LES INTOXICATIONS AUX CHAMPIGNONS - · PDF fileLES INTOXICATIONS LES INTOXICATIONS PAR LES...

Click here to load reader

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    230
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LES INTOXICATIONS AUX CHAMPIGNONS - · PDF fileLES INTOXICATIONS LES INTOXICATIONS PAR LES...

  • LES INTOXICATIONS AUX CHAMPIGNONS

    Michel Moulierac PharmacienJNISP 21/11/14

  • Rappels sur la mycologie

    Les champignons et leurs utilisations

  • LES INTOXICATIONS LES INTOXICATIONS LES INTOXICATIONS LES INTOXICATIONS PAR LES CHAMPIGNONSPAR LES CHAMPIGNONSPAR LES CHAMPIGNONSPAR LES CHAMPIGNONS

    Quelles en sont les causes ? Les syndromes latence courte :

    dlai dincubation signes cliniques

    Les syndromes latence longue : dlai dincubation signes cliniques

  • LE SYNDROME PHALLODIEN

    Les varits concerns :

    Amanite Phallode( Amanita phallodes )

    Les Lpiotes

    Les champignons Galre

  • LES SYMPTMES

    Phase de latence de 6 24 h Phase gastro intestinale Insuffisance rnale Insuffisance hpatocellulaire Pour les formes graves : encphalopathie,

    hmorragies digestives, hypoglycmie, coagulopathie de consommation et insuffisance rnale aigu

  • LA CONDUITE TENIR

    Surveillance des paramtres hmodynamiques

    Surveillance et compensation des pertes hydro lectrolytiques

    Surveillance de la fonction rnale Respecter les diarrhes Les traitements possibles

  • LE SYNDROME GYROMITRIEN

  • LE SYNDROME GYROMITRIEN

    Troubles initiaux sont digestifs Action sur le mtabolisme hpatique Cphales Fivre Troubles neurologiques (agitation,

    convulsions, coma)

  • LA CONDUITE TENIR

    Surveillance des paramtres hmodynamiques

    Surveillance et compensation des pertes hydro lectrolytiques

    Traiter les convulsions Les traitements possibles

  • LE SYNDROME ORELLANIEN

  • LE SYNDROME ORELLANIEN

    Priode de latence de 36 h 17 jours Troubles digestifs Asthnie, anorexie, myalgies, paresthsies

    des extrmits, cphales Insuffisance rnale

  • LA CONDUITE TENIR

    Traitement de linsuffisance rnale par dialyse

    Le furosmide ?

  • SYNDROME SUDORIEN OU CHOLINERGIQUE

    Reprsente 75% des intoxications aigues par champignons

    La toxine est la muscarine, substance parasympathomimtique

  • SYNDROME SUDORIEN OU CHOLINERGIQUE

    Apparition des symptmes dans un intervalle de 30 min 2h

    Troubles digestifs Sueurs profuses Hyperscrtion salivaire et bronchique Bradycardie, hypotension Myosis

  • LA CONDUITE TENIR

    La symptomatologie est gnralement spontanment rsolutive en quelques heures.

    La compensation des pertes hydrolectrolytiques peut tre ncessaire.

    Les intoxications avec retentissement cardiovasculaire justifient une surveillance en milieu de ranimation.

    Le traitement spcifique consiste en ladministration IV de sulfate datropine (0,5 1 mg) rpter toutes les 15 minutes en fonction du tableau clinique.

  • SYNDROME PANTHERINIEN OU MYCOATROPINIEN

    Les principales espces en cause sont :

    Amanite Tue-mouches( Amanita muscaria )Trs commune de Juillet Dcembre.

    Amanite Panthre(Amanita Pantherina)Fin de lt la fin de lautomne

  • SYNDROME PANTHERINIEN OU MYCOATROPINIEN

    Apparition des symptmes dans un intervalle de 30 min 3h

    Troubles digestifs modrs Troubles neurologiques (agitation, confusion,

    dlire, hallucinations, effet psychodysleptique, convulsions chez lenfant)

    Tachycardie Mydriase

  • LA CONDUITE TENIR

    Evolution favorable entre 12h et 24h Traitement par benzodiazpine si besoin

    pour calmer lagitation

  • SYNDROME NARCOTINIEN

    > 120 espces hallucinognes ont t identifies dans le monde

    Le mcanisme prcis nest pas bien compris

    Psilocybe( Psilocybe semilanceata )Prsents de juillet octobre

  • SYNDROME NARCOTINIEN

    Apparition des symptmes dans un intervalle de 30 min 1h

    Troubles de lhumeur Troubles de la sensation temporospatiale Hallucinations, mydriase Tachycardie, IDM Convulsions, coma Nauses

  • LA CONDUITE TENIR

    Evolution favorable en quelques heures Traitement de lanxit si besoin

  • En Conclusion :

    La survenue de troubles digestifs au dcours dun repas de champignons doit faire suspecter une intoxication dont la gravit est fonction de la dure de la priode de latence.

    Toute intoxication priode de latence longue (suprieure ou gale 6 heures), doit tre considre, jusqu preuve du contraire, comme une intoxication grave, et imposer lhospitalisation du patient ainsi que de tous les convives ayant partag le mme repas.

    Lorsque la priode de latence est courte, quil nexiste ni syndrome atropinique, ni syndrome muscarinique et que les troubles digestifs sont modrs, un traitement symptomatique peut tre mis en route, condition de sassurer de la rgression des troubles digestifs dans les heures suivantes.

  • En effet, la persistance de ces troubles, voire leur aggravation, peut faire craindre une intoxication mixte par deux varits de champignons. Par ailleurs, la vigilance des cliniciens dtecter tout vnement inhabituel doit tre constante ; en effet, vu limportance actuelle de la consommation de champignons sauvages, il est craindre que de nouvelles espces toxiques puissent tre consommes et occasionner des troubles dont lorigine alimentaire pourrait tre mconnue.

    Enfin, lidentification botanique des espces en cause par des mycologues devrait tre systmatique.