Les nouveaux eldorados de l'économie connectée

of 54 /54
en collaboration avec LES NOUVEAUX ELDORADOS DE L’ECONOMIE CONNECTÉE @g9plus #g9plus g9plus.org LIVRE BLANC Téléchargez-moi @RNumerique

Embed Size (px)

Transcript of Les nouveaux eldorados de l'économie connectée

  • !

    en collaboration avec

    LES NOUVEAUX ELDORADOS DE LECONOMIE CONNECTE

    @g9plus #g9plus g9plus.org

    LIVRE BLANC

    Tlchargez-moi

    @RNumerique

    http://twitter.com/g9plushttps://twitter.com/search?q=g9plus&src=typdhttp://g9plus.orghttp://twitter.com/RNumeriquehttp://twitter.com/RNumeriquehttp://bit.ly/LBG9PLUShttp://bit.ly/LBG9PLUShttp://twitter.com/g9plushttps://twitter.com/search?q=g9plus&src=typdhttp://g9plus.org

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Le Mot de la Rdaction Chaque anne lInstitut G9+ organise une rencontre annuelle qui se veut tre un vnement dexception tant par la qualit de ses convives que par la richesse de sa rflexion.

    Pour lanne 2013, nous avons considr que lInternet des Objets avait atteint un niveau de maturit suffisant pour tre abord la fois sous la forme dun exercice de prospective pour un (des) march(s) qui reste(nt) inventer et, sous langle pragmatique de retours dexprience. Ainsi sont ns Les Nouveaux Eldorados de lEconomie Connecte, la soire (26 novembre 2013) et le Livre Blanc ponyme. Le prsent livre blanc vise attirer lattention des citoyens et des lus sur une volution socitale et humaine.

    LInstitut G9+ et Renaissance Numrique, accompagns par le think tank Objets Connects & Intelligents, ont men un travail denqute auprs des penseurs et acteurs de lInternet des Objets franais. Appuy sur des documents scientifiques, des rapports officiels et de nombreuses interviews mdiatiques, le prsent livre blanc expose les enjeux de ce nouveau march global et englobant. Quatre ides majeures accompagnent cette rflexion: 1. Debout ! La ncessaire prise de conscience par les dcideurs politiques et les acteurs conomiques de la formidable opportunit que reprsente lInternet des objets pour la France qui a toutes les cartes en main pour devenir LE leader europen de lobjet communicant.

    2. Le paradigme dune nouvelle conomie est dj l : lconomie de services sest gnralise tous les secteurs conomiques traditionnels. Aujourdhui donc, tout march

    devra intgrer sa fonction premire, celle du service rendu son utilisateur. Celui-ci mme fait voluer le consommateur la recherche dobjets de plus en plus adapts leur individu mme.

    3. Un dfi industriel relever : ce nouveau modle reprsente un dfi majeur pour les acteurs traditionnels du secteur, qui doivent redoubler dagilit pour intgrer cette nouvelle conception du produit.

    4. La russite par la rgulation aussi : un nouveau march qui pose de nouvelles problmatiques au rgulateur : encadrement de la traite des donnes personnelles, scurit des produits, compatibilit des diffrents interfaces pour permettre aux objets de communiquer les uns les autres avec plus de transparence.

    sur 2 54copyright Institut G9+

    Copyright et avis de non-responsabilit!

    Toute information fournie par l'Institut G9+, sous n'importe quelle forme, est la proprit de l'Institut G9+ et est protge dans tous les pays par les lois locales et nationales gouvernant la proprit intellectuelle. Toute information, publie par l'Institut G9+ inclue les documents imprims ou lectroniques et les documents publis sur son site web, est protge par la loi sur le copyright. L'omission d'un avertissement concernant le copyright n'annule pas la validit du copyright et ne signifie pas que l'Institut G9+ autorise l'utilisation d'une publication ralise par l'Institut G9+.!

    La violation du copyright de l'Institut G9+ peut autoriser l'Institut G9+ demander rparation pour les dommages effectifs, les dommages statutaires, les dommages punitifs et les frais d'avocat par des actions dans les tribunaux locaux, nationaux ou internationaux. l'Institut G9+ poursuivra en justice les personnes morales ou physiques qui violent ses copyrights.!

    Aucune partie de cette publication ne peut tre reproduite ou transmise pour usage externe commercial ou non dans aucun but, sous aucune forme et d'aucune faon, qu'elle soit lectronique y compris la photocopie, l'enregistrement ou le stockage dans tout systme de stockage ou de rcupration des donnes, sauf accord express et crit de l'Institut G9+.!

    Rien de ce qui est stipul dans la prsente n'implique qu'il n'y a eu aucun changement de ces informations depuis leur publication originelle. Mme si tous les efforts pour assurer la fiabilit ont t faits, l'Institut G9+ ne peut tre tenu responsable d'aucune erreur ou omission. De plus, l'Institut G9+ ne peut tre tenu responsable d'une mauvaise utilisation des informations par un tiers. De mme, l'Institut G9+ ne peut tre tenu responsable que des pertes prvisibles par/ou dues la ngligence grossire de l'Institut G9+. En ce qui concerne toutes les autres pertes, l'Institut G9+ ne peut tre tenu responsable que des dommages prvisibles. L'Institut G9+ ne rpond pas des pertes rsultant de dcisions prises partir du contenu de ses recherches, publications ou opinions. Les lecteurs devraient vrifier indpendamment toute information avant d'entreprendre une action qui pourrait avoir comme rsultat une perte financire.!

    Copyright Institut G9+, 2013. Tous droits rservs.

    Contact Rdaction : @g9plus [email protected]

    DIRECTION-REDACTION Directeurs Luc Bretones, Valentine Ferreol

    Rdacteur en chef Rodolphe Falzerana Rdacteur en chef dlgu Rmi Prunier

    REDACTION LInstitut G9+ avec la participation de

    Renaissance Numrique et du Think Tank Objets Connects & Intelligents : Henri Isaac, Anne-Sophie Bordry, Guillaume

    Buffet CONTRIBUTEURS

    Arnaud Dupuis, Paul-Franois Fournier, Jean-Louis Frchin, Rafi Haladjian, Pierre-Eric Leibovici, Arnaud Lefvre, Henri Isaac,

    Cyrille Najjar, Fred Potter, Patrice Slupowski, Valentine Ferreol, Guillaume Buffet,

    Rodolphe Falzerana, Luc Bretones, Anne-Sophie Bordry, Rmi Prunier PROMOTION EN LIGNE

    Rmi Prunier, Rodolphe Falzerana & vous RELATION PRESSE

    Natacha Heurtault EDITION - DA

    Rodolphe Falzerana Crdit Photos

    Yann Gourvennec, Olivier Ezratty, Bruno Feuillet

    Contacts partenaires Renaissance Numrique, Camille Vaziaga

    www.renaissancenumerique.org, @RNumerique,

    [email protected]

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Les contributeurs !

    sur 3 54copyright Institut G9+

    Arnaud Dupuis Partenaire fondateur et directeur des oprations de Genymobile

    Paul-Franois Fournier Dir. exc. innovation de la BPI France

    Jean-Louis Frchin Design, innovation & technology. Strategic and Creative Consultant Directeur de l'agence NoDesign

    Rafi Haladjian Fondateur de sen.se

    Pierre-Eric Leibovici Partenaire chez Orkos Capital & Robolution Capital

    Arnaud Lefvre Deputy CEO VP Sales Joshfire

    Henri Isaac Docteur en sciences de gestion, Matre de confrences l'Universit Paris Dauphine

    Cyrille Najjar Fondateur de White sur White

    Fred Potter Fondateur de Netatmo

    Patrice Slupowski VP Digital Innovation & Communities (NExT.com) dOrange

    Valentine Ferreol Prsidente de lInstitut G9+

    Luc BretonesVP de lInstitut G9+, Administrateur Renaissance NumriqueEVP Technocentre & Orange Valle

    Guillaume Buffet Prsident du think tank Renaissance Numrique

    Anne-Sophie Bordry Prsidente du think tank Objets connects et intelligents

    France

    Rodolphe Falzerana Digital Marketing Institut G9+ IT Channel Manager Orange Business Services

    Rmi PrunierSocial Media Manager Institut G9+ IT Sales Manager Orange Business Services

    Lquipe de la Rdaction

    Pascal Cagni Former Apple GM, VP Europe, Middle East India Africa

    Jrme Leleu Prsident du Groupe Interaction - Expert e-Sant Interaction Healthcare

    Thomas Serval Fondateur de Flaminem, Cofondateur de Radioline

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    INTRODUCTION 6 .................................................................................................Les nouveaux eldorados de lconomie connecte

    PREAMBULE 10 .....................................................................................................PARTIE 1 12 ...........................................................................................................

    LInternet des objets, une rvolution totale

    Dans la ville, lhpital ou la maison, lIdO est dj une ralit 12 ...............................................Objets communiquant et sant: vers hpital, mdecin et patient connects 13 ....................................Ville et Internet des objets: le boulevard connect Nice 16 ....................................................................La maison connecte 17 ..................................................................................................................................Internet des objets? des choses? de toutes les choses? 18 .......................................................UN march ou LE march ? 19 ..........................................................................................................

    PARTIE 2 22 ...........................................................................................................De la rvolution industrielle la rvolution numrique: la synthse de lInternet des Objets

    Lobjet connect va au-del de lobjet fonctionnel 22 ...................................................................La fonctionnalit de lobjet intgre la notion de service 23 .........................................................................Le grand public devient la cible principale 24 ..............................................................................................Quand le design se met au service de lusage 25 ...........................................................................

    Nouveaux objets, nouveaux entrepreneurs 26 ..............................................................................Les principaux objets connects sont le fait dentrepreneurs du web confirms 26 ...............................La conception dun objet connect requiert des investissements importants lentre 28 ......

    Des cots certes importants mais en baisse 29 ............................................................................................

    Les dfis du numrique appliqus lInternet des objet 30 ........................................................LIdO est un gnrateur massif de donnes personnelles 31 ........................................................

    Cyberscurit 33 ...............................................................................................................................................Interoprabilit 34 ...............................................................................................................................

    Lopen source: une philosophie de lInternet pour mettre disposition de tous la possibilit de connecter son quotidien 35 ..........................................................................................................

    PARTIE 3 36 ..........................................................................................................Tour dhorizon international des marchs de lInternet des Objets

    Les Etats-Unisnaturellement la premire place de lInternet des objets 36 ...........................Les Etats-Unis conscients du levier de croissance rapide et de qualit que reprsente lIdO 36

    sur 4 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Des avances sur les donnes personnelles et linteroprabilit 37 ........................................................

    LAllemagne sappuie sur ses avantages historiques pour anticiper la 4e rvolution industrielle 37 ......................................................................................................................................Industrie 4.0 37 ..................................................................................................................................................Un Etat pionnier de lInternet des Objets 38 .................................................................................................

    La Core du Sud profite de ses gants soutenus par lEtat et de sa connectivit, la plus tendue au monde 38 ........................................................................................................................

    La Chine compte devenir le premier pays de lIdO par des investissements massifs 39 .........

    LUnion europenne avance timidement sur la scurit sans avoir de vision industrielle large 39 .................................................................................................................................................

    PARTIE 4 41 ..........................................................................................................Atouts et freins franais

    La France a commenc prendre le virage de lInternet des Objets 41 ....................................Prise de conscience des enjeux chez les dcideurs politiques 41 .............................................................Le France dispose de champions de lIdO 43 ...............................................................................................La couverture rseau du territoire est exceptionnelle 44 ............................................................................Les Franais: des consommateurs friands dobjets connects 44 .............................................................Cependant, la croissance se heurte certains problmes spcifiques 45 .................................Le cot du travail empche de localiser la production en France 45 .........................................................LIdO a besoin dun cadre juridique stabilis 45 ...........................................................................................Les grands industriels tardent encore prendre le tournant de lInternet des Objets 46 .......................Dautres sont pionniers 47 ...............................................................................................................................

    NOS PRCONISATIONS 49 .................................................................................Dcideurs politiques, acteurs conomiques, citoyens: nos propositions pour apprhender ds aujourdhui lInternet des objets

    VOTRE AVIS COMPTE 52 .....................................................................................Merci de prendre 1 minute pour rpondre 3 questions

    PARTICIPER EN LIGNE 52 ...................................................................................sur g9plus.tv vous pouvez revoir la 17e rencontre annuelle de linstitut : Les Nouveaux Eldorados de lEconomie Connecteet participer et commenter le sujet

    LINSTITUT G9+ 53 ................................................................................................Qui sommes-nous?

    sur 5 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    INTRODUCTION Les nouveaux eldorados de lconomie connecte

    quips dune puce ou dun capteur, relis Internet ou entre eux, demain tous les objets auront vocation vous parler, que ce soit pour vous indiquer votre qualit de vie, de sommeil, ou pour assurer le suivi de votre cure ou mdication. Votre matelas, votre thermostat, votre verrou... Tous vous parleront.

    Aprs avoir boulevers notre vision des relations humaines, le web entame une nouvelle rvolution: celle de notre perception des choses. Les enjeux associs aux domaines dapplications des objets connects sont aussi importants que complexes.

    Une vritable rvolution est en marche. La numrisat ion du monde physique va chambouler presque tous les domaines de marchs actuels et permettre lmergence de nouveaux. Cette rvolut ion va permettre aux acteurs dj en place damliorer et denrichir leurs offres ; elle va aussi permettre de nouveaux

    acteurs de proposer de nouveaux services, grce la mise en place de plateformes ouvertes permettant laccs ces objets connects , de combiner des services de base ( enablers ) pour crer des services forte valeur ajoute.

    Dune approche gnralement verticale (un acteur porteur du service et intgrateur des solutions ncessaires), les modles de march vont voluer pour permettre ces chanes dacteurs de travailler, cooprer, mais aussi mener la comptition sur des cosystmes technologiques et services.

    Une dimension cl pour la russite de ce nouveau domaine sera la capacit de lensemble des acteurs

    sur 6 54copyright Institut G9+

    Luc BretonesVice-Prsident de lInstitut G9+Administrateur Renaissance NumriqueEVP Technocentre & Orange Valle

    Mais cette rvolution a aussi pour consquence de provoquer une transformation, voire une rupture dans les jeux dacteurs et dans les modles conomiques.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    construire ces nouveaux cosystmes ouverts (des technologies de connectivit aux plateformes de collecte, traitement et gestion des donnes).

    Les objets connects reprsentent des gisements de donnes dont les perspectives dexploitation sur le long terme apparaissent comme sans limite.

    En France, lEtat structure dj les cosystmes grce une srie dinstruments tels les ples de comptitivit (Systematic, Minalogic, TES) et autres appels de lAgence Nationale de Recherche ou du grand emprunt sur des sujets comme les villes intelligentes ou la e-sant .

    Les grandes questions rsoudre pour lesquelles lEtat Franais et lEurope ont un rle jouer afin de permettre la constitution dcosystmes et lmergence dune nouvelle conomie tirant parti des objets connects concernent dune part les infrastructures rseaux pour les objets connects , les bandes de frquences, les standards pousser ou tablir et dautre part les infrastructures ouvertes pour les services (collecte, stockage, traitement, accs scuris).

    Il parat en effet important dtendre le dbat a minima au niveau europen pour poursuivre, voire amplifier, les investissements amorcs dans le programme PPP-FutureInternet sur le volet Internet des objets.

    focus smart home

    Un nouveau monde d'applications merge dans la Maison partir de la varit grandissante des capteurs et actionneurs. Au-del de quelques premiers usages connus de la domotique traditionnelle, un nombre incalculable dapplications se rpandra par croisement de ces domaines et de lunivers du divertissement et du jeu.

    les 6 domaines de services de la maison intelligente :

    Srnit : une veille discrte continue qui rassure et prvient si quelque chose d'anormal se passe,

    Confort : une gestion plus facile du confort l'aide d'interfaces adaptes en se basant sur les automatismes dploys,

    nergie: une optimisation de la consommation des nergies et des fluides Maintien domicile Une opportunit pour les personnes ges de vivre plus longtemps

    confortablement la maison,

    Bien-tre: un entretien de la forme physiologique et sportive individuelle, Partage de contenus un partage de contenus fluide entre quipements et lintrieur de

    communauts de personnes.

    sur 7 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    un public intress mais un march qui peine dcoller

    Le public montre un apptit grandissant pour les nouveaux produits sur ce thme. Nous pouvons citer plusieurs tendances gnrales:

    technologies mres et accessibles : des cardiomtres,

    des balances (Withings),

    des luminaires commandables (lampes Hue de Philips),

    des gadgets communicants (la station mto de NetAtmo qui mesure la qualit de lair, lhumidit, etc.. compatible avec iPhone et Android), HAPIfork: fourchette communicante qui analyse la faon de manger (trop vite, trop grosse bouche..),

    prise de conscience des enjeux lis la matrise de lnergie, besoins grandissants en termes de sant :

    maintien domicile et linitiative gouvernementale Silver Economy ,

    une cigarette intelligente et communicante allie un service de coaching personnalis facilitant larrt du tabac et faisant office de dispositif de sevrage de nicotine (SmokeWatchers).

    Toutefois, le march de la Maison Intelligente peine dcoller. Ce march est l'tat de niches o chaque fabricant de renom vend une solution propritaire, et o les partenariats closent sur chaque type de service sans en embrasser l'ensemble.

    Les principaux freins:

    travail en silo et par filiremtier, non compatibilit des applications dveloppes, le cot.

    des opportunits pour tous

    Des opportunits technico-conomiques se dessinent dans le partage, par les fabricants et vendeurs de services l'habitat, d'une infrastructure opre par les oprateurs de tlcommunications. Cette infrastructure comprend un ensemble restreint de normes de rseaux de capteurs, une plateforme logicielle embarque de services l'environnement d'excution norm, une norme pour l'administration d'quipements adapte aux capteurs et actionneurs de la Maison.

    Tous les acteurs du march pourront prendre part ce systme :

    acteurs mtiers qui pourront partager cette infrastructure, oprateurs de tlcommunications qui ouvriront leur infrastructure, diteurs et intgrateurs logiciels pour toutes les applications dans leur dploiement sur des

    quipements embarqus et dans les plateformes de services du Cloud,

    fabricants de plateformes matrielles qui innovent dans l'intgration matrielle des technologies de rseaux de capteurs et des exigences logicielles dinteroprabilit.

    sur 8 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    !Tous les lments techniques existent aujourdhui. Sil reste un verrou technologique, cest un verrou d'intgration pour le partage d'applications sur cette infrastructure associe au partage de capteurs, au partage dune plateforme embarque de service, des serveurs d'administration de rseaux et d'quipements, d'outils de facturation et dun magasin d'applications.

    Focus entreprises

    Voiture connecte, transport et flottes de vhicules, comptage intelligence de leau, du gaz, de llectricit, sant, des domaines dapplications multiples, des marchs porteurs

    Le march du Machine-to-Machine ou Internet des Objets dans le domaine B2B est mature et les besoins B2B2C se structurent :

    Au cours de la premire tape de son dveloppement, le M2M a permis l'amlioration des processus et la rduction des cots dans des activits telles que la surveillance d'quipements, le suivi et la localisation de matriels, la gestion de flottes, etc. C'est une phase trs industrielle qui a essentiellement concern des applications B2B.

    La deuxime tape du M2M, dans laquelle nous sommes actuellement, largit le champ d'application des technologies ce que nous pourrions appeler la socit connecte, dans laquelle on touche le grand public. Grce un botier intelligent, une voiture en panne signale automatiquement sa position au dpanneur le plus proche, un dispositif de suivi du rythme cardiaque dtecte un problme et alerte le mdecin du patient Le changement d'chelle de la taille des flottes de terminaux grer structure trs diffremment les projets qui, bien plus complexes, doivent tre industrialiss dans les moindres dtails. Nous sommes ainsi entrs dans l're du B2B2C.

    La fin de la dcennie verra l'avnement de la troisime tape, celle de l'Internet des objets. Les appareils et quipements dans nos villes, dans nos maisons, sur notre lieu de travail, dans les transports, pour le paiement, la protection de l'environnement, notre information ou notre sant interagiront pour amliorer notre confort, simplifier nos dplacements et rduire les cots de toutes ces applications.

    sur 9 54copyright Institut G9+

    Chiffre march: En ralit, il n'y a pas un march, mais des marchs du M2M. Outre les chiffres des applications B2B, celles destines au grand public explosent. Selon une tude ralise pour la GSMA le monde approchera en 2022 les 18 milliards de terminaux connects, un chiffre qui intgre les tlphones mobiles, les botiers qui quiperont court terme les automobiles, les compteurs intelligents et les nombreux appareils d'lectronique grand public tels que les consoles de jeux ou les tablettes.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    PREAMBULE Ne laissons pas passer le train de

    cette nouvelle rvolution industrielle.

    Valentine Ferreol Prsidente de lInstitut G9+

    Si nous avons choisi daborder ce thme, certes dactualit, pour notre Rencontre Annuelle 2013, cest pour vous apporter un clairage complmentaire et, avec ce Livre Blanc, une profondeur particulire.

    LInternet des Objets traverse en effet toutes les couches, concerne tous les mtiers de notre cosystme: Les utilisateurs du quotidien, consommateurs que nous sommes, devenus consomacteurs; Les industries numriques: oprateurs tlcom, diteurs de logiciels, socits de services; Les entrepreneurs, porteurs de nouveaux concepts et dinnovation; Les industries qui conoivent et produisent tous ces objets de plus en plus intelligents et communiquants; Les industries dites traditionnelles qui les mettent en uvre pour se r-inventer. Et, bien sr, lensemble des institutions de notre pays.

    Bref, les sciences et la technologie sont plus que jamais intimement lies connectes aux volutions des usages, aux modes de consommation ainsi quaux modles conomiques qui sen trouvent bouleverss.

    Ne laissons pas passer le train de cette nouvelle rvolution industrielle. La France a de nombreux atouts en mains. Notre cosystme est dynamique, nous avons de rels talents, des richesses qui ne demandent qu tre mobilises, des ressources sur lesquelles nous pouvons capitaliser. Sachons aussi observer les bonnes pratiques, nous inspirer et apprendre des ralisations qui nous entourent.

    LInstitut G9+ est historiquement un Think Tank transverse aux univers du numrique et de lIT. Comme vous pourrez le dcouvrir - ou le re-dcouvrir - la lecture de ce document, nos travaux et rflexions sont aussi radicalement orients vers les secteurs utilisateurs du numrique.

    Ce livre blanc sadresse donc vous tous. Bonne lecture.

    !Guillaume Buffet Prsident du think tank Renaissance Numrique

    Objets inanims vous avez donc une me! Le potentiel dinnovation que reprsente les objets connects est quasi infini.

    Les atouts socitaux, conomiques ou industriels quils reprsentent pour la France sont immenses. Notre pays est particulirement bien plac pour tirer son pingle de ce nouveau

    jeu, cette nouvelle tape de la rvolution digitale.

    sur 10 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Il nest pas une tape de la vie des citoyens, un centre dintrt, un secteur conomique qui ne soit directement concern au moins potentiellement par ces drles dobjets, encore virtuels pour la plupart dentre eux.

    La fameuse question de Raymond Devos objets inanims, avez-vous donc une me? risque donc de trouver sa rponse dans les prochains mois.

    Mais alors que la trs large majorit de nos concitoyens nont encore jamais chauss de lunettes connectes, que les voitures connectes se comptent sur les doigts de la main, que les startups franaises dans le domaine des transports ou de la sant connects en sont encore ltat de startup, certains pointent dj du doigt les premires inquitudes. Et ceux-l ne sont pas uniquement des conservateurs rtrogrades. Loin de l.

    Notre think tank se doit alors daccompagner cette rvolution, nouvelle strate du bouleversement quimplique le numrique sur notre socit.

    Accompagner, clairer, expliquer, mettre en vidence les enjeux dcouvrir quels sont les formidables atouts de la France, mais aussi les freins au dveloppement de ce nouveau march : voici les raisons dtre de cette analyse que nous vous invitons dcouvrir.

    Bonne Lecture.

    Anne-Sophie Bordry Prsidente du think tank Objets Connects & Intelligents France

    L'innovation prcde l'usage et nous nous interrogerons sur son optimisation pour que l'humain en reste le cur.

    Les objets connects sont une chance pour lavenir de lindustrie franaise et la transition vers le tout numrique. Selon la dernire tude de Cisco les objets connects reprsentent dici 2020 un march de 14000 milliards de dollars. 99,4% des objets physiques seront connects et de nouveaux seront invents. Leffet acclrateur de cette conomie est que tous les objets qui sont dj lectroniques sont simples connecter. La connectivit permanente est aussi le second effet de levier pour une croissance forte de ce secteur industriel.

    Le think tank objetsconnectesfrance.com, le 1er think tank ddi, a pour objectif daccompagner le dveloppement de ce secteur qui sinscrit au cur de lvolution naturelle du dveloppement de lInternet. Il reprsente un levier de croissance prometteur, avec dimportants gains de comptitivit, une dynamique de lconomie dont les incidences sont multiples tous les niveaux de nos socits dveloppes. Le think tank est ouvert toutes les contributions et les experts qui y sont runis sont les garants de la pertinence des publications. Nous partons du postulat que l'innovation prcde l'usage et nous nous interrogerons sur son optimisation pour que l'humain en reste le coeur. Nous tudierons les impacts de ce secteur sur les usages de chacun, les effets des usages de masse et sur les politiques publiques. Nous discuterons aussi des choix d'infrastructures, des problmatiques lies au financement et la fiscalit en France et sur le march europen, pour que tous les leviers soient favorables la croissance. Trois niveaux de rflexion sont proposs : la ville connecte, la maison connecte et lhomme: son bien tre et sa sant.

    sur 11 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    PARTIE 1 LInternet des objets, une rvolution totale

    !

    En novembre 2012 , lhebdomadaire britannique The Economist annonait lanne 1

    2013 comme celle du thingternet. Un constat inluctable tant donne larrive de nouveaux rseaux et connexions : lIPV6, la 4G et le cloud. LInternet des Objets, ou IdO, tait pourtant dj annonc en avril 2007 par le mme journal 2

    !

    1. Dans la ville, lhpital ou la maison, lIdO est dj une ralit

    Tant la rvolution est globale quil est difficile de se rendre compte concrtement de ce que sera lInternet des Objets demain. Thermostat, balance, podomtre, tuteur pour plantes de plus en plus dobjets de notre vie quotidienne sont connects et ont vocation le devenir.

    Trois exemples dcosystmes connects concrets permettent dimaginer les contours de lIdO, dj mis en uvre dans certains secteurs o ils apportent des gains immdiats, ainsi:

    sur 12 54copyright Institut G9+

    2

    LA SANTLA VILLE

    LA MAISON

    Il y a des gens qui voient les choses telles quelles sont et disent pourquoi. Moi je rve des choses qui nont jamais t et je dis pourquoi pas?

    George Bernard Shaw

    1

    The Economist 21/11/2012 - http://www.economist.com/news/21566428-things-rather-people-are-about-become-biggest-users-1

    internet-welcome

    www.netgouvernance.org/NG2/Textes-Interviews/Entrees/2007/4/27_The_Economist___The_hidden_revolution_-2

    _A_survey_of_telecoms.html

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    1.1.Objets communiquant et

    sant : vers hpital, mdecin et

    patient connects

    La sant est lexemple pris par Daniel Kofman, professeur Tlcom ParisTech, pour dmontrer dans le rapport La dynamique dInternet : prospective 2030 command par le Commissariat gnral la 3

    stratgie et la prospective, le dynamisme conomique du march objets connects.

    Il prsente une lentille de vue qui mesure le niveau de sucre dans le corps, un patch lectronique greff sous la peau qui mesure nos signaux vitaux ou encore des nanodispositifs de la taille de nos g lobules . I l pro je t te ensu i te en imaginant toutes ces technologies changeant des informations avec notre smartphone qui les transmettrait a u t o m a t i q u e m e n t u n h p i t a l i n t e l l i g e n t , n o t re c o m p a g n i e dassurance ou encore aux ambulances en cas de dficience.

    Daprs une tude de Research2Guidance , en 2015, 4

    500 millions dutilisateurs de smartphones et de tablettes utiliseront des applications mobiles lies la sant.

    "Ces objets connects marquent une vraie rvolution parce que nous pourrons imaginer une nouvelle prvention. Rien depuis le dentifrice n'a t si fort." Eric Careel, Prsident Fondateur de Withings 5

    Ces nouvelles technologies permettent de crer un nouveau canal de communication entre le patient et le mdecin, rinventant par la mme occasion les processus de soin et facilitant laccompagnement des patients. En dehors de la motivation, prrequis ncessaire larrt du tabac, la principale cause de r e c h u t e l o r s d u n a r r t e s t l e m a n q u e daccompagnement. Les tabacologues et spcialistes de laddiction sont la recherche de nouveaux leviers afin daccompagner au mieux les fumeurs selon Benjamin Choukroun, fondateur de SmokeWatchers.

    Lhpital connect est une des applications des objets connects dans le domaine de la sant. Il prsente une vraie rvolution pour sa gestion globale, la n u m r i s a t i o n d e s d o n n e s d e s a n t , l a

    dmatrialisation des dossiers ou larchivage lgal, les services aux patients, le monitoring dindicateurs de qualit.

    Le ministre de la sant la bien compris en lanant en novembre 2011,

    le programme hpital numrique qui vise les amener un niveau de maturit de leurs systmes d i n f o r m a t i o n s u f f i s a n t p o u r a m l i o r e r significativement la qualit, la scurit des soins et la performance dans des domaines fonctionnels prioritaires sur un cycle assurant la scurit des donnes, explique ladministration.

    Cependant, les volutions sont encore timides : en juin 2013, Thierry Zylberberg, Executive Vice-President Orange Health, lanait, propos de ce programme : on avance lentement, avec seulement 20 % du plan mis en place pour le moment, ces

    sur 13 54copyright Institut G9+

    Rien depuis le dentifrice n'a t si fort.

    http://www.strategie.gouv.fr/content/etude-dynamique-internet-2030 3

    Global Mobile Health Market Report 2013-2017 by research2guidance, http://www.research2guidance.com/shop/index.php/4

    mhealth-report-2

    Interview dEric Careel sur BFM TV, le 28/10/2013 - http://www.bfmtv.com/grille/bfmbusiness/podcast-radio/20104/ 5

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    solutions numriques sont toutefois une grande avance en terme de rapidit et defficacit . 6

    Mdecin espagnol, Pedro Guilln est devenu le premier chirurgien au monde raliser, en juin 2013, une opration de greffe de cartilage en utilisant les lunettes de ralit augmente de Google ( Google Glass). Au-del de lintrt mdical de partager avec dautres chirurgiens lopration en direct, cette dmarche innovante dfinit, une nouvelle fois, une application concrte de ce que la tlmdecine peut offrir.

    Le milieu hospitalier nest pas le seul lieu o les objets connects ont fait leur apparition.

    Bien que ces nouveaux supports intgrent une dimension technologique vidente, il faut replacer lintrt de ces objets connects pour le grand public e t les pat ients (b ien-tre, accompagnement thrapeutique, observance du traitement) et son environnement : Famille, professionnels de sant, aidants

    La frontire de lapplication des objets connects entre le bien tre et la sant des patients est relativement troite. Ces deux domaines de la sant peuvent se rejoindre. souligne Jrme Leleu, prsident de Interaction Healthcare et expert e-sant.

    En effet, le grand public peut dsormais, grce des brace le ts (F i tb i t , Jowbone) , des ba lances intelligentes (Withings) ou des montres, voire des

    bijoux connects, se renseigner sur son tat de sant et obtenir des informations sur les principaux indicateurs physiologiques : rythme cardiaque, tension artrielle

    Intgrs dans une d m a r c h e d e p r v e n t i o n , c e s o b j e t s c o n n e c t s peuvent devenir de vritable coach virtuel permettant chacun dentre nous

    de vrifier les efforts au quotidien dans les exercices physiques ou les pratiques alimentaires.

    D e s v t e m e n t s intelligents permettent la rcolte des donnes de sant de manire a u t o n o m e . D e s c h e r c h e u r s d e

    l'universit de Tokyo ont mme invent une puce, ultra-fine et rsistant aux froissements, implante dans le corps pour tablir un bilan mdical avec des donnes, telles que la temprature corporelle et la pression artrielle ainsi que les mouvements des muscles.

    Ces objets peuvent g a l e m e n t accompagner des patients souffrant de maladies chroniques et de pathologies svres comme de l obsit morbide.

    Lexemple avec la fourchette connecte de Slow Control, prsente au CES de Las Vegas 2013, qui, grce des capteurs ultra-sensibles, vibre si vous mangez trop vite. Lobjectif est de rapprendre se nourrir lentement pour mieux et moins manger.

    sur 14 54copyright Institut G9+

    Figure 2 La balance connecte et le Compagnon Sant Withings

    Interview de Thierry Zylberberg pour 20 Minutes 19/06/2013 - http://www.20minutes.fr/magazine/secoacher/sante-connectee/6

    les-objets-connectes-font-leur-entree-dans-les-hopitaux-86666/

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Le monde du hardware peut galement rencontrer celui des applications : en 2014, les laboratoires LNC, s p c i a l i s d a n s l e s pathologies mtaboliques, relieront une dclinaison de cette fourchette connecte d a n s l e s e r i o u s g a m e Bariagame des patients ayant subi une chirurgie bariatrique. Conu par des nutritionnistes, le gameplay sappuie sur cet objet connect en proposant une application pdagogique.

    Pour assurer une plus grande diffusion de ces objets connects dans le monde de la sant , les professionnels de sant comme les mdecins gnralistes ou les pharmaciens devront tre les premiers prescripteurs auprs des patients. Lors du dernier Festival Communication Sant de Deauville en Novembre, la socit DMD Sant a prsent une tude prcisant que, par exemple, 58 % des seniors seraient prts lutiliser si leur mdecin leur prconisait.

    Les objets connects peuvent jouer un rle vident dans lobservance des traitements. 50 % des diabtiques oublient de prendre leur mdicament au moins une fois par semaine. Lmergence de piluliers

    intel l igents (ci -contre celui de iMedipac de MEDissimo) peut faciliter le suivi du traitement avec des systmes de push envoys sur les Smartphones.

    C e s v o l u t i o n s t e c h n o l o g i q u e s n e

    doivent toutefois pas cacher certaines limites dans la d i f f u s i o n d e s o b j e t s c o n n e c t s : l e c a d re rglementaire et le modle conomique.

    En effet, la collecte de donnes de sant doit s inscr i re dans le respect des lois rgulant lexploitation de ces informations personnelles. Ainsi on peut sinterroger sur une exploitation ventuelle par des structures utilisant les donnes que le big data permettrait dobtenir.

    Enfin, bien que le grand public souhaite utiliser ces objets connects pour leur bien-tre ou pour les accompagner dans leur parcours de soins et que la prvention nen saurait que plus renforce, leur financement reste encore dfinir : Scurit sociale, mutuelles, entreprises prives, le patient?

    La question reste pose.

    sur 15 54copyright Institut G9+

    " Les" hpitaux" sont" ceux" qui" ont" le" plus" besoin" de" telles" technologies." Ils" sont" encore" trop"grands,"trop"encombrs."[]"De"nouvelles"formes"d'tablissements"hospitaliers"bass"presque"uniquement" sur" ces" technologies" mergeront." En" revanche," il" faudra" pour" cela" briser" les"traditions" et"mettre" en" place" un" profond" changement" organisationnel."Mais" je" suis" certain"que"cela"entranera"de"grands"profits"car"la"prvention"de"la"maladie"fera"partie"intgrante"de"ces"organisations,"avec"laide"des"assurances."Toutefois,**nouveau,*ce*tournant*prendra*du*temps.*Peut6tre*mme*20*ans*!"Un"peu"comme"lvolution"dinternet."Cela"entranera"plus"de"prvention,"de"participation,"dgalit"et"de"personnalisation,"et"donc"plus"defficacit"et"un"rapport"entre"les"professions"et"les"patients"plus"humain."Il"y"a"encore"beaucoup"de"place"pour"des"amliorations."Les"techniques"sont"encore"trop"gnriques,"trop"dpasses.""!Interview!de!Yuri!Van!Geest,!co4fondateur!de!Quantified!Self!Europe!et!ambassadeur!pour!les!Pays4Bas!de!la!Singularity!University!!pour!LAtelier

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    1.2.Ville et Internet des objets : le

    boulevard connect Nice

    La Smart city ou ville intelligente est munie de capteurs e t d ob je ts connectant toutes ses infrastructures, son administration et ses citoyens, de faon suivre lactivit et tre apte, donc, adapter sa logistique en fonction de donnes. En France, 24 villes pionnires dont 14 comptent plus de 100 000 habitants avaient lanc des initiatives diverses dans ce secteur en 2013, selon le baromtre Syntec Numrique.

    Une ville connecte, des centaines de nouveaux services

    Vritable laboratoire ciel ouvert, le boulevard Victor Hugo Nice a t inaugur en juillet 2013, utilisant la technologie dveloppe par Cisco. Une premire mondiale en termes de croisement de donnes cette chelle dans une ville.

    Illustration de la ville 2.0 ou de la "Smart City", l'omniprsence des objets augments par leur capacit se connecter entrane la rcolte et le traitement en masse de donnes.200 capteurs ont t installs en haut des lampadaires, dans la chausse, sur des containers pour rcolter, exploiter et croiser en temps rel les donnes sur la circulation, l'clairage public, la propret, la qualit de l'air et le bruit.

    Le boulevard est galement quip dun wifi public gratuit.

    Le mobilier urbain devient intelligent :

    les poubelles sont munies de capteurs, ce qui permet aux services de propret de la ville d'adapter le planning de leurs tournes en fonction de leur remplissage;

    les conducteurs ont accs depuis leur smartphone ou leur tablette, aux informations s u r l a d i s p o n i b i l i t d e s p l a c e s d e stationnement;

    les lampadaires sont connects afin dtre grs individuellement. Ainsi, associe un dtecteur de mouvement, la luminosit est programme pour sadapter la frquentation du boulevard la nuit. Cette luminosit ajuste en fonction des besoins permettrait de rduire de 30% la facture d'lectricit d'une collectivit, a expliqu Robert Vassoyan, directeur gnral de Cisco France, lors d'une confrence de presse.

    Pour btir ces infrastructures, Cisco sest associ avec plusieurs startups et entreprises innovantes pour les composantes intergicielles (middleware) et logicielles de la solution.

    Qui est propritaire des donnes rcoltes par les capteurs du boulevard?

    Les donnes du Boulevard Victor Hugo sont collectes par une plateforme unifie gre par la ville. Les informations seront rendues publiques et consultables via internet.

    Ainsi, explique Olivier Seznec, directeur de la stratgie technologique de Cisco France:

    La ville est entirement propritaire de ses donnes. Ce dispositif permet Nice de prendre son destin numrique en main 100%. tant la seule matresse, elle aura galement beaucoup plus de facilits ouvrir sa plate-forme de services numriques dautres citoyens-acteurs qui souhaiteraient apporter leur pierre ldifice.

    sur 16 54copyright Institut G9+

    Figure 3 La forme dune ville change plus vite, hlas, que le coeur des mortels. Charles Baudelaire

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    1.3.La maison connecte

    La maison connecte tait le vieux rve ou cauchemar prsent par Jacques Tati dans son film Mon oncle o le hros, M. Hulot, demeure perplexe face aux objets qui lentourent. La matresse de maison se montre, elle, enchante : Cest si pratique : tout communique! sexclame-t-elle devant ses invits.

    Aujourdhui, un nouveau monde d'applications merge dans la maison partir de la varit grandissante des capteurs et actionneurs. Au-del de quelques premiers usages connus de la domotique traditionnelle, un nombre incalculable dapplications se rpandra par croisement de ces domaines et de lunivers du divertissement et du jeu.

    Srnit, confort, conomie dnergie, maintien domicile et partage des contenus : une multitude de services est envisageable en connectant le mobilier et llectromnager de notre maison entre eux.

    Rendre sa cuisine plus intelligente

    Base sur la technologie RFID et grce lutilisation dun cran tactile, des tudiants ont imagin, en 2008, le concept de la cuisine intelligente. Au sein du rfrigrateur, le consommateur peut ainsi avoir accs laperu trs prcis de ses stocks de denres, la premption ou la pnurie de certains produits. La puce de la poubelle informe sur le poids des dchets et ainsi, lempreinte cologique et le respect du tri par lhabitant.

    Intgres un logiciel de gestion et d'analyse centralis, ces donnes permettent ensuite de prvoir le rapprovisionnement de certaines denres via un centre de commande en ligne, d'offrir une analyse de la consommation de l'utilisateur et de l'aider rduire ses dchets et limiter le gaspillage.

    Manifestation concrte de ce genre de systme: Evian a lanc en 2012 le concept dEvian Drop, en collaboration avec BETC Digital et Joshfire. Cet lment aimant sur le rfrigrateur permet de commander son eau directement la source, via le Wifi de la maison.

    De lordre du gadget aujourdhui, cet objet peut prfigurer une relation nouvelle son intrieur, contrl automatiquement, mme distance.

    Cependant, le march de la Maison Intelligente peine dcoller. Ce march est l'tat de niches o chaque fabricant de renom vend une solution propritaire, et o les partenariats closent sur chaque type de service sans en embrasser l'ensemble.

    sur 17 54copyright Institut G9+

    Figure 4 Mon Oncle, de Jacques Tati (1958)

    On comprend bien que cette arrive des objets connects marque la forme dune nouvelle tape de la rvolution numrique, dcrite par Pierre-Eric Leibovici comme la solidification du numrique: l o l'internet a engendr une rvolution des services, on apporte une intelligence et une connexion aux objets, ce qui va conduire une rvolution au niveau des biens industriels et domestiques.

    Ces trois exemples, la sant, la ville et la maison, fait toutefois merger une difficult qui est la dfinition de lInternet des objets, tant la rvolution est globale.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    2. Internet des objets ? des choses ? de toutes les choses ?

    LInternet des objets repose sur la communication des objets, quelle que soit la manire de les connecter : xG, NFC, puce RFID, capteur, bluetooth, wifi LInternet des objets, ce nest donc pas une technologie en soi mais un systme complexe qui repose sur linteroprabilit entre le stockage et le traitement de donnes selon diffrents procds.

    Ainsi, le terme mme dInternet des objets est controvers: certains prfre parler dInternet of everything, le concept englobant ainsi la totalit de la rvolution venir. Les Amricains emploient lexpression de lInternet des choses (Internet of things), lacception tant encore plus large que le simple champs des objets. Le web 3.0 est galement lexpression utilise pour parler de cette troisime rvolution du numrique, celle qui vient aprs la connexion entre les personnes et les plateformes (web 2.0).

    Lexiquede lInternet des objets :

    Lenvironnement des objets connects:

    Big data(les donnes massives) :ensemble de donnes statistiques dont la masse requiert de nouveaux outils de gestion et de traitement de linformation. Considr comme le grand dfi technique de la dcennie, le big data concerne tout particulirement lIdO en ce sens que les objets connects vont produire des volumes trs importants dinformations.

    Cloud (le nuage): capacit pour un utilisateur dexternaliser le stockage de ses donnes sur le rseau auprs dun fournisseur qui a la charge

    LInternet des Objets regroupe trois types dappareils:

    les objets connects directement Internet(et qui stockent leurs donnes dans le cloud) ;

    le M2M(ou M to M ou Machine to Machine), soit la communication entre machines et laccs au systme dinformation sans intervention humaine, via une technologie Bluetooth, RFID, NFC, wifi ou 3/4G. Cest ce dernier secteur qui semble daprs les tudes tre le plus prometteur.

    Les terminaux communicants ("smart connected devices") qui sont les tablettes, les smartphones,, les ordinateurs portables ou encore les lunettes connectes (type Google Glass).

    Connecter les objets:

    La NFC(near field communication ou communication en champ proche) est une technologie de communication sans fil qui permet lchange dinformations entre les puces RFID.

    Le Bluetoothestune norme de communication base sur les ondes radio. Le champ daction varie entre 1 et 100 mtres suivant les appareils. Elle est aujourdhui plutt utilise sur les appareils mobiles et peut-tre demain, les objets connects.

    La puce RFID(pourRadio Frequency Identification soit radio-identification) est une tiquette lectronique incruste lobjet qui permet de mmoriser et de rcuprer des donnes distance. La norme ISO/CEI 1443 en a standardis lidentification et la transmission.

    sur 18 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Pour le Commissariat gnral la stratgie et la prospective, il nexiste pour lInternet des Objets de dfinition standard . LIdO augmente lhomme ou son environnement pour mieux le servir . Selon Anne-Sophie Bordry, lIdO est un objet qui parle , en ce sens quil stocke et partage des informations pour rpondre un besoin de lutilisateur. Il prend de multiples formes, cest--dire quil peut sinsrer dans un objet existant ou en crer un nouveau, abolissant la distinction entre virtuel et rel.

    Si la traduction amricaine de Internet of things semble triviale, elle nen rvle pas moins une vrit : ce sont toutes les choses qui seront terme concernes par cette rvolution, soit les milliers dobjets avec lesquels un tre humain est en contact chaque jour. Pour rsumer le caractre englobant de ce web 3.0, prophtis par Forrester il y a encore une dcennie comme le X-Internet (pour extended Internet ), certains spcialistes parlent mme de l Internet de tout .

    3. UN march ou LE march ?

    Les prvisions des spcialistes pour le march de lIdO sont enthousiastes mais laissent davantage percevoir une course frntique aux chiffres plutt quune analyse scientifique rigoureuse.

    A lheure actuelle, le moteur de recherche Shodan, spcialis dans la recherche dobjets connects travers le monde, en rpertorie prs d1,5 milliards. Alors que pour lIdate , 15 milliards de choses 7

    sont connectes Internet actuellement, contre 4 milliards en 2010 ; le cabinet dtudes franais estime que 80 milliards le seront en 2020, contre 212 milliards pour lentreprise amricaine IDC, alors que le Berg Insight dun ct, lIMS Research et le cabinet Gartner de lautre, tablent, respectivement, sur 50 et 30 milliards dobjets connects cette date.

    Estimations du nombre dobjets connects en 2020 (en milliards)

    sur 19 54copyright Institut G9+

    La!dfinition!des!objets!connects!par!Anne4Sophie!Bordry!

    "Les"objets"connects"et"intelligents"sont"ceux"qui"communiquent"de"linformation"entre"eux"et"pour"le"service"de"lutilisateur."La"simplicit"de"la"connectivit"et"du"paramtrage"est"source"de"comptitivit,"ce"que"lon"appelle"le""plug"and"play"."Les"objets"connects""Internet"et"en"rseaux"sociaux"pourront"amplifier"le"service""lutilisateur."

    IDATE, rapport The Internet of Things Market , http://www.idate.org/en/News/Internet-of-Things_820.html7

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Une tude de Cisco de 2013 prvoit quen 2020 les objets connects constitueront un march 8

    potentiel de 14 400 Md$, ou 6 460 milliards pour lIDC, alors que le cabinet de recherche Gartner la mme anne prvoit 1 900 Md$ au mme horizon. Pour le cabinet ABI Research, le march mondial des objets connects mobiles va exploser auprs du grand public et connatre une croissance de 41 % par an en moyenne. Le seul march des objets M2M devrait, selon ce que prvoit le cabinet Machina Research, peser 714 Md en 2020 (+ 685% par rapport 2010). Selon ltude prospective de lIdate, cest le march du M2M qui devrait connatre le plus fort dveloppement dans la prochaine dcennie, avec une croissance annuelle de 15 %.

    Estimations du nombre dobjets connects en 2020 (en milliards)

    Derrire ces chiffres qui varient du simple au triple, il faut comprendre que se soumettre de tels calculs serait comme tenter de compter avec combien dobjets un homme est en contact au cours de sa vie, ou combien de fois il se connecte Internet, quel quen soit le terminal. Dans les pays occidentaux, un foyer possderait en moyenne 10 objets connects actuellement et pourrait en avoir 50 dans dix ans. Et le phnomne qui ne fera que samplifier avec le nombre dobjets connects dpend beaucoup du dveloppement de nouveaux objets qui, chaque jour, se connecteront, chaque objet cr en appelant dautres.

    Il ressort des tudes menes auprs des consommateurs et des entrepreneurs un mme attrait pour les objets connects. Les premiers sont trs demandeurs dobjets leur permettant de mieux matriser 9

    leur consommation nergtique ou le verrouillage de leur habitation. Plus spcifiquement, plus dun tiers des personnes interroges aimeraient contrler leurs habitudes de sommeil et de conduite, ainsi

    sur 20 54copyright Institut G9+

    Avec un potentiel de 50 milliards dobjets connects dici 2020, LInternet des Objets sera une rvolution plus forte encore que celle du mobile.

    Pascal Cagni, Former Apple GM, VP Europe Middle East India Africa

    tude Linternet of everything, Cisco, 20138

    enqute ralise par le cabinet Forrester auprs de 4 600 adultes amricains connects - http://www.forrester.com/There+Is+No9

    +Internet+Of+Things+Yet/fulltext/-/E-RES101421

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    que leurs parents gs. Chez les entrepreneurs , il apparat que seules 4 % des entreprises 10

    nenvisagent pas dutiliser lIdO dans les trois ans venir. La mme tude rvle que les secteurs moteurs sont actuellement le secteur manufacturier et la construction qui pourraient sembler hors du processus alors quen fait lIdO leur permet des conomies immdiates : dploiement de capteurs pour connatre les fuites dans les installations, optimisation du chargement des camions...

    Ainsi, au-del des chiffres et des estimations, il convient dintgrer un message cl, la fois simple et trs complexe en termes de consquences : celui que nous vivons une nouvelle rvolution qui survient par le numrique, celle des objets qui communiquent avec vous, avec les autres objets et avec leurs concepteurs.

    Sil est difficile destimer lampleur des innovations qui suivront, leur vitesse sintgrer dans le quotidien de chacun et la raction des acteurs traditionnels de lconomie face cette vague, ce livre blanc propose dexplorer les fondements de cette nouvelle strate numrique et ses consquences possibles : du ct des entrepreneurs, des industriels, des dcideurs politiques, avec une ouverture internationale.

    sur 21 54copyright Institut G9+

    Rafi!Haladjian!!"Il"ny"a"pas"dindustrie"de"lobjet"communiquant"!"De"la"mme"manire"quil"ny"a"pas"dindustriel"de"lobjet"lectrique."Aujourdhui" tout" sest" lectrifi." Demain" tout" se" connectera" et" tout"communiquera.""Nous! utilisons! lexpression! ! Internet! des! Objets! ,! faute! davoir!

    trouv! mieux.! LInternet! des! objets! nest! pas! une! succession! de!

    gadgets! supplmentaires.! La! vraie! rvolution! est! que! lIdO! va!

    toucher! tout! le! monde! et! pas! uniquement! quelques! faiseurs! du!

    web.!Tous!les!industriels!vont!devoir!se!mettre!!lIdO.!

    Il! faut!donc!arrter!de!voir! le!monde!des!objets! connects!comme!

    un! ensemble! de! jeunes! entreprises! sympathiques.! Les! objets!

    connects!sont!intressants!parce!quils!donnent!une!opportunit!!tous!les!secteurs![].!

    En! traduisant! cette! ide! politiquement,! cela! veut! aussi! dire! quon! ne! peut! cantonner! les!

    objets!connects!!un!ou!deux!portefeuilles!ministriels.!Il!faut!que!tous!les!secteurs!et!tous!

    les!politiques!en!parlent.!

    2013 est lInternet des Objets ce que fut 1995 lInternet. Nous allons connatre la mme rvolution que celle qua connu Internet avec des ruptures profondes des usages et lmergence de nouveaux services rsultant de lanalyse des monceaux de donnes collectes par ces objets.

    Pierre-Eric Leibovici, Robolution Capital

    rapport conduit par lEconomist Intelligence Unit pour ARM en interrogeant 779 cadres dans 19 industries amricaines - http://10

    www.arm.com/files/pdf/EIU_Internet_Business_Index_WEB.PDF

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Partie 2 De la rvolution industrielle la rvolution numrique: la

    synthse de lInternet des Objets

    LInternet des objets combine des problmatiques la fois lies au march industriel et au march du web 2.0. Ce dernier a vu merger une vague importante dentrepreneurs dans le domaine du marketing, de la communication et plus largement des services au cours des quinze dernires annes.

    Ainsi, pour saisir le dynamisme et les besoins du secteur de lInternet des objets, il convient de faire la synthse des problmatiques relatives son dveloppement,du B2B au B2C

    Pour les industriels classiques du B2B, il convient dintgrer un nouveau paradigme culturel, celui du grand public, impliquant de nouvelles considrations en termes de design industriel, de service au consommateur, de culture du produit, selon les termes de Jean-Louis Frchin, Nodesign.

    Les nouveaux entrepreneurs, quant eux, davantage familiers de la culture numrique doivent saisir des enjeux dont ils ne sont pas coutumiers alors quils sont inhrents au monde de lindustrie, tels que lingnierie, la production de masse et lexternalisation quelle peut ncessiter, la distribution, la commercialisation, etc.

    Il convient ici dexposer comment lInternet des objets, par lvolution ou plutt la rvolution quil implique dans la considration de lobjet mme, fait merger un profil de nouvel entrepreneur et de nouveaux consommateurs.

    1. Lobjet connect va au-del de lobjet fonctionnel

    Linternet des objets nest pas tant une rvolution qu'une continuation naturelle de l'internet. Jean Louis Frchin, Nodesign

    De la mme faon que le web 2.0 a boulevers les rapports entre les individus ou entre les marques et les consommateurs, lobjet connect modifie la relation de chacun lobjet, et la relation de lindustriel son propre objet. Lobjet quitte son acception purement fonctionnelle et acquiert une nouvelle dimension: celle du service quil fournit.

    sur 22 54copyright Institut G9+

    Rien ne sera moins industriel que la civilisation issue de la rvolution industrielle.

    Jean Fourasti, Le Grand espoir du XXe sicle

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Cest ce quexplique Fred Potter la tte de Netatmo qui produit des thermostats permettant de contrler sa chaudire depuis son smartphone:

    Le thermostat est un objet que tout le monde connat. Mais le thermostat connect donne une dimension nouvelle : connect au smartphone, lobjet est programmable et contrlable tout moment et il adapte la temprature de son intrieur en temps rel.

    Cest galement le dfi que sest lance Kolibree, une startup qui conoit la brosse dents connecte. La brosse dents est un objet que lon utilise plusieurs fois par jour sans jamais avoir de retour sur la qualit des brossages. Connect au Smartphone, lobjet informe lutilisateur des zones oublies, quantifie les progrs et flicite la rgularit sur le long terme. La nouvelle brosse dents permet damliorer les usages et de rendre lexprience plus ludique explique Loic Cessot, le fondateur de Kolibree.

    Cette personnalisation extrme et cette promiscuit avec le consommateur donnent une nouvelle perspective lobjet. Au-del de sa fonction premire, ce dernier convainc grce au confort et au bien-tre quil rajoute, son design

    adapt et discret voire grce son efficacit cologique.

    Des lments qui taient alors considrs comme des externalits par les industriels, cest--dire le design, la relation au consommateur, lintgration sa vie quotidienne, sont remis au cur de lobjet et de sa conception.

    Pour lanecdote, ce nest que dans la seconde version de lobjet, que Google a pens intgrer des vertus correctrices ses lunettes connectes. La fonction de lobjet a donc t dtourne au point den oublier son essence mme. Une telle relation de lobjet au consommateur, et vice versa, implique de grands changements pour les industriels.

    1.1.La fonctionnalit de lobjet intgre la notion de service

    La socit industrielle des deux sicles passs doit sadapter la gnralisation de la logique des services qui fait toute la valeur ajoute de lobjet communiquant, et exige de lentreprise quelle imagine pour son bien, une dclinaison dusages dcoulant des donnes qui lui sont transmises.

    Lobjet connect bouleverse cette relation entre lindustriel, lobjet et le consommateur. La relation de lindustriel lobjet se poursuit au-del de lacte de vente, avec le stockage des donnes que continue lui transmettre lappareil et leur exploitation afin de fournir au consommateur de nouveaux services. Ainsi, en analysant le suivi de lactivit de la personne, la balance Withings devient un vritable coach. Lobjet prend une nouvelle signification tout au long de son utilisation et son producteur maintient le lien avec le consommateur par le nouveau service quil lui fournit.

    sur 23 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Comme lexplique Eric Careel : L'objet passe du beau et fonctionnel un objet qui devient 11personnalis et dont nous avons la possibilit de devenir co-crateur. [] Cest une rflexion nouvelle sur la fin pour laquelle [les objets] sont crs.

    Le service est bti partir des donnes gnres par lutilisateur (ou User Generated Content), notion cl du web 2.0 : lutilisateur du service devient producteur de donnes qui elles-mmes ont une nouvelle valeur. Le client devient contributeur et base du systme.

    De la mme manire, les mises jour, autre lment radicalement nouveau du service dans le web 2.0, permettent au producteur de tenir compte des critiques et des retours de ses clients, ce qui autorise une amlioration indite du produit dans le temps.

    1.2.Le grand public devient la cible principale

    Il ne suffit pas de disposer dimportants atouts coles dexcellence en ingnierie, couverture tendue du territoire par le rseau pour faire la logistique : il faut, avec les objets connects, apprendre adapter son offre au grand public.

    Amlioration des processus, gestion des stocks, acheminement des biens : le M2M est certes un vritable acclrateur dans le march B2B, mais lenjeu est maintenant dembrasser le virage du B2C car les champions de lIdO sont avant tout tourns vers le grand public. Quil sagisse dune balance ou dune station mto, ce sont les biens de consommation qui sont amens voluer les premiers.

    Tout lenjeu sera alors de transformer lexcellence des technologies complexes en nouveaux usages. En ce sens, les opportunits sont immenses dans le domaine de la e-sant et du confort.

    Quimporte donc si les outils de quantified self, ou de monitoring de sant ne sont pas encore dune grande prcision mdicale, du moment quils permettent chacun destimer, selon ses critres, son hygine de vie.

    sur 24 54copyright Institut G9+

    * Le*monde* numrique* est* un* vrai* challenge* culturel.*Dans*le*monde*de*lInternet*des*objets*grand*public,*on*est*un*peu*moins*arm*.*

    Jean4Louis!Frchin,!Nodesign!

    " La" technostructure" nintgre" pas" la" case" humaine." En"France," on" sait" grer" la" complexit"mais" on" ne" sait" pas"adresser" le" grand" public."On* a* perdu* le* chemin* vers* le*grand* public* !" Regardez" chez" les" grandes" entreprises" ?"Quel"est"le"dernier"succs"de"Thomson"par"exemple"?"

    Un*pays*qui* perd* le*grand*public* et* donc* sa*dimension*symbolique*attractive,*c'est*un*pays*qui*n'innove*plus."Aujourd'hui"pour"innover,"si"vous"n'tes"pas"sur"le"march"grand"public,"vous"avez"de"vritables"difficults".

    Eric Careel, Les objets de demain, TEDx Paris 2012 11

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    1.3.Quand le design se met au service de lusage

    Quelle que soit limportance de la rvolution de lInternet des objets, celle-ci nest pas lorigine du design. Pourtant, jamais lingnieur industriel na t aussi pris sur le march : toutes les personnes interviewes pour la rdaction de ce Livre Blanc ont soulign limportance du design dans la conception de lobjet connect.

    Bien plus que par souci du dtail, lattachement au design de lobjet connect est primordial dans le sens o lon demande bien plus l objet que sa fonctionnalit premire: le design incarne lusage et le service rendu par lobjet.

    Comme lexplique Arnaud Lefvre de Joshfire : Le design est l'lment cl dans l'organisation de l'objet connect car c'est lui qui va dfinir l'usage de cet objet et la valeur que l'objet apportera dans le quotidien du consommateur

    Puisque lobjet est appel communiquer avec le consommateur, et par l mme, sinsrer dans sa vie quotidienne, il faut quil puisse sy intgrer discrtement et fonctionnellement. Dans un langage web, on parlerait alors de la primaut de lexprience utilisateur.

    La force de l'objet connect est de faire disparatre l'objet pour que celui-ci devienne une plateforme pour le logiciel. L'objet se dmatrialise. C'est dans le vide que sa fonction existe. La force de l'objet connect, ce n'est pas qu'il est connect mais qu'il connecte des personnes entre elles. explique Cyrille Najjar, White sur White.

    Le designer industriel occupe alors un rle cl dans la conception de lobjet. Il doit avoir une vision et une comprhension transversale de lobjet : aussi bien du point de vue technique que du point de vue fonctionnel. Si la France est trs bien dote en designers, plus rares sont les formations de design industriel hors lENSCI qui fait rfrence. Cette comptence devient donc trs recherche sur le march du travail.

    En Europe, les ingnieurs sont pluridisciplinaires et matrisent donc toutes les problmatiques auxquels doivent faire face les socits : mcanique, nergtique, logiciel Matriser toute cette chane de comptences est un vrai atout, alors qu' l'tranger, les ingnieurs sont plutt forms par silo explique Pierre-Eric Leibovici.

    Cyrille Najjar complte : Chaque anne environ 150 000 ingnieurs industriels corens sont diplms en ingnierie pour le design produit. Ces 150 000 ingnieurs seront capables de mettre en place une squence d'ordre mais pas dinventer ce programme-l. Seulement 100 ou 200 seront capables de concevoir ces programmes.

    Lagilit de lentreprise est une notion cl de lentreprise du XXIe sicle. Les outils numriques devaient permettre loffre dvoluer et de sadapter rapidement la demande. Cette logique est pousse son paroxysme avec lobjet connect.

    sur 25 54copyright Institut G9+

    Figure 5 Thermostat Netatmo by Stark

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    2. Nouveaux objets, nouveaux entrepreneurs

    Si lInternet des objets nest quune nouvelle strate de linternet, il exige tout de mme dintgrer la culture web des problmatiques industrielles telles que la production, la technicit, le cot la fabrication

    Faire un objet connect, c'est comme faire un film : il faut grer des dizaines de paramtres et d'lments. Tout est question d'quilibre entre le design de l'objet, celui de l'application, la simplicit d'utilisation, la qualit du packaging, y compris le cot Fred Potter, Netatmo

    2.1.Les principaux objets connects sont le fait dentrepreneurs

    du web confirms

    De nombreux champions franais de lIdO, tels Netatmo, Parrots ou encore Withings, ont t lancs par des entrepreneurs qui peuvent tre qualifis de confirms en ce sens quils taient dj bien ancrs dans lunivers Internet de la connexion et du web.

    Cest chez Cirpack, en mettant en place la tlphonie sur ADSLque jai compris la puissance du raccordement Internet et la numrisation dun business. Cest exactement ce que je cherche faire aujourdhui avec les thermostats, explique Fred Potter de Netatmo. Dans une premire phase on a mis la tlvision, la musique sur internet. Moi je prends les objets ordinaires et je les redfinis par rapport la connexion internet.

    Ayant dj une exprience dans lobjet connect et ingnieurs de formation, ces entrepreneurs de lInternet des objets ont une vision claire des besoins et des services que peuvent fournir les objets qui parlent. Ils ont galement la connaissance de la filire industrielle et de la production, notamment lorsquil faut passer par des sous-traitants trangers.

    Le fameux binme marketeur/dveloppeur, qui a vu natre tant dentreprises du web, ne suffit donc plus. Dans lobjet, il y a une exigence qui est encore plus forte, notamment sur l'interface utilisateur et l'usage. Avec le web, on peut amliorer l'interface une fois que celui-ci est sorti. Alors que refaire un objet demande plusieurs mois, alors que pour un site web, cest laffaire de quelques jours ou semaines explique Paul-Franois Fournier. 12

    Concevoir et produire un objet connect, surtout destin au grand public, exige une pluralit de comptences que la simple agilit ou adaptabilit de deux personnes ne peut plus combler : il faut davantage de comptences pour grer tout le processus, de lingnierie au service, en passant par le design du software comme du hardware, sans oublier le management de la chane de production.

    sur 26 54copyright Institut G9+

    Interview ralise pour le Livre Blanc12

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    ! sur 27 54copyright Institut G9+

    Focus* sur* les* business* model* de*

    lInternet*des*objets*avec*Henri*Isaac,*

    Universit*Paris*Dauphine**

    Le! dveloppement! des! objets!

    connects! constitue! ! maints! gards!

    le! dbut! dune! rvolution! importante!

    dans! les! secteurs! o! ces! objets!

    apparatront.! En! effet,! la! connectivit!

    comme! fonction! nouvelle! du! produit!

    transforme! fondamentalement! sa!

    valeur! dusage! :! le! produit! nest! plus!

    simplement! achet! pour! sa! fonction! premire!

    (maintenir! ! temprature! des! aliments! pour!

    rfrigrateur,! clairer! pour! une! ampoule)! mais! pour!

    les! services! quil! va! rendre! par! sa! connectivit!

    complte!par!une!couche!logicielle!et!servicielle.!On!

    assistera! donc,! grce! aux! objets! connects,! ! une!

    gnralisation!de!lconomie!de!la!fonctionnalit!dj!

    bien! visible! sur! les! objets! qui! sont! dores! et! dj!

    connects!(Vlib,!Autolib).!!

    Par! exemple,! le! rfrigrateur! connect! a! une! valeur!

    non!pas!parce!quil!prserve!mes!aliments!mais!parce!

    quil!est! capable!de!mindiquer!que! les!bouteilles!de!

    lait! ont! dpass! les! dates! limites! de! consommation,!

    de! me! proposer! des! recettes! avec! les! lments!

    prsents!dans! le! frigo!ou!encore!de!me!proposer!de!

    commander!les!produits!automatiquement!auprs!du!

    supermarch! local.! La! valeur! du! rfrigrateur! se!

    dplace! clairement! vers! les! services! quil! propose!

    plutt! que! sur! ses! fonctions! de! base.! A! lextrme,! il!

    est! mme! possible! dimaginer! un! business! model!

    dans! lequel,! le! frigo! est! fourni! gratuitement! et! le!

    constructeur!se!rmunre!par!des!commissions!sur!le!

    chiffre!daffaires!gnr!par!les!commandes!du!frigo.!!

    Cet!exemple!dmontre!assez! clairement,!quoutre!ce!

    basculement!vers!lconomie!de!la!fonctionnalit!et!la!

    migration!de!la!valeur!que!le!numrique!permet,!cest!

    lensemble! des! business! models! quinterroge!

    lmergence!des!objets!connects.!!

    Tous! les! objets! connects! peuvent!

    connatre! des! volutions! de! cette!

    nature.! Les! logiques! de! rseaux! P2P!

    peuvent! galement! conduire! ! de!

    nouveaux! modles! daffaires! comme!

    le! cas! de! Skype! la! bien!montr! dans!

    lindustrie!des!tlcoms.!Personne!na!

    encore! imagin! les! rseaux! dobjets!

    P2P! mais! il! est! vident! que,! sils!

    deviennent!une!ralit,!ils!modifieront!

    p r o f o n d m e n t! l e s! l o g i q u e s!

    conomiques! existantes,! comme! cela!

    a!t!pour!les!biens!informationnels!dans!la!premire!

    phase! de! la! digitalisation.! Il! y! a! l! un! gisement!

    considrable! dinnovations! pour! repenser! de!

    nombreux!services!(mobilit,!sant,!nergie,!etc.).!!

    Dautre! part,! les! donnes! gnres! par! ces! objets!

    sont!au!cur!mme!de!leur!possible!modle!daffaire.!

    Lexploitation! des! donnes! permet! en! effet! au!

    systme!qui!gre!les!objets!dapprendre!sur!les!usages!

    et! faire! voluer! ceux4ci! en! les! optimisant! ou! en! les!

    personnalisant! (armoire! ! pharmacie! connecte! qui!

    distribue! les! traitements! au! bon! moment! en! bonne!

    quantit! par! exemple),! ce! qui! dans! le! cadre! dun!

    dveloppement!durable!nest!pas!sans!valeur.!

    Ds!lors,!on!comprend!bien!que!ce!sont!galement!les!

    chanes! de! valeur! et! les! jeux! concurrentiels! actuels!

    qui! sont!clairement! remis!en!question!par! lirruption!

    des!objets!connects.Pour!sen!convaincre,!il!suffit!de!

    raisonner! ! partir! de! lexemple! du! rfrigrateur!

    connect!:!auprs!de!qui!celui4ci!r4approvisionnera4t4

    il! ?! Le! supermarch! local! ?! Amazon! Fresh! ?!

    Directement! auprs! des! marques! ?! Plus! encore,! les!

    rgulations! existantes! seront! soumises! ! rude!

    preuve! avec! la! migration! de! la! valeur! que! le!

    numrique!engendre!(par!exemple,!les!digital!wall!des!

    distributeurs! et! la! rglementation! sur! les! surfaces!

    commerciales).! Enfin,! la! rgulation! des! usages! des!

    donnes! sera! clairement! un! enjeu! de! ces! nouveaux!

    marchs.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    2.2.La conception dun objet connect requiert des

    investissements importants lentre

    On ne peut pas se contenter de petits investissements, explique Fred Potter, Netatmo. Faire un objet connect, c'est un an de travail et deux millions d'euros dinvestissement. En effet, le cot de la conception, lintelligence de la technique et du design, la production et la gestion du service ncessitent dimportants investissements pour permettre aux entrepreneurs de lIdO de se lancer.

    Le soutien public demeure souvent rsiduel en termes de financement. En France, lEtat a dgag prs de 15 millions deuros depuis 2005 pour supporter la R&D et le dveloppement du NFC. Cependant, le ministre du Redressement productif souligne quil est souvent plus important dapporter un soutien oprationnel au dploiement de ces objets. Comme lexplique Pierre Carbonne, charg de mission dans le cabinet du ministre : Les acteurs industriels doivent maintenant se mobiliser pour porter des projets soutenus par lEtat. Si cela nempche pas lEtat 13dintervenir, notamment par le biais de la Banque Publique dInvestissement qui est rcemment rentre au capital de Withings, les projets requirent avant tout des fonds privs. Or, ceux-ci ne se dploient pas encore trs grande chelle. La BPI dailleurs, dans ce cadre, finance plusieurs fonds dinvestissements qui se concentrent autour de lIdO.

    Arnaud Dupuis (Genymobile) distingue les investisseurs particuliers des investisseurs institutionnels:

    Chez les particuliers la tendance que je constate est que tant que c'est innovant et un minimum raliste, l'investissement suivra. Kickstarter et Indiegogo regorge de projets de sticks HDMI, dhybrides de consoles de jeux/TV connects mais aussi de casques de moto connects et augments, de wearable devices, et autres priphriques permettant d'enregistrer et communiquer les activits sportives. De fait, lentreprise Pebble Technology est parvenue lever plus de 10 millions de dollars avec un site de crowdfunding, ce qui en a pouss dautres, comme Lockitron, passer directement par leur propre site avec succs (plus de 2 M$ rcolts).

    Dans ces conditions, on se demande si la volont du lgislateur de limiter le crowdfunding en-de dun certain montant ne risquerait pas de nuire lInternet des Objets.

    sur 28 54copyright Institut G9+

    Exemple*dinvestissements*dans*lInternet*des*objets!Lors!de!sa!dernire! leve!de!fonds,!Withings!a!bnfici!de! lapport!de!trois!fonds!privs!!

    hauteur!de!12,5!millions. La! Banque! publique! dinvestissement! (BPI),! quant! ! elle,! a! dcid! dinvestir! massivement!

    dans!la!start!up,!!hauteur!de!11!millions!deuros.!"Dans"ce"contexte,"il"ny"a"pas"de"demiWmesures."Il"faut"mettre"beaucoup"dargent"pour"financer"un"dveloppement"ambitieux"ou"rien"du"tout""a!comment!Nicolas!Dufourcq,!Directeur!gnral!de!la!BPI.!

    Interview de Pierre Carbonne pour Viuz le 18.09.201313

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    Du ct des investisseurs institutionnels, ce sont les secteurs les plus en vogue qui attirent : la sant, la maison connecte ou le wereable computer (textiles et vtements connects), les retours tant potentiellement trs levs. Le wearable computer fait partie de ces domaines ou les fonds coulent flots car les perspectives sont sans limite: du suivi des produits en amont des ventes (avec l'ensemble de la traabilit et des statistiques qui vont avec) au suivi du cycle de vie du produit en passant par une meilleure information du consommateur et des services rendus celui-ci, c'est un change donnes versus valeur qui se gnralise. conclue Arnaud Dupuis, Genymobile.

    Par ailleurs, les socits de capital-risque commencent se mobiliser. Pierre-Eric Leibovici a cr Robolution Capital, premier fonds dinvestissement europen uniquement ddi la robotique de services. Leurs investissements visent accompagner le dveloppement et la croissance des entreprises et ce, sur tout ou partie de la chane de valeur du secteur concern. Une trentaine doprations devraient tre lances, pour un investissement compris entre 300 000 et 3 millions deuros. Selon Robolution, prs de 400 socits europennes ont dj t identifies comme susceptibles de rentrer dans leur primtre dintervention.

    La projection dune trs forte croissance du march et limportante baisse des cots dans ce domaine attirent les investisseurs comme Pascal Cagni, lancien patron dApple Europe, qui a particip la leve de fonds de Netatmo en juin 2013. Pour Loc Le Meur, lInternet des Objets concentrera le plus dinvestissements dici cinq ans.

    2.3.Des cots certes importants mais en baisse

    Toutefois, tant donn le phnomne de gnralisation des objets connects, les prix des technologies, commencer par celui des capteurs, sont amens baisser de plus en plus. Lorsque Cisco calcule la valeur du march de lInternet des objets, il combine la baisse des cots laugmentation du chiffre daffaires, car celle-ci est un vritable levier pour lacclration de la connexion des objets. Une volution ncessaire, car demain les foyers seront amens tre quips de centaines dobjets connects, tandis que le prix des tlcommunications fixes et mobiles va continuer dcrotre, grce la fibre et aux technologies sans fil de nouvelle gnration.

    La baisse des cots sexplique en premier lieu par la gnralisation, la monte en puissance et la baisse des cots des tlcommunications fixes et mobiles qui soprent grce la fibre et les technologies sans fil de nouvelle gnration.

    sur 29 54copyright Institut G9+

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    3. Les dfis du numrique appliqus lInternet des objet

    Le dveloppement rapide du numrique pose dores et dj plusieurs dfis qui se retrouvent une chelle paroxysmique dans le domaine de lInternet des objets.

    En captant le mode de vie des utilisateurs, les objets communiquant exacerbent les questions de vie prive et les problmatiques de souverainet et dexploitation des donnes. Par ailleurs, qui dit connecter un objet, implique de le rendre vulnrable et pose donc dimportantes questions en termes de cybercriminalit.

    sur 30 54copyright Institut G9+

    Cyberscurit

    Interoprabilit

    Donnes Personnelles

    Sigfox*:*pour*une*connexion**prix*rduits*de*tous*les*objets*du*quotidien!

    Le! champion! franais! Sigfox! a! galement! fait! beaucoup! pour! la! baisse! des! cots! de! la!

    connexion!de!lobjet.!Parce!que!lexploitation!des!rseaux!2G,!3G!ou!4G!pour!transmettre!

    les! donnes! des! objets! connects! peuvent! savrer! trop! cher,! Sigfox! propose! un! rseau!

    M2M! pour! des! cots! trs! infrieurs! aux! rseaux! existants.! Pour! cela,! il! en! utilise! des!

    frquences!868!MHz! libre!dutilisation! (sans! licence)!en!Europe!et!une! transmission!dite!

    bande!troite.!Il!suffit!de!2!millions!deuros!pour!couvrir!la!France!et!de!200!millions!pour!

    couvrir! le!monde!(lquivalent!de!10!km!de!ligne!TGV!standard),!!comparer!aux!20!!30!

    milliards!deuros!dont!la!France!a!besoin!pour!son!plan!fibre.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    3.1.LIdO est un gnrateur massif de donnes personnelles

    Prsentation des enjeux par Anne-Sophie Bordry L e s o b j e t s c o n n e c t s e t intelligents offrent une multitude de donnes qui permettent d imaginer une in f in i t de s e r v i c e s f o n d s s u r l e u r exploitation, allant dans le sens

    du progrs et de lattractivit des territoires. La valeur du service rside dans la capacit de lobjet rcolter et diffuser une donne fine et prcise.

    La rcolte, le flux, le stockage, lanonymisation et le partage des donnes reprsentent des enjeux la fois conomiques et socitaux. Tout comme lvolution et linterprtation de la notion de vie prive lchelle europenne et celle d e l e n s e m b l e d e s conomies dveloppes. Les indicateurs et la valeur des donnes obligent une certaine harmonisation du corpus de rgulation.

    Laccessibilit des donnes au plus proche du quotidien et des usages des citoyens pose la question de lautorit. Laccs Internet est comme leau et llectricit une commodit essentielle, une vritable infrastructure vitale de nos territoires. Les donnes et services issues de la rvolution des objets connects et intelligents reprsenteront eux aussi un agrgat essentiel de notre conomie et de lorganisation de notre socit, cest en cela que cela devient un enjeu de souverainet et de comptitivit des territoires.

    Grce aux objets connects la ville nest plus seulement un lieu gographique, cest aussi une accumulation de donnes numrises accessibles pouvant tre valorises, traites et optimises pour

    le bien tre, loffre de services adapts en temps rel, le dveloppement durable, la comptitivit et le rayonnement du pays.

    La ville intelligente sera celle qui alliera le bien tre, la qualit environnementale et l o p t i m i s at i o n d e l a c o n s o m m at i o n dnergie. Les entreprises prives vont engager les villes dans une transition qui permettra de favoriser la fluidit de la circulation automobiles, loptimisation des flux dans les ports et dans les lieux daccueil du public, linter-modalit ajuste en temps

    rel des moyens de transport.

    T o u t e s s o r t e s d e donnes pourront tre analyses dans la ville : l a m o b i l i t d e s p e r s o n n e s e t d e s vhicules, la qualit de lair, la qualit de leau. Ces donnes reprsentent un potentiel de rayonnement

    pour la ville. Le mode de calcul de ces donnes et la faon dont elles seront exploites est un enjeu essentiel de confiance et dautorit publique. Les dveloppements de ce

    march sont une vritable rvolution pour les organisations publiques, pour la souverainet et pour lindustrie.

    sur 31 54copyright Institut G9+

    Laccs Internet est comme leau et llectricit une commodit essentielle, une vritable infrastructure vitale de nos territoires.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    !

    Vie prive, donnes personnelles, objets connects

    Connect, pour quoi faire? Connect, si on le veut?

    Par Guillaume Buffet Avec larrive des smartphones,

    Internet est sorti des bureaux en entreprise, des chambres dados ou des salons familiaux pour rentrer soudainement dans la vraie vie . Dans chaque moment de nos vies.

    Aprs avoir pu annoncer (si on le souhaitait) tous o on se trouvait tout moment (Foursquare, Facebook check in, etc.), aprs avoir pu partager avec ceux qui le souhaitaient son footing dimanche matin (Keeprunning, Nike+, etc.), certains GPS connects nous p e r m e t t e n t m m e maintenant dtre suivis en temps rel par ceux que nous avons choisis.

    Au mme t i t re que les mamans peuvent maintenant suivre chaque battement du cur de leur nourrisson depuis leur smartphone (My Babys beat), demain, il est certain que lon sera en mesure de tout, absolument tout, compter/raconter en temps rel sur internet. Sans toujours avoir le choix.

    La Permission marketing de Seth Godin (1999) est pour certains une ralit, un engagement, une bible. Pour dautres, cest une lubie dempcheurs de marketer en rond quil faut russir contourner par tous les moyens.

    Il est certain qu lre des objets connects, qui fera de notre vie une vie connecte, la permission va devenir vitale. Que le respect de cette permission sera la clef du succs y compris conomique. Quil est donc essentiel quon y rflchisse en amont. En trouvant des moyens efficaces pour que cet engagement soit respect de tous.

    Pour caricaturer : oui, 1000 fois oui aux ReconJet, ces lunettes connectes pour sportifs qui permettent chaque passionn de sport de vivre sa passion plus fond encore sans porter atteinte la vie prive qui que ce soit, autre que celui qui les porte, et sil le dcide. Non aux Google Glasses connectes 24/7 qui transformeraient notre socit en un gigantesque reality show.

    Oui, je sais, trop rflchir, ici, en France, on sempche davancer. Oui, je sais, il est impossible de lgifrer avant quun phnomne nexiste ou se stabilise. Oui, je sais l enthous iasme est sans doute l un des moteurs essentiels de la croissance.

    Oui, lconomie est le moteur de la socit. Oui, si nous ne le faisons pas, dautres le feront notre place.

    Non, je ne crois pas que la rflexion soppose laction, que le temps long de la recherche soit incompatible avec le temps court de la mise sur le march. Non, je refuse de penser que lintrt du citoyen soit oppos celui de lentreprise.

    A lre des objets connects, la responsabilit sociale va se retrouver au cur de tous les dbats. Et dans un monde connect dans lequel le citoyen consommateur a potentiellement tous les pouvoirs, ne pas prendre srieusement en compte ces questions se paiera cash pour les acteurs conomiques qui franchiront la ligne blanche (ou jaune, selon le ct de lAtlantique).

    sur 32 54copyright Institut G9+

    La Permission marketing de Seth Godin (1999) est pour certains une ralit, un engagement, une bible.

  • ;L ivre Blanc Les Nouveaux Eldorados de l conomie connecte

    3.2.Cyberscurit

    La cyberscurit tait un enjeu majeur du web 2.0 : elle le demeure plus que jamais dans le web 3.0. Il faudra dabord une protection des infrastructures, cible idale pour lespionnage ou le sabotage, mais galement des donnes et des objets.

    Extrait de l'interview dAndrew Rose . En mars 2013, 14

    le Centre dAnalyse Stratgique (CAS), rattach M a t i g n o n , p r s e n t a i t u n e n o t e i n t i t u l e Cyberscurit : lurgence dagir , en sintressant 15

    notamment lIdO. En effet, ds lors que les objets sont relis un rseau internet, ils sont susceptibles dtre pirats et de donner un autre laccs des informations sensibles ou le contrle dactions dangereuses. Mme des objets simplement relis entre eux peuvent tre victimes dune prise de contrle extrieure ds lors quelle se fait dans un primtre proche.