L'©tablissement de la confiance dans les m©dias socionum©riques

download L'©tablissement de la confiance dans les m©dias socionum©riques

of 20

Embed Size (px)

description

Intervention au colloque Interaction Multimodale par écran le 3 juillet 2014

Transcript of L'©tablissement de la confiance dans les m©dias socionum©riques

  • 1. L'tablissement de la confiance dans les mdias socionumriques Alexandre Coutant, ELLIADD, OUN, Universit de Franche-Comt alexandre.coutant@univ-fcomte.fr @acoutant Diffusable sous licence Creative Commons CC BY-SA 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/
  • 2. 2/20 Un paradoxe de la confiance Condition sine qua none pour dvelopper des interactions... (Laufer, Orillard, 2007) Mais les interactions en ligne se dveloppent sans que celle-ci ne soit vidente (baromtre Caisse des Dpts - Acsel sur la confiance des Franais dans le numrique ) Question souleve dans diffrents projets : Usages des rseaux socionumriques (Stenger, Coutant, 2011) Gestion des identits numriques (Coutant, Stenger, 2013) Reconnaissance des systmes de recommandation (Domenget, Coutant, 2014)
  • 3. 3/20 Appel projets Web innovant 2009/2011 Dveloppement d'un service de certification de l'identit numrique grand public sur Internet
  • 4. Marchs envisags : E-commerce C to C Rseaux socionumriques E-rputation Jeux en ligne
  • 5. 5/20 Interrogation des conditions ncessaires au dveloppement d'interactions sur Internet Identification ? Gages symboliques de confiance ? Complmentarit des supports d'interaction ?
  • 6. 6/20 Mdias socionumriques Services Internet : 1.Dont le contenu est trs largement produit par les internautes utilisateurs (principe UGC : user generated content), 2.Qui regroupent des configurations sociotechniques trs varies en termes de dynamique de participation (par intrt, par amiti) et de visibilit (nature et finalit des donnes publies en ligne).
  • 7. 7/20 Terrain Entretiens individuels et de groupe (n= 53) : Par march cibl confiance et risques perus sur Internet ; identification, identit, certification en ligne ; mthodes et acteurs susceptibles de rduire ces risques, de garantir plus de confiance en ligne, de certifier lidentit des participants Test de script Observations de forums ddis aux problmes didentits numriques et de scurit en ligne Association au baromtre Caisse des Dpts - Acsel sur la confiance des Franais dans le numrique Deuxime vague d'entretiens (n= 39) Diffrents usages d'Internet et la confiance sur ces diffrents espaces
  • 8. 8/20 Confiance et Internet Question rcente en sciences sociales (Vrin, 2007) Holisme et individualisme ne la posaient pas merge avec l'interactionnisme Explique l'action dans un monde incertain (Belk, 1992 ; Giddens, 1987) Moyen d'agir, mme si ce n'est pas en connaissance de cause et de consquence Construction narrative et scnographique (Vrin, 2007 ; Qur, 1982) Inclue dans la comptence communicationnelle (prtention la sincrit) Relation mais aussi une manire de mettre en scne cette relation pour la faire reconnatre Dlgation degr variable (Qur, 1982 ; Callon, Lascoumes, Barthe, 2001) Part de connu et d'inconnu Pas binaire mais cosystme
  • 9. 9/20 La confiance sur les MS Trois acteurs majeurs au sein de l'cosystme : Systme Organisations Pairs
  • 10. 10/20 Systme Attentes : scurit et de garantie de service Peu de littraties numriques : gages de confiance jouent plein "https", garanties de banques ou logos d'organismes certificateurs "Avec FIA.net. jai dpos une plainte parce que quand mme cest ce qui aussi met en confiance le site avait le logo FiA.net #sur son serveur de vente. ()" Encadrement fonctionnel des activits par le site mails de confirmation, GRC, services associs aux changes permettant d'en apprendre davantage sur les interactants, aide et accs un interlocuteur humain Critre de facilit d'usage essentiel
  • 11. 11/20
  • 12. 12/20
  • 13. 13/20 Organisations Attentes : fiabilit Notorit essentielle Prennit du service et des archives Design du site important Habitude : familiarit, expriences positives et rgime attentionnel de la dure - Aprs il y a laspect gnral du site, un site qui est fait de brick et de broc il faut sen mfier. Par exemple, des fois on cherche un matriel spcifique, on arrive sur un site et en fait on se rend compte que le marchand cest une simple boutique qui appartient quelquun qui a pas forcment bien fait son site, qui ne la pas forcment bien scuris. - La confiance, parce quon nous en a parl. - On cautionne les grosses structures.
  • 14. 14/20
  • 15. 15/20 Organisations Attentes : engagement vis--vis du cadre des interactions Traces personnelles : usage raisonnable Ce nest pas un risque, cest juste que cest pas un risque en soi cest plus une gne quun risque ! Enjeux conomiques discrditent organisations : tiers de confiance et/ou proximit Qualification des interactants : critres pertinents
  • 16. 16/20
  • 17. 17/20 Organisations valuation : moralit reconnue davantage que comptence Acteurs des MS : systme reconnu / dfiance sur respect des traces Braconnages : information juge non essentielle non renseigne ou avec fausses informations / compris et accept tant que critres jugs non essentiels pour interactions Perception des enjeux Pairs Paradoxe du messager
  • 18. 18/20 Pairs Attentes beaucoup plus variables selon contextes Identit relle importante en CtoC, comme proximit Capacit divertir suffit sur sites de badinage social Avis de consommateurs : certification + fait d'avoir expriment le produit, proximit des conditions d'exprience + volume et dimension critique des avis Moi, je vois un intrt pour lacheteur que le vendeur soit certifi. Tu ne peux pas la fois demander que le vendeur soit certifi et pas toi derrire comme acheteur. Cest moi je me cache, montre toi et moi je me cache. Excusez-moi, je ne vois pas en quoi certifier que celui qui met le commentaire cest bien moi change ma vie. Conflits possibles Pseudonymat vs reconnaissance de la contribution
  • 19. 19/20 Pairs Normes d'interaction vite mises en place et (relativement) matrises Dicible/indicible Tonalit des interactions Distance au rle, invention de soi et cart par rapport son identit hors ligne cart media panics / exprience quotidienne Pratiques multisupports Rseautage : divers supports en ligne + tlphone + face face
  • 20. 20/20 Un tablissement complexe Pas paradoxal... Complexe (Kaplan, Francou, 2012) cosystme pas binaire mais avec niveau suffisant de confiance : Systmes et organisations : absence de dfiance Pairs : multiples voies de son tablissement Sens donn la pratique Temporalit de l'usage Redonner de l'paisseur aux traces observables sur Internet Mtriques des mdias socionumriques Engagement / Rputation / Visibilit Usage des mdias socionumriques en situation de catastrophe Sens donn l'usage Critres de reconnaissance des acteurs