Les Poissons Fossiles -...

download Les Poissons Fossiles - .À!l'heure!où!les!médias!diffusent!de!par!le!monde!les!découvertes!scientifiques,!plus!personne!

of 2

  • date post

    15-Nov-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Les Poissons Fossiles -...

  • l'heure o les mdias diffusent de par le monde les dcouvertes scientifiques, plus personne n'ignore la prsence au Liban de gisements extraordinaires dits poissons . Tout amateur, scientifique ou simple amoureux des fossiles, connat ces poissons de pierre exposs, parmi d'autres de toute provenance et de tout ge, dans de nombreux muses ou dans les vitrines des boutiques de souvenirs. Bien avant l'acquisition de son indpendance, le Liban tait dj clbr par nombre de voyageurs pour ses pierres empreintes de poissons et il est probable que les plus anciens crits sur des poissons fossiles aient t ceux relatifs ces pierres libanaises. Plus personne maintenant ne se pose de question sur la fossilisation de ces poissons et d'autres animaux marins ni sur leur prsence en haut de montagnes loin des rivages actuels.

  • Et pourtant, il n'en a pas toujours t ainsi..Quatre grands gisements, dits poissons fossiles mais contenant bien d'autres animaux, invertbrs surtout, quelques Ttrapodes et des plantes, sont situs aux alentours de Jbeil (ancienne Byblos). Les gisements de Haqil, de Hgula et d'En Nammoura1 sont encore exploits pour leur contenu fossilifre ou pour leur calcaire lithographique tandis que le gisement de Sahel Alma est maintenant ferm. Pourquoi ces poissons libanais sont-ils plus souvent exposs et vendus que ceux d'autres gisements prestigieux comme Green River aux tats-Unis, Monte Bolca en Italie, Solnhofen en Allemagne, ou Ceara au Brsil? Les raisons en sont simples. Aussi riches que soient ces gisements, aucun ne rivalise en nombre d'individus avec ceux du Liban. ct de grands spcimens (qui sont gnralement rests au Liban), des bancs entiers de petits poissons ont aussi t prservs, permettant beaucoup d'amateurs d'emporter un souvenir du Pays des cdres. La troisime raison est que, pendant longtemps, rien n'a t fait pour la sauvegarde de ces fossiles, contrairement ceux des gisements prcits dment protgs par des lois nationales. Les fossiles libanais partaient ainsi par conteneurs entiers vers des destinations lointaines et sans retour. Depuis 1992 une prise de conscience de la valeur du patrimoine national palontologique (plus de 200 genres et 500 espces de poissons, crustacs, oursins, vers, insectes, plantes, etc.) a eu lieu sur l'initiative des propritaires des gisements, collectionneurs avertis et amoureux. Elle s'est manifeste par l'installation, Byblos, d'un Muse des fossiles, conu sous l'gide de l'Unesco et de la Direction gnrale des antiquits du Liban. Recueil d'images, aide scientifique ou simple balade au Pays des cdres il y a environ 100 millions d'annes, ce livre est un remerciement ces familles, acquises la cause de la sauvegarde du patrimoine libanais.