouvellement régulier des chercheurs et enseignants-chercheurs, contribuent au fonctionnement des laboratoires et à la production des savoirs. L’accent a porté cette année sur leur insertion professionnelle, à partir des enquêtes Génération du CEREQ. La diversité des carrières dans les établissements publics, universités ou organismes de recherche fait l‘objet d’un examen spécifique. Outre les traditionnels aspects démographiques et statutaires, une attention particulière a été accordée aux recrutements et aux caractéristiques des lauréats des concours. De telles données permettent, par exemple, de constater que la féminisation se poursuit lentement pour les corps de professeurs et directeurs de recherche. Ensuite, la place de l’emploi scientifique dans le secteur privé illustre le dynamisme des activités de recherche et développement. Elle traduit aussi le soutien apporté par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) au maintien de la compétitivité des entreprises par une recherche au meilleur niveau, au travers de différents dispositifs de soutien à la R&D, tel que le Crédit impôt recherche (CIR) ou les Conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE) qui encouragent les recrutements de scientifiques. Enfin, l’attractivité internationale et la mobilité des scientifiques figurent parmi les priorités du MESR et sont indispensables à l’accomplissement d’un véritable espace européen de la recherche. L’implication dans les programmes européens et la politique d’accueil des scientifiques étrangers illustrent cette problématique. (par la Direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle et la Direction générale pour la recherche et l’inno

Transcript of L'état de l'emploi scientifique en France (Rapport 2013)

  • 1. RAPPORT 2013 L'tat de l'emploi scientifique en France Direction gnrale pour lenseignement suprieur et linsertion professionnelle Direction gnrale pour la recherche et linnovation 1
  • 2. 2
  • 3. AVANT-PROPOS Les hommes et les femmes qui mettent leurs comptences au service de la recherche et de lenseignement suprieur constituent le cur du systme sans lequel recherche et enseignement suprieur ne sauraient vivre et se dvelopper. Enseignants, chercheurs, doctorants, personnels de soutien, regroups sous le terme d emploi scientifique , sont au cur du systme. Cette dition 2013 de Ltat de lemploi scientifique a vocation mieux les connatre car si les donnes qui caractrisent ces personnels sont nombreuses, elles sont souvent disperses et fragmentaires, avec des dates dobservation diffrentes : les donnes nont pas le mme millsime selon les sources et selon les enqutes, quelles soient nationales ou internationales. Cet ouvrage a donc pour objectif de rassembler dans un mme document des tudes et statistiques diverses permettant dclairer les diffrents domaines dactivits des personnels qui relvent de lemploi scientifique, conformment larticle L411-2 du Code de la recherche. Un premier thme explore la situation du vivier , docteurs et doctorants qui assurent le renouvellement rgulier des chercheurs et enseignants-chercheurs, contribuent au fonctionnement des laboratoires et la production des savoirs. Laccent a port cette anne sur leur insertion professionnelle, partir des enqutes Gnration du CEREQ. La diversit des carrires dans les tablissements publics, universits ou organismes de recherche fait lobjet dun examen spcifique. Outre les traditionnels aspects dmographiques et statutaires, une attention particulire a t accorde aux recrutements et aux caractristiques des laurats des concours. De telles donnes permettent, par exemple, de constater que la fminisation se poursuit lentement pour les corps de professeurs et directeurs de recherche. Ensuite, la place de lemploi scientifique dans le secteur priv illustre le dynamisme des activits de recherche et dveloppement. Elle traduit aussi le soutien apport par le Ministre de lEnseignement suprieur et de la Recherche (MESR) au maintien de la comptitivit des entreprises par une recherche au meilleur niveau, au travers de diffrents dispositifs de soutien la R&D, tel que le Crdit impt recherche (CIR) ou les Conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE) qui encouragent les recrutements de scientifiques. Enfin, lattractivit internationale et la mobilit des scientifiques figurent parmi les priorits du MESR et sont indispensables laccomplissement dun vritable espace europen de la recherche. Limplication dans les programmes europens et la politique daccueil des scientifiques trangers illustrent cette problmatique. uvre collective pilote par la Mission de lemploi scientifique et du pilotage stratgique des ressources humaines, ce volume met en regard les travaux conduits par diffrents services du ministre et dinstitutions partenaires. Leur collaboration savre indispensable pour une meilleure comprhension de cet univers complexe et en perptuelle volution quest le systme denseignement suprieur et de recherche. Lquipe de la Mission de lemploi scientifique espre que les efforts de transparence et de synthse contribueront construire une vision partage destine favoriser le dialogue entre les acteurs de la recherche et de lenseignement suprieur. Ce rapport est aussi un outil de synthse essentiel qui permet didentifier les domaines o linformation et la collecte de donnes peuvent encore tre amliores et o les efforts mritent dtre approfondis afin de complter une vision globale de lemploi scientifique. Simone BONNAFOUS Roger GENET Directrice gnrale pour lenseignement suprieur et linsertion professionnelle Directeur gnral pour la recherche et linnovation L'tat de l'emploi scientifique en France Rapport 2013 3
  • 4. Le prsent rapport a t labor par les services du ministre de lEnseignement suprieur et de la Recherche, et notamment : Le secrtariat gnral Direction gnrale des ressources humaines Service des personnels enseignants de l'enseignement suprieur et de la recherche - sous- direction des tudes de gestion prvisionnelle, statutaires et des affaires communes - bureau des tudes de gestion prvisionnelle Service des personnels ingnieurs, administratifs, techniques, sociaux et de sant, des bibliothques - sous-direction des tudes de gestion prvisionnelle, statutaires et de laction sanitaire et sociale - bureau des tudes de gestion prvisionnelle Direction des affaires financires - sous-direction du budget de la mission recherche et enseignement suprieur La direction gnrale pour lenseignement suprieur et linsertion professionnelle Service de la stratgie de lenseignement suprieur et de linsertion professionnelle Dpartement de larchitecture et de la qualit des formations de niveau Master et Doctorat La direction gnrale pour la recherche et linnovation Service entreprises, transferts de technologie et action rgionale - Dpartement partenariat et valorisation Service de la stratgie de la recherche et de linnovation - Dpartement des affaires europennes et internationales Service performance, financement et contractualisation avec les organismes de recherche dpartement appui au pilotage des organismes et rglementation . Services communs la direction gnrale pour lenseignement suprieur et linsertion professionnelle et la direction gnrale pour la recherche et linnovation Service de la coordination stratgique et des territoires mission de lemploi scientifique et du pilotage stratgique des ressources humaines. Sous-direction des systmes dinformation et tudes statistiques dpartement des tudes statistiques Llaboration de ce rapport a t pilote par Marie-Hlne Prieur pour la Mission de lemploi scientifique et du pilotage stratgique des ressources humaines (contact : marie- helene.prieur@recherche.gouv.fr). Date de publication : juillet 2013. 4
  • 5. SOMMAIRE L'tat de l'emploi scientifique en France............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 1 SYNTHESE GENERALE ___________________________________________ 11 Synthse ____________________________________________________________ 12 Une population en augmentation rgulire..................................................................................................... 12 Un positionnement international impact par la comptition mondiale........................................................... 13 Le vivier de lemploi scientifique, entre stabilit et mutation........................................................................... 13 La diversification des parcours professionnels des jeunes docteurs et le retour linsertion dans le secteur public .............................................................................................................................................................. 14 La place centrale de luniversit dans lemploi scientifique public.................................................................. 15 Lemploi scientifique dans le secteur priv : une concentration marque ...................................................... 16 De fortes htrognits dmographiques entre les secteurs public et priv................................................ 16 Une parit largement inacheve..................................................................................................................... 17 La rpartition gographique de lemploi scientifique : la prdominance de quelques rgions....................... 17 La mobilit internationale des chercheurs : une ralit en mutation............................................................... 18 Dfinitions des notions utilises dans le rapport ______________________________ 19 Emploi scientifique.......................................................................................................................................... 19 Recherche et dveloppement (R&D).............................................................................................................. 19 Secteurs priv, public et de ltranger ............................................................................................................ 19 Secteur priv (ou des entreprises) ......................................................................................... 19 Secteur public (ou des administrations) ................................................................................. 19 Ltat :............................................................................................................................ 19 Lenseignement suprieur :............................................................................................ 19 Secteur de ltranger.............................................................................................................. 20 Chercheurs ..................................................................................................................................................... 20 Les chercheurs du secteur public .......................................................................................... 20 Les chercheurs des entreprises ............................................................................................. 20 Personnels de s